Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La dictature du politiquement correct s’attaque à la statue de l’amiral Nelson à Londres

L’affaire de Charlottesville semble être devenue le prétexte d’une grande vague de politiquement correct cherchant à imposer honte et repentance dans tout l’Occident.

C’est maintenant au tour de l’amiral Nelson d’être pris pour cible. Cette fois, la campagne est menée à Londres et vise la statue de l’amiral Nelson trônant au milieu de Trafalgar square.

 

 

Le journal The Guardian a publié une tribune signée Afua Hirsch réclamant que disparaisse ce monument à la gloire de l’amiral Nelson.

Ce qui lui est reproché dans cet article n’est pas d’avoir vaincu la marine de Napoléon sur mer avec la Royal Navy. Non, ce qui est reproché à l’amiral Nelson, c’est d’avoir été un partisan de l’esclavage.

Et voilà les représentants de la police de la pensée qui en arrivent à conclure que l’amiral Nelson serait aujourd’hui… « un suprémaciste blanc » !

Afua Hirsch écrit donc :

« J’ai immédiatement pensé à des personnalités comme Nelson quand j’ai appris que des statues de confédérés étaient démontées aux Etats-Unis. »

Dans l’article, elle annonce d’ailleurs la suite et estime que les Britanniques devraient collectivement interroger leur passé colonialiste au même titre que les Américains se confrontent aux questions de l’esclavage et de la ségrégation raciale.

 

 

Mais qui est Afua Hirsch ? Cette femme est née en 1981 d’un père juif anglais et d’une Ghanéenne. Elle est devenue journaliste pour Sky News et The Guardian, ce qui lui a permis au cours des dernières années de devenir une égérie du politiquement correct au Royaume-Uni, jouant tantôt sur ses origines africaines, tantôt sur ses origines juives, pour revendiquer une politique favorable à l’immigration, au multiculturalisme, agiter les populations de couleur et favoriser la subversion.

Le parallèle est troublant avec le mouvement Black Lives Matter financé par le milliardaire mondialiste apatride George Soros.

À la source du totalitarisme mondialiste, une idéologie,
à découvrir chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • A Paris c’est encore pire, on a même pas droit à une simple rue Robespierre.

    Alors que l’incorruptible mérite sa statue à la place de Danton.

     

    Répondre à ce message

  • Très bien... mais dans ce cas que l’on enlève tout ce qui porte le nom de Voltaire et de ses copains des lumières, s’il vous plait !

     

    Répondre à ce message

  • Mais Aristote aussi était partisan de l’esclavage - sous certaines conditions, il est vrai- !
    Faut-il pour autant déboulonner tout Aristote ?
    On est toujours plus ou moins esclave des idées et des erreurs de son temps, par la force des choses... Rolland Barthes ne disait-il pas : " ce qui n’est pas concevable n’est pas pensable" ?

     

    Répondre à ce message

  • Réponse à " requiem "
    qui a mis ci-dessus son commentaire sur la " mort " (assassinat) de Ronald BERNARD en Floride, ce Financier hollandais courageux qui a révélé les pratiques satanistes de la top élite financière mondiale avec sacrifices d’enfants etc..

    Cette vidéo poignante et hallucinante du financier est sur ER, mise récemment et sous-titrée français par ER.
    Je la recommande fortement à tous, et voici son accès direct :

    https://www.egaliteetreconciliation...

    Mais il semble bien que cette nouvelle de son assassinat soit une fake news, fort heureusement.

    En effet, je suis allé sur le site " moutons enragés " que " requiem " indique, et en fait, ce site de ré-info, n’a fait QUE relayer l’info, à l’origine en anglais donc les moutons en ont fait une traduction en français, d’ailleurs approximative, mais bon.

    En bas de cet article des Moutons enragés, il y a un lien mis par les moutons, qui mène au site original : je crois que c’est de mémoire, " news punch " ou quelque chose comme ça, mais le lien y conduit de toutes façons.

    Effectivement, l’article en anglais confirme la mort.
    MAIS il faut aussi lire plusieurs commentaires de lecteurs (en anglais donc) en bas, qui ont réagi à l’article en faisant des recherches approfondies (détails fournis) et ils expliquent que NON, Ronald BERNARD " is quite alive and kicking" (en vie et en pleine forme), avec plein de détails rassurants.

    Je ne suis pas allé plus loin, car mon sentiment est que c’était au départ une fausse info devenue ensuite virale.

    "Requiem" , je t’invite à approfondir et si tu auras des infos confirmant de manière sûre son assassinat (du genre rapport de police du County de Floride où il est supposé être mort) alors mets les nous ici. D’avance, Merci à toi !

    Et bon courage à tous dans ce délire révisionniste maintenant partout en occident, et digne de la révolution culturelle chinoise des années 60 ...

    Enfin, PRESQUE partout, car ya quand même 1 domaine sacré où le révisionnisme " ne passera pas " ... Dieu merci !

     

    Répondre à ce message

  • Qu’elle fasse attention cette racialiste car des ghanéens (la plupart des esclaves viennent de l’ancienne "gold coast") et des membres de la communauté de lumière ont participé à l’esclavage.

     

    Répondre à ce message

  • #1791215
    Le 28 août à 10:46 par Palm Beach Post : "Cult !"
    La dictature du politiquement correct s’attaque à la statue de l’amiral (...)

    Conformons-nous à Afua Hirsch ! lol

    Comme ça, on aura définitivement sabordé la civilisation et notre vie de misère, dans une grande béance anale béate.

    Afua Hirsch : gros handicaps.
    T’es ni Noire ni Blanche, tu es le jouet du suprémacisme juif, tu tapines dans les médias, tu n’as jamais rien connu de la vraie vie des vraies gens, qui se lèvent tôt pour gagner moins et t’assurer un confort de prédateur illégitime, tu t’appelles Afua Hirsch ...
    lol

     

    Répondre à ce message

  • Quand le dénigrement des blancs et de l’occident, tous azimuts, comme on le vit aujourd’hui s’inversera, poussés que nous sommes au pied du mur. Alors ils chialeront encore et toujours des conséquences vers lesquelles (((ils/manipulateurs))) nous conduisent.

     

    Répondre à ce message

  • Et la suppression du génocidaire d’Amérindiens Andrew Jackson sur les billets de 20 $, c’en est où ?

    Circonstance aggravante : il a mis son veto à la création de la 2ème Federal Reserve et a soldé la dette fédérale (pour la seule fois de l’histoire des Etats-Unis).

     

    Répondre à ce message

  • Il faut détruire tous les repères des peuples européens afin de les anéantir. Il faut effacer leur gloires passées. L’Histoire peut être une puissante source d’inspiration pour d’éventuels futurs libérateurs.

     

    Répondre à ce message

  • Tant qu’à pousser la connerie jusqu’au bout de la bien pensance néo socialiste, autant faire comme aux Etats Unis et débaptiser toutes les rues et avenues pour leur attribuer un simple numéro qui ne veut rien dire....On aura réussi à éradiqué 2000 ans d’histoire en deux secondes et tout le monde sera content !!!

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents