Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Journée mondiale du sourire

C’était hier

On a raté la Journée mondiale du Sourire. Et vous savez quoi, on ne l’a même pas remarquée, dans la rue, au boulot, au bistrot, au spectacle de Gad Elmaleh. Partout, les mêmes visages, fermés, anxieux, stressés, peureux. Pas un sourire gratuit, à part la boulangère, mais elle, c’est pas un exploit, c’est une nymphomane. On soupçonne même le boulanger de l’avoir castée pour attirer la clientèle masculine.

 

Personne ne sourit, il y a pourtant de quoi faire, de quoi sourire en coin, en loucedé, pour pas se faire choper à rire en public de choses qui ne sont pas drôles pour le commun des mortels bien-pensants. Tenez, la photo de Macron aux Antilles, avec deux voyous, ça nous a fait sourire. Pas à cause de la dégradation de l’image du président, à vrai dire on s’en fout un peu, voire complètement. Non, ce qui nous a fait sourire, c’est le pataquès autour de cette histoire, alors que tout le monde connaît les tendances du président.

On va vous dire, et pourtant on n’est pas des sympathisants LGBTQI+ : si le président était un vieux trans alcoolique de 200 kilos qui ne bouffe que du macdo, si ce président envoyait paître – on n’a pas mis « chier » parce que ça pourrait nous coûter encore dans les 30 patates – le CRIF et la LICRA et qu’il coupait les vivres à la DILCRAH comme le pouvoir a coupé ceux du Centre Zahra pour complaire à l’axe atlanto-sioniste, eh ben nous on voterait pour lui à deux mains, on irait tracter sur les marchés pour lui, on se sacrifierait comme des fous de dieu pour lui. Sauf que c’est pas le cas, donc on n’a pas à faire tout ça. Vous voyez qu’on n’est pas homophobes. D’ailleurs, on avait un ami homo mais il est mort. Mais on en avait un.

En matière de sourire, il y a de quoi faire donc. On va commencer par quelques images, les gens aiment bien les images, les adultes sont de grands enfants derrière leur sérieux, sauf qu’ils ont plus de pouvoir et sont en conséquence infiniment plus dangereux que les gosses. On va mettre des images et on va les commenter, mettre notre sauce. Oh et puis non, ça va trop charger le truc, on va tout balancer cash, c’est mieux et c’est moins cher. Mais comme on n’est pas des bourrins congénitaux ni des députés LReM, on a quand même monté la série avec des enchaînements logiques, attention.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rions tant qu’il en est encore temps
avec Kontre Kulture

 

Le photojournalisme trash à l’honneur, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2056776
    le 06/10/2018 par Seb
    La Journée mondiale du sourire

    Cette femme non-épilée de la tête aux pieds qui croit combattre le patriarcat et les normes de genre (alors que l’épilation provient du business de la pornographie/pédophilie et du marché colossal de l’épilation) fait un travail totalement contre-productif.

    En effet, n’importe quel débile de la génération post-1985 nourri au porno (15 ans en 2000, ouverture du Haut Débit) sera dégoûté par une telle vision anti-naturelle et sera donc conforté dans sa croyance que l’épilation c’est bien ! Et on ne saurait lui donner tort.

    Les féministes gauchistes montrent encore une fois qu’elles ne sont que des idiotes utiles. Non à l’épilation excessive et délirante, mais de manière logique, naturelle et en combattant les vrais ennemis.

     

    • #2056826
      le 06/10/2018 par Zorgl
      La Journée mondiale du sourire

      Faudrait arrêter sur E&R d’assimiler épilation et porno ou pédophilie. L’épilation ne date pas d’hier ni de l’ouverture du haut débit... Les reines d’Egypte étaient épilées (aisselles et pubis compris), en Grèce et à Rome (les jambes notamment mais aussi les aisselles), "l’épilation à l’orientale" ramenée des croisades (aisselles, jambes et même pubis dans la noblesse européenne).

       

      • #2056958
        le 06/10/2018 par Hugues
        La Journée mondiale du sourire

        Merci d’abonder dans le sens du message ci-dessus en reprenant les poncifs habituels (égyptiens, romains, musulmans) !

        En effet, tu démontres parfaitement (et sans le vouloir, c’est ça qui est beau) qui sont ceux qui ont favorisé à un moment donné l’épilation :

        - les sociétés devenues oisives,
        - les castes supérieures dans l’abondance qui ont le temps de s’occuper de leur trou du c** ;
        - les religions avec une vision légèrement dominatrice sur les femmes

        Et donc en aucun cas l’esclave égyptien, le paysan romain ou même l’éleveuse de chèvre des plaines de l’Atlas qui ont d’autres choses à penser que ces perversions dont les moteurs sont : la domination, la vue d’un sexe glabre comme une petite fille de 8 ans, l’avilissement (comme l’on tondait les femmes après la guerre, tête comme pubis – ce qui est rarement rappelé).

        Il s’agit donc bien d’une pratique déviante. Dans les joies de la sexualité privée, pourquoi pas ! Mais aujourd’hui de façon systématisée chez toutes les femmes de moins de 30/35 ans, sous la menace de passer sinon pour une pouilleuse ou une personne qui ne se respecte pas (sic !)...

        Le sujet est complexe, ne le voyez pas au filtre de vos propres fantasmes façonnés par la pornographie que vous avez regardée ou la porn culture qui vous environne (au plus grand bénéfice du marché de l’épilation (en croissante exponentielle : 106 milliards d’euros en 2017 !)).


    • #2056837
      le 06/10/2018 par Tatiebaba
      La Journée mondiale du sourire

      Oui enfin je crois que c’est une photo montage....Deux mannequins (un homme et une femme ) ont servi pour ce truc pas ragoutant...Il me semble.


    • #2056943
      le 06/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      continuons : épilation en Inde, en chine, en Afrique noire et en amazonie ; c’est vieux comme le monde et signe d’hygiène et de civilisation, à l’opposé on a les barbus, les sales, les frustrés du zgeg, les extrémistes en tout genre.

       

      • #2056997
        le 06/10/2018 par Josette
        La Journée mondiale du sourire

        "Hygiène et civilisation ?". Étudie le sujet au préalable :

        Santé Magazine :



        Suzanne Gagnon, dermatologue à Montréal et interrogée par le site Best Health Mag, rappelle qu’une épilation pubienne "n’est pas sans dangers" car elle provoque des irritations, des inflammations et, parfois, des infections dans cette zone du corps particulièrement vulnérable aux bactéries et aux champignons en raison de son humidité. Sans compter la gêne provoquée par les poils incarnés au moment de la repousse. Les risques vont jusqu’à contracter des infections sexuellement transmissibles (IST), même si le nombre de cas est rare.



        Le Progrès :



        Sans la barrière pileuse protectrice, mycoses, infections urinaires et infections sexuellement transmissibles (IST) auraient tendance à s’installer davantage, suggèrent quelques études. C’est le cas du Molluscum contagiosum, un virus sexuellement transmissible et responsable de petites excroissances de chair bénignes, selon les observations effectuées par un dermatologue niçois sur trente patients atteints de cette affection : 93 % d’entre eux étaient épilés. Une étude américaine a aussi relevé que 18 % des adeptes de l’épilation intégrale avaient déjà eu de l’herpès, la syphilis ou encore la chlamydia, contre 8 % chez les personnes qui ne touchent pas à leurs poils pubiens.



        Medisite :



        Les personnes s’épilant rapportent avoir eu plus de problèmes liés aux IST que les personnes qui ne s’épilent pas (14% contre 8%). Des liens entre IST et épilation ont été trouvés pour certaines maladies : l’herpès, le Papillomavirus et la syphilis. Cependant, peu de personnes ont signalé avoir eu le molluscum. Des liens ont également été trouvés avec la chlamydia et le VIH, mais pas avec la gonorrhée. L’étude affirme en effet que l’épilation peut entraîner de petites coupures dans la peau, pouvant rendre les personnes plus vulnérables aux IST.



        Je peux continuer pendant 2h comme ça si tu veux, mais j’ai atteint déjà les 2500 caractères maximum d’un commentaire !


    • #2056972
      le 06/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      @ Hugues, je crois que tu as un sacré problème avec ta sexualité, quand tu compprendras que la motivation première de l’épilation a été de tous temps et dans toutes les civilisations l’hygiène, (puis ensuite l’érotisme, mais cela en découle. maintenant si ton gôut bestial te fait préférer les odeurs fortes , les petits animaux et la tarte aux poils, grand bien te fasses.
      quant au rapport entre religion et sexualité, interesse toi trente secondes au tantrisme au shivaïsme et au shaktisme et tu comprendras vite que tout ce que tu racontes est une vaste foutaise. les bergères de l’atlas s’épilent, tout comme les paysannes indiennes (et même les hommes).
      Donc, un conseil, lis quelques bouquins d’ethnologie et même d’histoire ( histoire des religions entre autres) avant de sortir tes poncifs.
      Et le plus drôle dans l’histoire c’est que la section hairy dans les sites pornos est très demandée,elle est d’ailleurs une des perversions à la mode (avec les nains et les grannies).
      la sexualité c’est comme la bouffe, il en a qui préfèrent manger épicé et d’autres non, et alors ?

       

      • #2057044
        le 06/10/2018 par Hugues
        La Journée mondiale du sourire

        @paramesh : Josette t’a déjà mouché avec 3 extraits de presse mieux que je ne l’aurais fait (cf. au-dessus).

        Quant à la section "Hairy" des sites pornos, ils démontrent qu’est relégué à une section "Freaks" (monstres) et anormale ce qui est 100% naturel : une femme avec des poils. Et on est priés de trouver ça normal !

        Merci pour l’exemple qui ne plaide pas en la faveur de ta thèse.


      • #2057056
        le 06/10/2018 par Alfred
        La Journée mondiale du sourire

        "La section hairy dans les sites pornos est très demandée, elle est d’ailleurs une des perversions à la mode"

        Alors ça c’est fort de café haha une femme "hairy" (donc simplement avec des poils, on ne parle pas des monstres comme la photo de l’article) serait une "perversion" ?...

        On touche le fond là en matière de manipulation mentale (la tienne bien sûr) par une trop grande consommation de porno.

        @Paramesh : arrête le porno et réconcilie toi avec le monde normal et les femmes normales :)


    • #2057199
      le 07/10/2018 par slim
      La Journée mondiale du sourire

      J’hallucine M. @Hugues

      L’épilation n’est pas une pratique déviante...Comment crois-tu qu’on se débarrassait des morpions ou des poux dans l’antiquité en Europe ou ailleurs d’ailleurs ?????

      PAR UN RASAGE TOTALE DE LA TÊTE AU PIEDS sourcils compris...

      Il y a aussi d’autres considérations dans les pays désertique : la chaleur et le manque d’eau.
      Donc l’épilation est dans ces pays une question d’hygiène, ça remonte bien avant l’islam.

      Si l"épilation est une déviance alors je dirais que tu n’as plus qu’à t arrêter de te couper les cheveux, les ongles, etc etc


    • #2057234
      le 07/10/2018 par Auri
      La Journée mondiale du sourire

      Les poils servent de lubrifiant là où il y a des contacts peau contre peau. C’est pour ça qu’ils sont particulièrement abondant à certains endroits du corps...


    • #2057268
      le 07/10/2018 par James Fortitude
      La Journée mondiale du sourire

      @ Tatiebaba
      Dites a votre copine brune de ne plus se raser avec un rasoir et verrez que cette photo n’est pas un montage ! Nous sommes tellement dans un monde aseptisé et normalisé que l’on en oublie notre propre nature !


    • #2057293
      le 07/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      hilarant, les sources de josette ? santé magazine, la propagande féministe dans son abjection la plus féroce.
      Vous les jeunes, vous mélangez tout : le porno est arrivé à l’épilation parce que c’est du visuel et que les poils c’est pas photogénique. Ensuite que le business se soit emparé de l’épilation c’est de bonne guerre, question de mode, quant à l’épilation pour les hommes c’est aussi un simple business puisqu’on voit de plus en plus de pédés mal rasés (donc la féminisation des hommes ne passe pas par le poil mais par la consommation de crèmes de beauté). le problème c’est le porno et le business de la mode, pas le poil, je te le répète : ouvre quelques livres d’éthnologie et tu comprendras que l’épilation culturelle n’a rien à voir avec la sexualité (les moines et les bhramanes indiens s’épilent, les prêtres egyptiens s’épilaient), l’oisiveté (les grecs s’épilaient avant de s’entrainer au gymnase) ou la dégénérescence : le romain de la république s’épile et se rase de près pour justement ne pas ressembler au barbare hirsute bestial et mal lavé.
      D’ailleurs culturellement, en général plus tu as de poils moins tu te laves. ce qui prouve encore que poil et l’hygiène ne font pas bon ménage : rien de plus cracra qu’un rabbin ou un pope, le hammam, le sauna, les thermes, les bains publics sont synonymes d’épilation puisque ce sont les lieux traditionnels où on la pratique (et pas dans les bordels).


    • #2057300
      le 07/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      alfred, hairy n’est pas la femme normale mais l’hyper poilue. le porno cherche seulement à vendre. le retour de l’épilation en occident est lié à la liberation sexuelle des années 60, pas au porno de ces années là qui était totalement dans la tarte au poils. ce retour de l’épilation n’est par contre pas hygienique (car non culturel chez nous) mais "érotique", la redécouverte esthétique de la beauté du corps) le porno n’a fait qu’acter cette évolution des moeurs. (je suis assez âgé pour pouvoir en parler puisque j’ai vécu toute cette évolution)


    • #2057327
      le 07/10/2018 par Total fiasco
      La Journée mondiale du sourire

      Tout ça pour ça...
      Il s’agit juste pour ces demeurées d’arborer une pilosité ostentatrice afin de lutter contre un "patriarcat" imaginaire. Les débats sur l’hygiène pubienne des égyptiens, etc...,on s’en cogne !
      Personnellement, j’ai d’autres chat-tes à fouetter...


    • #2057693
      le 08/10/2018 par Trident
      La Journée mondiale du sourire

      Bonjour,

      @Josette :



      Les personnes s’épilant rapportent avoir eu plus de problèmes liés aux IST que les personnes qui ne s’épilent pas (14% contre 8%).



      Peut-être que la raison est simplement que les personnes qui s’épilent ont une sexualité plus débridée et multiple.

      Personnellement, j’aime bien les poils, et j’ai eu beaucoup de partenaires (femmes). Mais pas de MST, il suffit de bien se laver ensuite et de ne pas le faire avec n’importe qui ;-) Et de ce que j’ai pu constater, beaucoup de celle-ci n’avaient que peu de poils, voire pas du tout... C’est assez frustrant ! Et je n’ai pas rencontré que des nymphomanes. A vrai dire, aucune.


  • #2056798
    le 06/10/2018 par RooO
    La Journée mondiale du sourire

    La photo de Hollande est exceptionnelle ! Je la sauvegarde ça peut servir !

     

  • #2056851
    le 06/10/2018 par NousVoilà
    La Journée mondiale du sourire

    N’est-ce pas maladroit (pour ne pas dire antisémite) de la part d’aplati de nous proposer cette séquence historique ?


  • #2056879
    le 06/10/2018 par pachia
    La Journée mondiale du sourire

    Schiappa la Néglige n’est pas "ronde" sur la photo, n’exagérons rien, elle est seulement boulotte.
    Elle demande à des gens d’oser l’amour des boulottes.
    En effet, c’est osé, intrépide même.
    Courage, fuyons.


  • #2056931
    le 06/10/2018 par James Fortitude
    La Journée mondiale du sourire

    Par rapport à la lettre de Pétain, toute fois si elle est authentique, si en 40 le communautarisme cryptcommuniste et financier mettait déjà les Nations à genou, il n’est pas malvenu dans un réel contexte qu’une lettre officielle soit émise au nom de la sauvegarde de la Nation Française au cas ou cette dernière serait attaquée sournoisement par des forces antiFrance et destructrices de nation !!!
    On voit que tout est bien huilé du côté des shoatistes antiFrance d’hier et d’aujourd’hui au point qu’ils nomment nos représentants d’Etat d’ "antisémites" si ces derniers ne se plient pas à laisser le communautarisme s’infiltrer dans les postes régaliens à haute responsabilité !!! I
    Aujourd’hui on ne peut que constater que la France fut bien top tolérante face au shoatisme qui détient aujourd’hui le pouvoir d’imposer une suprématie antiFrance.

     

    • #2057127
      le 07/10/2018 par Riton
      La Journée mondiale du sourire

      Attends tu n’a pas vu la grosse ficelle ?

      Le doc est authentique mais les annotations ...

      Les historiens ont déjà fait le travail, la plume de Petain était juive, beaucoup de juifs à Vichy en 40, Petain voulait sauver les Juifs français et "rendre" les juifs refugiés à l’Allemagne !


    • #2057276
      le 07/10/2018 par James Fortitude
      La Journée mondiale du sourire

      @Riton
      En effet !
      Le résultat et les conséquences antiVichy sont signés par ceux qui voulaient un statut spécial et communautaire dans nos sociétés futures ! Les faits sont là aujourd’hui, nous subissons la mise en oeuvre de leur projet communautaire antiFrance.
      Même les historiens américains le démontrent :
      http://www.lefigaro.fr/livres/2015/...


  • #2056959
    le 06/10/2018 par James Fortitude
    La Journée mondiale du sourire

    Notre service public de l’audiovisuel sous l’emprise du fascisme sioniste :
    https://herveryssen.wordpress.com/2...


  • #2057043
    le 06/10/2018 par L’Incorruptible
    La Journée mondiale du sourire

    C’est un montage...

     

    • #2057272
      le 07/10/2018 par James Fortitude
      La Journée mondiale du sourire

      Le jour ou les hommes métrosexuels ne se raseront plus, on dira que c’est un montage s’ils ont des poils !


  • #2057356
    le 07/10/2018 par nbv
    La Journée mondiale du sourire

    François Villon parle avec beaucoup plus de douceur et de sympathie que paramesh de la "tarte aux poils" (!) comme il dit, une locution bien méprisante et bien pornographique, sous un discours hygiéniste.
    Sourions avec Villon, décrivant les attributs d’une jeune femme fertile :
    "Ces larges reins, ce sadinet
    Assis sur grosses fermes cuisses
    Dedans son petit jardinet
    " !
    Donc oui, épilation, désertification, kif-kif. La Nature fait bien les choses, après tout. Pourquoi se compliquer la vie à s’en rendre malade ? Désherber la femme, épiler le paysage... On obtient des Saharas.

     

    • #2057492
      le 07/10/2018 par Seb
      La Journée mondiale du sourire

      Bien repondu au pauvre Paramesh qui est une pauvre victime de notre société spectaculaire mais ne le sait pas car il est aveuglé par les phares de celle-ci.


    • #2057541
      le 07/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      mon pauvre seb, tu ne comprends rien à rien, lutte tant que tu veux contre le porno, tant que tu le prendras "par le poil" tu n’arriveras à rien si ce n’est nourrir tes fantasmes : tu te gourres de combat. c’est tout ce que je m’échine à dire. et quand je dis porno c’est tout aussi valable pour la féminisation du mâle occidental. la virilité n’est aucunement liée au poil tout comme la perversion n’as pas liée à l’absence de poils. voyagez, renseignez vous et surtout arrêtez de prendre les vessies pour des lanternes.
      Avec le féminisme et le porno, c’est les couilles qu’on vous coupe, pas les poils. devenez adultes bon sang

       

      • #2057627
        le 08/10/2018 par Seb
        La Journée mondiale du sourire

        Très argumenté tout ça ! :-)

        Je préfère les raisonnements argumentés de la partie adverse, si je puis me permettre. Beaucoup mieux documentés que vos arguments d’autorité assénés gratuitement.

        Et une conclusion en queue de poisson à l’image de la confusion de votre esprit.


    • #2057598
      le 07/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      "tarte aux poils" (!) comme il dit, une locution bien méprisante et bien pornographique




      pourquoi ? c’est pas délicieux la tarte ?
      L’expression "tarte aux poils" n’est pas dévalorisante ou méprisante, j’ai été élevé au tablier de forgeron et à la tarte aux poils du temps de ma prime jeunesse et donc de l’éveil à la sexualité, le temps où l’ on apprend justement, et ceci bien avant avant l’invention de la pornographie de masse.
      le poil n’était que l’ultime paravent, rien de plus, mais les poils, plus il y en a et plus c’est caché , donc ces expressions populaires ne font que refléter le plaisir d’arriver au but : dans la tarte aux poils, c’est connu, le meilleur c’est le jus.
      par contre où je suis d’accord, ce sont des expressions
      masculines (on ne parlait pas comme çà devant les filles), c’est l’argot érotique : une expression de la culture populaire ,voir les nombreuses dizaines de mots colorés qui désignent le pénis (personnellement je n’ai pas de pénis mais j’ai une bite). l’argot est avant tout populaire, bon enfant, et imagé, le bagou.
      votre problème est que vous êtes d’une génération qui est née avec le porno, (moi pas) : vous avez vu l’acte avant de le pratiquer mais avec des lunettes plutôt déformantes, vous avez loupé l’étape de la découverte.
      ce qu’il y a dans le porno actuel n’est que le reflet déformé de notre société mais la pornographie a toujours existé : la pornographie c’est le sexe quand il n’est pas sacré ou sacralisé, (le sexe obscène vieux comme le monde) c’est utile socialement (le festif, le rire par l’image, l’outrance) mais il faut que ce soit exceptionnel et discret ; or de nos jour la pornographie a phagocyté toute la société, elle est la norme et non l’exception.
      posez vous la question : à quoi sert la pornographie actuellement ? tout simplement au plaisir solitaire donc indispensable dans une société ou la solitude et la misère sexuelle ne font qu’augmenter. l’individu consommateur solitaire et déprimé peut toujours se branler. le seul problème c’est que les fantasmes réalisés de la pornographie devenant une norme, les gens d’aujourd’hui les prennent pour la réalité de la sexualité. avec pour conséquence de devenir impuissant devant la fadeur du concret. or le concret n’est pas fade du tout si on sait goûter au sel de la vie (avec ou sans poils, sur une peau de bête ou dans des draps en soie).
      Lisez le kama sutra en intrégrale et avec les commentaires, c’est un ordre

       

      • #2057629
        le 08/10/2018 par Stradivarius
        La Journée mondiale du sourire

        c’est que les fantasmes réalisés de la pornographie devenant une norme, les gens d’aujourd’hui les prennent pour la réalité de la sexualité



        Bah voila paramesh finit par comprendre que l’épilation de la pornographie est devenue une norme car les garçons pensent que c’est la réalité du corps de la femme.

        Il y est arrivé tout seul ! La force de la maïeutique. Bravo :-)


    • #2057787
      le 08/10/2018 par paramesh
      La Journée mondiale du sourire

      @ stradivarius : toi aussi t’es une synthèse, relis tous mes posts sur le sujet : ce n’est qu’un développement logique sans aucune contradiction interne, donc si tu acceptes la conclusion en refusant les prémices, c’est toi qui a un problème de cohérence. reste donc englué dans tes poils.
      tu me fais penser à tous ces bobos qui prennent le look mal rasé pour faire viril alors que se sont des tapettes sociales. quand il n’y a plus de fond, on se rattrape comme on peut sur la forme.En fait tu me fais penser aux vegans qui ne supportent pas qu’on puisse manger de la viande : nouveau concept : le viandard génocidaire épilé