Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’aveu terrible de Louis Aliot chez Bourdin : son grand-père était juif !

Loulou peut-il rester au RN ?

Il a fallu qu’on se tape 19 minutes de bla-bla pour en arriver à l’information principale : le papi de Loulou était juif. Alors que personne ne lui demandait de comptes sur son arbre généalogique comme aurait pu le faire un Goebbels il y a 80 ans à un directeur de journal berlinois, Bourdin lui ayant juste posé une question sur les prénoms des enfants d’immigrés, le numéro 2 du RN a cru bon d’envoyer la purée atomique. Devant notre poste, on a poussé un hurlement : non ! C’est pas possible ! Non, pas toi, pas Loulou !

 

 

Opération Loulou « Dôme de fer »

Il n’est pas anodin de dire qu’on a une ascendance juive aujourd’hui puisque – et là on ne va pas vous prendre pour des cons ni jouer aux cons – ça confère une espèce de bouclier dans une France médiatico-politique pro-sioniste à 90% (il reste 10% de non-sionisme mais il se cache bien).

Donc il n’est pas anodin de sortir sa carte grand-père juif aujourd’hui, ce qui était évidemment plus risqué il y a 75 ans. On imagine, sans être complotiste, que Loulou a envoyé un message.

Il n’est bien sûr pas le seul à avoir tenté le coup du moi aussi je suis un immigré, mais de la tranche supérieure. Le comédien François Berléand avait un jour, au cours d’une interview, dévoilé cette souffrance. Car il faut toujours qu’il y ait une souffrance.

Avoir un grand-père, c’est bien, un grand-père juif, c’est mieux, mais un grand-père juif qui a souffert, là c’est les trois cerises alignées dans le bandit manchot ! Bling bling bling !

 

De l’utilité d’un grand-père

Il y a une dizaine d’années, une épidémie a ravagé le show-biz : de nombreux people se découvraient soudain des ascendances juives. C’est à qui avait un aïeul qui avait changé de nom ou de prénom pour mieux « s’assimiler », comme dit Loulou.

Des stars à qui personne n’aurait eu l’idée de demander le pedigree sont venues spontanément pleurnicher devant les caméras en disant l’immense souffrance qu’elles portaient en elles. Ce fut le cas de Sandrine Kiberlain, qui eut même l’honneur d’un Envoyé spécial à elle toute seule. Un sujet plus brûlant et plus d’actualité que l’implantation de colons israéliens en territoire palestinien, n’est-ce pas.

Avec le bouclier papi juif, on est théoriquement intouchable. On ne risque pas les infamantes accusations de « vichyste », de « pétainiste » ou de « naziste ».

Pour en revenir au sérieux, on sait désormais que la direction du RN est plutôt nationale-sioniste, puisque tout ce qui sentait un peu le souffre à ce niveau a été dégagé. Il fallait passer sous les fourches caudines du CRIF pour avoir le droit d’exister !

Mais ça n’a pas sauvé le RN des griffes du Système pour autant, il n’y a qu’à voir le harcèlement de la « justice » (qu’on n’écrit plus qu’avec des guillemets) sur la pseudo-affaire des assistants parlementaires de l’Union européenne, par exemple. À titre personnel, Loulou ne sera sans doute pas attaqué par BHL ou Haziza (bien que Fredo-la main au cul ait totalement disparu de la circulation... mais son fantôme continue de sévir et de nous foutre les pétoches) mais son mouvement sera toujours mis au ban de la République : trop risqué d’un point de vue populiste, on ne déconne pas avec ça.

 

Loulou dénonce son papi !

C’est à 17’56 que Loulou fait son coming out :

 

 

Bon, c’est pas l’tout, on a une prise de sang à faire, on sait jamais, on a peut-être du sang juif nous aussi !

Il y a 5 ans, Loulou avait déjà été outé chez Ardisson qui est devenu lui plus juif que juif (il a même réussi à pleurnicher un jour pour la souffrance de Michel Cymes) :

 

 


Non au national-sionisme !


 

Refusez l’arnaque du national-sionisme
en signant la pétition « Non au national-sionisme ! »
 :

 

Le nationalisme sans le sionisme,
sur Kontre Kulture

 

Aliot, bien dans la ligne dominante, sur E&R :

 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents