Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – La bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

La bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, le 28 juillet 1488, est un tournant décisif dans l’histoire de la Bretagne. Ce jour-là, l’armée royale menée par Louis de La Trémoille remporte une victoire totale sur les troupes bretonnes et leurs alliés anglais, allemands et espagnols, accompagnés également par un certain nombre de princes rebelles. Même si trois années de campagne suivront, cette bataille marque non seulement un coup d’arrêt décisif à la révolte des princes ,mais aussi, et surtout, la fin de l’indépendance de la Bretagne. En effet, celle-ci débouche sur le traité du Verger, puis sur le mariage entre Anne de Bretagne et Charles VIII. Le rattachement total du duché ne sera plus alors qu’une question de temps.

 

Retrouvez La Petite Histoire, sur E&R :

 






Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2706001
    Le 14 avril à 14:13 par Pierre-Marie
    La Petite Histoire – La bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

    Mes ancêtres, vannetais, ceux dont je porte le nom, ont pour partie péri dans une des batailles de cette guerre. Les survivants ont été dépossédés de leurs biens mais sont restés bien enracinés dans la région de Landaul et Locoal-Mendon. Il reste des pièces d’archive des "défilements" où les combattants présentaient leurs armes. Bevet Breizh, Breizh Atao !

     

    Répondre à ce message

  • #2706045
    Le 14 avril à 15:07 par le moine vengeur
    La Petite Histoire – La bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

    Oser s’allier aux anglais,le ciel leur était-il tombé sur la tête aux celtes ?

     

    Répondre à ce message

    • #2706134
      Le 14 avril à 17:33 par loeiz ar vran
      La Petite Histoire – La bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

      Très intéressante analyse, effectivement c’est bien la république qui a totalement achevée l’autonomie bretonne. Pour ce qui concerne le port de l’uniforme anglais, il y avait une raison très simple, les archers anglais avaient la réputation d’être les meilleurs de tous, donc cela avait pour but d’impressionner l’adversaire. Il y a une autre occasion ou les bretons ont porté l’uniforme anglais, c’est le jour ou le commando Kieffer à sauté au dessus de la Normandie. Mais je dis ça, je dis rien. ????
      Je vous suggère une autre bataille entre la France et la Bretagne à traiter dans une de vos videos, celle de Jengland. Vous savez, celle où votre roi Charles le chauve s’est enfuit en pleine nuit en abandonnant ses troupes. Pour le coup, ce jour là, la classe n’était pas du côté franc. Oui moi aussi je peut être taquin, mais je vous aime bien quand même. ????

       
  • #2706175
    Le 14 avril à 18:41 par Alain Bispol
    La Petite Histoire – La bataille de Saint-Aubin-du-Cormier

    On aura plus vite fait de lister qui et quoi la République n’aura pas trahi
    ....
    Zemmour a une idée là-dessus ?

     

    Répondre à ce message

  • #2706291

    En plus de Jengland, il sera bon de traiter la victoire des Bretons de Nominoë, "Tad ar Vro", père de la patrie, à Ballon (Bains sur Oust, 35600) en 845, également contre Charles le Chauve. Un monument a été élevé pour commémorer ce haut-fait de notre histoire (dommage cependant que le Gwenn ha du n’y flotte pas en permanence). Chaque Breton devrait faire ce pélerinage pour renouveler son dévouement à la Bretagne. Breizh da viken.

     

    Répondre à ce message

  • #2707271

    ...Le combat des Trente (1351) au chêne de mie-voie entre Josselin et Ploërmel où les bretons firent mordre la poussière aux anglois .Brezhoneg da viken...memes tra ! comme dirait Valls. Bises à Chistopher (c’est pas un peu anglais ça ?)

     

    Répondre à ce message