Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Budget Salvini en question : Pierre Moscovici se prend pour le roi d’Italie

 

 

La bataille se poursuit entre l’Italie et la Commission européenne. L’institution rejette toujours le projet de budget présenté par le gouvernement populiste italien car il s’éloigne des règles du Pacte de stabilité et de croissance.

 

Le Commissaire en charge des Affaires économique souligne les risques de ce plan.

« Qui va payer la facture pour ces dépenses supplémentaires ? Nous continuons de penser que ce budget comporte des risques pour l’économie italienne, pour ses entreprises, pour ses épargnants et pour ses contribuables, » assure Pierre Moscovici.

 

Le leader d’extrême droite et vice-Premier ministre italien Matteo Salvini préfère ironiser sur la lettre envoyée par la Commission européenne et dit attendre « aussi celle du Père Noël ».

Avec un déficit public évalué à 2,4% du Produit intérieur brut en 2019, Rome estime qu’il s’agit du meilleur projet pour relancer l’économie du pays. L’eurodéputé italien d’extrême-droite, Danilo Oscar Lancini, dénonce l’attitude de l’institution européenne.

« C’est la même Commission qui jusqu’à hier nous a forcés à faire des choix qui ont augmenté la dette italienne », insiste-t-il.

Lire l’article entier sur fr.euronews.com

 

La propagande de France 24 sur la dette italienne se résume en une émission de 57 secondes pour un sujet moins simple qu’il n’y paraît. Il n’y a qu’un expert, zéro débat, pas la moindre contradiction. Le service public audiovisuel français, quoi...

 

Au moins la chaîne Arte a-t-elle invité, sur ce sujet hautement explosif pour la France en 2019, un économiste qui défend un autre son de cloche.

À ne pas manquer, sur E&R :

 

Comprendre pourquoi le nationalisme fait peur à Moscovici
en lisant sur Kontre Kulture

 

Le commissaire politique européiste, sur E&R :

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents