Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La dette des entreprises est une bombe à retardement, avertit le FMI

La dette des entreprises, qui atteint environ 51.000 milliards de dollars contre 34.000 milliards en 2009, fait courir un risque croissant à l’économie de la planète, selon le FMI.

 

La chute tendancielle des taux d’intérêt a de nombreux effets pervers. Elle encourage notamment les firmes des grandes puissances, dont les États-Unis et la Chine, à s’endetter toujours davantage, mais leur capacité à rembourser les intérêts s’affaiblit, a mis en garde mercredi le Fonds monétaire international (FMI).

La dette contractée par des entreprises (hors banques) considérée comme posant un risque en cas de retournement de conjoncture, qui correspond aux intérêts que les firmes ne peuvent rembourser avec leurs bénéfices, est estimée à 19.000 milliards de dollars, a souligné Tobias Adrian, directeur du département des marchés monétaires et de capitaux, estimant que c’était « alarmant ».

La dette totale des entreprises atteint environ 51.000 milliards de dollars contre 34.000 milliards en 2009, « c’est donc un accroissement considérable », a-t-il poursuivi lors d’une conférence de presse. La détérioration du climat des affaires, l’affaiblissement de l’activité économique et des perspectives de croissance moins bonnes ont incité les banques centrales du monde entier, y compris la Banque centrale européenne et la Banque centrale américaine, à abaisser leurs taux d’intérêts.

Lire l’article entier sur capital.fr

 

Cliquez ici pour comprendre les effets
de l’endettement massif des entreprises et des États

Sur la crise qui vient, chez E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un krach résulte toujours de l’éclatement d’une bulle spéculative, celui de 1929 ou celui de 2008 . Connaissez vous d’autres causes ? L’indice du CAC 40 est à 5650 points, en 2007 il était à 7000 points : il reste de la marge . Les "experts" des médias vous paniquent parce presque tous gèrent des fonds de gestion : ils vous affolent pour que vous leurs confiez vos économies . " Quelle intelligence ce Delamarche, je vais confier mon argent à son fonds de gestion "Platinium Gestion" , il sera entre de bonnes mains "...

     

  • La Dette , le Système,la Gauche et les gogos.

    Tiens donc,après avoir encouragé à l’endettement
    avec des taux faibles,le Système lance l’alerte .
    Bref les conseilleurs ne sont pas les payeurs,
    sachant que les émetteurs de monnaie sans valeur
    seront remboursés par la vraie sueur et le vrai sang
    des gogos influencés par l’idéologie irresponsable
    de la Gauche et de la fausse droite ..


  • ’’Cliquez ici pour comprendre les effets
    de l’endettement massif des entreprises et des États’’
    Merci, il est rassurant de constater que les ’’expliqueurs’’ ne font pas défaut ; puisqu’on n’est pas capables de savoir comment définir, nommer, des gens qui prêtent de l’argent qu’ils n’ont pas à des gens qui n’ont pas de quoi les rembourser...tout en ayant les uns comme les autres pignons sur rues et en surplombant les organisations sociales qu’ils escroquent et phagocytent dans l’impunité totale grâce à leur complices et à leurs larbins. Mais peu importe les explications, quand les résultats parlent factuellement d’eux-même, les victimes sauront trouver les coupables le moment venu et les punir comme ils le méritent. Mais il sera trop tard pour les ’’explications’’...


  • #2301201

    Depuis longtemps je m’intéresse aux interventions de Monsieur Marc Touati, un peu comme je regarde Delamarche ou Jovanovic. Autre style, autre approche, mais au fil du temps une parfaite cohérence, un grand professionnalisme, et ... du prédictif... Ceci est l’avis d’un simple « lecteur » qui cherche à se rencarder sur le merdier à venir. Espérant le revoir sur ER.


  • Ça me rappelle Patrick drahi de S.I.R. ...Très dangereux le drahi pour l’économie .... Et pour l’emploi la sécurité intérieure la véritable information. ... Un Epstein weinstein qui vole et viole les esprits. ....l


  • Il suffit d’avoir travaillé dans la finance pour savoir que les types vendraient leur âme et leur grand mère pour toucher le jack pot, quitte à titriser n’importe quel produit pourri et autres supprimes qui péteront à la tronche de la populace quelques mois plus tard....

    La solution ? Tout le monde la connait  : 1 - Séparer les banques de dépôt des banques d’affaires 2 - Et surtout Nationaliser les banques .

     

  • Plus la dette des particuliers enfin "les dettes" quoi et aussi ?
    Les avis d’experts comme ce FMI qui gère "le bancaire" mondial depuis fort longtemps avec le "renfort" français de haute tenue c’est vous dire ?
    L’expertise.
    Economique ou pour l’économie ...
    Néanmoins le volume disparu quelque part mais pas encore ... ou un truc comme ça "quoi" .. nous dit peut être Dominique.
    Le nôtre quoi ... car Dominique est français.
    Strauss Khan pour une réflexion un peu grassouillette la plupart du temps aussi pour ce qui est du plus bas. Chez lui. C’est à dire "les pauvres" où il peut exceller sinon ailleurs ? Que nenni !!
    Donc tout d’un coup le gros qui panique car une responsabilité chez lui peut être et quand même puis donc ?
    Les banques ou la banque avec laquelle le FMI collabore étroitement pour des cachets. De hautes tenues aussi mais ?
    Et si le peuple allait d’abord dans la comptabilité des banques plutôt que dans celle des entreprises car pour parler de la dette il faut déjà être propre soi même. Et le FMI aussi ..


  • La dette des entreprises
    La dette des ménages
    La dette des étudiants
    La dette des états
    Le tsunami arrive, on le sait depuis longtemps. Pourtant il y aura des millions de morts parce qu’on n’a rien fait et qu’on ne peut le stopper. Qui favorise l’usure et le quantitative t-easing (impression de monnaie sans contrepartie et sans fin), qui ?

     

  • "fait courir un risque croissant à l’économie de la planète, selon le FMI."

    Ça s’appelle gouverner par la peur pour une histoire de fric ... put*** d’athées. Vivement que votre république universelle s’effondre.


  • Il suffit de supprimer la finance, plus d’enrichissement sans produire, plus d’intérêt, plus de capital, de dette, de prêt.


  • Un article récent sur le sakerfrancophone explique que la fed s ’amuse a créer des bulles pour les faire éclater ensuite. Certains maîtrisent l’art de foutre le bordel et ils s’appliquent à réaliser leur projet... parce que c’est leur projet.
    Bon ! Si on ne veut pas être les dindons de la farce, il va falloir savoir gérer le stress.


  • C’est l’entretien de la haine et l’usage de la peur pour paralyser les populations : la bombe de la surpopulation, la bombe climatique, communautaire, religieuse, économique, de la fin du pétrole, du nucléaire, de l’illettrisme de la dénatalité etc. Ce monde ne produit que des bombes anti anthropologiques, des discours névrotiques. Donnez le monde aux commerçants et ils vendront votre sang jusqu’à la dernière goutte.


  • #2301687

    Les mecs fabriquent des bombes et jouent les apeurés.

    Fallait pas fabriquer de la fausse monnaie. Tous les propos qui portent sur ce système financier frauduleux n’ont aucune espèce d’importance. C’est de la flûte de A à Z.


  • #2301700

    Attention aux chiffres :

    - ils sont faux
    - la cause du mal est ailleurs.

    ils sont faux parce que presque toujours la dette d’une entreprise est la créance d’une autre entreprise endettée si bien que dans le compte présenté il y a des doublons partout.

    Le risque encouru est ailleurs que dans la dette car la dette n’est pas la cause du mal mais sa conséquence et la cause véritable est que la démographie qui est la cause déterminante de la croissance se situe sur des territoires insolvables alors que la solvabilité des marchés se situe sur des territoires démographiquement sinistrés.
    S’il y avait une adéquation entre la solvabiloté et la démographie, il n’y aurait pas de dettes.

    C’est Weill qui nous a tuer.


Commentaires suivants