Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

30 août 2014

Erratum : les émeutiers du 10 août étaient plusieurs milliers, et non quatre cents comme il est dit à 13’15.

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

76 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Passionnant ! Merci Marion Sigaut !

    Vous remettez les pendules à l’heure, surtout de cette soi-disant révolution dite « française » mais uniquement franc-maçonnique dans l’esprit soudoyée par les .... anglais !

    Comme aujourd’hui d’ailleurs avec l’U.E. et les E.U. dont l’Angleterre et sa City sont les véritables propriétaires !

    Serions déjà sans le savoir les sujets de « sa Majesté » ?


  • Merci MADAME, que Dieu bénisse les gens comme vous qui, sans animosité, et animés simplement du devoir d’informer le peuple, nous éclairent sur la vérité


  • C’est toujours un plaisir de voir apparaitre une nouvelle vidéo de Marion Sigault. Merci.


  • Le vote de la mort du roi par son cousin Philippe égalité avait pourtant surpris Robespierre qui s’était écrié :"le malheureux,il aurait pu s’abstenir personne ne lui en aurait tenu rigueur.."

    Faire bosser les enfants comme des esclaves...un acquis de la révolution mis à mal sous Louis-Philippe...Les rois n’ont jamais été esclavagistes !

     

  • Merci Marion Sigaut. Vos analyses sont toujours aussi percutantes.


  • Tous ceux qui s’intéressent à la Révolution en viennent à penser que Fouché et Talleyrand étaient des agents anglais. L’objectif de cette " révolution " était de livrer la France à la City. Demandez vous est ce que le français de base le paysan vivait mieux après 1789.
    La République a forcé les gens à aller faire la guerre pour les banquiers. Forcer les pauvres d’Europe à s’entretuer. Cela date de cette époque. Cela culminera avec la guerre de 14 où la "gueusaille" allemande française ....s’entretuera pour les banquiers internationaux...


  • Vidéo plus intéressante que celle sur la régence. Vous devriez étendre votre période d’étude de l’avant révolution à la post-révolution (guerres de Vendée), ça permet de retrouver les mêmes. Et si vous deviez aller plus loin, intéressez vous aux autres révolutions (Anglaise, Suédoise, Russe, et même Cubaine...) et quels étaient les points communs entre ces conjurés, et qui favorisaient les premières lois misent en place après le changement de régime...ça va un peu plus loin que la simple appartenance à la maçonnerie ou la perfide Albion...qui finance les deux parties pour s’entre-tuer et remporter la timbale, comme les Rothschild à Waterloo, les Levita pendant la guerre russo-japonaise...demandez à Ryssen et Ploncard d’Assac...et au rav Ron Chaya...


  • Mao , Staline et bien d’autres au XXème siècle se sont inspirés de la révolution française , gigantesque mensonge sanguinaire génocidaire ,dont la barbarie n’a eu que très peu de précédent à cette échelle ! ... Mais ce sont hitler , Franco , Mussolini, les damnés de l’histoire ...qui ne s’écrit , se travestit et se transmet que par les Vainqueurs ! ( L’adage est toujours d’actualité ! ) - comme pour le reste , malheur à ceux qui édulcorent la version officielle - la police de la pensée veille ! Et sévit ! ( la Vrai dictature exerce son pouvoir depuis 250ans , avec une batterie d’artifices laissant croire au peuple sa liberté de choix quant à son avenir ! ...la perversité du systeme est à l’œuvre , et fonctionne .)


  • Toujours un plaisir de vous écouter madame Sigaut.

    Merci a vous de contribuer a remettre l’Histoire a l’endroit.
    Et il y a du travail. Plus de 200 ans de mensonges nous contemplent.

    Et derrière la F.M il y a encore autre chose...

    Petite citation tirée d’un livre uniquement interdit d’édition par M.Soral,écrit par un certain D.R.

    P.344-345 :Winston Chruchill (illustrated sunday herald 8 février 1920)

    "Il semblerait presque que l’évangile du Christ et l’évangile de l’Antéchrist aient été destinés à être originaires du même peuple ;et que cette race mystique et mystérieuse ait été choisie pour les manifestations suprêmes,à la fois du divin et du diabolique...

    De l’époque de "spartacus" Weishaupt à celle de Karl Marx,jusqu’à Trotski (Russie),Bela Kun (Hongrie),Rosa Luxembourg (Allemagne),et Emma Goldman (États-Unis),
    cette conspiration mondiale pour le renversement de la civilisation et pour la reconstruction de la société sur la base d’un arrêt de croissance,d’une malveillance envieuse et d’une égalité impossible s’est développé sans interruption.


    Elle a joué,ainsi qu’un auteur moderne, Mme Nesta Webster,l’a si habilement montré,un rôle définitivement reconnaissable dans la tragédie de la Révolution française.Elle fut le mobile principal de chaque mouvement subversif au cours du dix-neuvième siècle (...)"
    .

    C’est la dernière déclaration sincère (que j’ai pu découvrir) d’un homme public majeur sur cette question.Après elle,l’interdiction du débat public tomba,et un grand silence s’ensuivit,et qui continue à ce jour. En 1953 M.Chruchill refusa la permission qu’un photostat de cet article fût fait,sans en dire la raison"

    Voilà le genre de déclaration qui doit en froisser plus d’un ...

     

  • #1069808

    Le plan d’éducation nationale de Michel Le Peletier.
    Vous pourrez vérifier, comme je l’ai fait, que ce qu’elle dit est vrai.

    http://gallica.bnf.fr/ark :/12148/bp...


  • #1069819
    le 28/12/2014 par seeker for the truth
    Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

    Bonjour Madame Sigaut,

    Merci encore une fois pour votre analyse historique très pertinente. C’est vraiment agréable et captivant de vous écouter. Il y a deux jours, j’ai suivi un documentaire sur internet sur le génocide de la Vendée. C’est abominable ce qu’ont fait les révolutionnaires envers les vendéens. Tout cela fait la suite logique de la destruction des peuples d’Europe et d’ailleurs avec la destruction des repères religieux, traditionnels etc...Tout ce que vous dites est d’actualité car il y a une continuité à cette destruction et nous vivons aujourd’hui dans un monde où tout est à l’envers.

    Merci Madame et j’espère avoir l’occasion de vous écouter encore une fois car je vous fais beaucoup plus confiance que la propagande de la pensée unique.

    Bien à vous,


  • Bonsoir,

    Je ne suis aucunement historienne ou quoi que ce soit mais voilà je vais livrer quand même mes impressions :
    J’ai regardé du côté de l’Angleterre ,son histoire ( enfin les grandes lignes ..) :
    le schisme d’avec Rome,l’époque élisabhétaine,le retour des Juifs en Angleterre ,la cours royale anglaise sous "influence "kabbaliste,l’empire anglais maître du monde ,le fait que beaucoup de filles des élites juives se soient mariées avec les hommes de la haute société anglaise etc...
    L’Angleterre a jeté les bases de la "société moderne":banque d’Angleterre, libéralisme empire coloniale ,maçonnerie ,l’épopée industrielle..L’Angleterre a d’une manière ou d’une autre participé (influencé) aux événements survenus en France au siècle "des Lumières".... !
    Je me suis demandé un jour :"pourquoi a t-il fallu couper la tête du roi Louis 16 ? pourquoi la monarchie anglaise a survécu jusqu’au jour d’aujourd’hui même symboliquement ( elle ne gouverne plus officiellement mais les liens entre l’état et la monarchie restent très étroits ).Je suis persuadée qu’il fallait décapiter la France de son "catholicisme" pour pouvoir mettre les idées libérales en place...Vous constatez que pendant ce temps là la monarchie anglaise n’a pas été mise en danger. Quelle serait l’une des raisons :la religion anglicane :une sorte de religion à mi -chemin entre catholicisme et protestantisme ( dans les actes c’était plutôt très protestant...) reste "compatible" avec les idées libérales !La monarchie anglaise +religion anglicane c’est bon pour le libéralisme .Pas besoin de tuer le roi d’Angleterre ou la reine d’Angleterre , pas besoin de "tuer" la religion anglicane... !

    On a mis à genou le catholicisme en France et la monarchie ( par la mort du roi ) comme on allait mettre à genou la monarchie russe et l’orthodoxie lors de la révolution russe de 1917 en tuant la famille royale des Roumanov ... ! Catholicisme ,Orthodoxie comme par hasard...sans oublier la décapitation de l’empire ottoman à l’aube du 20 ième siècle !!
    Ce que je veux dire par là c’est que le catholicisme qui condamne l’usure était un frein aux idées libérales ,à la Banque ... ! Donc il a fallu chassez le catholicisme et la monarchie ;en Angleterre cela n’a pas été la même histoire !!

     

    • #1069934

      Très bien vu ! Merci.


    • #1069957

      Je ne suis moi non plus pas Historien, mais j’attend toujours de voir un historien discuter de l’elephant dans la piece, Mayer (Rothschild), qui a son nom barbouillé sur toute l’Europe a la fin du 18eme siecle, il entre comme richissime speculateur dans tous ces mouvements et en sort proprietaire des banques centrales privées qui en resultent. Louis XVI, contrairement a ses "collegues", a tout simplement refusé le chantage de la banque centrale privée que Mayer lui a soumis. Qui étaient vraiment les mercenaires Nord-Africains sur Paris pendant la revolution ? Defense rapprochée d’un roi qui craint son peuple, tel que raconté par les Lumieres... ? Ou au contraire etaient-ils financés par les ultimes gagnants de cette satanique mascarade, tapis dans l’ombre ?

      Apres effectivement la religion fut detruite plus en profondeur pour eviter son retour au premier plan ideologique, c’etait apres-tout un des socles du pouvoir precedent, et avant ca un pouvoir a part entiere... mais la raison pour laquelle on a coupe la tete au roi, c’est son "manque de cooperation" face à la vente de son royaume, c’est tout, il aurait dit oui, on serait dans une monarchie parlementaire (qui vaut bien evidemment guere mieux que notre systeme, comme nous le demontrent regulierement nos voisins).


    • @samra

      Jacques Heers dans son Histoire assassinée révèle qu’en fait, l’usure était pratiquée en France, même au Moyen-Age mais que l’Eglise par principe, la condamnait. Ce pour quoi, à plusieurs reprises, l’Eglise a rappelé son interdit de l’usure. En fait, l’Eglise tentait de maintenir une ligne à suivre concernant l’économie qui soit compatible avec la foie catholique et qui a été vue comme un frein et une empêcheuse de tourner en rond.


    • #1070165

      Bonjour Samra.

      Votre commentaire est interessant mais je saute et je bondis sur mon Chesterfield lorsque vous dites que l’Angleterre est responsable de la decapitation de votre bon Roi ! Comment expliquez vous que toutes les Monarchies de l’Europe sont encore vivantes sauf en France ? Permettez de rappeler que tous les pays de l’Europe sont des Monarchies . Tous ,apart la France ! C’est facile de toujours accuser les Anglais, c’est presque xenophobique, mais si c’etait vrai, pourquoi l’Angleterre ne decapitait pas toutes les autres Monarchies Catholiques de l’Europe ? Lire Charles Dickens si vous voulez mesurer notre effroi et notre peur de cette Revolution Francaise que nous vomissons. Dickens parle clairement des rituels sataniques avec des "Demons et des Diables " ( les revolutionnaires) qui dansent dans les rues et qui "arrachent les coeurs dans la chair Francaise des cadavres" . Il est tard, j’ai que Dickens comme example, c’est avec lui que je passe toutes mes nuits pour le moment, mais croyez moi, il existe des centaines de temoignages ecrits en langue Anglaise pareils que Dickens.L’ecrivain Gore Vidal aussi dans quelques pieces de Theatres inferiorise ces "revolutionnaires" Francais...

      Assez de ces phantasmes du Moyen Age, l’Angleterre est pas responsable de la destruction de la Monarchie Francaise, si c’etait le cas, elle ne pouvait laisser en vie les autres Monarchies Catholiques de l’Europe. La France a un probleme, un gros, et il est pas Anglais ! Qui cherche trouve disait Da Vinci. La France est, de tous les temps, le pays qui acceuille sur sa terre le plus gand nombre de juifs, qui acceuillent eux la plus grande immigration massive de l’Histoire sur la terre de France. Oubliez un peu les Anglais , vous ne trouverez pas plus Monarchiste que nous . Et nous sommes moins Protestants que les Allemands, croyez moi. A qui la faute si la France est malade ? Aux Francais , a son gouvernement et a sa revolution celebree chaque annee dans les rues ( le monde entier trouve cela etrange cette celebration de 14 Juillet).

      L’inventeur du Liberalisme est certainement John Locke, il parlait de "Capitalisme social" mais l’inventeur du Libertarisme est le Marquis de Sade, un Liberaliste extreme, ni Anglais, ni Protestant qui avait compris que tout vaut de l’argent, meme la souffrance humaine. Meme la merde vaut de l’argent pour lui, quand je parle de merde, je veux dire la defecation . Tout est ecrit dans " Les 100 journees de Sodom".


    • Bonjour,

      Merci pour vos précisions ! Pour moi d’une manière ou d’une autre pour mettre en place les idéaux maçonniques il fallait faire table rase de la monarchie et du catholicisme pas de demi -mesure !Madame Marion Sigaut a bien montré l’extrême bienfaisance de l’Eglise dans la société civile :elle nourrit ,elle éduque ,elle soigne, elle moralise ... ! Le mouvement ignoble du jansénisme était un "avant goût" de ce que la France allait advenir quelques décennies plus tard ! Un mouvement malfaisant pour la société civile, pour l’institution religieuse catholique , pour la monarchie .Je parle bien sûr sous l’autorité de Madame Marion Sigaut.
      Le catholicisme est sous l’autorité du pape ,alors que l’anglicanisme est sous l’autorité du roi seulement ! Les idéaux maçonniques étaient déjà infiltrés dans la monarchie anglaise et dans l’anglicanisme ...Il faut aussi comprendre que la maçonnerie ( bien comprise) émane de la cabbale ,je vous ai dit dans mon premier commentaire que la cours anglaise a été sous l’influence de rabbins talmudistes ( pardon pour le pléonasme) ,spécialisés dans la kabbale ! Il y a un sinistre personne répondant au nom de John Dee qui illustre parfaitement l’infiltration et l’influence occultes de la haute société anglaise .
      Ceux qui gravitaient autour de la maçonnerie c’était les Juifs et les protestants (jansénistes,anglicans etc ... )..C’est une conjuration anticatholique qui s’est mis en place... ! Il n’ y avait pas besoin de mettre en place une république maçonnique britannique comme en France !


    • #1070276
      le 29/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      @ Louve de France

      Bonjour chère amie et meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui s’annonce. Vous êtes toujours aussi "sensitive" lorsqu’il s’agit du sentiment patriotique qui vous anime et cela est tout à votre honneur. Cependant, vous ne saisissez pas que votre famille royale d’Angleterre n’est certainement pas un modèle de vertu et ne représente en rien les intérêts du peuple anglais. Mais ce n’est pas grave, lorsque les évidences vous apparaîtront, vous risquerez de perdre vos meilleurs repères et cela n’est souhaitable pour personne. Non, ce qui est très intéressant dans votre propos, c’est l’évocation de Dickens. Vous constaterez que le roi des illusionnistes juifs qui sévit aujourd’hui à Vegas s’appelle... David Copperfield ! Et cela n’est pas un hasard, mais si un jour, à la grâce de Dieu, vous percevez tout ce que cela revêt, vous implorerez comme toute personne normalement constituée, l’établissement d’un nouvel ordre mondial, celui du Christ-Roi... et pas pour une question de religion ! Finirez-vous par admettre que nos peuples ne sont en (presque) rien différents ? Ce sont nos "élites" dégénérées qui agissent pour d’obscurs intérêts qu’il faut combattre. Monarchistes ou républicains d’aujourd’hui incarnent le camp du mal avec certitude, pourquoi alors nous déchirer quand eux sont unis dans leur projet mortifère ?
      Il y a beaucoup plus que "La Controverse de Sion" même si c’est un bon début pour comprendre, croyez-moi ! A vous d’écrire les chapitres suivants... et si cela était le véritable destin de "La Louve de France" en plus de nous revenir à la fin ? Qui sait ?

      Regards.


    • Bonjour Louve de France,

      Je n’ai jamais prétendu que l’Angleterre est à la responsable .Je dis simplement que le schisme d’avec la papauté a été la source de grands chamboulements.Vous savez très bien qu’il suffit qu’il y ait une brèche pour que le diable,les ennemis ,les infiltrés s’y engouffrent.Je sous- entends que l’Angleterre a été la proie d’infiltrations dans la monarchie ,dans l’économie,dans la religion... !

      http://marie.roca.over-blog.com/art...

      - 39946151.html. Ce lien n’est qu’un tout petit aperçu ! Le net regorge d’innombrables documents !

      Je ne veux en aucun cas dresser un portrait noir de l’Angleterre,chaque pays a sa propre histoire ,nous ,pauvre peuple nous maîtrisons pas grands choses en réalité,nous sommes mis à la marge . Comme vous le savez,le peuple anglais tout comme le peuple français n’ont rien à voir avec les élites qui les gouvernent !

      L’Angleterre a donné de grands scientifiques,de grands écrivains,de grands inventeurs ....et les Beatles lol !


    • ce que la loutre veut dire, c’est que c’est la faute des musulmans. C’est le thème récurrent de ses commentaires.


    • #1070548

      Bonjour Samra et bonjour Ulysse,

      oui j’oubliais , bonne annee a vous et a Marion Sigaut, ces celebrations de Noel sont importantes sur nos terres, j’espere que la joie envahit les maisons de tous . Oui tous, les Buddhistes, les Musulmans et meme les Shintoistes qui vivent sur nos terres, il faut aimer et embrasser la culture du pays ou vous vivez, c’est important. Je vous remercie Samra pour vos precisions, j’ai tant l’habitude de lire des attaques et des insultes sans arguments juste parce que je suis Anglaise...

      Bien sur je connais ces documents dont Samra met le lien, et plusieurs fois je denoncais John Dee sur ce site. Vous savez comment le petit peuple Anglais appelle John Dee ? Rasputin ! Un sorcier empli de mauvaises intentions Et croyez moi, nous pleurons a cause de la disparition de la dynastie du Czar en Russie car nous croyons tous que la Russie fut violee par le Judeo Bolchevisme et sa Revolution sanglante. Un peu comme en France. La France perdait sa Substance avec cette Revolution. Pour vous dire la verite, le peuple Anglais fait souvent une comparaison avec la Sainte Russie et la France, ces deux nations perdaient un tresor precieux avec ces horribles Revolutions. Je crois aussi que c’est important de parler du role de la France dans la Revolution Americaine, il ya un lien profond entre la Revoltion Americaine et Francaise. Les loges maconiques de Washington ne sont pas innocentes

      Ulysse, mes yeux sont ouverts a peu pres 20 heures par jour ! Je vous en prie, ne parlez pas de ce David Copperfield, magicien Americain pathetique et plastique de Las Vegas ! Je vous parle de Charles Dickens qui est probablement le plus grand ecrivain antisemitique de toute l’histoire de la litterature Anglaise ( apres Douglas Reed bien sur !) . Dostoievski trouvait son inspiration dans la force et la puissance antisemitique des personnages de Charles Dickens ( j’ecrivais un petit travail de 30 pages a l’Universite sur ce sujet ). Les sources sont nombreuses, vous pouvez commencer par :

      http://www.thenewsherald.com/articl...

      Puis vous pouvez lire une source universitaire comme George Nivat, specialiste de litterature Russe et expert dans l’antisemitisme de Dickens ,et la fascination de Dostoievski. Critiquer Charles Dickens c’est critiquer Fedor Dostoievski. C’est une chose impossible, ils sont les deux grands monstres de la litterature et au dela de tout.

      Joyeuse et heureuse fetes a tous et toutes


    • #1070760
      le 29/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      @ Louve de France

      Bonsoir chère amie,

      Ne vous inquiétez pas pour Dickens, tout comme vous, I "Reed" him well ! Je veux simplement vous expliquer que l’arnaque est plus profonde qu’elle ne le paraît et que la communauté des imposteurs n’a pas choisi "Copper-Field" au hasard. C’est une question de physique nucléaire, pas de littérature ! Pour le comprendre, il vous faudra revenir à l’origine de toute chose pour vous : votre père donc. Car Isabelle ne saurait être sans Philippe IV... qui n’aurait probablement pas de désaccord avec Douglas en ce qui concerne une certaine "controverse" ! La boucle serait donc ainsi bouclée...
      Mes hommages à Charles donc, et comme le disait Bill : "Be all my sins remembered !"

      Regards.


    • @LouvedeFrance
      "Comment expliquez vous que toutes les Monarchies de l’Europe sont encore vivantes sauf en France ?"
      Parce que tous ne sont pas la France !! Ennemie héréditaire mais surtout fille aînée de l’église catholique, qu’il faut abattre à tout prix.
      Je vous conseille vivement la lecture de "La Conjuration antichrétienne" de Monseigneur Henri Delassus, en vente sur ce site, pour vous "éclairer", et de percevoir le rôle historique de votre "beau" pays dans cette "noble" tache...


    • #1070885

      Si vous voulez voir la Revolution Francaise avec des yeux Anglais, il faut lire "The tale of two cities" de Charles Dickens. Vous verrez des personnages miserables et des assassins (comme dans "Crime and Punishment" de Dostoievski) . Des Ames devorees par la violence, la mechancete et le crime , avec seulement des insultes dans leurs gorges. Grace a l’ecrivain prophete, la ville de Paris devient un personnage vivant et capital dans le roman (comme la ville de Saint-Petersburg chez Dostoeiveski ou Pouchkine) .

      La ville de Paris... elle vit, elle hurle et elle respire dans ce livre. Elle est le chaos. Elle devore les hommes aveugles, hysteriques, manipulables. En effet, la Revolution Francais est surtout une Revolution Parisienne ! Le petit peuple paysan , dehors de Paris, aimait le bon Roi de France. Avec Dickens nous pouvons sentir et voir : les odeurs de pisse, le sang, les cris, la violence. Nous entendons meme les chants sur la mort du Roi, comme des chants sataniques .Dickens explique tres bien la violence des idees, des debats et des conflicts avec un Art que peu de gens peuvent comprendre sur cette terre. Il ecrit un parallele interessant avec la ville de Londres au meme moment ( Two cities) . Miserable aussi avec des enfants qui meurent de faim dans cette vieille Angleterre industrielle. Charles Dickens est subtil dans la violence, le personnage le plus miserable devient attractif ( comme Fagin, dans Oliver Twist). Il est l’ecrivain des Anti-Heros. Les heros existent pas. Les Revolutionaires Francais sont clairement des anti heros , prisoniers dans un piege incontrolable. Charles Dickens comprenait tres bien cela avec son Ame Anglaise. Il est ni pour, ni contre, il explique juste cette violence que votre pays vivait, comme un scientifique artiste qui maitrise les mots. Il parle des demons...et des victimes.Si Charles Dickens etait vivant aujourdhui, il pourrait ecrire tellement de choses sur ces temps terribles ou nous vivons. Il avait la Grace, quel ecrivain aujourdhui a cette Grace pour ecrire notre Humanite ? Il me manque.

      Post script

      Cher Ulysse,je suppose que vous parlez de Philippe IV le Bel ? Oh oui, lui savait comment solutionner le probleme de la question juive. Un peu comme Edward the First, qui signait le fameux edit pour expulser les juifs de la terre Anglaise. Quelle belle epoque ! Je suis nee au mauvais temps.

      Vive le Roi de France et d’Angleterre !


    • #1070983
      le 30/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      @ Isabelle de France

      Oui, et bien plus que le XVIII ème, la période charnière qui nous a fait basculer dans l’horreur que nous connaissons aujourd’hui est le XIII ème ! C’est là que se situe l’origine de nos malheurs après un sursit de plus de mille ans qui nous fut accordé par le Christ quand il a chassé les marchands du Temple. Philippe le Bel fut le dernier Roy de France véritablement digne de sa charge, et la suite, nous la connaissons tous...
      Un mode de gouvernance dont le socle serait le véritable humanisme porté une spiritualité authentique nous redonnerait notre identité perdue mais je crains que les expulsés du Temple devenus apatrides au surplus de leur haine féroce de ce qui n’est pas eux ne nous laissent reprendre pacifiquement notre destin en mains... d’où David Copperfield !
      Oui, c’est par un grand "son et lumière" planétaire que les ennemis de l’humanité comptent nous imposer leur nouvelle religion qui fera de nous des esclaves au service des prêtres autoproclamés qu’ils incarneront ! Cela sent le réchauffé me direz-vous ? Oui, mais tant que cela fonctionne, pourquoi se priver ?
      Après, il reste à la communauté humaine la possibilité de faire le choix qui consiste à devenir adulte... une utopie pour l’instant, à moins qu’un nouveau prophète ne se dépêche de voir le jour !
      "Dieu et mon droit" et "Honni soit qui mal y pense"... ces formules pleines de (bon) sens semblent réconcilier à merveille nos deux nations, curieux non ? Ou pas !

      Regards.


    • #1071283

      Nina, il ya des Monarchies Catholiques en Europe, donc votre argument est etrange. Au moins l’Espagne, Monaco et la Belgique sont des Monarchies Catholiques chere Nina. L’Espagne et l’Angleterre etaient aussi des ennemies hereditaires. Regardez vers la Revolution Americaine ou les Francais etaient tres actifs , des indices sont la. Mais surtout regardez vers la France , Montesquieu et Condorcet. Je sais que c’est la specialite des Francais de toujours designer un ennemi exterieur. Et pourtant il ya une liste de noms tres Francais et tres interessants. Pas besoin de vos conseils de lecture, je connais deja. Voici un extrait interessant de Lombart de Langres que vous ne connaissez peut-etre pas :

      " la France de 1789 comptait plus de 2000 loges affiliées au Grand-Orient ; le nombre d’adeptes se montaient à plus de 100,000. Les premiers évènements de 1789 ne furent rien d’autre que la maçonnerie en action. Tous les révolutionnaires de l’Assemblée Constituante étaient des initiés du troisième degré. Nous y retrouvons le Duc d’Orléans, Valence, Syllery, Laclos, Sièyes, Pétion, Menou, Biron, Montesquieu, Fouchet, Condorcet, Lafayette, Mirabeau, Garat, Rabaud, Dubois-Crancé, Thiébaud, La Rochefoucauld, et d’autres »

      Je vous salue de mon beau pays. Un Royaume encore Uni


    • @Louve de France

      Edouard Ier d’Angleterre est le roi mis en scène par Mel Gibson dans Braveheart, celui qui annexa l’Ecosse. L’Ecosse fut l’alliée de la France contre les anglais.


