Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immersion pendant un an dans un centre commercial

Le monde parfait, un documentaire de 54 minutes réalisé en 2017 par Patric Jean au Polygone, « centre commercial et de loisirs régional à ciel ouvert » de Béziers.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

81 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2249648

    A un moment il y a un type torse nu avec une croix de Malte tatouée. Culture de l’ordure. De toute façon, les gens n’ont plus de sous pour acheter ces saletés.

     

  • #2249689

    Quelle horreur... Je ne me reconnaîtrais jamais dans ces gens qui font semblant d’aller bien à condition que leur "expérience" se passe bien.
    Dès qu’il y a un truc qui accroche dans leur programme de consommation, là ils se transforment d’un coup en bêtes sauvages, impatients, exigeants, individualistes.
    Ce n’est plus le lien qui fait société, c’est la carte fidélité qui vous lie avec elle... Et cette bonhomie cache une grande vacuité existentielle - forcée chez l’employé(e) mais aussi côté consommateur.
    C’est un énorme jeu de dupe autour de la sainte marchandise.
    Tout est faux et tout le monde le sait - même ces jeunes qui disent profiter - mais on compte sur le Temple des Marchands pour nous faire oublier notre culpabilité !


  • #2249691

    Plagiat d’une idée de docu américain. Mais çà fait le job. A la fin rien.
    La nettoyeuse ne partait pas en vacances, moi au centre commercial.

     

  • #2249716

    Vidéo édifiante, un monde déshumanisé, propre à l’excès, rassurant, tout semble parfait.Tout glisse comme sur le tapis roulant, on se laisse bercer par une douce musique, oui mais derrière les caméras, les compteurs sont aux aguets, ils comptent, comparent les chiffres, il faut que ça vende, le promeneur nonchalant doit acheter, dépenser pour des choses inutiles , bas de gamme et lui donner l’impression d’avoir du pouvoir.Le pouvoir de consommer.Ne lui reste t’il plus que ça surement.Les élections ne servent plus à rien , l’avis du péquin on s’en fout on s’en bat les C....versus les marseillais.Alors on regarde , on s’ennuie, on passe le temps, on reste accrocher à ce deuxième cerveau, le téléphone sorte de baguette magique qui donne l’illusion du pouvoir de mémoriser le vide.Vide de ces vies, de cette solitude mais avec les autres solitudes ça passe.On se croit des stars, on veut sa minute de gloire sur facebook, instagram ou dans un karaoké mais au final rien.Pas de création, pas de poésie , pas d’imagination.On a envie de se perdre dans la forêt et regarder les écureuils .Foule sentimentale avec quoi on nous parle....Et oui bienvenue dans le monde américanisé, gonflé au narcissisme de télé réalité, coiffures de footballeur, tatouages ridicules i love my life, poses de bouches de canard, c’est moderne, spectacle de sous disneyland avec des sorcières de bazar, même pas peur lol C’est comment dire à gerber.Les seuls gens vrais, ce retraité âgé qui doit relooker les vendeuses mais qui apporte une touche de sincérité et cette femme qui fait le ménage qui rêve de train, de voyage de partir , en fait on en est là ce monde parfait nous donne envie de partir, de rêver et de réenchanter le monde.


  • #2249717

    Les ploucs s’emmerdent

    Tout le monde est déguisé en plouc américain
    Tout le monde porte les mêmes habits,les mêmes coiffures,les mêmes accessoires sans signification,de la marque sans sponsoring,tout au prix fort !
    La concierge est fière et heureuse ne ne pas avoir d’enfants..Les vieilles tatouées sur le retour attendent le prince charmant sur grand écran...Les dîners de cons rassemblent les voix de fausset...Mais les vigiles veillent sur la consommation et les revendications du lumpen prolétariat...Celui qu’on méprise presque par convenance.... !!

    Tout le monde se fait Béziers et en redemandent !


  • #2249723

    Ah le centre commercial ! Avant j’y allais pour les filles. Et j’en ai choppé plus d’une ! Pour le reste, c’est une horreur. C’est grand, c’est froid, c’est moche.

     

  • #2249732

    Putain ! mais c’est le truc juste avant de te suicider .Si ta vie c’est le centre commercial , ils devraient le bâtir juste à côté du cimetière ,ça éviterait les déplacements, et ça pourrait se finir en caddy pour le fun..
    Je parle bien sur des promeneurs, déambulant à longueur de journée dans cette cohue pour s’arrêter bouffer la merde des fastfoods .Faut vraiment se faire chier dans sa vie .


  • #2249761
    le 30/07/2019 par Marie Claude
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Dans ce documentaire, il y a vraiment tout ce que nous vivons actuellement, pertes de nos valeurs morales et religieuses au bénéfice de la consommation... Les jeunes gens interrogés sont ceux qui le représente le mieux.


  • #2249769

    Tous avec un grand sourire mais personne heureux.
    clin d’œil pour le groupe Trust qui se retrouve dans une usine mercantile alors que c’était, à la base, le truc contre lequel ils militaient, quenelle aux antifa.


  • #2249775

    Aux chers Éclairés égrenants E&R et ses très intéressants sujets , ce documentaire nous rapproche subtilement a la tolérance et a la compréhension d’autrui. Peut être que l’étape 5 ne peut être assimilée sans que nous les aidons sur l’étape 1.


  • #2249782
    le 30/07/2019 par Kazushi Sakuraba
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Voilà pourquoi le Christ a chassé les marchands du Temple ;-)

     

    • #2249830

      IL reviendra pour le match retour afin d’en finir avec le veau d’or !


    • #2249896

      "IL reviendra pour le match retour afin d’en finir avec le veau d’or !"@De passage.
      Puisse Dieu t’entendre !!!


    • #2249913
      le 31/07/2019 par Allez les verts
      Immersion pendant un an dans un centre commercial

      Préparez vos drapeaux algérien, seul un peuple de croyants aura ses faveurs...


    • #2249954

      Allez les verts tu parles d’un peuple capable de s autodéporter pour venir subir cette merde... ? Laisse moi rire, alors que les europeens en ayant trop souper de ce monde sont depressifs, les africains rêvent tous de venir bouffer à la table, ils ne sont là que pour redonner un souffle à ce système qui sans eux aurait crevé plus vite. En France il n’y a que le Christ qui peut nous sortir de cette merde... Chez vous faites ce que vous voulez ou au moins ce que vous pouvez...


    • #2250098

      jean : exactement, ils viennent en Europe uniquement pour se payer tout ça, car chez eux que dalle. Ils ne viennent pas pour être les futurs prix Nobel.


    • #2250237
      le 31/07/2019 par LiliDesBellons
      Immersion pendant un an dans un centre commercial

      @Domus : remarque très pertinente ! Je ne cesse d’essayer de faire comprendre à mes amis gaucho-pro-migrants, que ce qui attire le plus ces personnes chez nous, c’est justement ce que eux font mine de conchier le plus (consommation, consommation, consommation !) ! Enfin, nos gauchos ne sont pas à une contradiction près !


    • #2250366

      "On peut penser ce que l’on veut la gay-pride, les soldes, le rap, le télé-achat, le PrEP et toutes ces âneries débilitantes sont une création occidentale @Téléphone s’enfile .
      Le Rap n’est pas né en France,en Norvège ou en Grèce idem pour toutes les autres anneries "débilitantes",c’est comme moi si je disais que le Jihad guerrier,l’agression au couteau ou le passage à tabac des femmes étaient des inventions "arabes"...
      Bizaremment pour les champions du "Padamalgam" que vous êtes dès qu’on parle de vos correligionnaires ou de personnes partageant les mêmes origines que vous,vous semblez prêts inversement à toutes les chicaneries et amalgames possibles et immaginaires quand vous avez l’impression de servir "votre cause" en fustigeant ...
      La culture occidentale n’est pas à la base (et il y encore peu) ce que les "progressistes" voudraient vous faire croire,ça c’est la version anglo-saxonne travestie et pervertie de la chose sous couvert de "progressisme" et de dictature des minorités,ces gens étant d’infâmes traitres à leurs propres patries et à la culture de leurs ancêtres !!!
      Et puis les peuples occidentaux ne sont pas si décadents que vous le dites dans leur ensemble:on a à mon avis surtout des élites anglo-saxonnes,surtout à gauche,évangélico-judéo-maçonniques mondialistes,sybarites et satanistes,une grande majorité des élites continentales (mais pas toutes) qui sont cosmopolites,décadentes (mais plus discrètes) et réfugiées dans le culte du veau d’or et qui suivent le mouvement,les peuples "occidentaux" étant nettement plus beaufs,abrutis,manipulés,décérébrés que réellement décadents à proprement parler...
      C’est bien beau de vouloir être "décadent",encore faut-il en avoir les moyens,n’est pas praticien romain ou prince arabe qui veut !!!
      Le summum de la décadence actuelle pour moi,ce n’est pas les Occidentaux mais bien l’oligarchie princière des EAU,du Qatar,de l’Arabie saoudite,du Koweït,avec tous ses princes rentiers indolents,parasitaires et semi-analphabètes pour beaucoup qui vont se faire des lignes de coke et sucer des bites de teen-agers incognito (ou presque) dans les backrooms des clubs londoniens ou invitent des pouffes instagrameuses chez-eux pour leur faire branler des chameaux ou se faire chier sur la tête !!!!


    • #2250432
      le 01/08/2019 par Telephone s’enfile
      Immersion pendant un an dans un centre commercial

      @Lonewolf
      Je n’avais aucune intention de t’insulter, quant a mes origines je suis français de souche et catholique traditionaliste, je ne saisi pas ton allusion
      C’est juste ce que je pense, le but n’était pas l’insulte


  • #2249789

    Si l’on veut apporter une preuve "vivante" que l’occident est en phase terminale de déliquescence, on a ce reportage. Le cauchemar, le piège, le débulbage méthodique là sous nos yeux.
    Dieu merci, je ne mets jamais les pieds dans ces machins... en quelques minutes, j’ai un sentiment d’angoisse.
    Et c’est cela que l’occident veut apporter au reste du monde qu’il considère comme pas encore "civilisé" ? On comprend que des mecs résistent partout...

     

    • #2249894

      L’Occident a bon dos et vous avez pour certains ici un temps de retard,car pour ce qui est de l’expansion voire de la survie du capitalisme apatride aujourd’hui la Chine,l’Inde et les Pays du Golfe sont en train de prendre le relais de l’Europe et des USA...
      Et des centres commerciaux il y en a aujourd’hui partout,mais vraiment partout sur la planète,de Miami à Ryad,de Shangaï à Ramallah et de Stockholm à Port-aux-Princes !!!
      Fallait refuser ces m.hairdes inesthétiques et inhumaines chez vous les gars,quoi,ah c’est trop tard ???


    • #2250068
      le 31/07/2019 par Heisenberg Wallace
      Immersion pendant un an dans un centre commercial

      Hors occident, il y a également beaucoup de centres commerciaux bien plus modernes et faisant office de temples de la consommation. Allez en Inde ou encore en Thaïlande (pour ne citer que ces 2 pays) et vous verrez que c’est encore pire là bas.


    • #2250165

      A Hanoï également, il y en a un qui est gigantesque avec patinoires, cinémas, restos, etc...


    • #2250180

      @ lonewolf

      Z’avez pas bien compris ou bien mon precedent commentaire est trop laconique...

      C’est bien l’occident qui a inventé les centres commerciaux et les pays dont vous parlez n’ont fait que reprendre le modèle, lequel par ailleurs va avec l’imitation du capitalisme omnipotent par ces,mêmes pays.

      Et je suis ravie de rappeler au commentateur qui écrit que chez nous "c’est...ah...trop tard", que le repli des plusieurs grandes enseignes a deja commencé en France (perte de fric) au profit de chaines citadines (Monop, CarrefourExpress, Carrefour city, Franprix...) lesquelles ont déjà éradiqué les petits épiciers "chez l’arab" qui eux faisaient vraiment du petit commerce de proximité.

      Je le réécris ici...OUI l’occident est bien en phase terminale. Tout à une fin même les idées môôôôdernes


    • #2250266
      le 31/07/2019 par Telephone s’enfile
      Immersion pendant un an dans un centre commercial

