Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jérusalem juive : une fake news israélienne rétroactive

Bravo à l’AFP, cette agence de presse 100% indépendante, qui entre dans le jeu de la propagande israélienne sans même se poser une question.

Depuis quelques mois, il n’est pas une semaine sans qu’une équipe d’archéologues israélienne ne trouve une preuve massive de la propriété historique juive sur Jérusalem (et bientôt sur tout le Grand Israël, le Proche-Orient dans son entièreté puis éventuellement le monde). Ça sent évidemment la grosse arnaque rétroactive, mais les médias complaisants suivent et relayent.

Les sionistes ont compris que toutes les guerres se gagnaient d’abord avec l’opinion, car une fois qu’une fausse vérité est entrée dans la tête de la majorité des gens, plus moyen de l’en sortir. C’est alors qu’« on » fait appel à la démocratie pour imposer cette fausse vérité dans la loi. Et le tour est joué.

- La Rédaction d’E&R -

 


 

Il y a 2000 ans, les juifs donnaient à Jérusalem le même nom qu’aujourd’hui

Jérusalem (AFP) – Israël a dévoilé mardi une pierre gravée d’une inscription antique attestant que le nom de Jérusalem sous sa forme actuelle en hébreu était déjà en usage il y a deux mille ans.

 

Les archéologues ont mis au jour en février dernier à Jérusalem un fût de colonne gravée de l’inscription « Hananiah fils de Dodalos de Jérusalem » en langue araméenne et en lettres hébraïques, évoquant le nom de la ville sous la forme utilisée aujourd’hui, Yeroushalaïm.

 

JPEG - 55.9 ko
Yuval Baruch, un responsable de l’Autorité archéologique israélienne, montre une inscription gravée sur un fût de colonne dévoilé le 9 octobre 2018

 

Or, Yeroushalaïm, tel qu’épelé et prononcé de nos jours, n’est documenté durant la période du Second Temple juif (1er siècle de notre ère) qu’en de rares occasions et dans un contexte religieux ou politique, explique David Mevorah, un responsable du musée d’Israël où la pierre est désormais exposée.

[...]

JPEG - 116 ko
Une photo publiée le 9 octobre 2018 montre une inscription gravée sur un fût de colonne, en langue araméenne et en lettres hébraïques, qui atteste que le nom de Jérusalem sous sa forme actuelle en hébreu était déjà d’usage commun il y a deux mille ans

 

L’emploi de Yeroushalaïm était chargé d’idéologie, dit David Mevorah, « cette inscription est importante parce que c’est une chose du quotidien, il n’y a pas de motivation religieuse ou messianique ou de volonté de propagande. On a là une personne qui s’identifie à la ville ».

« Nous avons à présent l’assurance que durant la période du Second Temple, certaines personnes dans le secteur de Jérusalem utilisaient le même nom que nous aujourd’hui, Yeroushalaïm, quand elles prononçaient, lisaient ou épelaient le nom de la ville. Nous nous rendons compte que le nom a une racine très profonde, ce n’est pas une création moderne, il n’a pas été forgé par la diaspora », affirme M. Baruch.

Lire l’article entier sur fr.news.yahoo.com

Pour comprendre la mystique et la mystification sionistes,
lire sur Kontre Kulture

 

Le vol de Jérusalem, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce n’est pas une nouveauté. Dans beaucoup de pays, des noms de lieux sont issus d’anciennes conquêtes. Faudrait-il rendre l’Alsace à L’Allemagne ?

     

  • Il faut bien voir que toutes ces "découvertes archéologiques" faites par ces "archéologues" sont sujettes à caution car elles sont le fait de chercheurs la fois juges et partie dans ce qu’ils exhument si vous me suivez, et donc que leurs découvertes par ailleurs étonnamment maigres sont à prendre avec des pincettes.

    Il faut bien garder à l’esprit qu’il n’y a pas, sauf erreur ou omission de ma part, de preuve solide de l’existence d’un royaume de Juda pendant l’antiquité : en effet ni Hérodote ni Thucydide ni Platon ni Aristote ni Plutarque ni aucun grand voyageur de l’antiquité n’a mentionné ce royaume qui était pourtant censé regrouper des centaines de milliers de personnes. Tous ces auteurs antiques ont cité des peuplades très reculées comme les Scythes, les Varègues, les Hittites, ils connaissaient les recoins de la moindre province de Lybie et de Mésopotamie et ils ne connaissaient pas le royaume de Juda ni son temple ni rien ? C’est très curieux.


  • On dirait que les lettres ont été frappées il y a quelques jours.

     

  • On a enfin trouvé un Champollion archéologue et tailleur de pierres israelien après le talent incontesté du grand, pardon, du très grand ecrivain dessinateur israélien Netanyahu !
    Y a pas plus convaincant, bordel de merde !

     

    • Sans compter qu’elle est inscrite sur de la pierre tendre, et croyez en un passionné, c’est un jeu d’enfant à faire/imiter et IMPOSSIBLE à expertiser ! (Contrairement à la pierre dure qui gardera 1/ toutes les traces des outils d’époque 2/ la patine du temps sur toute la surface, creux et arêtes comprises).

