Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La guerre civile est celle de la France d’en haut contre la France d’en bas

Si la HAS juge « inopportun » à ce stade de rendre la vaccination obligatoire, elle souligne la nécessité de surmonter les réticences des Français : seuls 54 % d’entre eux se disent prêts à être vaccinés. L’échec de la campagne contre la grippe H1N1 en 2009, qui avait donné lieu à une couverture vaccinale de 10 % des Français au lieu des 75 % espérés, reste dans les mémoires. « Il convient de construire la confiance dans la vaccination le plus tôt possible en amont de l’arrivée des vaccins et de l’entretenir tout au long de la campagne », souligne la HAS qui préconise la transparence sur les choix de santé publique, l’implication des médecins généralistes et le renforcement de la surveillance sur de possibles effets secondaires une fois le vaccin diffusé largement. C’est l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui sera chargée de cette « vaccino-vigilance ». (Le Figaro)

On en parle tous les jours car les choses s’accélèrent, et les choses, c’est l’agenda mondialiste et européiste de la campagne de vaccination massive et obligatoire qui se profile au printemps 2021.

 

 

Médias et gouvernement main dans la main pour mentir aux Français
et les forcer à se vacciner

Alors que personne n’est tenu de se faire piquer, surtout si on n’est pas porteur du fameux virus ou qu’on est porteur sain. Mais ça, et les médias mainstream et le gouvernement corrompu par les grands labos producteurs de vaccins, cette rente immense, ne veulent pas en entendre parler : vous vous ferez vacciner, sinon vous serez des mauvais citoyens. Que ce soit le vaccin ou le puçage, l’attestation ou le traçage, c’est pareil : une surveillance politique à la 1984 s’abat sur des Français qui dans leur grande majorité n’arrivent pas à imaginer une seconde que leurs élites – politiques, médiatiques et médicales – peuvent leur vouloir du mal. C’est pourtant le cas, il suffit de voir l’état du pays : des gens apeurés, masqués, interdits de réunion, craignant le couteau du boucher islamiste à chaque coin de rue, et confiant leurs enfants à une Éducation nationale qui se rapproche de plus en plus de l’URSS des années 30.

 

 

À l’époque, le contrôle social fonctionnait sur deux jambes : la délation intercitoyenne et le passeport intérieur. Ces deux pattes qu’on retrouve aujourd’hui en France, pourtant le berceau de la liberté des peuples, ou soi-disant, avec la délation médiatique et l’attestation de déplacement. Tout ceci est complètement amoral, contre-productif et largement anticonstitutionnel mais ça ne fait rien : encouragé par la soumission de la majorité des Français, bernés par un virus qui cache la forêt du « réformisme » néolibéral, le pouvoir visible avance à grands pas vers une vraie dictature, que les croyants assimilent à du satanisme. Le pouvoir est devenu l’ennemi du peuple, les coups pleuvent, on est bien dans une guerre civile, mais pas celle rêvée par Zemmour et ses amis séparatistes sionistes : c’est une guerre civile du haut contre le bas, de la France d’en haut contre la France d’en bas pour reprendre la terminologie de l’ancien Premier ministre Raffarin.

 

 

Les Français, qui ne sont pas habitués à une telle vilenie, sont encore sous le choc du premier confinement qui n’est qu’un emprisonnement massif pour avoir soutenu majoritairement les Gilets jaunes. Le pouvoir profond a assimilé ces Français, qui sont de bons Français, à des populistes, des fascistes puis à des antisémites. Il a ordonné aux médias de démolir par l’image ce mouvement légitime de soulèvement populaire pour plus de justice sociale. Les Gilets jaunes ont réclamé la justice sociale, ils ont reçu des grenades et des tirs de gomme-cogne. Ils ont perdu des mains et des yeux, pour servir d’exemple à tous ceux qui auraient envie de réclamer à leur tour un peu de justice sociale. Depuis, ce gouvernement, qui ne tient plus qu’à une police obéissante, n’a plus de freins dans son délire de domination et de coercition.

« Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice » (Montesquieu)

Chaque jour, un membre de ce gouvernement corrompu vient menacer les Français d’encore plus de contraintes, d’appauvrissement, de soumission. Le lendemain, le Président vient caresser les Français dans le sens du poil pour ne pas perdre sa popularité, dont les médias et les sondeurs nous disent qu’elle n’est pas si basse. Le surlendemain, un des hommes de main du Président vient nous rebriser le moral en nous annonçant que le virus sera éternel, le masque aussi, sauf pour ceux qui accepteront le vaccin douteux du Big Pharma, celui qui s’attaque à notre immunité et qui nous affaiblira encore plus devant ce pouvoir maléfique. Le 20 novembre de l’an de grâce 2020, nous en sommes là, et ceux qui disent le contraire sont soit des aveugles, soit des complices de cette ignominie.

 

La Haute Autorité de santé a commencé à bâtir le cadre de cette future campagne de vaccination « inédite ». Son projet de recommandations est encore en phase de consultation publique, et à ce titre accessible en ligne. Elle préconise un accès à la vaccination « le plus simple possible », proche des populations ciblées, et définit les publics prioritaires : professionnels de santé et du médico-social de première ligne, personnes à risque de formes graves et professionnels assurant le maintien d’activités essentielles au fonctionnement du pays. La stratégie évoluera en fonction des doses disponibles, et des caractéristiques des vaccins (efficacité par tranche d’âge, sécurité, conditions de conservation, mode d’administration, etc.). (Le Figaro)

On parle de dictature, de faussement des règles démocratiques (le pouvoir profond décide, le Président obtempère, et le peuple n’a rien à dire et s’il l’ouvre, il se fait tabasser par de nouvelles contraintes « sanitaires » et de nouveaux attentats « islamistes »), voici ce qu’annonçait le chercheur Emmanuel Todd en 2017. À « l’époque », car ce temps nous semble désormais très éloigné, personne n’a pris sa prédiction au sérieux. Le magazine Challenges a même titré sur « le naufrage de grands intellectuels » en parlant de Todd Et Onfray...

 

 

La version Facebook pour ceux qui ne lisent pas Twitter :

 

 

La démocratie française ou ce qu’il en restait est morte, et ce n’est pas ce pauvre Cambadélis qui va la sauver, puisque c’est sa social-démocratie et celle de ses amis socialo-sionistes qui a conduit à ce désastre national. Ces responsables se lavent les mains de la situation actuelle et se posent même en opposants au macronisme, qui n’est que l’enfant monstrueux du socialo-sionisme. À l’image de ces racailles qui agressent les profs mais qui sont les enfants de la sacro-sainte idéologie de Mai 68, dont les profs sont porteurs, comme un virus.

 

 

Après le travail forcé, le chômage forcé

Non seulement le peuple est puni par le désœuvrement obligatoire et la distanciation sociale (pour briser toute solidarité), mais ceux qui gardent la tête froide et peuvent servir de guides sont attaqués sans pitié. Le Pr Perronne est dans le viseur du Conseil de l’Ordre des médecins, ces amis de l’humanité, et le Pr Raoult, qui a dénoncé la politique sanitaire meurtrière de ce gouvernement corrompu, est considéré comme un ennemi de la nation par les forces du Mal. Et cela résonne jusqu’en Amérique.

 

 

On en vient à se demander, comme Bercoff, si les dirigeants – on ne dit plus « nos » dirigeants car ils ne nous dirigent plus – ne sont pas atteints d’une pathologie mentale lourde, celle de la jouissance du pouvoir absolu, quand il n’y a plus de freins démocratiques. Une jouissance sadienne, diabolique, sadique...

 

 

Nadine Morano, quoi qu’on en pense, avec son bon sens très terre-à-terre, résume la situation actuelle en un tweet :

 

 

Le vrai virus qui menace les Français est celui de la peur, que le pouvoir instille dans la population à jets continus – des injections quotidiennes à doses croissantes – par la triple répression sanitaire, économique et terroriste. Ce virus de la peur est produit par une caste qui est atteinte de folie, à n’en pas douter. On vous renvoie au début de cet article avec la vidéo et les explications vaseuses du « Premier ministre ». Un Premier ministre, ça ?

Si les Français ne se réveillent pas maintenant, ils ne sortiront jamais de ce coma dans lequel les forces du Mal sont en train de les plonger. C’est maintenant ou jamais.

 

La France under attack

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Depuis des années en France, à peine un bon gros 50% des personnes de plus de 65 ans se vaccinent tous les ans contre la grippe (c’est encore moins en Allemagne - en revanche beaucoup plus en Suède !) au désespoir des laboratoires ;)
    Si bien que le passage en force (forcing en franglais ! ) de la vaccination s’est même fait parmi les forces armées où la plupart sont des jeunes en pleine force et forme physiques ? Faut bien réussir à les caser ces vaccins. Il serait intéressant de comparer au niveau européen par pays (voire régions) le taux de vaccination contre la grippe et les dégâts du covid, juste pour voir si ça change quelque chose vu qu’un virus mute.

     

    • Vous connaissez l’histoire du traitement de la tuberculose ? ..Il est vrai que cela s’est passé à une autre époque, et surtout... avec des hommes, deux hommes Calmette et Guérin, qui avaient une autre étique...et toc...


    • #2600695
      le 21/11/2020 par Collabo si, collabo là (sixfitunter)
      La guerre civile de la France d’en haut contre la France d’en (...)

      Les déchets humains sont malades... on va les soigner, croyez-moi et les petites mains derrières leurs écrans à nous surveiller, devraient penser aux veuves et aux orphelins qu’ils vont laisser derrière eux, avant de la ramener. Parce qu’il n’y aura AUCUNE pitié avec les collabos !leglambeur


  • RT s’est pris en direct un sacré coup de 12 par maître Di Vizio ; flagrant délit de harcèlement psychologique sur la population (notre lot quotidien depuis bientôt 10 mois) ! La journaliste qui pense avoir été taquinée. Non madame ! Il vous a défoncée.


  • « Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice » (Montesquieu)

    Juste se souvenir des "Sections spéciales" établies au sein de la Justice française au moment "des heures les plus sombres".
    (Revoir ou découvrir le film de 1975 de Costa Gavras "Section Spéciale").


  • Tant qu’on ne bougera pas......ils feront ce qu’ils veulent.

     

    • le crochet de boucher que Sarko n’a pas utilisé contre Villepin est toujours là


    • Alors je t’explique la situation, "on" ce sont des chiens plus ou moins dociles en laisse en fer forgé chacun attaché à sa niche avec un collier étrangleur, contrôlés par des maîtres avec des fusils d’assaut et des combinaison anti morsures des pieds à la tête qui vont les euthanasier si ils refusent de se faire vacciner.

      Bouger on peut, mais pour quoi faire au juste à part se dégourdir un peu les pattes dans nos niches en attendant la piquouse ?


    • L’article 24 de la loi de sécurité globale va interdire de filmer les flics en train de tabasser les badauds . Il est possible qu’il permette aux flics de tous porter une cagoule " afin qu’ils ne puissent être identifiés par les terroristes " ! Comme l’a fait remarquer Aphatie c’est un retour au Second Empire !


  • On va faire simple. Le covid a essentiellement contribué à emporter prématurément des personnes qui se trouvées déjà dans l’antichambre de la mort. Les quelques rares et malheureuses exceptions ne changeront rien aux statistiques.

     

    • "prématurément"

      La moyenne des déces se situe 2 an au dessus de la moyenne d’éspérance de vie, vérifiable statistiquement en France et en Hongrie (je ne connais bien que ces 2 pays).

      Donc on est sur une cause de mort naturelle.
      En Hongrie seulement 35 personnes de moins de 40 ans sont mortes en 11 mois, sur 10 millions d’habitant. La quasi totalité de ces 35 avaient de lourds problemes de santé en cours.


  • Il faut désigner ce gouverne ment pour ce qu’il est vraiment :

    A) faire interdire l’hydroxychloroquine très bon marché utilisée par plus d’un milliard de personnes sans réelle conséquence fâcheuse du point de vue cardiaque, mais qui permettrait de sauver deux fois plus de vies suivant ce qui pratiqué au CHU de Marseille !

    B) faire acheter le remdesivir hors de prix pour un milliard d’euros, qui n’est plus recommandé par l’OMS et qui génère de graves complications rénales bien connues.

    C) nous pousser vers l’obligation vaccinale, avec un vaccin ARN dont on a aucune connaissance des risques OGM à venir, pour une épidémie à la létalité de 0.2 % (moitié de la grippe saisonnière) et qui a généré 1/1000 seulement de mortalité en plus !

    D) au passage détruire les libertés, l’Économie, fait imposer un confinement et un port du masque totalement inutiles et mortifères pour la santé physique et celle psychique, peut-être nous « pucer » définitivement grâce à cette vaccination forcée (marque de la Bête).

    Trois explications :

    1) un complot mondial contre les peuples pour les transformer en bétail (au passage en euthanasier une grande part des inutiles et parasites, comme le fit le nazisme), la mise en esclavage forcée, la destruction de l’Occident et de ses valeurs et du tissu social.

    2) une corruption généralisée et systémique avec des conflits d’intérêts gigantesques et des collusions transversales, où le peuple devient une marchandise dont on tire profit.

    3) la démence, le fait d’être simplement dirigés par des dingues à enfermer.


  • Non, non il n’y a pas que toi mon gars, mais saches que les gueux ont appris à utiliser le RIVOTRIL et savent faire fonctionner les incinérateurs, manque juste un peu de dignité.


  • Les menaces constantes de ce gouvernement et son pharisianisem (mesures douloureuses sans arrêt promises...) ont conduit au suicide de deux femmes (les suicides médiatisés) : une de 24 ans à Liège, courageuse et intelligente, coiffeuse qui se lançait avec 25 000 euros d’investissement et qui, explique-t-elle, se trouvait confrontée à l’endettement sans clients ou à la rue, sans aides sociales. Son salon, c’était sa vie, son espoir, sa liberté. Elle n’a pas pu s’envisager caissière de supermarché.
    Et Ghislaine, en Bretagne, qui avait repris le restaurant routier de son père, de bonne qualité, et s’est vu refuser le permis spécial pour ouvrir, exigé par les routiers ne pouvant conduire des heures sans manger chaud. Et accordé chichement, aux uns, pas aux autres, ce qui est évidemment sadique.
    Sur quels critères rationnels lui a-t-on refusé cette ouverture permise à d’autres, alors qu’elle était en difficulté ? Elle ne le savait pas, et ce sadisme l’a achevée ; elle a mis fin à ces jours dés la signification du refus.
    Il y a eu d’autres suicides dont les médias ne parlent jamais. En Grande-Bretagne, un père de famille entrepreneur a tué sa femme et ses deux filles, avant de se suicider.
    On pourrait faire un livre, rien qu’en recensant les malheurs entraînés par ce confinement semi-mondial, initié par des schwab, des Attali, des Rothschild... complètement malades de sadisme et d’auto-satisfaction.
    A dégager méchamment !

     

  • Très bel article. Merci ER. Cela fait des années que les Français sont soumis à ce régime de terreur, a d incessantes ingénieries sociales, ça n a pas empêche le soulèvement de novembre 2018, et n empêchera pas le feu d artifice final. La veille des GJ, qui aurait pensé une minute que quelques semaines plus tard, les Français révoltes seraient aux portes de l Elysee, Macron-Rothschild prêt à s envoler vers d autres cieux ?.. De défaites en défaites jusqu à la victoire !


  • #2599647
    le 20/11/2020 par de défaite en défaite jusqu’à la victoire !
    La guerre civile est celle de la France d’en haut contre la France d’en (...)

    Je pense pas qu’on soit dans le coma...

    En revanche vous avez bien démontré et "officialisé" en quelque sorte, que ce gouvernement est devenu taré et à présent pleinement CONTRE le peuple français.

    Il n’y aura plus de retour en arrière, plus de confiance possible.

    C’est l’essentiel et je crois quand même que les gens commencent à s’en rendre compte - que ce sont des tarés pour commencer, et ensuite en conclure qu’ils préfèrent effectivement faire le mal.

    *Quand je dis "les gens" ça concerne aussi notre armée... Car je vois pas ce qu’on peut faire contre des robocop sur-armés et fidèles au Pouvoir, avec des pancartes !


  • "Le 21ième siècle sera spirituel ou ne sera pas". Pour l’instant, c’est mal barré pour qu’il le soit. A propos du vaccin, il m’avait semblé entendre ici ou là qu’il fallait plus d’un an pour en créer un. Ainsi donc, après les masques. rebelote, "la machine à foutage de gueule" continue de fonctionner, H24 comme on dit. Ah !!! Ces malfaisants me dégoûte : j’aimerais les avoir en face pour leur dire tout ce que je pense d’eux. C’est une certitude : il incarne le mal, la médiocrité, la bassesse.
    Pour terminer mon commentaire, qui ressemble souvent aux autres que je peux envoyer de temps en temps, et où je paraphrase souvent ER, parce que cela fait du bien, quelques touches d’humanité :

    - Aux Gilets Jaunes qui ont souffert dans leurs corps : une immense pensée.
    - A ER : une immense pensée, une bonne continuation, un grand Merci.
    - A Alain Soral : un grand, que dis-je, un immense respect pour ce qu’il est et ce qu’il incarne depuis toutes ces années. L’Histoire lui donnera la place qu’il mérite (+ ce que j’ai dis précédemment pour ER).
    - A Hervé Ryssen : une immense pensée, le souhait d’une libération prochaine, un grand courage d’ici là, bientôt la date fatidique...)
    - A tous les adhérents, sympathisants d’ER : un grand Salut, une bonne chance dans vos vies respectives.

    Avec toute la sincérité qui me caractérise (Et même si l’on ne se connaît pas), il y a du "Bien, du beau et du vrai" sur ce site, et aussi dans d’autres sphères. L’unité — face à ces raclures de bidets que sont ces gens (Disons une bonne grosse clique qui ne mérite pas seulement des claques), qui ne se sentent plus pisser et qui ne font que remplir des espaces que nous laissons malheureusement vides — doit se former enfin, vous avez raison : il est grand temps. Maintenant c’est un peu :
    "Espoir quand tu nous tiens !!!" Vs "Pessimisme réaliste".

     

    • A Nicolas ,

      Votre bon sens solide et votre sincérité éclatent
      à chaque mot qu’on lit et qu’on ...entend .
      Votre espoir est partagé par ceux qui ne supportent pas
      le mensonge au service du Pouvoir .
      Merci de votre chaleureux message .


    • Les belles paroles c’est très bien mais là on a plus le temps. Le temps est à l’action et à la révolte et pas derrière un clavier ou sur un smartphone. Ryssen sera sûrement le premier à recevoir le vaccin de force si on le sort pas de cette prison. La résistance doit s’organiser, le peuple doit se soulever. Des manifestations monstres contre cette dictature éclatent partout dans le monde en ce moment, l’Allemagne en tête avec presque 80 pour cent de sa population dans les rues. Que fait La France ?! Vos enfants seront les prochains à être piqués après Ryssen, réveillez vous !!!!


    • Merci pour le premier commentaire, c’est sympa !!!

      Quand au deuxième : vous avez raison...mais comment ? Concrètement ? En tout cas c’est sûr ! Passera par "Nos burnes" (dixit....[?]).

      PS : J’en profite car j’ai omis un prénom et un nom, très très important, quasi équivalent dans son domaine à celui que l’on nomme aussi "Le patron" (Cf dixit...) : CLAIRE SEVERAC. Sur le plan du discours, elle était redoutable : Immense pensée.


  • Donc H1N1 a disparu malgré l’absence quasi-totale de vaccination, mais malgré tout, ils estiment que la vaccination est nécessaire...

