Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La crise du dollar et le nouveau système monétaire international

Double conférence de Norman Palma au Cercle Aristote en mai 2013

Norman Palma, économiste et philosophe, professeur à la Sorbonne, spécialiste des questions monétaire, revient dans ces deux conférences (4 vidéos) sur l’histoire de la fin de l’étalon-or, la mise en place puis la crise de l’étalon dollar.

Norman Palma est également contributeur à la revue Perspectives Libres et membre du Forum Démocratique.

 

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 

Partie 3 :

 

Partie 4 :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

15 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tout d’abord , bravo à Monsieur De Palma , je suis un fan , j’ai vu tous vos films !
    Ensuite , étant moi-même économiste / anthropologue / sociologue et geostratège d’opérette , je me permets d’ajouter ceci :
    Il faut bien comprendre que si le dollar va mal , le sionisme , lui , va bien !
    En d’autres termes , le dollar est en crise , pas Sion !

    p.s : j’en ai marre de vos questions de sécurité ......j’ai l’impression d’être en cours de math....ça me donne mal à la tête !
    vous ne pourriez pas poser des questions de culture générale du genre combien y a t il de chevaliers du zodiaque ?( attention , il y a un piège !)

     

  • Petite précision , je ne veux en aucun manquer de respect à Monsieur Palma dans mon précédent commentaire.
    J’ai apprécié sa conférence .
    J’essaye juste de détendre l’atmosphère en ces temps apocalyptiques !


  • Excellent, en particulier les vidéos 2, 3 et 4.
    Je n’avais aucune culture en économie il y a encore 5 ans et puis, devant le merdier qui nous est tombé sur le coin de la figure en 2008, je m’y suis mis, en particulier grâce à des vidéos comme celle-ci. C’est indispensable pour comprendre ce qui se passe.

     

    • je te conseille fortement le livre ’’la guerre des monnaies’’ de Hongbing Song toute l’histoire des banquiers depuis 1700 jusqu’a aujourd’hui, des monnaies, du dollar et même de l’argent monnaie, étalon-or , tout y est t’expliqué de façon brillante et nette !! Tu ne le regrettera pas mec


  • Faites un effort sur la prise de son SVP


  • Norman Palma dans sa première vidéo dit que la guerre de 1914 a été faite parce qu’il n’y avait par d’organisme pour régler les conflits entre les différents protagonistes.

    Pierre Hillard a un avis autre, il pense que les Anglais (city) et Américains (Wall Street) ont déclenché cette guerre pour éviter que les allemands ne deviennent trop puissants.

    J’aurais tendances à croire Hillard d’autant plus qu’Eustache Mullins dans son livre "les Secret de la Réserve Fédérale" montre que les banquiers internationaux ont créé la réserve fédérale pour financer la première guerre sur le dos des citoyens américains (d’où la crise de 29 après)

    Palma dit aussi que les USA se sont enrichit avec l’or de l’Europe : Faux !!!
    Les USA ont du produire un effort de guerre pour eux même qui a fallu financer par des emprunts à la Réserve Fédérale possédée par des banques privés.
    L’or des Européens a donc été dans les coffres de la Réserve Fédérale contrôlée par les grandes banques privées de l’époque.

    Au bout du compte seule la Réserve Fédérale s’est enrichie, Les USA eux sortent très endettés de la première guerre mondiale !!! Cela empirera lors de la seconde guerre mondiale.

    Bien entendu, on peut être très endetté et et même temps puissant : tant que les banquiers vous prêtent de l’argent !

    En ce qui concerne l’Euro maintenant tous le monde peut dire qu’il faut sortir de l’Euro !
    Il fallait le dire en 2000 comme Maurice Allais !

    Quand à dire l’Allemagne qui détiendrait le pouvoir total sur l’Euro, c’est évidemment les maitres de l’Allemagne qui sont aussi les maitres de la France, de l’Italie etc qui décident de ce qui se passe en Europe.

    Palma est comme Todd, il n’a pas envie de perdre sa place de professeur en montrant du doigt les vrais responsables.

     

    • La FED est créée en 1913... avec l’alilbi de mettre un terme aux crises à répétitions dont l’économie états-unienne était affectée depuis trente ans...
      Il ne faut pas chercher de motif unique dans le déclenchement de ces grands évènements : il y en a toujours plusieurs, chaque protagoniste en ayant deux ou trois, lesquels ne se recoupent qu’en partie... ou pas du tout !


  • Je trouve que Palma est très bon sur la question de l’étalon Or et sur l’explication du système monétaire classique. Par contre, je suis resté quelque peu confus sur la crise de 2008 et sur les questions de rareté monétaires dans la zone Euro.

    Je croyais que l’émission monétaire de tous les pays de la zone euro passait par les marchés financiers, vu que nous avons tous abandonné les prérogatives de battre monnaie par les banques nationales ? Les agences de notation et le triple AAA étant l’alpha et l’omega de nos finances ?

    L’exemple de l’Espagne est significatif. Après l’effondrement du marché immobilier, les crédits hypothécaires sont repartis de plus belle. Malgré la modification des règles jurisprudentielles portant sur la responsabilité des banques par rapport aux "morosos", c’est à dire les insolvables, les établissements bancaires ne se sont pas gênés pour relancer le crédit. Je ne parle même pas de l’état qui depuis deux ans a creuser son endettement de 250 milliards supplémentaire. J’ai du mal à penser que les quelques 15 Milliards de fonds structurels qui lui ont été retiré soit une cause. Je pensais que le problème de l’Espagne résidait dans le chômage de masse et la baisse des salaires, ce qui l’a conduit à la contraction économique et à l’austérité. Je n’avais jamais entendu parler de ce problème de rareté, quelqu’un pourrait il m’éclairer ?

     

    • toute la monnaie crée par les banques centrales est échangées aux banques privées contre leurs actifs les plus pourris (pour les soutenir). ce sont donc ces banques privées qui ont tout pouvoir sur cet argent,or elles préfèrent spéculer avec plutôt que que le réinjecter dans l’économie réelle par le biais du crédit (ça rapporte infiniment plus) : donc l’argent est rare pour les agents économiques productifs


    • Oui mais, ces mêmes banques prêtent de nouveau cet argent aux états pour leur budgets, c’est à dire pour leurs propres actifs ? C’est de l’argent qui est utilisé dans le fonctionnement de l’économie réelle : transports, infrastructures, administrations, éducation, prestations de retraite, chômage, justice, santé ou services sociaux...
      Quant aux prêts aux particuliers ou aux entreprises, le capital prêté, tout comme les intérêts, se rembourse au fur et à mesure du délai accordé et de ce point de vue les vannes du crédit ne se sont pas bloquées ?
      Ceci n’explique pas l’argument de Norman sur la question de la rareté ?


  • Y a des choses que j’avais jamais réussi à coller et la ça s’avère plus clair :
    * la fin du bimétalisme à bon esciens du Royaume Uni fin XIXeme deb XXeme
    * l’hérésie protectionniste ou le libéralisme obligatoire
    * le passage en force du papier financier, pour conforter le secteur bancaire

    D’une situation ou en premier lieux les USA étaient débordés par un succès inattendu de l’euro qui leur faisait la nique. Car faut le dire au centre il y a une vrai puissance productive l’Allemagne qui entrainent son hinterland VS une puissance qui joui simplement d’un privilège de tirage sur le commerce mondial.

    On aurait atteins alors le stade qualitatif inverse ou la chute de l’euros profiterait au $ ?
    Bien sur à conditions qu’ils continuent à vampiriser le monde et surtout l’Europe.
    Perso je suis pas sur, que les autres nations (Chine, Russie, émergents) gagnants en puissance, ne soient pas excédés du $ et en profite pour monter un système alternatif ...
    A moins que surprise de dernière minute se monte un truc sur une Pax Judaica sortie de ... derrière les fagots.

    En tant que natio, quid de la France dans ce merdier, elle n’est :
    plus catho
    plus coco
    plus d’armée
    plus de fromages
    plus de paysans
    plus de bistrot
    plus souveraine

    Telle une Terra incognita pour le mondialisme, à coloniser quoi.


  • La renaissance du IIIéme REICH......lol