      Ps ce n’est pas la première fois qu’ils font le coup de la fausse découverte incroyable ... un peu comme cette fameuse arme du crime ...


  • #2065500

    - Waouh, la pierre est dans un état de conservation épatant, on dirait (presque) du neuf...
    - et ca : "Made in china" ?
    - euh, c’est la preuve que la Route de la Soie passait déjà par là... et que Jérusalem, carrefour des civilisations mérite d’être capitale du Monde ... !


  • Et alors ? Je ne vois pas où ils veulent en venir ?


  • Demain matin , la LDNA va envoyer un communiqué en expliquant que Paris a pour origine "Par Isis" ( "Bar Isis" , la barque d’Isis...Pas l’Exodus) , que ça prouve bien que les africains sont primo-arrivant et l’Afp va relayer.


  • #2065541

    Dans toute l’histoire de l’humanité jamais des hommes ont gravé le nom d’une ville sur une colonne...sauf à Jérusalem il y a 2000 ans de cela...suspicieux...


  • De très mauvais bricoleur car il suffit d’ un coup d’ œil pour remarquer que ces inscriptions sont bricolées.
    En effet une différence de teinte (couleurs claires et foncées très proches) et également une différence de profondeur sur des lettres très rapprochées prouvent un bricolage de très mauvaise qualité pour un œil averti.
    En gros une contrefaçon de merde .


  • En leur accordant 2000 ans, cela ne fait que 2018 - 2000 = 18 ans après JC, en suivant très scrupuleusement le calendrier grégorien. Quid des peuples de la région avant JC ? Et pourquoi l’araméen et non l’hébreu, vu que l’Ancien Testament a été écrit en hébreu. Cette langue aurait-elle été qu’une langue secondaire ? Comme le peuple qui la parle ... Kamal Salibi explique très bien que les Banou Israel qui ont quitté le sud ouest arabique (région de l’Assir, dont le sus est très bizarrement le lieu de combat primordial dans la guerre au Yemen !) ont certainement donné des noms identiques aux nouvelles villes et montagnes où ils ont trouvé refuge, comme font tous les émigrés ...


  • Je ne sais pas de quel coté est la propagande mais si quelqu’un a des sources pour dire que Jérusalem n’était pas juive il y a deux mille, je suis preneur.

     

    • Jérusalem n’était certainement pas peuplée QUE de juifs à cette époque mais de plus d’une tribu
      De plus, vous pensez bien que si des traces d’autres tribus étaient trouvées, ca ne ferait certainement pas la une des journaux, pensez donc... Il y a des chances qu’elles soient détruites sur place.
      Enfin, et meme 10000 ans en arrière, trouver des traces d’une tribu quelque part ne justifie en absolument rien l’expulsion d’une population autochtone depuis des siecles ni meme la mise en coupe réglée de la région.
      Mais abondons dans leur sens : il y avait des juifs à jérusalem il y a 2000 ans : ca me fait vraiment, vraiment une belle jambe !
      Tout comme la bible hébraique n’est pas un cadastre, les découvertes archéologiques, si tant est qu’on peut en démontrer l’authenticité (c’est sur que si on demande aux sionistes hein...), ne sont pas des actes de propriétés


    • Anachronisme !
      "Juif" au 21 ème siècle n’a pas la même définition qu’au premier siècle ni au 18 ème siècle.
      Aujourd’hui et dans un futur proche, il fait et fera référence aux citoyens Israéliens de confession juive, c’est pourquoi toute critique du sionisme est vu comme de l’antisémitisme, car les deux termes "Juif" et "Israélien" se confondent.

      Avant, le terme juif recouvrait ceux qui adhéraient à des pratiques religieuses dites "juives", avec une affiliation mythique supposée ou partiellement réelle à des ancêtres Hébreux Juifs.
      Une partie de l’Arabie, du Yémen, de l’Irak etc étaient peuplés de gens de confession juive, ils sont devenus chrétiens puis musulmans.
      Les gens changent,au fur et à mesure du temps, constamment de religion.
      Les Français étaient chrétiens catholiques, avant ils avaient pour religion un paganisme celte d’origine Indo-européenne, lorsque l’on remonte plus loin, ils avaient certainement un culte pré-IE.

      L’adhésion à une religion, même si celle-ci précède une autre sur une terre, ne donne pas droit à un cadastre à celui qui y adhère.
      Les Palestiniens sont chrétiens et musulmans, ils étaient avant cela, chrétiens et juifs, et avant ils adoraient des dieux sémitiques (culte de Baal ...) et certainement Egyptiens voir IE.


    • Pas expert pour un sous, mais il me semble que le nom de Jerusalem provient du peuple qui occuppait cette terre avant les juifs, les Jébuséens, qui avaient appelé cette ville ( cité ? ), Jébusélem.


  • C’est fou ce qu’on peut trouver à Jérusalem et surtout des artefacts mobiles... La fabrique du consentement est en branle, mais seulement pour les naïfs.
    Creusez, Messieurs, creusez !


  • Quand bien meme on en trouverait trace datant de 10000 ans, je ne vois pas en quoi c’est un acte de propriété d’une part
    Je doute que s’ils trouvent des traces d’autres civilisations ils en fassent mention d’autre part
    Enfin, je ne vois pas ce qui empeche qui que ce soit de non hébreu d’avoir écrit en hébreu, ca signifie que quelqu’un savait écrire hébreu, soit...
    En aucun cas ca ne justifie de grandremplacer (puisque le terme est à la mode) une population autochtone depuis des siècles


  • #2065663

    Et alors ? Où est la nouveauté ? Combien de fois, quelques années plus tard, le Christ annonce à ses disciples qu’il doit monter à Yeroushalaïm pour y souffrir sa Passion et ressusciter ?


  • Tout est dans l’association des mots du titre : "juifs" - "Jérusalem" - "Aujourd’hui". Vous saisissez ?


  • #2065675

    Et tout ça au stylo Bic©...s’il vous plaît !

     

  • Contrairement aux prétentions sionistes selon lesquelles Israhell aurait inventé et/ou créé Jérusalem, cette ville dont le nom dérive de ursalem en araméen, est antérieure au judaïsme. "Ur" est un mot araméen pour ville. "Salem" signifie la paix. Salem en araméen (et en arabe).Ainsi, Ur-Salem veut dire la "Ville de la paix". C’est donc l’ancien nom de Jérusalem. il n´y a rien d´hébreux dans le nom de la ville.

     

  • C’est écrit quoi au final ?
    On est chez nous chez eux ?


  • Ils ont même retrouvé le tailleur de pierre ,tout sec ,encore avec son burin à la main ,inouï !

     

  • 95% des juifs actuels sont des allemands,des polonais,des russes ou hongrois dont les ancêtres ont été convertis au judaïsme à un moment donné de l’histoire.
    ils n’ont aucun lien avec Israël c’est un peu comme si les chrétiens du monde entier décident de chasser la population de la ville de Rome pour s’y établir parce que Rome est la capitale de la chrétienté.

     

    • Disons la vérité telle qu’elle est ! C’est rendre service à une cause juste.
      La grande majorité des juifs actuels sont bien en partie descendants d’anciens juifs moyen-orientaux.
      Seulement, ils descendent d’une très faible population d’hommes juifs moyen-orientaux qui ont été exilés en Europe, notamment par les Romains et qui ont pris pour épouses des européennes et s’en est suivi une endogamie très forte.
      Leurs haplogroupes Y transmis par la lignée paternelle est moyen-oriental, leurs chromosome X transmis par la lignée maternelle est européen.
      Ironiquement ce sont donc des "sémito-européens" qui ont entrepris d’en finir avec les 2 origines dont ils sont issus.
      Bien entendu, cela ne leur donne aucun droit pour chasser les Palestiniens authentiques autochtones de cette terre.


    • #2066003

      ’’95% des juifs actuels sont des allemands,des polonais,des russes ou hongrois dont les ancêtres ont été convertis au judaïsme à un moment donné de l’histoire.’’

      Je vais vous corriger !

      Environ 70% des juifs actuels sont des allemands, polonais, russes, hongrois et/ou autres européens dont les ancêtres ont été convertis au judaïsme à un moment donné de l’histoire, on les nomme les ashkénazes.
      Pour ce qui est du 30% restant on parle de séfarades **et autres** soit des arabo-berbères(arabes et/ou berbères), éthiopiens, iraniens(perses), hispaniques, ou turcs qui eux aussi sont des convertis via leurs ancêtres à un moment donné de l’histoire.
      Peut-être que 1% des juifs sont réellement issus des anciens hébreux et du coup ils font partis des palestiniens actuels.... seulement aujourd’hui ils parlent arabes et sont musulmans et ironiquement se font abuser et tuer par ceux là même qui se réclame d’eux.


    • On pourrait répondre aussi que 95% des arabes qui se disent les habitants d’origine de cette terre sont venu par des migrations des pays voisins entre 1800 et 1947. Il y a pleins de documents pour les historiens sérieux.


  • Contrairement à d’innombrables émissions télévisées anglo-saxonnes, absolument rien de l’ancien testament n’a été prouvé et il a été écrit bien après les évènements décrits.
    Pas trace de royaume, de David, de Salomon, d’exode d’Egypte, de grand temple. Rien.


  • #2065957

    Il doit bien se marrer derrière son écran le tailleur de pierre de cette œuvre d’art (cetainement avec "un verre de champagne à la main, le corps enduit de merde tout ça en écoutant du Wagner") en observant cette colonie d’abrutis criant au miracle.


  • #2066988

    Il paraîtrait même, que lors des fouilles, ils ont retrouvé le passeport du tailleurs de pierre.


Commentaires suivants