     

    • .. pas nécessaire mais indispensable. Tout le dispositif réside dans l’association Vaccin - Traçage numérique..Si le poisson ne mord pas à l’hameçon c’est un fiasco pour le système, mais tout est prévu pour qu’il morde : chantage , sanctions , fichage et mesures de rétorsion..Sarko avait prévenu "Nul ne pourra y échapper"


  • La citation de Montesquieu est vraiment de rigueur et d’actualité . Et on arrive très vite en quelques centaines d’années à À.huxley . Et très " parlant " en parallèle , É.Todd ! ... Pour faire court : Nous y sommes ! - Mais qui aura l’audace de s’affranchir du système " européen " , une des bases stratégiques du Mondialisme qui anéantit l’indépendance des nations , qui aurait l’idée de stopper l’immigration , et programmer un retour massif des allogènes , qui voudrait relever le défi économique et industriel de la France , etc ... Après il est vrai que lorsqu’on voit le panel " politique " que l’on a , à moins d’un " sauveur de la nation " assez costaud pour virer tout ce Monde là !! Sinon " ils " ne sont pas prêts de raccrocher - en plus l’assiette au beurre - ne se tarit pas donc ...


  • J’ai la chance ( ou pas, ça c’est un cas de conscience qui m’est propre) de travailler en Suisse à Genève ( qui comme certains le savent, ne subit pas un confinement drastique, et encore moins de contraintes dans les autres villes de l’espace francophone du pays) et vivre un village accollé à la frontière, ce qui me permet d’y aller et venir, d’une part pour le travail, mais surtout, en trichant un peu, d’y aller pour me promener, de voir des amis, visiter des endroits (en Suisse, c’est l’occasion) bref de vivre à peu près normalement. La France pour l’instant, je n’y mettais plus les pieds à part dans mon village. J’ai du hier, me rendre à Annemasse, une des villes un peu importantes du secteur pour des raisons personnelles, et je dois dire que l’expression « j’ai mal à ma France » prenait tout son sens. Une tristesse m’a traversé de voir toutes ces mesures ridicules s’accomplir, masques dans la rue, sur tous les gosses au sortir des écoles, queues aux « commerces d’approvisionnements »(à la soviétique), j’avais vraiment le sentiment d’avoir loupé un épisode, de revenir d’une autre époque.
    J’ai une pensée pour tous ceux qui sont en train de subir cette situation ubuesque ( les cas en Suisse diminuent concomitamment avec la France malgré une souplesse des mesures). Ne nous laissons pas faire, au moins pour les vaccins..


  • En tous cas le confinement c’est pas pour tout le monde, je suis dans un petit village et ils construisent toute une cité de logements pour les étrangers et migrants, ça tourne à plein régime dès 6h30 du matin jusque tard le soir. C’est marrant pour les SDF français l’état se décarcasse pas là par contre. Les migrants c’est un commerce essentiel pour détruire La France vous comprenez, c’est une priorité absolue chez Macron !

     

    • #2600054

      Tant que les français seront soumis et masqués macron et sa clique les écrasement
      Soit on a des couilles et on les pose sur la table soit on subit la dictature et les français seront minoritaires dans leur propre pays. Pas d autres choix. Les révolutions sur canapé ça marche pas
      Ils sont où tous les patriotes, chasseurs....


  • Je crois que l’on peut dire que nous, peuple français, sommes dans une merde noire (semblable à celles de la guerre dite de Cent ans ou la guerre de 14-18 ? faut voir !.. mais je dirais quand même que non)
    Cela dit et quoiqu’il arrive désormais, nous pourrons dire à nos enfants et petits-enfants, si nous avons la chance d’en avoir :
    "Tu sais, j’ai connu l’année 2020, et j’ai survécu au covid"
    Contempler alors leurs yeux écarquillés par l’émotion et l’admiration (?..) sera alors pour nous une véritable fontaine de Jouvence.


  • Ils comptent tellement sur les moutons, que c’est de plus en plus voyant, alors qu’avec le nombre que nous représentons, nous sommes en mesure de les décaloter, si j’ose dire.


  • Il y a aussi des profs qui vous lisent, qui ont tenu sur l’affaire Samuel Paty un discours à contrepied des recommandations officielles et qui ne sanctionneront jamais un élève pour non-port du masque, même si on les oblige, eux, les enseignants, à le porter.
    Il se trouve que j’en suis et que quelques uns de mes collègues, surtout des hommes il faut bien le dire, partagent ce point de vue et mettent en œuvre des formes de résistance civile.
    Rappelons que les enseignants français, surtout dans des disciplines telles que l’histoire-géographie, sont parmi les plus surveillés au monde, quant à leur respect de la doxa mensongère dominante. Rappelons aussi qu’ils sont fort mal rémunérés pour un travail difficile. Rappelons enfin que les enseignants sont, de tous les génocides et révolutions, les premières victimes.
    Ne les mettons pas tous dans le même panier.

     

    • Et oui, Vincent Reynouard, Jérôme Bourbon et je crois Hervé Ryssen ont été enseignants.


    • Tout a fait ! Il ne faut pas généraliser le corps enseignant ,il n’ y a pas que des moutons


    • Parfait. Mais tout de même voyons un peu :
      - Dans quel état "ortographique" et "grammerien" les élèves sortent-ils du primaire ?
      - Combien de quasi-analphabètes ou au moins d’ illettrés dans une classe de 6ème ?
      Je pose la question parce qu’il y a environ 20 ans j’ai passé un DESS à la Fac d’Amiens et j’ai vu - pas on m’a dit - dans les mails échangés qu’un bon paquet d’échanges se faisaient en quasi phonétique non par commodité mais par méconnaissance du français. Je note cela parce que j’appartiens à une génération à laquelle un prof de 1ère année de licence pouvait dire : "5 fautes dans vos copies et je ne corrige plus".
      Quelle est aujourd’hui la réaction des profs de collège et de lycée face à - au moins - un illettrrisme massif ?


  • la france des société ecrans et des paradis fiscaux est celle qui est en permanence sur les ecrans des téléviseurs .
    la france du réel , des producteurs et des entrepreneurs est celle qui n’a droit qu’au silence et au lbd.

    tant que la france du réel restera endoctrinée par celle des sociétées écrans elle se fera voler le sol qui se trouve sous ses propres pieds et se fera coller un occulus comme seul accés au monde.


  • Que pense ER de Rémy Daillet ?

     

    • A voir parce que ce monsieur qui parait tres sympatique et proche de ER ne représente que lui même...
      Je preferais connaitre l’opinion de ER sur R Chamagne, parce que si ça doit vraiement peter en France je preferais avoir - et de loin - un ancien pilote de chasse qui a fait ses preuves sur le terrain de la guerre qu’une personne qui fait de beau discours....


    • Pour ceux qui ne connaissent pas, Rémy Daillet est un acteur de théatre qui s’amuse à simuler un coup d’Etat de façon grandiloquente sur ses vidéos youtube (son histoire des trois bataillons sur le point de renverser le pouvoir m’avait bien fait rire, ça avait un petit côté "la septième compagnie prend l’Elysée").
      J’aime bien cet humoriste, c’est un peu une sorte de La Bajon masculin qui se lance. Mais il faudrait qu’il essaye de jouer d’autres rôles maintenant car les gens vont finir par se lasser.


  • Merci E-R !

    Cette guerre civile du Haut contre le Bas explique tous vos autres articles :
    Chasser les hommes blancs de la Télé , coupures de courant cet hiver, migrations de masse, Covid, terrorisme, communautarisme, dictature sanitaire etc...


  • Ces gens là font peur, encore plus quand ils portent le masque. Cela devient viscéral.
    Je les hais autant qu’ils nous haïssent et pense ne pas être le seul.

     

  • "le renforcement de la surveillance sur de possibles effets secondaires une fois le vaccin diffusé largement."= une fois que tout le monde subira les effets secondaires, donc quand il sera trop tard pour faire quoi que ce soit, on s’en préoccupera...


  • L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), ne serait-ce pas ceux qui ont interdit l’HCQ ?

    "vous vous ferez vacciner sinon vous serez des mauvais citoyens"
    Si ce n’était que ça. On en est déjà au passeport santé obligatoire pour prendre l’avion. Ou à la vaccination par un organisme spécifique pour éviter les certificats de complaisance des généralistes.

     

  • L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), ne serait-ce pas ceux qui ont interdit l’HCQ ?

    "vous vous ferez vacciner sinon vous serez des mauvais citoyens"
    Si ce n’était que ça. On en est déjà au passeport santé obligatoire pour prendre l’avion. Ou à la vaccination par un organisme spécifique pour éviter les certificats de complaisance des généralistes.

     

    • J’ai eu affaire à l’AFSAPS, aujourd’hui rebaptisé Agence du Médicament (ANSM) à cause des scandales. Ce sont des tanches et/ou des corrompus, au choix !
      Bref, ils ne font font pas leur boulot. Encore une de ces organisation-alibis dont nous devrons nous débarrasser le moment venu.


  • On ne dira jamais assez tout le mal qu ’a fait le mouvement gilet jaune en se poursuivant inutilement après ls premières échauffourées qui avaient destabilisé et fait douter le pouvoir ; il fallait en poursuivant encore la lutte grossir en nombre et en détermination absolue alors que ce fut l ’inverse : toujours moins nombreux face à toujours plus de flics et des médias vendus et hostiles . Ainsi c ’est le pouvoir qui a gagné la partie et qui en a retiré une confiance de fer ( trompeuse sans doute et l ’amenant à un jusqu ’au boutisme trnquille qui verra le retour terrible du réel et de la véritable violence face à une clique de couards mais en attendant . . . )

     

    • iLl y a surtout que ce mouvement a été rapidement infiltré par des gauchos....et des idiots ( es) utiles , manipulé par les forces de l’ordre , et l’ineffable "préfecture du GROSS PARIS " de lallement , lesquels ont favorisé l’infiltration et l’exfiltration des casseurs anti fas pour décrédibiliser le mouvement : générer la peur déjà.... utilisé des moyens de répression disproportionnés à la menace , et que le gouvernement n’a jamais voulu ouvrir un dialogue sérieux avec le mouvement


  • Il y a une éventualité qui est à craindre :
    Puisque l’état ne peux pas forcer la vaccination, il peut néanmoins obliger le peuple à faire le sale boulot à sa place.

    Utiliser la peur des citoyens "suiveurs" pour engendrer une chasse aux sorcières citoyenne et traiter les réfractaires antivax comme des "assassins du peuple" qui subiront la foudre et la persécution de leurs voisins avec qui ils buvaient pourtant le pastis, un an avant.
    Toutes les dégueulasseries sont imaginables avec l’outil de propagande.

    Et ça pourrait bien marcher.
    C’est la seule carte d’atout que le pouvoir semble pouvoir jouer avant de s’effondrer définitivement.

     

    • Bien sur que ça va marcher.
      On assiste déjà à ça avec le masque. Je ne compte plus les faits de collaboration dont j’ai été personnellement témoin (des braves gens harcelés parcequ’ils ne portaient pas le masque ou osaient laisser sortir le bout de leur nez pour respirer), notamment dans les transports en commun et supermarchés.
      Les collabos étaient systématiquement des femmes, et les braves gens verbalement agressés étaient systématiquement des hommes qui donnaient l’impression d’être polis, bien éduqués, propres sur eux. (car quand le masque est mal porté par des racailles africaines, des marginaux du genre punk à chien et des SDF qui picolent, là on ne les entend plus les connasses du métro !)

      Si les femmes françaises des années 40 se sont aussi mal comportées que celles de 2020, je comprend mieux certaines expériences capillaires forcées qui ont eu lieu fin-1944.


  • Ce matin, dans l’inénarrable Dépêche du Midi, organe pravdavien de l’immigrationniste forcené Baylet, le PRG, son parti, proposait rien moins que... le déremboursement des frais de santé pour tous les récalcitrants au vaccin Covid. Ces gens n’ont aucune limite.

     

  • Réponse à ’’on les aura’’
    Bravo pour avoir dit votre étonnement devant la construction a marché forcée d’habitations pour les migrants malgré la Covid19 !
    Idem pour moi qui peut témoigner d’importants travaux depuis plusieurs mois a marche forcée dans certains temples maçonniques malgré les mesures de ’’distanciation’’...
    Et il est bien payé et côùte cher au contribuable le Castex pour des discours et des propos aussi nuls en absurdistan


  • De toute façon, tant que le ’’haut’’, nageant dans le vice, l’impunité, l’oseille et l’opulence, bien planqué derrière ses hauts murs, ses systèmes de sécurité, ses gardes du corps officiels ou non, etc, etc, sera physiquement bien à l’abri de la colère du ’’bas’’... rien ne changera, aucune prise de conscience, aucune repentance à attendre d’eux , ce sont des pervers immuables. Seule la peur physique les fera lâcher prise et détaler comme les rats qu’ils sont. Ce que je dis n’est pas une menace, un appel au soulèvement, à la violence, je l’ai en horreur ! Non c’est juste un constat auquel de plus en plus de gens arrivent en toute logique, je le constate dans bien des commentaires un peu partout sur le Net.


  • non , La guerre civile est celle qui protège la France d’en haut contre la France d’en bas parce que ces trouducs d’en haut n’auront jamais le courage de descendre et c’est pour cela qu’ils augmentent la paye ou les primes des flics dont certains font du chiffre après


  • la république d’ en haut, putain mondialiste au service des maquereaux de Tel Aviv, aux moeurs déchus, sans repères familliaux, pronant les pires dépravations progressistes, a convoqué contre les français, la république d’ en bas, résidu migratoire des déserteurs du tiers monde et leurs cultures moyen-âgeuses...que reste t’ il a sauver d’ un régime qui a trahi, assassiné la France à tout point de vue et de toutes ses forces ? rien !


  • Très bon article.
    On est bien en guerre civile contre le peuple.
    Et le premier objectif d’une guerre c’est de prendre le contrôle des communications.
    Tous les réseaux sociaux sont des moyens de surveillance et traçage, jamais on organisera une révolution avec facebook, si au moins on pouvais retenir cette leçon des gilets jaunes.
    On est face à une armée organisée, coordonnée et qui a tous les moyens, la seule réponse que l’on puisse apporté c’est la guerre asymétrique, la guerilla, action et disparition. Il faut taper directement en haut, façon frappe chirurgicale. Viser en priorité les communications à la fois vis vis de la masse, interne à l’oligarchie et chaines de commande. Ne pas viser l’action médiatique, les media sont contrôlés. Jamais les media ne rendront compte honnêtement d’une action symbolique. Il faut rendre ingérable la domination, et surtout non bénéficiaire.
    Il faut par exemple suivre les oligarques et leur principaux lieutenants partout, qu’ils ne puissent plus jouir de leur pouvoir en France sans subir les huées.
    J’enrage de voir leur plans se dérouler sans accrocs.


  • De 1905 a 2019 en occident et pour presque tout le monde c’etait : mon corps, mes choix !
    De 2020 et pour l’eternite(?) en occident(mais surtout pour toutes les fiottes) : non seulemnet tu n’as plus de choix, mais en plus ton corps ne t’appartient meme plus. Et les gosses sont la proprietes de Cohen Bendit et sa clique de pedos !
    Certaines personnes appelleraient ca le progres(surement des adultes non matures).

    PS : J’ai vu le passage de laurent alexandre dans Hold-up. Mon Dieu ! Les medias n’ont vraiment plus honte quoi ! Sachant l’enorme exposition mediatique qu’il a recu pour salir Pr Raoult et la chloroquine !! Je n’ai aucune pitie pour eux.

    PS2 : Merci pour la video sur le Pr Raoult qui montre qu’il est ultra respecte et reconnu aux USA, au moins.


  • il faut absolument lutter contre le "délire seringué" d’une partie de nos dirigeants. La lutte contre l’obligation vaccinale est centrale.

    Que ceux qui veulent se faire vacciner le fassent. Ils seront protégés à titre personnel (dans leur entendement). Mais qu’ils n’imposent pas leur délire aux autres.

    Il nous faut promouvoir le libéralisme au bon sens du terme. Quand justement, nos adversaires sont dans l’autoritarisme et les délires millénaristes.


  • Le sacré pour ses pseudos maîtres du néant la violence et le pognon(vo d’or).
    Juste l’inverse des valeurs chrétiennes et c’est toi ou moi qui délire quand nous les taxons de satanistes, halte aux sketch.
    Rien qu’a voire ou écouter leur décrets et leur lois de juridicos porkos pantoufle on le comprend aisément


  • La COVID2022 est en avance de 2 ans..... va bientôt nous dire Castex !
    Elle est même déjà a l’Elysee et permettra le pré-trucage des présidentielles.
    Elle s’appelle Hollandie-Macronie.
    C’est une maladie d’Etat.


  • clémentine autain alias gauche droitetout schuss vient de s’exprimer : "il y a une dérive autoritaire " en ce qui concerne la loi sécurité globale...

    quand tout le monde sera obligé de se vacciner pour acheter à manger et que ça ruinera à tout va à coup de pénalitées envers ceux qui ne sont pas trés enclins à marcher au pas, elle s’exclamera : "il y a une dérive autoritaire" .
    dans 10 ans quand il y aura eu des milliers de français abattus par la police politique elle répétera pareil.
    elle est insoumise (c’est écrit sur son partie politique ), elle est là pour libérer la paroleuh.


  • On a tous compris que le covid c’est l’Etat, en 2019, 20, 21, 22...
    Les alter-mondiaux et les écolos ont tous pétés un câble..et nous emmerdent.
    On s’amuse avec nous.
    Le covid, distanciation, masque, interdiction de filmer...c’est juste des lubies de l’Etat pour faire le (Co-)vide autour des institutions, inventer le réchauffement planète pour faire rentrer de nouveaux impôts (a la place des portiques routiers et péages) et se protéger du peuple.
    Merci au journaleux de ’’Marianne’’qui lisent ces forums sur ER, de relayer honnêtement pour une fois la vérité !


  • Réponse à Tixier.
    Même si je vous suis dans la dénonciation des collabos en général, votre anti-féminisme primaire me hérisse.
    Vous ciblez particulièrement les caissières des supermarchés qui subissent la pression de la direction et risquent leur place, de la même façon les infirmières doivent obéir au couperet du "secret médical" et sont tenues d’enregistrer les morts dans la rubrique Covid pour toucher la prime afférente...
    Ce qui me choque ce sont les vieux retraités censés avoir connu les "heures sombres", qui pourtant ne risquent plus de sanctions professionnelles ou financières, mais qui éructent pour vous rappeler à l’ordre !
    Quant à votre allusion aux femmes rasées à l’épuration, vous devriez savoir que les planqués de l’époque ne cherchaient qu’à se venger pour des raisons très éloignées de la "résistance" !

     

    • #2601149

      Robert le pieux soit t’es déjà castré soit tu connais rien à la psychologie féminine. Il est évident, pour des raison matérielles autant qu’hormonales que les femmes sont toujours du côté de ceux qu’elles considèrent comme les plus puissants. Elles n’ont donc le plus souvent aucun scrupule à être de parfaites nervis collabos. Si en plus à notre époque on les payent à s’acharner sur du mâle blanc pas encore mort, elles en profitent avec zèle et vice qui n’a même plus besoin d’étre dissimulé.


    • Merci pour cette mise au point très pertinente !


  • Il faut appeler toutes les pharmacies et leur demander s’ils ont le vaccin Covid en suppositoire...
    « Pourquoi ? », vous demandera-t-on.
    « Mieux vaut pour vous car on va vous les mettre dans le cul », faudra-t-il répondre.

     

  • "ce n’est là rien d’autre qu’une conspiration pour assassiner la France, afin de sauver les privilèges, les monopoles, le luxe des classes dégénérées, débile et pourries qui l’ont entraînée dans un abîme dont elle ne pourra être sauvée que par la main herculéenne d’une révolution vraiment social" Karl Marx, La guerre civile en France


Commentaires suivants