Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Incroyable : pendant que Paris brûle, Anne Hidalgo se planque à Tel Aviv !

 

 

 

Véridique : pendant que la capitale mettait aux prises les forces de l’ordre sioniste aux Français paupérisés par la politique mondialiste de Macron (écrasement par la dette et noyade par l’immigration), le maire de Paris Anne Hidalgo inaugurait le 27 novembre 2018 une statue du capitaine Dreyfus en plein cœur de la capitale de l’entité israélienne, un territoire volé aux Palestiniens !

 

JPEG - 45.8 ko
Attendez, on vous la remet en grand : qu’est-ce qu’elle est moche en plus !

 

Comme comportement socialiste, on fait mieux. Mais il semble que la gestion lamentable de la plus belle ville du monde ait jeté l’édile dans les bras de ses sponsors, commanditaires ou maîtres. Car comment expliquer autrement cet empressement à venir évoquer, en pleine lutte sociale, la lutte contre l’antisémitisme, dont les Français n’ont rien à foutre ?

Les Français se préoccupent de travail, d’école, de sécurité, d’immigration et de soins. L’antisémitisme, cet outil inventé par le pouvoir sioniste pour taxer la liberté d’expression et embastiller les récalcitrants, vient en 643e place des urgences des Français. Et encore, c’est pas sûr. La période actuelle a ceci de bon que les masques tombent de partout et nos élites corrompues – corrompues car elles devaient servir le peuple et ne servent qu’elles-mêmes – comprennent [1] qu’elles ont été trop loin dans le mensonge, la compromission, la trahison.

Pour l’instant, il n’y a pas de tribunal populaire mais notre petit doigt nous dit qu’ils vont se monter naturellement (la nature politique a horreur du vide juridique). Et que les juges de la République, qui ont tant saigné les petites gens et ceux qui voulaient les défendre, sont en train de perdre tout leur crédit. Ne se sont-ils pas attaqués aux dernières voix du peuple, celles des dissidents, ceux qui n’ont pas trahi ?

On n’aime pas faire le parallèle avec les procès de Moscou mais en un rien de temps, l’Histoire, cette puissance mystérieuse, peut envoyer les juges d’hier dans le box des accusés et les accusés d’hier sur le siège des juges. C’est ce qui se profile, structurellement parlant. De plus, et ça ce n’est pas nous qui le disons, après avoir brûlé des péages et des centaines de radars (600 minimum dès la première semaine de révolte après le 17 novembre), il se murmure une grève de l’impôt. Si les CRS continuent à taper sur les travailleurs, qui va les payer ? Seront-ils obligés de basculer du côté du peuple ?

 

 

 

 

 

 

Il y a 5 ans, Anne Hidalgo voulait que les liens entre Paris et Tel Aviv soient « encore plus forts ». C’est gagné. Si la situation dégénère en France, on saura où la retrouver !

 

 

Avec un peu de chance, si la révolution perdure, l’Anne ne rentrera pas à Paris, ville qu’elle a de toute façon gâchée et perdue, et restera chez ses donneurs d’ordres. Parce qu’on n’imagine pas un maire quitter sa ville en pleine détresse pour aller inaugurer une statue moche à crever [2] dans un pays dirigé par des racistes fous.

Il doit y avoir une explication rationnelle mais elle nous échappe. Il y a des hommes politiques qui sont prêts à se faire détester par leurs propres électeurs uniquement pour se faire bien voir des autorités israéliennes. Ça veut dire quoi ?

Notes

[1] Enfin, « comprennent »... Mais il faut leur expliquer longtemps et fort.

[2] On dirait qu’un ptérodactyle malade après un resto pakistanais bon marché a chié une demi-tonne de guano dessus.

Voir aussi, sur E&R :

 

L’« élite » française contre les Français,
lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents