Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Si l’Amérique dénonce l’accord sur le nucléaire, l’Iran basculera vers l’Orient"

Le président français Emmanuel Macron et son homologue américain Donald Trump ont appelé mardi [24 avril 2018] à un nouvel accord sur le nucléaire iranien. Mercredi, le président iranien Hassan Rohani a exclu cette possibilité.

L’interview d’Ardavan Amir-Aslani, avocat d’affaires franco-iranien, dure de 7’43 à 14’09.

 

Plongez dans le chaudron proche-oriental
en lisant chez Kontre Kulture :

 

Ce qui se cache derrière la négociation, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est exactement ce que cherche Trump, bi polariser les rapports de force, occident vs orient.
    Macron cherche autre chose, le multilatéralisme et au nom de l’Europe, dans une perspective de future gouvernance mondiale, donc ses intérêts sont à l’opposé de ceux de Trump, y compris en matière de géopolitique, dont le dossier Iranien.

    Macron, érigé en sauveur de la mondialisation, s’est donc cassé les dents sur les dossiers principaux lors de sa visite de trois jours, ce sont deux visions du monde très différentes, pour s’en persuader, reprendre le show Macron à la fois au congrès et à l’université George Washington, le science-po US, donc plutôt progressiste, en tous les cas pro démocrates, il y développe sa vision du monde multipolaire comme jamais il ne l’avait fait lors de sa campagne présidentielle, le masque est tombé, totalement, ce n’est pas le président des riches, c’est celui des très riches (1%) et ces derniers veulent agrandir le terrain de jeu, à n’importe quel prix, car Trump est un cailloux dans leur chaussure, un truisme, au même titre qu’un Poutine.

    Notons d’ailleurs que Macron est drôlement bien coaché, oser organiser une contre visite lors d’une visite d’état et en y développant des arguments anti populistes, anti nationalistes donc anti Trump, c’est un peu mordre la main de celui qui vous a nourrit pendant trois jours, preuve que pas grand chose n’arrêtera Macron sur son quinquennat, sa mission sera d’évangéliser la jeunesse du monde entier et de la convertir à la bible mondialiste, afin de voter progressiste, humaniste, prétendument pour conserver la paix.

    Imparable, car qui est pour la guerre lorsqu’on aspire à jouir de la vie ?
    Pas grand monde, en effet.

     


    • Notons d’ailleurs que Macron est drôlement bien coaché, oser organiser une contre visite lors d’une visite d’état et en y développant des arguments anti populistes, anti nationalistes donc anti Trump, c’est un peu mordre la main de celui qui vous a nourrit pendant trois jours, preuve que pas grand chose n’arrêtera Macron sur son quinquennat, sa mission sera d’évangéliser la jeunesse du monde entier et de la convertir à la bible mondialiste, afin de voter progressiste, humaniste, prétendument pour conserver la paix.




      Putain mais c’est précisément ce que je dis dans l’article sur la tribune de Zemmour ! Alors là je suis totalement d’accord ! Prétendre que Macron joue simplement au caniche de Trump, c’est la plus grossière erreur des gens qui pensent comme Zemmour ! Macron est bien plus machiavélique qu’il n’y parait, n’oublions pas qu’il a l’appui à 200% des types comme Attali... qui ont une vision du monde très "mondialiste" justement...


  • C’est vrai que voir Macron et Trump dans leur parade " LGBT " fait penser à deux bonobos en costumes cravates , mais il semble quand même que les animaux sont moins vulgaires que ces deux là !


  • C’est cela le projet : couper l’Iran de l’Europe et forcer la France à se détacher de l’Allemagne et à rejoindre le camp anglo saxon...

     

    • Il y a une ligne de fracture très ancienne qui part de la Mer Baltique , en direction de l’Océan indien et qui sépare l’Orient de l’Occident , qui renvoie vers l’Orient des peuples qui, chaque fois qu’ils ont tenté un rapprochement, se sont fait shooter par la belle civilisation occidentale : ce sont les slaves russes, les peuples du Caucase, les perses....Cette fissure on la retrouve tout au long de l’histoire , depuis les grecs . Sur cette ligne de fracture,lieu de guerres millénaires vivent des peuples victimes, balancés de l’un à l’autre , au gré des fortunes : les baltes, les polonais, les ukrainiens, les kurdes, syriens, caucasiens .Sachant que les usa font difficilement la différence entre AUSTRIA et AUSTRALIA , et que les 3/4 des membres de leur congrès n’a jamais mis les pieds à l’étranger, je les vois mal affronter ce problème : ils sont trop C...


  • Pipeau 2.0.
    Si l’Iran n’avait pas fait la révolution Made In France, il n’aurait pas "besoin" du programme nucléaire Made In France.
    En criminologie il n’y a pas de coïncidence.
    L’ "avocat de l’Iran" est français, l’architecte du Koweït est français, les bombes atomiques d’Israël sont françaises, les armes saoudiennes sont françaises, le socialisme est français, le libéralisme "américain" est français.. si ça c’est pas du faisceau d’évidences (fascisme) !


  • Trump est dans la continuité avec des nuances. Il a été diabolisé plus pour son style que pour le fond. Voir en Trump un virage est de la naiveté. Il y a des interets americains et aussi israelien que le president us defend toujours.
    Ne pas oublier que la France fait des affaires en iran (renault, peugeot, accor). Ce n’est pas le cas des us.