Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Interdit d’interdire de Frédéric Taddeï contre L’Émission politique de Léa Salamé

Frédéric Taddeï voulait un débat sans tabous, avec une vraie confrontation entre les invités porteurs d’idées ou d’idéologies différentes. Pour la première, on n’a pas eu d’étincelles dangereuses qui auraient pu faire sortir les journalistes mainstream de leurs gonds, juste un bon vieux débat pour ou contre le libéralisme avec Todd et Baverez en guest stars.

 

Intéressant, mais pas vraiment novateur et encore moins subversif. On imagine que l’animateur va faire monter la température dans les jours qui viennent, avec quelques invités mystère générateurs de choc pour les bien-pensants. Patience !

« Non, il n’est pas incohérent : on pourrait dire que Trump c’est un retour au libéralisme traditionnel » (Emmanuel Todd)

 

Deux heures plus tard, sur le service public, à 21h, commençait l’interminable émission politique maison, justement baptisée L’Émission politique, avec un Premier ministre de droite opposé à un opposant... de droite libérale. C’était Édouard Philippe face à Laurent Wauquiez, autant dire qu’on n’a pas pu regarder de bout en bout. D’ailleurs, même pour les journalistes caniches, il n’en est rien sorti... de novateur ou de subversif.

On a juste appris que le ministre de la Rigueur allait baisser les indemnités de chômage, qu’il allait supprimer 50 000 postes de fonctionnaires, qu’il était pour la PMA et qu’il n’excluait pas de se présenter au Havre pour les municipales 2020. Le programme d’un bon gros néolibéral.

 

 

 

 

Un petit rappel sur le Premier ministre et la PMA...

 

 

En bonus, le malaise d’Édouard quand il découvre le salaire de l’infirmière...

 

 

Ce que vous n’entendrez pas sur les plateaux de télévision
est sur Kontre Kulture

 

Taddeï contre l’émission politique de France Télévisions, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants