Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : mercredi 11 janvier 2017

Laurence Haïm chez Macron, le revenu universel, Nikola Karabatic monstre Bleu

 

Donald Trump : « Je serai le plus grand créateur d’emplois que Dieu a jamais mis sur terre ! »

Pendant que Donald USA-first Trump donnait sa première conférence de presse, que Barack Daech Obama commençait à faire ses valises, tout en essayant frénétiquement d’appuyer sur le bouton rouge de la déflagration nucléaire généralisée, la vraie nouvelle était la reconversion de la journaliste Laurence Haïm dans le staff de campagne d’Emmanuel Macron.

 

Congruence libérale libertaire des faux gauchistes

Pour ceux qui ne suivent pas l’actu, Laurence est une ex-journaliste de la chaîne d’info continue i>Télé, qui a perdu 91 journalistes sur 150 à la faveur de l’embauche de Jean-Marc à-poil-les-ados Morandini. Elle était en charge des USA, le poste le plus convoité dans la hiérarchie journalistique. Tout en haut c’est « correspondant à Washington », et tout en bas « fait-diversier », en charge des pauvres qui pètent les plombs, des cambriolages de Roms, des meurtres crapuleux, toute la boue sociale, quoi. Laurence Haïm intervenait sur la chaîne Canal Plus pour nous parler de ce merveilleux pays que sont les États-Unis, capables d’envoyer trois types sur la lune et un Noir à la présidence, mettant un terme à 250 ans de racisme.

 

 

Sauf que le premier président noir a engagé son pays dans une série de conflits tous plus dangereux les uns que les autres, et qu’il a déstabilisé le Proche-Orient, qui n’en avait pas besoin, au moyen de mercenaires islamistes armés par ses soins et financés par les Saoudiens. Le double jeu américain dans toute sa splendeur. Eh bien notre Laurence a pleuré quand ce type a été élu, croyant que la Paix et l’Amour éternels étaient arrivés sur terre. La victoire d’Obama n’était qu’une ingénierie oligarchique de plus, un piège à pauvres, un calmant social, qui fera effet pendant quatre ans, avant de barrer en sucette.

Aujourd’hui, Laurence annonce au monde entier qu’elle rejoint le staff de campagne du candidat Macron, en tant que porte-parole. C’est drôle, cette journaliste de gauche mondialiste aussi émotive que limitée, qui s’acoquine avec le porte-parole de la Banque engagé pour libéraliser un peu plus le socialisme, cette vieille idée qui foutait les chocottes à la dominance. Finalement, de la bonne grosse congruence à la Kepel, l’homme qui voit le complot mondial « islamiste » d’en bas, jamais celui d’en haut. Faut pas fâcher les vrais patrons !

 

JPEG - 57.3 ko
La libertaire & le libéral

 

Question : comment cet attelage de faux gauchos va-t-il piquer du vote populaire aux deux candidats populistes que le Système redoute, à savoir Le Pen et Mélenchon ? Ce ne sera pas avec la proposition du revenu universel, puisque le mouvement « En Marche » vient d’y renoncer : cela reviendrait à « s’installer dans le financement durable d’un chômage longue durée ». Son programme Révolution comprend la fin des 35 heures, l’augmentation du temps de travail, la fin du sacro-saint CDI (avec plus de protection pour les auto-entrepreneurs), l’instauration d’un Smic jeune… Une politique de dérégulation sociale et de bas salaires à l’anglaise ou à l’allemande, avec une limitation, voire une suppression, des indemnités de chômage. En gros, c’est « à nous de vous faire préférer le travail », plutôt que le chômage.

 

Le premier salaire pour ne pas travailler

Car l’idée qui est en train de faire son chemin, en France, c’est celle du revenu universel, ou revenu de base, qui fait saliver tous ceux qui ne trouvent pas leur place dans la France active. 750 euros par mois à rien faire, ou plutôt à faire ce qu’on veut, ça peut créer des vocations.

 

 

On rappelle que sur une population de 66 millions d’habitants, 13 millions ont moins de 15 ans, donc ne peuvent travailler, et 13 autres millions ont plus de 64 ans, et devraient théoriquement ne plus travailler. Ce qui laisse une population active théorique de 43 millions d’hommes et de femmes. Sur ces 43 millions, 30 millions travaillent selon les critères officiels, c’est-à-dire 70%. Mais tout le monde ne peut ni ne veut travailler, sur ces 13 millions d’inactifs. En réalité, près de 6 millions recherchent un emploi.

C’est le département de la Gironde qui se jette à l’eau : en 2018, ses habitants pourront goûter aux joies de la vie de pacha. Attention, tout n’est pas idyllique : la contrepartie de ce cadeau royal venu de l’État, c’est la fin de toutes les aides auparavant cumulées. Trois scénarios se détachent : le cumul du RSA et des APL, le « salaire » de 750 euros, et la version riche avec un versement mensuel de 1 000 euros. À 1 000 euros de revenus « cadeau », il va être difficile pour un employeur de trouver du monde dans les cuisines et sur les chantiers, ces secteurs gourmands de smicards (et de clandestins) !

Ces formules auront l’avantage apparent de faire baisser drastiquement le nombre de chercheurs d’emplois, mais il y a de redoutables conséquences... cachées. Dépendre à 100% de l’État de sa naissance (sociale) à sa mort (réelle), perdre le goût de l’effort et de la récompense, mais aussi provoquer un formidable appel d’air migratoire. Car ce sont les migrants, en dernier ressort, qui prendront les petits jobs dont les « revenus de base » ne voudront pas. On assistera alors à un sacré remplacement en bas de la hiérarchie sociale. Ce qui est peut-être déjà le cas. Hamon et Valls, qui ne sont pas contre le principe, ont-ils déjà en tête les effets démographiques de ce bouleversement social ?

 

La très nietzschéenne équipe de France de handball

Pour oublier le bordel actuel, pas toujours le fruit du hasard, rien de mieux que de se plonger – du pain, des jeux – dans le Mondial de handball qui a lieu en France, et qui commence ce soir avec un France/Brésil.

 

 

Si vous voyez arriver un monstre bleu de presque 2 mètres et de plus de 100 kilos, avec une espèce de boule blanche dans la main droite, ne réfléchissez pas, cassez-vous, n’essayez surtout pas de l’arrêter. Il s’agit en apparence d’un être humain, mais très augmenté en termes musculaires, qui répond au doux nom de Nikola Karabatic. Ce serbo-croate de naissance est devenu français par la grâce de Dieu, et depuis ses premières sélections, il fait des miracles pour la France. En tout cas plus que Hollande et Valls.

« On a banalisé la médaille d’or, c’est notre exploit et notre fardeau » (Nikola)

La France, dans le domaine du hand, c’est ce qui se fait de mieux au monde depuis 20 ans. En 1995, les « Barjots » de Daniel Costantini [suivi par Claude Onesta, merci Keiwan] – l’entraîneur national – font un carton (champions du monde), en 2001 les « Costauds » récidivent, et enfin les « Experts » reprennent le flambeau depuis 2008 (en or aux JO de Pékin, puis champions du monde en 2009 en Croatie, contre les redoutables Croates, dans un match d’anthologie), avec des stars mondiales telles que le gardien Thierry Omeyer, l’ailier virevoltant Luc Abalo, le défenseur Daniel Narcisse, et tant d’autres. Les révélations de chaque génération trouvent leur place dans cette équipe miraculeuse, qui terrorise la planète « hand ». Battre les Français est un must, un exploit, et c’est ce qui rend les Bleus toujours aussi forts, malgré quelques incidents de parcours. On ne peut pas toujours gagner. Apprendre à perdre – mais pas trop – fait partie de la culture des champions.

Essayons de tirer un enseignement politique de tout cela. Ceux qui sont soumis à une intense pression soit explosent, soit deviennent plus forts. Il y a un moment où tout peut basculer, dans un sens comme dans l’autre. C’est la solidité de la structure de base qui fait la différence : un être ou une organisation bien structurés peuvent encaisser de violentes forces contraires, et s’en servir pour croître (à la manière d’un voilier pour avancer).
Plus concrètement, un mouvement politique assis sur une explication du monde plus cohérente que les autres subira logiquement les tentatives de déstabilisation ou de déstructuration de la part des éléments traditionnels du système en place. Ce faisant, les pro-système nourrissent leur ennemi, si celui-ci ne craque pas. C’est le classique « ce qui ne te tue pas te rend plus fort », de Nietzsche. Ainsi, le mouvement qui contient l’avenir de la France ne serait donc pas « En Marche » de Haïm & Macron, car il ne subit aucune attaque.
Et lequel est le plus attaqué ?

Voir aussi :

18 octobre
Un jour en France : mercredi 18 octobre 2017
Vive les yachts, la fin du fret SNCF ?, Philippot contre la meute
17 octobre
Un jour en France : mardi 17 octobre 2017
BalanceTonPorc/Juif, Anne Frank(enstein), Massilia détritus
26
16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
28
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
11
9 octobre
Un jour en France : lundi 9 octobre 2017
Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage
10
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19

Libéralisme libertaire, politique sociale et nationalisme français
sont sur Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1641425
    le 11/01/2017 par Herr Essa
    Un jour en France : mercredi 11 janvier 2017

    Bien votre analyse du revenu universel. Je souscris car du moment qu’il y a le mot universel, le mot mondialisation n’est pas loin. Ah, les salopards !

     

    • #1641602

      et pourtant rien n’empêche de détourner l’utilisation d’un outil,
      par exemple se regrouper pour acheter à crédit (autre outil à détourner) de la terre agricole, fuir les villes et commencer à produire sa vie et monter des réseaux d’entraide. 750 euros par personne c’est peu mais 7500 euros pour dix personnes cela commence à devenir intéressant si on se bouge le cul.


    • #1641629

      Oui, et en plus d’être économiquement stupide, cette mesure signe, une fois de plus, un déni de ce qu’est l’homme, qui a toujours progressé dans les difficultés par l’effort et la compétition. Sans oublier que comme toujours, la dépendance accrue à l’Etat signe l’abandon de nos libertés. Au secours !
      Une chose est d’aider ceux qui ne peuvent pas travailler ou qui ont des accidents de la vie, autre chose de les installer dans un état de dépendance. Comme rien n’est gratuit (il y a toujours quelqu’un qui paye) cette façon de faire ne peut que générer des rancoeurs et des conflits avec ceux qui bossent. Il est vrai que l’Etat a trouvé la solution : faire payer les générations futures - à qui on laissera une planète bien propre - au moins, elles ne protestent pas dans la rue...
      Finalement, l’Etat déteste deux choses : qu’on se débrouille et - ô horreur ! - qu’on s’enrichisse par nous-mêmes grâce au travail et qu’il y ait la concorde sociale. Histoire de justifier ses interventions tous azimuts.


  • #1641436

    "La France, dans le domaine du hand, c’est ce qui se fait de mieux au monde depuis 20 ans. En 1995, les « Barjots » de Claude Onesta – l’entraîneur national – font un carton (champions du monde), en 2001 les « Costauds » récidivent,"

    Comment ???? Monsieur Korias (non, en fait, je kiffe car pour une fois j’ai la sensation d’en savoir plus !... n’y voyez aucune provocation de ma part ! :) ), en 1995, le premier titre mondial fut remporté par le LEGENDAIRE ex prof d’eps de MArseille qui a CREE le handball français : Daniel Costantini. Il gagnera également le mondial 2001 en France (pfffiouuuu c’te finale contre la Suède, ’nculé !!) et laissera sa place au monstrueux Claude Onesta.

    Dans ce mondial, Claude Onesta a laissé la place à une ancienne légende : D. Dinart, aidé d’un autre ancien grand :: G. Gille.

    Enfin, dans les costauds, il y avait bien Omeyer (c’était d’ailleurs cette compétition qui le révèle en éuipe de France, prenant la place à un autre champion 95 : C. Gaudin)., mais également Daniel Narcisse, dit ausi Air France (ou Toumoute !), un réunionais avec un détente de... de.... bah j’ai pas de terme élégant mais il l’a...

    Bref, une des très rare équipe française à nous rendre fiers (Quasiment toujours sur les podiums des grandes compet’ entre 2001 et aujourd’hui).. Le reste de l’analyse.... bah vous restez Korias, merde quand même ! C’est haut niveau comme d’hab !!

    Au moment où je vous écris, la France mène 12-5 avec une très grande maîtrise (et un Omeyer... nan mais de toute façon, lui, c’est aussi un monstre), et ce à moins de dix minutes de la mi temps.

    Voilà, c’est Keiwan en direct de Bercy (NSM accorhotels "arena"), à vous le Fort de la Briche !

    et VIIIIIVE LA FRAAAAAAAAANCE !!!! (et Daniel Narcisse ! ;) )

     

    • #1641600
      le 12/01/2017 par CUPIDONNET
      Un jour en France : mercredi 11 janvier 2017

      Sommes nous venus sur Terre pour courir après un ballon ?

      Les gosses à la rigueur...


    • #1641615

      "Bref, une des très rare équipe française à nous rendre fiers"
      Du point de vue des résultats sportifs, sans aucun doute.
      Mais avec des comportements hors terrain qu’on ne pardonnerait pas à des footeux, nest-ce pas ?


  • #1641480

    Petite erreur handballistique c’était Daniel Constantini l’entraineur des Barjots et Daniel Narcisse n’est pas réputé pour être juste un défenseur vous devez confondre avec Didier Dinart
    Sinon article intéressant et bien écrit comme d’hab’


  • #1641481

    Laurence Haïm ne va pas chez le freluquet Macron, elle émarge désormais chez le multimilliardaire Drahi, patron-mécène et ventriloque de la marionnette d’ "En marche" .

     

  • #1641515

    « Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort »
    Mouais, j’aimerai quand même relativiser cette phrase qui est devenu depuis longtemps en plus d’être sortie du contexte un sophisme assez beauf qui a rempli les skyblog et autres conneries du genre fessbouc. Si on part de ce principe, on devrait tous admirer les Etats-Unis qui garde aujourd’hui encore son hégémonie mondiale (et malgré la percée formidable de la Chine) et Israël, qui sont les deux états assurément les plus forts stratégiquement sur l’échiquier géopolitique.
    Cela dit, j’admire la force de l’équipe de France de Hand, étant toujours pratiquant depuis ma tendre jeunesse, j’ai grandi avec les Barjots (de Daniel Constantini et non Onesta mais on vous pardonne) :)


  • #1641548

    Laurence haim ou la pistonnée du paf la plus inexplicable...a moins de comprendre son fonctionnement réel mafieux...

    Aucun charisme, parlant l anglais comme une serpilliere...Sans aucune connaissance de l histoire de france ou de l histoire américaine. ..

    Elle était l assistante de madame okrent et lui portait les cafés (aucun diplôme requis pour cela), jusqu a ce que canal plus soit créée et ce qu’elle soit propulsée "envoyée spéciale" à Washington avec absolument zero-qualification ..un poste en or qui aurait dû revenir à quelqu un de qualifié et de patriote...Mais c’est pas grave, elle a la carte du club...

    Aujourd’hui elle fait ce qu elle a été engagée a faire...la propagande du système...monter la propagande pro Obama était la mission récente, hier c’était d’interviewer "pour les francais ou au nom de la france" tel politicien international, demain ce sera d essayer de faire la pub du candidat rotschild-Macron...

    Y a til jamais eu quelque chose d intéressant de fait par cette femme ? Je le rappelle encore une fois : absolument aucun diplôme de journalisme ou de quoi que ce soit...Quand on pense à tous les goim qui s embêtent à faire des écoles de journalisme alors qu ils n ont aucune chance...c’est bien triste tout de même. ..


  • #1641549

    Allez l’équipe de France !! Le hand, un sport génial, spectaculaire où notre pays brille et domine la planète !! :-)


  • #1641597
    le 12/01/2017 par Aymard de Chartres
    Un jour en France : mercredi 11 janvier 2017

    Il est réducteur d’analyser le revenu d’existence ou universel à l’aune de l’immigration et d’en formuler une appréciation dont le résultat sera forcément faussé. Le revenu d’existence est à mon sens une nécessité qui répond à la fois au principe de solidarité et à son corolaire dit de redistribution ainsi qu’aux besoins réels et concrets de l’existence où la dignité, la décence et la survie sont en jeu.

    La question de la légitimité du revenu d’existence procède du bon sens commun car toute personne dans le cadre d’un contrat social et d’un état de droit doit pouvoir vivre décemment et voir ses besoins primaires ou essentiels satisfaits.

    Si vous avez des arguments sensés et pertinents à opposer à l’idée d’introduire le revenu d’existence ou universel dans le système social d’un état-nation, je suis preneur et tout ouïe.

    Il existe des moyens légaux et pratiques pour lutter contre l’immigration massive en cessant par exemple d’apporter son suffrage aux politiciens professionnels des partis politiques d’exercices du pouvoir qui obéissent d’un claquement de doigt aux seigneurs de la caste hyper privilégiée contrôlant le destin de la nation aux moyens de la démocratie de façade (démocrature) et de la république délétère.

     

    • #1641695

      Le revenu universel est effectivement une nécessité et serait une bénédiction à bien des égards. Malheureusement le français es jaloux en plus d’être peureux. Après avoir subit 200 ans de morale bourgeoise sur le travail et le mérite, l’idée de gratuité lui est devenue ignoble et inconcevable. Concernant la jalousie, les gens qui ont travaillé pour avoir un revenu auront du mal à digérer qu’on en donne un pour rien aux autres. Et par ça, tous les prétextes bidons seront bons.
      Un monde qui impose d’avoir de l’argent pour vivre (il n’est en effet pas possible de vivre tout seul dans une forêt) doit en fournir un minimum. De plus dans les conditions actuelles ce n’est PAS POSSIBLE pour tout le monde d’en obtenir suffisamment par ses propres moyens. Nous sommes donc en plein totalitarisme.
      J’ajouterai que 99% des gens, n’ont même pas la moindre idée des écarts réels de richesses entre les individus, qui sont abominable et cent mille fois pires qu’à n’importe quelle autre époque.


  • #1641601

    Tout les match des championnat du monde de main-balle en France sont diffusés exclusivement par les chaines BeINs ,chaines privés et payantes

    Le Hand Buisness ,comme dirait le directeur de la publication allez tous vous faire Handre


  • #1641623

    Les Costauds de 95 et les Barjots de 2001


  • #1641631

    Attaqué, oui le FN l’est, mais ce n’est pas pour autant que cette petite troupe, dont les méthodes finalement ne sont guère éloignées de leurs opposants, me semble taillée pour nous faire sentir la bonne odeur de l’honnêteté, du bien commun et du patriotisme. Certaines paroles sont prononcées, bien jolies qui mettent du baume au coeur, mais hélas les actes sont tout autres...


  • #1641658
    le 12/01/2017 par Yuri Stalinochvitz
    Un jour en France : mercredi 11 janvier 2017

    On ne peut pas vivre en France avec 750 euros par mois.

    Moi j’ai une idée pour faire bouger les choses : on met aux postes de pouvoirs un pourcentage de chômeurs égal à celui de la population active.


Commentaires suivants