Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigration : les mesures choc du Danemark pour lutter contre les "ghettos ethniques"

Éradiquer les « ghettos ethniques », selon la formule du gouvernement danois, c’est l’ambition des 22 mesures drastiques visant la population d’origine étrangère dans des quartiers dits sensibles.

 

Ce plan est intitulé Ét Danmark uden parallelsamfund – Igen ghettoer i 2030 (« Un Danemark sans sociétés parallèles : plus de ghettos en 2030 »). Si le projet, voté le 28 mai dernier au Parlement danois, entre dans la ligne de la coalition de centre droit composée de libéraux et du Parti populaire conservateur anti-immigration, il a également reçu l’aval des sociaux-démocrates.

Son objectif : lutter contre la délinquance, la criminalité et parvenir à la mixité sociale dans les quartiers à dominante immigrée de ce petit pays de moins de six millions d’habitants. Le rapport note que trop de personnes ne « participent pas activement » à la société danoise, avec pour conséquence le surgissement de « sociétés parallèles » dans un contexte « non occidental », qui menacerait leur « société moderne ». En ligne de mire notamment, les populations immigrés extra-européennes de culture musulmane.

 

Poser le problème du ghetto

Le Premier ministre libéral, Lars Lokke Rasmussen, revendique une forme de lucidité face aux problèmes posés par l’intégration, suite à l’échec de plans successifs. Le Danemark a procédé de manière inédite, en choisissant de donner une définition du ghetto – c’est le seul pays en Europe à le faire. Selon eux, il se caractérise notamment par un taux de 50% d’habitants d’origine non occidentale, par un pourcentage élevé de criminalité, un fort taux de chômage et de faibles revenus. Le rapport en a recensé 25 dont 16 particulièrement difficiles, agrégeant au total une population de 60 000 habitants. Le Premier ministre a commencé à présenter ces mesures dans un de ces ghettos, Mjolnerparken, en mars dernier. En voici les grandes lignes.

 

Réduire la part des enfants immigrés à l’école à 30%, jouer sur les pourcentages

La proportion d’enfants immigrés sera limitée à 30% dans les collèges et les lycées. Pour cela, un service de bus sera organisé pour acheminer les enfants d’immigrés dans des lycées de zone plus favorisées. Dans une optique de jeu comptable, les mesures prévoient également de limiter la proportion d’habitations à loyer modérés à 40%, le reste du parc immobilier devenant des habitations privées.

[...]

Baisser les allocations destinées aux réfugiés

Jusqu’ici, le régime d’allocations à destinations des populations réfugiées était l’un des plus privilégiés d’Europe. Les nouveaux arrivants touchaient une allocation et des cours de danois leur étaient dispensés gratuitement. Ils pouvaient suivre des stages rémunérés sur une durée de plusieurs années avant que leurs allocations ne cessent de leur être versées. Désormais, ils seront obligés de chercher activement un emploi dans les 15 jours suivant l’octroi de leur statut de réfugié.

Les allocataires choisissant d’emménager dans les ghettos verront aussi leurs versements diminués.

 

S’attaquer à la criminalité, neutraliser les délinquants

Pour dissuader les délinquants de s’adonner à des pratiques illégales, l’État compte autoriser à condamner dans certains cas deux fois plus lourdement les habitants des ghettos en cas de délits ou de crimes. Une des mesures interdira par exemple aux personnes détentrices d’un casier judiciaire l’accès à un logement social dans les quartiers sensibles.

[...]

Un plan radical qui fait presque consensus

Ce plan drastique a rencontré peu d’opposition dans un paysage politique marqué par un net virage anti-immigration. Le Danemark avait tout d’abord largement ouvert ses portes en 2015 à une grande vague de réfugiés et mis en place un statut qui leur était très favorable. Le gouvernement avait rapidement fait machine arrière et le parlement avait voté en trois ans 70 mesures pour décourager les candidats à l’immigration, notamment en restreignant l’application du droit d’asile et les possibilités de regroupement familial, ou en adoptant une mesure controversée : la confiscation de leurs biens à leur arrivée.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

Les nations pourront-elles résister au mondialisme ?
Des réponses sur Kontre Kulture

 

L’Europe va-t-elle enfin se défendre contre le mondialisme ?
Voir sur E&R :

 






Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Ce « plan » est en réalité du simple bon sens, et ce genre de mesures a déjà été proposé dans bon nombre de commentaire sur E&R ici même.

     

    Répondre à ce message

    • #2014265
      Le 28 juillet à 16:17 par envolées-des-incultes
      Immigration : les mesures choc du Danemark pour lutter contre les "ghettos (...)

      Ce plan n’est pas du bon sens. C’est de l’acharnement. Cela a déjà, en partie, été tenté en France. Au début, il y a eu une répartition de l’immigration dans les différents quartiers.

      Au bout d’une génération, le ghetto se forme, car les blancs fuient. Au bout de deux générations, t’as des enclaves ethniques car les gens aiment se retrouver avec des gens qui leurs ressemblent et tu ne peux pas forcer les gens à habiter à coté de ceux qu’ils estiment être des colons et des envahisseurs.

      La norme naturelle est la nation, dans le vrai sens du terme, pas le sens dévoyé par cet horrible et immonde personnage qu’était E.Renan.

      Si tu vas en Martinique, territoire pourtant français, tu verras que les blancs sont tous concentrés dans des enclaves, tandis que les noirs sont partout ailleurs. Bien sûr, il y a des exceptions, mais c’est vrai à plus de 90 %.

      Et cela sera pareil au Danemark. Les socialistes internationalistes prennent leurs confères d’autres nations pour des cons, et croient pouvoir faire mieux qu’eux. Ils sont ridicules. La nature reprend toujours ses droits. c’est un fait indéniable. La culture, l’instruction, ne font pas d’un âne un cheval de course. Un étranger reste un étranger, un colon reste un colon.

      Ils vont devoir bombarder les Danois d’injonctions qui viendront en contradictions avec les intérêts des Danois. Des pathologies psy vont en résulter et tout ce qu’ils vont réussir à faire, c’est créer une situation explosive. lol.

      Il suffira d’une étincelle pour faire tomber leur société. C’est peut-être l’objectif caché, qui sait ?

       
    • envolées-des-incultes , ta comparaison avec la Martinique est complètement hors-sujet, mal placé et prouve qu’en fait tu n’y a jamais mis les pieds ou de façon très superficielle. Ce n’est pas le paradis sur terre, mais ça ne correspond certainement pas à ce que tu racontes...

       


    • Au bout d’une génération, le ghetto se forme, car les blancs fuient (...) les gens aiment se retrouver avec des gens qui leurs ressemblent et tu ne peux pas forcer les gens à habiter à côté .




      N’importe quoi... Les gens ne choissent pas tant que ça c’est le porte monnaie qui le détermine,tout ça est une question de revenus...

      Comment pouvez vous croire qu’une personne préfère vivre dans des quartiers pourries plutôt qu’à Versailles en centre ville ?! Vous partez d’un constat : les blancs expatriées de métropole dans les DOMTOM apprécient se retrouver entre expatriés. Tout comme les français (toutes couleurs confondues) aiment se retrouver entre français à Londres. Sauf qu’un expat’ n’est pas comparable à un immigré et encore moins à un descendant d’immigrés qui n’a que la France comme patrie de naissance.

      Je ne vois pas non plus les immigrés ne vivant pas dans des ghettos faire des kilomètres pour s’y rendre afin de prendre des cafés sur place ou y acheter des produits exotiques difficilement trouvable autre part. Je vous dis ça car en général justement ils visitent très occasionnellement ces endroits comme par exemple lors des fêtes du ramadan.

      J’habites un village plutôt bourgeois et je ne croient pas que les chanceux auxquels ont été attribués des nouveaux logements sociaux vont se plaindre et demander expressément une place à Barbés.. Il faudrait aussi demander dans les quartiers à forte gentrification si l’arrivée massive de blancos les dérangent ?

      Pourquoi par exemple il y avait avant la gentrification beaucoup d’immigrés au Faubourg Saint Denis et les blancs classes moyennes évitaient d’y vivre ? Car il suffisait de s’arrêter dans un bistrot pour un café et de voir que les petites cuillères étaient trouées pour savoir que le crack et l’héroïne y était un fléau... Et comme par hasard depuis les années 2000 et la disparition des dealeurs et surtout des camés (chercheurs de citrons et de seringues) le quartier est envahis par des blancs européens ?

      La sécurité et le chomage voila ce qui fait fuire les gens d’un lieu particulier... une fois qu’il y a la sécurité et une activité commerciale florissante les logements bon marché sont prit d’assault... Les identitaires racialistes ne sont même pas assez futés pour faire une simple inversion des données afin d’analyser un problème... ils ne réalisent même pas que la gentrification prouve que les blancs veulent vivre avec des immigrés ? New York, Londres... partout...

       
    • Rien que l’arrivée d’une nouvelle technologie à favoriser la mixité sociale (ouais, amis identitaires racialistes, ce que vous appelez le mélange ethnique) : c’est à dire les cages d’escaliers rendues inaccessibles aux tox’ par l’installation nouvelle d’interphone digicode.

      Un simple système de contrôle d’accès d’un immeuble s’est traduit par un fort sentiment de sécurité, au début des années 2000... Ça devrait vous faire mal à la tête... car c’est la technologie qui à fait fuire les toxicos parisiens.. malheuresement pas la police ou le laxisme judicieux judiciaire... Car n’en doutez pas : l’incurie est organisée... Après nous dire que Marcel ne supporte pas la voisine du dessus car elle élève une petite métisse : c’est de la gauchiasse... sos racialistes... Une autre pièce dans la machine ?

       
    • Après bien que n’étant pas pour un choix d’un voisin par rapport à sa couleur de peau... je suis résolument pour éviter les cas sociaux, les mal élevés, les perturbateurs de paix sociale...

      C’est pour ça qu’en général on change d’environnement lorsqu’il n’est pas propice à la sérénité. Incivilités, nuisances sonores, quartiers déshumanisés par l’absence de liens sociales.

      Une immigration de masse difficilement intégrable (sabotage de l’éducation nationale, désengagement du public, problème de délinquance urbaine) mais elle est là, c’est un fait.

      L’issue est assez simple... arrêt immédiat du laxisme judiciaire... en conséquence : une séparation nette du bon grain de l’ivraie... et une main tendue vers les gens de bonne volonté.

      Le français n’est pas raciste, les gens sont plutôt demandeurs d’interaction sociales (!) évitons juste de leur offrir uniquement un vivre ensemble avec des communautés déstructurées et parfois à la dérive. Les solutions existent.... c’est comme l’éducation d’un parent aimant... de la sévérité lorsqu’il s’agit d’exigeance... et une juste appréciation des efforts fournis par ceux qui vont de l’avant. Une meritocratie pour tous.

       
  • Sur le monde carcéral danois et le rapport autochtones-immigrés, voir l’excellent et très sombre film "R".

     

    Répondre à ce message

  • Il faut arrêter avec la pitié et la compassion. Nietzsche a raison.
    La seule véritable loi qui vaille c’est pas plus de 12% d’individus extra-européens dans un pays européen.
    Obtention de la nationalité pour l’enfant seulement si un des deux parents est un européen.

     

    Répondre à ce message

  • C’est vraiment malheureux de noter que rares sont les commentaires qui,dès qu’il s’agit d’immigration afro-maghrébine en Europe, proposent une dialectique d’ensemble ; c’est-à-dire,celle qui aligne,sous le même angle d’approche,immigration,oligarchie sioniste-maçonnique et colonisation. D’abord, pointons deus éléments clés qui mettent en perspective le faux problème de l’immigration. Ces éléments sont :
    - l’immigration de l’Afrique vers l’Europe n’est pas tombée ,comme ça,de nul part.
    Comme par hasard,l’Afrique était un continent colonisé par les deux puissances coloniales : la France et l’Angleterre. Et cette forme de colonisation,devenue caduque,a cédé la place à une colonisation plus subtile,dite indépendance-partenariat. Partenariat,signifie,pour l’essentiel,passer les rênes du pouvoir à une bourgeoisie autochtone qui se soucie plus de ses intérêts propres et de ses maîtres européens que des peuples africains devenus"indépendants". Le président Chirac a eu le courage de le dire clairement. Écoutez ce qu’il dit : https://m.youtube.com/watch?v=_zXjb...
    Au lieu de s’en prendre,injustement, aux pauvres immigrés,et à leurs croyances,pour les musulmans d’entre-eux,il est salutaire pour les
    européens,notamment ceux qui,intoxiqués par les médias mainstream,de faire preuve de plus d’imagination pour
    dépasser les sombres horizons que proposent Attali,Soros,Zemmour et Cie.
    - Le désarroi,voire le désespoir,que vivent les peuples européens est réel,tant sur le plan économique,civilisationnel et social,n’est pas le fait
    des immigrés. Les nations européennes et les immigrés sont victimes d’un même ennemi : la mafia prédatrice,sans foi,ni loi. Cette bande,en plein délire,vise l’avilissement du monde et sa domination,pas moins. Son funeste et macabre projet,rappelons le,est de réduire la population mondiale de six à deux milliards d’habitants !...
    C’est cette mafia qui a planqué dans ses coffres un butin chiffré au nombre astronomique de cinq cents mille milliards de dollars. Les immigrés n’y sont pour rien.
    Pour dresser un écran de fumée entre les peuples européens et la mafia prédatrice,ses,idéologues recourent à une satanique stratégie de diversion,combinant tromperie,abêtissement des peuples,destruction des valeurs,etc...( À suivre )

     

    Répondre à ce message

    • Sans t’en rendre compte, tu traites les immigrés comme des animaux, c’est-à-dire un troupeau bêlant que l’on déplace au gré des besoins, des êtres non doués de volonté, de conscience et de responsabilité. C’est un travers classique du mépris social et racial de gauche de considérer les africains comme des sous-hommes. Ça date du temps de Jules Ferry qui exhortait l’Assemblée nationale de la République à la colonisation des races inférieures au nom du devoir moral des races supérieures d’aider leurs congénères africains moins bien dotés par la nature.
      C’est du racisme pur et simple.

       
    • @Chatov venez vivre dans un pays musulman dit moderne, et vous verrez qu’ils sont responsables de leur misère. Par exemple, nous n’avons pas colonisé la Turquie, à ce que je sache. Et pourtant, les ghettos turcs ça existe en Europe. Et si on accepte d’accueillir ceux qui fuient leur pays à cause de l’Islam, on les condamne à régresser encore plus, car c’est bien souvent la crème de la société qui fuit cette religion de misère généralisée. Donc on fait quoi ? Immigration 0, tout simplement.

       
    • @titus

      Le racisme est universel. Comme la névrose. Et, contrairement à ce que tu penses, le racisme, celui que tu dénonces dans le post de Chatov, c’est pas grave. Ce qui est grave, c’est être violent à l’égard d’autres gens parce que tu es raciste. Mais là, le problème n’est pas le racisme : c’est la violence. Le gars qui est violent et prétend que c’est par racisme, il ment. Il est d’abord violent et il prend le racisme comme prétexte pour l’être. On est tous "racistes" : on préfère tous le semblable au différent. Y compris tous ces gens qui se disent avec fierté "antiracistes" ( tu penses... ). Et alors ? Où est le problème ? En revanche, il y a peut-être 5% de gens violents ( = capables de passer à l’acte, soit par goût, soit par impulsivité, c’est-à-dire manque d’inhibition des pulsions, voire du fait de tendances antisociales ). Tous ceux-là sont d’abord violents. Ensuite, ils se trouvent des raisons de l’être. Et ceux-là sont responsables de la violence dans notre société : depuis la délinquance jusqu’au terrorisme en passant par la criminalité et parfois la folie. C’est la raison pour laquelle l’antiracisme contre lequel il faudrait lutter en censurant l’expression ( suivez mon regard... ) est une escroquerie totale. Qui permet à des gens de faire carrière sur la base d’une idéologie mensongère.
      Evidemment, la violence physique, celle qui nous préoccupe le plus, est essentiellement masculine. Question de testostérone. C’est la raison pour laquelle, en dehors du fait qu’avec notre chômage, on a rien pour eux, c’est la raison pour laquelle, disais-je, il faut arrêter immédiatement l’immigration. Etant essentiellement masculine, elle augmente mécaniquement le taux de violence dans notre société. Car, comme je l’ai déjà écrit plusieurs fois sur ce site, on est en train de recevoir, en plus des inoffensifs, des délinquants, des criminels, des fous et des terroristes. Or, on a assez des nôtres.

       
    • #2014157

      Plus les jours passent et plus je me demande si ce concept de victimisation n’a pas été inventé par qui on sait pour nous embrouiller et pour ne plus nous permettre d’accéder au sens des responsabilités. Je vais prendre un exemple :

      J’ai croisé hier, en ville, une femme se promenant, toute pimpante sous son voile intégrale.
      Bien évidemment, cette femme, se baladant ainsi ici, était sans doute convaincue de servir Dieu.
      Or, nous savons tous que sa présence sur le sol français est due à l’ennemi, et qu’elle est utilisée par l’ennemi pour éradiquer ce qui reste de chrétienté en Europe, autrement dit, pour éradiquer la mentalité européenne, typiquement marquée, même encore aujourd’hui, et même chez les athées et les agnostiques, par les idéaux chrétiens (recherche de justice, recherche de vérité, sens du sacrifice... etc etc).
      Si cet esprit européen vient effectivement à disparaitre, qui cette femme aura-t-elle au final servi ?

