Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jean-Luc Romero accuse Alain Soral à travers les propos d’un Gilet jaune "homophobe"

Incroyable ! Une émission de télé où les invités écoutent Soral, admettent qu’il a raison, plaisantent avec lui, reconnaissent son talent d’écriture, son sens de la formule... Est-ce un mirage ? Sommes-nous bien sur Terre ?
Oui mais en 2003, le 26 janvier pour être précis, dans l’une des dernières émissions qui pouvait bafouer les lois de la bien-pensance qui allait tout écraser, débats, pluralisme, liberté d’expression.

 

Nous sommes chez Paul Wermus, dans Piques & Polémiques (2000-2004), un talk-show hebdomadaire diffusé sur France 3 Paris Île-de-France, c’est dire la faible audience. Pourtant, ses émissions seront regardées et courues, et passeront en « national ». Aujourd’hui, 16 ans plus tard, elles passent pour surréalistes. On pouvait y débattre de tout sans hurler à l’« antisémitisme » ou à la « haine », ces bloqueurs de pensée, et cela permet de mesurer le chemin – le mauvais chemin – parcouru.

Le débat du 26 janvier 2003 sera d’ailleurs très actuel, puisqu’on y parlait communautarisme, communauté gay, francs-maçons et lobby juif ! Doublement incroyable. Alain Soral venait de sortir son premier opus des Abécédaires, Jusqu’où va-t-on descendre, le livre fera le délice des lecteurs et de l’élite, qui se verra dans un miroir pas vraiment déformant.

Wermus résume le topic : « Est-ce que les gays constituent un réseau d’entraide, un groupe de pression, copinage, lobby, piston, renvoi d’ascenseur ? »

Les invités présents ce dimanche sont tous gays, sauf Soral et Wermus. Il s’agit de Jean-Luc Romero, le lobbyiste gay de droite (il passera ensuite à gauche), même s’il s’en défend (du lobbyisme, pas de l’homosexualité) ; Thomas Doustaly, à la tête du magazine Têtu, donc très proche de Pierre Bergé, qui tient le mensuel gay chroniquement déficitaire à bout de bras ; Henry-Jean Servat, auteur et admirateur d’Adjani, chroniqueur mondain de Paris Match et dent dure contre les hypocrites ; Jacques Collard, homme de théâtre et de restaurants, associé entre autres avec Jean Marais puis Jean-Claude Brialy ; et enfin Henri Maurel, le patron de Fréquence Gaie, alias Radio FG. Un bon parterre bien déluré qui n’a pas sans langue dans sa poche.

« Se faire enculer est-il de gauche ou de droite », lance Soral à 6’28, et tout le monde de rire. Ah, c’était une autre époque ! D’ailleurs, même les invités sur place ont changé, et surtout Romero, qui est devenu très communautaire sur le modèle de la communauté de lumière. Le conseiller régional d’Île-de-France vient en effet, après le dernier samedi d’action, d’accuser un Gilet jaune (un seul) d’avoir tenu des propos homophobes contre lui. Voici ces propos :

« Alain Soral a raison et que les pratiquants de Sodome et Gomorrhe comme [moi] devraient être brûlés et exterminés »

 

Aujourd’hui, en pleine période maccarthyste LGBT-sioniste, il suffit de prononcer le mot « Soral » pour passer illico dans la lumière. Aussitôt, caméras et micros se tendent. Le système politico-médiatique a besoin d’un bouc émissaire et tous ceux qui veulent leur piécette de célébrité s’y mettent. Il a bien changé, le Jean-Luc, qui se défendait de tout communautarisme ! Lui qui faisait pleurer dans les chaumières avec sa séropositivité est toujours là...

Romero a retourné sa veste et joue à fond le rôle que les élites proposent au lobby gay : celui d’une communauté victimaire dont la souffrance vaut toutes les souffrances, sauf celle des Élus, bien entendu. La souffrance des Français, des Gilets jaunes, des pauvres ? Qu’elle aille se faire enculer. Pardonnez notre langage : c’est en substance le discours que tiennent les élites aujourd’hui.

 

Le délire grandissant de l’homosexualisme, sur E&R :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Que les institutions françaises condamnent et incarcerent les excellents Alain Soral et Dieudonné.. et la France va vivre son premier tsunami judiciaire, et la notion de ’’Droit commun’’ en Droit français va devenir comme du ’’canigou pour chat’’.
    Des figures hautes en couleurs comme ces 2 illustres français en tôle ? ...mais c’est du VICTOR HUGO A GUERNESEY !... a moins de leur retirer la langue leurs prisons vont devenir de grandes scenes, de grandes tribunes parfaitement securisées, a l’abri des antifas, des rechauffistes, des lgbebetes, des bobos du Marais, des cahuzac-Castaner-Benalla-Crase...c’est accéder au rang d’icône culturelle, ce qu’aucun audimat n’est capable d’offrir ! C’est Apollo 19 pour Alain Soral et Dieudonné ! Revoir l’extraordinaire clip de Dieudo ’’qu’est ce qui s’passe dans ce pays ?’’... C’est vrai, faute de liberté de toute expression, faute de liberté artistique, alors que leur place est a l’Elysée... on colle nos artistes et journalistes au poteau ! C’est le contraire de l’effet attendu qui va se produire.
    Macron ! Attends toi à voir surgir sous peu dans la vie politique :
    2 ’’Mandela’’ sous peu de temps !
    Beaucoup prédisent le tant attendu fameux tsunami judiciairo- Politico-artistique...alors adieu a tous vos privileges, adieu les bobos...
    ...et pas de rancune, hein ?

     

    Répondre à ce message

  • Si quelqu’un t’adresse la parole dans la rue et te dis ce qu’il pense, c’est donc une agression violente.
    Et militer soir et matin depuis des années pour le meutre de vincent lambert c’est quoi exactement ? de l’humanité bienveillante ?
    C’est clair que ce "je ne sais même pas comment l’appeler" respire la bienveillance, l’humanité, la gentillesse, l’amour du prochain.
    Ton aura, tout ce que que tu dégages est repoussant, jean luc, ce n’est pas de notre faute, regarde toi dans un miroir et travaille sur toi.
    Il n’est jamais trop tard pour se repentir. Enfin si, il faut le faire avant de mourir

     

    Répondre à ce message

  • Roméo portera-t-il plainte contre le supposé gilet jaune  ? Comment le savait-il qu’il était : gilet jaune ? Gilles en portait-il un ... de gilet jaune ?

    Tiens, au métro Bastille ? comme en 1789, bientôt, ton 14 Juliette, Roméo ! Il a voulu certainement te souhaiter ta fête ton fameux Gilles Bézone en gilet jaune !

    En fait, soit que tu bluffes pour nous faire un buzz et avoir ta couv. dans les médias et casser du Soral/E&R, dé-montrer tes minettes menottes blanches à la kommandantur pour avoir une « grosse » subvention lgbtante en guise de soumission inconditionnelle ??? :)

    Soit, que tu auras essayé de draguer « ton fameux faune » Gilles Bézone et qu’il t’a pris les parties et là on demande à voir :) :)

    - Hello, la vidéo-surveillance à la Bastoche, vous retrouvez la séquence !
    - Non, le matériel en maintenance ce jour-là, désolé ! signé la sous-préfette !
    « 
    I’n’faisait pas sa société
    Du génie de la liberté,
    I’ n’était pas républicain,
    Il était l’ami du rouquin
    Et le p’tit homme à la Méloche,
    À la Bastoche. »

    (extrait « À la Bastoche » paroles Aristide Bruant

     

    Répondre à ce message

  • LGBT, Let God Burn Them
    ou
    LGBTQ, Let God Burn Them... Quickly

    Traduction : Que Dieu les brûle tous... (et vite) !

    Une citation du Pasteur S.Anderson, banni de 26 pays pour ses sermons, voilà ce qu’il pense de Paris et de la France en général : https://youtu.be/ayRj0jP9BK8?t=1055

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour.
    Qu’on me montre une déclaration de AS (écrite ou filmée) dans laquelle il appellerait à l’extermination de qui que ce soit et je me les coupe en douze et les donne à manger au chien.
    Donc soit le, et là je mets des guillemets à "GJ" en question est un crétin.
    Soit la pseudo victime et les gens qui l’accompagnent ont besoin de faire encore monter la haine d’un ton.
    C’est con à dire, mais il est probable que ce soit les deux.
    Bonne journée.

     

    Répondre à ce message

    • " Qu’on me montre une déclaration de AS (écrite ou filmée) dans laquelle il appellerait à l’extermination de qui que ce soit et je me les coupe en douze et les donne à manger au chien. " Bon, je n’en ai pas mais je suis tout à fait d’accord. Quand je vous dis que bientôt si une comète arrive sur la terre, ce sera la faute à A.S.

       
  • Une belle tête de vainqueur.

     

    Répondre à ce message

  • #2236185
    Le 10 juillet à 14:40 par Szczebrzerzyszczykowski
    Jean-Luc Romero accuse Alain Soral à travers les propos d’un Gilet jaune (...)

    Pour ces gens, "se faire prendre violemment à partie", ça peut être juste une phrase ou même une expression qui ne leur revient pas.
    Du haut de leur "magistère moral", ils hallucinent parfois en découvrant qu’il existe des gens qui ne pensent pas comme eux, et prennent cela pour une "violence". Refuser le stupide concept de "féminicide" peut être considéré extrêmement violent.

    Comme dit Bock-Côté, "il suffit à la gauche de se voir légèrement contestée pour se croire assiégée".

     

    Répondre à ce message

  • Cacophonie insupportable .. Bref , j’aime bien Henri-Jean Servat , je me fous qu’il soit homo, d’ailleurs ce n’est pas lui qu’on verrait un plume dans l’cul à la gay-pride , ses passions sont ailleurs .

    Bien pire que ces tapettes qui adulent l’homme, les goudous ! Ouvertement haineuses du mâle, elles en veulent l’éradication , elles finiront par tuer les enfants mâles que les " élues " porteront ou les dégringoleront .. Ces hommasses qui bien que crachant sur l’homme ,se servent d’un pénis en caoutchouc dans leurs ébats , adoptent des attitudes de mâle, se coupent les tifs et j’en passe !
    Bref, Soral avait raison, il a tout écrit sur cette gauchiasserie perverse ET Ô combien pervertie !

     

    Répondre à ce message

  • tout est bon pour les 3eme canif des seconds couteaux pour se refaire la cerise sur le dos d’A Soral et tout ça "a pas cher"

     

    Répondre à ce message

  • #2236658
    Le 11 juillet à 07:59 par Dimitri Ier Donskoï et ses potes
    Jean-Luc Romero accuse Alain Soral à travers les propos d’un Gilet jaune (...)

    Jean-Luc Gros-mytho


     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents