Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigration : Luigi Di Maio accuse la France "d’appauvrir l’Afrique"

« Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies, et avec cette monnaie elle finance la dette publique française... Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la quinzième puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique. »

Tout n’est pas faux dans la charge de Di Maio contre la politique macronienne, à ceci près que le Franc CFA, dont nous ne sommes pas les avocats, confère une certaine stabilité aux pays africains qui y adhèrent, de gré ou de force.

On a bien compris que le numéro un italien à égalité avec Salvini attaquait en réalité la politique migratoire de la France qui elle est véritablement catastrophique, pour le côté européen comme pour le côté africain.

Pour enfoncer le clou, le M5S soutient le mouvement des Gilets jaunes. Le 7 janvier, le parti de Di Maio a publié une lettre ouverte intitulée « Gilets jaunes, ne faiblissez pas ! ». À l’intérieur comme à l’extérieur, Macron, ce petit prince qui devait enlever l’Europe à Merkel, est vraiment dans le dur.

 

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Le directeur de cabinet de Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes, a convoqué lundi 21 janvier, en fin d’après-midi, l’ambassadrice d’Italie, Teresa Castaldo, pour obtenir des éclaircissements sur la charge du vice-président du Conseil italien contre la France.

 

Luigi Di Maio, accuse Paris « d’appauvrir l’Afrique », via le franc CFA, et donc d’aggraver la crise migratoire en Europe. Dimanche, il a également appelé l’UE à adopter des sanctions contre la France et d’autres pays « qui exploitent l’Afrique ». Le cabinet de Nathalie Loiseau a dénoncé des « propos inacceptables ». Mais le chef de file du M5S a immédiatement relancé la charge.

Du haut de ses 32 ans, le vice-Premier ministre italien et chef politique du Mouvement 5 étoiles, n’exprime aucun regret. Au contraire, Luigi Di Maio continue de fustiger l’utilisation du franc CFA, héritage de la colonisation française en Afrique.

« Je ne pense pas que l’on puisse parler de différent diplomatique. Je pense que tout est vrai. En imprimant de la monnaie pour 14 États africains, la France est un pays qui empêche le développement de ces États et contribue au départ de migrants qui meurent en Méditerranée ou arrivent sur nos côtes. »

Des propos qui ne vont certainement pas apaiser les fortes tensions entre Rome et Paris. Luigi Di Maio, rappelons-le, a aussi officiellement soutenu les « gilets jaunes », tandis que son homologue au gouvernement, et patron de la Ligue d’extrême droite, Matteo Salvini, a accusé le président Emmanuel Macron de gouverner « contre son peuple ».

Lire l’article entier sur rfi.fr

 

 


 

France-Italie : le coup de boule de Luigi Di Maio

 

Pour le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio, la France est toujours la métropole de colonies africaines. Le pays d’Emmanuel Macron serait même responsable des décès de migrants en Méditerranée.

L’Italie est le poil à gratter de la politique européenne, avec cette coalition présumée « rouge-brune » qui tendrait à démontrer la porosité entre l’extrême droite et l’extrême gauche. En réalité, si la Ligue du Nord de Matteo Salvini assume des racines régionalistes et des relents xénophobes qui fleurent la droite radicale, le Mouvement 5 étoiles est moins un parti de gauche traditionnelle qu’un « attrape-tout » idéologique, magma de populisme antisystème, d’euroscepticisme et de position antimondialiste.

Son dirigeant actuel déplore les arrivées méditerranéennes de migrants auxquelles l’Italie, il est vrai, est confrontée davantage et plus tôt que la plupart des autres pays de l’Union européenne. Ce week-end, Luigi Di Maio tentait tout à la fois de faire pleurer dans les chaumières euro-africaines et de mettre à l’index un coupable françafricain.

[...]

Selon le dirigeant du Mouvement 5 étoiles, c’est en « appauvrissant » des pays toujours colonisés que la France empêcherait les Africains de s’épanouir dans leurs propres pays, les condamnant ainsi au funeste destin de migrants. La motivation de l’Hexagone serait tout aussi financière que l’outil de la persistante coercition (néo)coloniale. La motivation : ne pas devenir la « 15e puissance économique mondiale ». L’outil : le « franc des colonies » de « dizaines de pays africains » qui financerait « la dette publique française ».

Lire la suite de la chronique sur jeuneafrique.com

Macron veut-il la disparition de la France ?
Lire sur Kontre Kulture

 

Tension Salvini-Macron sur fond d’élections européennes, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il a totalement raison ! Il faut tout de même souligner que de toutes les aventures coloniales, neocoloniales et prédatrices n’en a tiré aucun profit le peuple de France, bien au contraire. Il participe à l’effort impérialiste à travers les impôts et taxations et ne récolte aucun bénéfice, qui va, au contraire, engraisser les multis. La politique africaine de la France concerne directement l’Italie dans la mesure où la prédation économique et les guerres qui y sont menées jettent des millions d’africains sur les côtes nord africaines et italiennes.
    La France a toujours eu un rapport malsain avec l’Afrique et les noirs, les Allemands, Céline et bien d’autres le disaient déjà autrefois.

     

    • @Inuit
      Vous appelez ça courtoisement, la politique de la France en Afrique
      En d’autres termes, chez E&R, ça se nomme la prédation de la France en Afrique.
      Le peuple français n’en sait pas grand chose et n’en tire pas vraiment un bénéfice direct, sur ce dernier point nous serons d’accord.


  • Beaucoup de vérité, de justesse et de sincérité dans ses propos et son analyse.

    Les Italiens font l’honneur de l’Europe et du monde occidental.

    Que la France se retire de l’Afrique, qu’on les laisse en paix et vivre dignement et indépendamment. Que nos multi-nationales, avec le concours de nos États, cessent de fomenter des guerres tribales et inter-ethniques dans le but de créer une diversion à fin qu’ils puissent piller leurs ressources et matières naturelles.

    Que nos dirigeants mal-élus cessent d’apporter leurs soutiens à des dictateurs sanguinaires qui tuent leurs citoyens.

    Que la France cesse d’éliminer ceux qui appellent au changement (Lumumba, Sankara, Kadhafi, etc).

    Sans cela, vous verrez, la France et l’Afrique iront mieux.

     

  • Raison ou pas raison Di Maio en affirmant que la France serait classée 15eme si elle n’avait le contrôle de la monnaie de ses (ex) colonies africaine ? Et je ne parle même pas de son siège à l’ONU que les allemands aimeraient beaucoup récupérer (vraie 4eme puissance économique mondiale, elle est donc bien dans le TOP 5)
    Ca risque de faire tout drôle à certains de réaliser que le rang de la France tient grâce à ses "anciennes" colonies africaines , donc peuplées très majoritairement d’humains à la peau noire !!!!
    En tous cas ça commence à parler de l’autre côté des Alpes, on va voir de nos politiques qui reprend le sujet en France (à mon avis personne sauf E&R qui dans un soucis d’honnêteté journalistique à relayer l’article de jeuneafrique)

    Conclusion : Un moment donné va falloir que le peuple français fasse un choix (immigration de peuplement ou relégation à une puissance subalterne), mais encore faudrait-il que le pouvoir profond accepte de lui donner la parole....

     

    • Il exagère largement lorsqu’il dit que sans l’Afrique la France serait 15ème puissance mondiale. Le pillage de l’Afrique part dans les poches des multinationales même si la France en profite aussi. La France aurait pu se retirer d’Afrique, acheter les matières premières au juste prix, et renvoyer toute la diaspora et descendance africaine chez elle, elle et l’Afrique s’en porteraient largement mieux. Les multinationales pillent les ressources africaines mais les revend sur le marché français au prix fort, le peuple Français se mange en plus collateralement des millions d’immigrés dans la gueule.
      La grille de lecture verticale permet de comprendre et de dénouer les problèmes horizontaux (qui peuvent être aussi fondamentaux).


  • Les Italiens peuvent dénoncer, depuis les procès sur les responsabilités du Gladio (OTAN) dans les attentats, il n’y en a plus... CQFD
    Forza Italia !


  • Ce n’est pas la France mais les oligarques qui ont pris en otage la nation France afin de servir leurs intérêts. Oui, les oligarques pillent et appauvrissent l’Afrique comme ils pillent et appauvrissent la France et son peuple, et ceci avec d’autant plus de facilité que contrairement à chez nous, en Afrique il n’y a pas de corps constitués solides pouvant faire tampon face à la prédation des groupes financiers et transnationales.



    le Franc CFA, dont nous ne sommes pas les avocats, confère une certaine stabilité aux pays africains qui y adhèrent, de gré ou de force.



    Cet argument, identique à celui des européistes par rapport à l’Euro, n’est pas recevable à mon avis. Stable en mourir comme la France, l’Espagne, l’Italie...avec le très stable euro !


  • Les Français doivent savoir que leurs dirigeants maintiennent dans la misère tous les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel à travers le franc CFA et le monopole de leurs activités commerciales et bancaires. Voilà pourquoi les dirigeants français ne bloquent pas leurs frontières à l’immigration africaine. Voilà ce que voulait dire Chirac dans l’une de ses fameuses répliques au racisme. Voilà pourquoi la France a tué Sankara et fait mettre en prison le nationaliste Gbagbo. Il y aurait encore mille choses à dire sur ce que fait et a fait la France en Afrique (renversement et assassinat de Kadhafi, positionnement pro-marocain sur la question du Sahara occidental, etc. , etc.). La Françafrique est toujours là et il serait temps qu’elle s’arrête. Sinon, les hordes africaines finiront par vous coloniser !

     


    • La Françafrique est toujours là et il serait temps qu’elle s’arrête. Sinon, les hordes africaines finiront par vous coloniser !




      C’est déjà le cas. En terme d’effectif, c’est l’Afrique qui colonise la France, et pas l’inverse.


    • Même Dieudonné dit que le Franc CFA est un problème.


    • Haïti, la Jamaïque, les Antilles, le reste de l’Afrique ne sont pas dans le franc CFA et pourtant... comme ils disent en anglais, ’’same shit’’...
      Le problème ne serais pas plutôt ethnico-raciale et lié aux différentes moyennes de Q.I......




    • c’est l’Afrique qui colonise la France, et pas l’inverse.




      Pour une fois qu’un policier sort de la langue de bois en parlant de la France ayant des colonies africaines, vous inversez les choses en parlant d’immigration de masse ?

      C’est pas un grain de sable qu’il met dans la machine européenne, mais un bloc de marbre de 10 000 tonnes.. C’est l’europe qui est responsable si les africains viennent nourrir les poissons dans la Méditerranée.. Pour infléchir REELLEMENT sur la fuite des pauvres du sud vers le nord il faut s’attaquer à la corruption.. comme les comptes en Suisse ou la constitution de véritable richesse dans les capitales européennes avec le silence aprobateur de nos gouvernements tant que les corrompus sont favorables à nos politiques d’influence..

      C’est pas bien compliqué.. mais il faut vous répéter les choses pour qu’une certaines extrême droite traditionnelle comprennent un peu mieux les choses globalement ?

      Ça fait un moment que pour mettre un frein à l’immigtation vous criminalisés les immigrés (les conséquences jamailes causes). Ils étaient venus manger le pain des français, etc... Pourquoi il n’y a jamais eu une critique conjointement de l’immigration de masse et de la FrançAfrique, du néo-colonialisme ? À une époque, c’est même l’extrême droite qui fournit les barbouzes... lorsque ça n’est pas les mercenaires.

      Alors inutile de dévier.. l’immigration de masse et la franceAfrique c’est lier et il est grand temps qu’on passe à des méthodes efficaces et pas l’habituelle technique du bouc émissaire qui n’a jamais arrêté l’immigration..bien au contraire !!

      Vous savezpertinemment renvoyer dosàdos le peuple français et les immigrés TOUT EN LAISSANT le pouvoir profond, l’oligarchie hors de l’équation. Un escroc français qui soudoie les officiels africains pour leur escroquer des diamants ou d’autres matières premières, c’est bien plus nocif que 10 000 balayeurs de rue africains vivant sur notre sol... Et c’est surtout 10 000 travailleurs qui auraient pu travailler dignement des richesses de leur terre !

      Ps : c’est comme Bernard Lugan pour lui la France Afrique c’est comme le monstre du Loch Ness.. D’ailleurs il a toujours un bon mot pour la monarchie marocaine... Il faudra un jour qu’il explique si c’est grâce à la monarchie du canabis que la jeunesse française fume du bon shit ; les français sont les plus gros consommateurs de cette merde en Europe.. Et ouais, ça fait réfléchir...


  • Après avoir apporté "la civilisation" à coup de Bible,
    on prétend maintenant apporter "la stabilité" à coup de monnaie.
    Mais la question demeure toujours.
    Quelle légitimité —ou devoir auto-attribué— "d’apporter la stabilité" avec sa monnaie comme s’il s’agissait de ses territoires ?
    Par le passé le Franc CFA était adossé à la monnaie française.
    Mais celle-ci n’existe plus. La France a aujourd’hui une monnaie qui ne lui appartient pas.
    On imagine alors —par vases communicants— l’Afrique supporter l’Economie, non pas seulement de la France, mais de toute l’Union Européenne, par les versements de cotisations à Bruxelles dont la France est le 2è contributeur.
    En résumé, tout ce que la France amasse par le Franc CFA part dans la caisse commune de Bruxelles, servant à financer le terrorisme international ou les boulets tels le Kosovo...ou l’Ukronazie.

     

    • #2130380

      Il n’y a pas de "on" et il n’y a pas de " France" dans cette escroquerie.

      L’amalgame grossier de Luigi Di Maio, qui associe l’asservissement par la monnaie et la banque, à la France, et donc aux Français, n’est qu’un indicateur supplémentaire concernant le mouvement 5 étoiles. ==> /_\ inside.

      La banque de France n’est pas une banque française, mais privée, et pour le Franc CFA, c’est pareil.

      C’est encore une tactique pour nous culpabiliser et nous faire bouffer de l’Africain.

      Luigi Di Maio est un pion du système. C’est pour cette raison qu’ils ont tenté, par la voix de RT, de "vendre" leur plate-forme internet aux gilets jaunes afin de récupérer le mouvement, et le canaliser.

      Luigi Di Maio et 5 étoiles, c’est l’alliance avec la fille Le Pen, et c’est l’autre bout du système. Ni plus, ni moins.

      Cette sortie de ce guignol ne vise pas Macron. Elle nous vise, nous, qui sommes totalement étranger à tout cela.

      Qu’il donne les noms des réels bénéficiaires au lieu de faire sa tarlouze. Lâche des noms Luigi. Un peu de courage . . .




    • Il n’y a pas de "on" et il n’y a pas de " France" dans cette escroquerie.

      L’amalgame grossier de Luigi Di Maio, qui associe l’asservissement par la monnaie et la banque, à la France, et donc aux Français, n’est qu’un indicateur supplémentaire concernant le mouvement 5 étoiles.




      On la connais votre technique... il n’y a pas de « on » mais pourtant vous ne condamnez pas les commanditaires..

      Il est plus facile de culpabiliser les immigrés que les banksters... Encore les mains dans le pot de miel (votre doux péché). Le seul problème, c’est que cela a assez duré...

      Et le seul moyen pour vous d’avoir un tant soit peu de crédibilité, c’est de ne pas séparer la condamnation de l’immigration de masse de la condamner des banksters, la finance internationale... les intérêts du pouvoir profond ainsi que les sales magouilles en Afrique avec les changements de régime !!


    • #2132998

      Les immigrés ? Quand ils sont en Afrique, les immigrés sont nommés des colons, des envahisseurs.

      Quand ils sont en Europe, en France, ils sont nommés des immigrés, des migrants, des courageux travailleurs, des OS1 , OS2, des pauvres martyrs fuyant la guerre et les conflits provoqués par nous qui sommes assignés à résidence par manque de tout, dans une société croulant sous les interdits et les privatisations, où rien ni personne n’échappe aux taxes.

      A ton avis, pendant encore combien de temps pourras-tu te foutre de notre gueule avec ta pleurniche obscène ?


  • Beaucoup de vérité, de justesse, de courage et de sincérité dans ses propos et son analyse.

    Les Italiens font l’honneur de l’Europe et du monde occidental.

    Que la France se retire d’Afrique (multinationales et troupes militaires), qu’on les laisse en paix et vivre dignement et indépendamment. Que nos multinationales, avec le concours de nos États, cessent de fomenter des guerres tribales et inter-ethniques dans le but de créer une diversion à fin qu’ils puissent piller leurs ressources et matières naturelles.

    Que nos dirigeants mal-élus (pléonasme) cessent d’apporter leur soutien à des dictateurs qui tuent leurs citoyens.

    Que la France cesse d’éliminer ceux qui appellent au changement (Lumumba, D’Ankara, Kadhafi...).

    Sans cela, vous verrez, la France et l’Afrique iront mieux !

     

    • Erroné puisqu’on peut remarquer qu’au fur et à mesure que la France perd de l’influence en Afrique, cette influence n’est pas troquée contre de l’indépendance africaine mais de l’influence chinoise, américaine, israélienne...
      Cette doctrine disant "il faut que la France se retire d’Afrique" n’est pas ce qu’il faut établir, ce qu’il faut établir ce sont des rapports commerciaux équilibrés, honnêtes, respectueux de chaque partie. Pour cela il faut d’abord que la France retrouve son indépendance et se ressource dans le Christ, car seule une politique fondée sur les évangiles permettra une politique de paix réelle fondée sur la Vertu.


    • @Meive

      Faux ! Ces pays regagnent de plus en plus de liberté et d’indépendance notamment politique. On l’a vu dernièrement avec l’élection présidentielle en RDC où malgré les injonctions forcées de la Belgique (ancienne puissance coloniale), de la France et de l’UE que les dirigeants sortant ont fait comme bon leur semblait.

      Au contraire de la Chine qui ne se mêle pas de politique intérieur et ne fait pas dans l’ingérence et dans les leçons. A l’Afrique et aux pays africains d’être intelligent et vigilant dans les contacts qu’ils passent avec les Chinois. Que je sache, la Chine n’a aucune base militaire en Afrique (à part celle de Djibouti mais pour une tout autre raison et avec l’accord des autorités locales).

      D’accord avec la deuxième partie de votre raisonnement.


    • Sauf que si la France "quitte" sa zone d’influence Africaine, elle sera remplacé par un autre pays prédateur d’Occident (Angleterre, États-Unis), ou Israël ou la Russie (qui leur fait de l’œil), ou la Chine (déjà sur place aussi).

      C’est bien pour ça que tous les autres pays mettent des bâtons dans les roues de la France en Zone Africaine.

      Hors la France ne peut pas se permettre de partir ou d’arrêter sa zone d’influence car il en va de la sûreté de la France elle même, rien qu’en matière de Nucléaire.

      Ce que la France peut faire c’est d’accompagner pendant un temps les Pays Africains dans leur élévation sociale, leurs infrastructures, aider les Pays à grandir en s’assurant des gages pour la sûreté de la France.

      Créer une véritable zone Francophone Nord/Sud de coopération qui avantage aussi bien la France et les Français que les Africains et leurs Pays Africains représentatifs. Un peu à la manière Russe.


  • En réalité (et on le sait tous ici) en Afrique comme en France le but du jeu c’est de transformer de l’argent public en dividendes privés, le circuit en France passe entre autres par l’immigration de masse justement entretenue par l’incurie que nous encourageons en Afrique via les mêmes processus et avec les mêmes maîtres qu’ici.

    Nos « aides » (vos impôts c.a.d votre enchaînement à l’usure éternelle de la dette) permettent essentiellement aux potentats locaux soit de s’enrichir directement et réinvestir dans le circuit « français » bien opaque , soit de fournir à leur peuple quelques améliorations superficielles souvent de prestige et de se maintenir au pouvoir pour le plus grand bien des sociétés « françaises » qui ne payent pas d’impôts en France. Et la boucle est bouclée par la maîtrise du Franc CFA qui donne le pouvoir de création monétaire (donc le pouvoir tout court) aux gouvernements et système financier « français » le même qui nous escroque ici sur notre sol ancestral.

    Donc l’ Afrique nous ne la développons pas, nos impôts repartent dans la poche des actionnaires des groupes supranationaux, à la fois sous la forme de bénéfices non imposables et de gains gigantesques sur les achats de matière première à des prix fixés par nous et en monnaie que « nous » imprimons, sans retombées pour notre peuple et pas plus pour les peuples africains sinon la destruction de leurs sociétés traditionnelles et de la nature.

    C‘est un alibi moral l’aide au développement, c’est pour habiller tout ça de papier rose avec un beau ruban pour les caves. Et comme ce système de corruption tous azimuts crée zéro développement mais que par contre l’initiative privée humanitaro-médico post catho-baba-bobo empêche la limitation « naturelle » des naissances, et bien la démographie explose, pas grave on nous enverra le surplus pour achever de nous spolier directement et de détruire les nations européennes, la démocratie, les liens entre le gens, celui entre le peuple historique et les étages du pouvoir, etc … pour le plus grand bénéfice des 0,1 % qui sont au sommet de la prédation et leurs quelques % de poissons pilotes.


  • Je ne comprends pas qu’on puisse encore défendre le franc CFA qui est un outil colonialiste, je renvoi à son intitulé historique.
    Au nom de quel obscur paternalisme le trésor français devrait-il encore "garantir" les échanges ou même "stabilisé" les économies de 14 pays africains ?

    Qu’on arrete de nous prendre pour des cons, ce n’est pas une relation saine que l’on veut maintenir avec l’Afrique, c’est impossible de cette manière !
    Le franc CFA à des contreparties, notamment de permettre à des banquiers français de siéger aux conseils d’administration des deux banques centrales africaines qui distribuent cette monnaie, avec un droit de véto.
    D’ailleurs si il y a deux banques centrale pour le CFA, c’est parce qu’il y a deux CFA différend.

    Comme le dollars appartiens et est régis par le trésor états-unien, le franc CFA n’appartient pas à ses utilisateurs mais au trésor français.
    Quel pays souverain accepterait que sa monnaie et toutes les décisions qui la concerne appartienne à un autre pays ?

     

  • à un moment on peut lire : " je ne pense pas qu’on puisse parler de différent diplomatique..."......ici différend veut dire désaccord, il s’écrit donc avec un D !


  • Le directeur de cabinet de Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, n’apprécie pas les remontrances de Luigi Di Maio ,mais lorsqu’on dit la vérité, pourquoi être choqué et venir pleurnicher à l’ambassadrice d’Italie, Teresa Castaldo pour lui demander des éclaircissements, alors qu’il n’y a rien de plus clair que ce que dit Luigi Di Maio .Mais c’est vrai ça fait pas plaisir à entendre, alors il faudra vous y faire parce que, que vous avez une politique diabolique ,et le pire c’est de ne pas le savoir ,ou de faire semblant .

     

    • Tout comme Salvini n’apprécie pas les incursions de Macron dans la politique italienne, à charge de revanche.


    • Tout comme Salvini n’apprécie pas les incursions de Macron dans la politique italienne, à charge de revanche.


    • Tout comme Salvini n’apprécie pas les incursions de Macron dans la politique italienne, à charge de revanche.


    • Ce n’est pas parce que l’Italie donne l’exemple pour ses interventions à Bruxelles qu’il faille tout encenser : l’Italie (avec autrefois la Libye dans son escarcelle) reste la seule grande base de l’OTAN en Europe.
      OTAN qui fomente moulte complots et guerres de par le monde...
      Et là, la Comedia dell’Arte ne dit rien. C’est en cela que les diplomates sont convoqués car l’intervention des preneurs de parole autorisée devraient exprimer ce langage... diplomatique : tenus par les couiIIes, qu’ils sont aussi, si ce n’est plus.
      Il en va de même des Anglais encensés par Asselineau grâce à leur Brexit alors que cet Empire a toujours été l’ennemi de la France...
      Relativisons donc un tantinet.


  • " Le franc CFA procure une certaine stabilite aux pays africain " ! et " une garantie d’etre paye pour les entreprise française "

    Tres bien alors je dirai par analogie que l’EURO amene une certaine stabilite aux pays europeens et une garanti d’etre paye aux multinationale.En effet le projet de mise en esclavage des peuples europeens par l’externalisation de leur monnaie est tres semblable a l’idee de soustraire aux colonies africaine tout pouvoir sur leur economie par la prise de controle sur leur monnaie !
    Les français comme les africains sont victimes du meme procede : si celui ci est bon pour l’afrique ,il est aussi profitable pour la france.

     

  • Le franc colonial est une catastrophe, le coût de la vie dans les pays où il a été imposé explose en même temps que le chômage et la précarité. Ce sont des pays à fort potentiel, sans hiver donc possibilité de 2 à 3 récoltes annuelles, en plus d’un riche sous-sol. Cette exploitation totale voulue par l’OTAN, payée par le contribuable et qui y amène le terrorisme en prime ne sert que les intérêts de l’état profond étatsunien. La preuve en France, les salaires sont extrêmement médiocres, les retraites ridicules, le chômage endémique qui toucherait en réalité 11 millions de personnes, tristes records pour un pays dit développé. On vit mieux en Espagne ou en Italie, pays qui n’occupent pas militairement leurs voisins.

     

  • #2130197

    Vidéo que j’ai partagé allègrement ces jours ci.
    L’Italie est en première ligne dans l’arrivée des migrants et subit cette "invasion" (dans l’esprit de certains) bien plus que les autres pays.
    L’état Français y est pour beaucoup, que ce soit en Lybie, en Côté d’Ivoire au Tchad et plus récemment au Congo.
    Bref un discours plein de sincérité, on sent qu’il a étudié le sujet.


  • C’est du cinema pour occuper les esprits en France et en Italie pendant qu’il baise le peuple italien.

    Si Di Maio disait la vérité il ne passerait pas à la télé.

    Il devrait dire que les élites mondialistes qui dirigent la France depuis très longtemps profitent des africains francophones en même temps qu’ils profitent des français.

     

    • D’accord avec la seconde partie de votre propos. Mais ne total désaccord avec la première.

      Le fait qu’il "passe à la télé" (ou sur les sites internet des médias mainstream) signifierait qu’il soit dans l’erreur est totalement faux et relève soit de la caricature ou de l’ignorance puisque analyse incomplète.

      Très peu se sont attardés sur le fond (il y a RFI et quelques autres peut-être). La majorité des médias s’attarde sur la forme à savoir la gué guerre Macron vs Salvini à quelques mois des européennes.


  • #2130302

    Il suffit de se remémorer quelques citations célèbres témoignant de la vitalité majeure du contrôle de la monnaie ou de la finance : "Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu’une armée debout. Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation".

    Thomas Jefferson (troisième président des Etats-Unis).

    "Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation,et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois."

    Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)

    "Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. Ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits."

