Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Cour constitutionnelle espagnole annule la résolution indépendantiste du Parlement catalan

L’instance a décidé d’annuler la résolution du Parlement catalan, qui lance le processus d’indépendance. Le chef du gouvernement se félicite de cette décision.

[...] « Elle l’a fait à l’unanimité », a déclaré le chef du gouvernement Mariano Rajoy, en s’en félicitant. Le texte du parlement régional, adopté par la majorité indépendantiste le 9 novembre, lançait le processus censé déboucher sur l’indépendance de cette région du nord-est de l’Espagne en 2017.

La résolution « viole les normes constitutionnelles qui attribuent au peuple espagnol la souveraineté nationale », a affirmé la Cour. « L’arrêt n’altèrera rien », a assuré Francesc Homs, leader du parti séparatiste CDC dont est issu le président régional candidat à sa réélection, Artur Mas. [...]

La résolution, votée par la coalition Junts pel Si (Ensemble pour le oui) dont fait partie CDC, et les indépendantistes d’extrême gauche de la CUP, affirmait d’ailleurs que le Parlement ne reconnaîtrait pas les décisions des institutions espagnoles, notamment de la Cour constitutionnelle.

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Et le droit des peuples à l’auto-détermination ?

     

    • tu pense que ce serait une bonne chose toi ????? depuis que je suis né j’entendais en France :
      "nous les français ceci " "nous les français cela" nous étions une nation et c’était bon... ,Que sera demain si on entend vous les bretons ou eux les alsaciens au lieu du "nous les français" ,, mais le découpage c’est bon pour l’Europe , c’est aussi bon pour l’Amérique mais surtout c’est bon pour le grand Israël , nous d’une grand nation nous voulons en faire de fines tranches sans pouvoir ni puissance , alors qu’eux ne rêvent que d’une grande est seule nation puissante bottons le cul des binationaux apatrides traites à la France pour qu’elle cesse d’être une colonie israélienne d’Europe gouvernée par des sionistes et la France redeviendra une république libre pour NOUS les français


    • Beau principe, j’avoue j’y étais longtemps attaché, mais c’était valable pour le début du XXeme siècle, puis utilisé pour argument pour certaines émancipation coloniale tardive.

      Aujourd’hui j’articule plus cela, à la Cousin :
      communisme primitif, territorial, mais en manque d’universalisme
      vers
      communisme finale, territorial ?, mais universalisme


  • Incroyable ! c’est toujours les mêmes commentaires à 2 balles ...
    Ailleurs vous respectez les minoritées mais dès que c’est en France ou dans un pays voisin c’est "dangereux" !
    Qu’est ce qu’un breton a de français ? Pas grand grand chose quand on connait l’histoire, la langue, la culture bretonne !

    Par contre il y avait un article sur les kabiles fort interessant il y a peu, là c’est moins emmerdant que cette minoritée soit reconnu ?

    Votre "France" c’est construite dans le sang des minoritées "régionales", avec parfois plus de cruautée qu’Israel aujourd’hui ...

     

    • entièrement d’accord... c’est pourquoi les équations humaines entre les peuples, les cultures, sont difficiles à résoudre aujourd’hui...


    • Le Breton est à la France ce que l’arbre est à la forêt.
      Difficile à concevoir pour un Eskimo, non ?


    • Historiquement les Kabyles sont les primo-habitants berbères de cette région qui a été envahit par les Arabes qui la colonise aujourd’hui, tandis que les Bretons ont immigré massivement dans la région Armorique qu’ils occupent actuellement, chassés de leur île par l’arrivé massive de colons saxons, eux même fuyant les massacres commandités par Charlemagne en Saxe.
      Vous voyez bien que les 2 cas sont clairement antagonistes non ? Il ne faut pas confondre le colonisé et le colonisateur.

      Pour ce qui est du concept de droit des peuples à disposer d’eux-même exposé dans la déclaration universelle des droits de l’homme de la charte de l’ONU, elle fait explicitement référence aux peuples à l’intérieur de leurs frontières internationalement reconnues et reprend en fait les principes westphaliens. Par exemple le droit des Français à décider seuls de ce qui se passe en France ou le droit des Algériens à décider pour l’Algérie.
      A aucun moment n’est exposé un quelconque droit des Américains à redessiner les Frontières internationalement reconnues sur des critères ethniques. C’est un concept en réalité totalement contraire au "droit des peuples à disposer d’eux-même".

      Et pour finir sur le respect des minorités : en France les minorités ont toujours disposé des mêmes droits que la majorité depuis au moins la 3eme République et ses hussards noirs. Les mêmes droits signifient qu’elles sont traitées de la même façon que la majorité, et ce n’est pas ce que réclament les minorités, chez nous elles réclament des privilèges, un traitement différentié parce qu’elles sont différentes de la majorité. Et cette requête est contraire aux droits de l’homme et aux principes issus de la Révolution.
      Au mieux le processus fera renaitre les féodalités (provinces fédérées qui n’obéissent à l’état central que si elles ont envies) que la Révolution a détruite, au pire on entre dans le même cercle vicieux que nos amis Espagnols et l’intégrité territoriale de notre état s’en retrouvera à terme menacée !
      Ce n’est pas sans raison que les Nazis, puis l’union européenne et les américains, ont promu les patois locaux, exacerbé les différences culturelles, proposé des redécoupages administratifs et vanté le droit des minorités. C’est une logique qui vise a détruire les états-nations pour assoir fermement la vassalisation du continent.

      Divide and Conquer !


    • Les Kabyles ne sont qu’un des nombreux rameaux "berbères". Les Chaouis, dont je fais partie, sont également berbères et ne revendiquent rien ... Les Berbères ne forment pas des minorités ; ils sont majoritaires. La lutte des Kabyles se situe à un autre niveau : l’indépendance vis-à-vis d’Alger. Cette indépendance est réclamée par le MAK (voir leur site), un parti islamophobe sioniste !


    • Le breton est républicain et pour le métissage généralisé. Il n’aime pas les identitaires français et en tant que républicain il doit se soumettre à la République avec sa centralisation, sa langue unique, sa culture unique. Ou alors, il faut être monarchiste. Là vous aurez le droit à votre langue, votre culture, votre identité.


    • En effet, une indépendance ne se demande pas... elle se prend.
      — Je peux être indépendant, s’il vous plait ?
      — NON !!
      — Ah bon... ben tant pis.


  • Il n’y aura ni "guerre de sécession" catalane, ni "divorce de velours" comme en 1993 entre les Tchèques et les Slovaques . Mais les autonomistes Catalans ont leur chance si "l’Europe" décide de remplacer les Etats par les Régions : les Catalans préféreront-ils obéir à Bruxelles plutôt qu’à Madrid ?


  • Sans surprise, la CCE espagnole a choisi la guerre, tôt ou tard.


  • Je conseille chaudement la lecture de Pierre Hillard.
    Ne sachant pas quoi penser sur le sujet de l´indépendance des régions, Hillard explique simplement, documents a l´appui, la volonté mondialiste, de fragmenter les nations, en encourageant les régionalisations, de manieres artificielles si besoin est. Le projet est bien mondial car il est étendu au monde arabe. Il faut créer artificiellement des régions, sunnites, chiites, alaouites, écrasant les frontieres ; en propageant l´idée religieuse jusque la pas tres vigoureuse.

    Je sais pourquoi je m´en foutais avant, je sais pourquoi je suis contre aujourd´hui. Comme pour le reste, l´idéologie banco-mondialiste vend du gentil, c´est a dire la liberté, l´égalité, les droits de l´homme ; pour parvenir a des objectifs sinistres. L´Écosse, la Catalogne ou la dissolution de la Belgique, c´est bien sur le papier ; mais dans le réel, ca fait des groupes humains faciles a manipuler, car sans armée, sans organisation, sans poids. Bruxelles défend d´ailleurs les autonomies.
    Pierre Hillard, dans les incontournables de Kontre-Kulture. On en parle moins que les troisieme couteaux traitres, malheureusement, comme la plupart des gens qui se contente de bien faire leur travail.