Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’Arabie saoudite enrôle des mercenaires africains pour faire sa guerre contre le Yémen

Jusqu’au début 2018, seul le Soudan avait accepté d’envoyer des militaires combattre avec la coalition dirigée par l’Arabie saoudite qui se bat depuis plus de trois ans contre les Houthis.

 

Le régiment soudanais composé essentiellement d’hommes de la milice Janjawid est aujourd’hui littéralement décimé. Et face au manque d’hommes, le royaume saoudien et les Émirats arabes unis ont demandé depuis plusieurs mois de l’aide à d’autres pays du continent.

Selon nos informations, le Tchad et l’Ouganda ont envoyé des hommes depuis plusieurs mois et s’apprêteraient à en renvoyer d’autres.

Officiellement, le Tchad garde le silence sur le sujet. L’Ouganda a de son côté nié catégoriquement sa participation il y a quelques jours.

Mais les opposants saoudiens, émiratis et surtout yéménites ont rendu publics des éléments de preuve. Ces derniers citent notamment le nom d’une conseillère du président ougandais, Najwa Kdah, qui aurait elle-même conclu un accord avec les Émirats pour envoyer 8 000 hommes au Yémen.

Lire l’article entier sur rfi.fr

 


 

Des Tchadiens de tribus arabes combattraient
en tant que mercenaires au Yémen

Quelque 1 600 civils issus des tribus arabes tchadiennes ont été envoyés à Riyad pour rejoindre le front avec le Yémen. Un accord secret aurait été conclu entre les Saoudiens et le Tchad. C’était mi-avril, lors de la visite du président tchadien Idriss Déby en Arabie saoudite à l’ occasion des manœuvres militaires du « bouclier du golfe ».

 

JPEG - 106 ko
La ville yéménite de Saada, touchée par les bombardements, le 6 janvier 2018

 

C’est un accord secret. Il aurait été conclu lors de la visite du président tchadien, Idriss Deby, mi-avril à Riyad. Selon le journal arabe Al Qods Al Arabi, l’accord concernerait le déploiement de mercenaires tchadiens au Yémen pour pallier aux pertes des militaires soudanais.

Selon des sources concordantes, ces combattants tchadiens sont recrutés parmi les civils des tribus arabes des régions pauvres et excentrées du Tchad. Une fois tués au combat ils sont enterrés sur place. Et leurs familles discrètement indemnisées. Sans jamais avoir droit aux honneurs des soldats tombés face à Boko Haram.

Lire l’article entier sur rfi.fr

 


 

Les mercenaires visés sur la côte occidentale du Yémen

Des dizaines de mercenaires pro-Riyad ont été tués et blessés lors de vastes offensives de l’armée et des Comités populaires contre leurs positions sur les côtes occidentales du Yémen.

 

JPEG - 93.6 ko
Un véhicule blindé des mercenaires pro-Riyad endommagé

 

Selon la chaîne Al-Masirah, les forces de l’armée et d’Ansarallah ont pris d’assaut, le samedi 21 avril [2018], les positions des mercenaires de la coalition saoudienne sur les côtes ouest du Yémen, leur imposant de lourds dégâts.

[...]

Par ailleurs, suite aux tirs de roquettes et d’artillerie des militaires saoudiens contre divers endroits dans le secteur frontalier de Minba de la province de Saada au nord du Yémen, certaines maisons des citoyens yéménites ont été endommagées.

Selon une autre dépêche en provenance du Yémen, les forces de l’armée et d’Ansarallah ont pris d’assaut les repaires des mercenaires dans la région de Karash de la province de Lahij, tuant ou blessant un nombre de militaires pro-Riyad.

Pour leur part, les chasseurs saoudiens ont bombardé le district d’al-Qabitah dans le gouvernorat de Lahij.

À Asir dans le sud de l’Arabie saoudite, les forces yéménites ont réussi à repousser une offensive des mercenaires aux alentours du passage d’Alab, suite à quoi plusieurs mercenaires, dont des soldats soudanais ont été tués ou blessés.

Lire l’article entier sur presstv.com

 

Dernière minute

Les rebelles houthis au Yémen ont lancé samedi huit missiles en direction de la province de Jizan, au sud de l’Arabie saoudite, annonce la télévision houthie.

Les Houthis ont annoncé ce samedi avoir lancé huit missiles balistiques en direction de la province de Jizan, dans le sud de l’Arabie saoudite, visant des « cibles économiques et vitales », a rapporté l’agence de presse houthie Saba.

Citant le ministère saoudien de la Défense, la télévision saoudienne a annoncé que quatre missiles en direction de la province avaient été interceptés.

(Source : fr.sputniknews.com)

À lire chez Kontre Kulture :

 

L’internationalisation du conflit yéménite, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article