      @Lonewolf
      On peut penser ce que l’on veut la gay-pride, les soldes, le rap, le télé-achat, le PrEP et toutes ces âneries débilitantes sont une création occidentale
      Je pense que c’est cela que Soral essaye de nous faire comprendre par des penseurs traditionalistes tel que Julius Evola ou d’autres chez KK
      Quand il nous donne des références comme Marx, Bardeche, l’Évangile....
      Il nous pousse a voir ce chemin absurde, sans transcendance, vide, creux que ce monde occidental, européen, français a suivi (les Marchands du Temple)
      Si la vie se résume a consommer, puis mourir et finir bouffer par des asticots ,pour faire de l’amendement ça n’a pas de sens
      Le but de la vie c’est l’élévation, la recherche de la vérité, le salut de l’âme et la transmition aux générations futures
      Hors on n’a plus de cellule familiale , l’enfant est un désir ou pas ,un caprice
      Pourquoi vivre si c’est pour métro, boulot, dodo, vacance, sexe, alcool, drogue, solde ?
      Je pense que c’est ça le retour du réel, du concret , qui nous attend
      Il faut que l’on sache faire notre autocritique, l’immigration, la gay-pride, SOS racisme, le rap, la consommation, MTV, MacDo, on l’a accepté aussi
      Nous ne sommes pas exempt de reproches, c’est aussi le fruit de nos erreurs



      Jean Baudrillard
      Aujourd’hui, l’ennui est sidéral : c’est l’ennui de tout pouvoir faire, de jouir de tout, d’avoir parcouru tout l’espace et d’être au point inerte autour duquel tout tourne.
      La tristesse de l’intelligence artificielle est qu’elle est sans artifice, donc sans intelligence.



    • #2250352

      @Sev, l’Occident comme l’Afrique ou le Monde arabe n’est pas un bloc monolithique et culturellement homogène comme certains semblent le croire sur ce site,ces saloperies de centres commerciaux ont été inventé aux Etats-Unis puis se sont d’abord propagés dans le monde anglo-saxon avant d’atterir ensuite en Europe continentale puis partout sur la planète,"occidentaux" ne signifiant pas forcément anglo-saxons ou américains...
      Questions subsidiaires:la Grèce,le Portugal et la Croatie c’est l’Occident ?
      Et la Corée du Sud et le Japon,font-ils partie de la civilisation occidentale ou non ??
      Peut-on être "plus Occidental que les Occidentaux" ???
      Vous avez quatre heures...^^


  • #2249796

    Quel monde ignoble...

    Après avoir vu ce genre de reportage, j’ai qu’une envie, c’est de me replonger dans Sparte et les sudistes.

    ’’ Vendre-Vendre-Vendre ’’ puis, toujours la même camelote de merde.


  • #2249798

    C est insupportable ! La (je ne sais pas comment l appeler ) nana a 30 min de la video : " j ai 35 ans je vis avec mon mari, on n a pas d enfants on n en veut pas...on privilegie notre carriere ! " !!!! Depuis quand etre standardiste ou a l acceuil ce st une "carriere " !!!??? Auto-starletisation typique ! Une carriere de comedien, de sportif, de scientifique ...mais pour un metier simple que tout le monde peut exercer sans avoir de qualifications specifiques , on ne peut aucunement parler de "carriere", Ah oui elle a un chihuahua ! Typique ce que disait Soral : la femme urbaine chiante, narcissique, nombriliste , qui staletise son vide integral !

     

    • #2249923

      Sartre disait "l’enfer, c’est les autres". En réalité, l’enfer c’est soi-même.


    • #2250031
      le 31/07/2019 par L’Incorruptible
      Immersion pendant un an dans un centre commercial

      Si cette personne connaissait l’origine du mot...



      carrière \ka.ʁjɛʁ\ féminin (Vieilli) Champ de courses : espace fermé de barrières et disposé pour toute sorte de courses, principalement pour les courses à cheval ou en char.



    • #2250060

      être standardiste et penser carrière : c’est depuis toujours pour les gens simples, qui n’ont pas de talents, qui se contentent du peu que la Vie leur a donné, qui se contentent de survivre et surtout on s’en accomode depuis qu’il y a des millions de chômeurs. On aurai préféré le cynisme et la rebellion, le côté punk, mais in-fine, tout le monde cherche un peu de confort, d’amitié et des lendemains qui chantent. Quand on a tout perdu, qu’on a vécu d’exaltation et maintenant de fatigue,en vieillissant, tous au bord du même trou, face à la cruauté et à la rage, qui est dans l’instinct de survie, qui est dans la sélection naturelle, la tempérance organisé peu paraitre suffisante.
      Nul ne vit sa vie, les Hommes ne sont que des masques, et quand le masque tombe c’est un abime qui s’ouvre.


    • #2250336

      Le reportage nous laisse quand même un plan de 10 secondes sur son bureau près des chiottes, histoire de bien se foutre de sa gueule...


    • #2250395

      Chuchemimb ah oui j’avais pas remarqué, j’ai compté le plan fixe fait même 40 secondes, sur elle toute seule à coté des chiottes avec des mecs qui rentrent. Et puis quand elle dit qu’elle est heureuse il y a un plan sur sa gueule dépressive avec en fond sonore le bruit d’ambiance des chiottes... Pas mal le montage le réalisateur s’est amusé !


  • #2249832

    Ce monde, c’est la mort du beau, du profond, de l’âme...
    Je comprends pourquoi je me sens pas en adéquation dans notre société.
    Finalement, c’est tellement, tellement, tellement évident...


  • #2249839
    le 30/07/2019 par Adalbert - Prince Electeur de Saxe
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Des épaves marchandes déambulatoires, comme dirait Francis Cousin.
    Au fait vous avez remarqué, c’est à Béziers, une des villes les plus pauvres de France.

     

  • #2249849

    Ouais, j’ai regardé 10 mn, après je peux plus.
    J’y vais pas dans la vrai vie et je viens de me rendre compte que j’y arrive même pas en vidéo.


  • #2249852

    Les ch’tis du sud...


  • #2249870
    le 31/07/2019 par anarcho-nationaliste
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    ALIÉNATION DE LA MARCHANDISE



  • #2249871

    Les jeunes à partir de 22:21... la génération catastrophe !


  • #2249872
    le 31/07/2019 par ispice di counasse ! ispice di saloperie !
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    On est devenu des américains !


  • #2249873
    le 31/07/2019 par Biquette belliciste
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Fin de race


  • #2249891

    Centres commerciaux = paradis pour beaufs franchouillards et autre populations communautaires immigrées maraboutés par les démons du fétichisme de marchandise aka le système et les merdias !!!
    Fuyez ces endroits comme la peste,ils puent la vacuité et la mort !!!!


  • #2249940

    Je souris des commentaires désabusés, car c’est comme si une partie du monde (celle qui - semble - partir à la dérive marchande) leur avait échappé*. Les plus anciens auront vu naître les grandes enseignes tandis que les Felix P. fermaient en centre ville : c’était l’extase des samedis sur d’immenses parkings, les caddies dégueulant leurs marchandises à tout va dans le coffre des bagnoles (et jamais le moindre attentat « terroriste » pour mettre fin à la gabegie). Le seul attentat que j’ai connu, fût l’interdiction sur les ondes du sketche de Coluche, « La publicité ». C’est ici que j’ai compris (bien après Attali) que l’on pouvait vendre n’importe quoi à n’importe qui. Pour ne pas faire partie de la maison mère, je me suis limité à ce que nous appellerons le pantalon à deux jambes : mais je n’ai eu de cesse de revendre des lots de fins de séries, défauts, fripes, tout ce que les gens veulent à « bas prix » en ayant l’impression de faire une affaire mais surtout, d’exister. Il n’est pas un article de Paris, offert par un soldeur, qui échappe à leur sagacité : surtout celle des femmes, la meilleure clientèle. Il n’est même pas besoin de forcer beaucoup pour s’en faire un métier alimentaire prenant peu de temps pour s’adonner ensuite à ses passions et loisirs jusqu’à la contemplation, cependant que grouille le monde marchand. Ainsi va l’homme depuis la nuit des temps qu’il commerce. Il n’y a pas eu plus riche que le Vénitien en la matière. Ce qui est le plus fou désormais, à l’heure où l’on nous chante la petite musique désespérante de la crise, c’est que la taulier de LVMH soit 2ème fortune mondiale : ce qui signifie que toute les strates sont - désormais - touchées et que rares sont ceux qui échappent à l’euphorie de posséder, au désir de paraître, plutôt que de se contenter d’être.
    D’être : en congruence ; ce qui semble être l’une des clefs du bonheur.
    Ainsi, pour être, pour vivre ce que le Grand Chamboultou m’aura offert de dons, il m’aura fallu mettre les mains dans le cambouis : jamais cœur et encore moins l’esprit.

    * Je profite de ce commentaire pour écrire, « merde, quand même ! », que pour commenter ici, il faut avoir commencé à mettre le pied dans ce qui nous insupporte : l’achat d’un smartphone ou un ordinateur muni d’un clavier pour parfaire. Sont excusés ceux qui quittent le fond de leurs champs ou autres jardins potager pour se rendre à 50 kilomètres de là, à l’unique cybercafé du coin, pour commenter entre deux traites de vaches et chèvres.


