Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’industrie de la crevette vietnamienne explose

Dans tous les sens du terme

Les occidentaux sont friands de crevettes, de gambas et de gros crustacés. On en trouve des tonnes de toutes tailles dans les hypermarchés. Congelées ou fraîches, ces protéines pleines de pattes viennent en grande majorité d’Asie. Les grands producteurs sont, dans l’ordre, le Viêt Nam, la Thaïlande, l’Inde et l’Indonésie.

 

 

Le crevettier a été popularisé dans le film Forrest Gump avec Tom Hanks, quand le soldat américain en guerre en Asie du Sud-Est parle se lancer dans la pêche aux crevettes avec son pote Bubba. Mais aujourd’hui, on produit de plus en plus en aquaculture, et ça s’appelle la pénéiculture.

Le Viêt Nam tire 2,5 milliards de dollars par an de ses exportations de crevettes. C’est donc une industrie vitale pour le pays, qui a besoin de devises. Un marché compris dans le partenariat transpacifique qui règle principalement les échanges entre Amérique et Asie.

Cependant, l’Union européenne n’est pas en reste, et elle contribue à développer cette industrie agro-alimentaire dans un pays qui a souffert de 30 ans de guerre et qui s’est malgré tout relevé. En 2016, l’UE a ainsi financé une chaîne de développement durable qui concerne 25 000 ouvriers dans trois provinces. Le prêt de 2,5 millions d’euros a permis à des petits producteurs de se lancer dans cette culture profitable.

L’industrie de la crevette a transformé plusieurs régions : le rapport est tel que les motos y ont remplacé les vélos, des routes sont arrivées, tout cela grâce à la multiplication des bassins. Certes, l’environnement a pris un coup de vieux, les mangroves étant impactées par l’aménagement des fermes à crevettes. C’est le cas du dela du Mékong. Inversement, la production de riz périclite : elle rapporte moins et on s’y casse plus sûrement le dos.

Et la crevette vietnamienne ne va pas s’arrêter là, puisque le gouvernement entend tripler sa production. Le revers de la médaille, au-delà des dégâts de la fragile niche écologique locale (développement de bactéries épidémiques qui augmentent la réponse antibiotique, alimentation des crevettes à base de farines animales plus ou moins saines, concentration des individus jusqu’à 200 au mètre carré), c’est le grossissement artificiel. À l’image de nos vaches qui vont faire un petit tour de quelques semaines en Italie pour revenir plus grosses, et donc plus chères. Sur la vidéo suivante, les gambas sont piquées à la gélatine :

 

 

À Madagascar aussi, on mise sur la crevette, mais avec des méthodes plus scientifiques :

 

 

En Thaïlande, le profit du secteur est assuré par un travail plus ou moins forcé :

 

 

Le commerce est la guerre par d’autres moyens,
lire sur Kontre Kulture

 

Le retour du Viêt Nam, sur E&R :

 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1782800
    Le 11 août à 17:25 par Charles Duchemin
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Et bien...
    Devant tant de merde, je ne sais pas quoi dire...
    Bon appétit !

     

    Répondre à ce message

    • #1783649
      Le 13 août à 03:33 par Philippe Emmanuel
      L’industrie de la crevette vietnamienne explose

      oui, entre ça, la tomate et les oeufs... depuis quelques temps maintenant en faisant mes courses (j’habite paris donc je vais pas à la ferme...) j’arrive presque plus à acheter. j’ai trop cette conscience que tout du jambon aux oeufs, de la sauce tomate aux fromages, les crevettes, bref tout est de la merde en rayon. Un temps je rationalisais et me rassurais en achetant Bio comme un connard mais ça marche plus non plus le bio carrefour.
      la bonne nouvelle c’est une prise de conscience profonde (enfin !) qui force nécéssairement à un changement radical d’alimentation. Mais la mauvaise c’est que je réalise combien nous sommes prisonniers. sortir de la prison est un vrai parcours de combat. Ne pas le faire n’étant plus une option, pas le choix.
      Haut les coeurs donc !

       
  • #1782843
    Le 11 août à 18:48 par dixi
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Eh oui, toujours la grande distribution dans les parages qui continu à vendre la mort . Faites des régimes ,si cela ne rapporte pas d’un coté ,cela rapporte de l’autre ,c’est le principe des vases communicants .Après on va nous expliquer comment faut manger .Il y a quoi dans cette gélatine ? on ne sait pas .Dans les saucisses et dans bien d’autres viandes ,du glucose .Rien que cela t’a pris 3 kilos .Si la viande et les crevettes étaient saines, tu n’aurais pas pris 1 gramme. Et après faut aller voir le diététicien .Et ta sœur ! Ah ,ça rapporte la merde !

     

    Répondre à ce message

  • #1782850
    Le 11 août à 19:07 par Vegé
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Simple, pour éviter toute cette merde, et pour lutter contre la mondialisation, contre la complicité de trafic d’esclaves, contre les farines animales et le gavage à la gélatine, ne consommez pas des produits d’asie, chine, vietnam, thailande.... consommez français et européen.

    Perso, je suis végé, donc pas concerné par toute ce marché dégueulasse.
    Encore une raison, une de plus parmi tant d’autres, d’être végé...

    parce que franchement, beurk beurk beurk !

     

    Répondre à ce message

    • #1783172
      Le 12 août à 13:33 par paramesh
      L’industrie de la crevette vietnamienne explose

      Perso, je suis végé, donc pas concerné par toute ce marché dégueulasse.




      ah bon parce que les fruits et légumes et autres graines issue de l’agriculture chimique c’est plus propre ? (pesticides, ionisation, anti fongiques, accelerateurs et retardateurs de mûrissement, OGM, produits anti germination etc etc)
      informe toi, de la merde tu en bouffes aussi

       
    • #1783940
      Le 13 août à 16:27 par Végé
      L’industrie de la crevette vietnamienne explose

      Paramesh,

      tu écris :
      "ah bon parce que les fruits et légumes et autres graines issue de l’agriculture chimique c’est plus propre ? (pesticides, ionisation, anti fongiques, accelerateurs et retardateurs de mûrissement, OGM, produits anti germination etc etc)
      informe toi, de la merde tu en bouffes aussi"

      ==> Qui a dit que c’était propre ?
      informe toi, toi, car je t’ai dit que je suis végé, donc je ne mange que bio, ou des légumes que je fais pousser moi meme (y compris persil, thym, romarin, menthe, tomates, etc).
      renseigne toi avant de partir dans des délires.

       
    • #1784503
      Le 14 août à 17:59 par Iskandaar
      L’industrie de la crevette vietnamienne explose

      ah bon parce que les fruits et légumes et autres graines issue de l’agriculture chimique c’est plus propre ?



      Il ne t’a pas dit qu’il mangeait des légumes issus de l’agriculture chimique, en plus tu ne sais pas comment il vit. T’as pas l’air d’être au courant qu’on peut se nourrir de légume sans avoir recours au supermarché malgré ta grande expérience du thème... Inutile donc de parler inutilement...

       
  • #1782957
    Le 11 août à 22:03 par Michael B.
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Cet hiver je me creuse une fosse pour y élever des écrevisses (sans gélatine ^^)

     

    Répondre à ce message

  • #1782985
    Le 11 août à 23:13 par lulu
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Aujourd’hui j’ai ramassé 12 kg de mûres. Demain , confiture.
    C’est gratuit et c’est très bon. Mais personne ne les ramasse. Des dizaines, des centaines de personnes passent à côté, mais personne n’y touche ; Même les enfants n’ont plus le réflexe d’en cueillir.
    On en trouve partout, même en ville, surtout en ville, pas dans le centre bien sûr, mais en périphérie, parc, terrains vagues, friches, bords de ligne de chemin de fer ...

    Par contre, dans les super-marchés il n’y a pas d’épines !
    Et s’ils vous vendent de la m. , c’est aussi parce que vous l’achetez.
    Vous n’êtes pas raisonnable non plus.

     

    Répondre à ce message

  • #1783009
    Le 12 août à 00:59 par goy pride
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Encore une fois on constatera les désastres que provoquent les "cash crops" : Destruction des paysages et des écosystèmes, modification des mentalités (transforme de sages et sobres paysans en dégénérés consommateurs...), disparition du métier de paysan remplacé par des agriculteurs techniciens perdant les savoir-faire et compétences traditionnels...effondrement de l’autosuffisance alimentaire où l’agriculture vivrière traditionnelle se voit supplanter par la culture d’une poignée de produits qui rapportent de l’argent à l’export mais ne permettent pas de nourrir un pays...

     

    Répondre à ce message

  • #1783011
    Le 12 août à 01:10 par goy pride
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Ce qu’il y a de dingue c’est que les gens sont tellement dégénérés qu’ils ne sont même plus capables de constater que ces crevettes c’est de la daube ! Pour l’anecdote je me souviens la première fois (et ce fut la dernière) où je commis la stupide bêtise de manger des nuggets de "poulet" de McDo. Mon immédiate réaction dès la première bouchée fut "Mais ce n’est pas du poulet, ce n’est même pas de la viande ce machin !" A l’époque je n’étais pas aussi conscientisé et politisé qu’aujourd’hui mais cette expérience fut suffisante pour me vacciner à vie contre les fast-foods !

     

    Répondre à ce message

  • #1783042
    Le 12 août à 04:53 par Marc Blanchard
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Il se trouve que la famille de mon épouse élève des gambas dans le delta du Mékong (Ben Tre) On en produit plus de 2 tonnes par an dans la ferme familiale. Il y a 10 ans, en effet ils utilisaient des nutriments douteux et des antibiotiques à haute dose.
    Depuis 10 ans nous n’utilisons plus que des aliments issus de la mer (seiches broyées principalement). Les récoltes ont doublées. les gambas sont magnifiques.
    Depuis tout le village s’est mis à cette technique. Nous ne savons pas où part cette marchandise car elle est collectée par une coopérative en camion surgélateur (surgelées sur place immédiatement après ramassage).Ces gambas sont destinées à des marchès spéciaux car on les vend bien plus cher que le cours mondial.
    La prochaine récolte est pour la semaine prochaine. Toute la famille ira patauger dans la boue...

     

    Répondre à ce message

    • #1783178
      Le 12 août à 13:55 par paramesh
      L’industrie de la crevette vietnamienne explose

      d’accord avec toi, l’élevage artificiel de produits de la mer n’est pas obligatoirement mauvais (quoique cela n’aura jamais le goût du sauvage).
      il y a la ferme artisanale sans surpopulation, et avec de la bonne bouffe, très peu de produits physiosanitaires (car c’est cher), cette production est réservée à la population locale et quelques importateurs demandeurs de qualité (le Japon entre autres).
      quant à la production industrielle, elle est dégueulasse, exclusivement réservée à l’exportation (ils sont pas fous les asiatiques) et tenue le plus souvent par des multinationales et leurs sous-traitants locaux liés aux mafias et à la corruption (politiciens, armée , police) ce qui permet tous les abus et toutes les fraudes.
      l’histoire relatée dans l’article à propos de la Thaïlande (une multinationale anglaise en fait) a curieusement été rapportée quand l’ armée à pris le pouvoir. Avant cela ne génait personne chez les mondialistes et l’UE qui importaient à tour de bras, mais sur le coup, taper sur le pays et les militaires est un excellent moyen de décrédibiliser un pays qui tente de reprendre son indépendance économique et alors que paradoxalement, le nouveau gouvernement lutte de plus en plus efficacement contre la corruption (et il y a du boulot).

       
  • #1783184
    Le 12 août à 14:16 par Robespierre
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    La mise en esclavage des Birmans et des Cambodgiens, encore un coup du salop’ de blanc de plus de... Non ?

    C’est en définitive l’histoire ordinaire d’homos sapiens affolés par le profit et l’accumulation. L’idéologie libérale les y pousse. Elle répète en boucle que l’homme est un loup pour l’homme, que nul ne les secourra aux jours de leur vieillesse, et même qu’on les aidera à mourir quand il ne produiront plus assez vite, si l’on en croit le bon Jacques Attali.

    Avec le temps, on est de moins en moins réticent à envisager la rééducation sociale par le travail de certaines raclures qui n’ont que la cupidité comme horizon. Elles distillent des discours mortifères.

     

    Répondre à ce message

  • #1783621
    Le 13 août à 01:46 par STEF de MARS
    L’industrie de la crevette vietnamienne explose

    Et un point de plus pour les végétariens !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents