Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’anticléricalisme, fondement de la laïcité républicaine

À lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2072672

    Les imposteurs ont toujours voulu tromper le genre humain ;
    Ils se sont toujours retranchés contre l’examen ;
    Ils lui ont toujours opposés des inepties contre nature, des mystères et des terreurs.
    Ils relèguent la spiritualité à la marchandise, ce que représente leur religion laïque, mêlant l’être à la chose, la copie à l’original.


  • je suis extrêmement soulagé d’avoir vécu sans la bienpensance religieuse,mais il faut reconnaître que le règne de l’usure fût terriblement destructrice...une liberté,très chèrement payé.
    Comme le dit Michel Drac:la spiritualité est l’opposé de la religion,mais la spiritualité génère la religion,(fin de citation).
    l’idéologie est plus lente à évoluer que l’évolution technologique.Dominique Pagani
    https://www.egaliteetreconciliation...
    ça va être difficile de redorer la blason catholique,tant la ringardise et l’épouvantable image (vatican 2) lui colle à la peau.

     

    • Rampez dans la boue afin de rejoindre votre église homosexualiste et migrantophile, c’est justement ce qu’elle vous demande ! Me concernant c’est un ennemi politique de plus...
      Quant à Laurent Guyenot, certaines de ses démonstrations sont difficilement refutables. On voit clairement à la lecture de l’ancien testament nombre de contradictions entre le Yahvé ayant soif d’or et de sang, et le Dieu d’amour révélé par le Christ.
      Si vous validez un dieu demandant à un père de poignarder son bébé, alors effectivement nous avons une vision des choses irréconciliable, car un tel être ne peut-être que le premier parmi les demons.
      De plus, Laurent Guyenot n’est pas anticlérical, il apporte juste certaines questions et certaines réponses, mais ne remet pas en cause l’existence de l’église catholique.


    • @VaeVictis80

      L’Église n’est pas la réunion des églises sur Terre. L’Église n’est pas juste matérielle. Elle a un parti dans les cieux et une sur Terre. Cette dernière est assiégée, cela ne signifie qu’elle est ceux qui l’assiège. C’est comme prétendre que la France éternelle est la société actuelle, c’est idiot.

      Ensuite, Dieu a demandé à Abraham de sacrifier son fils afin de prouver son adoration. Combien de fois faut-il répéter que la fin n’est pas le bonheur sur Terre mais le salut de nos âmes. La vie ici bas n’a pas à être monstrueuse, je ne dis pas cela, simplement ce n’est pas notre but d’être heureux sur Terre, notre rôle est de sauver nos âmes.
      La Foi est tout ce qu’Il demande.

      Enfin, l’ancien testament n’est pas opposé, du tout au Nouveau. Il le prépare au contraire. A l’époque de l’ancien testament, seul le peuple juif est élu. Les autres peuples sont remplis du péché originel. Dieu n’est pas ton pote, c’est Dieu, Adam a péché et nous a transmis à tous son péché (mais je comprends que tu point de vue individualiste cela choque). Il faut se placer du point de vue de Dieu (si l’on peut dire) et ne pas oublier que notre but est de sauver nos âmes. A partir de là, il n’ y a strictement aucune contradiction dans la Bible.

      P.S. J’aime bien Michel Drac, mais lui aussi, ne voit le monde qu’à travers le bonheur sur Terre (ce n’est pas un jugement mais un constat d’après ses propos).


    • Ne vous faites pas plus bête que vous n’êtes, VaeVictis.
      L’homosexualisme et la "migrantophilie" aujourd’hui brandis par de nombreux catholiques ignorants ou traitres, constituent cette boue à travers laquelle il faut ramper pour rejoindre la Vérité. La doctrine catholique est accessible à qui s’en donne la peine.

      Guyénot n’est pas explicitement anticlérical, mais après avoir abattu le dogme, que reste-t-il comme raison d’être au clergé ? Aucune ! Attaquer le dogme catholique, c’est attaquer l’Église.

      Enfin, comme le rappelle Samir au-dessus, Dieu n’est pas notre pote.
      Il est maitre de vie et de mort. Nous lui devons tout. Lui ne nous doit rien.
      Exiger à Abraham le sacrifice de son fils, n’est scandaleux que pour un humaniste qui croit l’homme autonome. C’est encore et toujours l’orgueil qui nous éloigne du Vrai et du Bien.


  • Excellente vidéo, qui résume bien deux siècles de déchristianisation haineuse !!!

     

  • Il serait intéressant de montrer cet article à M.Pagani , et lui demander ce qu’il en pense ! ( je penche personnellement pour cette version historique que certainement le philosophe précité refuse et dénigre ). Car le "serpent" démoniaque qui enchaîna le peuple et le tient à sa botte depuis lors, est bien l’usure ( interdite sous l’ancien régime ) et qui fut une création de la secte qui devait être domiciliée alors , hors des villes et bourgades .

     

  • Toutes les vidéos du SACR sont une merveille, je recommande leur chaine youtube.


  • #2072831

    La hiérarchie de Vincent Peillon (15eme minute) pour la république :
    1- le protestantisme.
    2- une religion laïque (faute a la France qui ne veut pas du protestantisme).
    3- le catholicisme en dernier parce que, non, non, lui jamais.

    La laïcité, c’est le respect de toutes les religions égales devant la république ? Tu m’en dira tant.
    Pourquoi tant de haine ?

     

  • #2072879
    le 30/10/2018 par The Médiavengers Zionist War
    L’anticléricalisme, fondement de la laïcité républicaine

    On dirait des Islamistes de Daesh sur les gravures d’époque. Ah..... non, des républicains !


  • #2072892

    Je me souviens de cette petite enfance où j’apprenais le notre père, le je vous salue marie, la prière à l’ange Gabriel... C’est si loin et aujourd’hui enfuis ce temps là...

    Je me souviens de bien des choses, que les hommes et les femmes sont parfois bêtes et parfois haineux, parfois faibles... Souvent faibles lorsqu’ils font face à la bête haine justement, à tel point qu’ils abandonnent parfois même les leurs en pâture...

    Quoi qu’il en soit, c’est une belle vidéo et un point de vue très intéressant.


  • #2072903

    Magnifique comme d’habitude. Merci.


  • Si nous sommes d’accord sur les fondamentaux véhiculés par le Christ, en revanche ceux qui avaient la mission de le véhiculer se sont mis, pour l’essentiel des nantis d’entre eux, les pieds dans le tapis quand ce n’est pas, comme ceux qu’ils vilipendaient au préalable, l’oseille dans la fouille : non seulement en établissant le dogme au gré des divers conciles, mais surtout en exigeant qu’il pénètre, tel que défini - par l’élite -, dans les esprit et les coeurs : bon gré, malgré, à coups de lattes s’il fallait ; et tant pis pour les autres écoles (hérésies) de pensée (pour ma part j’appréciais bien le délire des Adamites).
    Il ne me semble pas que ces méthodes brutales, comme celles de l’Inquisition, aient jamais été employées par le Christ pour rependre la Bonne Nouvelle. Voilà donc un dossier qui pèse à l’heure de lutter contre la Bête. D’autant que cette dernière a eu ses scribes pour galvauder l’Histoire plus encore. Et quand les marchands du Temple ont réussi à trouver la brêche, ils se sont engouffrés.
    La question qui se pose désormais est de savoir par quel miracle on arrache le Neuneu qui se délecte des bienfaits terrestres (fournis par la Bête grâce à ses cartes de crédits de la Gehenna’s Bank) pour le ramener à une conduite des plus spirituelles ? À part un effondrement général afin que chacun fasse pénitence dans son coin, je ne vois pas. Mais en tout cas, je vois mal le clergé - catholique - qui porte la croix de son « Histoire », sans parler de la "fausse couche" qui lui a été rajoutée, pouvoir prétendre à la réconciliation. D’autant que les deux autres religions du Livre bastonnent elles aussi dans la fosse aux lions pour se faire Blandine...
    D’autant plus qu’il est d’autres vecteurs - dans le vaste monde - qui offrent aussi l’éveil à la spiritualité.

     

    • A part que l’inquisition ca veut dire enquête et que c’etait beaucoup plus rare et juste que ce qui a été dit voir de ce qui se fait aujourd’hui en terme de justice.Voir les travaux de Marion Sigault.


    • #2072973

      La réponse à votre question est à la 25ème minute. C’est d’une violente vérité, illustrée par votre commentaire.

      Une génération, c’est 33 ans, et c’est aussi le temps moyen du règne de Mammon sur une Nation, avant que la génération qui nait avec une dette sur la tête ne veuille s’en libérer ou en libérer ses descendants, ayant compris dès l’enfance dans la douleur, ce qu’est l’esclavage économique ET la servitude à Mammon.

      Le problème des trois générations depuis la 1ère guerre mondiale à nos jours, qui donne comme résultat, la France d’aujourd’hui, c’est les gens comme vous qui le représentez le mieux. Ces gens qui ont compris l’esclavage économique, sans néanmoins en être un des derniers maillons, et qui n’ont pas compris (ou étudié) les enseignements du Christ qu’ils citent allègrement. L’explication se trouve dans la vidéo, je ne vous blâme pas, soyez-en convaincus.

      J’ajouterais qu’il est possible que la génération juste avant la mienne ai souffert pour la mienne, en silence, pour nous offrir la partie délectable de la vie sans la vision de la souffrance et le labeur enduré pour y parvenir. A en croire que la servitude à Mammon ne se paiera que dans une autre vie... A en être obligé de soutenir jusqu’à épuisement telle ou telle réalité de production d’une si critiquée machinerie politico-industrielle jouisseuse sans entrave, pour pouvoir jouir un peu à son tour, seul, quand le bonheur est en Famille, Christ et Nation.

      Le Christ a chassé les marchands du temple avec ses moyens.
      L’Inquisition à fait la même chose avec les siens.
      La génération qui suit fera la même chose avec les siens s’ils veulent (nous voulons ?) se libérer de l’emprise du règne de l’argent. Et ce n’est pas avec une révolution marxisante que les générations qui nous ont précédé y sont arrivées, mais avec un bâton de pèlerin, dans la gueule des adorateurs de Mammon.

      Mais une chose est sûres, tant que ces gens continueront, comme vous, à chercher à résoudre le problème par "des conduites plus spirituelle" ou l’attente grotesque d’un effondrement général, alors que ce problème trouve sa solution naturellement, en moyenne tout les 33 ans, dans l’affirmation d’une Nation souveraine (souvent représentante du Christ sur terre), alors nous resterons coincé dans cette prison intellectuelle nommé "république laïque", comme les deux générations derrière nous dont parle Georges Bernanos à la 25ème minutes.

      Violente vérité...

      Très bonne vidéo par ailleurs !



    • Si nous sommes d’accord sur les fondamentaux véhiculés par le Christ



      Vous ne connaissez ces fondamentaux que par la lecture de l’évangile, dont nous devons la constitution et l’authentification à cette Église que vous réprouvez par ailleurs.

      C’est cette même Église dotée de cette même autorité, qui garantit la véracité de l’évangile et la véracité du dogme.
      Si vous faites confiance à l’un, il faut faire confiance à l’autre.
      Sinon vous êtes incohérent, à la manière des protestants, et devriez rejeter et l’évangile et le dogme catholique.


    • " Il ne me semble pas que ces méthodes brutales, comme celles de l’Inquisition, aient jamais été employées par le Christ "

      La juridiction de l’Inquisition a été supprimée en France par Louis IX quand il a créé l’Université de Toulouse, après la fin de la guerre contre les Albigeois.

      Vous colportez les ragots des ennemis de l’Église, ce sont les calvinistes et les athées qui ont persécuté et massacré à toutes les époques, combien de morts sous la Révolution, en vendée, en Irlande sous Cromwell, qui a envoyé les troupes masacrer les ouvriers en grève dans le Nords, les viticulteurs du Midi ?.

      Vous admirez l’ancienne secte des Adamites, ne vous gênez par pour vivre nu, et adhérez aux Femen.