  • #2249942
    le 31/07/2019 par Poison mind.
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Le Sud c’est le pire car c’est la jonction entre l’illettrisme et le monde marchand.
    Parfois avec des allures d’Alger.


  • #2249967

    Temple de la consommation ,

    Ce film banal ,qui résume un siècle de Capitalo-Socialisme,
    se termine sur une scène qui caractérise une nouvelle étape
    pornographique devant un public d’enfants .
    Ce système a maintenant besoin de la drogue et de la perversion
    sexuelle enseignée dès l’enfance pour perdurer .
    L’exemple de la mairie de Paris d’Anne Hidalgo est significatif .
    L’immigration aura servi de catalyseur à ce nouveau monde .
    Les grands vainqueurs et manipulateurs sont apparemment
    absents de ce film ,et pourtant Ils en sont les Auteurs Anonymes .
    .

     

    • #2250077

      Je me demande si
      c’était vraiment nécessaire
      de mettre autant de retour
      a la ligne plutôt que de
      tout écrire d’un bloc, car couper les phrases
      en plein milieu
      c’est un peu perturbant.


    • #2250206

      A drkside,
      Merci de votre remarque .
      J’ai pris l’habitude du retour de ligne systématique
      pour éviter les déformations de présentation en cas
      de dépassement de nombre de caractères par ligne .
      Par contre ,j’utilise généralement une forme équilibrée
      de texte,sauf pour les remarques ou conclusions .
      Celà vient de ma formation scientifique .


  • #2249977

    Déliquescence humaine, cauchemar aseptisé, les commerciaux font semblant d’ y croire, leur corps acéphale se limite à une voix débitant en sono des platitudes dans une morne tentative de capter une once d’ intérêt à des consommateurs déambulant sans vie, traits tirés et chair flasque, d’ une vitrine à l’ autre.
    Temps d’ immersion : 10 minutes max.


  • #2250000
    le 31/07/2019 par Le Malicieux
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Après les temples maçonniques, les temples mammonique.


  • #2250009

    Ce qui m’a choqué dans le reportage, c’est de voir des PD s’exhiber sur scène devant des enfants et leurs salopards de parents !

     

    • #2250334

      Mais non...Regardez une seconde fois. Les chippendales et les spectacles de mômes ne se jouent pas aux mêmes endroits ni devant le même public. Confusion volontaire sans doute dans le montage du reportage de cette chaîne dont on connait les accointances...


    • #2250377

      Oui déja on sait pas si ces chippendales sont pédés à priori non, en tous cas ils sont là pour émoustiller des bobonnes hétéros.
      Ensuite le montage est fait pour montrer justement la décadence de la situation, en mettant en parallèle les enfants seuls avec des sorcières et les mères en train de tripoter des mecs bodybuildés à poil avant d’aller voir un film simili porno SM, le tout avec une musique classique assez tragique, c’est bien foutu. Donc je ne vois pas de volonté d’Arte de valoriser ça. De toutes façons le réalisateur a sans doute été payé pour la diffusion mais ce n’est pas Arte qui l’a réalisé.


  • #2250018

    Nous sommes toutes et tous contraints de "posséder", un toit, une voiture, des vêtements, du matériel informatique, un smart phone, c’est le minimum "vital" pour survivre dans la jungle mondialiste. Pour le commun des mortels ayant un cerveau bien fait et pas trop mutilé, ses possessions sont un juste socle pour vivre sa vie et se réaliser dans d’autres domaines (la famille, les amies, la lecture, le sport, la cuisine, la réflexion, la couture, le partage, le jardin...).
    Dans ce reportage, on a un concentré un peu amer du vides de "nos" existences, des existences qui ont perdu le sens. Quel bonheur de faire carrière avec un boulot de merde pour s’assurer d’acheter des merdes inutiles et si possible ostentatoires histoire d’exister aux yeux de parfaits inconnus en affirmant être "heureux". Tout cela dans un monde préfabriqué, fake et sans âme ou règnent en maîtres la carte visa et la carte fidélité.

