Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Syrie : des positions de Daech frappées par des missiles iraniens

Un message aux Israéliens

Les Gardiens de la révolution iraniens ont annoncé lundi matin [1er octobre 2018] avoir tiré des missiles balistiques sur des positions djihadistes en Syrie. Ils n’ont pas précisé d’où les fusées ont été lancées. Il s’agit selon eux d’une action de représailles à l’attentat d’Ahvaz, le 22 septembre dernier, où un commando de terroristes a abattu 24 personnes.

 

Le site Internet des Gardiens de la révolution a publié plusieurs photos de traînées de fumées et de points lumineux dans un ciel nocturne au-dessus d’un relief montagneux désertique. Selon l’agence de presse iranienne Fars, proche des conservateurs, deux types de missiles ont été utilisés : des Zolfaghar (portée : 750 km) et des Qiam (800 km).

« Le quartier général des responsables du crime terroriste d’Ahvaz a été attaqué il y a quelques minutes à l’est de l’Euphrate par plusieurs missiles balistiques tirés par la branche aérospatiale des Gardiens de la révolution », écrivent sur leur site Internet les Pasdarans, armée d’élite de la République islamique.

« Selon les premières informations, de nombreux terroristes takfiris et les chefs responsables du crime terroriste d’Ahvaz ont été tués ou blessés dans cette attaque », ajoutent-ils. Le terme « takfiri » est utilisé par les autorités iraniennes pour désigner les djihadistes sunnites. Il dérive du mot arabe « takfir » (anathème), que ces derniers utilisent pour justifier la violence contre ceux qu’ils estiment être des impies.

[...]

C’est l’ayatollah Ali Khamenei qui, le 24 septembre, a lié les auteurs de l’attentat d’Ahvaz aux groupes djihadistes opérant « en Syrie et en Irak ». Le guide suprême iranien les a accusés d’avoir été « financés par les Saoudiens et les Émirats arabes unis ». Ryad et Abou Dhabi ont démenti ces accusations.

Lire l’article entier sur leparisien.fr

Les restes de l’armée des supplétifs de l’Empire, sur E&R :

 

Pour ne pas confondre la République islamique avec l’État islamique,
lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Si leurs missiles sont de la même qualité que leurs avions de chasse Israël peut dormir tranquille .


  • Donc si je comprend bien, pour Le-parisien, daech ne sont pas des impies, mais de bons musulmans qui font le boulot...

     

    • #2057308

      Pas que pour Le Parisien... La France est sunnite (en partie si on veut, car je parle d’une certaine communauté). Soral a du courage en maintenant un certain cap à ce sujet. On parle du clivage Chrétien / Musulman, la Merde viendra aussi du clivage Musulman / Musulman. On comptera les points.


  • Ces positions de Daesh en Syrie sont de fait sous la protection des US (sinon elles auraient été liquidées depuis longtemps). Le risque de causer quelques pertes humaines dans les forces US n’a pas arrété l’Iran pour autant.

    Simultanément à Daesh, l’attentat d’Ahvaaz a été revendiqué aussi par le groupe d’opposition iranienne, les Moudjahidin, qui a une base en France. Dans ces conditions, il était logique que le gouvernement de Macron s’inquiète d’une tentative Iranienne, sur les sol français, contre les Moudjahidin.

    D’autre part, les services français savent parfaitement qu’il existe un autre pays, qui fait parfois des attentats sous faux drapeau, afin de mobiliser un état occidental contre un pays musulman. Donc, neutraliser le Centre Zahra maintenant, c’est aussi le mettre par avance hors de cause dans un possible faux drapeau à venir.

    Il y a cet article du Monde : "Paris accuse le renseignement iranien d’avoir commandité le projet d’attentat de Villepinte" qui attribue au gouvernement Français bien des accusations contre l’Iran. Mais comme par hasard, la source du Monde est absolument anonyme.

    Bref, je maintiens l’analyse que j’ai exprimée antérieurement : la descente sur le Centre Zahra ne s’interprète pas automatiquement comme une attitude sioniste du gouvernement.

     

    • Plutot sensé comme retour merci, je garde sous le coude
      On est dans le billard à trois bandes et plus en ce moment, c’est plutot notable, donc je vais garder ca à l’esprit


    • #2057453
      le 07/10/2018 par 2ème bureau au fond du couloir
      Syrie : des positions de Daech frappées par des missiles iraniens

      Possible...Les services de renseignements voudraient les protéger et ainsi désamorcer un attentat sous faux drapeaux.
      Une lueur de résistance, La France ne serait pas morte le 11 septembre 2001 ?


    • Etant entendu que le projet de faux drapeau est une hypothèse, pas une certitude. Néanmoins si on y réfléchit :
      1) le Pentagone est déjà très occupé à recréer une Guerre Froide avec la Russie et la Chine
      2) il considère qu’il a déjà beaucoup trop donné pour le Grand Israël
      Sachant cela, qu’est-ce qu’il reste à Israël comme autre solution, s’il persiste à vouloir détruire l’Arc Chiite, vu qu’il n’a pas la capacité de le faire seul ?