Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Belgique : "liker" Dieudonné sur Facebook peut mener à un licenciement

Il y a quelque mois, le comptable d’une asbl [association sans but lucratif] a publié sur son mur Facebook différents liens qui font référence à des mouvements soutenant un geste, la « quenelle » de l’humoriste controversé Dieudonné.

 

Cela déplaît à son employeur, qui le convoque, explique le journal L’Echo. Le comptable s’engage alors, par écrit, à retirer toute publication de ce genre, à savoir des contenus pouvant heurter l’opinion publique d’après ses patrons.

Quelques mois plus tard, son supérieur hiérarchique constate qu’il n’a pas respecté son engagement, car il a aimé (« liké ») des publications similaires aux précédentes. Cela a amené à son licenciement pur et simple pour motif grave.

 

JPEG - 46.2 ko
(Pour voir la vidéo, cliquez ici)

 

Cet employé a alors saisi la justice : il maintient avoir respecté son engagement puisqu’il n’a rien diffusé sur son mur Facebook. Pour lui, le fait de « liker » ne s’assimile pas à une publication.

Mais la Cour du travail n’est pas du même avis. Selon elle, le travailleur qui aime des publications de sites à l’humour grinçant et à connotation raciste, s’approprie effectivement ces idées.

Lire l’article entier sur rtbf.be

Dieudonné et la chape de plomb sioniste, sur E&R :

La LICRA c’est la haine, voir sur E&R :

Soutenir Dieudonné avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

68 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1870488

    C est pour cette même raison que je n ai plus fb, pour ne pas avoir d image public. De plus, quand j avais fb je n ai pas liké ER car ça te colle une image indélébile pour les débiles de facho. Je vais directement sur le site ça fait des vues en plus pour le classement national :-)

     

  • Evidemment ! quelle idée aussi de bosser pour une Reisenfeld !


  • « Liker » Dieudo est un acte antisémite...
    C’est la blague belge de fin d’année.
    À quand les amendes à la sortie des spectacles ?


  • Apres on me reproche de pas avoir de compte facebook a mon vrai nom..


  • Cela signifie qu’en Belgique la liberté n’existe plus, la démocratie est vidée de sens. Triste monde que voici.
    Je souhaite à cet employé condamné injustement puisque Dieudonné n’est pas antisémite de trouver un emploi, entouré de personnes intelligentes et ouvertes d’esprit Charlie...
    La Belgique glisse dans un régime totalitaire...Vivement que la vérité explose.
    Paix, Joie, Amour et Félicité pour 2018 pour ceux qui célèbrent la venue d’un monde nouveau.

     

    • Que la démocratie soit vidée de sens en Belgique n’est pas nouveau. Un pays qui oblige ses citoyens à voter (ensuite, et même avant, ils s’arrangent entre eux), qui a rayé le mot référendum de sa constitution, où dans TOUS les partis on retrouve des fistons que papa a lancé (le plus bel exemple : l’actuel premier ministre Charles Michel, fils de Louis Michel, ancien ministre, président de parti et commissaire européen), où les 3/4 (pour ne pas dire tous) sont corrompus jusqu’à l’os, où TOUS sont de fervents européistes et où la "justice" a condamné un humoriste à de la prison ferme, ça veut tout dire !!!!
      La démocratie, pour nos politicards (hé oui, je suis Belge), n’est qu’une toge de respectabilité dont ils aiment à se draper en public mais sur laquelle ils s’essuient les pieds une fois les caméras parties.
      Pour en revenir au sujet de l’article, il me conforte dans ma décision de ne pas être sur facebouc, tweeter et autres réseaux sociaux qui n’ont d’ailleurs de sociaux que le nom, on est déjà assez fliqués comme ça sans leur tendre des perches supplémentaires avec lesquelles ils pourront nous flageller. Ce n’est pas le premier cas médiatique (combien d’autres anonymes ?) d’une personne qui se voit licenciée, voire sa carrière foutue, pour une opinion ou juste quelques photos d’une fête un peu trop débridée postées sur ce site de m... Le plus affligeant, quand je dis que je ne suis pas sur ce réseaux "social" et que j’en éprouve une méfiance viscérale, alors on me regarde comme le dernier des ringards et on me ressort sempiternellement le puissant argument "Oui mais grâce à facebouc tu peux retrouver des gens que tu as perdu de vue et discuter avec le monde entier." Ce à quoi je leur réponds que si j’ai envie de discuter avec des gens, je mets mon manteau et je vais boire un verre au bistrot, qu’au bistrot je peux dire des conneries, parler politique ou faire des blagues sur Pierre Paul Jacques sans risquer de me faire virer ou de me retrouver au tribunal et que leur facebouc chéri n’est que l’oeil de big brother qui les surveille de près jours et nuits connaissant leurs goûts, leurs idées, leurs opinions, leurs habitudes, leurs façons de vivre. Mais rien n’y fait, je suis à leurs yeux un indécrottable réac. Bref, on est pas sortis de l’auberge !

      Bonne fêtes à tous


  • Faut appeler un chat un chat, Facebook c’est 99% de narcissisme.

     

  • Décidément, ça grouille de cons !


  • Relisons Monseigneur Delassus, Douglas Reed, Pierre Hillard, et tous les bons auteurs. Et reconnaissons le génie indéfinissable du peuple qu’il est interdit de nommer. Ils se sont beaucoup entraînés, c’est vrai ; mais dans la tyrannie pointilleuse et inique, y’a pas mieux ; on n’a jamais fait mieux ; on ne fera jamais mieux. C’est leur chef-d’œuvre incontestable...


  • Si vraiment on ne peut pas s’empêcher d’aller raconter des conneries sur facebook, la moindre des choses c’est de ne pas avoir un compte avec son vrai nom.


  • J’ai peur de comprendre. La "justice" condamne un salarié qui ne respecte pas les injonctions de son employeur quant à son attitude privée, en dehors du travail.

    On lui a fait signer un engagement de cesser de ... penser en dehors du taf. C’est légal ça ?

    Je reviens, je vais chercher la définition de fascisme.

    P.S : Au chiottes, je chante "Gare au gorille" ou "Merci patron", je vais peut-être la mettre en sourdine.


  • Isabelle Reisenfeld ... Voilà quoi , tout est dit ....

     

  • Il y a une seule chose a faire , aller sur les sites de nos maitres , cibler les propos racistes ,identifier l’auteur ,porter plainte ,et si cela ne donne rien ...j’ai mon propre avis .

    PS ; dans une période de chomage ,on vous vire pour un like ,si cela continue ,ya des gens qui vont peter les plombs .


  • Pour tous ceux qui ont peur de "liker" "poster" ou mettre leurs vrai nom, il serai peut être temps d’avoir des c.... , ça va pas vous tuer. Personnellement, j’ai toujours mis ma trombine, liker et poster, et j’attends qu’on vienne frapper à ma porte pour ça, pour voir.Y en a marre des femmelettes.

     

    • Houlà quel courage... Poster sur FB avec votre véritable identité !


    • Nous voilà rassurés : enfin un vrai, un dur, un tatoué, qui y va de sa totalité : il y a tant de fiotes au sein de la téléréalité qui font la putain avec leurs vraies tronches, leur vrais blases et leur quantité d’alias, qu’on ne sait plus où donner de la sienne...
      Vous devriez mettre vos mensurations, pour voir.
      Puis, pour tancer chacun de vos visiteurs, mettre pour adage proverbial de votre page, le fameux du grillon : « Pour vivre heureux, vivons cachés ».

      P.S.J’ai toujours trouvé le grillon un peu tafiole...


    • Tu bosses ? Tu as une famille à charge ? Je comprends qu’il est minable d’en arriver à un tel niveau de bassesse mais il faut aussi pouvoir comprendre la situation des gens. De nos jours la vie n’est plus aussi facile que cela ! Perdre son travail cela signifie aussi risquer de perdre femme et enfants, maison...ce n’est pas tout le monde qui a les épaules assez larges pour endurer ce genre de supplice, ce n’est pas tout le monde qui a le détachement stoïque d’un Boèce pour accepter de tout perdre...alors certes heureux celui au RSA vivant chez papa et maman tel un Ignatius Reilly, il peut liké tout ce qu’il veut, faire le malin sur le net...il n’a rien à perdre !
      Entre parenthèses, Rémi, toi même tu ne signes pas tes commentaires avec ton nom de famille...


    • @ Rémi
      On t’a déjà répondu, mais l’attitude que tu prônes est une prise de risque tout à fait pour rien. Risquer son travail, sa réputation, etc. pour rien, sur un pseudo-média / réseau social de rien, rempli de gens qui ne valent rien. Et avec absolument rien à gagner. Quand on n’a rien à gagner mais qu’on risque tout pour ça, ça ne s’appelle pas du courage mais de la bêtise.

      Bien sûr, si tout le monde prenait ces risques, la situation basculerait de notre côté, mais ça n’arrivera pas, alors autant être tactique.
      Avoir un double compte FB aurait épargné bien des désagréments à ce salarié. Encore mieux : n’avoir pas de compte du tout. Pas de temps à perdre à s’afficher parmi des netteux décérébrés.


  • Tous sur VK.com .
    ils n’oseront pas venir nous faire braire la bas . E&R , Soral, Viguier, Brague, Lapierre sont déjà tous sur ce réseau . Migration française en masse vers la Russie dernière terre de liberté . qui l’eût cru ?

     

    • A qui appartient VK ?
      Peut-être une halte relativement bienfaisante, mais certainement pas encore la sortie de l’auberge.

      PS. Le problème de fond est le mal absolu qu’il faut traiter convenablement. Ce mal absolu gangrène et souille tout partout, notamment les institutions comme la justice qui déraisonne un peu partout, plus la privatisation fort avancée des services publics par des associations sous-traitantes non neutres et plus que subventionnées.


    • La Russie dernière terre de liberté ? Vous parlez de l’interdiction prochaine des VPN ?
      C’est une question de ligne politique dans le cadre d’un souhaitable monde multi-polaire plus sain, non pas une question de "terre de liberté". Par exemple un pro-LGBT égyptien dira que la France est une terre de liberté, elle l’est pour Soral ou Dieudo ?
      Essayons d’éviter les biais cognitifs s’il vous plaît.


  • Pour info à mes cousins Français , cette Reisenfeld bosse pour une Asbl qui dépend totalement de la ville de Liège ( financement/nomination de poste) , qui est un bastion ... Socialiste .


  • kim jong un doit bien se marrer...


  • Dire "Il est allé liker une quenelle sur une page ..."

    C’est collector cette phrase et à garder pour les bêtisiers de fin d’année.

    Et viré pour cela ! Un vrai sujet du 21ème siècle !


  • la belgique, le pays de Dodo la Saumure le pote de DSK, des bars à putes, des boîtes de nuit pleines d’exta..... Un pays déchiré aussi, et pas que de l’anus, entre flamands et wallons..... Bruxelles, c’est l’europe, c’est l’otan aussi ! Et ils veulent donner des leçons.....

     

    • Les Belges sont comme tous les peuples d’Europe occidentale, mortellement ciblés pour
      disparaitre.
      Soyons solidaires de ce peuple noyauté par la franc maçonnerie, les ligues communautaires, l’abrutissement de masse, la repentance et l’obligation de haine de soi.
      On peut aussi avoir une vision digne des Belges en retrouvant les vidéos et conférences de Léon Degrelle.


    • On veut donner des lessons à qui "David" (joli prénom au passage) ?? Pour info , c’est aussi le pays de Brel, Hergé, Magritte, Simenon, Adolphe Sax , Merckx, Sœur Emmanuelle, Ambiorix etc etc ... Un peu de respect à défaut de posséder du savoir "David" ...

      Haliday aussi ,mais ça faut pas le dire , c’est le roi des beauf...


    • " Horum omnium fortissimi sunt Belgae" - De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves. Jules Cesar dans La Guerre des Gaules ...

      (si tu sais qui c’est ...)


  • Ca sent les prud’hommes tout ça !

     

    • Ké prud’hommes ? En Belgique ce sont les tribunaux du travail qui jugent les conflits entre employeurs et employés. L’arme redoutable du patronat, ce sont les "valeurs d’entreprise" ou accessoirement, l’accusation unilatérale de burn out.

      A la moindre incartade, de type idéologique, on accuse l’employé d’avoir violé les valeurs d’entreprise, qu’on accommode à toutes les sauces. Et c’est plié ! Même si le licencié est syndiqué, le service juridique du syndicat, quel qu’il soit, l’envoie péter et ne le représente pas devant le tribunal. A charge pour nouveau chômeur, de se payer un avocat, de sa poche. Ce dont la hauteur des honoraires, le dissuade, la plupart du temps. Voilà, comment ça marche au XXIème siècle !


    • @Gerard R
      Intéressante, votre réponse.
      Etonnant qu’une entreprise s’arroge le droit de régir les affects de ses employés. Qu’il soit possible de « violer les valeurs de l’entreprise », son ethos (comme si une entreprise avait vocation à être une ligue de vertu), en dehors des heures de travail, implique que le salarié appartient littéralement à l’entreprise. C’est une déclaration d’esclavagisme.


  • Bruxelles est bien est centre névralgique de la connerie européiste ! au moins la Suisse a un alibi, elle ne fait pas partie de l’Europe.


  • Ben voilà ! Les réseaux sociaux, sont les véritables attrape-mouches "fascistes" des pauvres cons, qui ne peuvent s’en passer.

    Dans un autre article publié sur ce site, on prête à l’humoriste : Sami Ameziane, d’avoir compris que pour produire ses sketches, sans se faire écharper, il faut surtout éviter le piège des émissions- télé à la con, genre ONPC et autres.

    Espérons qu’un jour, le public, généralement bête, finisse par comprendre, qu’en s’exprimant sur ces merdes que sont Facebook, Twitter & C°, il fait ni plus, ni moins le jeu de ses futurs bourreaux. Mais surtout de l’oligarchie, qui comme on le voit dans la vidéo, arrive à infléchir les jugements de la magistracaille.

    C’est bientôt l’ An neuf, le moment propice aux bonnes résolutions, paraît-il...

    A bon entendeur !


  • La police de la pensée, nouvelle Gestapo, dans ses basses œuvres...
    A quand l’ouverture de camps de travail (de la mort ?) pour les sympathisants d’E&R ?
    Collabos...


  • Isabelle (((Reisenfeld))), comme par hasard, gestionnaire de l’asbl...


  • et j’ajoute que, selon la version officielle, les pires attentas perpétrés en europe "libre depuis la libération ( de qui) ? ", ont été préparés depuis les banlieues de bruxelles (bataclan etc....)..... Les USA ont bombardé à tout va des pays entiers après le 9/11, avec les preuves que l’on connâît tous.... En europe ? Les suédoises... se plaignent, les allemandes... aussi, les françaises doivent emprunter des trottoirs plus larges..... François se couche.....

     

    • David, on se calme. Tu es déjà venu en Belgique, et à Bruxelles ? J’y suis né, j’y ai grandi et j’y vis toujours.

      Le pays des bars à putes... ça n’existerait que chez nous ? Si Dodo la Saumure est le pote de DSK d’où vient ce dernier ? Pas de chez nous. Un pays déchiré ? Où ça ? Politiquement Flamands et Wallons s’écharpent, certes. Mais la France, politiquement, ne me paraît pas moins divisée. Pas besoin de flamingants ou de fransquillons pour ça. Les gens ordinaires ne sont pas divisés plus qu’ailleurs, s’ils le sont, c’est sur les mêmes conneries qu’en France. Je suis bruxellois francophone, ma compagne est flamande, nous avons un fils bilingue. Tout va bien.

      Et puis l’Otan (à la périphérie, à Evere hors des zones habitées), la Commission européenne, ce n’est pas la Belgique. D’ailleurs, si tu passais boire une chope dans le quartier européen, tu verrais qu’on y parle ni français, ni flamand, mais anglais. Dans les bars du quartier du Luxembourg et de Schuman, même les serveurs ne parlent aucune des deux langues. Que des expats crétins qui se masturbent entre eux.

      Et enfin, quand même, Molenbeek n’est pas en banlieue, mais une commune (un arrondissement si tu veux) de l’agglomération bruxelloise, collé au centre-ville avec le seul canal pour frontière, à un kilomètre de la Grand Place et de Manneken Pis. J’y passe tous les jours, je m’y rends régulièrement pour le boulot. Certes, c’est particulier, c’est pas là que je vais boire des verres avec les potes, mais c’est pas non plus un camp de djihadistes.

      Quelques précisions donc, mais bon ça n’empêche que ce qui s’est passé à Lîîîtch est inadmissible et a de quoi nous inquiéter sérieusement. Là-dessus, nous sommes d’accord.


  • Quittez facebook , ça sert à rien ! Ayez de vrais amis, ya que ça de vrai .


  • Pauvre Belge, obligé de se farcir des pédophiles, des collabos, et maintenant des employeurs plus cons que la moyenne, et Dieu sait que la moyenne est très élevée . Je n’aurais jamais pensé que la crétinerie aurait dépassé un tel niveau, mais là, on est rendu dans la fosse à purin , les champions du monde de la connerie .


  • Reisenfeld...c’est signé !

    Blagues à part, de quel droit un employeur peut-il se mêler des activités qu’exerce un employé dans sa vie privée ? L’Europe ou du moins l’Allemagne, la Belgique, la France et la Suisse, déraillent vraiment quand il est question de près ou de loin de la "judéité". Il semble que même les magistrats perdent leurs pédales quand ils doivent traiter ce sujet. C’est très difficile à comprendre pour un Nord-Américain. Il y aurait de la matière pour une thèse de doctorat. Ce deux poids deux mesures et cette étrange liberté d’expression à deux vitesses (une pour les sujets goys et une pour les sujets "sacrés") m’est insupportable et incompréhensible. C’est la notion même de liberté d’expression qui est bafouée par les élites locales, empêchant les citoyens de s’exprimer sur un sujet qui doit être important puisque censuré avec zèle. Un grand changement de régime s’impose.


  • Nous en sommes au stade de la liquidation d’opinions d’une manière terrifiante.
    Rendez-Nous la France !


  • Un mec like une quenelle sur Facebook, il est licencié alors que quand un type va liker 2 ou 3 quenelles dans des backrooms sordides, on doit pas se mêler de sa vie privée et ça peut même aider à l’ascension professionnelle puisqu’il faut bien montrer qu’on ne fait pas de discrimination !


  • ..ou comment les commissaires politiques de l’Europe tentent de se substituer à la justice Belge pour sanctionner la liberté de pensée avec la complicité des services de Zuckerberg. Bien sûr info relayée par RTBF pour toucher un max de francophones.. Tout simplement honteux. Le Peuple Belge s’il en reste un a une raison de plus de boycotter en masse Fesse de Bouc.


  • Et bien, voilà qui fait froid dans le dos...
    Supprimez vos facebook, car c’est la pêche aux canards pour les RG, employeurs soumis et autres flics de la pensée !

     

    • Bonjour ,
      froid dans le dos c’est même peu dire avec tout mon respect ,"employeur soumis" ...traîtres à la nation ,esclavagistes collabos , c’est grâce à ça qu’ils mangent du caviar ,partent en vacances ,roulent en voitures de luxes ,il leurs faut au moins ça comme divertissement pour réussir à ignorer tout le mal qu’ils font .Encore hier j’ai reçu les voeux d’un directeur qui m’a licencier en mars 2017 pour m’être accrocher verbalement avec un chef francmacobobo stupide injuste et hyper agressif pour faire court .Je pense qu’il a oublié de m’effacer de son répertoire ,et ça montre bien leur politiquement correct de faux derch . Mes meilleurs voeux à vous tous ,que Dieu vous guide et vous garde ,ainsi que tous les Saints de votre Patrie .


  • La magistrature des affects a jugé. Elle ne l’ont pas encore condamné à se raser la tête avant de la couvrir de cendres, cela dit. Quelle clémence.


  • #1870740

    Ça n’a rien d’étonnant, c’est la guerre totale...

    Combien de licenciement, de prestations annulées et autres pour des motifs parfaitement frauduleux et entérinés par les mêmes et/ou leurs par leurs serviteurs conscients ou inconscients...

    Il sont prêt à tout pour gagner cette guerre et éliminer toute résistance.

    J’ai longtemps voulu croire que ce n’étais pas si grave et qu’il y avait quand même une petite chance pour la paix. Mais en fait non, malgré mon parcours, j’étais encore naïf...

    C’est la guerre c’est tout, ils ne veulent pas la paix....

    Ils veulent juste nous écraser.


  • Y’a un truc qui m’échappe...
    Supposons que je "like" un truc en cliquant sur un pouce quelque part, sans rien poster.
    Le nombre de "likes" augmente de un, mais mon nom n’apparait pas. A part évidemment sur les serveurs de google/facebook qui enregistrent tout au cas ou ça puisse servir un jour (Autre débat...)
    Mais comment l’employeur peut-il savoir que c’est son comptable qui a "liké" ?

     

  • J’adore la Belgique et les Belges et je comprends qu’ils peuvent se sentir blessés par les "blagues de belges" où ils sont pris pour plus bêtes qu’ils sont mais la leur justice ne les aide pas. La justice française est loin d’être beaucoup mieux mais là quand même c’est fort.

     

  • Il ne lui reste plus qu’a divulguer au monde le nom et l’adresse de son employeur histoire de rire un peu.

     

  • Je voudrais pas enfoncer le type, mais il a un peu cherché la merde pour le coup.

    Ca fait 10 ans que je n’ai plus de compte Facebook, mais il me semble me souvenir que seuls les "amis" peuvent accéder aux publications et likes. Donc :

    - soit le gars était "ami" avec son boss sur Facebook, ce qui est déjà un peu malsain. Et il aurait très bien pu supprimer son patron de ses "amis" après l’avertissement.
    - soit le gars avait donc un compte Facebook à son vrai nom (+infos sur sa vie : études, ville, entreprise !, etc), et surtout public. Donc son patron comme ses collègues avaient accès directement à toutes ses publications et likes.

    Ca, c’est pour l’observation concernant la forme. Pour le fond, je crois qu’on est tous d’accord pour dire que c’est du n’importe quoi que de virer quelqu’un pour des appréciations polémiques. Car oui, on parle bien d’appréciations (likes), et non de prises de positions politiques qui entreraient éventuellement en conflit avec les valeurs défendues par l’ASBL en question.

    J’aimerais lire le jugement dans son intégralité, mais je ne le trouve pas.


  • ’Faut se mettre à la place de l’employeur : il a pas envie de figurer sur le prochain annuaire des collabos !


  • Ce ne serait pas Gad el Maleh déguisé en chouchou par hasard !


  • Wahou, condamnation pour Dieudonisme, des zones sécurisées pour les femmes en Allemagne pour le nouvel An ( http://www.lefigaro.fr/internationa... ) et distribution de cartons pour les SDF en Belgique ( http://www.20minutes.fr/monde/21950... ) ... 2018 année de la bite (d’amarrage bien sûr) !!!!


  • "La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force."
    Le bon George s’était juste planté de date pour son roman.


  • Et bientôt la même sanction pour des propos, il faudra tout garder pour soit tant qu’ils ne peuvent pas voir ce qu’il y a dans nos têtes ce qui provoquera encore un pourrissement accélérée des relations humaines et un isolement forcé !
    Et puis avec la privatisation de tout, il suffira d’être fiché comme danger publique pour un post ou autre afin qu’un hôpital refuse de vous soigner ou qu’un super marché refuse de vous laisser entrer etc...
    Ce genre de société à la 1984 ou Fahrenheit 451 est déjà pratiquement là.

     


    • Et puis avec la privatisation de tout, il suffira d’être fiché comme danger publique pour un post ou autre afin qu’un hôpital refuse de vous soigner ou qu’un super marché refuse de vous laisser entrer etc...



      Au contraire, on t’internera direct. Il faudra en construire des hôpitaux pour y coller tous les cerveaux malades, et les traiter à la Orange Mécanique...


  • Je viens de liker dieudonne par solidarité on devrais tous le faire ils ne peuvent pas tous nous licencier


Commentaires suivants