    Le ton est donné dès le début "tu as passé une bonne soirée" "géniale d’ailleurs tu l’entends à ma voix" (une bonne soirée = picole et clopes parce que je n’ai pas de vie). Les interactions sont faussées car intéressées, rien n’est gratuit ou altruiste. Aucun lien social sur un socle commun immatériel. Quelle tristesse !! une orgie de boeaufs bedonnants, habillés comme des sacs, gavés au burger/chips/soda, idolâtrant des personnages walt disney, des joueurs et ou des chippendales de seconde zone, tout en se rebellant contre le système en chantant anti-social.

    Et c’est tellement mieux que de cuisiner ses légumes du jardin, coudre une magnifique jupe, lire pour la énième fois un Zola, monter sur son vélo histoire de s’évader l’esprit, construire une cabane avec son gamin....eux au moins ils en profitent comme nous disent les jeunes Einstein.

    Et tout cela dans un terrible souffrance et solitude perceptible tout le long du reportage.

    Oui c’est leur monde parfait où notre vie n’est qu’une unité marchande.


  • #2250036

    à 49:15 , ce genre de spectacle érotique est assez honteux et grotesque, comme tout le reste d’ailleurs. les gens devraient quitter la salle et ramener leurs enfants chez eux.

     

  • #2250067

    Paradis pour l’endoctrinement de l’asservissement.Frustration des individus aliénés." Les prolétaires n’ont rien à perdre que leurs chaînes." " Le comportement borné des hommes en face de la nature conditionne leur comportement borné entre eux." K.M Ce n’est pas la conscience des hommes qui déterminent leur existence, c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience " K.M.


  • #2250071
    le 31/07/2019 par James Fortitude
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Si chaque ville/village fief de chaque canton assurait ses propres commerçants-artisans + un petit supermarché, cela détruirais les centre commerciaux et hypermarchés aux périphéries des grandes villes.

     

    • #2250731

      Si les familles qui sont déjà propriétaires et non dans le besoin arrêtaient de suivre les prix du marché pour vendre leur 2e ou 3e villa, les français qui souhaitent rejoindre la campagne pourraient plus facilement le faire. Au contraire cela nous empêche de retourner à la terre.
      Les détenteurs du marcher immobilier applaudissent ;
      à M. Sigaut et A. Escada qui appellent à rejoindre les villages je réponds : oui mais je suis bloquée en enfer


  • #2250076

    Certains passages m’ont fait penser aux films de Jacques Tati.


  • #2250080

    Le besoin de consommer ,de posséder compense la peur de ne pas être reconnu et d’être faible. Le capitaliste incite à la consommation et repose sur plusieurs besoins et peurs psychologiques. consommer pour se sentir exister par le regard des autres. la société capitaliste engendre une  personnalité narcissique et prédatrice. le besoin de consommer vise à compenser des carences identitaires. Le besoin de reconnaissance sociale repose sur un manque d’estime de soi qui repose sur la peur d’être faible et de ne pas être aimé. Plus les individus se sentent mal aimés, insuffisamment reconnus et plus ils ressentent un vide existentiel profond.


  • #2250107
    le 31/07/2019 par JOHNNY HALLYDAY que je t’aime
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Merci ER de cette video que je n’ai pas vu, etant donné que je conchis, je gerbe ARTE depuis 3 ans : alors que j’aimais cette chaine dans le passé, par sa programmation différente des autres chaine commerciale :
    mais c’est fini, ARTE est devenu une chaine pro migrant, lgbt,multiculturelle et bien gaucho bobo jusqu’au trognon.
    par contre, ce trip dans ce centre commerciale, est le reflet de notre époque, de la population qui vient dans notre pays : si nous avons pas pris le bon coté de la sique rock, nous avons pris tout le coté consumérisme a outrance :
    ces centres commerciaux, sont fait pour que les gens restent le plus longtemps a consommer comme des veaux, comme du bétaille, cons et connes ils sont, car ils sont le present de l’humanité et son avenir sera pire.
    inculture, bassesse,envieux,aucune valeurs, mis a part celle de posséder, d’avoir ce qu’a le voisin mais en plus beau(moche) et plus grand :
    Et la population de banlieue est championne de ses merdes :
    la population issu de l’immigration sont des consommateurs dégénéré qui se battent le jour des soldes pour avoir une machine a laver ou un écran plat :
    c’est dans cette France que nous vivons,et nous comme des cons, nous ne faisons rien...............................................contre cet ennemi sournois, mais si present :
    l’ultra libéralisme + L’immigration+junkfood+progréssisme+transgenre= la mort d’un pays et ce qui fait l’humain et son humanité.
    Merci encore ER pour ces articles si intéréssant.

     

    • #2250552

      Charité bien ordonnée, commence par soi même, plutôt que de dire "nous" ne faisons rien, pose-toi la question qu’est-ce-que "je" peux faire ? Ne plus alimenter ce système : éteindre la télé, ne plus aucun produit des multinationales, acheter produits frais chez le paysan, dans des AMAP, faire tes produits d’entretien ménage (un jeu d’enfant, qui coûte pas un rond...). Résister à toute la technologie liés aux ondes électromagnétiques créées par l’homme et qui sont la cause véritable du dérèglement climatique, mais ça personne le dit, le carbone c’est du pipeau... Parler à tes voisins, sourire dans la rue, céder le passage même si tu es prioritaire... Donner l’exemple par le désintérêt, par la courtoisie, par la générosité, par la vérité... Tu verras, cela n’a l’air de rien, mais c’est magique, et tu auras le coeur plus léger...


  • #2250125

    Quand je vois ces jeunes, je me dis "C’est pas possible, il doit quand même y’avoir des parents quelque part !?"
    Puis je vois les parents.
    Et bien, plus je les vois, plus je comprends ces jeunes !!


  • #2250128

    Édifiant. Ne nous excluons pas du constat. ce reportage parle bel et bien de NOS vies..


  • #2250218

    Les Idolatries modernes.
    Avant les idolatres veneraient des statues de terre en forme d animaux.

    Illusions, pecher capitaux,etc,...Le pire c est que ceux qui contribuent a ce systeme declarent leurs reelles intentions sans se cacher. A tous ces con(nne)s de tout age qui acceptent de se soumettre a cette idolatrie du consumerism, ils n auront que ce qu ils meritent. La fin du reportage resume tout, avec ce neant et vide absolu qui decoulent de ce genre de valeurs et de systeme.


  • #2250270

    Je ne comprends pas la personne à 2:15 qui glande tout la journée dans ce centre puis qui est content de se faire appeler le maire de polygone. Il y a tellement de chose à apprendre et à faire enfin bon ainsi soit.


  • #2250322

    En d’autres temps on aurait dit que le culte du veau d’or, c’est à dire de l’argent et du commerce mène à cela : Sodome et compagnie.

    Interdire les signes religieux, pour transformer Noël en fête du pognon et du commerce, cela ressemble à un sacrilège.

    Jésus avait déjà lutté contre cela en faisant sortir les marchands du temple..
    mais 2000 ans plus tard finalement le temple est carrement transformé en centre commercial.

     

  • #2250329

    Pauvres de nous, je vis à la campagne à proximité d’une petite ville (Ath en Belgique où il n’y a pas de centre commercial ... jusqu’à présent !), je suis stupéfait que les jeunes peuvent passer leur journée à tourner en rond dans ce genre d’endroit en croyant y être au paradis. Mais cependant leurs parents, eux aussi, peuvent y passer la journée et s’y abrutir, quel exemple ! Quel désespoir ! Le malheur est réellement tombé sur notre société occidentale. Mais que je suis heureux avec ma famille, mon petit poulailler et mes voisins pour vivre de vraies relations. Il est grand temps d’arrêter de faire croire aux jeunes que le bonheur est en ville à trainer de loisir en loisir !


  • #2250349

    Comme d’habitude, j’ai été frappé de la lucidité des gens interrogés. Personne n’est dupe, ni ceux qui organisent la mascarade, ni ceux qui y participent.

    La phrase la plus violente pour moi a été prononcée par la commerçante qui voudrait être aux USA parce que selon elle, c’est "marche ou crève". Si je trouve qu’elle a un peu raison dans le fond, j’ai été horrifié par l’élan de haine qui lui tient lieu de raisonnement. Elle veut assouvir sa folie sous le prétexte compréhensible, mais douteux, d’en revenir à une époque de chasseurs cueilleurs.

     

  • #2250472
    le 01/08/2019 par Olivier Dupres
    Immersion pendant un an dans un centre commercial

    Cela fait froid dans le dos, des images insoutenables, prémices de l extinction de masse à venir. Fier de ne pas fréquenter ce genre de temples.


Commentaires suivants