    • @ tous précédemment,

      La religion étant affaire de relecture tendant à relier (tous les maillons de la chaîne, en considérant le plus faible d’entre eux comme valant solidité de ladite chaîne) aussi relisez bien que j’évoque certains « nantis » (sous entendus de la structure) et non les croyants-pratiquants que vous êtes qui me sonnent les cloches, comme les miens sous les auspices de la Vierge Marie (il Dio vi Salve Regina) à chaque Catenacciu quand ce n’est pas l’autre sphère, par alliance (qui peut réellement faire valoir ses lettres de Noblesse avec tout ce qui lui incombe de militaires et de curés dans ses rangs) et qui tente de me pardonner tous mes blasphèmes ou mes errements (au regard de leur dogme, s’entend). De tous ces gens d’Église (au sens de l’assemblée de Dieu révélé en Christ), je n’en connais qu’un seul, le plus souvent en congruence et dont le chemin de vie se profile dans les actes qui laissent entendre une profonde intrication hypostatique, dans le même temps que cet homme-là est un taiseux alors qu’il maîtrise tous les éléments de dialectique. Et ça n’est même pas l’un des curés, lesquels ont prononcé leurs voeux. Comme si Noblesse obligeait plus que profès.
      Entendre, car c’est bien ainsi qu’il convient, selon moi, de percevoir la foi plutôt que de vouloir la comprendre ou plus loin même l’expliquer : à moins que vous ne préconisiez l’exégèse par l’ascèse.
      Dont acte !
      Car c’est bien ce que soulève Bernanos : impossible d’agir au regard de la médiocrité (des uns et des autres, faut-il en attendre le collapse ?) Et voilà que vous vous mettez à jacter de points de détails et de pseudo-comprehension ouvrant la porte à quelques énergumènes dont on a déjà entendu le son de cloche rétorquer : « Quel sont vos faits ? »
      J’espère, à tout le moins, pour que votre liberté d’expression soit totale et en complète adéquation avec votre esprit, que chacun d’entre vous aura ramené sa coquille Saint Jacques après avoir brûlé ses oripeaux aux « confins de la terre » ? Car, me semble-t-il, avant de vouloir expliquer l’indicible du cheminement personnel, encore faut-il avoir soi-même emprunté le chemin : mais ni par la voie du clavier, ni des écrits de Pierpoljack.
      C’est, dans mon esprit (malsain ?), celui que préconnisait ce Christ « rebelle », « revêche » à la règle temporelle établie par les hommes, en une seule sentence, bien entendue par un autre Dieudonné : « Aimons-nous les uns les autres.. » Ce qui n’a rien de commun avec « l’explication ».


    • #2073827

      @Sedetiam
      Entendre pour percevoir la foi n’a ni sens, ni finalité.
      Comprendre, c’est avoir en soi. Avoir la foi, c’est croire. Il est possible et préférable selon moi de croire et de comprendre, mais "Heureux ceux qui croient sans avoir vu..."

      "L’exégèse par l’ascèse"...

      Quelle curieuse et péjorative expression, pour qualifier la piété. Oui, nous sommes un certain nombre il parait, à préconiser de suivre les enseignements du Christ, ou par extension, le bon sens populaire Français. Vous pouvez en faire acte, noter la date et tout et tout.

      "faut-il en attendre le collapse ?" Pure utopie marxiste. Finalité constante : Attendre... !

      "jacter de points de détails et de pseudo-comprehension" : C’est la section commentaires, c’est fait pour.

      Vous faites la question, la réponse, l’accusation, l’inversion accusatoire et une petite pic concernant le parcours du pèlerin qui ne pourrait discuter qu’après être devenu une encyclopédie religieuse. Un vrai court de dialectique. Inutile au demeurant.

      "expliquer l’indicible du cheminement personnel" J’ai juste répondu à votre question, je ne suis pas aller aussi loin...

      «  Aimons-nous les uns les autres ..  » Oui, le Christ a dit cela. Mais ce n’est en rien un slogan que les ennemis de l’église peuvent brandir pour prôner la non action et l’anathème dans le camp d’en face. Car considérant l’humanité comme une famille, une Nation Chrétienne qui recadrerait les marchands usuriers, violemment ou pas, si nécessité fait loi ou pas, serait comparable à un petit frère soucieux du bien commun et de la préservation de la famille entière, qui déculotte l’aîné pour lui faire comprendre, avec ses moyens, que son attitude est intolérable pour la dignité des faibles.

      Voilà pour "l’explication".


  • oui mais l’évolution contemporaine me permets de comprendre les anticléricaux du temps passé !
    En effet, un rappel d’abords : il y a dans les sociétés le même phénomène que dans la nature, quand une "niche écologique" se retrouve vide par la disparition de l’espèce qui l’occupait, eh bien une autre vient prendre sa plce. Les psychologies humaines sont éternelles, les tendances sociales et des pouvoirs institutionnels aussi. Or a religion catholique est morte et enterrée. Alors le "parti des prêtres" comme on disait au XIxème siècle qu’est-ce qu’il est devenu ? les femmes névrosées qui entraient au couvent ? les chasseurs de blasphème ? les "gens biens" qui allaient à messe et jugeaient de haut les "mécréants ? les partisans de l’ascétisme ? les intrigants ? les missionnaires qui veulent sauver la planète ? les inquisiteurs ? les confesseurs ? les "calotins" de tous poil ? l’alliance du sabre et du goupillon ?
    Ben ils sont toujours là ! simplement on a changé de religion.
    Regardez chez les décroissants, les écolo-totalitaires, les autorités qui ne parlent que de "pour des raisons de sécurité" ceux qui ne vous prèchent que privation pour gagner une chance statistique de vivre peut-être 5 ans de plus en bonne santé, ceux qui stigmatisent ceussent qui ne font pas de sport, qui ne sont pas bien dans les normes à la mode, les féministes hystériques, les chasseurs de "complotisme"., etc...
    Cherchez et vous retrouverez toutes les psychologies dénoncées par les anticléricaux, tous les pouvoirs, touts les totalitarismes étatiques, tout y est ! et les rites dépourvus de sens, et les vêtements liturgiques imposés par la loi, tout !


  • #2072998

    XV siècles de dictature religieuse et il y a encore des nostalgiques .... Ha, c’était mieux avant !!! Le remède fut-il pire que le mal ? Certainement ... Raison de plus pour éradiquer l’instrument financier de ceux qui ont une vision eschatologique du monde.
    Les religions révélées sont une calamité pour l’humanité.

     

    • La dictature religieuse, vous pensez au Comité de salut public ?

      Aux massacres de la Vendée ?

      A la IIIe république qui envoie l’armée tirer sur les viticulteurs, sur les mineurs en grève, sur les manifestants en 1936 ?

      Ou peut-êtres aux autres gouvenements athées, au régime laîc d’Ata Turk et aux Arméniens, à la Tchéka, aux "démocraties populaires", à Bela Kuhn en Ukraine, à Pol Pot.

      Au libéralisme promu par la CIA ?


  • - Qui Zarathoustra a-t-il eu contre lui : les prêtres du polythéïsme ;
    - Qui Lao-Tseu a-t-il eu contre lui : les prêtres de l’idolâtrie et ensuite ceux du confusianisme ;
    - Qui Bouddha a-t-il eu contre lui : les prêtres du brahmanisme ;
    - Qui Jésus a-t-il eu contre lui : les prêtres du judaïsme ;
    - Qui Mohammed a-t-il eu contre lui : les prêtres de l’idôlatrie, ceux du judaïsme et ceux du christianisme.

    La Vérité a toujours été combattue par les prêtres des institutions en place. Quand est-ce que l’humanité s’en rendra compte ; les millénaires se succèdent et tout se répète inlassablement !

    Ouvrez vos yeux ou ils resterons fermés pour l’éternité.
    Que celui qui a des oreilles entende, et des yeux voit !

    Toutatis

     

    • Aux prêtres qui ont fait de la quête de pouvoir, de l’argent, et finalement de l’égo, leur vie, y répond non pas l’absence de prêtrise ou l’absence d’organisation religieuse, mais y répondent les prêtres qui ont fait de leur vie la quête d’humilité, de pauvreté, de prière, de charité.

      Qu’on leur rende hommage. Eux seuls sont prêtres, les autres usurpent ce rang.

      Voià bien l’objectif des démons de masquer par leurs méfaits les bienfaits des saints, là pour occulter et éteindre la seule véritable prêtrise : celle qui consiste à accepter d’effacer son égo, de se tuer soi-même pour renaître au service de l’Amour du prochain.



    • "celle qui consiste à accepter d’effacer son égo, de se tuer soi-même pour renaître au service de l’Amour du prochain"



      Ah ! Le fameux mourir pour ceux qu’on aime ! Piège à gogos des ténèbres qui rient de leur succès.

      Il est facile de "mourir" pour ceux qu’on aime et d’ailleurs les exemples ne manquent pas. Mais pour gagner l’éternité, qui est prêt à être haï par ceux qu’il (elle) aime ? Car là c’est plus difficile ! Vivre en étant haï par ceux que vous aimez car vous avez préféré leur donner ce qui leur est utile et non ce qu’ils trouvaient agréable ; qui est prêt à cela ?

      Il y a déjà moins de monde, et quasi pas de prêtres ! Les religions vendent de l’agréable. Elle servent le prince des ténèbres. Qui ouvre les yeux voit !

      Toutatis



    • Ah ! Le fameux mourir pour ceux qu’on aime ! Piège à gogos des ténèbres qui rient de leur succès




      J’ai bien écrit "l’amour du prochain", non "l’amour de ceux qu’on aime". En effet la difficulté consiste à aimer ses ennemis.



    • "En effet la difficulté consiste à aimer ses ennemis"



      Non ! La difficulté est d’accepter d’être HAÏ par ceux qu’on aime ! Être HAÏ de ses ennemis est naturel !

      Toutatis


    • l’anticléricalisme fondement de La Franc-Maçonnerie ... les Francs-Maçons Christianophobes patentés et adeptes d’une déchristianisation en profondeur de la France .


    • La franc-maçonnerie est un clergé comme les autres. Mêmes procédés, même hiérarchie, même aspiration : la soumission des âmes et l’assassinat des esprits.

      Toutatis


    • sauf que la Franc-Maçonnerie idolatre Mammon qui est lui meme serviteur de Lucifer . . . doctrine philosophale aux antipodes du Catholicisme ... vous en conviendrez !


  • Je trouve incroyable le point auquel je suis vraiment imprégné de l’esprit catholique alors même que je ne suis pas allé à l’église, je suis juste baptisé. Pas de catéchisme, rien.

    Et pourtant tout ce qui définit la religion catholique, notamment son rapport à l’argent, au travail, à la société c’est exactemetn ce que je ressens.

    Depuis très longtemps je suis convaincu qu’il nous faut le retour du roi avec un vrai pouvoir et surtout un vrai plan à long terme, autre que celui de se faire réélire dans 5 ans !

    Que Dieux sauve le Roi et vive la France !

     

    • #2073509
      le 31/10/2018 par Combattre l’Empire... Pour le Christ
      L’anticléricalisme, fondement de la laïcité républicaine

      @frédéric Sûrement parce qu’à défaut d’être formé théologiquement, vous êtes empreints de l’identité française et cette dernière se confond avec le Catholicisme.

      Le dit "bon sens français".

      La France du Christ est la seule France.


  • La laïcité républicaine a fait de l’anticléricalisme son fondement premier car il lui fallait liquider le mythe de l’argent régulé de l’avant pour imposer la réalité de l’argent sans limite de l’après comme fondation religieuse du monothéisme de la marchandise.


  • Très bonne synthèse de l’histoire de France .
    Cette réhabilitation du catholicisme,très pédagogique
    et,particulièrement réussie ,vient à point .
    Le combat que nous subissons semble
    retrouver son âme .
    Puisse ce message édifiant , réveiller et inspirer le peuple français .


  • Très belle vidéo à laquelle je voudrais quand même rajouter un bémol. Les religions sont comprises, écrites et transmises par des hommes, par nature, limités. Pour ma part je pense que la religion chrétienne (comme toutes les religions) est loin du vrai message de cet homme qui a vécu une vision du Réel identique à celle des autres grands sages orientaux, soufis ...ect... Et ce sont les erreurs, dogmatismes, archaïsmes de l’Eglise que voit et rejette une grande partie de la population. Aujourd’hui le paradoxe est que le monde actuel avec sa technicité vient forcément en contradiction avec la religion alors que pourtant l’Homme et les sociétés ne peuvent se développer et croître sans spiritualité !!! Je pense que certains Êtres touchent une Réalité que ne contredit pas notre science moderne qui dit que l’Univers n’est qu’un mouvement et une illusion. Et ces Êtres vont l’exprimer avec les mots de leur culture, créant une diversité de religions. Mais pour revenir à la vidéo, un pays pour accoucher de ces Êtres exceptionnels doit avoir une Eglise et un enseignement spirituel permettant aux individus de se développer, laissant les plus aptes aller plus loin. Ce n’est pas le hasard si l’Inde a produit autant de Sages. Apprendre à l’être humain à grandir, à se développer intérieurement, à mûrir pour s’ouvrir de plus en plus et finalement pour les plus doués accéder à une autre perception de soi et du "réel", traçant ainsi, pour les autres, le vrai chemin de la Vie.


  • La laïcité n’est pas l’ennemie de la religion ; bien au contraire, le laïcard est au contraire un chrétien conséquent. En excluant la religion du domaine public le laïcard accomplit le message religieux qui prônait que le véritable royaume du chrétien n’était pas de ce monde, mais hors de ce monde.
    Ce fut effectivement un scandale que le christianisme tente de réglementer ce monde et accepte de collaborer à la boue terrestre et au répugnant matérialisme annoncé dans les évangiles.C’est la religion,bien avant Marx , qui instaurait le matérialisme comme la vérité de ce monde .
    Si la religion a bien condamner l’usure elle ne fut jamais en mesure de s’en séparer bien au contraire les premières classes consommatrices furent la noblesse et le clergé. Ce sont la noblesse et le clergé qui tout en condamnant formellement l’usure
    protégèrent les usuriers contre les révoltes populaires. Ce sont la noblesse et le clergé qui en encadrant la pratique des usuriers suscitèrent l’idée que le christianisme
    de l’Église n’était pas celui des écrits évangéliques.
    Le laïcard n’est donc pas un ennemi du christianisme mais un ennemi de l’Eglise au nom du christianisme lui-même et de sa condamnation du matérialisme de ce monde. C’est le socialisme qui est l’héritier de l’ambiguîté des religieux , le citoyen est un chrétien qui poursuit indéfiniment le mensonge religieux de l’encadrement de l’usure mais en repoussant sans arrêt la mise ne œuvre de cette suppression.


  • « Mais comme on ne peut pas acclimater le protestantisme comme dans d’autre démocraties ,il faut inventer une religions républicaine (…) c’est la laïcité ». acclimater est un euphémisme pour imposer ou dicter . George Washington est l’exemple même de cette politique du protestantisme il est toujours présenté comme un libérateur des esclaves mais dans la réalité il a toujours été un partisan de l’esclavagisme , les USA fut le dernier pays a abolir l’esclavagisme contrairement à la France , George Washington a toujours appliquer cette politique a double visage : un mouton déguisé en loup .


  • La laïcité est la condition de la démocratie, comme le suffrage universel est sa cause. Or, la démocratie est chrétienne et ne peut exister que parmi des chrétiens. Car, la démocratie est personnaliste, comme le Christianisme. C’est son reflet politique. De sorte que, la laïcité a été conçue pour empêcher les guerres de religions, en France et aux U.S.A.
    D’un autre côté, la monarchie chrétienne pourrait être une option, seulement si le Bien commun idéologique qu’elle défendrait, autrement dit l’Église nationale, se restreignait au plus petit dénominateur chrétien : le Symbole de Nicée-Constantinople et la Bible, sans entrer dans les détails dogmatiques, opposant les diverses dénominations chrétiennes. Une liturgie œcuménique pourrait être imposée, comme celle du B.C.P de 1549, ou la liturgie de Lima, de 1982. C’est l’ultime concession possible, si l’on veut éviter le retour des guerres de religions. Sera-t-on assez honnête pour s’y tenir ? Cela reste à voir !


  • Ils peuvent etre anticléricaux s’ils le souhaitent Mais il ne feront jamais tomber le roc. Tous ont essayé, tous s’y sont cassé les dents. À la fin, une fois l’éclipse terminé, c’est L’Église qui triomphera de façon magistrale. La victoire assurée par le Christ s’écrit chaque jour dans le coeur des humbles croyants et des pauvres qui prient sans cesse. Chaque eucharistie est un rayon de Soleil de plus qui éloigne l’éclipse. Prions pour l’Église.


  • Il était une fois un Peuple Raisonné et Passionnant, il était une fois un Peuple de France...


  • C’est une des plus belles vidéos qui m’ait été donné de voir sur ER.
    Particulièrement émouvante, et avec le recul de ces dernières années, on pourrait être triste, mais le ton de la vidéo est si juste, l’esprit si serein et combatif, qu’on ne peut se laisser à la tristesse, ce serait trahir l’esprit de la vidéo et se laisser aller à la facilité.
    Un grand merci pour ce petit bijou et merci Marie de me l’avoir transmise.
    Je suis vraiment touchée, c’est gnan gnan peut-être, mais c’est vrai.
    A tous ceux qui passent par ici : regardez-la !
    Vous comprendrez tout.
    Elle parle aux tripes. Elle parle de vous, de qui vous êtes, de notre belle terre, de notre belle Histoire, de notre belle patrie, la France.


Commentaires suivants