Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – La rocambolesque évasion de Napoléon III

Le 25 mai 1846, après deux coups de force manqués, Louis-Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, est prisonnier au fort de Ham depuis maintenant six ans. Poussé par son rôle d’héritier de la couronne impériale et bien décidé à restaurer le trône de son oncle, le futur Napoléon III décide alors de s’évader. Grâce à un étonnant stratagème, aussi habile qu’efficace, le voilà grimé en ouvrier, planche sur l’épaule, pour tenter de déjouer la vigilance des (nombreux) gardes du fort, dont aucun prisonnier n’était jusqu’ici parvenu à s’enfuir. Retour sur l’histoire rocambolesque de l’évasion qui le mènera, quelques années plus tard, sur le chemin du pouvoir.

 

Napoléon III, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Louis Napoléon, ce bâtard qui n’avait pas une goutte de sang Bonaparte, n’était qu’un arriviste forcené .
    Sa mère, l’inénarrable traînée "reine Hortense" lui écrivit un jour, à propos des Français : " Le même peuple peut être pris deux fois au même lacet ". Voilà ce que ces ordures pensaient de nous !


  • Les Bonaparte, ces Italtoufs, ont fait un tort immense à la France : a Waterloo, la France perd la prépondérance en Europe, prépondérance qui remontait à Rocroi (1643), au profit de l’Angleterre . A Sedan le bâtard "Napoléon" III fait rétrograder la France à la troisième place en Europe, derrière l’Allemagne . En 1800 la France était encore la première puissance mondiale, en 1900 elle ne sera plus que la 4ème, derrière les USA, GB et l’Allemagne . Le XIXème siècle a été un siècle de déclin pour la France, la famille Bonaparte en est en grande partie responsable .

     

    • sans la revolution pas de bonaparte donc pas de guerre de 70 donc pas de guerre de 14 donc pas de guerre de 39-45 !!!!!!!!!


    • Napoléon, le "messie" de la Révolution, son exécuteur testamentaire, agent de la finance judéo-britannique, de la Franc-Maçonnerie et du mondialisme, père de l’occident moderne castré et décadent, a profondément et durablement ruiné les français économiquement et moralement. Il est temps de tourner cette sinistre page, Républiques et Empires confondus, sans oublier les mascarades de Restaurations.


    • A Bardamu : totalement rien à voir ! C’est l’unification de l’Empire germanique et plus tard la peur du bolchevisme qui ont conduit aux guerres que vous citez. N’oubliez pas que l’empire et le royaume ont en commun la religion.


  • Beaucoup de critiques et de haine dans les 2 commentaires précédents. Sans doute écrit par des royalistes ou des républicains. !
    Napoléon III était un avant-gardiste fans idées. (Mouvement sociaux, Union Européenne, tunnel sous la Manche...)
    là où la France a perdu de sa gloire avec Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe ; Napoléon III lui a redonné une place centrale (industrie, transport, urbanisme, hygiène, culture, exposition universelle).
    Et c’est sans parler des influences et conquête militaire. Unification de l’Italie, création de la Roumanie et du Liban, Chine, Crimée. Et le Mexique malheureusement une défaite. La France seul pays de l’Europe a avoir apporté une contribution militaire, pendant que les autres pays alliés n’apportaient que du soutien politique. Finalement, les Yankees sont intervenus. Conséquence pour l’Europe d’être restée trop neutre avec la Confédération des États du Sud.
    Napoléon III à gagné l’estime de la reine Victoria.
    Sa chute et celle de la France, on l’a doit à Bismarck qui modifié la tristement fameuse dépêche. S’ensuivi les désastres d’une guerre continuée par la république et le massacre de la Commune par Thiers et les Versaillais.
    Napoléon III par son règne à contribuer à l’image glorieuse et romantique de la France. Mais ce n’est pas à l’école que l’on apprend ceci, période effacée par la république et dont elle s’appropriera tout ce qu’à créé notre empereur !