       
    • #2014268
      Le 28 juillet à 16:28 par envolées-des-incultes
      Immigration : les mesures choc du Danemark pour lutter contre les "ghettos (...)

      Vous amalgamez colonisation de peuplement, et colonisation économique.

      Je ne crois pas que la colonisation française a résulté en un génocide des peuples locaux, mais plutôt dans un développement de leur économie et de leur instruction.

      Tout l’inverse de la colonisation de a Fronce par l’Afrique, du nord et de l’ouest, qui résulte en un abaissement des niveaux d’instructions et des finances des de souche, car cette colonisation là, elle est économique ET de peuplement. Et c’est l’objectif de cette colonisation : abêtir les populations, et réduire leur niveau de vie, ainsi que leur durée de vie. C’est ça le plan de long terme, afin de pouvoir régner facilement sur une bande d’abrutis à durée de vie réduite.

      Il y a disparition des possibilités d’avenir des de souche qui restent ados jusqu’à la mort, sans pouvoir créer de foyer, et génocide des de souche par remplacement de population. Est-ce que vous vous rendez compte de cela au moins ? Est-ce que vous vous rendez compte que vos compatriotes ressemblent de plus en plus à des sauvages morbides ?

      Faut arrêter de nous prendre pour des cons avec la victimisation.

      C’est grossier.

       
    • Régler les problèmes de pouvoir en Afrique, ET réémigrer les étrangers. Ce n’est pas incompatible.
      Par contre selon Bernard Lugan, le développement de l’Afrique est impossible (voir l’article de E&R d’il y a quelques semaines)...
      De ce point de vue, ce sera soit le sauvetage de l’Europe, soit celui de l’Afrique. Excusez-nous d’avoir évidemment choisi l’Europe...

       
    • @H.M.

      Je partage totalement ton analyse. L’opinion ne devrait pas être considérée comme un délit, au contraire des actes de violence physique.

      @Le Goy

      L’Indonésie est un contre-exemple.

       
  • Le Danemark n’entendrait-il plus le chant de sa sirène, si ce ne sont ceux de ces services régaliens qui auraient réveillé la populace ?

     

    Répondre à ce message

  • La simple suppression de l’octroi des aides sociales aux étrangers suffirait à stopper net toute l’immigration africaine, puisqu’ils ne viennent chez nous que pour en profiter.

     

    Répondre à ce message

  • #2014103

    Le seul choc socialement sain pour tout le monde serait un renvoi dans le pays d’origine. Voyant qu’il n’en est pas question, et ayant observé les néo-conservateurs danois au pouvoir, on peut se demander si le but de ces gens-là est de faire grandir le ressentiment mutuel entre les Danois de souche et les immigrés, puisque ceux-ci sont désormais fixés au Danemark par un différentiel prestataire social, que les mesures annoncées réduiront mais n’annuleront pas.

     

    Répondre à ce message

  • Tout ce que je vois pour l’instant ce sont des annonces... on nous aurait pas fait le coup parfois ?
    Alors, attendons et voyons les RESULTATS....

     

    Répondre à ce message

  • ( Suite et fin )
    Pire,ces"philosophes"dressent les différentes franges de la population les unes contre les autres : laïques contre fidèles,noirs contre blancs,femmes contre hommes,syndicats de gauche contre syndicats de droite,puis population dans sa totalité contre les immigrés. Pour aggraver les tensions et verser du sel sur les plaies saignantes de la société,la bande des malfaiteurs,joue les humanistes et fait appel à leurs sbires,les politiques corrompus,pour inonder les pays européens d’une mer de réfugiés. Ces criminels projettent,si les peuples de l’UE se laissent faire,d’ouvrir la porte à cinquante millions d’immigrés d’ici à 2050...
    Telle est la sinistre vérité : Les problèmes,y compris les faux,sont innombrables et se multiplient à l’infini,mais LE PROBLÈME,le vrai,il est unique ; il s’appelle : L’OLIGARCHIE.
    ( Fin )

     

    Répondre à ce message


  • 70 mesures pour décourager les candidats à l’immigration



    Moi j’en connais une seule et elle est imparable... couper le robinet des allocs.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents