Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Inscrire la cause climatique dans la Constitution : Macron annonce un référendum

Le président de la République a annoncé la tenue d’un référendum pour inscrire la préservation de la biodiversité, de l’environnement et la lutte contre le dérèglement climatique dans l’article 1 de la Constitution. Ses adversaires dénoncent déjà une « manœuvre politique ».

 

La proposition est venue comme si de rien n’était, en réponse à la question posée par un membre de la Convention citoyenne pour le climat. Après trois heures et demie d’échanges avec cette assemblée de citoyens, lundi 14 décembre, Emmanuel Macron a remis sur le tapis l’idée d’un référendum pour inscrire la question climatique dans l’article 1 de la Constitution. La nouvelle phrase qui pourrait intégrer le texte a été précisée par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, sur son compte Twitter : « La République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et la lutte contre le dérèglement climatique. » […]

La ministre de la Transition écologique a expliqué sur LCI que le gouvernement allait « essayer de faire au plus vite pour que ce référendum passe dans l’année 2021 ». Mais avant de convoquer les électeurs, de nombreux obstacles se dressent sur la route du gouvernement. Jean Castex s’est d’ailleurs montré plus prudent sur Europe 1. Le Premier ministre a dit espérer que le référendum puisse se tenir « si possible » avant la fin du quinquennat, en soulignant que cela dépendra de l’évolution de l’épidémie de Covid-19. 

« D’un point de vue de l’agenda parlementaire, ça passe », assure à l’AFP un responsable de la majorité. Pour cela, le gouvernement devrait proposer la réforme constitutionnelle, d’un seul article, probablement le 27 janvier, en même temps que la loi climat. Mais au milieu d’un calendrier parlementaire chargé, la réforme constitutionnelle devra d’abord être approuvée dans les mêmes termes, à la virgule près, par l’Assemblée nationale et le Sénat. Une obligation constitutionnelle qui rend la consultation des Français « fort peu certaine », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public à l’université Paris 2 Panthéon-Assas, qui rappelle auprès de l’AFP le « peu de temps restant dans le calendrier parlementaire ».

Pour pouvoir mettre en place le référendum, il va falloir convaincre la droite, qui détient la majorité au Sénat. Contrairement aux lois ordinaires, l’Assemblée n’a pas le dernier mot pour une réforme constitutionnelle. « On est dans un contexte où le Sénat, en particulier, n’est pas véritablement disposé à faire un cadeau au chef de l’État. On entre dans un contexte de campagne d’abord régionale, départementale, mais surtout présidentielle », analyse sur franceinfo le constitutionnaliste Jean-Philippe Derosier. François Hollande se souvient encore de l’échec de sa réforme constitutionnelle en 2016, un an avant la présidentielle, faute d’accord sur la déchéance de nationalité.

« Il faut reconnaître que c’est une belle opération politique », estime dans Libération le constitutionnaliste Dominique Rousseau. « Si jamais le Sénat bloque la réforme, Emmanuel Macron pourra se présenter comme le démocrate qui a été empêché de recueillir la parole du peuple. Mais si le référendum a lieu et que le ’non’ l’emporte, je vois mal comment il pourrait se représenter. »

[…]

Emmanuel Macron a affirmé qu’une « cinquantaine » des 149 propositions faites au printemps par la Convention citoyenne avaient déjà « été mises en œuvre ou sont en cours de l’être ». Mais certaines mesures emblématiques sont encore dans la balance, comme la rénovation énergétique des bâtiments ou une limitation de la publicité. « La proposition a un intérêt politique : elle divise les écologistes et, aujourd’hui, on ne parle que du référendum », constate encore l’avocat Arnaud Gossement.

« Cela permet de faire une diversion plutôt que de parler de rénovation thermique ou d’artificialisation des sols. » (Arnaud Gossement, avocat, à franceinfo)

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

 

Contre l’enfumage réchauffiste, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

80 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Encore une magouille pour nous faire croire à un semblant de "démocratie". Ça ne fonctionne pas sur moi. J’irai pas voter.

     

    • Remplace le "dérèglement climatique" par "covid" ou tout autre prétexte sanitaire ou écolo, et tu auras la porte ouverte à la dictature qui ainsi deviendra "constitutionnelle", car "bien" fondée.

      IL FAUT VOTER.
      ET IL FAUT VOTER NON.

      Rien de ce qu’ils font, ces suppôts de satan, n’est anodin.


    • T’as raison Boycott . Seulement moi je vais aller voter NON pour le faire chier . Et je ne serai pas le seul . Il présente un referendum écolo pour ne pas présenter un referendum sur l’immigration . Adroite la petite p... Mais les gonzesses vont tomber dans le panneau .


    • " La République garantit la préservation de la biodiversité " ! Tu parles ! il n’y a plus un insecte, un lézard, une souris, un piaf dans les grandes plaines céréalières ou betteravières de France . Plus de haies-refuges pour toutes sortes de bestioles . Seule la forêt (30% du territoire) échappe heureusement à ce génocides de nombreuses espèces . Si vous avez une résidence secondaire la mairie vous oblige à raser l’herbe qui a poussé au printemps, où est le respect de la "biodiversité" ?


    • Il faut voter NON, c’est important, ça décrédibilisera "chatoune" définitivement


    • Moi, non plus, d’autant que beaucoup n’ont toujours pas compris, que les résultats ne sont JAMAIS donnés par une institution réellement indépendante, mais par le pouvoir lui même, c’est fatiguant...

      Macron arrivé 1er au premier tour, sérieusement, certains y croient encore ?...

      Seul le discrédit via une abstention maximale (à défaut d’être totale), peut avoir un quelconque impact, en attendant que l’on soit suffisamment nombreux a avoir retrouvé nos burnes.

      Jouer avec les jouets du pouvoir, c’est l’accréditer...


  • Que de temps perdu alors qu’il suffirait de demander au Grand Orient si c’est oui ou non. Surtout si c’est pour encore faire entrer dans le jeu le logiciel Dominion dans lequel les chinois ont investi 400 millions de dollars.....

     

  • Philippot en fait une très bonne analyse dans sa dernière vidéo : https://youtu.be/QiWXE1Wi23Y


  • "Le Premier ministre a dit espérer que le référendum puisse se tenir « si possible » avant la fin du quinquennat, en soulignant que cela dépendra de l’évolution de l’épidémie de Covid-19."

    S’raient bien capables de nous déconfiner juste pour le jour du vote ces khons là !!!!

     

  • Il faudrait faire une analyse au mot à mot de la question soumise au référendum, selon la méthode du feu professeur Faurisson pour démontrer la stupidité crasse et insondable de ceux qui l’ont rédigée.

    Exemple : la république garantit… !!
    Dans la mesure où on a évité d’écrire : « Le président de la République garantit.. » il s’agit donc d’acquiescer (pour en faire l’inscription dans la constitution de la république) au fait que la république (la 5eme ou la 3 eme ?) est le système le plus apte à garantir.. contrairement à une dictature, la royauté , une république populaire , .. islamiste ou aristocratique.
    On veut des preuves….

    Exemple : garantir la préservation de la biodiversité…
    Si la biodiversité existe dans les iles des philippines ou dans la forêt tropicale c’est pour une large part grâce ou à cause du hasard. Le hasard des cataclysmes, des volcans, de l’évolution des espèces, des mutations génétiques, etc..
    Donc la république va garantir que le hasard va subsister dans l’univers…vaste programme !!! et que par voie de conséquence on va laisser faire la nature, et logiquement, donc, supprimer ou interdire : les vaccins, les pesticides, les avortements, etc.
    A moins que l’on cherche à favoriser la biodiversité : les moutons à cinq pattes, les bébés à deux tètes …au moyen de la chimie pourrie du capital....

     

  • #2619318
    le 16/12/2020 par L’inspecteur qui enquête à vol de mongolfière.
    Inscrire la cause climatique dans la Constitution : Macron annonce un (...)

    La ripoublique n’as pas honoré le choix des français à l’issue
    des référendum sur son adhésion à l’Euro et à l’UE car ils les
    rejetaient tous les deux. Donc là micron va fabriquer un petit référendum
    pour l’écologie et peu importe le résultat, ce qu’ils peuvent trafiquer
    de toute façon, ils vont vous forcer le programme. Z’êtes trop pâte
    à modelé !!!!


  • Je peux déjà lui annoncer que je vote NON ! Entériner le globalisme vert-coco en l’inscrivant dans la Constitution, non merci.


  • Referundum électronique juste pour faire un test avant les élections ?

     

  • De mémoire, il avait dit qu’il était contre le ric, car c’était selon lui anti démocratique.
    Il nous propose un référendum.
    Macron est donc anti démocratique.
    Étonnant, non ?


  • #2619334

    Pauvre fou. Monsieur a des rêves de grandeur ? Tu es un nain Macron.

    Inscrire un dogme pour quelque chose de constamment changeant est aberrant de connerie, sauf si le dogme en question ne concerne pas exactement le climat, en fait, mais l’humain.

    Par contre, c’est le statut de la monnaie et son principe de fonctionnement auxquels il faut réfléchir sérieusement, trouver, et ensuite inscrire dans la Constitution !

    Mais là on rejoindrait l’ancienne doctrine de l’Église interdisant l’usure, et cette République judéo-maçonnique n’est pas l’Église n’est-ce pas...


  • Deja sur le principe je dis non.
    Pourquoi placer ce sujet subalterne, parmi les valeurs primordiales de la constitution ?
    Qui irait dire ceci sans trembler des genoux ? "les valeurs de mon pays sont l’égalité des hommes, la fraternité, et réduire les émissions de CO2 ?"

     

    • Comment serait-ce un sujet subalterne ? Vous avez vu l’etat des campagnes ?
      Actuellement la "bio-diversité" est assurée par les chasseurs et les buldozers.

      Il ne reste que des espèces invasives (animales et végétales),
      car ça fait bien longtemps que les equilibres sont rompus).

      Les sols sont lavés et re-lavés de partout...ils partent dans les rivières.
      Les pollinisateurs et insectes disparaissent.
      L’agriculture ne s’y pratique que de manière brutale et intensive...à base d’intrants.

      Ce sont des faits.
      Partout la nature domestiquée,agençée...et sous pression !
      Il ne reste quasiment plus aucun espace "naturel" ou biotope fonctionnel sur le territoire.


    • Vous touchez du doigt l’absurdité dévoyée de ce référendum. Il y a au moins 10 questions urgentissimes et vitales à traiter par RIC. Elles sont soigneusement et systématiquement ignorées.
      L’histoire du CO2 vient en 10 000 ième position de priorité, à supposer que le CO2 anthropomorphique ait une quelconque importance sur le climat.
      Et s’il devait être prouvé d’ici 50 ans ou plus que ce n’est pas du tout le cas, cette verrue lamentable de notre Constitution serait une tache de plus à la crédibilité internationale du peuple français.


    • @Leon
      Je ne constate pas ces faits dns ma région no dans celles que je visite habituellement. Beaucoup d’oiseaux (les passereaux viennent quand on leur met à manger l’hiver, sinon, ils sont ailleurs !) d’abeilles (sauvages ?), d’insectes (y compris moustiques ! ????)
      S’il y a une pollution visible, c’est celle des éoliennes...


    • Léon vous tombez vite dans le panneau... L’être humain vieillit, les animaux, les plantes, la terre également... Ensuite, "la cause climatique" c’est abstrait et tu peux y mettre plein de choses comme une possibilité d’interdire tel ou tel de circuler, d’obliger les gens à acheter un véhicule neuf électrique, du coup les "pauvres" se retrouve à pied ou sans véhicule ?ou taxé ou verbalisé 135€… ? Voir même possibilité de confiner là France sous prétexte de détérioration du climat, invisible à l’œil nu mais statistiques BFM à l’appui ? Masque obligé à vie pour raison climatique ?
      Et qu’on ne viennent pas me dire que c’est tiré par les cheveux ça fait une dizaine de mois qu’on est en confinement pour un virus qui touche Quoi ? moins de 1% de la population c’est ça ? Je demande pas au gens d’être parano, mais quand ont me ment une fois de temps en temps ça va, quand on me ment tellement que j’arrive même plus à savoir quand est ce qu’on me dit la vérité alors j’hésite un peu hein..


  • Woualà un référendum qu’il est intéressant ! enfin du lourd et du sérieux ! je me sens beaucoup mieux du coup et totalement serein concernant l’avenir du pays.


  • Celui- là , nous aura vraiment pris pour des cons .J’ai connu des synthèses mais lui c’est une synthèse souche . c’est le nectar .


  • Arnaque n°1 : la COVID-19
    Arnaque n°2 : le réchauffement climatique dû au CO².

    ...ou comment verser un peu plus dans le mondialisme et les intérêts financiers privés...

     

    • Imposer aux nations une autorité identique à celle que proposerait un gouvernement mondial, mais de le faire cette fois-ci en prenant pour prétexte la résolution des problèmes économiques, écologiques et énergétiques.
      "La fédération volontaire ne sera pas possible, même sur un long terme, il faut donc essayer une autre voie".( Zbigniew Brzezinsky) nommée à la direction du mouvement.
      C’est à dire la commission trilatérale crée, par D. Rockefeller, en 1973.
      La volonté de créer un NOM sous leur étroite surveillance.

      Je suis en plein dans la lecture d’un livre de GARY ALLEN.


  • Allez hop ! Réinitialisation.


  • Macron s en fiche de l ecologie et du respect de la biodiversité,
    il a autorisé les pesticides qui tuent les abeilles. Alors que les abeilles sont essentielles pour la polinisation et la production des fruits et legumes

     

    • J’en suis de moins en moins sur que ce soit les pesticides, ils sont utilisés depuis des millénaires, le zyclon b était très utilisé par exemple. Je me penche plus sur les ondes, 3G ’4’G et maintenant 5G et il y a des preuves très étrange, comme l’installation d’un radar, qui ont fait s’enfuir les abeilles en une journée aux États-Unis. Et je pense que vous ne pensez pas que le lobby écolo fasciste est plus puissant que ce que vous pensez ? De plus, même ou il n’y a pas une trace de pesticide dans beaucoup de forêts, ou sont les insectes de mon enfance ?


    • Macron doit s’en fiche , mais à mon avis les autres avant aussi .
      Un exemple qui fait froid dans le dos : un lièvre qui traverse un champ de 150 m n’atteint pas la fin de ce champ , lorsque celui ci a été traité de pesticides , il est mort avant !... ( si vous doutez , renseignez vous )


  • Dépouillement avec le système Dominion ?

     

  • Un référendum pour les bobos qui nourrit certaines illusions , Et sinon , à quand un référendum sur l’arrêt immédiat de l’immigration ? Sur les conditions de Remigration ? ... Là , on n’est pas prêt de le voir ! ...tant que le peuple est aux ordres et ne bronche pas , nos kapos du Mondialisme peuvent poursuivre leurs diversions.


  • Des cacahouètes jetés aux Singes, euh.. au peuple.


  • Sachant que c’est de la novlangue, que pouvons nous en déduire ?
    Qu’ils vont utiliser le réchauffement climatique pour réduire la population, ses droits, ses libertés, ses moyens de subsistance, etc.
    Qu’ils auront le droit de mettre encore plus de Chem-Trails dans le ciel
    et autres actions de ce type.
    au passage une grosse partie des finances publiques passeront dans la poche des ONG, banques et autres qui se focaliseront sur ce réchauffement.

     

    • Utiliser le réchauffement climatique pour réduire la population mondiale ? C’est le joker au cas où le vaccin covidien ne produise pas tous les effets prévus ou qu’ils n’arrivent pas à l’innoculer à la population rétive ?
      Quant aux chemtrails, c’est clair que c’est le premier contre-argument à adresser à tous les réchauffistes et autres sauveurs exaltés de la planète. Parce que si le point névralgique de la pollution mondiale c’est les hydrocarbures, alors ce sont ces avions qui circulent dans les couloirs aériens de l’armée (bien plus bas que les avions de ligne) en crachant des longues fumées blanches qui sont les premiers pollueurs devant bateaux cargos, voitures et même avions de ligne.


    • Il ne fallait pas dormir en 5ème, en cours de SVT, le jour où le professeur a donné le cours sur la combustion : on observe la buée déposée sur un verre par une flamme... eh oui, la combustion produit de l’eau... CH4 + 2O2 = CO2 +2H2O... C’est de la chimie, oui, élémentaire.

      Sinon, le trollage est une activité répréhensible, mais vous êtes flic ou apparenté, n’est-ce pas ?


    • Vous devez être bien jeune chère Églantine et n’avez pas dû connaître les cieux sans chemtrails. Les traînées de condensation éphémères que l’on observait parfois après le passage d’un avion de ligne (avion bien souvent invisible car volant trop haut) n’ont rien à voir avec les épandages massifs effectués à des altitudes bien plus basses (et avec des avions bien visibles à l’œil nu alors que la législation oblige les avions de ligne à voler à des altitudes bien plus élevées encore depuis le début des années 2000).
      Avant le début des années 2000, ces traînées n’étaient observées que lors du défilé militaire du 14 juillet ou des fêtes militaires de l’armée de l’air.
      Soit vous avez moins de 20 ans, soit vous avez le nez dans le guidon et n’observez jamais le ciel. Mais à nous traiter de trolls, de flics (?) et à nous menacer, je pense que vous nous prenez pour des cons avec votre leçon de chimie à 2 balles.


    • Lire La Guerre Secrète contre les Peuples de la regrettée Claire Séverac pour comprendre. Aux éditions Kontre Kulture (ne venez pas dire ici que c’est un troll).


  • Mais enfin, c’est la blague du siècle qui revient !
    Qui ne sait pas encore ce qu’est la Précession des Équinoxes qui engendre un changement parfaitement normal ? Du temps des Romains, la température était plus élevée de 4°C par rapport à celle d’aujourd’hui. Sont-ils morts brûlés ?
    Dites à Macron, que lorsque l’armée US, le plus gros pollueur de la planète, fera voler ses hélicoptères de combat avec l’énergie solaire, je reverrai ma position.


  • la biodiversité n’est-elle pas constituée de Dieudonné, A. Soral et H. Ryssen ?
    je reprends des moules...


  • Les référendums sont un moyen d’exprimer l’approbation ou la défiance envers celui qui le propose. Macron le sait. Une question qui oserait demander si on est pour ou contre le climat est une question biaisée. On ne refera pas l’erreur de 2005 avec une vraie question. Donc, au choix...Plus de 50% d’abstentions et une victoire de Macron.
    Victoire du non et campagne de dénigrement post élections en attendant 2022. Manu pourra se targuer d’avoir travailler pour l’écologie face aux sans-dents...il rallie la gauche écolo-bobo.

     

  • La France c’est 1% de la pollution mondiale . La Chine : 30%, les USA : 30% .... " Nous Français les 1% de la population mondiale nous allons sauver la planète ! " . Pitoyable . La seule mesure écolo de Macron : il a fermé Fessenheim . Résultat : on a dû rouvrir 4 centrales à charbon dont les cheminées montent à des hauteurs vertigineuses pour limiter la pollution . Bonjour le C02 .

     

  • Pour A, pour B et contre C
    comme s’il y avait un lien entre les 3.

    Les deux premiers, c’est pour décorer. C’est de la vaseline.
    Par contre



    "contre le dérèglement climatique"




    va leur permettre d’imposer toute mesures et contraintes, qui auraient restées par ailleurs anticonstitutionnelles.
    Comme ça les privations de liberté - au nom du "climat" - seront conformes.

    C’est donner carte blanche. Attention, cheval de Troie !


  • Qu’attendre d’une chimère ?


  • C’est l’inscription dans la Constitution de la soumission au nouveau totalitarisme planétariste. Avec le crime d’écocide et le remplacement du concept de société par celui d’écosystème, c’est un nouveau pas vers le régime totalitaire.

    La vitesse à laquelle le mot écosystème a été diffusé pour remplacer celui de société est vraiment remarquable. Dans le concept de société sont inclus ceux d’humanité, de politique, de morale, de justice, de conscience et de liberté, pas dans celui d’écosystème... Un écosystème est régi par des lois immanentes qui ne sont pas humaines, comme celles du marché d’ailleurs, c’est un triomphe des Physiocrates. Il faut laisser faire la planète, se soumettre et se laisser absorber par l’écosystème, en renonçant à son humanité et à sa personnalité. Tout résistant à l’ordre immanent de l’écosystème (ou de la planète c’est la même chose) sera éliminé sans pitié ; ni procès ; ni regret, car c’est l’existence de la planète qu’il menace... Comme dans tout totalitarisme, la justification de de la persécution et de l’anéantissement de l’individu est déjà prête : il menace l’existence du Tout et il vaut mieux qu’un individu meure plutôt que le Tout disparaisse... Ils tueront autant d’individus que nécessaire pour que le Tout ne soit plus menacé... On va vers une gigantesque hécatombe au nom du salut du monde...


  • Quand on sait que le WEF (Davos) est le plus grand défenseur du "Green New Deal", il n’y a rien d’étonnant à cela.
    Sarkozy nous a prévenu : "Nous irons ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer."

     

  • Un référendum sauce Maastricht façon Sarkozy ? Avec des machines Dominion ?
    C’est vraiment une obsession la culette ! Vaseline offerte ?
    Merde je m’énerve.
    On aura droit a du Jancovici matin midi et soir sur toutes les chaines avec Jouzel qui fera le café.


  • Un référendum sauf peut-être en Suisse est un plébiscite. Si le référendum va en faveur de Macron, il y aura un commentaire unanime de la presse et des suites. S’il est défavorable à Macron l’affaire sera enterrée et la décision remise à plus tard et vôtée dans le sens souhaité par les députés.
    D’autre part la droite mole va se trouver piéger et en passe d’arguments si elle s’oppose au bien que représenterait la défense de "l’écologie". Elle se retrouvera en contradiction avec tout ce qu’elle a voté dans le cadre de l’UE.

    Le piège est assez habile. Est-ce que Macron annonçait lors qu’il disait qu’il serait amené à prendre des décisions qui pourrait lui couter sa réélection. Chantage et dramatisation.

     

    • Réécriture :
      Un référendum sauf peut-être en Suisse est un plébiscite. Si le référendum va en faveur de Macron, il y aura un commentaire unanime de la presse et des suites. S’il est défavorable à Macron l’affaire sera enterrée et la décision remise à plus tard et votée, dans le sens souhaité par le système, par les députés.
      D’autre part la droite mole va se trouver piégée et en manque d’arguments si elle s’oppose au bien que représenterait la défense de "l’écologie". Elle se retrouvera en contradiction avec tout ce qu’elle a voté dans le cadre de l’UE.

      Le piège est assez habile. Est-ce ce que Macron annonçait lors qu’il disait qu’il serait amené à prendre des décisions qui pourraient lui couter sa réélection. Chantage et dramatisation.


  • Ceux qui sont morts d’un cancer (400 morts par jour en France) et qui ont reçu l’étiquette COVID sur leur orteil....eux aussi pourront voter, comme aux USA ?

     

  • « La République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et la lutte contre le dérèglement climatique. »
    Phrase idiote : personne ne peut garantir la préservation de la biodiversité et de l’environnement. La garantie, si tant est qu’il soit pertinent que la République s’occupe de cela, ne pourrait porter que sur les moyens, pas sur les résultats.
    Faut-il rappeler à ces incompétents que la Constitution doit se prépccuper de nos institutions et des grands principes qui garabtissent nos libertés’

     

    • vous avez visité la république islamique d’ Iran , bienvenus dans la "république climatique de France "


    • Très exact : il y a les "droits" comme en Amérique (pas le "droit au Bonheur" tout de même devant lequel les cons se pâment aujourd’hui) et puis, finauds, les rédacteurs de l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen ont ajouté la notion de "garantie des droits". Ouf.. On peut pas tout garantir. Trop cher.

      Pour les droits, vous les avez tous puisque vous êtes libres. Pour la garantie de certains "droits" à certaines personnes ... ca c’est républicain. Droit de propriété oui, mais en même temps on dépouille la noblesse et le clergé de leurs propriétés. ca c’est républicain.


  • Quelle que soit la question, pour moi, ce sera NON. Puisqu’il paraît qu’un referendum en France est apparenté à un plébiscite. (ce sont les politicards et les constitutionnalistes qui le disent...) Et j’espère que le NOM l’emportera a une écrasante majorité

     

  • Depuis le gouvernement Hollande, il ne se passe pas une journée sans qu’ils inventent un truc.


  • L’idée est intéressante mais ... une question : une Constitution, elle est DE QUOI ? Ce n’est pas un plérôme planant dans le ciel. La réponse : c’est une "CONSTITUTION .... DES POUVOIRS PUBLICS". Ce n’est pas la constitution "de la France" ni "de la"Nature" ! "Des pouvoirs publics" et c’est déjà beaucoup.

    Cela dit toute constitution repose sur une idée philosophique morale simple et élémentaire : identification du MAL à défaut du BIEN. La séparation des pouvoirs, sinon pas de constitution (article 16 de la DDH) montre que le pouvoir est un MAL. Et il faut donc l’arrêter et on ne l’arrête que si on lui oppose un autre pouvoir (après avoir distingué les catégories de pouvoirs). Bien connu. Montesquieu etc.. .

    Or la philosophie du régime que nous supportons depuis 60 ans avec la Grande Zhora comme prophète et unique "Père Fondateur", c’est que le pouvoir, c’est le BIEN. Et plus ces messieurs du régime auront de pouvoir et mieux cela sera.

    Le problème posé par l’irruption de la Nature" (appelée "environnement", mot américain, américanisme d’ailleurs, ce mot n’existant pas dans la langue française) dans un système de Constitution écrite est trop difficile à exposer. Si on parle du "climat" et donner aux gens "le droit à" (autre américanisme) un bon climat, il faut appeler les urgences psychiatriques et mettre Macron sous tutelle.

    A mes yeux, c’est l’anéantissement de toute idée de constitution et même de droit pour des tas de raisons aussi fortes les unes que les autres.

    D’abord, une Constitution c’est du droit "conventionnel" et non du droit "naturel" . Ce sont les déclarations préalables qui sont de droit naturel mais par malheur elle ne sont pas du droit positif. Or on ne peut changer celle d’août 1789 où la "Nature" aurait sa place à côté du droit de propriété. Ensuite parce que "la Nature se cache" disaient les grecs. La "Nature", c’est par essence ce qui nous est caché. Cela échappe au droit.

    Donc il faut conseiller à Macron de rouvrir les débats des Etats Généraux de 1789 et de réécrire la "Déclaration des Doits de l’Homme et du Citoyen" en y ajoutant : "et de la Nature". Et en foutant sa grosse merde dans ce bel édifice maçonnique.

    On voit l’étendue du désastre intellectuel de la pseudo élite actuelle que Macron incarne de manière caricaturale.

    Finalement, c’est assez drôle parce qu’il suit un peu le chemin de Louis XVI en 1789 : il réunit des états généraux à sa façon et qui finissent pas se révolter... C’est du déjà vu.

     

    • #2620010

      Ouaip.

      Macron est un vicieux calculateur. Si la République s’approprie la nature, ce sera l’hécatombe. On le voit venir, ce super vicieux sadique et satanique qui passe son temps à cogiter comment nous enculer. CAR NOUS ENCULER, C’EST SON PROJET. Tout de suite après ça, il changera encore la constitution “pour donner le droit aux Français de vivre sans le covid” pour avoir le droit, sans état d’urgence, de nous enfermer ad vitam eternam et de nous vacciner de force pour nous faire crever.

      Tiens entre parenthèses, je me demande si le vaccin sera jamais obligatoire pour les migrants. Je parie que non.

      IL FAUT ABSOLUMENT ALLER VOTER, EN MASSE POUR DÉJOUER LES TRICHERIES, ET VOTER NON : C’EST UNE RUSE !!!


  • Non seulement je vais voter non au référendum, mais je vais faire campagne pour le non....et ceci bien que j’ai voté Macron en 2017 .

    Non à la religion du climat . En fait, on a un état qui se prétend laïc, qui vomit le christianisme ( pourtant base de notre civilisation), aussi bien que l’islam , mais qui se cherche une nouvelle religion d’état, qu’il prétend imposer à toute sa population ...
    ..et ce sera une religion qui nous imposera son intégrisme au quotidien, qui nous imposera notre façon de se déplacer, de manger, de se chauffer , de respirer, de penser , de vivre ........

     

    • Vous avez voté Macron en 2017 ?
      Je suis plié de rire. C’est peut être idiot mais j’étais persuadé que pas une personne fréquentant e et r ne pourrait voter Macron.


    • @Zacharie :
      En ce qui me concerne je suis rassuré. Que des macronistes désabusés puissent atterrir ici est encourageant. Que des lecteurs réguliers d’ER puissent mépriser un électeur de Macron, alors qu’il s’affiche sereinement dans l’espace commentaire me dérange. J’ai voté Front National, et franchement à contre cœur. Encore plus aujourd’hui quand je vois ce qu’est devenu le parti. Le programme était bon, ceux qui le portaient mauvais. Cela explique certainement en partie comment cet outsider a pu se retrouver là où il est aujourd’hui. Je souhaite la bienvenue à tout ceux qui ne partagent pas mes opinions et idéaux politiques, et je pense que c’est une des lignes directrices de l’association en dépit de son étiquette dissidente.


  • C’est pour tester la version française de Dominion... Déjà qu’il a été élu on sait pas trop comment. Ça sert encore de voter ?


  • fera t il comme De Gaulle en mettant son mandat en jeu si la reponse est non ? parce que non seulement son truc je men tappe mais la jirai joyeusement voter contre


  • Peut-être le premier test pour voir s’il est possible d’instaurer le vote par courrier, pour que plus tard ils puissent nous refaire la même qu’aux USA pour les élections présidentielles.

     

    • En effet, une occasion rêvée pour imposer le vote par correspondance pour ceux-zé-celles qui n’auront pas voulus se faire vacciner ! Bien fait, ouhh !

      Nous nageons en pleine dictature sanitaire-LGBT+ et il n’y a plus rien à comprendre sauf que nous sommes manipulés. A ce stade, il n’y a que deux solutions, soit laisser faire et le binz s’écroulera tout seul dans 70 ans environ, soit réagir à la hauteur du problème en reprenant le pouvoir par les armes, le sang et les larmes.


    • Le coup a déjà était fait aux dernières présidentielles françaises : Macron avait fait un peu moins de 2% en réalité et le Pen et Mélenchon étaient autour de 25%.


  • Que tous ceux qui se préoccupent du climat, commencent par cesser de consommer de la viande, jettent leurs smartphones, tablettes, ordinateurs à la poubelle, n’achètent plus les nombreux produits, gadgets ayant nécessités des tonnes de pétrole et produits chimiques (textiles inclus) pour leur fabrication,boycottent les autoroutes, renoncent au confort du modernisme à la société de consommation dont le prix à payer et justement la pollution.


  • #2620354
    le 17/12/2020 par On est plus à une Dinguerie près
    Inscrire la cause climatique dans la Constitution : Macron annonce un (...)

    Inscrire la cause climatique dans la Constitution
    Et pourquoi pas le tuning, la cueillette des coquelicots, le macramé ou l’enfilage de perle, dans la Constitution ?
    Soyons fou et innovant
    J’avais même pensé aux soldes, non ?

     

Commentaires suivants