Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La LICRA écrit à Jean-Luc Mélenchon après les propos de Danièle Obono

Le Maître siffle la fin de la récré

L’avocat Mario Stasi a pris lundi la tête de la LICRA, succédant à Alain Jakubowicz, et immédiatement écrit à Jean-Luc Mélenchon pour lui demander de clarifier ses positions après les déclarations controversées de la députée Danièle Obono, a-t-on appris auprès de l’association.

 

Celle-ci avait refusé de condamner les propos de la porte-parole du parti des Indigènes de la République, Houria Bouteldja. Le politologue Thomas Guénolé, également membre de la France insoumise, avait quant à lui dénoncé ces propos en mars 2016 dans l’émission Ce soir ou jamais sur France 3.

 

 

Demande de clarification

M. Stasi a entamé son mandat en écrivant au chef de file de La France Insoumise pour lui demander de « clarifier publiquement sa position et celle de son parti » à l’égard du Parti des indigènes de la République (PIR), qu’il a qualifié de « groupuscule extrémiste » à la « doctrine exclusivement vertébrée par le racisme et son obsession des Juifs  », selon un message posté sur sa page Facebook.

 

« Je dois vous dire, au nom de la Licra, ma plus grande inquiétude face à un tel relativisme qui conduit, par la voix d’une élue de la République, à banaliser le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie », a écrit M. Stasi dans ce courrier.

[...]

Dans son communiqué annonçant la nomination de son nouveau président, la LICRA soulignait que « devant la poussée des communautarismes, des extrémismes politiques et religieux, face au développement d’un véritable racisme identitaire et d’un antisémitisme aux multiples visages, Mario Stasi aura à cœur de défendre la vocation universaliste et républicaine du combat antiraciste ».

Lire l’article entier sur ouest-france.fr

Obono et la pression sioniste, sur E&R :

Le courage qu’Obono n’a pas se trouve chez Kontre Kulture :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents