Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Kadhafi, Cameroun, politique : 2018 année de l’Afrique pour Dieudonné

Pour Dieudonné, 2018 sera l’année de l’Afrique ! C’est que l’humoriste se présente à l’élection présidentielle camerounaise. Il évoque aussi l’élection libyenne, avec la participation de Saïf al-Islam, le fils de Kadhafi.

 

 

Et le bonus Ananas familial :

 

Autorisation de rire avec Kontre Kulture !

 

Dieudonné, la star incontestée de l’humour, sur E&R :

 






Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1871636
    Le 1er janvier à 21:17 par Georges 4bitbol
    Kadhafi, Cameroun, politique : 2018 année de l’Afrique pour Dieudonné

    Les immigrés et "migrants” Africains ont un avenir tout tracé par Dieudonné en imitant son exemple : retourner dans leurs pays respectifs pour virer les multinationales et leurs larbins autochtones et relever leurs pays.

     

    Répondre à ce message

  • #1871647

    Ah ah la petite Plume !
    Je me rappelle que "Mamie Jo" l’avait amené sur scène dans ses bras pour la confier à Dieudo à la fin du spectacle.
    Elle s’était réfugiée contre la poitrine de son papa (elle devait avoir même pas 2 ans), et Dieudo de répliquer : "Bah, alors Plume, toujours face scène, on ne tourne jamais le dos au public, enfin". Mort de rire, mémorable.

    Elle a bien grandi et toujours adorable.

     

    Répondre à ce message

    • Très juste. C’était pour le spectacle « J’ai fait le con ». Tu m’étonnes, et ça a continué pied au plancher ! Cette séquence de petit playback est sympa et assez touchante en tous les cas. Dieudonné a de beaux enfants et eux peuvent en dire autant de leur père dont il ont toutes les raison d’être fiers.

       
  • Ils acceptent les binationaux comme candidats au Cameroun ?

     

    Répondre à ce message

  • Peut-être me trompe-je... mais je crois qu’il faut tout de même un peu remettre du réalisme dans les propos de Dieudo.

    Je crains que Dieudo se fourvoie dans sa future aventure camerounaise et ce, pour plusieurs raisons :

    1/ les camerounais, dans leur majorité, n’attendent pas du tout après Dieudo pour "sauver" leur pays. Certains connaissent et apprécient l’humoriste, mais pour qui connait vraiment l’esprit africain (j’en suis !), Dieudo ne représente rien d’autre qu’un humoriste qui cartonne... en France !

    2/ Dieudo croit, comme la plupart des masses, à l’intox des images. En effet, si le monde entier à vu Madela et Khadafi main dans la main (ils étaient effectivement amis), il n’en demeure pas moins que ces photos furent balancées dans le monde pour faire croire à une nouvelle force africaine. Il n’en fut rien. Madela était un rescapé de la prédation occidentale, poussé vers la présidence pour faire croire à une émancipation. Khadafi a joué la carte de collaboration avec l’occident en croyant que ces derniers tiendraient leur parole, il n’en fut rien et Khadafi fut assassiné par les mêmes !

    3/ A supposer que Dieudo puisse se présenter "normalement" aux prochaines élections camerounaises et, rêvons 2 secondes, l’emporte... le Système n’attendra que ça pour se débarrasser de lui avec ses habituelles méthodes (infiltrations, fausses révolutions internes anti président, déstabilisation etc..).

    4/ dernier point et non des moindres, malheureusement... la mentalité africaine dans sa grande majorité n’est effectivement pas "entrée dans l’histoire" (Guaino, l’auteur cultivé de Sarko savait ce qu’il écrivait). Les africains qui parviennent à la présidence de leur pays y sont parce qu’ils sont cooptés, soutenus et financés par l’occident. Un pas de côté et ils se font cramer, et... tous le savent.

    Dieudo se trompe... partir au Cameroun mettra fin tout simplement à son influence en France et les salopards de la gouvernance française qui le pourchassent n’attendent que ça.

    Dieudo s’est aussi trompé à propos d’internet... Il n’est pas le seul a avoir cru que internet allait permettre aux masses et aux dissidents authentiques de se relever et d’agir. Il n’en est rien. Les GAFA veillent efficacement au grain et les fabricants de lois scélérates sont juste en train de maîtriser tout le réseau.

    Ce sont les consciences qui doivent changer, partout. Pas simplement un homme "providentiel" quelque part. On ne vit plus en 58 !

     

    Répondre à ce message

    • #1871971

      Euh oui... alors on fait quoi ? Toute la stratégie de l’empire consiste justement à faire croire qu’on ne peut rien faire et rien changer. "Ce sont les consciences qui doivent changer, partout."
      Dieudo et Soral sont précisément des éveilleurs de conscience et se battent chaque jour pour tenter de réveiller le peuple endormi ou drogué . Par ton commentaire facile, tu fais exactement l’inverse : tu promeus le défaitisme et tu participes de fait à la stratégie de l’empire.

       
    • Je souscris entièrement à votre analyse !

      L’attente de " l’homme providentiel " est une vaste illusion/espérance typique des peuples Chrétiens notamment.Il y a eu Jésus et l’on sait dans quelle débâcle a fini son action. - Quel exemple !
      Y en a-t-il eu d’autres - plus particulièrement chez la première " fille " de l’église ? Une date,un nom,qu’on me les donne pour que je fasse mes mises à jour...

      Demander aux " brebis ",paissant en des prairies rigoureusement dimensionnées à leur inconscience,de se bouger...rires amers...
      Le prochain idéaliste ne sait pas encore qu’il aura à porter sa croix sous les mêmes crachats.

      Les politiciens et leurs sbires dorment voluptueusement sur leurs deux oreilles...
      Fermez le ban !

       
    • #1872703

      Euh oui... alors on fait quoi ?




      tout sauf de la politique,
      on s’en sort individuellement, et on monte des réseaux. dans ma jeunesse on appelait cela l’underground, le souterrain, c’est la meilleure façon de survivre et de proliférer, en devenant invisible.

       
    • As-tu le courage de te mettre en première ligne ?comme dieudonné ?
      non ! reste au chaud dans ton cocon ! mais ne dénigre pas ceux qui font l’effort de (nous) sortir de notre merde .
      L’utopie est ce qui n’a jamais été essayé. !?

       
  • #1871947

    Le truc signé Toher Dhaech çà n’interpelle que moi ?

     

    Répondre à ce message

  • #1871969

    Encore un "dernier" spectacle, et pas "en date" biensûr...
    Autant il est très utile politiquement, autant j’ai vraiment du mal à digérer ses vidéos, chacune étant un prétexte non avoué pour faire la promotion de ses "derniers" spectacles.

     

    Répondre à ce message

    • #1871984

      Je ne suis pas sur que ce soit non avoué. Je pense que c’est parfaitement assumé d’un côté, et plus que logique de l’autre.

      Je vous rappelle que son utilité politique, comme vous dites, lui vaut un rejet sans appel des médias, et donc aucune couverture pour la promotion de son travail. A l’inverse de ses collègues dont on nous vend les oeuvres (de plus en plus médiocres d’ailleurs) jusqu’à l’indigestion, à longueur d’émissions. Alors si ce n’est pas lui qui s’en charge, je ne vois pas ... La réflexion sera au service de votre digestion à l’avenir.

       
    • Les dates de la prochaine tournée sont sur Dieudosphere.....

       
    • Il aurait besoin « d’avouer » qu’il assure entre autre sa promo via ses vidéos internet ?! Vous ne croyez pas que tout le monde le sait et qu’il ne s’en cache pas ?!

       
  • #1872075

    Free Africa...
    Go on Dieudo !!!....

     

    Répondre à ce message

  • #1872267
    Le 2 janvier à 20:27 par sylvie une française
    Kadhafi, Cameroun, politique : 2018 année de l’Afrique pour Dieudonné

    Vous êtes un humoriste et artiste hors pair mais ne vous emballez peut-être pas trop vite (et vous le savez pertinemment), l’Afrique ne vous attend pas ou alors quittez la France avec des africains vivant en France.
    Je ne pense pas qu’ils vous suivraient, le système français leur convient parfaitement mais malheureusement, ce sont les français qui les dérangent.

     

    Répondre à ce message

  • Réponse à Atten-sion

    Non, je ne promeus ni ne soutiens le système dictant de ne rien faire. Je dis simplement que Dieudo se fourvoie et son avenir d’hypothétique candidat à la présidence camerounaise nous éclairera très vite.
    Vous citez Dieudo et Soral en tant que dissidents qui agissent. On l’a tous remarqué et on soutient figurez-vous. Mais les dissidents on impérativement besoin que leurs "suiveurs" et soutiens aient une conscience aiguisée, qu’ils ne soient pas dans l’utopie stérile et qu’ils agissent aussi à leur tour. Soral le rappelle à juste titre régulièrement.
    Je le maintiens. Si Dieudo croit faire une seconde carrière politique au Cameroun, il sera perdant. Non seulement il sera vite oublié en France (on parrie ??) mais il sera combattu au Cameroun et pas par des bisounours.

     

    Répondre à ce message

  • Surtout, au Cameroun, il y a le président Paul Biya, qui, semble il, n’aime pas beaucoup les opposants.
    Enfin, je dis ça, j’ai survécu au Cameroun un mois, avant qu’un policier en civil me convoque pour me dire "si vous voulez garder un bon souvenir du Cameroun, prenez l’avion de demain".
    Mon crime ? Avoir parlé de politique française dans un restaurant.
    Deux photos au flash plus tard, mon cas était débattu à la police politique.

    Conseil de mes amis locaux "prends l’avion d’aujourd’hui".

    Bon courage, Dieudo...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents