Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La crise financière de 2008 était-elle un coup d’État ?

Michel Drac présente son livre Crise ou coup d’État ? (Le Retour aux sources, 2009)

Michel Drac revient sur la genèse et le contenu de son livre Crise ou coup d’État ?, publié en 2009 aux éditions Le Retour aux sources puis réédité dans le recueil Essais, regroupant cinq textes de l’essayiste et disponible chez Kontre Kulture.

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 

Livres de Michel Drac (5)




Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je me souviens avoir dit à l’époque que ceux qui se réjouissaient de la chute d’une grande banque se laissaient berner.

    Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (Lavoisier, 18ème siècle).

    Si l’on assimile les flux financiers à une énergie cinétique, le système aura intérêt à faire croire à sa chute devant les "citoyens" en transformant cette énergie cinétique en énergie potentielle (celle qui lui permettra de renaitre de ses cendres). Cette énergie potentielle, c’est les dirigeants qui créeront les règles et les lois.
    Les dirigeants de GS sont cette Ep.

    La thermodynamique devrait être étudiée par les économistes... Enfin par ceux qui essayent de nous faire des analyses car ceux de l’Empire la maitrisent parfaitement !...

     

    • Mais l’argent est imprimé !!! Et adossé à rien !
      Partout dans le monde...

      Je conteste pas qu’il y a des mouvements sur la richesse réelle, mais comment on établit la valeur réelle de quoi que ce soit quand les monnaies, et la bourse, sont autant manipulées ?

      Même l’or, ou l’argent, ou le blé, ce ne sont pas des marqueurs très fiables .


    • @léon : soit, mais la dominance se préserve par la force et permet la satisfaction réelle.

      Qu’ensuite il y ait une déconnexion entre valeurs réelles et possibilité d’accès à ces valeurs, je n’en doute pas.
      Un type qui a des milliards ne les a pas vraiment car la liquidité de ces milliards n’est pas réelle.

      N’empêche qu’il a la main sur un pouvoir qui se traduit in fine par de la thermodynamique.


    • salut, je ne conteste pas,mais la russie et la chine sont taquins...


  • Comme le dit Michel Drac, il y a les mécanismes propres à la finance et d’autres bien plus généraux qui répondent forcément aux lois de la thermodynamique.

    Et en ce moment l’équation est assez simple : toujours plus de gens consommant toujours plus de ressources dans un système (Terre) fini...

    2 questions se posent :
    1) pourquoi ce "toujours plus" ? La pyramide de Ponzi, le management par la croissance et le progrès et l’habituation du cerveau aux richesses répondent assez facilement à cette question,
    2) quand cela va-t-il friter ? Là, la guerre de l’information, bien moins visible, permettra aux tenants de l’Empire de conserver un temps d’avance et de s’en sortir, une fois de plus en transformant leurs valeurs financière (énergie cinétique) en valeurs décisionnaires (énergie potentielle). Cela s’appelle prévoir la chute en découpant soi-même les pointillés.

    Les dominants d’aujourd’hui resteront ceux de demain...

    Un espoir ?

    Changer de paradigme, remplacer le productivisme par autre chose, fuir...

     

    • Je suis d’accord avec vous... en ce qui me concerne je vais opter pour la fuite.


    • @Amaury, moi aussi mais franchement je me demande combien de temps ce sera possible.
      La saturation humaine de la terre rendra bientôt cette fuite impossible, qu’on la voie comme un éloignement physique des autres, de moins en moins probable, ou comme une possibilité de fuir dans l’imaginaire quand la croissance forcenée ne se satisfait plus de laisser les gens fuir mais pour alimenter sa pyramide de Ponzi ne les autorise pas à sortir du système.

      1984 c’est un peu ça : voulons-nous devenir ces prolétaires laids, malades et à la merci du pouvoir ?

      Ça va être chaud...


    • @ Pouf pouf : ça l’est encore , pour quelques temps à priori, j’ai un copain, qui passait 8 mois par ans au Cambodge, il ne rentrait en Europe que 4 mois dans l’année pour faire des remplacements... l’année derniére il a tellement mal vécu l’ambiance qu’il a décidé de ne plus revenir... ce qu’il a fait... Vivant ailleurs il a ressentit avec beaucoup pklus d’acuité la pénibilité de la vie ici, là ou moi, qui vis cette évolution au quotidien, je m’adapte ( principe de la grenouille cuite a petit feu...)


  • pardon pas à 10:30 mais à 14:00 (sur les pigs)


  • Comme j’avais entendu de la bouche d’un banquier important de la "Banque de France" il a 15 ans..."ce systeme va dans le mur" et "rien de mieux qu’une bonne guerre pour faire repartir l’economie"...vraiment affreux ce qui se passe


  • Michel Drac pour 1 000 ans !!


  • Evidemment que c’est un coup d’état - destiné à détruire les états nations européens, à en faire de simples provinces placées sous le contrôle de Bruxelles...le surfiscalisme toujours été un moyen de détruire les résistances régionales au profit de l’Empire : voyez l’Empire romain, la monarchie française etc.

     

  • #1207409

    Très bon ! Analyse assez juste.


  • Excellent de se poser juste la question !
    Je trouve qu’ on parle pas suffisamment de cette crise or c’est cette crise financière de 2008 qui a détruit la Grèce, l’ Espagne, L’ Italie, et qui fait qu’ en France le chômage explose est la cause de tout.
    Tout part de là ! Cette crise est une Shoah a elle seule et on a même pas encore vu sa foudre, le plus dur est à venir, frigidaire vide, banalisation de la criminalité, c’est elle qui va nous téléporter dans rue barbare. Jovanovic dit qu’il s’agit d’un accident, cette crise ne devait pas avoir lieu, personnellement je ne le crois pas , pour moi cette crise a été parfaitement planifiée, voulue, elle intervient dans une période où le monde est en pleine mutation et où l’ équilibre des forces économiques, commerciales, et les rapports militaires s’ équilibrent de plus en plus, l’ hégémonie Américaine n’ a jamais été autant menacé.
    La crise économique de 2008 a pour objectif de créer chez nous de la colère afin que nous perdons tous les pédales et que nous soyons tous favorables à bombarder la Russie . Le pire c’est que ça marche ! http://francais.rt.com/internationa...
    Et pourtant c’était un canular !
    Crise économique qui débouchera très probablement vers une guerre mondiale pour le moment ils sont encore dans les préparatifs.


  • Très bon pédagogue


  • cout etat par la finance sioniste . la finance antisioniste elle est ou sur le trottoir à faire la manche.


  • Bonjour, M.D toujours au top.
    J’ai fait la même erreur que lui a mon petit niveau ; logiquement , si on analyse les paramètres , tout pousse a croire que le système peut s’effondrer demain ; la réalité c’est que rien ne s’écroule et que tout tient " sur le fil " depuis des générations ...
    Ça fait des années qu’on attend que ça pète , une attente sans avoir aucune prise sur les évènements et qui mène a la folie.
    Exemple : la sortie de la Grèce de l’euro , depuis 5 ou 6 ans qu’on en parle , le jour ou ça arrivera , j’aurai comme un soulagement , un poids sur les épaules qui s’envolera .. comme une preuve qu’on est pas dingos ..


  • C’est assez surprenant, mais cela repose sur les biais de nos cerveaux et des règles bidons, d’autant plus que nous vivons dans un monde sans codes sans lois.

    J’aime bien cette émission Brain Games sur Nationalgeographic épisode money to burn
    http://channel.nationalgeographic.c...
    Un billet de 20$ est aux enchères, tu choppes des gens pour enchérir et ça monte ça spécule.
    Le second le perdant qui renonce doit s’acquitter de sa mise, éponger sa dette.
    Le gagnant doit payer son du, surévaluer certes mais il est le gagnant.
    Le jeu deviens "won the most, lose the least", "gagner le plus, perdre le moins".
    Ce procédé est aussi décrit dans l’Argent de Zola, il me semble.
    Mettrez le Monde aux enchères avec des billets à gogos car en planche à billet, sans foi ni loi, on va où à votre avis ?

    C’est un peu satanique.

    ps : moi aussi si je dis pas tout, je passerai pas chez Soral, ils ont déja bien à faire à démonter les mensonges c’est déja ça


  • A la question de Drac, l’etat a sauvé les banques , mais qui sauvera l’etat, ben les concitoyens, via les prelevements ad hoc, comme cela a déja été le cas au demeurant.... Mais la crise de 2008 à quand même bien du être un jack pot, parce que moi, qui vis dans un "pigs" j’en ai vu plein des boites qui licenciaient tous leur personnel pour réembaucher de nouveau aux nouvelles conditions post crise (entre autre salaire plus ou moins divis par deux...)
    Je suis pour ma part, de l’avis que ce systéme va durer encore longtemps, que ce sera chaque fois pire pour les gens, mais que l’on courbera l’échine un peu plus chaque fois... comme on la courbe plus aujourd hui qu’en 2007 etc...


  • Toujours aussi intéressant et d’un de pédagogue sans défaut ! Il y des gens soporifiques même si les sujets sont fort intéressants, mais Michel Drac c’est tout le contraire.
    Merci.


  • franchement, autant j’aime bien Drac car il se remet en question, autant je n’aime pas qu’il joue au simplet. pas de conspirationnisme ? pourtant, il n’y a qu’a se baisser pour ramasser a la pelle ... pas besoin de mouvements seculaires et pourtant ils sont bien la (preface de pierre hillard sur le livre traduit en francais de Carroll Quigley dont ce dernier fait une excellente deduction et analyse) pour s’apercevoir que finalement le pouvoir ne change pas de main, est a l’origine des grands mouvements mondiaux, pour et par le sionisme ou pour le NOM ... en liaison avec le 666 de jovanovic (le mur de wall street et la force hollandaise juive), la fresque de la mise en esclavage des peuples devient encore plus nette. on peut penser ce que l’on veut, c’est une realité organisée, qui parfois certes improvise, la drac dit vrai, mais ne perd jamais ! et c’est la ou le conspirationnisme entre en action ! le pouvoir des reseaux est immense et celui du moment est tres visible et plonge ses racines loin dans le temps ... je trouve drac naif ... c’est dommage. il ne faut pas oublier que l’on nous laisse voir le theatre societal en action, on a des roles de merde mal payes, certains actes ne sont pas completement ecrits, mais on connait bien la finalité et le scenar ne bougera plus ... les crises sont visibles, presentes, elle font mal a tout le monde mais les plus forts ou les organisateurs s’en sortent et un autre scene est ecrite ... toujours plus loin dans la domination ...

     

    • Je pense que plusieurs commentateurs ont mal comprit ce que Michel Drac a dit sur le conspirationnisme.
      Evidemment qu’il y a des complots, mais ces dits complots sont d’une part avérés, et ne font qu’orienter certaines décisions économique de grande envergure, je pense par exemple au groupe Bilderberg qui planifie pas mal d’évènement médiatiques et économiques.

      Cependant, aussi malins puissent être les dirigeants concernés, l’économie et la finance ne sont pas des sciences exactes, on pourrait dire qu’après la conclusion de sa vidéo, que ce ne sont que des outils qui demeurent grâce à la connerie humaine. Aussi, si des grandes lignes sont définies par certains grands groupes, par des banques, toutes les conséquences qui seront engendrées ne sont pas prévue au poil de cul près, il y a énormément de paramètres qui leur échappent.

      Ce qu’il entend à mon avis par conspirationnistes dans cette vidéo, seraient ceux qui, sans jamais apporter de preuves, affirment que l’intégralité des conséquences de la crise sont prévues de longue date et planifiées avec exactitude, ce qui est aberrant pour qui s’intéresse à la finance et ses nombreuses variables imprévisibles.


    • M.Drac ne prétend pas qu’il n’y a jamais eu de complots ou de réseaux, simplement que tout n’est pas écrit à l’avance, que les dirigeants n’ont pas autant qu’ils l’aimeraient la main sur l’avenir et même sur le présent. Si tout est écrit d’avance, qu’ils vont gagner à coup sûr, à quoi ça sert de réfléchir et de se battre ? C’est cela que M.Drac dit.


    • @polka........." le pouvoir des réseaux est immense et celui du moment est très visible et plonge ses racines loin dans le temps... "......c’est ce que j’ai pensé aussitôt !...il ne s’agit pas de prévoir les conséquences exactes d’actions résultant d’une multitude de facteurs conscients ou inconscients, mais de comprendre ce " fil rouge " qui anime des gens qui ont juré de mettre le reste de l’humanité sous une tutelle dispendieuse pour elle !...c’est bien Blankfein qui a eu ce mot clair : " je ne suis qu’un banquier qui accompli le travail de Dieu . "...alors..


    • Je pense que le conspirationnisme dont parle Michel Drac est visible chez certaines personnes qui, après avoir lu un article lié à la FIFA et aux récents scandales liées au monde du football, trouvent le moyen de fustiger "le fervent sioniste Platini".

      Je pense que si E&R relayait un article sur les difficultés des éleveurs de porcs bretons, que je fais Ctrl+F sur la page de l’article dans le but de rechercher le mot "sioniste", je tomberais sur plusieurs occurences dans les commentaires.


  • C’est simple. Il n’y a qu’une sagesse a adopter par rapport a tout ce systeme et ses banquiers :

    Rendez a Cesar ce qui appartient a Cesar. L’argent appartient aux juifs, c’est leur dieu (le veau d’or). Moi je continue de chercher l’Esprit Saint. Ca c’est pas facile !


  • "Les statistiques sont une forme d’accomplissement de désir, tout comme les rêves."

    Jean Baudrillard (1929-2007)

    * * *

    "La statistique est la première des sciences inexactes."

    Edmond et Jules de Goncourt (1822-1896 et 1830-1870)

    * * *

    "Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques."

    Benjamin Disraëli (1804-1881)

    * * *

    "Je ne fais confiance aux statistiques que si je les ai truquées moi-même".

    Sir Winston Leonard Spencer-Churchill


  • Bonne analyse concernant l’attaque groupée contre les PIGS. La perfide Albion (The city of London corporation) et ses sous produits (tous les pays du Commonwealth) n’ont pas fini de détruire le royaume de France et par extension toute la culture grecque et latine (Espagne, Portugal, France, Autriche, Grèce, Italie, Balkans) ayant des systèmes légaux plus inspirés du droit civil que de la common law anglo-saxonne.
    Il s’agit de nous mettre tous en coupe réglée sous l’hégémonie des grands vainqueurs de la finance apatride (Goldman sachs et consorts) et de leurs réseaux mafieux.


  • L’Objectiviste Alan Greenspan a reconnu la responsabilité de ses modèles économiques (fallacieux) dans cette crise. Oops sorry lol.


  • #1208021
    le 15/06/2015 par Philippe de Macédoine
    La crise financière de 2008 était-elle un coup d’État ?

    Je suis tombé par hasard sur ce lien récemment et je trouve qu’il est parlant.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Globa...

    Il montre que la zone euro est une zone de nains en matière financière. Par contre, il montre :

    que les USA (6 bourses dans les 15 premiers) et l’Angleterre (Londres + HK) sont de loin les places les plus puissantes avec le Canada (3 bourses dans les 20 premiers).
    que les paradis fiscaux sont en train de monter verticalement (Singapour, les Suisses et surtout regardes la montée des Cayman et des îles Vierges, des Bermudes... ça se passe de tout commentaire) exception faite de Monaco (bizarre... )
    le Brésil et la Turquie sont en chute libre (leurs bourses sont moins importantes que celle du Maroc, on croit rêver).
    En gros, les riches ont évidemment transféré leur argent vers les pays bandits tant et si bien que ces places boursières deviennent presqu’aussi importantes que celle d’un des pays les plus industrialisés de la planète (l’Allemagne, pour ne prendre qu’elle).

    En gros, ils creusent leur tombe de plus en plus profond. Il vont bientôt percer la tuyauterie de gaz.

     

  • Il est de plus en plus probable que rien ne s’écroulera car personne n’y a intêret, ils se tiennent tous par la barbichette, quelques" petites guerres" entretiennent le système et maintiennent les peuples- esclaves dans la sidération et eux ils peuvent continuer à jouer tranquillement dans leur cour où leur situation est bien trop voluptueuse, ils sont surpuissants et plus rien ne leur échappe ou presque, ils feront même disparaître l’argent physique, dans un monde mondialisé, ou gouvernance mondiale, plus de monnaie physique, plus de risque, et virtuellement, on peut en faire tant qu’on veut et surtout contrôler tout et tout le monde, quant à la Grèce, ils lui accorderont un prêt sur 100 ans comme au Mexique, no probleme, du moment qu’elle reste dans l’euro et l’europe, avant la mondialisation totale.

     

    • C’est une guerre spirituelle, ne le sentez vous pas ? Comment est votre corps, votre esprit ? Aiguiser vos sens, que le Saint Esprit vous guide, croyez moi ceci est bien l’âge de bronze, qui est encore en vie aujourd’hui ? Pensez-vous être encore vivant ? Qui EXISTE ? Peu me répond mon coeur.

      Bénissons La Très Sainte Vierge Marie de retenir notre Christ Roi ; les Deux Témoins arrivent ainsi que Le Grand Monarque. "Je viendrai comme un voleur"


  • Afficher les commentaires suivants