    Sir Josiah Stamp, Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941,
    réputé 2e fortune d’Angleterre à cette époque

    "Messieurs, un certain M. John Sherman nous a écrit qu’il n’y a jamais eu autant de chance pour les capitalistes d’accumuler de la monnaie que par "un décret promulgué", selon le plan formulé par l’Association Britannique des Banquiers. Il donne presque tous pouvoirs à la banque nationale sur les finances de la nation. (...) si ce plan prenait force de loi, il en découlerait de grands profits pour la fraternité des banquiers dans le monde entier.(...) M. Sherman dit que les quelques personnes qui comprennent ce système ou bien seront intéressées à ses profits ou bien dépendront tellement de ses faveurs qu’il n’y aura pas d’opposition de la part de cette classe, alors que la grande masse du peuple, intellectuellement incapable de comprendre les formidables avantages que tire le capital du système, portera son fardeau sans complainte et peut-être sans s’imaginer que le système est contraire à ses intérêts. Vos serviteurs dévoués."

    Signé : Rothschild frères, en 1865, dans une lettre envoyée par le banquier londonien à ses confrères de Wall Street à New York.


  • On aurait pu nous mettre les images sous titrés du ministre (elles sont disponibles sur le Net) comme ca les gens entendront d’eux même les paroles du ministre !!
    Ces gens qui expliquent les paroles des autres, c’est de la manipulation...


  • Le Franc CFA est un moyen d’avoir une monnaie stable dans ces pays.
    Elle les protègent contre l’inflation qui est très fréquente dans ce type d’économie et par ce même biais protège les plus faibles.
    La zone CFA est un ensemble plus solide. Il faudrait juste l’appeler autrement.

     

  • Forza italia !


  • Les pays d’afriques s’appauvrissent de leurs hommes et femmes qui quittent leur pays pour émigrer en Europe, il faut rendre l’Afrique aux africains et soutenir le retour bénéfique des africains afin qu’ils redressent leur pays et luttent contre leur gouvernement corrompu qui les volent et les exploitent !

     

    • oui, mais ont-ils réellement la volonté de construire ou de développer quelque chose chez eux ?
      ici, tout est déjà développé, ça demande donc moins d’efforts à fournir de leur part, y a même plus qu’à profiter
      ceci explique pourquoi ils ne veulent pas partir...
      bon, y a quand même parmi eux quelques lucides qui comprennent l’arnaque, mais la majorité elle adore pouvoir profiter des richesses que les occidentaux et leurs ancêtres ont bati au fil des générations
      en plus, le gouvernement mondial leur réserve la place d’honneur dans son grand marché aux esclaves, mais ça, ils l’ignorent, l’appât du gain et le confort offert leur faisant pour le moment trop tourner la tête


    • @Un français
      Apparemment vous devez avoir une sacrée connaissance historique des faits et gestes des peuples. Faudra être juste déclarer la guerre à ceux qui nous grugent, reconnaître nos erreurs malgré les responsabilités des gouvernants, mais c’est au nom de la France et donc des français que ces salopards agissent dans ce monde.
      Ils ont bâti quoi vos ancêtres directs dans ce pays ?
      Question simple, sans sous entendu, je sais ce qu’ont bâti mes ancêtres directs, je peux même vous faire visiter.


    • #2131768
      le 25/01/2019 par Je suis sûr qu’on va gagner.
      Immigration : Luigi Di Maio accuse la France "d’appauvrir l’Afrique"

      L’Afrique a surtout besoin de paix et de stabilité or en ce moment les conséquences du terrorisme est une catastrophe pour l’Afrique.
      L’Afrique est à la base un continent non violent au 19eme siècle les Blancs pouvaient se rendre sans crainte dans n’importe quelle pays d’Afrique, qu’on soit un scientifique, un reporter, un ethnologue, chercheur, sans qu’on soit en danger de mort.
      Le Dakar c’est fini, le tourisme pareil, il est très risqué aujourd’hui de voyager en Afrique.
      Donc l’Afrique a besoin de la France pas celle de la manipulation mais la France de la rigueur et de la morale.


    • Pitchou,

      Oui, je connais un peu l’Afrique.
      Ce que mes ancêtres ont construit en France ?
      Bah... tout. Suffit de sortir dans la rue et d’ouvrir les yeux.

      Mais ne soyez pas aigris comme ça, car je veux bien croire au potentiel des africains pour développer leur propre pays. La question est : y croient-ils eux mêmes ?

      Et pas la peine de me sortir le couplet des gouvernements corrompus et des multinationales pilleuses, chaque pays a ses problèmes, regardez donc la ribambelle de mafieux qui se sont ici succédés au pouvoir ces dernières années et nous ont fait un à un les poches, les multinationales qui pillent nos ressources en douce et le gouvernement d’occupation à la tête de l’Etat... Hé oui, c’est pas très reluisant. Et faut se battre partout pour sa liberté. Fuir n’est jamais une solution, sinon temporaire, en temps de guerre. Mais ça ne fait toujours que reculer le problème, pas le résoudre.


    • Au XIXe Siècle, pour voyager en Afrique, un blanc devait :
      1- emporter une masse de capitaux
      2- passer par un comptoir esclavagiste, ou ex-esclavagiste en Afrique occidentale, pour :
      a- convertir son capital en objets échangeables à l’intérieur des terres et faciles à transporter (or, pierre précieuses, étoffes, thé...)
      b- recruter guides, porteurs et mercenaires
      Une fois à l’intérieur des terres il devait négocier des droits de passage auprès de chaque village/tribu avec ses pierreries ou le cas échéant tenir les autochtones en respect avec ses mercenaires.
      On parle évidemment des pionniers, d’avant que les armées coloniales se chargent de tenir en respect les différentes tribus locales.
      La quasi-totalité des aventuriers qui sont allés sur place avant que les indigènes ne soit définitivement corrompus par les méchants blancs ont été témoin d’au moins un conflit inter-ethnique ou inter-racial (noir contre colons Arabes qui nous avaient précédé de 1000 ans dans certaines régions).
      Le mythe du bon sauvage pacifique n’existe certainement pas en Afrique. Chaka Zulu a exterminé toutes les peuplades de l’Afrique du Sud orientale pour s’installer à leur place...


  • Quand je lis certains commentaires, qui traduisent une certaine suffisance et une morgue incroyable de la part de leurs auteurs, je me dis que la chute sera terrible pour la France ; les Français y compris. Tout ce pillage bénéficie bien évidemment à l’économie française, pas seulement aux élites de ce pays, comme je l’ai lu parfois.

     

    • #2131579

      Effectivement, certains ne se rendent pas compte que leur facture edf serait multipliée par 10 sans le pillage de l’Afrique


    • Puisqu’on vous dit que la facture d’électricité dépend du cours de l’uranium et que le cours de l’uranium dépend de l’offre et de la demande mondiale !
      Aréva fait actuellement 25 à 30% de sa production en Afrique, Niger compris ; 30% au Canada ; 30% en Australie, 10% ailleurs. L’uranium du Niger est important parce qu’il a le cout de production le plus bas du monde, et qu’étant encore pour le moment l’unique exploit (les Indiens et les Australiens s’implantent), ça permet à Areva mine d’être super-rentable par rapport aux autres sociétés concurrentes.
      Si la facture d’électricité augmente, cela signifie -hors grands travaux- que le cours de l’uranium augmente, et dans ce cas l’uranium du Niger devient en réalité moins important !

      A part l’Uranium on fait du pétrole et du gaz. Toutes les autres ressources naturelles de votre continent maudit sont pillées par quelqu’un d’autre que la France...


    • #2132996

      C’est faux.

      Le coût de l’électricité dépend uniquement des oligarchie qui en vivent, de l’extraction des matières premières, à la distribution / taxation du produit fini.

      On peut aisément réduire la facture par 10 en se passant de l’uranium. C’est plutôt un boulet qu’un cadeau cette matière première.

      Mais pour ça, il faudrait déjà avoir moins de frangins parasites à faire bouffer. Parce que dans le genre repère de glandeurs, ce secteur de l’énergie ne doit pas être en reste.

      Songez un instant aux déboires d’Areva et d’EDF en termes industriels et commerciaux, et vous aurez un tableau assez juste de la situation. Des mollusques pilotent des Ferrari formule 1.

      Nous, on attend qu’ils crèvent. Y a rien à faire d’autre. C’est seulement ainsi que la vérité se fait jour. Quand les gros lourds qui t’occultaient la vue et l’ouïe se désagrègent, une fenêtre s’ouvre. La mort fait plus pour la vérité que n’importe qui.


  • On va pas refaire l’histoire ici, la liaison de la France à l’Afrique est très vieille et ne date pas du siècle dernier.
    La colonisation n’a pas que des attributs négatifs elle est aussi marquée par l’apport du progrès, de la civilisation, et de la culture.
    Or il peut voir les choses telles quelles mais la vérité est tout autre.
    Déjà l’Italie c’est pas la France, donc il défend sa patrie, l’énorme communauté Italienne d’Amérique, et à travers sa déclaration finalement il cherche à déstabiliser la France pour servir l’allié Américain.
    Je suis sur qu’on va gagner car en dernière instance l’Afrique sait que son salut ne passera que par la France et non pas l’alliance Américano-saoudienne.
    La vérité est qu’il aimerait bien que son Italie ressemble à la France, que l’Italie possède la même histoire et la même ascension que la France.
    C’est une forme de jalousie mais c’est de bonne guerre.


  • Di Maio et Salvini vont s’en prendre plein la gueule lorsque nous auront repris les rênes de l’état, ici en France !

     

Commentaires suivants