Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’ère Trump : du Yin au Yang

L’ascension de Donald Trump est bien plus qu’un changement de locataire de la Maison-Blanche, au 1600, avenue Pennsylvania. C’est un basculement prodigieux du Yin au Yang, du paradigme féminin sombre au masculin éclatant, de Cybèle au Christ. L’impressionnante résistance au changement de régime suffit à prouver son importance exceptionnelle.

 

C’est pour cette raison que la révolution de couleur pour bloquer le règne du nouveau président a pris la forme d’une marche de femmes. D’un certain type de femmes, portant leurs génitailles en couvre-chef rose bonbon. Ni sainte Marie ni sainte Catherine, des femmes qui ne sont ni nos épouses ni nos mères, mais des hordes de ménades sauvages, comme les démentes qui hantaient les forêts, qui dans leur frénésie dépeçaient les hommes et dévoraient leur chair. Elles détestent le Christ et admirent les sorcières, pour elles le meurtre d’un bébé dans le sein de sa mère ne relève d’aucune nécessité, mais seulement du désir, dans leur cœur. C’est pourquoi elles n’ont pas permis aux femmes des mouvements pro-vie à se joindre à leurs rites.

Si vous voulez une comparaison plus moderne, ce sont les nouvelles Pussy Riot. Vous vous souvenez peut-être qu’il y avait un groupe russe qui portait ce nom. Elles étaient anti-Poutine comme la bande américaine est anti-Trump ; elles blasphémaient comme leurs homologues US, elles étaient guidées et soutenues par Louise « Madonna » Ciccone, qui s’est fait remarquer à Washington en menaçant de faire sauter la Maison-Blanche. Le groupe russe s’était essayé dans des mises en scène porno, sans grand succès ; puis elles se sont essayées à la politique, même flop, jusqu’au jour où elles sont allées profaner la cathédrale de Moscou. Là, elles ont rapidement été condamnées à deux ans de cachot, et depuis lors la paix est revenue entre les hommes et les femmes en Russie. Parfois, une petite correction immédiate est le meilleur moyen pour refroidir les méninges et les vulves enfiévrées.

Les Pussy Riot-2 ont pris le nom de Femen. Elles n’existent plus, c’est leur chef qui l’a fait savoir récemment. Et voilà donc les Pussy Riot-3, à Washington, une nouvelle tentative obscène pour instrumentaliser les femmes et leurs corps pour des desseins politiques et religieux contre le christianisme. Cela vous étonnerait d’apprendre que les trois mouvements ont été également financés par des dirigeants juifs de fonds spéculatifs ? Pourquoi est-ce que ces types tiennent tellement à manipuler des femmes pour leur profit ?

Les hommes aiment les femmes, on est faits comme ça. Nous aimons leurs corps splendides et leurs âmes pleines de compassion, leur esprit élevé et leur mentalité subtile. Ce sont nos amantes, nos amies, nos camarades. Dans toute l’histoire de l’art, il y a peut-être eu un poète, Palladas d’Alexandrie, qui abhorrait les femmes, à ce qu’il disait, mais même dans son cas, il est probable que c’était surtout une histoire de raisins trop verts. Quel dommage que dans notre société post-chrétienne, ou même anti-chrétienne, un très ancien type de femmes ait été remis en selle, celui des femmes qui avaient rompu avec le Logos pour s’unir avec l’esprit païen des ténèbres. Dégondées et déstabilisantes, elles veulent absolument servir leur maître obscur de Wall Street.

Encore plus révoltants, ces hommes qui ont envoyé ces pauvres âmes égarées pour ravager les villes d’Amérique, en espérant provoquer la police ou des violences publiques. Ils savaient qu’il est difficile pour des vrais hommes de se défendre contre une attaque de femmes, et ils se servent de ce fait au maximum.

L’écrivain russe juif Dmitri Bykov considérait la chose comme un stratagème juif classique : ils envoient une femme provoquer un homme à coup d’insultes et de paroles blessantes ; s’il répond, elles l’attaquent au nom de la gent féminine offensée au grand complet, comme il l’a écrit dans son divertissant Living Souls. Les maîtres à penser juifs de la révolte des viragos, George Soros et son milliardaire d’ami Tom Steyer, qui a annoncé 100 millions pour faire tomber Trump, ont utilisé le même subterfuge.

Les viragos ont été rejointes par les LGBT, l’horrible tétragramme, les dévots modernes de Cybèle. Les prêtres de Cybèle et leurs fidèles se castraient face à leur déesse. Il est là, l’objectif ultime du projet gender : la castration des mâles. Et maintenant les voilà battus, comme ils avaient été battus, des siècles plus tôt, et ils ne se laissent pas faire.

Il ne s’agit donc pas d’un virement de bord entre Démocrates et Républicains, mais d’une bifurcation entre Cybèle et le Christ. Cet aspect ésotérique du changement de régime était clair dès le départ pour les protagonistes, et c’est pour cela que Trump était allé avec son épouse à l’église, main dans la main, juste avant l’entrée triomphale, restaurant par là le cérémonial, dans l’ordre normal des choses.

Et c’est pour cela que Trump a chassé, par son tout premier geste béni, la page LGBT du site de la Maison-Blanche, lui redonnant sa splendeur.

Lire la suite de l’article sur plumenclume.org

Retrouvez Israël Adam Shamir chez Kontre Kulture :

Sur le sujet, également chez Kontre Kulture :

Israël Adam Shamir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1650529
    le 25/01/2017 par Henri
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Très belle prose. :-)


  • #1650533
    le 25/01/2017 par goy pride
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Encore un magnifique article d’Israel Adam Shamir !

     

  • #1650547
    le 25/01/2017 par Bachir
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Changement, basculement ?? On chantait la même chose quand le Nobel de la paix Obama a été élu !!! Faut arrêter !!! Trump va continuer à bombarder la moitié de la planète car il y a une ligne qui est déjà tracée et qu´il doit suivre s´il ne veut pas se faire taper sur les doigts !!

     

    • #1650887
      le 25/01/2017 par yang
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      Bonsoir Bachir,

      Nul ne peut prédire l’avenir et nous verrons bien. En attendant, dans le camp d’en face (les mondialistes), ça tire la gueule sévèrement. On est loin des tapes dans le dos amicales entre présidents de "camps" différents (sensés s’affronter), lors des passations de pouvoirs antérieures.

      Vous dites qu’il a une ligne à suivre sans quoi il se ferait taper sur les doigts. Ça, c’est le modèle qui s’applique aux présidents élu avec l’argent des autres (donateurs attendant un "retour sur investissement"). Ce n’est pas le cas de Trump et c’est bien ce qui rends les autres fous de rage. Ils n’ont aucun contrôle sur lui. Ça, ça vous à visiblement échappé.

      N’êtes vous pas content de savoir que l’on vient d’éviter une guerre contre la Russie ? (en tant que membre de l’OTAN, guerre occasionnée par la mise en place d’une "no fly zone" au dessus de la Syrie, voulue par Clinton et sa clique)
      Il ne vous à non plus pas échappé que le dénigrement généralisé et systématique dans les médias d’un candidat à la présidentielle est une première depuis ... non en fait, c’est une première.
      Ceci devrait vous mettre la puce à l’oreille comme on dit.

      Je pense que vous êtes nerveux à cause de sa déclaration concernant le "terrorisme islamique".
      A moins d’être sympathisant de daesh (se prononce "déchet" en français, rappel de Maître Cappelo), vous n’avez rien à craindre.
      Il n’a jamais dit qu’il allait éradiquer les musulmans de la surface de la terre mais ceux qui prétendent appliquer la charia dans tout l’univers (quelle prétention !) à coup de décapitation, gavés de captagon.

      Cordialement.


  • #1650596
    le 25/01/2017 par dixi
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Très bel article .Je le trouve lucide et réaliste ,avec des mots justes .


  • #1650599
    le 25/01/2017 par Ifuckcharlie
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    J’ ai lu le texte en entier et franchement je le trouve magistrale et limpide , il aiguise mon appétit de lecture et d’ intelligence au service de la vérité , quel esprit brillant !


  • #1650609
    le 25/01/2017 par olissime
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Nul désir de ma part de faire un procès d’intention à Oncle Don’, il est sans doute sincère dans le plupart des propos de campagne qu’il a tenus, vérifiés par les premiers décrets qu’il a signés et aussi par les nominations qu’il a faites à des postes clé. Le problème est ailleurs : Trump ne pourra pas faire ce qu’il à dit, et le ferait-il malgré tout, la "jurisprudence" JFK s’appliquera dans toute son implacabilité, c’est malheureusement écrit...

     

    • #1650703
      le 25/01/2017 par francky
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      Arretons avec ce "fantasme" tout est ecrit... Rien n est ecrit sinon pas de Chavez, de Poutine, de Trump, de Soral, de Dieudo etc....
      Tout est combat et ce combat là n est jamais ni gagné, ni perdu... Tant qu’il y aura des hommes et des femmes pret à se battre pour ses idées !!!


    • #1650755
      le 25/01/2017 par Athena
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      L’avenir nous le dira , trois hypothèses , soit Trump met de l’eau dans son vin et ça ne semble pas être le cas, il est pour l’instant exemplaire de courage, soit on le déstabilise , manifestations, genre " conflits d’intérêts etc..." ou autre procès en sorcellerie, c’est à dire destitution, soit enfin jurisprudence JFK, le dernier recours, mais il est vrai que l’oligarchie mondialiste ne peut pas le laisser faire, surtout ne peut pas le laisser reussir ! Nous verrons bien jusqu’a quel point le cailloux " Trump" dans leur chaussure les génera et comment ils vont s’y prendre pour s’en débarrasser !


    • #1650760
      le 25/01/2017 par lobo
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      C’est une possibilité, à ceci près que le contexte actuel n’est plus celui des années 60.
      Le peuple américain a laissé faire, il s’est contenté de fumer de la drogue à Woodstock après la mort de JFK, parce qu’à l’époque, le confort matériel les a anesthésié.
      Maintenant, ça n’est plus le cas. 1/3 des américains sont appauvris, sans espoir d’avenir mais armés. Enlevez-leur ce président et ce serait la porte ouverte aux tensions civiles.

      La preuve de ce que j’avance, un autre président a été bien plus loin que Trump & JFK en la matière et lui n’a pas été assassiné : Roosevelt. Avec le new deal & surtout la commission Pecora : il a envoyé certains banksters carrément en taule pour tenir les autres en respect. Et ceux-ci n’ont pas osé faire assassiner Roosevelt car tous les projecteurs étaient alors braqués sur eux en 1929, des millions d’américains, clochardisés et armés leur en voulaient et on ne fait pas faire ce que l’on veut à un peuple armé.


    • #1650905
      le 25/01/2017 par yang
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      @ Franky
      Entièrement d’accord avec vous. En ce qui me concerne, j’avais mis ma carte d’électeur aux chiottes, après une énième trahison. J’étais décidé à ne plus voter, car cela revenait pour moi à cautionner les menteurs qui sévissent à la tête de notre pays d’une part et la peur bien fondée de trucage lors des élections d’autre part.
      Mais la divine surprise Trump m’a fait prendre conscience que l’on à une chance même si tout semble contre nous. Je n’en reviens toujours pas. Alors je me suis re-inscrit sur les listes in extremis pour pouvoir voter pour la Marine Nationale aux prochaines élections.
      Vous avez raison, il faut se battre. "Ils" on réussi le coup de nous faire croire (à moi en tout cas mais pas que moi apparemment) à leur "omni-puissance", à savoir que tout était organisé dans leur petites réunions maçoniques et autres Bilderberg et que nous battre contre eux est inutile et perdu d’avance.


    • #1651035
      le 25/01/2017 par greg
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      @lobo

      Et je rajouterais en énorme différence, c’est qu’aujourd’hui une grande partie des américains ont compris que pour s’informer il fallait passer par internet ! (L’élection de Trump a réussi grâce à ça et la défiance du système vient du net).
      Trump est très soutenu même si cela ne se voit pas dans les médias mainstream.

      Pour résumer, on a une amérique armée jusqu’aux dents depuis la crise de 2008, qu’Obama a tenté de désarmer mais ça n’a pas fonctionné. On a fait peur aux bobos avec Sandy Hook et autres boucheries mais les vrais ricains des campagnes n’ont rien laché.

      Donc c’est évident que les choses bougent et il faut en profiter... Ne gâchons pas notre plaisir de voir le projet mondialiste prendre l’eau et les rapaces sionistes perdre du terrain.


    • #1651453
      le 26/01/2017 par lobo
      L’ère Trump : du Yin au Yang

      @ greg

      Prendre l’eau, je n’irai pas jusque là (c’est vrai que ce serait l’idéal) mais les voir sensiblement ralentis, même brièvement, c’est déjà une immense bonne nouvelle.


  • #1650743
    le 25/01/2017 par Themistocles
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Superbe article - profonde synthèse.


  • #1650800
    le 25/01/2017 par Mike
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Politiquement je suis assez d’accord avec Shamir.

    Par contre, je suis choqué par sa compréhension bas du front de son engagement dans le christianisme orthodoxe. Les ménades de Dionysos ne manifestent pas "l’esprit païen des ténèbres". Ce sont des mythes, de la sagesse codée. Cybèle ne s’oppose absolument pas au Christ.

    Surtout quand on parle de Logos... (un lambda pour le compas, un gamma pour l’équerre).


  • #1651032
    le 25/01/2017 par amejidonc
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    j’ai entendu dire que c’est l’equipe d’Obama qui a retiré les articles LGBT, vraisemblablement pour que les medias en fassent tout un fromage hehe


  • #1651088
    le 26/01/2017 par goupil goupil
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Bon texte ! Bravo à l’auteur !


  • #1651691
    le 26/01/2017 par Indépendances nationales
    L’ère Trump : du Yin au Yang

    Au-delà de Trump et de ce qu’il fera ou non, ce texte révèle un combat frénétique entre deux extrémismes, en apparence politiques mais en réalité psychologiques, pour ne pas dire psychiatriques.

    Il s’agit de la lutte acharnée entre les obsédés de l’identité (sexuelle, ethnique, nationale, religieuse, etc.) et les phobiques de l’identité.

    Les seconds refusent avec vigueur d’être enfermés dans une (ou plusieurs) identités, au risque de ne plus savoir qui ils sont. Tandis que les premiers défendent avec énergie leurs frontières infranchissables et une représentation toujours binaire de la réalité (Bien-Mal, Blanc-Noir, Normal-Déviant, Beau-Laid, Jeune-Vieux, Autochtone-Etranger, Civilisé-Barbare, Divin-Diabolique, etc.), au risque de se rigidifier sans évolution, sans vie.

    Heureusement, pour la majorité de la population, qui n’est atteinte ni de cette phobie ni de cette obsession, les choses sont plus simples et plus tranquilles !


Commentaires suivants