Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Je souffre d’anxiété !"

Égocentrisme et déresponsabilisation : les conséquences de l’atomisation libérale

Malgré son ralliement prévisible à l’idéologie dominante, la série américaine South Park est parfois capable de petits coups d’éclat sociétaux intéressants comme en témoigne cet extrait traduit par ERTV.

 

South Park présente : la Buddha Box от ERTV на Rutube

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2205849
    le 26/05/2019 par Logos
    "Je souffre d’anxiété !"

    De la merde, l’anxiété ne se combat pas en se renfermant encore plus en soi mais au contraire en s’intégrant à l’Histoire, permettant de s’ouvrir aux autres par la mort de son narcissisme.

     

    • #2205942
      le 26/05/2019 par Brahim
      "Je souffre d’anxiété !"

      Ce que tu as vu s’appelle une satire. On y associe souvent des notions telles que l’ironie ou la caricature.


  • #2205854
    le 26/05/2019 par homme_des_fôrets
    "Je souffre d’anxiété !"

    Allez, tous sous Lexomil !


  • #2205857
    le 26/05/2019 par Alpi
    "Je souffre d’anxiété !"

    J’ignore si cette satire semble dire que notre smartphone nous permet d’échapper à l’anxiété ; je ne comprends pas trop et j’ai quelques doute quant à cette thèse. Par contre, en arrière plan et de façon trompeuse le film paraît dire : chacun on n’est pas assez tranquille (ou isolé). Par conséquent, on doit encore mieux ou plus s’isoler (acheter la ’’Buddha Box’’). Ce à quoi je réponds : mensonge et habile manœuvre ! Cet objet bouffe déjà notre temps, notre attention, notre capacité à nous concentrer ainsi qu’aptitude à communiquer verbalement avec les autres et ce, sans qu’on ait besoin chacun d’être couper visuellement ou autres de l’agitation environnante. Si bien que ce ne sont pas les sollicitations environnantes à l’échange qui causent l’anxiété mais bien le smartphone lui-même.

     

    • #2205932
      le 26/05/2019 par Marcher_et_Grimper
      "Je souffre d’anxiété !"

      Visiblement vous ne connaissez pas South Park ou vous avez tendance à ne pas saisir le second degré, ce qui doit être terrible à vivre au demeurant. Ça vous aurait évité vos réflexions stériles. L’extrait montre des gens déjà anxieux en restant rivés individuellement sur leur écrans. Ils poussent l’absurdité en affirmant que pour combattre cette anxiété, la solution est de savoir se retrouver en face à face avec...son téléphone. Et tout ça dans la buddha box, comme si être encore d’avantage coupé du monde avec son natel allait nous rendre zen, alors que le natel est clairement désigné comme une cause de l’anxiété. L’extrait respire le second degré.


    • #2205947
      le 26/05/2019 par kiro
      "Je souffre d’anxiété !"

      C’est tout le contraire qui est dit. Ça se moque justement des gens ultra centrés sur eux-même qui se plaignent du moindre petit bobo et qui s’isolent a la moindre contrariété. Je ne comprend même pas qu’il y ai encore des gens qui prennent South park au premier degré.


    • #2205953
      le 26/05/2019 par Roger
      "Je souffre d’anxiété !"

      C’est fascinant.
      Même quand le second degré et l’ironie d’un discours sont absolument évidents (du genre "Beau temps, n’est-ce pas ?!" alors qu’il pleut des trombes d’eau), il y aura TOUJOURS 5% de l’auditoire qui restera totalement incapable de le déceler et qui croira à du premier degré. C’est systématique !

      Le pire c’est que toi même tu as compris qu’il s’agissait d’une "satire" (définition : "œuvre dont l’objectif est une critique moqueuse de son sujet"). Du coup, pourquoi penses-tu une seule seconde que les créateurs de cette série font ici une critique flatteuse du smarthphone ?


    • #2206090
      le 26/05/2019 par LS
      "Je souffre d’anxiété !"

      @marcher et grimper

      Hey le Suisse, on dit téléphone portable et pas "Natel".

      Merci de ta compréhension.


    • #2206124
      le 26/05/2019 par Ceslaoui
      "Je souffre d’anxiété !"

      Il faut expliquer que dans cet épisode, la nouvelle combine de Cartman pour s’enfermer sur son smartphone lui vient d’un psy qu’il consulte au début de l’épisode : l’anxiété. "Excellente excuse pour se montrer fainéant et désagréable les autres." Du pain béni pour le merdeux.
      Sûrement basé sur un fait divers aux US, comme quasiment toujours avec la série...


    • #2206406
      le 27/05/2019 par Alpi
      "Je souffre d’anxiété !"

      Merci à Ceslaoui pour son complément d’information qui me permet de mieux saisir le contenu global de cet épisode. Par contre, aux autres (tel Roger par exemple), je répondrais qu’apparemment je ne suis pas le seul à n’avoir pas compris où voulaient en venir les auteurs puisque voici une critique ’’officieuse’’ qui a l’air de penser que le second degré n’est pas clairement identifiable en la circonstance. Même on pourrait se demander à quoi sert ce second degré et s’il ne fallait pas faire pus simple ou plus explicite afin de mieux faire passer le message : ’’ l"anxiété mise à toutes les sauces pour mieux détourner les gens des vrais problèmes ’’. https://www.ign.com/articles/2018/1...


  • #2205864
    le 26/05/2019 par Oberman
    "Je souffre d’anxiété !"

    Drôle et juste... cela étant dit, il faut passer de la critique des effets à une critique des causes (plus difficile).


  • #2205880
    le 26/05/2019 par non-conforme
    "Je souffre d’anxiété !"

    "Ralliement à l’idéologie dominante", je pense que la série South Park est plus complexe. Il s’agit à la base de la création de deux producteurs qui a connu un succès inopiné. South Park est en somme le produit des contradictions du système libéral. Néanmoins pour survire, ils sont contraints de faire quelques concessions, tels que la formation d’un couple homosexuel avec Craig et Tweek (alors que jusqu’à présent, les couples invertis étaient tournés en dérision, tels que Monsieur Garrison (devenu par la suite Madame Garrisson) et Monsieur Esclave. South Park est une véritable production satirique mais cette production ne peut pas se soustraire aux contraintes du show-biz.

     

    • #2206121
      le 26/05/2019 par Ceslaoui
      "Je souffre d’anxiété !"

      @non-conforme
      Plus complexe, certes, mais la notion de "ralliement à l’idéologie dominante" est avérée.
      Le succès inopiné n’est pas arrivé du jour au lendemain, cette série a plus de vingt ans et a très largement été décriée à ses débuts. Il faut dire que les premières saisons étaient surtout un défouloir des créateurs qui ont intégré du sens et de la morale petit à petit. Longtemps considérée comme un programme grossier et outrancier à titre gratuit, on peut observer la maturité progressive des auteurs au fil des saisons, à partir de la 4ème surtout.
      Et avec South Park, il faut toujours contextualiser : vous parlez de l’évolution du personnage de Garisson en le mettant en parallèle avec l’homosexualité de Tweek et Craig, or dans ce coming-out des deux enfants, il faut rappeler qu’ils le deviennent à cause d’artistes japonaises qui pratiquent le Yaoi, et surtout qu’ils s’en défendent tout au long de l’épisode alors que toute la ville les soutient, comme si être gay et affirmé était une sinécure.La pression des proches des deux personnages, si fier de voir leur ville devenir "progressiste" (Randy l’exprime clairement) les incitera à se prêter au jeu pour faire taire les rumeurs et à s’y perdre. Le tout dans une saison qui débute avec l’entrée en fonction du "PC Principal", marquant le tournant progressiste de la série, ne se privant pas tout de même de son aspect satirique originel, mais avec des messages d’une teneur bien différente de ce à quoi elle était coutumière.
      Et South Park n’en a jamais rien eu à carrer du show-biz, cible de choix pour les auteurs. La seule contrainte à laquelle ils se sont contraints, c’est celle de l’état profond, et précisément à partir de cette saison (la 19).


    • #2209682
      le 01/06/2019 par matrix le gaulois
      "Je souffre d’anxiété !"

      C’est sûr que Trey Parker et Matt Stone ont du talent, eux. Toujours plus que les commentateurs 2.0 qui ont insulté tous les jours les Gilets Jaunes, sans avoir le courage de le reconnaître, qui ont parlé sans cesse d’une chimérique infiltration par l’extrême-gauche du mouvement qui s’est révélée complètement fausse quand on voit que les votes des gilets jaunes se partageaient entre R.N. et surtout l’abstention.
      Beaucoup d’erreurs, peu d’excuses. Dommage.


  • #2205884
    le 26/05/2019 par antisocial tu perds ton sang-froid
    "Je souffre d’anxiété !"

    Pour les grands humanistes qui pensaient que la science subviendrait au bonheur de l’Homme à la place de Dieu... là comme progrès, ça a foiré.
    Si Dieu paraît-il se trouve dans le lien à l’autre...


  • #2205889
    le 26/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
    "Je souffre d’anxiété !"

    Il y aussi l’épisode sur le 11 septembre, complotiste à souhait. Saison 10 épisode 9.

     

    • #2205948
      le 26/05/2019 par kiro
      "Je souffre d’anxiété !"

      Sauf que la c’est le contraire, c’est justement anti-complotiste. Ils font passer les complotistes pour des demeurés et valident la thèse officielle.


  • #2205930
    le 26/05/2019 par Alain
    "Je souffre d’anxiété !"

    Bien comique, ils ridiculisent bien le telephone portable avec cette boite en carton grotesque :-) héhé, South Park... il y a des épisodes quand même marants.

    Par contre sur le fond, je dirais que l’anxiété dans une société malade est plutôt un signe d’intelligence. La crise de sens, ou la sur-anticipation qu’on observe chez les surdoués ou autistes aspeger est normale en réalité puisque qu’ils sentent trop bien comment le système est vicieux et nous mène dans le mur à chaque seconde. Le repli dans ce cas n’est pas une maladie, c’est juste un réflexe de survie. Il y a plein de bouquins actuellement sur les surdoués et le fait qu’ils se sentent en décalage, inadaptés ne vient pas d’eux mais bien de cette société complètement toxique. N’oublions jamais ça ! (Si vous connaissez des personnes très sensibles, c’est la même chose, elles vivent tout à fond donc peuvent prendre peur en voyant notre civilisation se casser la gueule).

     

    • #2206037
      le 26/05/2019 par byoman
      "Je souffre d’anxiété !"

      Merci de votre commentaire salvateur.
      un point commun des personnes sensibles, et donc souvent intelligentes, c’est d’etre sujettes à l’anxiété. Qui ne trouve aucun échappatoire dans la solitude technologique, bien au contraire, tant l’isolement et la coupure du vivant est anxiogène. L’anxiete telle qu’exposee dans l’extrait me semble d’ailleurs peu représentative de ce qu’elle est vraiment. Elle ne dit pas « je ne veux pas parler à autrui » mais plutôt « toutes les sensations que je ressens par moi et par mon entourage véhiculent d’insupportables impuretés », ce qui incrimine soi autant qu’autrui
      Dans mon cas personnel, et à ce stade de ma compréhension,c’est l’absence de Loi commune qui crée des dérèglements insupportables , car on aura beau tout mettre au clair dans son esprit, le monde fera toujours carillonner cent clochers aux musiques différentes et la dysharmonie restera notre réel vibratoire.


    • #2206138
      le 26/05/2019 par Ceslaoui
      "Je souffre d’anxiété !"

      @Alain
      D’intelligence, pas forcément, de mal-être sans aucun doute.
      Des études ont conclu que les gens qui passaient énormément de temps sur des écrans "souffraient d’anxiété" (sic), trame de base de cet épisode, c’est un mécanisme assez logique d’une société favorisant la peur et l’individualisme.@Oberman souligne à juste titre que les causes sont délaissées au profit des conséquences...


    • #2206382
      le 27/05/2019 par Lynx dans la brousse
      "Je souffre d’anxiété !"

      Assez d’accord avec vous, aucune réalité commune de bon sens ne réunit les gens vivant quotidiennement ensemble, j’ai bien essayé l’islam mais si on n’arrive pas à vivre en tant qu’africain ou maghrébin en France quand on pratique cette religion qui unit dans un réel commun les communautés sus nommées, on se retrouve la aussi esseulé, passant pour un dangeureux individus cherchant la division nationaliste alors que l’on est juste en recherche de plus de sincérité avec ses propres racines, au final on ne peut même plus pratiquer le Ramadan car c’est un moment de partage et de don de soi, et non de solitude et de repli sur soi, dans la Tradition du Carême , et on reste au final bien seul avec l’unique remède moderne à la solitude anxiogène, scotché à cet extension societale égocentrique portable tel cartman, ce miroir animé génial autant qu’insupportable , reliés désormais à l’autre, famille ami ou inconnu, que par nos capacités à vendre une image extérieure de nous même plus ou moins acceptable au qu’en dira t’on sociopathe virtualisé de la modernité insupportable pour tout être sensible à la seule cause qui devrait être communement admise, sans remise en question possible : Notre Salut Éternel.

      (Salut qui ne peut être donc venir dans la solitude virtuelle et sans socle commun auquel enraciner ce "Notre" ) (mes excuses d’avance de ne pouvoir plus simplifier la complexité sans passer pour un autiste )


    • #2207275
      le 28/05/2019 par Alaouddin
      "Je souffre d’anxiété !"

      @Lynx dans la brousse. Salutation. L’islam n’est pas le musulman.
      Le salut éternel ne doit pas se limiter aux considérations ethnico-culturel ou de sociabilité.
      Que Dieu Le Très Haut nous guide et nous accorde Son paradis.
      Salut à toi.


    • #2207961
      le 29/05/2019 par Un français fier de l’être
      "Je souffre d’anxiété !"

      Je suis surdoué et j’ai toujours été dans l’anticipation et l’anxiété. Aussi loin que remonte ma mémoire, ce monde m’a toujours paru stupide et dangereux. Très tôt, je me suis mis à chercher POURQUOI il était aussi stupide et dangereux. J’ai exploré à peu près toutes les disciplines pour le savoir, et, à chaque fois, j’en rencontrais les limites. Je veux dire, les limites de points de vue et de perception des choses. Les limites humaines quoi. Et ça me rendait dingue de ne pas pouvoir comprendre.
      Et puis un jour, j’ai exploré un nouveau terrain : la spiritualité.
      Après avoir exploré différentes spiritualités, je suis tombé sur le christianisme, et j’ai vécu une expérience spirituelle chrétienne quelques temps après.
      Et j’ai enfin connu la PAIX.
      Non seulement j’ai trouvé la réponse à la question que je me posais depuis le début (l’homme, ses limites, ce qu’on appelle les péchés et la renaissance en Christ), mais en plus, j’ai découvert là un nouveau continent, un territoire pour moi jusqu’alors inexploré, où l’on ne cesse d’apprendre, et qui dépasse les limites de la perception humaine.
      Le CHRIST m’a sauvé de ma névrose et de mon anxiété.
      Et, même plus que ça, avec ce mode d’emploi désormais entre mes mains, Il me donne les moyens concrets pour agir sur moi et sur les autres.


  • #2205935
    le 26/05/2019 par frédéric
    "Je souffre d’anxiété !"

    en principe je m’octroie 40 minutes quotidienne sans cet appareil tyrannique. Quand je fais la promenade de mon chien, pas de téléphone.

    J’ai 56 ans. Quand je pense qu’à une époque le répondeur et le téléphone sans fil n’existaient pas et que j’ai bien connu cette époque. Je me souviens que pour composer un numéro à 7 chiffres il fallait faire tourner un cadran sur le téléphone. On ne savait pas qui appelait tant que l’on avait pas décroché.

    Et au lieu d’envoyer des textos à mes potes, je prenais mes jambes ou ma bécane pour aller les voir.


  • #2205946
    le 26/05/2019 par Dragon Hippie
    "Je souffre d’anxiété !"

    la boudha-box, très très drôle merci, je la ressortirai celle-là !! ...moi qui organise des séjours de déconnexion numérique et médiatique, voilà de la matière pour proposer une alternative à mes stagiaires, j’adore ^^


  • #2205969
    le 26/05/2019 par Samir34
    "Je souffre d’anxiété !"

    Excellent, par contre ce qui me fait de plus en plus peur est l’incapacité de plus en plus de gens que je croise (dans les commentaires aussi) à distinguer le second degré... Ne pas reconnaitre l’ironie, c’est assez étrange ou alors certains se sentent visés par cette vidéo ? Cela ne m’étonnerais pas.

    Le dernier resto où je suis allé, il y avait un jeune couple pret de ma table, en attendant qu’on leur apporte l’entrée, ils sont restés tous les deux (environ 10-15 min) face à face, le nez dans leur tel, sans dire un mot... Ce monde part en cacahouete.


  • #2206088
    le 26/05/2019 par Sarda
    "Je souffre d’anxiété !"

    C’est exactement ce que produit cette société : des névrosés a qui on vend des isolants. La dernière mode étant les mouvements de méditation athée, de bouddhisme laïc avec le mindfulness, recherche d’un état sans jugement moment après moment. Tout çà pour que les gogoys n’aillent pas demander des comptes à la banque Lascars. Ils fabriquent des zombis heureux de se faire sodomiser.

     

    • #2206876
      le 27/05/2019 par dakdzin
      "Je souffre d’anxiété !"

      C’est toujours mieux que de fumer des splifs ou de boire ou autre !
      La méditation peut-être très constructive si bien pratiquée.
      Ca devrait être enseigné à l’école.


    • #2207011
      le 28/05/2019 par Sarda
      "Je souffre d’anxiété !"

      @dakdzin
      Fumer des spliffs c’est la déviation qu’ont pris les branleurs occidentaux alors que le rasta vénère dieu à travers la plante. Le rasta médite en travaillant dans les champs, il est en communion avec dieu par le travail et la prière.

      La méditation en occident est devenue un objet, une pratique pour névrosés urbains ou néo ruraux new-age à la dérive dans leur présent de consommation. Demain, la communauté de lumière leur proposera autre chose (en ce moment Ikigaï, Hygge etc) et ils céderont à la mode Traditionnellement, la méditation est un état et on y est avec ou sans pratique méditative.


    • #2207284
      le 28/05/2019 par dakdzin
      "Je souffre d’anxiété !"

      Je ne vois vraiment pas le rapport avec les rasta. Le chanvre étant indien à la base... Et ca n’enlève pas que toutes drogues confondu, il ne reste pas grand monde de vraiment clean.
      La méditation et un peu de spiritualité peut remplacer tout ça.

      Mais dis moi, tu n’as que le mot névrose à la bouche on dirait ? C’est une obsession...

      La méditation est une très bonne solution aux névroses justement. De plus, on apprend à se détacher de ses émotions, ce qui te permets d’agir plus justement et même plus fermement si besoin, en gardant l’esprit clair et sans t’exiter inutilement comme un imbécile malheureux.
      T’es en tout cas plus dans "le bouuuh les vilaines banques méchantes et bouuuh les vilains zombies consomateurs et moi je suis le meilleurs"

      Tu prends aussi conscience que celui qui se fait enculer, c’est celui qui se prends la tête sans interruption sur des problèmes secondaires quand savoir vivre et mourrir devrait déjà être la préocupation de base.


  • #2206354
    le 27/05/2019 par nathan rien
    "Je souffre d’anxiété !"

    Lol, dans le genre "Budha Box" (voir extrait), le film "Her" est pas mal aussi :D


  • #2206373
    le 27/05/2019 par sev
    "Je souffre d’anxiété !"

    L’implacable et désolante réussite de la modernité techno dont l’objectif est bien d’isoler jusqu’à la pathologie l’individu. Plus d’anxiété donc plus de facilité à vendre à cet individu asocial une techno sans fil et sans limite pour - affirment les multinationales de la connexion perpétuelle à son propre nombril - se relier au monde ! (sic. les pubs ad hoc).

    Et l’on se rappellera en passant du programme élaboré à l’issue de la réunion organisée par la Fondation Gorbatchev en 1995. Organisée autour du thème "Quelle société et quelle économie en 2030 ?", cette réunion des grands décideurs privés du monde occidental avait rendu leur copie en confirmant le danger à venir d’une société qui allait être de plus en plus fracturée par une crise perpétuelle (dette publique, profits privés, destruction des nations, perte d’identité...) et qu’il fallait occuper à tout prix.

    L’on proposa une "solution" qui avait déjà été pensée par un certain Kissinger et reprise par feu Brzezinski (deux des derniers conseillers stratégiques des présidents américains) : le fameux tittytainment (https://www.egaliteetreconciliation...).

    Consciencieusement appliqué en France par les géants technos, relayé par les médias appartenant évidemment aux mêmes oligarques de l’exploitation sans limite, ce programme fait des ravages sur les esprits jeunes. Proposez donc à ces jeunes de laisser une seule journée leur portable chez eux...(! !)

    Plongés dans leur monde au format d’un écran de 10 cm sur 5, l’esprit de l’urbain post moderne est piégé et absorbé tout entier par un monde artificiel fait de "séries" sans fin, de photos transférées à l’infini, de textos mal écrits évitant tout échange vivant, d’auto portraits (selfies !) pour tout et n’importe quoi.

    Les couleurs recomposées par les logiciels des "smarphones" réinventent un monde "plus beau, plus défini, plus sophistiqué" que la réalité. C’est ce monde virtuel dans lequel se noie progressivement mais sûrement tout un monde d’anonymes paumés, incultes, abêtis, transformés en réflexes émotifs et anxieux.

    Il devient de plus en plus difficile de nier que le néo capitalisme et son corollaire l’ultra libéralisme ont bel et bien gagné la guerre... et il est évident que l’on a de plus en plus de mal à imaginer un changement nécessaire, urgent et vital autrement que sous la forme d’un effondrement majeur et dévastateur.


  • #2206546
    le 27/05/2019 par Samuel
    "Je souffre d’anxiété !"

    Moi j ai pas de téléphone portable... ni de voiture, ni amis, ni femme, ni travail d ailleurs.
    Je n ai rien et je me demande combien de gens sont dans mon cas.
    Certe j ai un ordinateur, mais j ai vécu sans pendant 10 ans, je me demande si y a encore des gens en vie autours de moi ou si ils sont juste des robots sans âme.
    Quand je sors de chez moi tout le monde me regarde, des gens essaient de me violer, de me tuer etc, donc je ne sors plus.
    Les courants de pensé dans les villes sont insuportable, je pense que tout le monde se drogue pour tenir le coup, je ne comprends pas comment tout ces gens peuvent supporter cette vie, moi à 16 ans j avais déjà à ulcère tellement c était stressant, bien à 18 ans mes parents mon jeté à la rue parce que j étais malade.
    Voilà et ces gens sont riches, et moi je suis pauvre, y a vraiment pas de justice

     

    • #2206754
      le 27/05/2019 par .John Lemon
      "Je souffre d’anxiété !"

      Ne soyez pas une victime... Relevez-vous ou levez-vous si vous n’avez jamais réellement pu jusqu’ici. Instruisez-vous, cultivez-vous correctement. Nourrissez votre corps de la meilleur des manières que vous pouvez. Respectez-vous. Construisez votre vie avec une vision et des engagements. Référez-vous à des principes et des valeurs vieux de millénaires. Donnez un sens à votre vie. Ne soyez pas une victime, cela n’apporte rien de bon, c’est mon conseil bienveillant.


    • #2206868
      le 27/05/2019 par Etienne
      "Je souffre d’anxiété !"

      Est-ce que la richesse c’est avoir beaucoup d’argent ? Perso, je suis en-dessous du seuil de pauvreté, une fois que j’ai payé mes factures et mon loyer il ne me reste plus grand-chose. Mais j’ai plein d’ami(e)s et je me sens riche : je ne meurs pas de faim, j’ai un toit... Et un téléphone portable avec forfait limité que je n’ai pas souvent sur moi. Parfois j’ai des messages qui datent de la veille et que je ne lis que sur le tard.

      Les gens riches sont-ils plus heureux que moi ? Pas certain. J’ai une famille avec qui je m’entends bien. Je vis seul, mais je ne me sens pas si seul que ça. Le portable me sert à prendre des nouvelles des gens que j’aime ou à en donner, parfois. Je lis beaucoup.

      Courage, Samuel. Allez vers les autres avec empathie. Lorsque l’on est seul, c’est à nous d’aller vers eux, je m’en suis aperçu. La vraie richesse, c’est l’amitié sincère.


  • #2206575
    le 27/05/2019 par albert
    "Je souffre d’anxiété !"

    ça ressemble beaucoup à un sketch de mike strutter, strutter bubble. c’est encore plus drôle je trouve. vous le trouverez sur youtube.


  • #2206757
    le 27/05/2019 par Beta
    "Je souffre d’anxiété !"

    Mon rapport avec le téléphone portable, smartphone, cellulaire... est bien différent.

    Fut une époque ce dernier était pour moi une interface technologique à la pointe qui me permis l’extension d’outils de travail me permettant de rendre compte en temps réél dans mon activité professionnelle... vue la charge se fut plus qu’appréciable.

    Mais simultanément j’étais moi même devenue accessible en temps réél par mon employeur h24 et je peux vous garantir que quand on touche à votre sommeil la vie n’est plus la même et détériore vite votre qualité de vie.

    Tout cela c’est fait progressivement et cette logique de disponibilité ma écoeurée du smartphone puisqu’il me rappel (bien que ce soit un outils neutre) c’est ce qu’on en fait qui le rend détestable : un pesant moyen d’asservissement.

    Cette magnificence est potentiellement un cauchemard quant on l’utilise paradoxalement contre vous-même : vous voilà prévenus...


  • #2208406
    le 30/05/2019 par Tikai
    "Je souffre d’anxiété !"

    Je vous recommande aussi les deux derniers épisodes de cette saison (ceux juste après celui de la BuddhaBox).

    C’est sur le monopole de Amazon. Un bonheur, un double épisode comme je n’en avait pas vu depuis longtemps.

    (Au début, j’ai même cru qu’ils avaient fait un épisodes sur les gilets jaunes.)


Commentaires suivants