  • Toujours aussi passionnante.
    Merci Mme Sigaut.


  • A quand une conférence de cet acabit coécrite avec un historien d’un pays comme l’Angleterre à la même époque ?


  • J’ai survolé ce "Plan d’Éducation Nationale" par Le Peletier et ça y est bien, noir sur blanc :

    « Les garçons seront employés à des travaux analogues à leur âge, soit à ramasser, à répandre des matériaux sur les routes, soit dans les ateliers des manufactures qui se trouveraient à portée des maisons d’éducation nationale, soit à des ouvrages qui pourraient s’exécuter dans l’intérieur même de la maison : tous seront exercés à travailler la terre.

    Les filles apprendront à filer, à coudre et à blanchir ; elles pourront être employées dans les ateliers de manufactures qui seront voisines, ou à des ouvrages qui pourront s’exécuter dans l’intérieur de la maison d’éducation. »

    Et on y trouve bien plus sur le sujet...

    Que ce soit dans les idéaux des Lumières, dans le bolchévisme ou dans les souhaits visibles du N.O.M, le concept de filiation est vraiment perçu comme l’ennemi à abattre !

    Dans 1984, Orwell dénonçait déjà cette dérive civilisationnelle avec ces enfants glorifiés qui dénonçaient leurs parents aux autorités. La loyauté première ne revenant plus à ceux du même sang mais à l’immense machine sans âme qui régule leurs vies.

    Il s’agit de visions technocrates de sociétés qui doivent être gérées comme des entreprises et dont les membres ne sauraient avoir de liens profonds entre eux. Leur rêve ultime bien sûr, c’est la fabrication artificielle des personnes selon les besoins qui ont été estimés. Une domination totale des êtres... Le marché des bébés sur commande pour couples homosexuels nous y prépare.

     

    • #1070986

      @Fréderick
      Cela ressemble fort aux "colonies agricoles" mises en place dans les années 1830 (ex.Mettray) ou bagnes pour enfants.
      A rapprocher des Workhouses d’Angleterre, réglementées dés 1601 par la old poor law.
      Il est à noter que ce plan inspira fort Jules Ferry, faut-il y voir l’origine de la formation des enfants au travail au détriment de la formation à la réflexion ?


    • @ Georges 4bitboll,

      Merci pour les références, je les consulterai.


    • Et là on enchaine sur "le meilleur des mondes", le cauchemar absolu, la production des humains planifiée en fonction des besoins économiques, ou il fait vraiment pas bon ne pas être un Alpha +, lesquels ont d’ailleurs une existence de bobo, c’est dire !
      Ces salauds ont déjà régné au XIXème siècle et il nous suffit de connaitre la vie qu’ils ont fait à nos ancêtres en ville pour savoir ce qui nous attend. Le plus révélateur est d’étudier ce qui est advenu aux peuples britanniques du XVIII au XIX inclu...


    • #1071642

      @capitaine
      Comme vous, j’ai la forte impression que la grande bourgeoisie a toujours regretté le temps des "100 " familles du XIXéme (qui d’après Annie-Lacroix-Riz étaient tout au plus une quinzaine d’ultra-riches listés comme gouverneurs de la banque de France) dont Emile Zola nous dresse un portrait terrifiant dans Germinal, mais qui furent largement égalés par les grandes fortunes faites à la même époque en Angleterre en un temps recors sur le dos des paysans anglais, transformés comme en France, en esclaves du grand patronat. Système et situations décrites par Charles Dickens et quelques fois des auteurs moins connus mais prolixes comme Catherine Cokson ou Elisabeth Gaskell (North and south 1854).
      Plus la bourgeoisie s’extirpe du prolétariat, plus sa cruauté, sa rapacité et son arrogance sont effarants, d’autant que la solidarité des classes les plus opprimées n’existe quasiment plus, minée par l’atomisation sociale, l’individualisme, le multi-ethnique.


  • Les mensonges de la France sur son histoire sont beaucoup plus anciens que la période de la révolution de 1789. Cette révolution, pour les Bretons, ne fut que le dernier chapitre de l’horreur.
    J’ai trouvé le pdf « Le Livre Bleu de la Bretagne » en regardant un article sur la Bretagne sur La Voix de la Russie il y a quelques jours : http://french.ruvr.ru/2014_12_15/La... (le titre est une boutade, mais c’est un article sérieux).
    Le pdf était en lien dans le début de l’article (je viens de vérifier et il est toujours là – Il suffit de descendre un peu dans la page du lien et de cliquer sur « Télécharger le fichier livvre-bleu-imprime.pdf PDF v1.6, 1136 Ko Texte, 134 Ko » à gauche de la pub centrale).
    Avis aux sensibles : regardez-ce pdf avec un(e) ami(e)... C’est que du texte, mais c’est très dur par moments.

     

    • #1070994

      @gwendal
      En même temps, il faut prendre en considération les analyses de Pierre Hillard qui dénonce le séparatisme comme une volonté oligarchique (pour faire court) de réduction des nations à des entités réduites, au pouvoir devenu inexistant et en concurrences les unes avec les autres. Sans exclure par le biais des lois sur les minorités ethniques, le précédent kosovar qui pourrait voir la création d’états indépendants dans les zones à forte populations d’origine immigrée.


  • #1070217

    Oups ! J’ai dit une énorme bêtise et elle est vraiment énorme : j’ai évalué les émeutiers de la journée du 10 août à quelques centaines ! C’est évidemment des milliers qu’il faut dire. Même si je n’ai pas les chiffres, à part ceux que donne Wikipédia qui n’est pas une source, donc qu’on ne peut citer en tant que telle.
    Je présente mes excuses à tout le monde. Ma critique de l’assertion de Robespierre reste la même, évidemment.

     

    • #1070304
      le 29/12/2014 par Catholique & Français
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      Paris comptait à l’époque à peu près 600.000 habitants et il n’y eut, le dix août, que 5000 à 10000 assaillants aux Tuileries (chiffre à rapprocher des émeutiers du Quartier Latin en mai 68, prétendant incarner le "Peuple" de France...). Je crois que ce chiffre de 5000 à 10.000 est celui qui est habituellement retenu par les historiens les plus pointus (soit 1 parisien sur 60 au maximum !). Il ne faut pas oublier non plus que de très nombreux voyous et (bagnards) marseillais et brestois étaient entrés dans Paris en juillet, semant la terreur parmi les habitants (voir les récits de l’époque). En août 1792, contrairement à ce que les gens croient, la situation était très favorable à Louis XVI, infiniment plus qu’en 1791 après Varennes, car le Peuple de France était effaré par l’anarchie et la guerre civile qui explosait alors. Avec un peu de fermeté, de courage et d’intelligence, le roi aurait pu TRES FACILEMENT mater l’émeute et se retirer si besoin par Courbevoie, Rueil puis Saint-Germain. Hélas, il commit folies sur folies et fautes sur fautes (n’oublions pas le célèbre "Quel couillon !" de Bonaparte), la pire de toutes étant de demander aux héroïques Suisses de cesser le combat en plein milieu, alors qu’ils faisaient face à de véritables bêtes sauvages (hélas les femmes étaient parmi les pires). Tout cela est tellement vrai que j’ai chez moi un document sidérant rédigé par l’un des chefs de l’émeute qui se dit persuadé que tout va échouer et qui raconte comment ses troupes s’avancent tremblantes et persuadées qu’elles vont être stoppées net (je peux retrouver les références de ce document pour ceux que cela intéresse). Enfin, pour la petite histoire, presque tous les futurs chefs et héros de la Vendée étaient présents le 10 août aux Tuileries, avec le courage que l’on sait.


    • #1070330
      le 29/12/2014 par Catholique & Français
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      Il s’agit de "Les évènements du 10 août 1792", extraits des Mémoires de Charles-Alexis Alexandre, Commandant de Bataillon des troupes fédérées. Texte publié in "Nous avons vécu la Révolution Française", Collection "Manuscrits" ViaMedias Editions, 2004. ISBN 2-84964-002-6.


    • #1070442

      Merci.
      Egalement catholique, et française.


    • #1070782
      le 29/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      @ Marion Sigaut

      “Oups ! J’ai dit une énorme bêtise et elle est vraiment énorme : j’ai évalué les émeutiers de la journée du 10 août à quelques centaines !”

      Bah non en fait, ce n’est pas une bourde, c’est de l’honnêteté ! Il s’agit d’une estimation non corrigée par la dérivée usuraire du coefficient républicain d’inflation mémorielle et qui nous situerait le compteur (conteur, aussi) à un bon six millions aujourd’hui !


    • #1070975

      @catholique et Français
      Chateaubriand évoque dans ses mémoires l’arrivée massive de Marseillais dans Paris comme une "racaille" de l’époque (il s’agit de la lie de cette ville et ne représente, bien évidemment pas, les Marseillais dans leur ensemble). Les ports étant des lieux bien particuliers interlopes. Le "lumpenproletariat" a servi et sert aux sales besognes alors que le choix de la Marseillaise (écrite au départ pour l’armée du Rhin en 1792) comme hymne national a peut être un rapport avec ce lien capital entre le pouvoir et les exécutants des basses besognes.


  • Madame Sigaut,

    Vers quel mois pensez-vous sortir votre ouvrage sur Voltaire ?
    Je l’attends avec grand plaisir.

    Je vous remercie.
    Cordialement.

     

  • Louve de France évoquait "les 120 jours de Sodome", alors par curiosité j’ai jeté un oeil. En réalité après quelques pages et le survol du reste j’ ai renoncé. Je m’ avoue incapable de lire cette description détaillée de ce qui fut la vie de débauche de lamentables loques minées par un genre de vice qui mène à la folie.
    Le Sade devait être quand même bien atteint lui-même pour ponde ce genre de...comment dire ? bizarrerie de dépravés ??

     

    • #1070669

      En effet, le Marquis etait en prison et il devenait fou. Beaucoup considerent le Marquis comme un ecrivain pornographe et erotique, peu de gens voient les impacts politiques de ses theories libertaires



    • Le Sade devait être quand même bien atteint lui-même pour ponde ce genre de...comment dire ? bizarrerie de dépravés ??



      si gilles de rais avait écrit, il aurait pu écrire la même prose que sade 300 ans plus tôt.


    • Il est quand même intéressant d’aller jusqu’au bout, mais il faut avoir le coeur bien accroché.
      Les parties "passions criminelles" et "passions meurtrières" sont révélatrices, ainsi que le cadre, le lieu et l’origine des victimes.
      On peut se dire que tout ceci est l’eouvre d’un cerveau malade rongé par la syphilis, mais on peut aussi se dire qu’il ne fait que raconter ce qu’il a vu.
      En tout cas tout ceci trouve un echo terriblement actuel...

      En bref, quatre notables se réunissent dans un chateau, en compagnie d’enfants et de l’adolescents filles ou garcons enlevés.
      Ils les violent, les torturent de toutes manieres possibles et finissent par les tuer. Je fais court, car aucun superlatif ne peut rendre compte de l’horreur de ce texte. C’est une assez bonne description de ce qu’on pourrait définir comme étant le mal.

      Ce texte, sous forme de rouleau a été écrit par Sade lors de son embastillement. Mais je ne connais pas le contexte de la vie de Sade, ou un rapprochement entre sa vie et ce texte permettant de situer a quel niveau il se situe entre fiction et réalité, la il nous faudrait les lumières d’une historienne :)


    • à MG 42

      Si ce ne sont les spectaculaires pratiques de cette caste de bourgeois c’est l’ ampleur de la débauche et le projet politique en embuscade derrière (si j’ose dire) qui écœure le quidam d’aujourd’hui dont je suis. Ecoeurement qui a tout avoir avec la « common decency » chère à JC Michéa.
      Je n’ai aucun goût pour le voyeurisme et l’intrusion dans la vie privée des autres, amis compris. Si certains parmi eux devaient s’adonner aux types de loisirs décrits dans le roman en question, il me semble que cela leur donnerait une sorte d’obsession permanente susceptible de compliquer considérablement leur vie et sans doute décelable dans leur comportement.
      Bref, rien de bon dans tout ce m....r.


    • #1070954

      Mes sources concernant Sade, que je me refuse à lire (un rapide survol en bibliothèque publique suffit à ma douleur) sont le livre de Maurice Lever. Il apparaît que Sade a tout écrit en prison où il fut mis pour ce qu’il faisait et non pour ce qu’il écrivit, comme le font accroire ses thuriféraires.
      Sade avait du sang sur les mains et des plaintes de parents tous azimuts. Qu’on ait pu faire de ce maniaque, qui écrivait pour alimenter ses fantasmes, un "penseur" ou un "homme de lettres" en dit long sur l’intelligentsia française.
      Il est évident que la société d’ancien régime avait des dépravés, je pense au prince de Conti mais pas uniquement. Encore qu’une vérification des sources me semble indispensable.


    • #1071002

      @Océania
      Sade menait une vie de dépravé incluant des actes de barbarie, bien avant sa détention et ayant mené à son arrestation. Le but étant de nous faire accroire que les prisonniers sous l’ancien régime l’étaient du fait de l’arbitraire.
      Qu’il ait été et soit encore promu comme un chantre de la "liberté" par l’intelligentsia cynique et traître( sade de Solers, sade par topor) ne manque pas d’interpeller sur la volonté du système de détruire toute morale et conscience du bien et du mal.


    • « Bref, rien de bon dans tout ce m....r. »

      Si cela pouvait sensibiliser le lecteur au fléau de la pédocriminalité ce serait pas mal.

      Mais ceux qui mettent le nez dans les ouvrages du marquis sont plus surement à la recherche de sensations fortes aux antipodes d’un idéal de justice et de saine compassion pour les plus fragiles et les plus exposés d’entre nous.
      Protéger les enfants, les démunis, les personnes défavorisées (quand nature et société se liguent).... devrait être la préoccupation de ceux revendiquant leur attachement à une politique plaçant l’homme au centre.
      Détrôné par la thune dans les faits, peu d’espoir du côté des élites à (presque) tous les niveaux de décision - à quelques exceptions près -, suffit de sortir de chez soi pour constater cette amère et sombre réalité.


    • De Sade, il faut lire Français, encore un effort si vous voulez être républicains qui est un texte politico-philosophique où il explique ses théories sadiques et justifie l’homosexualité, l’inceste, le viol. Bref, un texte toujours d’actualité.

      Si nous parcourons l’univers, nous trouverons l’inceste établi partout. Les nègres de la Côte du Poivre et de Rio-Gabon prostituent leurs femmes à leurs propres enfants ; l’aîné des fils, au royaume de Juda, doit épouser la femme de son père ; les peuples du Chili couchent indifféremment avec leurs sœurs, leurs filles, et épousent souvent à la fois la mère et la fille. J’ose assurer, en un mot, que l’inceste devrait être la loi de tout gouvernement dont la fraternité fait la base.

      http://fr.wikisource.org/wiki/Fran%...


  • #1070615
    le 29/12/2014 par Catholique & Français
    Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

    Merci Marion Sigaud pour cette magnifique conférence ; je savais ce Lepeletier de Saint-Fargeau un être méprisable, mais pas à ce point... Vous m’avez beaucoup appris sur lui. A propos de l’éducation révolutionnaire de la jeunesse prônée par ce triste sire, préfiguration des Hitler-Jugend et des Jeunesses Communistes, en avez-vous découvert plus sur cet obscur et éphémère Camp des Sablons (situé entre Neuilly et la Porte Maillot) ? Ce camp de 1794, que je ne connais pas autrement que par un chapitre ahurissant de Gosselin Lenôtre, parait avoir été une parfaite et exacte mise en pratique des élucubrations sur la jeunesse de ce Lepeletier. Robespierre s’est peut-être servi du travail de son ami pour créer ce camp... Tous mes voeux de réussite pour 2015 et après dans votre magnifique travail de vérité sur le 18°s, si mal connu des français !


  • Merci beaucoup Marion Sigaut !
    Tant d’informations sur l’histoire de mon pays, s’est superbe et inespéré.
    Bravo pour cette grandeur et cette lumière


  • Soulignons tout de même, bien que effectivement ce soit une période pleine de complots et d’idées nouvelles, que la première cause de la révolution fut économique et vint de la faiblesse de louis XVI dans ses prises de décisions notamment sur le prélèvement de l’impôt, il aurait dût agir sur les parlements, qui d’ailleurs avaient été chassés je crois par louis XV et Louis XIV avant lui, qui refusaient de prélever l’impôt, d’obéir au rois, ce fût là son erreur et ce qui est arrivé après, est en grande partie de sa faute ! Il n’a tiré aucunes leçons de ses prédécesseurs, de la fronde, des ligues.
    C’était un rois bon mais pas doué manifestement, alors qu’il avait les moyens de reigner, il avait même toutes les cartes en mains, mieu servit que d’autres avant lui qui on mieu réussi ! Résultat c’est le dernier qu’on est eu, et avec plus de poigne il aurais changé la face du monde tel qu’on le connais aujourd’hui, les états unies serais peu être françaises et de l’église de France à l’heure qu’il est, si il eusse été à la hauteur de sa tâche, il aurait pût sauver le monde, et qui d’autre ? Il n’a pas prit conscience de cela ou il aurais agit en conséquence, ou il n’était pas capable, voici la vérité.

     

    • #1071008
      le 30/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      @ David

      Il est facile de faire le procès de Louis XVI sans prendre en considération le contexte qui était le sien. Il est arrivé, mal entouré, trop jeune et mal préparé, à la tête d’un Etat dont la décomposition était déjà trop avancée pour espérer une sortie par le haut.
      Sinon, faites l’effort d’écrire dans une langue que Louis XVI maîtrisait de son côté, vous lire est un véritable calvaire.


    • #1071010

      @david
      Louis XVI peut être considéré comme ayant subi subi un véritable traquenard ( à rapprocher de l’assassinat de Kennedy qui n’avait aucune chance de s’en sortir à Dallas), mis en place pour détruire la royauté et qui s’amorce dès le siècle de Louis XIV (querelle du jansénisme). Qu’elle qu’aurait pu être sa réaction, il n’avait aucune chance de pouvoir sauver la monarchie. La cour complotait ( louis-philippe d’Orléans ou philippe égalité,descendant de Louis XIII et du régent, la mollesse et la désertion de ses frères, l’exemple de le Peletier de Saint Fargeau...) la grande bourgeoisie d’affaire riche et puisante acoquinée à l’aristocratie vénale, les interventions méconnues de l’Angleterre, la franc-maçonnerie "cosmopolite" (liste non-exhaustive) condamnaient cet homme avant même qu’il ne fut né.
      Il faut arrêter de croire que le roi de France était tout puissant, bien au contraire, il devait composer et équilibrer en permanence avec tous les pouvoirs et toutes les ambitions. L’histoire n’est faite que de cette logique, ici comme ailleurs, hier comme aujourd’hui.


    • Pour ne citer que Bainville (qui je l’espère s’exprime mieu que moi "dans une langue que Louis XVI maîtrisait de son côté", car si me lire est un véritable calvaire "sur la forme" votre attaque n’ayant que pour seul but de secourir votre critique ridicule sur le fond de mon propos, sachez que lire votre condescendance est un véritable calvaire également), "...la suppression des parlements avait été un acte autoritaire et Louis XVI, comme le montre toute la suite de son règne, n’avait ni le sens ni le goût de l’autorité.Le nouveau rois donna tord à son grand père.Il trouva que le parlement avait des titres, après tout, aussi bien que la royauté ; que Louis XV, en y touchant, avait fait une chose dangereuse, révolutionnaire.Le rétablir c’était réparer une brèche que le rois même avait faite dans l’édifice monarchique. Turgot, en vain, lutta et réclama...Le parlement rentra (novembre 1774) hautain tel qu’il était parti, hargneux, et résistant aux réformes les plus utiles. ..."
      En ce qui concerne les complots les plus odieux, revoyez votre histoire de France, ils ont toujours existé et existeront toujours, cela fait partie des chose du pouvoir, je ne dis pas qu’il n’a pas été influencer mais il prenait les décisions en tout état de cause il me semble, Louis XVI n’avais pas que des ennemis, à ce que je sache ( au début )...
      "... Louis XVI, dit admirablement Sainte-Beuve, n’était qu’un homme de bien exposé sur un trône et s’y sentant mal à l’aise. Par une succession d’essais incomplets, non suivis, toujours interrompus, il irrita la fièvre publique et ne fit que la redoubler. ...".
      J’ai beaucoup d’admiration pour le travail de Marion Sigaut, et ne prêtant pas la contredire, j’aborde juste un autre angle peu être plus masculin. (mais pas en contradiction selon moi)

      David


    • Pourquoi Louis XVI nomme Maurepas ministre d’État ?
      Cette question est très intéressante, l’a ton obligé ?
      Ce qui est sur c’est que c’est un non sens, et pour moi cela démontre une inaptitude à gouverné.
      Mais on peu traduire cela en disant que le rois Louis XVI était une victime, effectivement.
      Maurepas était franc-maçon et disgracié en 1749 sous Louis XV, mais tous ça Louis XVI le savait très bien.


    • #1071294
      le 30/12/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Marion Sigaut sur les mensonges de la Révolution française

      @ David

      C’est bien ce qui me semblait, merci d’appuyer mes démonstrations ! La médiocrité de votre prose n’invite même pas à la "condescendance" et vous me voyez ravi que cette vérité (c’en est une pour le coup) vous déplaise à ce point !


    • @ Heureux qui, comme Ulysse...

      Mais enfin de quelles démonstration parlez vous ?
      Vous n’avez jusque là fais aucune démonstration, vous intervenez de ce que j’ai pu vous lire sur ce post, en critiquant ici et là ce que les gens écrivent, dans mon cas vous vous posé en modérateur, mais je ne vois pas de quelle démonstration vous parlez. Qui plus est et encore une fois vous critiquez la "forme" de mes commentaires (critiquable), mais vous n’apportez aucuns arguments de font. Vous êtes agressif et inutile.

      David


  • Je visionne toujours vos vidéos avec beaucoup d’émotions !
    Merci Madame Sigaut !


  • Merci beaucoup Marion et bravo pour votre travail , c`est tout simplement passionnant !

    Merci de nous faire découvrir cette royauté qui est légitime à notre pays , et merci de nous faire découvrir cette république censée servir le peuple , qui au fond le citoyen lambda ne connait pas plus mais est en droit de connaitre la vérité ... sacré Voltaire !

    Un régime qui s`est crée sur la base de centaines de milliers de morts et des têtes coupées , ne peut pas être foncièrement bon !
    Lorsqu`on nous annonce dans les actualités que dans tel pays une révolution se crée pour le bien de la démocratie , on apprend par la suite que le peuple du dit pays ne bénéficie jamais d`une réelle démocratie (allusion aux révolutions de jasmin) , bien au contraire le pays sombre souvent dans le chaos maintenu par des dirigeants illégitimes , mis en place par les occidentaux ...

    Dans le fond on comprend mieux pourquoi certains de nos politicards se réclament des lumières , soit l`histoire de France leur fait défaut , soit ils la connaissent très bien !

    Dans les deux cas , ça ne donne guère envie de se rendre aux urnes , vu qu`on a pas tellement de choix ...

    Bien à vous ,

    Berrichon .

     

    • #1071214

      S’il faut espérer que ce ne fut pas le cas partout, la révolution Française est une vaste arnaque qui ressemble fortement aux révolutions colorées actuelles. Tout petit dans les années 50, m’interpellait la croyance que la révolution Française avait été menée par le peuple et pour le peuple alors que quelques décennies plus tard, le peuple se retrouvait dans l’univers concentrationnaire des usines, mines et filatures du grand patronat. Ce qui donne à réfléchir sur la capacité d’anticipation de "l’élite" financière et économique qui a préparé avec la révolution de 1789 la mise en servage du peuple en éliminant les remparts religieux et monarchistes.


  • Superbe Marion Sigaut, merci pour tout ce travail, je me suis procuré les écrits passionnants de Louis Prudhomme grâce à vos sources, c’est aussi grâce à vous que j’ai découvert Jacques Bainville. Je vous dois donc beaucoup en quelque sorte, vous avez fait un passionné.
    Je suis tombé sur un texte très interressant sur le net, pour ceux qui comme moi souhaitent approfondir sur Louis XVI et la cause de ses "orientations politiques", sur Fénélon et ses "Tables de Chaulnes". Ce qui éclaire grandement toute cette affaire, et balaye beaucoup d’idées reçus sur ce qui c’est passé. On en apprend beaucoup sur Louis XVI, ce colosse savant et myope, ainsi que sur ses choix et ses idées.
    Voici le lien pour ceux que cela intéresse


  • Merci Marion de tout mon coeur,
    J’aime tellement apprendre grâce à vos conférences, la vérité est tellement bienfaitrice et salvatrice, apprendre notre histoire réelle guérit et rend fort.
    Je ne suis pas si loin de Saint-Fargeau en Puisaye c’est maignominies gnifique en effet. C’est fabuleux de voir que les racailles maçonniques sont, et organisent les mêmes qu’aujourd’hui ! Le plan d’éducation me fait penser au talmud, et je pense qu’ils ont la même façon de voir et d’enseigner les choses, en édulcorant les écrits, en enrobant le tout, en présentant toutes ces horreurs dans un packaging qui fait moderne. La franc-maçonnerie est une horreur absolue, (j’ai subit une famille franc-maçonne je sais de quoi je parle ! ) d’ailleurs je remarque que les maçons de la base appliquent aussi les mêmes "leçons" entre eux, ainsi qu’aux non-initiés que pour la royauté. Pourquoi supporte-t-on encore depuis des lustres cette barbarie. Des enfants et des personnes ignorants le pourquoi de leur triste vie, continuent de souffrir, pourquoi ? Juste pour le bon plaisir des franc-maçon(nes).

     

  • Afficher les commentaires suivants