Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’"extrême droite" à l’Assemblée : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°669

 

Voir aussi :

8 septembre
Dictature de la bien-pensance : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°675
1
1er septembre
Gorbatchev, État de droit, Énergie, RN : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°674
10
29 août
Karting, Rentrée, Macron, Algérie, Kontre Kulture : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°673
5
12 août
Délinquance, Intégration, Justice, Météo : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°672
4
4 août
Taïwan, Dupond-Moretti, Immigration, RN : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°671
1
28 juillet
Immigration, Politique, Incendies, Italie : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°670
3
9 juillet
Politique à l’Assemblée, Céline : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°668
9
27 juin
Le RN à l’Assemblée nationale : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°667
6
15 juin
Élections législatives : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°666
6
9 juin
Jean-Marie Le Pen présente Stéphane Blet, entretiens posthumes
9
2 juin
Foot, Hôpital, Ukraine, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°664
12
26 mai
Macron 2, immigration, Taïwan : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°663
2
16 mai
Conflit nucléaire, Remplacement, Élections : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°662
1
9 mai
Politique, Inflation, Guerre : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°661
2 mai
Macron réélu, Législatives, OTAN vs Russie : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°660
12
4 avril
Renseignement, Ukraine, Inflation, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°659
1
28 mars
Actualités internationales : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°658
17 mars
Corse, Crise ukrainienne, Présidentielle : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°657
3
3 mars
L’intervention militaire russe en Ukraine : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°655
14
24 février
Russie-Ukraine, Présidentielle, Chasse : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°654
15
17 février
Les candidats à la présidentielle 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°653
12
10 février
Poutine/Macron, Marine/Zemmour, grandeur de la France : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°652
2
3 février
L’élection présidentielle de 2022 : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°651
5
30 janvier
Algérie, EHPAD, Hirsch, Poutine : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°650
2
23 janvier
Pass vaccinal, immigration, bi-nationalité, squatteurs : Journal de bord de Jean-Marie Le Pen n°649
12

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Vision d’un grand bourgeois, chef de clan de surcroît qui me fait penser à un autre politicien "bien fendu de gueule" : Merluchon...
    A cette réserve près que je respecte la personne Jean-Marie Le Pen en ce qui concerne la première partie de sa vie, Guerre d’Algérie incluse : c’est autre chose que le camé , traître à sa patrie défilant à cette heure sur les Champs Élysées ! Idiot utile du système, lancé par la Mitterrandie en repoussoir du temps de Kermit, alias Tonton, protecteur de "touche pas à mon pote" , je n’attends rien de ce pseudo patriote ni de sa descendance tarée (la poissarde car je respecte les poissonnières : les mots ont un sens en français !)
    Les gentils notables bien cravatés , proprets et polis, députés du RN n’ont pas voté la motion de censure : la messe est dite !
    Philippot absent à l’A.N : régime pourri, maires idiots et soumis ...Reste Nicolas D.A et ceux qui ont compris que la pieuvre macroniste est "l’extrême" par excellence : apartheid, propagande médiatique, mensonges, cynisme, muselière, politique de la peur, dictature sanitaire, couvre-feu et j’en passe ...mais le grand bourgeois, heureux héritier de Montretout, se fout bien de cette France périphérique des "sans dents" qui est la mienne : l’affaire familiale prospère et fifille pourra continuer à hurler ces conneries à l’Assemblée en continuant ses cours de piscine les jours où il est crucial de déstabiliser La Dictature En Marche !

     

    Répondre à ce message

  • Lardenoy, en effet, en effet, hélas !
    Je me suis trouvé étonné à l’issue des législatives qu’aucun analyste politique n’ait soulevé le fait que le barrage n’était pas obligatoirement RNophobe, mais plutôt et plus précisément, dindophobe (ceci expliquant celà). Je crois que les analyses de Jérôme Boubon (Rivarol - Odysee.com) sont totalement "raccord" avec ce que vous décrivez très justement. Quant à la motion de censure non votée, cette abstention qui aura été une traitrise à la Nation, Madame Borne s’est même permise de répondre que les voix du RN ils pouvaient se les mettre au cul. Cette imbécile de MLP et son aréopage de tapettes auront définitivement fait la preuve de leur triste politique de parasites de la France. Je souligne toutefois que pour des raisons notamment "cléricales" et anti-FM, je ne suis pas du tout et en rien adepte de LFI.

     

    Répondre à ce message

  • #2992318

    Il n’y a pas/plus de parti d’extrême-droite en France depuis les années 90...
    Même le FN du début des années 2000 n’était déjà plus un parti extrêmiste bien qu’encore très à droite (Maigret et ses cadres avaient auparavant fait le ménage).
    L’extrême-droite en 2022 c’est juste quelques groupuscules de skinheads ou hooligans décérébrés type Zouaves et quelques cathos intégristes regroupés autour de Civitas et le journal Rivarol.
    Quand à l’extrême-gauche mélenchoniste c’est aussi une vaste blague !!!
    Le RN aujourd’hui n’est pas plus à droite que les LR mais tout l’échiquier politique français penche depuis vingt ans de plus en plus à gauche et le nom "Le Pen" est encore diabolisé (Mr à Mitterrand ,aux merdias ploutocrates et aux vannes lourdes de JMLP dans les années 80/90).
    Le marxiste culturel qui sévit de LFI au RN en passant par tout le spectre politique français (excepté peut-être Zemmour mais lui et son parti ne pèsent pas grand-chose) fait qu’aujourd’hui quiconque remet en cause trop directement le "progressisme" sociétal,la nouvelle religion covidiste et le fascisme technocratique est étiqueté extrême-droite...
    Pour la Macronie comme la gauche française :
    Conservateur = extrême-droite.
    LGBT ou femministo-sceptique = fasciste !
    Anti-immigration = raciste !
    Climato-sceptique ou pro-russe = antisémite !!
    Anti-couillonavirus et narratif mensonger covidesque = nazi !!!

     

    Répondre à ce message

  • Pendant 40 ans, de 1972 à 2012 le FN n’a pas eu un seul député à l’AN alors que depuis les années 1980 il faisait 10% des voix ! C’est sans doute Debré-Schwartz qui a inventé le scrutin majoritaire à deux tours ... Vous pensez bien que ces saletés vont le garder !

     

    Répondre à ce message

  • ’ Le Pen’, une petite entreprise qui ne connait pas la crise depuis 1979 mais c’est finalement le commerce du pantalon à une jambe qu remporte les meilleures parts de marché en France et pour longtemps encore...
    Marine et Marion se contenteront des généreux subsides inhérents à leurs prestations illusoires jusqu’à leurs enviables retraites... elle est pas belle la vie en politique ?

     

    Répondre à ce message