Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La fragilité de la "croissance" économique mondiale

Olivier Delamarche et Pierre Sabatier sur BFM Business, le 7 juillet 2014

Partie 1 :

 

Partie 2 :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Delamarche et les autres, ça me rappelle Soral sur un plateau télé : les autres font du pipeau qui n’a strictement aucune consistance, et quand il parle, il va droit au but, et parle très concrètement.


  • Mai$ quel est le sens de se spectacle ;en très gros ; Il n y aura pas de soleil demain, le 4,40 suscite et efface ( étant par la même CAUSE toujours ) ..


  • #889037

    Autant je comprends bien Delamarche quand il est sur MetaTV, autant sur BFM, je pige rien...faut dire que les trucs qui défilent en dessous me font régulièrement perdre le fil...c’est possible de les flouter ou recadrer ? ;o)


  • #889267
    le 10/07/2014 par Francois Desvignes
    La fragilité de la "croissance" économique mondiale

    Ils sont unanimes :

    LE KRACH EST IMMINENT, PROBABLEMENT A LA RENTREE *

    * c’est toujours en octobre qu’ont lieu les krachs."

    Ils sont unanimes :

    " IL SERA TSUNAMESQUE"

    Ils sont unanimes :

    IL SE DECLENCHERA SUR UN DETAIL, LUI, IMPREVISIBLE

    Ils sont unanimes :

    IL DETRUIRA LA RICHESSE DE TOUS ET FERA EXPLOSER LES PRIX DES MARCHANDISES DE PREMIERE NECESSITE


  • Tous les coûts de la vie sont démultipliés et tous les salaires sont en dégringolade totale, avec disparition de l’épargne
    Cela porte un nom la récession mondiale.
    Mais l’été sera calme sauf pour les miséreux !


  • Bonjour ER,

    A ceux qui critiquent & dénigrent, Mr Delamarche :
    Vous pouvez lui reprocher son discours pessimiste et alarmiste.
    Cela vous irrite, vous fatigue, vous désespère. Vous pouvez ne pas aimer son style. Les "heeuuuu...heeuuu" ou "c’est, c’est...". Bon, ok.

    Néanmoins, c’est le seul analyste venant d’un média mainstream à nous avertir depuis des années sur le dysfonctionnement et l’effondrement de l’économie capitaliste occidentale (comment se déclenchent les plus grandes guerres à votre avis).

    Delamarche est à l’économie générale, ce que Soral est à la sociologie populaire.
    Avec Mr Delamarche, nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas.

    Merci ER, merci Mr Delamarche. Sinon, zapper la vidéo.

     

    • #889407

      Néanmoins, c’est le seul analyste venant d’un média mainstream à nous DIVERTIR depuis des années sur le dysfonctionnement et l’effondrement de l’économie capitaliste occidentale (comment se déclenchent les plus grandes guerres à votre avis).

      J’ai corrigé une faute dans votre commentaire. Car Delamarche ne nous averti de rien du tout, il y a eu un monde avant la folie furieuse d’une finance débridée, il y’en aura un après, pas tout à fait le même, peut être mieux, peut être pire, ce qui est sûr, c’est que l’on ne se nourrit ni d’action en bourse, ni de billet de monopoly, que ce monde calqué sur la richesse virtuelle s’effondre, quand bien nous fasse, si ça peut faire crever de chagrin quelques traders et ceux qui se collent aux bourses comme des morbacs, ça fera de la place pour les autres qui veulent bâtir un monde plus juste. Delamarche brasse du vent comme tous ses collègues. Préparez vous individuellement à un monde sans finance, condition physique, compétences pratiques, émancipation alternative du système mainstream, sans forcément aller jusqu’au survivalisme, mais un minimum de préparation car on ne peut pas dire que nous ne sommes pas prévenus. Le reste ne devrait normalement pas nous concerner, monde artificiel complètement déconnecté du réel... Nous devrions être pour la plupart sur E&R dans le concret, pas dans la chimère virtuelle qu’est le monde de la finance qui fait mumuse avec des entreprises, des milliers de vie, avec de simples clics de souris.