Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Louis XI face à Charles le Téméraire

La bataille de Montlhéry, en 1465, est le conflit d’importance qui oppose le roi Louis XI à son futur grand rival, Charles le Téméraire, fils de Philippe le Bon. Furieux après le rachat des villes de la Somme par la couronne de France, le duc de Bourgogne entraîne de puissants féodaux à ses côtés, ainsi que des archers anglais, et rassemble une armée dans le but d’effrayer Louis XI. Mais il en faut bien plus pour impressionner « l’Araignée », qui réunit lui aussi une armée et se porte à leur rencontre. La bataille décisive l’opposera à Charles, cristallisant la haine naissante entre les deux hommes.

 

La Petite Histoire , sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2641035

    Ah excellent !! Mon roi préféré <3
    Je vous conseille aussi l’excellent téléfilm ’Louis XI, le pouvoir fracassé’ disponible gratuitement sur Youtube pour ceux que ça intéresse.

     

  • Un épisode entier consacré à Louis XI ne serait en effet pas de trop. Un "grand roi", doté d’une remarquable "intelligence politique" comme il est dit.


  • #2641210

    "L’Araignée",méticuleusement,perfidement parfois,et avec vision,n’hésitait pas à se mêler dans la foule pour humer l’air du temps ou a jouer au billard à trois ou quatre bandes avec ses ennemis pour arriver à ses fins:accroître les Terres de France.
    Superstitieux,un peu bigot,simple d’apparence,il a fini par tisser sa toile et laisser un pays "modernisé"(armée,imprimerie),un Etat plus fort, au détriment des impôts qui augmentèrent considérablement.
    De Walter Scott : Quentin Durward,roman chevaleresque mais qui traduit assez bien sans doute, ce que fut cette époque...


  • Un grand roi, moderne, qui a mis les gens du peuple en haut et les gens d’en haut en bas. Voilà pourquoi il est haït par les élites.


  • J’ai toujours aimé Charles le Téméraire. Ce fut le dernier chevalier, à une époque où les banquiers et les marchands commençaient à tenir le haut du pavé, où les réalités de la diplomatie prenaient le pas sur l’idéal chevaleresque.


  • Relire l’admirable biographie de Paul Murray Kendall, un historien écossais vous fera comprendre que la renaissance italienne doit tout à ce roi incroyable.