Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Incendie de Rouen : les autorités disent-elles toute la vérité ?

Que sait-on des conséquences de l’incendie de Rouen, trois jours après ? Le Premier ministre Édouard Philippe a assuré, le 29 septembre, que « l’engagement du gouvernement [était] de répondre à toutes les questions et de faire la transparence totale » après l’incendie du 26 septembre de l’usine chimique Lubrizol.

 

« Pour faire face à l’inquiétude légitime des populations, il n’y a qu’une solution : le sérieux et la transparence complète et totale », a-t-il ajouté lors d’un déplacement à l’université d’été du MoDem dans le Morbihan, alors que les critiques accusant les autorités d’un manque de transparence se sont multipliées ces derniers jours.

 

Les résultats d’analyses publiés par la préfecture

La préfecture de Seine-Maritime a publié le 28 septembre au soir sur son site des résultats d’analyses liés aux risques de pollution engendrée par l’incendie.

Concernant la qualité de l’air, « les résultats sur les composés organiques volatils sont tous inférieurs au seuil de quantification (quantité trop faible pour être mesurée) et font apparaître un état habituel de la qualité de l’air sur le plan sanitaire, à l’exception de la mesure effectuée sur le site de Lubrizol (présence de benzène) », fait savoir la préfecture.

Au sujet des retombées de suies, générées par l’épais nuage de fumée, « les résultats d’analyses ne mettent pas en évidence de différences significatives entre le prélèvement témoin et les cinq autres sites situés sous le panache pour les HAP (hydrocarbures aromatique polycycliques) », explique l’administration.

Autre sujet de préoccupation des habitants et des agriculteurs : l’état des cultures après le passage du nuage. Selon les autorités, « les productions végétales non récoltées ne doivent pas l’être ». S’agissant des productions végétales récoltées avant l’incendie, et susceptibles d’avoir été exposées à la contamination, la préfecture a demandé de prendre certaines mesures. Il est ainsi demandé que soient consignés, sous la responsabilité de l’exploitant « jusqu’à l’obtention de garanties sanitaires », le lait collecté issu d’élevages dont les vaches étaient au pâturage depuis le 26 septembre, les œufs des élevages de plein air pondus et le miel collecté depuis cette date, ainsi que les poissons d’élevage produits dans la zone concernée.

[...]

Recensement des lieux touchés par des suies

Les services de l’État dans les Hauts-de-France « font procéder actuellement » à un recensement des territoires « susceptibles » d’avoir été touchés par des suies dues au nuage de fumées qui a survolé la région après l’incendie, a en outre annoncé l’Agence régionale de santé (ARS) le 29 septembre.

Dans son communiqué, l’agence demande notamment aux habitants qui constateraient « la présence de retombées sous forme de suie » de bien vouloir le signaler aux services de gendarmerie ou de police, ou aux services départementaux d’incendie et de secours.

Elle recommande de ne pas consommer les fruits et légumes présentant des traces de suie, de porter des gants pour nettoyer, de laver « simplement à l’eau » les fenêtres, mobiliers, jeux extérieurs, de nettoyer les parties du corps qui auraient été en contact avec les suies avec du savon ordinaire, et pour les yeux, de les rincer avec du sérum physiologique.

L’ARS et la préfecture assurent par ailleurs que « les captages d’eaux de surface destinés à la consommation humaine ont fait l’objet d’une surveillance renforcée », qu’« aucun risque n’est constaté pour l’eau du robinet » et que « les mesures de qualité de l’air réalisées depuis l’incendie ont fait apparaître une qualité de l’air habituelle ».

 

Le nuage a voyagé et traversé la Belgique

Sur Internet et dans la presse locale, des témoignages font état de suies à Lille, dans l’Aisne et l’Oise notamment.

Et le nuage ne s’est pas arrêté à la frontière française : la fumée dégagée par l’incendie a atteint la Belgique, a confirmé le centre de crise de Wallonie, le 28 septembre. « Le nuage aurait déjà atteint notre pays cinq à six heures après le début du dégagement des fumées, soit dans la matinée du 26 septembre », précisent les autorités du sud de la Belgique, citées par Le Soir, le 28 septembre. Le quotidien belge rapportait que le nuage se trouvait alors au-dessus des Pays-Bas.

[...]

 

 

L’usine appartient au groupe de chimie américain Lubrizol Corporation, lui-même propriété de Berkshire Hathaway, holding du milliardaire et célèbre investisseur américain Warren Buffett.

Depuis l’incendie, des habitants de l’agglomération de Rouen, des partis politiques, des syndicats ou encore des associations de défense de l’environnement ont demandé davantage de transparence sur les conséquences de l’accident, qualifié de « catastrophe majeure » par le préfet Pierre-Henri Durand.

Lire l’article entier sur francais.rt.com

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

78 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2287616

    La réponse au titre de cette article,et ont va pas se mentir,c’est : NON !.
    Le nuage est partie vers l’Est... la Belgique et dernièrement les Pays-Bas ont était touché,gageons que les autorités de ces pays entament une procédure judiciaire a l’encontre de la France.
    Rouen réveilles toi !
    Rouen Soulèves toi !
    Marre de ces guignolitiques menteurs !!!

     

  • Après les explications officielles fumeuses pour Notre Dame de Paris, Édouard Philippe est bien naïf s’il croit un instant qu’on va encore avaler ses mensonges. Les images et les témoignages des rouennais parlent d’eux-même. Encore un mégot qui trainait par là peut-être ?!!...


  • "davantage de transparence sur les conséquences de l’accident"...
    Et sur les causes ?
    Nous n’avons eu droit dans les niouzes qu’à des tonnes de retombées Chirac, le meilleur ami des oligarques, après Macron, Sarko et Hollande.
    Lubrizol est-il un accident ou un énième crime contre la France et les Français ? Contre un gouvernement pas assez docile, peut-être.
    L’enquête est en cours. Conclusion probable : un mégot, peut-être un joint.
    Une usine inflammable qui n’est pas propriété française sur le sol français, c’est inconcevable car excessivement risqué. Tous les sites classés Seveso ou atomiques doivent être la propriété de la France, et contrôlés par l’armée française. D’ici à ce qu’ils soient utilisés pour commettre des attentats contrôlés à la fois à distance et de l’intérieur même de la structure.


  • dejà connaitre l’origine du sinistre
    ensuite publier les comptes rendus des chs afin d’apprécier si les conditions de sécurités étaient respectés

    la pollution, il y a celle de l’instant T0 , généralement faussement rassurante, puis celles qui apparaissent au fils des semaines et des mois, beaucoup moins rassurantes mais dans le silence et l’oublie, elles passent à "l’as"

    des mouchoirs en papier pour la populace, des masques a gaz avec des filtres HQ pour les gardiens du nouvel ordre en marche

     

  • Bonjour

    Je travaille dans le milieu des additifs pour lubrifiants

    Et je peux vous dire qu il n y a rien de bon dans ce qui a cramé
    Il doit y avoir des produits a base de phenol, d autres a base d acide fort, de potasse, de soude, de soufre, et certainement d autres produits emettant de l h2s sous l effet des fortes chaleurs,
    Pour la suie sur les maisons, nettoyage a l eau et gants, pour les culture, elles sont polluees, c est foutu. La qualite de l air je ne la connais pas sur rouen, mais c est au moins le masque a cartouche pour cette fumee
    D ailleurs des entreprises et pompiers de seine maritime ont envoyé des masques a cartouche au moment de l incendie, ce n est pas par hasard

     

    • En plus pour couronner le tout, il est annoncé que les toits de l usine contenait de l amiante. C est vraiment très grave ce qui s est passé,. Le gouvernement de merde essaie de minimiser les conséquences sur la santé de la population. Une action coup de poing devrait être menée par les rouennais à savoir aller en grand nombre masqué (masque de protection je precise) à la préfecture et demander des réponses claires. Pendant ce temps là les chaînes infos diffusent en boucle les obsèques de Chirac, pour les mougeons alors que des rouennais sont ou vont crever à petit feu. Une insurrection est devenue nécessaire sinon on va nous faire crever. Ça m étonnerait pas qu’ un jour jour un incendie se déclare dans une centrale nucléaire : " un mégot mal eteint"

      Le directeur de l usine à déclaré : Qu il ne comprenait pas qu’ un incendie puisse se déclarer en pleine nuit, sans présence humaine !!!!A suivre


    • Oui je n ai pas ajoute l amiante, je parlais juste des produits qui ont cramé, d ailleurs les etincelles qui explosaient dans les fumees etaient du pentasulfure d hydrogene, qui sert ds la production des composants "dithio", la partie qui a brulé

      Le materiel des pompiers qui a ete utilisé pour l incendie est inutilisable, vous patogez dans au moins 30 cm de produits la bas

      Il faut aussi savoir qu il n y a pas de service type pompier ds les usines lubrizol, les operateurs ont des formations et c est tout
      Peut etre qu avec un vrai service de secu ds l usine avec le materiel adequat aurait pu eviter cette carastrophe
      Les pompiers ( des casernes en villes )qui sont venu de tte la region n avaient pas le matos adequats pour maitriser cet incendie.


  • #2287638

    "Mais puisque l’on vous dit que le nuage s’est arrêté à la frontière..."
    (TF1, 1986)

     


  • « les résultats sur les composés organiques volatils sont tous inférieurs au seuil de quantification (quantité trop faible pour être mesurée) et font apparaître un état habituel de la qualité de l’air sur le plan sanitaire, à l’exception de la mesure effectuée sur le site de Lubrizol (présence de benzène) »



    Ils n’ont plus aucune limite dans le mensonge ! C’est "open bar", "no limit" ! Même si Rouen avait été vitrifié par une bombe H ils trouveraient encore le moyen de dire qu’il ne s’est rien passé ! Ces gens sont complètement tarés !
    200 ans que dure cette folie des "Lumières", heureusement que l’on est proche de la fin, clairement cela ne durera pas 2000 ans comme la monarchie ! Ouf !


  • Le nuage ne pourra pas aller jusqu’en Belgique car il va s’arreter à la frontière.

     

  • Lorsqu’on voit les votes des amendements à main levée à l’Assemblée nationale en direct avec l’autre guignol au perchoir, ne vous posez plus la question concernant la vérité de quoi que ce soit .
    Ce gouvernement ment à ciel ouvert , et nous prend sérieusement pour des cons, il faut en être conscient .C’est fini, ne cherchez plus la vérité, puisqu’ils la font disparaitre à leur gré, comme bon leur semble .C’est ça, une dictature


  • Les gens ont pris en 24 h ce qu’un fumeur prendrait en 1000 ans de tabagisme forcené. De la petite bière !

     

  • AZF la pollution les assurances et celui qui avait 15 slips, N D Paris les mégots, la pollution, Rouen et la pollution et les mensonges comme le nuage de Tchernobyl, les Chantrails, ce ne sont pas des ATTENTATS, pas seulement ! Elles servent qui toutes ces saloperies ?


  • Je le demande si cela ne serait pas un attentat du deep state en avertissement à Macron et de sa faction pour les velléités d’indépendance qu’ils ont exprimés ces derniers temps (rapprochement avec la Russie...dialogue avec l’Iran...)

     

  • Quoiqu’il en soit il ressortira de l’enquête que tout cela est sans incidence majeure sur la santé, comme toujours.

    L’ensemble du parc nucléaire français devrait-il sauter que l’enquête concluerait que cela est sans incidence majeure pour la santé.

    On connait la chanson.


  • Encore un incendie douteux...après celui de Notre Dame et, je pense qu’il y en aura d’autres, c’est une forme d’attentat car une pollution chimique est mortelle pour l’homme et son environnement végétal et animal... On ne connaîtra pas la vérité sur le déclenchement du sinistre, il s’agit d’une entreprise américaine, donc on connait leur boniment....


  • #2287704
    le 30/09/2019 par Samatan, L’isle-en-Dodon, Aurignac, St Gaudens l’axe du bien
    Incendie de Rouen : les autorités disent-elles toute la vérité (...)

    En 1986, la France apprenait que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière...
    Pour l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, on est plus a un mensonge prés !!!!!!
    On nous raconte bien depuis 30 ans, que l’immigration est une chance pour la France
    Que les frontières c’est pas bien , que le mâle blanc est un nuisible, que l’IVG est une liberté, que les juifs sont l’avant garde de la France et donc que nous, nous sommes une catégorie moindre, que le nationalisme c’est la guerre, que l’esclavage c’est la faute du français paysans de souche ,qu’israël est la démocratie la plus morale du monde, que le couple de l’enculade, c’est mieux que la famille traditionnelle, que BHL est un philoz’œuf ,que l’Eglise c’est l’obscurantisme, que Soral et Dieudo c’est la haine ,bref !! ... Rouen ... Lubrizol... l’incendie ... classée Seveso seuil haut ... le nuage de fumé toxique qui a survolé le Haut de France ... c’est vraiment pas plus grave qu’un poids lourd de palettes de Vittel bouteille qui se renverserait sur la chaussée un soir de pluie
    Donc si Castaner dit ,y’a rien de grave, et Macron pareil ,pourquoi on remettrait en doute leur parole ,merde quand même


  • Curieux que personne n’évoque la possibilité d’un attentat .


  • Et où ils se planquent tous ces écologistes bidon, les Hulot, Duflot, de Rugy le grand bouffeur, etc... et même Cohn Bendit ?
    Rien, aucune réaction.

     

  • "les autorités disent-elles toute la vérité ?" Ca serait nouveau , peut être dans un univers parallèle.


  • A quoi sait-on qu’un homme politique ment ? Quand il commence à remuer les lèvres.

    On ne peut JAMAIS faire confiance à un pouvoir non choisi et qui de surcroît tire sur ses administrés. Auparavant idem, souvenez-vous "du nuage de Tchernobyl" qui longe les frontières sans les traverser. L’état ne travaille que pour défendre les intérêts des siens, jamais celui du peuple, les soit-disants représentants corrompus sont les ennemis du peuple. Non seulement il ne faut jamais leur faire confiance, mais j’ajouterai, ne jamais les écouter et immédiatement prendre des contre-mesures de contrôle, diligentées par des organismes privés.

     

    • "mais j’ajouterai, ne jamais les écouter et immédiatement prendre des contre-mesures de contrôle, diligentées par des organismes privés."

      C’est bien compliqué tout cela. Alors qu’il suffirait de les chasser du pouvoir à coup de pompe dans le c.. Pour repartir sur des bases saines avec des gens sains.


  • Camarades de E&R

    Pour une fois les "autorités" n’y sont pur rien.

    Cette usine est mal gérée. Les informations reçues par les "autorités " sont contradictoires

    Une fois la sécurité civile sur place nous en saurons plus.

    Les hydrocarbures peuvent emprisonner d’autres substances et pour savoir quelles substances il faut analyser es déchets , ca prend du temps.

    Souvenez vous AZF...On commence seulement à comprendre ce qui s’est passé.
    Cette vielle croyance qui consiste à attendre des "autorités" toutes les explications sur tout.....
    Parfois c’est juste une suite logique à la gestion branlante d’une usine par des brêles.

    Ce qu’il faut remettre en cause c’est la présence d’usine en milieu habitable , Bhopal en Inde est un bon exemple de pourquoi il ne faut pas mélanger habitation et usine.
    Je ne parle pas de manufactures moyennes ici mais bien d’usines.
    Ne varietur

    Lavrov.

     

    • L usine ne s est pas implanté au milieu des habitations
      Mais les habitations se sont implantées a cote de l usine

      Nuance, remercier vos elus des 40 dernieres annees


    • À « On en a gros », Merci pour cette (trop) courte mise au point. En Martinique, donc dans notre France, la raffinerie Seveso, en pleine ville, est bientôt envahie par les habitations sur ses propres terres (Vive de Gaulle à l’époque...). Si un jour ça pète, malgré des mesures et un suivi « conformes », l’angoisse ! Et c’est comme ça un peu partout en Métropole, notons le.
      Je n’ai pas tout le dossier, mais votre remarque mérite assurément réflexion et avis, voire « dossier ».
      Bien à vous,


  • Même si on disait "l’air est même plus sain qu’avant" t’en aurais encore pour dire "difficile de croire que c’est vrai" !


  • La gestion de cette crise par le gouvernement est pathétique, mais je n’aimerai pas être à leur place.

    Quel aurait-été le résultat ou l’efficacité d’une évacuation ? (et son impact.)

    Quand aux conséquences, si ils reconnaissent la moindre présence d’un cancérigène immédiatement (même de simples traces) à quoi cela engage-t’il ? et pour combien de temps ?
    C’est quand même compliqué à gérer.

     

    • @louise44 : on sait bien emmerder le peuple toute l’année pour tout et pour rien. Il aurait fallu commencer par s’assurer que les entreprises potentiellement dangereuses sont correctement sécurisées. Le fait que le feu n’ait pas pu être traité rapidement parce que les pompiers n’avaient pas le matériel adéquat, pour moi c’est du ressort du gouvernement de prévoir et d’anticiper ce genre de situation. Sinon il sert à quoi ?


  • Après l’incendie de Notre Dame, celui de Rouen. Macron se tait dans toutes les langues. Il ne parle même plus, comme il s’en vantait, d’aller éteindre les feux en Amazonie.

    Faut-il y voir comme un présage ? Celui d’une entité supérieure qui voudrait rabattre le caquet de cet arrogant roquet ???



  • À Rouen, un tout nouveau quartier doit voir le jour à proximité de l’usine d’ici 2021. Ces terrains devraient bientôt accueillir 10 000 habitants et seront le lieu de travail de 5 000 personnes.



    (source : francetvinfo.fr)

    C’est celaaaa....

     

  • Directive Seveso :

    Dispositions de la directive

    Obligation pour les industriels de caractériser leurs activités en fonction d’une nomenclature, appelée « nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement » et les déclarer auprès des services d’état ;

    Recensement par les États des établissements à risques (avec identifications des substances dangereuses) ;

    Réalisation d’études de danger par les industriels pour identifier tous les scénarios possibles d’accident, évaluer leurs conséquences et mettre en place des moyens de prévention ;

    Mise en place, pour les établissements, d’une politique de prévention des accidents majeurs et de plans d’urgence interne et externe ;

    Coopération entre exploitants pour limiter les effets domino ;

    Maîtrise de l’urbanisation autour des sites ;

    Information des riverains ;

    Mise en place d’autorité compétente pour l’inspection des sites à risques (en France, l’inspection des installations classées pour l’environnement).

    Question : ces dispositions ont-elles été respectées ?

     

    • #2288008

      Oh que oui ces dispositions ont été respectées.

      Mais par des branques incompétents, parfaits robots d’application de process plus laborieux et inutiles les uns que les autres, créés seulement pour se couvrir légalement.

      La sécurité et l’environnement c’est juste de la poudre aux yeux pour donner le change.

      Sinon il y aurait des mesures beaucoup plus simples et efficaces à mettre en place.

      Et même si le DG engagé sa responsabilité pénale en cas de victimes, les amendes sont tellement ridicules qu’ils doivent bien se marrer.

      Et je ne te parle pas du montant des amendes pour pollution environnementale, du foutage de gueule total.

      Après avoir été sociologue et banquier (true story), j’ai fait une formation en QSE, je me disais que je pourrai peut être faire bouger au moins une ou deux choses. J’ai validé le bout de papier, mais je n’ai jamais bossé dans le domaine, à l’image de tous les autres, corruption, entubages, enfumages, foutages de gueule à tous les étages.

      Bref, je le répète mes amis, il n’y a rien ni personne, nul part, à quoi ou à qui se raccrocher.

      Tout est pourri, partout, soit consciences et âmes vendues et piétinées, soit incompétences et stupidités de cerveaux zombifiés.

      Il n’y a plus rien à sauver.

      Faut tout dégager, et c’est à nous de le faire, maintenant, on a déjà été trop patients.

      Il faut juste un matin se lever, vouloir ne pas se raser, se sentir décidé et déterminé, une sorte de trop plein dans le gosier, se rassembler, et tout raser.

      Déjà ça fera plus propre.

      Yippikaye.


    • Joseph (amicalement). D’accord avec vous ! Vite appelons Jérôme Rodrigues ! Révolution pacifique !
      Que les habitants de Rouen achètent des pin’s et des T-shirts « Sovesolaplanète ». Mélenchon a déjà pris les choses en main, c’est sacré ! Vive Greta !...
      Mon Ami, c’est mort ! Rasez vous, sinon ils vous diront que vous êtes barbant ...
      (Je n’ai plus votre foi, hélas, ne me reste que la FOI)


  • Donc j’imagine que les gens qui nous postent des photos de point d’eau en mode full goudron et les vidéos de l’eau du robinet noire sont des pros du Photoshop et de la cgi.


  • Je me permets en toute humilité mais comme chimiste à la retraite d’affirmer que si dans l’incendie il y avait des hydrocarbures chlorés, ceux-ci par la décomposition thermique ont probablement généré des dioxines.
    Tout le monde sait que ces substances pratiquement indestructibles sont cancérigènes à très faibles doses...

    "Ils" peuvent toujours "noyer le poisson" en disant qu’ils ont analysé les HAP, les suies, relevé la présence de benzène (lui aussi cancérigène), s’ils ne cherchent pas les dioxines...S’il y a des dioxines, tous les produits de culture et le lait sont daubés donc à ne pas consommer.

    Les gens ont raison d’avoir peur car si en plus il y avait des produits sulfurés il peut aussi y avoir dégagement de gaz sulfureux, très toxique pour les poumons et se transformant en acide sulfurique.

    Tout le monde sait que la France est particulièrement bien protégée de tous types de pollutions chimiques ou radioactives par ses frontières qui arrêtent les nuages et que lorsqu’il y a une pollution suite à une catastrophe industrielle le bon vieux "surtout pas de vagues" fonctionne à plein régime.

    Quand j’ai vu la flèche de Notre Dame de Paris partir en fumée j’ai su tout de suite

    que les environs allaient être daubés au plomb. Mais comme par hasard les parisiens l’apprendront bien plus tard. Rien n’échappe à un chimiste qui connait sa spécialité mais les états ont le pouvoir de faire taire les spécialistes et les scientifiques ne sont pas les derniers à se taire ou à collaborer, question de sous-sous et de crédits. C’est bien connu le peuple est bête et ne doit pas savoir...

    Mais n’est-ce pas en mai 1431 à Rouen qu’une grande sainte, Jeanne d’Arc, a été immolée aux intérêts des états profonds de l’époque. Je dis cela, je ne dis rien...


  • Transparence complète et totale, oui ! Mais vous êtes autorisés à regarder seulement avec des lunettes de protection de soudeur sur les yeux.


  • Aux dernières nouvelles l’incendie n’est pas parti de l’usine, mais de l’extérieur.
    On peut se poser bien des questions en particulier celle de l’origine criminelle.

    Mais il y a pire. Il semble qu’un site Seveso n’a pas de protection contre les incendies venant de l’extérieur, ne serait que des caméras de surveillance..
    Si tous les sites Seveso de France sont comme ça, il y a vraiment vraiment du souci à se faire.

     

  • Le journal Libération a écrit qu’il y avait des matières radioactives sur le site de l’usine Lubrizol de Rouen.
    Autre point à noter, Chirac serait décédé deux jours avant l’annonce officiel de son décès.
    L’annonce de son décès le jour de l’incendie et le tintamarre médiatique qui a suivi laisse pensif sur le lien entre les deux évènements.
    Qui a d’autres sources pour confirmer ou infirmer ces deux points ?

     

    • Sur un site comme celui de Lubrizol, où l’on stocke des produits chimiques dans des bacs sous forme liquide, il peut en effet y avoir des jauges de niveau fonctionnant au césium 137 ou au cobalt 60.

      La source peut se répandre dans l’atmosphère sous forme plus ou moins poussiéreuse si la capsule scellée qui la contient est endommagée. Pour ce qui est de la retrouver, autant chercher une aiguille dans une botte de foin...

      Le même problème peut se poser au moment de la déconstruction des bacs : il n’est pas rare qu’une source soit découpée par accident au moment des travaux.

      A ce sujet, il faut surveiller le site de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), division de Normandie. Aucune info pour l’instant.

      Après, tout est dans la notion d’ "acceptable" : les fumeurs savent-ils qu’ils inhalent du polonium 210 à chaque bouffée ?


    • J’ajoute que le site de Lubrizol aurait pu héberger temporairement et dans un lieu de stockage plus ou moins adapté un ou des appareils de radiographie industrielle portatifs chargés à l’iridium 192 et destinés à contrôler la qualité des soudures et l’avancée de la corrosion au niveau des tuyauteries et des bacs de stockage.

      Réglementairement, les transports et stockages temporaires de sources radioactives doivent être déclarés à l’ASN. Les entreprises prestataires et leurs grands donneurs d’ordre ont par ailleurs signé une "charte de bonnes pratiques" en 2007 suite à divers "débordements" constatés sur la zone du Havre au début des années 2000.

      Encore une fois, ce n’est qu’une hypothèse : le risque majeur dans cette affaire et en l’état de nos infos est le risque chimique.


  • Je réside dans le secteur de Rouen.
    Je peux vous dire ceci : les média insistent beaucoup sur cet "incendie" en cachant sous le boisseau les circonstances de sa survenue.
    Le fait est que j’ai entendu en plein milieu de la nuit des explosions, au nombre d’une petite dizaine. Incroyablement fortes, sourdes, puissantes et séquencées alors que j’étais à plus de 7km de l’épicentre.
    Comme un son de feux d’artifice mais en plus grave, donc ayant plus d’énergie.
    Bien que ce soit difficile à imaginer, je n’ai pensé qu’à une chose : un bombardement de guerre par des obus.
    Des amis ont parlé de murs de leur maison qui tremblaient.
    N’ayant pas consulté ma montre, j’ai eu l’impression que ces explosions sont survenues dans la tranche 3-4h du matin.

    De par mon expérience, sur un site de ce type avec ce niveau de sécurité, il doit y avoir un minimum de confinement.
    Vous avez vu les images ? l’explosion d’une citerne (et même de plusieurs) ne provoquerait pas ce genre de dégâts.

    A présent, il reste une odeur d’essence ou d’huile minérale dans le fond de l’air perceptible par moment et d’intensité variable en fonction des endroits.
    On sent que cet air est chargé (de particules fines) et est irritant sur la journée.

    On minimise également l’étendue des dégâts sur le site (1ha sur 14). Il n’est plus question d’y produire quoi que ce soit, cette usine est détruite.

    Il faut savoir que l’usine Lubrizol du Havre (à 1h de Rouen !) a connu un incident similaire ce 03 septembre 2019. Un incendie assez important maîtrisé par les pompiers à temps.

     

  • Plus la société devient technologique et atomisée,plus les libertés disparaissent peu à peu car la majorité des gens leur préfèrent une illusoire sécurité et une soumission au système qui même si il leur ment et les manipule,en assurant leur socialisation,même en bas de l’échelle voire en mode de quasi-esclavage les rassure...
    La société (post)industrielle à son paroxysme aboutira à mon avis non seulement à la fin des libertés et à la robotisation au nom du dogme progressiste,de la fragmentisation toujours plus importante ou de la rareté à venir du travail et du processus de contrôle étatique via la technologie mais aussi à la fin de l’humanité (au sens propre comme figuré) tout court,étant nous-mêmes en tant qu’individus vivant dans des sociétés (post)modernes inconsciemment dans un processus toujours croissant de dépendance psychologique,de soumission au système et de robotisation de nos existences...


  • Un nouvel incendie dans un site classé Seveso à Toulouse.
    https://actu.fr/occitanie/toulouse_...

    Je rajoute une petite anecdote. Il y a environ 3 semaines le département où j’habite et qui possède une usine nucléaire a décidé d’envoyer une lettre permettant aux habitants, proches de la centrale, d’acheter en pharmacie des pastilles d’iode avec en plus réunions d’information en cas d’accident nucléaire. Que craignaient-il ? L’usine ne serait-elle pas assez sure ou s’attendaient-ils à une action terroriste ? Bizarre.
    Avec ces incendies sur des sites Seveso ça commence à faire de trop.


  • Les rouennais ont tous intérêt à avaler des boites de charbon végétal activé !!…


  • La vérité ? Lubrisol et Duracell (Boycott total de Duracell pour la peine) appartient à Berkshire Hathaway. Cette société est dirigée par Warren Buffett et Charlie Munger et compte Bill Gates à son directoire. Sont-ils des "TOXICS PEOPLES" ? Cherchez donc par là et vous trouverez...

     

  • Probabilité non nulle que les nano-tubes de carbone (Lubrizol) retrouvés dans les poumons des enfants et adultes de France proviennent des additifs "optimisants" les carburants, tous confondus, que vous payez chaque fois que vous faites le plein... vous faites aussi le plein de cancers pulmonaires divers et variés... Merci Warren ! Buffet de mort à volonté....


  • N’ayez pas peur brave gens, ce n’est jamais que de la "suie", c’est comme quand vous faites du feu dans la cheminée vous voyez, rien d’inquiétant.


  • #2288817

    C’est bizarre que ça arrive la même semaine que la Greta Thune-berg qui veux trainer la France au tribunal pour lui faire payer qq milliards .


  • De plus en plus étrange que des incendies « spontanés » éclatent un peu partout dans le monde comme ceux des forêts en Californie.

    Je m’interroge sur l’emploi éventuel d’armes à énergie dirigée de plus en plus utilisées dans la discrétion la plus totale.

    Le but ne serait-il pas d’accélérer l’effondrement des sociétés industrielles ?

    Les incendies ayant ravagé le Portugal en 2017 auraient été causés par l’essai d’une nouvelle arme à énergie dirigée (Directed Energy Weapons) et l’épandage par des drones d’une petite quantité d’une mixture de produits chimiques incendiaires sous certaines conditions.

    Cette arme qui n’utilise pas la même technologie que les armes à impulsion électromagnétique (EMP), aurait été également essayée en Grèce.

    Ce sujet tabou est très rarement évoqué même par les médias dits alternatifs car outre le fait que peu de personnes y croient, le sujet relève des théories du complot et même des « Fake News » ou « Fausses nouvelles » même si les recherches dans ce domaine précis ont avancé à pas de géant depuis quinze ans.

    Les armes EMP existent et sont opérationnelles dans un nombre de plus en plus élevé de pays.

    Elles ont été utilisées en Irak lors de la seconde guerre du Golfe de janvier 1991 pour endommager les composants électroniques non protégés des systèmes d’armes et les moyens de brouillage électromagnétique de l’Armée irakienne de Saddam Hussein.

    https://reseauinternational.net/des...

     

    • Arme silencieuse pour guerre silencieuse ?

      Luxembourg : un incendie se déclare sur le site d’une usine de matériaux composites
      01/10/2019 à 15h50

      De tels incendies s’éclatant spontanément avec une telle ampleur doivent nécessairement se produire avec exposition à une forte chaleur, intense et constante afin de provoquer l’enflamment ? L’avis d’un spécialiste, un pompier ou .... d’un pyromane ???

      La loi des séries ???

      https://www.bfmtv.com/international...


  • Les sirènes ont été déclenchées à 7h30 alors que l’incendie s’est déclaré à 2h40 ?

    J’habite à 12 kms de la zone de l’usine Lubrizol. Il y a quelques mois, nous avons reçu de la commune une petite carte magnétique avec les indications préventives suivantes :
    Les BONS RÉFLEXES EN cas d’ALERTE
    Suite à un accident industriel majeur, SI VOUS ENTENDEZ LA SIRÈNE, RÉAGISSEZ IMMÉDIATEMENT !
    VOUS DEVEZ VOUS METTRE À L’ABRI, FERMER PORTE & FENÊTRES, ARRÊTER ET BOUCHER LES VENTILATIONS, ÉCOUTER LA RADIO EN PARTICULIER LE RÉSEAU FRANCE BLEU
    VOUS NE DEVEZ PAS TÉLÉPHONER, FUMER OU PROVOQUER UN INCENDIE, ALLER CHERCHER VOS ENFANTS À L’ÉCOLE
    à méditer :)

    Vers 2h40 en pleine nuit. Pas de sirène ? Donc pas de catastrophe majeure !
    « Le Préfet a déclenché les sirènes d’alerte à 7 h 30 dans un but de sensibilisation des citoyens ».https://www.ouest-france.fr/normandie/r
    « Semaine rouge » à Rouen et agglo. du 30 mai au 5 juin 1944 les sirènes prévenaient, non ?

    Le vent a tourné vers le nord-est et non pas vers l’ouest sinon ma commune aurait été impactée comme en 2013 : dans les apparts. forte odeur, air irrespirable au point d’enclencher crise d’asthme, nausée, impression d’étouffer, angoisse, panique !

    Heureusement, cet incendie n’a pas éclaté en juillet/août durant la canicule sans vent ?

    - La ville de Rouen a inauguré le 26 septembre, jour de la catastrophe, l’année Jeanne d’Arc à 17 h 30 ainsi que des festivals pour toute la Normandie, tout ça dans une rentrée politique notamment « Gilets Jaune » qui s’annonçait « chaude » pour le Gouv. fr actuel. Accident (?) industriel qui arrive à point nommé pour calmer les esprits .... et ravir « la réginale perfide Albion » ?

    - La Saint-Michel, archange des légions célestes a eu lieu le dimanche qui suivait le 29 septembre. Pas inutile de rappeler que « Michel, Mika’il en arabe, Mîkhâ’êl en hébreu, « Quis ut Deus », signifiant « Qui est comme Dieu ? », est un des 7 archanges majeurs (avec Gabriel et Raphaël) des 3 religions (judaïsme, christianisme, et islam). »

    « Chef de la milice céleste des anges du Bien, principalement représenté à la fin des temps (Apocalypse / fondation du Royaume de Dieu) en Chevalier ailé sauroctone, qui terrasse le Diable durant la guerre des anges, et avec la balance de la Pesée des âmes du Jour du jugement, juge et guide du salut des âmes pour l’Enfer ou le Paradis. »

    Aurions-nous échappé à « une catastrophe majeure » Grâce à Saint-Michel † Sainte Jeanne d’Arc ?

    Croire M. le Préfet. Amen †


  • #2289109

    Par contre faites bien votre contrôle technique anti pollution ! Sinon amendes et poursuites ! Mais un nuage chimique et toxique, pas grave, pas de quoi s’affoler...


  • Dans ce cas que doit-on dire :

    - "Les riverains ont été gazés."
    - "Les riverains ont été enfumés."
    - "Les riverains ont été incommodés."
    - "Les riverains ont été rassurés."

    Cochez la bonne réponse en pensant aux suites judiciaires que cela peut avoir...


  • Les gaz lacrymogènes qui contiennent du cyanure ...
    Les munitions LBD-40 non conformes et mutilantes...
    Les incendies d’usines toxiques pour les végétaux, les animaux mais pas pour les humains !

    Maître Sophia Albert Salmeron témoigne de sa démarche auprès de la Cour pénale internationale et le Conseil d’État.
    https://www.youtube.com/watch?time_...

    On comprend mieux dès lors pourquoi Mme Elisabeth Borne tarde à donner l’analyse chimique de l’air aussitôt pendant et après l’incendie ainsi que les analyses sanguines du ou des pompiers lésés, résultats confidentiels défense ??


Commentaires suivants