Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël condamne un policier à neuf mois de prison pour la mort d’un jeune Palestinien

« Selon la presse israélienne, le garde-frontière a fait valoir au cours de son procès qu’il avait introduit par erreur des balles réelles dans son M-16 au lieu de projectiles antiémeute. »

En plaidant coupable d’avoir bousculé un soldat d’occupation, la jeune Ahed Tamimi a pris 8 mois de prison ferme.

 

 

En abattant un jeune Palestinien de 17 ans qui ne présentait aucun danger, selon les images des caméras de surveillance, un policier israélien affecté aux frontières a été déclaré coupable par négligence – il avait mis des balles réelles dans son fusil d’assaut au lieu de balles anti-émeutes – et a pris 9 mois de prison.

Des faits pourtant constitutifs de « crime de guerre » et « crime contre l’humanité » au regard du droit international, selon un communiqué de la haute responsable palestinienne Hanane Achraoui.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Un policier israélien a été condamné mercredi 25 avril à neuf mois de prison ferme et six mois avec sursis pour avoir tué en 2014 un adolescent palestinien qui ne semblait représenter aucun danger, selon des images de vidéosurveillance et de télévision. Le tribunal de Jérusalem a déclaré Ben Deri, 24 ans, coupable d’homicide par négligence.

 

L’homme a également condamné à verser 50 000 shekels (11 450 euros) à la famille de Nadim Nouwara, tué à l’âge de 17 ans le 15 mai 2014 à Beitunia, en Cisjordanie, un territoire palestinien occupé par Israël. Un autre adolescent avait été tué au même endroit dans des circonstances semblables un peu plus d’une heure plus tard. Un autre encore avait été grièvement blessé.

 

Images de vidéosurveillance

Ben Deri n’était poursuivi que pour la mort de Nadim Nouwara. La famille du second adolescent tué avait en effet renoncé à saisir la justice israélienne dans laquelle elle n’avait aucune confiance, selon la branche palestinienne de Defense for Children International, l’une des organisations qui avaient publié des images de vidéosurveillance privée.

Ces images ainsi que d’autres tournées par la chaîne de télévision américaine CNN avaient contribué au retentissement des événements, alors que l’armée israélienne avait affirmé initialement qu’aucun tir à balle réelle n’avait eu lieu ce jour-là. Elles avaient ravivé les accusations régulières d’usage excessif de la force, y compris contre des enfants, de la part des forces israéliennes vis-à-vis des Palestiniens.

Lire l’article entier sur lemonde.fr

La justice israélienne, sur E&R :

 

Afficher sa solidarité avec la Palestine avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants