Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La Russie va fournir du charbon et de l’électricité à Kiev

La Russie va fournir du charbon et de l’électricité à l’Ukraine, a fait savoir samedi Moscou. Les centrales ukrainiennes sont actuellement à court de combustible en raison du conflit dans l’est du pays, où se trouve l’essentiel des installations industrielles. A l’aube, un échange massif de prisonniers a eu lieu près de la ville de Kostiantynivka.

Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine, a parlé d’un geste de bonne volonté de la part du président russe, ajoutant que la Russie n’exigerait pas de paiement préalable. "Poutine a pris la décision d’entamer les livraisons en raison de l’urgence de la situation (...) et malgré l’absence de prépaiement", a-t-il déclaré, selon l’agence de presse russe Tass.

La Russie doit livrer 500 000 tonnes de charbon par mois à l’Ukraine et la quantité pourrait doubler si un nouvel accord est conclu, a précisé le vice-Premier ministre russe Dmitri Kozak sur la chaîne de télévision Rossiya 24.

Kiev avait annoncé la veille la suspension les liaisons ferroviaires et par autocars avec la Crimée, annexée en mars par la Russie. Les autorités ukrainiennes avaient déjà coupé brièvement l’électricité à la péninsule.

Les réserves ukrainiennes de charbon, d’ordinaire de quatre à cinq millions de tonnes en hiver, sont tombées cette année à 1,5 million. Le ministre ukrainien de l’énergie Voldimir Demtchichine avait annoncé la semaine dernière l’ouverture de discussions avec la Russie pour combler la pénurie. D’autres accords en ce sens ont déjà été conclus, mais le charbon n’avait pu passer la frontière. On ignore si les problèmes à l’origine du blocage ont été résolus.

Accueil de 145 militaires

Le président ukrainien Petro Porochenko a accueilli à l’aube à Kiev 145 militaires ukrainiens échangés la veille contre 222 rebelles prorusses dans l’est séparatiste. Cet échange de prisonniers intervient dans le cadre d’un accord conclu cette semaine lors de pourparlers à Minsk.

Cet échange massif de prisonniers, le plus important depuis le début du conflit à mi-avril, devrait s’achever avec la remise à l’Ukraine de ces quatre militaires détenus dans la république séparatiste de Lougansk. Interrogé, un responsable de cette république autoproclamée, Vladislav Deïnego, s’est refusé de préciser l’heure et l’endroit de leur remise en liberté.

Vendredi, les deux camps ont procédé à un échange de centaines de prisonniers dans la région rebelle voisine de Donetsk. L’opération s’est déroulée sur une route près de la ville de Kostiantynivka, à 45 km au nord de ce bastion séparatiste. Elle a concerné 222 rebelles (femmes et hommes) et 146 soldats ukrainiens, selon l’AFP.

L’un des soldats a refusé de rentrer à Kiev arguant qu’il était d’origine russe et désapprouvait les actes de l’armée ukrainienne dans l’Est.

Voir aussi, sur E&R :

La genèse de la discorde entre la Russie et l’Ukraine chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Poutine est vraiment le maitre. Il a tellement de patience, il maitrise toute les situations avec deux coups d’avance. Si il y a une amélioration dans l’est de l’Ukraine et plus globalement entre l’Ukraine et la Russie, c’est uniquement grâce à lui.

     

    • C’est sûr que le décalage est grand entre la caricature du russe brutal, idiot et dénué de finesse comme les peints la filmographie hollywoodienne, et la finesse géostratégique d’un Poutine. Enfin ils en sont plus à une connerie contre-productive près au service propagande de Sion.


  • Maintenant que la Russie va livrer du charbon et de l’électricité a l’Ukraine (sans exiger de pré-paiement) ,je vois mal comment les politiciens oligarques de Ukrainiens vont hurler a l’« envahisseur russe » comme ils le faisaient inlassablement pour masquer leurs échecs militaires face aux insurgés du Donbass ...


  • ça doit lui faire mal au c... mais au moins il passe pour un humaniste : quenelle inversée.


  • Toutes les centrales nucléaires qui ont été construites en Ukraine datent de l’époque Soviétique,les gouvernements Ukrainiens ont négligé la maintenance,la rénovation et la constructions de nouvelles centrales....
    Les autorités Russes veulent éviter le risque d’un nouveau Tchernobyl puisque le manque de charbon conduiraient les Ukrainiens a surexploiter leurs vétustes centrales nucléaire...


  • la classe le vlad,les baltringues de l’ouest n’ont vraiment pas le niveau.


  • #1069932

    "Bastion" à la place de "ville" ou plutôt "ville bombardée depuis un an".
    Prochaine fois qu’il y a une tuerie une école américaine, on oubliera l’école, on dira proche d’une base militaire s’il y a un commissariat dans la ville ?
    Et puis Manhattan , n’est-ce pas entourer d’eau , comme des fossés d’un château fort ? Donc l’attaque du worldwide trade center, c’était une attaque sur le bastion centrale de la base militaire.
    Bouffons !