Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Immigration en Europe : les raisons fondamentales du front du refus

En 2017, les pays d’Europe ont accordé l’asile à 538 000 migrants. Le continent ne constitue toutefois pas un bloc monolithique sur cette question, il y a des différences notables entre les pays d’Europe de l’Ouest et les pays d’Europe centrale et orientale.

 

Ainsi, l’Allemagne a accordé l’asile à 325 370 migrants, ce qui représente 3 945 personnes par million d’habitants allemands. L’Autriche suit de près avec 3 865 personnes (par mio. d’hab.) et la Suède se situe à 3125 demandes d’asile accordées (par mio. d’hab.). Dans le bas du tableau on retrouve la Slovaquie qui a accordé l’asile à 10 personnes par million d’habitants et la République tchèque et la Pologne avec le chiffre de 15 par million d’habitants.

Bien entendu, il y a eu beaucoup plus de demandes d’asile en Allemagne, en Autriche et en Suède que dans les pays d’Europe centrale mais les uns sont de toute évidence moins laxistes et plus pointilleux que les autres quand il s’agit d’examiner une demande d’asile.

Pourquoi de telles différences ? C’est tout simplement parce que les pays du groupe de Visegrád refusent de participer à cette escroquerie à grande échelle qu’est l’asile. Ses dirigeants parlent un langage clair et ne sont pas dupes par rapport au dévoiement de l’asile. Ils craignent également leurs opinions publiques qui sont fortement hostiles à l’immigration incontrôlée. L’escroquerie se fait parfois ouvertement et sans complexe. Lorsque les jeunes hommes africains sont interrogés sur les bateaux des ONG qui les ramènent en Europe, ils n’ont aucun problème à avouer face caméra qu’ils viennent en Europe pour de nouvelles opportunités et pour une vie plus confortable.

Pourtant, ceux-ci vont presque tous mentir, à l’aide d’histoires inventées, aux fonctionnaires qui examinent leur demande. Ceux-ci devraient être, en toute logique, expulsés systématiquement dans leur pays d’origine. Cependant, le manque de coopération des pays de départ rendent ces expulsions difficiles et les migrants le savent bien. Du moment qu’ils ont atteint le sol européen, il est très difficile et coûteux de les renvoyer. Les différentes aides matérielles et financières accordées aux clandestins dans les pays d’Europe occidentale n’arrangent également pas les choses. C’est pour cette raison qu’ils se dirigent en priorité en Allemagne et en Suède plutôt qu’en Pologne ou en Hongrie. En réalité, le système, qui accorde très généreusement l’asile, encourage les migrants à mentir sur les raisons de leur venue en Europe et à prendre des risques pour leur vie en traversant illégalement les frontières.

Lire l’article entier sur visegradpost.com

Sur le sujet, chez Kontre Kulture :

 

Immigration intra-européenne et résistance à l’Est, sur E&R :

 
 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2001189

    "A beau mentir ... " Le mal est ancien et les hommes politiques qui auraient pu dénoncer le scandale de ces histoires de Milles et une Nuits qui se débitaient à l’OFPRA et à la Commission de Recours ne l’ont pas fait et cela depuis quarante ans. On paye maintenant. L’asile qui était un droit très exceptionnel et individuel devient un phénomène de masse. Inutile de dire qui dit vrai et qui dit faux ! Et le pire, c’est qu’il est parfois justifié ! (la guerre de Syrie a en effet entraîné un exil de masse et donc un droit à l’asile de masse).

    L’Europe est tellement nulle (mais elle est faite pour cela, quand il s’agit de beurre, elle fait mal, et quand il s’agit d’êtres humains, elle ne voit pas de quoi on parle) que la France doit dénoncer les conventions de Genève. Sans phrase, surtout sans phrase. La France en a marre des phrases.

     

    Répondre à ce message

    • #2001263

      Les demandes d’asile émanant de Syriens sont très minoritaires, mais utilisées pour enfumer la population.

       
    • #2001435

      "Et le pire, c’est qu’il est parfois justifié ! (la guerre de Syrie a en effet entraîné un exil de masse et donc un droit à l’asile de masse)."

      Tiens donc !!!!!! Dans ce cas, il doit y avoir la guerre aussi en Bulgarie, Roumanie (les roms), en Algérie, au Maroc, au Sénégal, etc..... Je n’en ai pas entendu parler mais elle doivent bien exister puisque les peuples de ces pays viennent cogner à la porte de nos CAF (CAF signifiant Cassoces Aimant le Fric).

       
  • Cet exode est selon moi encouragé par les dictateurs africains, qui se libèrent ainsi des populations les moins formées et les plus turbulentes. Le roi Hassan II par exemple accordait de nombreux Visas aux populations Rif qui entretiennent de piètres relations avec la couronne. En Tunisie, le pouvoir lutte mollement contre l’exil de jeunes chômeurs, mais il est probable qu’il l’encourage.

     

    Répondre à ce message

    • #2003825

      C’est tout à fait faux... Malheuresement, il s’agit très souvent de personnes compétentes ayant des moyens pour finnancer leur exile. Quant à l’exemple du Maroc... une région marginalisée... il est évident qu’un chômage endémique pour une région à la porte de l’Europe, on devine bien ou se fera le replis... Pourquoi s’exiler dans une autre région du Maroc lorsqu’il y a l’Espagne à 15 kilomètres des côtes ?

      Le seul intérêt pour les pays du tier-monde exportateurs de main-d’œuvres corevéable à souhait, c’est les western-union... l’entrée de devise. Ce qui est une goutte d’eau comparé aux richesses du sous-sol africain enrichissant les sociétés occidentales... Si les dictatures africaines avaient peur de leur populations... elles établiraient le planning familiale pour limiter le renouvellement des générations..

      Il faut arrêter de se mentir... l’Afrique est pillée... pas étonnant que ses populations préfèrent l’exile en Europe... Et puisqu’un malheur n’arrive jamais seul... l’Homme blanc européen n’a même plus envi de faire des enfants.

      Le pillage des ressources de l’Afrique, l’immigration de masse, l’homicide des ethnies européennes refusant de se reproduire... tout ça fonctionne en symbiose..

      L’arrêt de l’immigration est pour le bien de l’Africain et de l’Afrique... En arrêtant la politique France-Afrique-à-fric et en ayant un échange commercial équitable avec l’Afrique nous en tirons une fierté et cela permettrait même d’établir une distance entre eux et nous.. Finis la relation de dominant à dominé... de l’âme charitable à l’éternel assisté qu’on doit finalement accueillir chez soi.. Les effets cumulés avec une baisse drastique du chômage suite à l’arrêt de l’immigration... les peuples européens commenceront à croire qu’il faut faire des enfants pour occuper les places vacantes...

      Si la ligne de conduite est le bien.. tout redevient possible..

       
    • #2003919


      Ce qui est une goutte d’eau comparé aux richesses du sous-sol africain enrichissant les sociétés occidentales...




      En me relisant je m’aperçois que lorsque je parle de sociétés pour parler de multinationales apatrides ça n’est pas forcément clair. De toute façon : est ce que nous bénéficions nous des spoliations en Afrique ? C’est pas le premier truc qui me vient en tête... vu que je sais que les intérêts de l’oligarchie ne sont pas les miens.. J’ai pourtant des bénéfices résiduels... et donc une responsabilité partielle. D’un autre côté avec l’immigration... on peux dire que les peuples européens paient en partis en impôts ceux que les entreprises volent à l’Afrique ? L’arrêt de l’immigration est priorité.

       
  • #2002474

    L’ivoirien panafricaniste Tiken Jah Fakoly ( l’auteur de "Ouvrez les frontières" [ de l’Europe aux Africains ] et défenseur du président Ouattara ) s’étouffe car la Côte d’Ivoire ferme ses frontières aux migrants sénégalais.

    https://www.leral.net/Macky-Sall-ra...

     

    Répondre à ce message