Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Inversion accusatoire, suite…

Relaxe d’Alain Soral pour le photomontage Macron : haineuses, les parties civiles font appel

Alors que le gouvernement a présenté le 19 mars un nouveau plan interministériel contre le racisme et l’antisémitisme faisant de la lutte contre la haine sur Internet une des priorités, le jugement rendu le lendemain par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris semble aller dans le sens inverse. Alain Soral, qui fait commerce de la haine depuis plus de dix ans à travers son site Égalité & Réconciliation, vient d’être relaxé ce 20 mars pour un photomontage manifestement antisémite.

 

[...]

Comment comprendre ce décalage entre d’une part la jurisprudence établie, protectrice de la liberté d’expression mais luttant, conformément à la loi, contre le racisme et l’antisémitisme, et, d’autre part, cette décision de justice qui absout – et donc autorise – la propagation d’images nauséabondes par un marchand de haine multirécidiviste ? Comment comprendre ce raisonnement juridique qui, à rebours de toutes les analyses historiques et sémiologiques et jurisprudentielles, ne veut pas voir que les personnages présents dans ce dessin sont les symboles à peine camouflés de l’ensemble des juifs ? Faudra-t-il donc, pour qualifier une caricature d’antisémite que tous les juifs soient représentés ? Faudra-t-il donc, pour qualifier une caricature de raciste, que tous les noirs soient dessinés ? Faudra-t-il donc, pour qualifier une caricature d’homophobe, que tous les homosexuels soient montrés ?

Devant cette même chambre, Alain Soral comparaissait la semaine dernière, ou plutôt paradait devant une soixantaine de ses aficionados pour d’autres caricatures antisémites. En face du buste de Marianne, il a énuméré les préjugés antisémites les plus vils. Comment accepter que des insanités soient proférées dans une enceinte judiciaire ? Comment tolérer que des parties civiles et des avocats soient insultés, voire menacés ? Comment comprendre que le tribunal ait pu accepter « en vertu de son pouvoir discrétionnaire » d’entendre pendant plusieurs heures, en qualité de « témoins de la défense » quatre antisémites notoires, dont Hervé Ryssen, plusieurs fois condamné par le même tribunal pour ses propos antisémites ?

[...]

Naturellement, nous faisons appel de cette décision. Nous attendons que le ministère public en fasse de même. Cette décision a été rendue « au nom du peuple français ». Elle peut et doit être contestée au même nom. L’État ne doit pas laisser les associations, une fois de plus, faire le « sale » boulot.

 

Signataires : Sacha Ghozlan, président de l’UEJF ; Marc Knobel, président de l’association J’accuse ! ; Renée Le Mignot, coprésidente du MRAP ; Alain Jakubowicz, avocat ; Jean-Louis Lagarde, avocat ; Stéphane Lilti, avocat.

Lire l’intégralité de l’article sur liberation.fr

 

Se procurer l’affiche collector En marche vers le chaos mondial
en exclusivité chez Kontre Kulture :

 


 

Alain Soral en première ligne pour défendre l’insoumission française,
rendez-vous sur sa page de financement participatif pour le soutenir :

(cliquer sur l’image)

 

Soutenez l’association E&R !

En lien, sur E&R :

Sur la soumission au pouvoir sioniste, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1932301
    le 29/03/2018 par L’orthodoxe
    Inversion accusatoire, suite…

    Libération, la feuille de chou des tondeurs de femmes.

     

  • #1932345
    le 29/03/2018 par Triboutin
    Inversion accusatoire, suite…

    (...) Alain Soral, qui fait commerce de la haine depuis plus de dix ans à travers son site Égalité & Réconciliation, (...)



    C’est pas de la diffamation, mais ça y ressemble.



    Cette décision a été rendue « au nom du peuple français ». Elle peut et doit être contestée au même nom.



    Et vous, associations communautaires, est-ce que le peuple français vous a autorisé à parler en son nom ?


  • #1932346
    le 29/03/2018 par Harvey Polly Jean
    Inversion accusatoire, suite…

    La pilule a du mal à passer.
    "C’est l’entretien de la haine" F.Mitterrand.


  • #1932363
    le 29/03/2018 par zorg
    Inversion accusatoire, suite…

    La "justice" à "eux" vaincra...

    J’en ai bien peur...

    Ce coup là, les juges (indépendants oeuf course) seront probablement triés sur le volet.


  • #1932380
    le 29/03/2018 par listener
    Inversion accusatoire, suite…

    Leur problème, c’est l’intolérance. Ils sont intolérants. lls ne supportent rien ni personne. Ils ne se supportent même pas entre eux. Ils en veulent toujours plus, plus plus.. . Déjà, sous les romains, c’était comme cela. Ils mènent une guerre perpétuelle sans fin et sans raison contre tout le monde. Enfin, ils provoquent des guerres et les font mener par les autres.

    C’est pour cela que les peuples ne les supportent pas. Alors ils intriguent auprès des dirigeants, leur grand héros étant Jacob, qui leur donne la manière de ruiner et de réduire les peuples en esclavages par l’impôt, en enrichissant le pharaon. Mais pas pour longtemps car lui aussi finira mal

     

    • #1932410
      le 29/03/2018 par Bomek
      Inversion accusatoire, suite…

      Ce n’est pas Jacob, c’est son fiston Joseph. Et sans cet impôt-là en particulier, tout le monde serait mort de faim, en l’occurrence, d’après le récit. Relisez-le donc avant d’en parler. L’abbé Crampon est de ceux qui en ont produit une excellente traduction française.


    • #1932412
      le 29/03/2018 par Bomek
      Inversion accusatoire, suite…

      Au fait, Joseph n’a pas mal fini, ni même le pharaon qui était devenu son pote, d’après ce qui est écrit. C’est sous le règne d’un successeur que ça a mal tourné, après la mort peinarde de Joseph. Non, vraiment, relisez le récit...


  • #1932387
    le 29/03/2018 par pleinouest35
    Inversion accusatoire, suite…

    Ce jugement les fait vomir ? Mais quel bonheur !


  • #1932405
    le 29/03/2018 par Un ploemeurois
    Inversion accusatoire, suite…

    Cette décision a été rendue « au nom du peuple français ». Et bien oui les français juifs compris. La loi est la même pour tout le monde.


  • #1932416
    le 29/03/2018 par Eric
    Inversion accusatoire, suite…

    J’aime bien le « manifestement antisémite ». Tondu à la Libération, ce minable torchon qui fait profession de faire des listes et de pointer du doigt tel ou tel à la vindicte populaire qui ne sait pas de quoi il retourne, qui vit de subventions tout en insultant les contribuables, et se permet de la ramener et de la faire à l’envers.


  • #1932418
    le 29/03/2018 par Emmanuelle
    Inversion accusatoire, suite…

    Les voleuses patentées ne veulent pas lâcher le morceau.
    Exactement comme les chèvres qui broutent là où elles sont attachées.
    S’il n’y avait pas beaucoup à se faire, on ne les entendrait même pas !
    Le dernier exemple contre JMLP aiguise davantage leur rapacité !
    Quand bien même ça serait fondé, où est le rapport entre ne pas aimer le toutsaintjuif et tout l’argent que l’échafaudage de l’antisémitisme rapporte à ces racailles de parasites !


  • #1932429
    le 29/03/2018 par Stefanovic
    Inversion accusatoire, suite…

    N y aurait-il pas une forme d intolérance à là Justice ?....
    vite une marche contre l intolérance !


  • #1932455
    le 29/03/2018 par Goy
    Inversion accusatoire, suite…

    C’est combien le financement d’état sioniste pour le torchon libération, fait avec le racket des impôts, nos impôts ne servent plus qu’à ça, financer la propagande sioniste, corrompre les politiciens sionistes et engraisser la mafia "intouchable" !

     

    • #1932853
      le 30/03/2018 par Théophraste
      Inversion accusatoire, suite…

      En 2015 les racailles sionistes de Libé ont pu de gaver de 6,5 millions d’euros de subventions .


  • #1932456
    le 29/03/2018 par Samsara
    Inversion accusatoire, suite…

    quand mettrez-vous hors d’état de nuire ces marchands de haine ?




    Ce qui résume bien leurs intentions et état d’esprit...

     

    • #1932712
      le 30/03/2018 par noel
      Inversion accusatoire, suite…

      « Quand mettrez-vous hors d’état de nuire ces marchands de haine ?  »

      Cette phrase est une injonction à l’égard de la Justice. Le jugement rendu montre combien les juges étaient au bord de la crise de nerfs pour ne pas aller au delà de ce que révélait le photomontage à savoir une caricature des représentants de la haute finance et du capitalisme. Ils sont ces représentants, c’est INDÉNIABLE. Mais, ils sont dans le déni. Et toujours dans le pas vu, pas pris. Et des coups en douce. C’est pas moi, c’est toujours l’autre ...

      Ça les emmerde, car ils ne peuvent plus se dissimuler. C’est TROP ! Cette vérité d’être les marchands du monde et du Temple, les blesse encore au fond d’eux même et c’est intolérable. On n’y peut rien car c’est VRAI. :)

      Nous sommes bien dans l’inversion accusatoire. Leur inconcient parle pour eux. Cette phrase les concerne donc

      Qui sont les marchands ? Ils nous reprochent ce qu’ils sont au fond d’eux-même.
      Qui attisent cette fameuse haine, sinon eux !
      Qui cherche à nuire ?
      Qui subodorent être un jour être mis hors d’état donc hors de l’ETAT français qu’ils occupent comme des clients mal élevés d’un hôtel, ne payant jamais leurs additions, dérobant les cendriers et les plantes vertes .... :).

      Cet article de Libé* est une véritable injonction à l’égard e la Justice et du Droit dans sa Raison. Ils n’acceptent pas de perdre. En fait, ils testent la magistrature. Ils veulent la faire glisser encore plus bas à savoir vers des jugements iniques digne d’un État d’exception et d’une dictature ; Ils participent au resserrement de l’étau.

      Que quelques uns sachent tout ça, aient deviné leur machination, résistent, participent du grain de sable dans le moteur.

      Un SEUL homme qui résiste suffit. Jésus nous l’aura démontré.

      * Quant à Libé, journal qui usurpe son titre ! Libération de qui ? de quoi, plutôt repli sur soi toujours dans la double-pensée inique.


    • #1933120
      le 30/03/2018 par Aymard de Chartres
      Inversion accusatoire, suite…

      @ noël

      Tu as exactement situé et compris le sens premier que les signataires de l’article violent, haineux, stigmatisant et délibérément trompeur cherchent à atteindre et qui, sous couvert d’indignation et de dénonciation, entendent mettre en laisse les quelques magistrats encore réfractaires aux pressions exercées en permanence par la communauté impitoyable agissant sous le masque de l’antiracisme de posture, et qui, fidèles à leur serment de servir la loi en toute probité, ni ne se résignent, ni ne se couvrent d’infamie en cédant aux chant des sirènes vertueuses du CRIF et de la presse dominante ou en courbant l’échine, en buvant le calice jusqu’à la lie, le tout dans le déshonneur et la honte.

      La laisse autour du cou symbolisant actuellement l’action instrumentalisée du ministère public (corps de fonctionnaires sous tutelle du pouvoir exécutif, hiérarchisés et exécutant les instructions non-écrites du pouvoir politique actif) est une réalité tangible de notre temps que les signataires de l’article entendent placer aussi autour du cou de la magistrature sans exception.

      Cet article trempé dans l’encre de l’infamie est un appel au déshonneur de la magistrature assise que les auteurs veulent voir coucher à la manière d’une prostituée complètement offerte à son maquereau.

      Cet article est une insulte à la France ou du moins à ce qu’il en reste, tant son visage a reçu des coups et non des moindres depuis notamment l’élimination du gaullisme allant de pair avec la promotion des politiciens sayanims grouillant dans les partis politiques de l’alternance duopolistique.


  • #1932522
    le 29/03/2018 par Fylyp82
    Inversion accusatoire, suite…

    Ca prend plus, Libé. J’ai honte de vous avoir lu un jour.

     

    • #1932668
      le 30/03/2018 par lousc
      Inversion accusatoire, suite…

      C’est clair. On comprend le parti pris de ce journal dès qu’on accède à d’autres grilles de lecture, qu’elles soient données via E&R ou une autre source alternative, quelle que soit sa "couleur" politique.


  • #1932523
    le 29/03/2018 par Karim
    Inversion accusatoire, suite…

    Tout simplement, un juif y verra de l’antisémitisme. Acceptons-le...
    Mais un Français lambda, un Français souverain, n’en voit pas, il voit une caricature politique.
    C’est dommage qu’ils ne comprennent pas le point de vue général, ils se coupent eux-même de leur nation.

     

    • #1933387
      le 31/03/2018 par Chaud à Nanas
      Inversion accusatoire, suite…

      Votre commentaire me donne idée :
      Aller dans des synagogues de provinces demander aux juifs s’ils sont d’accord pour voir de l’antisémitisme dans ce photomontage.

      Cela ne me parait pas du tout évident qu’ils aient le même point de vu que le CRIF. Ce serait intéressant en tous cas.


  • #1932524
    le 29/03/2018 par Caete
    Inversion accusatoire, suite…

    Le combat entre "Egalité & Réconciliation" et "Suprématie & Vengeance" n’est pas terminé. Les gens qui ont signé cette lettre sont nauséabonds et ne s’en rendent même pas compte. Leur travail est ignoble (sans noblesse) : récupérer de l’argent par le chantage à l’antisémitisme.
    Je trouve vraiment dommage que Soral n’ait pas un avocat juif, ce serait une bonne leçon, surtout si c’était un juif reconnu et aimé. Un illustre. Mais peut-être que ce n’est pas évident comme idée. Qui oserait ?


  • #1932533
    le 29/03/2018 par James Fortitude
    Inversion accusatoire, suite…

    Ces gens doivent être jugés comme individus ayant des troubles mentaux en pratiquant du harcèlement obsessionnel en bande organisée sous couvert de plusieurs associations politiques complices, dont les objectifs sont d’extorquer Alain Soral et Dieudonné, par le biais d’intimidations répétées et de l’instrumentalisation de la justice française, ce, grâce aux influences médiatiques dont bénéficient ces mêmes associations.


  • #1932549
    le 29/03/2018 par Esther
    Inversion accusatoire, suite…

    La justice "à nous" ne serait-elle donc pas entièrement "à nous" et "à genoux" ? Quelle déconvenue, j’en ai la larme à l’œil !


  • #1932562
    le 29/03/2018 par Titus
    Inversion accusatoire, suite…

    L’État ne doit pas laisser les associations, une fois de plus, faire le « sale » boulot.
    Signataires : Sacha Ghozlan, président de l’UEJF ; Marc Knobel, président de l’association J’accuse ! ; Renée Le Mignot, coprésidente du MRAP ; Alain Jakubowicz, avocat ; Jean-Louis Lagarde, avocat ; Stéphane Lilti, avocat.




    Un boulot sale, effectivement, mais incroyablement lucratif (au moins 10 smics annuels par procès) !


  • #1932610
    le 30/03/2018 par diogene
    Inversion accusatoire, suite…

    Ce que je vois dans cette photo-montage c’est l’immixtion de la finance dans les affaires politiques et les génies les plus représentatifs de la finance dans le monde sont caricaturés en arrière plan.
    Tout autre interprétation, à mon sens, ne peut être que fantaisiste.


  • #1932636
    le 30/03/2018 par orwell
    Inversion accusatoire, suite…

    L’aberration descend la justice qui devrait être soumise comme tout le reste.
    Rien d’étonnant, Orwell avait tout dit


  • #1932643
    le 30/03/2018 par Aymard de Chartres
    Inversion accusatoire, suite…

    Ce texte ignoble, déplorable et insane mériterait une réponse appropriée qui soit à la hauteur de l’extrême violence qu’usent sans frein, borne et vergogne les signataires et responsables du torche-cul qu’est devenu l’immondice Libération, soutenu à bras le corps par l’État et le contribuable apeuré. A travers la diffusion de cet article de presse, les dirigeants de Libé. et les signataires méprisants s’attaquent en premier lieu à l’indépendance de la magistrature du siège qu’ils veulent réduire et soumettre au même niveau que le parquet ultra-politisé et bridé à la manière d’une poule tout en visant le tribunal et - à travers lui - le courage des magistrats qui ont rendu leur décision en application de la loi et à l’aune de la jurisprudence constante et bien établie de la cour de cassation.

    Il s’agit en vérité d’une attaque frontale sans précédent dirigée contre la liberté, l’indépendance, la probité et le bon droit d’un tribunal et des magistrats qui le composent et qui ont osé s’émanciper de l’étau des associations communautaires agissant sous la fausse bannière de l’antiracisme, en adoptant une décision de justice conforme à la loi, eu égard à l’objet incriminé par les parties poursuivantes.

    La magistrature libre et indépendante ne saurait se laisser inquiéter par de tels procédés dont le caractère ignominieux apparaît dans l’attaque ad hominem les désignant comme hostiles et rebelles et les déclarant ineptes a l’exercice de rendre la justice.

    Il faut être doté d’un culot démesuré pour oser contester une décision de justice en exploitant le vecteur d’un canard boiteux et en jetant le discrédit sur des magistrats honnêtes, probes et loyaux avec le serment de servir la loi et la justice sans désemparer et en toutes circonstances.

    Que la magistrature s’indigne et fasse bloc pour ne pas renoncer à l’indépendance qui s’attache à la fonction et rejeter la muselière tendue par les associations communautaires faussement antiracistes et la presse parasites aux ordres.


  • #1932653
    le 30/03/2018 par Personne
    Inversion accusatoire, suite…

    Je le dis à l’équipe d’ER et à l’attention d’Alain Soral, vous devriez peut être créer nouveau site internet basé à l’étranger avec le même contenu que celui-ci car leur prochaine étape est la fermeture du site internet ER. L’antisémitisme, ils l’inventent et ils finiront tôt ou tard par inventer quelque chose, sortir une image de son contexte pour dire que c’est un site de désinformation et pour le désactiver d’internet. Peut-être qu’anticiper leur prochain coup comme aux échecs permettrait de survivre un petit peu plus ?

    Cette article montre bien le parti pris des médias puis également la lâcheté de la justice qui risque très probablement de condamner Alain Soral en appel. Je conseille la lecture du livre "journal indélicat" de Joseph Scilippiti. Un avocat qui a décrit toutes les injustices et l’enver du décor de la profession. L’auteur a d’ailleurs tiré 3 fois sur le bâtonnier de Melun avant de se suicider, c’était en 2015


  • #1932678
    le 30/03/2018 par pfilou
    Inversion accusatoire, suite…

    On se demande qui attise la haine... Un journal ça ?
    Libération qui avait ouvertement appelé à voter pour Macron à la veille du 2nd Tour, se permet sournoisement d’établir une congruence entre le procès Soral et le drame de Madame Knoll.
    Pourquoi attendre ou ne sortir cette info seulement 9 jours après soit le jour suivant la Marche Blanche....


  • #1932683
    le 30/03/2018 par Memo
    Inversion accusatoire, suite…

    Il y a clairement une diffamation envers Soral. Libé s’ insurgé d’une décision de justice qui ne les satisfait pas ? Et alors. Moi ça fait 30 ans que tous les jugements anti français m’insurgent.


  • #1932714
    le 30/03/2018 par Rekedi
    Inversion accusatoire, suite…

    Quatre antisémites notoires ?
    Ça mérite une plainte pour injures publiques. Ça n’est même pas de la diffamation.


  • #1932745
    le 30/03/2018 par Memo
    Inversion accusatoire, suite…

    bon, en même temps, qui lit ce torche-cul ?

     

    • #1933189
      le 30/03/2018 par zouzou
      Inversion accusatoire, suite…

      C’est une très bonne question, ce d’autant que ceux qui sont susceptibles d’être intéressés savent de moins en moins lire, passant le plus clair de leur temps scolaire à devenir des "citoyens du vivresembleuh" et à ingurgiter les "valeurs de la raie-publique"...


  • #1932797
    le 30/03/2018 par anonyme
    Inversion accusatoire, suite…

    C’est l’histoire du cambrioleur noir qui traite sa victime de raciste quand elle appelle la police. Le laser ’’antisémite’’ sert aussi à faire porter sur l’ethnie ce qui en fait porte sur ses actes et permet de contrattaquer en déplaçant le champ de bataille...et ça fonctionne .. !


  • #1932826
    le 30/03/2018 par Lalin
    Inversion accusatoire, suite…

    "images nauséabondes". Quelle horreur pour ces délicats et merveilleux synesthètes !
    On n’arrête pas le progrès/Progrès...


  • #1932888
    le 30/03/2018 par chockjo
    Inversion accusatoire, suite…

    faut-il tous y allé a se tribunal de faussaire ? pour faire comprendre que le peuple est prêt a reprendre la justice et sa liberté.

    si il y avait une justice, les loges maçonnique devrons être dissoutes le crift et la LDJ et bien d’autres cercle privé des oligarques. (oui les vrais complotistes ceux qui complote derrière le dos du peuple)
    la mafia de la finance et des multinationales ces familles qui sont actionnaires de la banque de France, de nos terres et de nos ressources et du savoir Français il nous ont privé de tout et ils se sont approprié nos bien, nos vie et maintenant ils s’en prennent a nos enfants dès le berceau.

    Alain soral ou d’autres leader de la dissidence, ne sont que l’arbre qui cache la forêt et une forêt qui en a plus que marre de se faire détruire par une minorité qui font joue-joue avec les billets et achètes tout se qu’il veulent et le privatise pour que le peuple en soit privé.


  • #1933030
    le 30/03/2018 par pépé
    Inversion accusatoire, suite…

    Le "Canard Enchaîné" l’a confirmé mercredi : c’est Rothschild qui a négocié le bradage d’Alstom Energie à General Electric, ainsi que le bradage des TGV d’Alstom à Siemens : comme dit l’hebdo, "on reste en famille"... Le freluquet Macron a au moins un mérite : il n’oublie pas de renvoyer l’ascenseur .


Commentaires suivants