Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jérusalem : Israël adopte une loi qui complique le partage de la ville

Mais que valent les "lois" israéliennes au regard du droit international ?

Le Parlement israélien a adopté mardi un projet de loi visant à compliquer le passage sous souveraineté palestinienne de certaines zones de Jérusalem dans le cadre d’un futur accord de paix.

 

Le texte, approuvé à 64 voix contre 51, balaie encore plus les espoirs d’une solution à deux États dans le conflit israélo-palestinien, moins d’un mois après la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Proposée par une députée du parti nationaliste religieux Foyer juif, cette loi prévoit que toute cession aux Palestiniens de ce qu’Israël considère comme faisant partie de Jérusalem nécessitera un vote à la majorité des deux tiers des députés. Elle permet également de modifier la définition « municipale » de Jérusalem, certains secteurs de la ville pouvant ainsi « être déclarés comme des entités séparées », selon un communiqué du Parlement.

Israël occupe Jérusalem-Est et la Cisjordanie depuis la guerre de 1967. Il a ensuite annexé Jérusalem-Est, partie palestinienne de la ville. Cette annexion n’a jamais été reconnue par la communauté internationale.

[..]

« Nous avons garanti l’unité de Jérusalem », a tweeté après le vote le ministre de l’Éducation Naftali Bennett, chef du Foyer juif. « Le mont des Oliviers, la vieille ville et la cité de David resteront nôtres à jamais. »

Lire l’article entier sur lepoint.fr

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

La décision de Trump fait tomber les masques, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Avec tous les efforts qu’ils font (les israéliens) dans le cadre d’un futur accord de paix , oui , nous sommes convaincus , mais le problème c’est qu’ ils parlent uniquement de la paix , pour eux !



  • « Le mont des Oliviers, la vieille ville et la cité de David resteront nôtres à jamais. »




    Où comment falsifier l’Histoire ,celui qui contrôle le passé contrôle l’avenir.
    Le fameux roi David,dont on cherche encore UNE preuve de son existence ainsi que celle de son fils Salomon qui était ,parait-il, l’égal de Pharaon (on ne ricane pas au fond !).
    Mais ça y est, ILS détiennent ENFIN une preuve (une seule) irréfutable http://www.lefigaro.fr/culture/2018... (j’ai dit pas de ricanements au fond !).
    Pendant ce temps, l’Egypte toute proche ne sait plus où entreposer ses milliers (millions ?) d’objets datant d’avant J-C (rien que le musée du Caire en contient au moins 160000) , même les chinois ont réussi à trouver une armée de 8000 soldats avec armes,chars et chevaux parfaitement intacts datant d’avant J-C...

     

    • Il n’y a pas que le David dont on cherche une preuve de l’existence.
      Ses "ancêtres" aussi semblent un peu manquer à l’appel.

      Deux autres grandes légendes dont ces élus sont les victimes mériteraient qu’on recherche activement un peu de matériau qui, logiquement, ne devrait pas manquer chez leurs dominateurs.
      Ni en Égypte, ni à Babylone on ne trouve un seul écrit nous parlant des pleurnicheurs.
      Pourtant, on imagine à quel point ils ont dû les faire chier leurs tortionnaires si l’histoire était vraie.
      Ç’aurait dû marquer les esprits et on en aurait parlé dans les pays de villégiature.
      Et l’on sait à quel point ces civilisations basaient tout sur l’écriture et les récits historiques pour assoir leur pouvoir.
      Rien, incroyable si l’on considère que c’est de la mise en esclavage d’un "peuple entier" qu’il s’agissait (selon eux). Comme les victoires militaires, on consigne ça sur les bas reliefs, papyrus ou tablettes, rien !
      Pipeau, vous avez dit pipeau ?

      Et les ballades en montagne, les buissons qui brulent et parlent...

      P. Jovanovic nous explique à quel point ils n’ont rien compris en traduisant l’épisode Adam et Eve qu’ils ont pompé aux sumériens. Forcément, tout le reste est à l’avenant...

      Pour ce qui est des emprunts, les chrétiens ne sont pas en reste, le monothéisme, la Vierge, la Trinité...

      Quand la base est aussi grossièrement mensongère, que peut-on attendre de la suite ?


  • Un Chrétien (de France par exemple) aurait-t-il plus ou moins de chance de pouvoir aller tranquille et serein se recueillir au Saint-Sépulcre selon que Jérusalem serait Juive ou Musulmane ?
    Euh, ce n’est pas une question en fait, juste un élément de réflexion...

     

  • Une réponse simple :

    Droit international = Ancien testament


  • « Nous avons garanti l’unité de Jérusalem », a tweeté après le vote le ministre de l’Éducation Naftali Bennett, chef du Foyer juif. « Le mont des Oliviers, la vieille ville et la cité de David resteront nôtres à jamais. »

    Vieux proverbe pas Lestinien :
    "Faut jamais dire jamais dans la vie !"
    La Fontaine.