Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La mort tragique de Cédric Chouviat ou la logique terroriste de la paire Nunez-Macron

Des fichés S dangereux en liberté à peine surveillée, des racailles qui font partir 5000 voitures en fumée le jour de l’An(tube ?), les employés des commissariats qui ne se déplacent pas pour un cambriolage ou une agression, mais une répression féroce contre des manifestants qui réclament plus de justice et Cédric Chouviat, 42 ans, 5 enfants, qui finit étouffé sur le bitume par trois nervis du couple Nuñez-Macron (Castaner étant hors-jeu). C’est la France de 2020, une France à l’envers, dans laquelle n’importe qui, surtout s’il est innocent, peut être victime de bavure policière, les Gilets jaunes l’ont appris à leur corps défendant.

 

 

 

Le pouvoir politique a montré de très mauvais signes dans une très mauvaise direction : le président précédent est allé visiter une racaille sur son lit d’hôpital, dont la famille touche des subventions mirobolantes et avant une enquête dont les policiers sont sortis blanchis.

« Je tenais à venir voir Théo ainsi que sa famille. Il a réagi avec dignité et responsabilité. La justice est saisie et va aller jusqu’au bout. J’ai une pensée pour Théo qui a un comportement exemplaire. »

 

Quant au président actuel, il a été pris en flagrant délit d’affection pour un braqueur antillais.

 

 

Tout ça en pleine répression des Gilets jaunes, ces Français qui bossent et qui s’inquiètent pour leur situation, leur avenir, leurs services publics, car les services publics sont le patrimoine de ceux qui n’en ont pas. Le message envoyé est clair : l’oligarchie est objectivement du côté de la racaille, ce qui en fait une hyper racaille elle-même, puisqu’elle dispose en plus de la loi et des moyens de l’État. On sait depuis longtemps, chez E&R, la collusion entre racailles d’en haut et racailles d’en bas, qui s’entendent contre la France et les Français pour les prendre en sandwich. Les uns sont antifrançais par intérêt supérieur, mondialiste ou européiste, les autres le sont par rejet culturel, ethnique ou confessionnel. En haut règne le cynisme, en bas l’ignorance, une ignorance entretenue depuis cinquante ans par des médias clairement antinationaux, donc antifrançais.

 

 

 

 

Pendant que Castaner et quelques hiérarques jouaient aux grands hommes place Beauvau, un homme agonisait sur une route parisienne. Cet homme, c’est Cédric Chouviat, un livreur qui circulait à scooter. Une légère altercation a eu lieu avec des policiers et, quarante-cinq minutes plus tard, ce fait minuscule s’est transformé en tragédie, pour la famille de Cédric.
Les faits, par Libération :

« Vendredi, vers 9h30, Cédric Chouviat s’engage en scooter sur quai Branly (XVe arrondissement). À l’intersection de l’avenue Suffren, il est arrêté pour un contrôle de police. Selon les policiers, il téléphonait en conduisant. “Peu probable, rétorque Arié Alimi, puisqu’il porte alors un casque avec un micro intégré”. Une source policière affirme à l’AFP que l’homme de 42 ans se braque. “[Cédric Chouviat] a eu un ton irrespectueux et agressif […], il s’est mis à insulter les policiers, qui ont décidé de l’interpeller pour outrage. Il a résisté lors de l’interpellation et a fait un malaise cardiaque”

À l’appui de vidéos filmées par des automobilistes et des passants, Arié Alimi oppose un tout autre récit. Sur l’une d’entre elles, diffusée lors de la conférence de presse, on y voit Cédric Chouviat filmer les policiers. “D’après plusieurs témoins, c’est à ce moment qu’un officier le saisit par le cou et le fait tomber au sol”, poursuit le conseil. Dans une deuxième vidéo, ce père de cinq enfants, encore casqué, est au sol, face contre terre, écrasé par trois fonctionnaires. Cette pratique porte un nom : le placage ventral ou décubitus ventral. Elle est largement décriée pour sa dangerosité. Malgré des signes d’épuisement, les policiers maintiennent le livreur au sol. Quelques minutes plus tard, ils comprennent que le visage de Cédric Chouviat est bleu : il est en arrêt cardiaque. Inconscient, il est emmené à l’hôpital Georges-Pompidou. Et décède dans la nuit de samedi à dimanche. »

Un homme est mort pour rien, victime d’un « process » policier appliqué depuis le début de la révolte des Gilets jaunes, qui permet de frapper, viser, gazer, mutiler presque n’importe qui. Et nous pesons ces mots. Ici, nous ne sommes pas des antiflics primaires comme les antifas et autres gauchistes, qui n’ont toujours rien compris au véritable organigramme du pouvoir et qui croient toujours, grâce à Charlie Hebdo, que les flics et les curés dirigent la France (le sabre et le goupillon). Alors que c’est la franc-maçonnerie et les lobbies.

Mais comment laisser passer ce qui suit ?

 

 

 

D’accord, Edwy Plenel, en bon trotskiste, est antiflic, ce qui permet d’être dans l’opposition sans être anti-oligarchie, c’est ce qu’on appelle de la résistance de premier degré. Mais comment peut-on accepter qu’un mec qui bosse et qui ne fait de mal à personne, qui discute ou se dispute légèrement avec des policiers, meure de cette façon ?

 

 

Comme un fait exprès, le directeur de la police nationale (la DGPN) rend son tablier ce mercredi 8 janvier 2019. Il a été considéré comme un « dur ». Dur face à des manifestants désarmés ? Il recevra sa retraite et ses primes sans problème, d’autant que la retraite des policiers a été exclue de la réforme en question. Pour services rendus à l’oligarchie ?

 

 

Terrorisme oligarchique

Et si un jour les manifestants s’arment de LBD ? Ça sera évidemment une autre histoire. En focalisant sur le terrorisme islamiste, Nuñez, le vrai patron de la police, le ministre de la Répression, qui laisse rentrer des djihadistes sur notre sol et qui surveille vaguement plus de 10.000 fichés S, tout en laissant entrer des centaines de milliers de clandestins dans notre pays, n’a pas un mot contre les violences qui s’exercent sur les Français innocents.

 

 

Il est vrai que les tarés, dans tous les sens du terme, armés d’un couteau, font régner une terreur diffuse dans la population, et on ne nous retirera pas de la tête que cela va dans le sens de la substitution des peurs voulue par la classe dirigeante : la peur du djihadiste armé d’un couteau au-dessus de la pile, sur la peur du déclassement, sur la peur sociale, sur la peur de perdre son emploi, et sur la détestation d’une classe dirigeante qui ne travaille plus que pour elle et ses sponsors.

 

 

Il faut craindre et haïr le porteur de couteau et admirer le dirigeant néolibéral responsable, qui sait ce qui est bon pour la France et les Français, comme par exemple la casse des acquis sociaux, ces freins au profit qui pourraient libérer tant de croissance, tant de marges... pour les actionnaires.

On voit, sur le bitume, où mènent les mensonges des employés du Système médiatico-politique.

 

 

Police et oligarchie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

140 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’oligarchie dominante se croit forte mais tout peut basculer très vite... Je pressens que des troubles extrêmement graves vont se produire au cours de cette année au plan national et international...

     

  • Il y a eu 1457 voitures brûlées la nuit du jour de l an . Source : Europe 1 . Les voyous qui nous gouvernent n en ont rien dit pour cacher leur incompétence.

     

  • À ce niveau ce n’est plus du maintien de l’ordre , mais un assassinat .Aujourd’hui le ou les flics qui ont interpelé ce jeune homme sont des criminelles, ni plus ni moins .Il n’y a pas de circonstances atténuantes lorsqu’on tue de ses mains un individu quel qu’il soit, surtout pour un soi-disant téléphone .
    Les flics aujourd’hui mutilent et tuent la population .Les choses vont très loin, beaucoup trop loin. On ne parle plus de violence messieurs les journalopes, vos chères flics sont passé à autre chose, ils assassinent la population dans les rues.

     

  • lorsque l’on prend connaissance des commentaires, via twitter, de représentants syndicaux, écris en leurs noms et aux noms de de ceux qui on commis ou qui auraient pu commettre cet homicide on est en droit de s’interroger de la santé mentale de tous

    il convient de souligner que cela a pris quelques minutes, donc nul ne peut se prévaloir de violences involontaires ayant entrainées la mort, et encore moins d’un homicide par imprudence

    la réalité des faits sont durs je souhaites que a justice le soit tout autant, a moins de créer un nouveau motif de nom lieu, celui du crime en toute impunité


  • ’’Cette pratique porte un nom’’...
    Certes...Violence policière, brutalité de la ripoublique comme état policier tyrannique, avec ses centaines de milliers hommes de main afin de coercition par l’hyperviolence. A régime abject pratiques abjects et larbins abjects pour nuire par intermédiation afin de servir sa polypathologie sans risque et en totale impunité. Nous sommes dans les griffes de psychopathes abrutis.

     

    • Vous dites : "nous sommes dans les griffes de psychopathes abrutis".
      Dans ce cas, vous devriez aussi y adjoindre plus des 2/3 des français, qui ont et qui continueront, à voter Macron. Les psychopathes sont partout et même jusqu’au dernier des abrutis qui votera contre ses propres intérêts. Vous devriez être moins partial.


    • Les flics ne font plus partie du peuple, il nous reste encore l armée... On avait tellement souhaité nous GJ leur ralliement, je comprends un mieux leur mépris envers nous.


    • Colonisation, armée d’occupation, ennemis en arme



    • La bonne blague. Les Français ne sont pas innocents mais coupables de complicité.




      tu penses mal , royaliste’ . le français moyen n’a pas les compétences et le temps pour tout comprendre de la politique et des grands enjeux. sans compter la propagande ultra violente qu’il subit dès l’école)
      tu te dis royaliste donc pense en royaliste et non en républicain : le rôle du roi est justement de protéger son peuple, c’est lui le responsable. le peuple lui ne demande qu’à vivre tranquillement sans s’occuper de politique, et si quelquechose ne va pas, il se plaint au roi (cahiers de doléances) et le roi arrange les choses car c’est dans son intérêt d’avoir un peuple aimant.
      La révolution française a émancipé le peuple français qui n’avait rien demandé mais elle ne lui a jamais donné les outils pour apprendre à s’auto gérer (et pour cause puisque la révolution n’a pas été faite pour lui mais pour le capital).


    • @ Paramesh

      "le français moyen n’a pas les compétences et le temps pour tout comprendre de la politique et des grands enjeux." Faux, les Français ont le temps. C’est juste qu’ils préfèrent passer 100% de leur temps "libre" à sortir au bar, au cinéma, au festival au stade, au musée, dans la nature. Sacrifier 20% de son temps "libre" pour commencer à se réinformer, ce n’est pas un gros sacrifice. C’est juste une question de volonté, mais ça, les Français n’en ont pas.

      " les outils pour apprendre à s’auto gérer" Ces outils, le peuple les avait sous la royauté. Il y avait une vraie démocratie locale. Le roi (et la noblesse) ne s’occupant que des fonctions régaliennes (défense des frontières, battre monnaie, gestion des infrastructures nationales...).

      "La révolution française a émancipé le peuple français qui n’avait rien demandé" La révolution maçonnique a enchainé le peuple français qui n’avait rien demandé.

      "et si quelque chose ne va pas, il se plaint au roi". Le roi n’est plus, les Français ont donc perdu leur légitimité à râler.

      "Le peuple lui ne demande qu’à vivre tranquillement sans s’occuper de politique" Si les Français ne veulent pas s’occuper de politique, qu’ils arrêtent de voter pour des bourgeois et qu’on réintroduise la noblesse en France.


    • @Royaliste
      Entre un roi entouré d’une noblesse et une république maçonnique, y a de la marge pour rendre au peuple sa juste place, sa souveraineté.
      Réviser la constitution, rendre un réel pouvoir aux élus de proximité qui seraient éligibles et destitués.., remettre de l’ordre dans la valorisation des métiers..., gérer notre banque etc...des choses qui élargissent le champ de l’action des gens sur le bien commun.
      Et bien d’autres points facilement applicables et et surtout révisables à souhait pour toujours veiller à l’efficacité et la probable spoliation de sa souveraineté du peuple, par les nobles ou le maçons...
      Avec ces petites mesures, les français se mettraient à s’intéresser à la soi disant POLITIQUE, à ne pas en douter.


    • royaliste, tu es un idéaliste, moi je vis dans une vraie monarchie traditionnelle (la Thailande) et je te garantis que le peuple quand il est en paix préfère mille fois s’occuper de ses affaires que de politique (la Thailande est en coup d’état permanent depuis l’imposition de la démocratie au XXème siècle et l’armée royale est TOUJOURS plébicitée par un peuple qui lui (au contraire des français) a bien compris son intérêt. la démocratie c’est bien uniquement au niveau local, quand les gens se connaissent et que c’est véritablement une démocratie directe.
      Pour un grand pays, c’est une utopie (analyse bien ce qui se passe en Suisse : le citoyen suisse abandonne petit à petit ses droits pour des questions de complexité, de compétence et surtout par manque de temps).
      non, définitivement, tu n’as pas la pratique de ces choses, il faut les vivre pour les comprendre. (recevoir la paperasse des multiples propositions d’une députation et comprendre pour quoi voter alors qu’on n’a qu’une journée dans la semaine pour se faire une opinion, même les professionnels politicards formés pour ça n’y arrivent pas)


  • "sur les Français innocents."

    La bonne blague. Les Français ne sont pas innocents mais coupables de complicité. Voter c’est donner de la légitimité à ce régime. Aucun citoyen lambda de la république n’a de légitimité, ni le droit de contester les décisions du gouvernement.
    Lors d’une élection, un élu reçoit un blanc-seing, il n’a donc aucune obligation envers les citoyen-électeurs. Tel est le fonctionnement du régime républicain.

    La démission surprise du directeur de la police nationale à ce moment est très intéressante, (tout comme le parcours de ce monsieur) car nous sommes à quelque mois des élections policières (municipales) :
    Article L2122-31 du code général des collectivités territoriales "Conformément au 1° de l’article 16 du code de procédure pénale, le maire et les adjoints ont la qualité d’officier de police judiciaire."

     

    • "le maire et les adjoints ont la qualité d’officier de police judiciaire."

      @Royaliste

      Allez donc voir votre maire et ses adjoints et demandez leur de vous sortir l’article du CPP qui prévoit et celui qui réprime le vol simple (là, on est au ras des pâquerettes du judiciaire). Vous verrez qu’ils en sont incapables. Ce sont des OPJ de pacotille.


    • @ VIVACHAVEZ 

      C’est parce que nous sommes en "temps de paix". que ces articles de loi "prennent la poussière" mais le jour où les Français voudront éventuellement faire tomber la république, croyez bien que tous ces articles auront leur utilité.
      Vous croyez que les politiciens pondent des lois pour faire jolie ?! Voyez les mairies comme des cellules dormantes activables le jour venu.
      L’autre jour à la radio (ranceinfo), en parlant des élections "municipales", un gars a résumé la chose : "les maires sont les fantassins de la république". Ça veut bien dire ce que ça veut dire.


    • De nombreux maires ont surtout le défaut d’être soumis à la dictature et d’adopter un comportement de collobo en interdisant l’humoriste Dieudonné de se produire et l’écrivain Alain Soral de tenir des réunions.


  • Quand ça arrivait aux Noires et aux Arabes beaucoup sont insensibles, soyons honnêtes. Ce qui arrive aux Palestiniens arrivera tot où tard aux autres, l’injustice progresse parce qu’on s’en fout quand ça arrive à quelqu’un auquel on ne s’identifie pas.

     

    • Vous parlez des vendeurs de shit, de theo ?

      Pas du tout pareil...


    • @ Karim : l’indifférence est un mauvais calcul, en effet. Tout ce qui vit et meurt sur cette planète est interdépendant.


    • Bien dit.

      Ils sont malheureusement considéré comme des hommes de secondes zone et c’est bien triste.

      La mort de ce chauffeur est regrettable. Que tout le monde la déplore est salutaire. Mais combien de morts de jeunes noirs/arabes de la mains de policier un peu trop sous tension ?


    • Tout à fait... le LBD sévit en banlieue depuis 2005. Beaucoup d’éborgnés et de décès suite à la fameuse (fumeuse) pratique du maintien au sol par genou sur la gorge.
      Je ne dédouane pas les personnes qui commettent des délits en banlieue. Mais les violences policières et l’impunité dont jouissent les flics en banlieue ne datent pas d’hier.


    • C’est vrai que les jeunes ou moins jeunes noirs et arabes n’agressent jamais personne,c’est toujours li blanc qui est raciste....


    • @Le malicieux pour vous tout les allogenes sont vendeur de shit ou des sales connards comme theo ?


    • Karim tu peux toujours appeler ton copain Julien DRAY pour aller pigner.


    • La bonne blague ! Vous parlez de ceux qui font venir les pompiers pour les attaquer et qui rendent la vie impossible à leurs voisins ? Ceux qui jouissent d’une impunité incroyable ?


    • @praxis,
      oui merci de nous le rappeler, c’est vrai les délinquants sont pas très gentils, merci pour le petit pense-bête...

      Mais la police, elle, c’est quoi le projet ?


    • Karim exact ! Que voulez-vous y faire, on se sent proche de son voisin !

      Et aussi le fait qu’il ait 5 enfants, on se demande presque s’il a pas été "choisi".


    • @Praxis :

      Il est ou le rapport entre les noirs/arabes qui agressent (et qui mérite d’être puni par la loi pour ça) et les bavures policière entrainant la mort de jeunes en banlieu ?


    • @Jones :

      Non.

      On parle de ceux qui sont mort de la même manière que ce chauffeur. C’est à dire suite a des bavure comises par des policiers sans que justice ne soit rendu.

      Et au passage une bavure est une bavure. Peu importe qui elle touche. Je trouve abérant d’excuser ou de justifier de tels actes sous pretexte que ca touche des gens venant de banlieu instable.
      Si jamais on découvrait que dans sa jeunesse, ce livreur avait pu commettre des inciviliés ou des actes "anti flics" sa mort deviendrait donc aussitot anecdotique pour vous si on suit votre raisonement...


    • Non, Jones, on parle des gens qui se sont fait plaqués au sol et en sont morts.
      Ce que les violences envers les gilets prouvent bien, c’est que les policiers sont bien capables d’initier la violence et de faire mal, même sans provocation.


    • Si Balkany est vivant et que nos impôts paient ses trois repas quotidiens, et bien ni Adama Traoré ni Cédric Chouviat n’ont mérité la sentence de mort.


    • Praxis

      Toi sur ER, tu me rediras la même chose le jour où tu auras pris un LBD dans l’oeil !

      " Oh mais je suis blanc, je ne suis pas une racaille, euh euh euh mais comment.... je ne vois plus d’un coté"


    • C’est en réalité tout le contraire, lorsque ce sont des arabes et des noirs, les cités s’embrasent, les médias en parlent, les associations communautaires se manifestent, on a quand même notre ancien Président qui s’était déplacé au chevet de Théo, petit délinquant dont on a appris par la suite que la
      famille détournait de l’argent, on l’aurait plutôt attendu auprès de Marin qui s’est fait défoncer la tête à coup de béquilles par de la racaille.
      Arrêtez avec cette pleurnicherie permanente


    • @berutureb :

      Celui qui pleurniche ici ça serait plutôt toi. De vouloir sortir à tout bout de chant le fait que les banlieues s’embrasent dès qu’il y a bavure. Ça prouve déjà que dans ce milieu au moins y a une once (même si elle est infime) de solidarité ou du moins de sentiment d’injustice partagé par les habitants. Je vois pas ou est le mal la dedans.

      On est en train de te dire qu’il est ridicule de hiérarchiser les morts par bavure et de les classifier selon l’origine de la victime. Que c’est tout aussi dégueulasse que de ne pas réagir du tout ou de s’en foutre.
      Encore une fois une bavure est une bavure. Peu importe qui elle touche. Dire que c’est "mérité" lorsque sa touche les banlieue c’est au mieux débile, et au pire méchant. Et ce n’est pas pleurnicher que de le constater.


    • Je ne vois pas en quoi je pourrais faire de la pleurnicherie, je suis blanc, donc je fais partie de la majorité silencieuse, je n’aurais aucune association particulière qui me défendrait s’il m’arrivait quelque chose, pas « d’indigènes de la République », pas d’insoumis qui vont s’offusquer par électoralisme, ni encore d’associations anti-racistes dont on sait par qui elles sont le plus souvent dirigées, ce que vous dites est donc biaisé.
      Ensuite, qu’il y ait de la solidarité dans les banlieues, c’est très bien, encore heureux, mais que certains en profitent pour manifester leur haine, foutre le bordel, caillasser, brûler, voire agresser gratuitement les gens comme ce pauvre photographe mort tabassé alors qu’il prenait une photo d’un lampadaire pendant les émeutes de 2005, c’est insupportable, et dans ce cas là, vous méritez amplement votre « diabolisation ».
      Vous, les noirs et les arabes, comme vous dites, vous devenez au fur et à mesure des professionnels de la victimisation, à en rappeler une certaine communauté d’ailleurs, et vos différents commentaires le démontrent très bien, et encore, vous êtes sur Er, ce qui suppose une once de réflexion, suffit de voir les autres, jamais de leurs fautes, toujours celle des autres méchants, colons, racistes, tout ça va de pair avec l’auto-culpabilisation permanente aujourd’hui de l’homme blanc qui serait responsable de tous les méfaits sur terre


    • @berutureb :



      Je ne vois pas en quoi je pourrais faire de la pleurnicherie, je suis blanc, donc je fais partie de la majorité silencieuse, je n’aurais aucune association particulière qui me défendrait s’il m’arrivait quelque chose, pas « d’indigènes de la République », pas d’insoumis qui vont s’offusquer par électoralisme, ni encore d’associations anti-racistes dont on sait par qui elles sont le plus souvent dirigées, ce que vous dites est donc biaisé.



      Faux => Qu’est ce qu’on voit aujourd’hui suite à la mort Cedric Chouviat ? Par contre vous êtes bel et bien en train de pleurnicher vu que vous regretté une éventuelle indifférence de l’opinion public sur votre mort supposée #ParceQueVousEtesBlanc.

      Pour le reste :

      Qui est ce vous ? Qu’est-ce qui vous dit que je viens d’une banlieue. De toute façon il ne s’agit pas de moi mais de votre discours. Je vous répète qu’il ne s’agit pas de négliger ou de minimiser les violence perpétrés par les racailles. Mais de condamner les morts par bavure policière (et impuni) sans tenir compte de la race ou de l’origines car c’est tout aussi regrettable.Qu’est-ce que vous comprenez pas la dedans ?

      Aussi triste et injuste soit sa mort, qu’est-ce que le décès de ce photographe vient faire dans l’histoire de Cedric Chouviat ? De la même manière un arabe ou un noir qui meurt lors d’un contrôle de Police (qu’il soit banale ou suite à une arrestation) est injustifiable. Peu importe vos considération raciale. C’est un raisonnement débile car au bout de cette logique ça reviendrait à « excuser » ou « justifier » les bavures mortelle qui touchent aussi des blancs comme vous vous qualifié vous-même dès lors qu’ils auraient commis un écart à la loi ? (au risque de vous griller un neurone, des racailles blanche ça existe, la délinquance qu’elle soit juvénile ou de haute volé n’est pas l’apanage exclusif des afro-descendants pour votre gouverne).

      Je vous signale que une ou deux organisation anti-raciste ça ne représente en rien une population entière qui n’en a absolument rien à faire. De même que la LRM ou les Républicains ne représentent pas la population française. Faudrait penser un jour à élargir votre raisonnement et de vous l’appliquer un peu à vous même.


    • Difficile la communication avec vous, vous semblez ne pas comprendre ma position tout en me demandant d’élargir mon raisonnement, ce qui est assez ironique, mais je vous remercie Monsieur le Professeur de me faire partager votre grande compréhension de la situation.
      Votre hashtag est d’un ridicule mon Dieu, j’ai rarement lu un truc aussi bête, et si la mort de Cédric Chouviat est médiatisée, c’est parce qu’elle fait suite à de nombreuses exactions de la police, notamment depuis le mouvement des gilets jaunes où des citoyens par le simple fait de manifester risquaient d’y laisser un œil ou une main.
      Ensuite, je n’ai strictement jamais nié la gravité des bavures policières lorsque celles-ci sont commises à l’encontre des « noirs et des arabes » comme le dit le message auquel j’avais initialement répondu, je ne sais pas où vous avez lu ça, sans doute le fait de lire trop vite et de faire passer l’émotionnel sur la raison, j’ai juste fait savoir que c’était strictement faux que personne n’en parle, et les faits parlent pour moi, entre l’organisation de manifestations, un Président qui se déplace au chevet d’un blessé de guerre, l’embrasement de quartiers, les bavures lorsqu’elles touchent des afro-descendants sont tout autant médiatisées que les autres, si ce n’est beaucoup plus, qu’est ce que vous ne comprenez pas là-dedans ?
      De même que votre remarque sur le fait qu’il existe de la racaille blanche, je ne sais pas non plus où vous avez lu que je ne disais pas le contraire, c’est bien facile d’accuser son interlocuteur de tous les maux en lui faisant dire ce qu’il ne dit pas, je vous remercie donc pour mes neurones, ils se portent très bien, et je trouve assez ironique de remettre en cause mon nombre de neurones avec le nombre de fautes d’orthographe que vous faites...


  • Il faut dire que les rebellions lors des contrôles routiers sont en nette hausse.
    Ca date d’abord de la politique du tout radar (et du chiffre dans la police) initiée par Mr Sarkozy Nicolas en 2003/2004 qui a envoyé les fonctionnaires faire du "carnet à souches" au bord des routes au lieu de pratiquer leur vrai métier.
    Deuxième étape après les émeutes de 2005, Sarkozy a fait caca dans son pantalon en comprenant que si les banlieues/cités se révoltaient il n’aurait jamais les moyens matériel et humain de mater la révolte sans envoyer l’armée tirer dans le tas. Après 2005 la police française a reçu l’ordre de faire un nouveau pas de recul (les flics ne rentrent plus dans les cités), et plus que jamais s’est concentrée sur "la délinquance molle" (les usagers de la route en particulier).
    Des "usagés" de la route qui sont en fait la population active, celle qui bosse, la classe moyenne, celle qui fait tourner le pays.
    Les gens ont ressenti durement cette injustice d’autant plus qu’à partir de 2012 nous avons eu droit à des scènes de guerre terroristes un peu partout (Mérah, les Koichi, le Bataclan, les terrasses, le camion tueur de Nice etc. plus de 200 morts de mémoire), avec des forces de l’ordre souvent larguées, avant, pendant et après.
    Avec cette ambiance de mort, rajoutez à ça l’immigration incontrôlée/contrôlée, mécaniquement les chiffres de la délinquance ont flambé : aujourd’hui c’est de mémoire chaque JOUR 450 violences sexuelles (hors ménage), 1350 violences physiques (hors ménage), 20000 atteintes aux biens, 33000 crimes et délits... Chaque jour. Je ne parle même des sommes stratosphériques volées par la "délinquance en col blanc" en quasi impunité.
    Dernière étape, le tamponnage des mêmes flics lors des manifs de Gilets jaunes, tirer des gommes-cogne dans la tête de gens désarmés (!) le divorce entre les keufs et la populace est définitivement consommé.
    Les gens le savent ou bien le ressentent confusément. Alors quand les flics se mettent à organiser des traquenards routiers pour pruner (pour des vétilles) ceux qui bossent certains pètent les plombs. C’était le cas de ce pauvre Cédric on dirait...

     

    • Tu as parfaitement raison de faire remonter jusqu’à Sarkozy....Je me souviens,étant coursier moto de l’incroyable répression des flics dans Paris/banlieue...Le racket permanent pour un oui,pour un merde...y’avait même des brigades en rollers,jeunes trouducs bien à l’image de leur maître !

      Cela a cessé sous Hollande pour repartir avec Valls en plus cognant....Avec Macron et cette buse de Castaner,le bar est ouvert jours et nuits...Les cimetières aussi !

      Sarko et Valls doivent leur éviction à cette politique foireuse...Macron devrait suivre !


    • oui les fameuses brigades trouducs celles qui installent le radar sur les bretelles de sorties du peripherique, là ou le panneau indique 50 alors que 50 metres avant il était a 70

      essayez et vous comprendrez

      concernant les outrages, disons que c’est un business :
      https://www.youtube.com/watch?v=xHd...

      pas convaincu ?
      https://www.youtube.com/watch?v=B18...

      notez bien le propos de reverdy : l’ultra violence c’est aujourd hui banalisée
      elle s’est banalisée de partout la violence

      pas convaincu ?
      http://www.urgence-notre-police-ass...


    • @TeddyTed



      Deuxième étape après les émeutes de 2005, Sarkozy a fait caca dans son pantalon en comprenant que si les banlieues/cités se révoltaient il n’aurait jamais les moyens....




      N’importe quoi, Sarkozy a été élu grâce aux émeutes de 2005.


    • @ Ganymette

      N’importe quoi, Nicolas Sarkozy de Nagy-bocsa a été élu grâce à l’argent de Khadafi.


    • à Ganymette
      Plus précisément pendant les émeutes Sarkozy a fait sous lui, il était ministre de l’Intérieur a été à la limite de présenter sa démission. Quand il a été président deux ans plus tard, les renseignements avaient fait remonter le fait suivant : les cités les plus calmes pendant les émeutes étaient celles qui étaient tenues par les caïds de la drogue (émeutes, pas bon pour le bizzness). D’où cette politique venue d’en haut qui enjoint aux policiers de ne pas trop emmerder les délinquants de cité ("préserver la paix sociale")...
      Je résume, mias c’est à peu près ça.


  • Je n’en peux plus de ces hauts fonctionnaires de la police avec leur costume de carnaval et leur casquette disproportionnée. Le pire étant les femmes et leur allure de lesbienne. Pb, ceux d’en bas sont pas mieux avec bcp de types à la Pinot simple flic. Après je vois pas bien l’intérêt de s’exciter avec son téléphone devant un quarteron de flics...


  • Les racailles tuent pour des téléphones, la police aussi. Maintenant ils sont aussi détestable que les racailles à mes yeux, ils en ont trop fait contre la population, ils ont perdus mon respect.


  • Cédric Chouviat, quel scandale policier ! Qu’elle que soit la nature des propos qu’il a pu tenir aux agents de police, rien ne méritait cette exécution capitale par privation lente d’oxygène et broyage du larynx. J’en ai eu froid dans le dos une partie de la nuit dernière.

    Il ne fait aucun doute qu’à travers ce brave livreur père de famille nombreuse, c’est bien la figure du patriarche à faibles ressources et pourvoyeur qui est visée : une offense de plus à la France. Ce type est un Gilet Jaune, dans la symbolique.

    Il existe un lien ténu de causalité et de proportionnalité entre les bavures de la police / gendarmerie et la personnalité, l’éthique du Sinistre de l’Intérieur et du chefton de la police : leur degré d’impunité, de violations du droit, d’exhortations à la répression par armes de guerre ont conduit, en l’espace de quelques mois, à l’américanisation soudaine des pratiques policières en France : le cowboy exécute monsieur-tout-le-monde pour un motif bénin. Nous ne sommes plus protégés mais exposés aux humeurs cycliques de personnes armées, au quotient émotionnel faible, et au sang-froid inexistant. Depuis l’Acte I des Gilets Jaunes, c’est la loi du plus fort (en armes et en finance) qui prévaut.

    De quelle infraction passible de mort ce monsieur s’est-il rendu coupable ? La fracture sociale n’a pas lieu, puisque la France majoritaire vomit comme un seul homme la dérégulation ultra-libérale de Macron. Inquiétons-nous plutôt de la fracture physique : quand Macron et son gouvernement seront-ils enfin comptables des atteintes à l’intégrité des Français ? Cette présidence chaotique répond à la souffrance populaire par le sévice élitaire, quelle déchéance !

     

  • Chez des proches, ils ont regardé ça a la télé comme si ça se passait sur Mars. Je me suis même fait engueulée de manifester ma révolte.
    La France a ce qu’elle a voulu.

     

    • Exactement ! C’est ça qui est la France aujourd’hui, malheureusement. Il suffit de voir le paquet de commentaires sur ce drame, ce meutre en public, par ceux que certains appellent encore les FDO (j’ai jamais compris ça), pour faire le triste constat que la plupart des gens ne semble même plus choquées que ce genre de trucs arrive et semblent même l’avoir accepté, intégré.

      à l’instar d’Einstein qui disait "ce ne sont pas ceux qui bousillent la planète qui sont les pires, ce sont ceux qui les regardent sans rien faire", nous sommes tous responsables que ce meutre en public soit arrivé !


  • Le Ministère de l’intérieur devrait se poser des questions sur le recrutement d’individus dont l’équilibre psychologique et leurs capacités de discernement les font se prendre pour des cow-boys prêts à provoquer par des violences disproportionnées la mort d’un père de famille de 5 enfants et tout cela pour une contravention (usage du téléphone) et un délit (outrage) !
    Mais dans quel type de société vivons nous ?
    Ce type de comportement extrême n’est que le résultats de plusieurs mois d’impunité de la police dans le cadre du mouvement des gilets-jaunes. Les responsables de ce pourrissement ne sont pas à chercher parmi les lampistes.

     


    • Le Ministère de l’intérieur devrait se poser des questions sur le recrutement d’individus dont l’équilibre psychologique et leurs capacités de discernement les font se prendre pour des cow-boys prêts à provoquer par des violences disproportionnées



      Le ministère de l’intérieur ne se pose pas de questions, il constate au contraire que son recrutement de personnel sans foi ni loi est en bon ordre, pour les fins qui lui sont destinées...

      Les choses changeront quand les français auront compris que leur gouvernement leur veut du mal et que donc la chienlit actuelle est voulue.


    • Il y a certains mecs en banlieue qui se croient tout permis car ils se voient comme des victimes... Il y a certains flics qui se croient tout permis car ils se voient comme des victimes... Rivalité mimétique...

      Aujourd’hui ça ne peut être plus grave car l’erreur « d’appréciation » professionnelle a été commise en réunion de mal-fauteurs... et à causé la mort d’un homme. Paix à son âme.

      Il y a un climat, une mentalité toxique... car à aucun moment un seul des trois à encourager à plus de mesure...

      C’est ça qui fait flipper... pas un seul pour calmer l’ambiance hip-hop.. on pousse les tables, instinctivement...de manière innée on bouscule et on fait du break-dance au sol en équipe... du break-neck pour des danses endiablés aux sons des ambulances !

      Un gang de rappeurs à dérapé...

      Bamboo et Kaaris à Orly c’était juste pour le buzz... on aurait cru des danseuses de ballet de l’Opera de Paris... Là, la Police c’est du hardcore... Ouais tu connais...


  • C’est terrifiant ! Mes condoléances à sa famille et à ses proches. Reposez en paix jeune homme.
    - Les gouvernements et tous ceux qui les servent ont crucifié leurs Peuples. Ils devront en rendre compte. -
    Le Bon Dieu nous garde.


  • C’est aussi terrifiant vu d’ici a Tunis, j’ai 55 ans j’ai donc vécu la version dur de la période Bourguiba (j’étais dans les manifs de 1983 on nous tiré dessus à balles réelles sans sommation, 60 morts juste la ou j’étais) et toute la période encore plus infamme de Ben Ali(pour ceux qui veulent m’expliquer que Ben Ali c’etais bien j’ai les photos de mon cousin haut cadre d’un grand groupe Tunisien torturé 3 mois tous les jours pour avoir refusé de donner un marché à la famille et en dépression et au chômage depuis) . Nous rêvions de la France, exemple de ce que nous pourrions devenir un jour : Symbole de justice, de liberté, d’opportunité et de modernité.
    Comment peux t’on en arriver la !! c’est terrifiant. Condoléances les plus sincères à la famille . Le Carthaginois


  • Broyage du larynx... ça n’arrive pas en plaquant quelqu’un au sol, c’est le tonfa qu’ils lui ont passé sous la gorge : ils l’ont étranglé purement et simplement, jusqu’à lui broyer le larynx.

    C’est digne d’Oranges mécaniques... c’est de la violence extrême, mortelle, sans aucune inhibition. La qualification « d’homicide involontaire » est plus que généreuse...

     

    • Ou alors le flic au lieu d’appuyer son genou sur la tête comme on voit dans les rassemblements GJ, l’a appuyé sur la gorge... Stress ou manque d’expérience, ou acte volontaire.


    • @ nonyme

      Non, je ne crois pas que ce soit une bavure. C’est beaucoup plus le symptôme d’un rapport radicalisé entre le régime et le peuple français, ou plus précisément ce qui reste du peuple français. Car les images de Mediapart rappellent terriblement celles de la petite chinoise agonisant sur la chaussée sans que personne ne s’inquiète de son sort :

      https://www.bbc.com/news/world-asia...

      Cédric Chouviat est mort au milieu du traffic dans l’indifférence des passants. C’est l’autre dimension scandaleuse de sa mort.

      Pour revenir à Chouviat lui-même, il filmait les policiers, il ressentait une injustice, l’arbitraire des sbires du régime excités contre le peuple de France et qui déjà s’acharnaient sur lui. C’est très important, ce fait-là, ce qu’il y a dans le téléphone de Chouviat, c’est essentiel. Pourquoi avait-il commencé à les filmer ? Et je peux vous dire le contenu : des policiers arrogants, injustes, arbitraires, insultants envers le Français de souche, lui crachant dessus, dégoulinants de mépris et sûrs de leur impunité, les policiers tels qu’on les a vus tous les samedis dans toute la France à faire le sale boulot de répression au service du régime, c’est pour cela qu’ils l’ont tué, à cause de son indignation et des images dans son téléphone.

      Ce n’est pas qu’un simple contrôle de police dont il est question ici, mais du nouveau métier qu’exerce la police, celui de répression politique du peuple français. Le titre la logique terroriste de la paire Nunez-Macron est très finement et profondément choisi.

      Cajoline


    • @ nonyme
      Quand on s’appuie de tout son poids sur la gorge d’une personne,on veut lui faire mal voir le tuer, clairement. Certains flics sont des brutes sadiques jouissant d’une totale impunité. Permis de tuer.


  • Une des raisons de la nouvelle brutalité des policiers est que les juges relâchent ceux qu’ils arrêtent.

    Une autre raison est l’impunité lors des bavures, comme on le voit avec les brutalités non sanctionnées contre les Gilets Jaunes.
    Même le commandant Didier Andrieux qui a été filmé à Toulon en train de boxer des manifestant n’a reçu aucune sanction, pas le moindre blâme, et il conserve la légion d’honneur qui lui a été remise peu de temps avant.

    Une dernière raison est qu’ils agiraient sur ordre, peut-être pas contre Cédric Chouviat, mais contre certains Gilets Jaunes, c’est possible, par exemple je trouve suspect les blessures contre Rodrigues, les gardes à vue injustifiées contre Drouet, et même les menaces de mort contre Jacline Mouraud et d’autres Gilets Jaunes.


  • Inutile de vous exciter dans un sens ou dans l’autre ! Cette bavure-là et toutes les autres seront bien enfouies dans les mémoires, des bovidés qui veautent. Sitôt dans le bureau de vote, la machine à annihiler les cerveaux tournera à plein. De nouveau, ils... "feront barrage" comme on leur a demandé. Face caméras ils rappelleront combien il est important de veauter, afin de conserver son statut d’idiot précieux. Ensuite ils auront un quinquennat, pour chialer, geindre, vitupérer, manifester à fonds perdus. Je souffre donc, je suis ! Mais au moins j’existe.
    Vive la démocraSSie, fut-elle marbrée de tyrannie...

     

  • Les flics nous tuent pour rien ! c’est gravissime !
    A ceux qui sont contre le port d’arme, regarder ce que donne une police de larbin recruté sur la base de sa méchanceté et sa soumission sans faille dans un état ultra répressif et ultra violent envers ses citoyens sans défense.
    Police qui par ailleurs est complètement passive avec des délinquants dangereux.
    Les flics représentent un plus un danger pour les citoyens Francais que les délinquants, ça devient n’importe quoi !

     

  • Chaque peuple à le gvt qu il mérite, on le sait mais chaque peuple à la gouvernance qu il mérite aussi. Une société nuclearisee, acculturee (Netflix et consor) , qui n à plus de spiritualité (catholiques zombie) , qui est manipulable à tel point qu ils votent avec joie pour celui qui va les détruire prouve qu elle ne est plus apte à simpliquer à tous les niveaux politiques donc on se retrouve à David contre Goliath c’est à dire un appareil sécuritaire organise Et puissant contre des individus ou familles isolees qui ne peuvent compter que sur elles mêmes. Et ils ne feront jamais le poids


  • et pendant ce temps là !
    des clandestins psychopathes-prédateurs
    et multirécidivistes sanguinaires sont libres d’égorger des jeunes filles
    comme ce fut le cas pour ces jeunes cousines
    assassinées sauvagement à la sortie de la gare saint Charles de Marseille !
    ainsi que de nombreux fichés S lâchés dans la nature le couteau entre les dents !


  • les racailles crament des centaines de voitures
    et des bâtiments publics ... tendent des pièges aux pompiers
    et des guets apens aux policiers avec l’intention de les lyncher,
    de les trucider !
    et pas un seul de ces racailles n’a eu l’œil énucléé ou/le crane fracassé
    par les forces de l’ordre au contraire des gilets jaunes qui eux les pauvres
    se sont fait massacrés !
    cela ne serait pas du racisme inversif à mettre à l’actif
    de ce gouvernement Luciférien ...
    qui a la haine du Français Blanc Catholique et Patriote !

     

    • Où as tu vu qu’ils étaient catholiques ces gilets jaunes qui pleurnichent uniquement pour obtenir un peu plus de pognon pour acheter un peu plus de merde qu’ils ne produisent quasiment plus puisque ce sont les chinois et les hindous ou les pakistanais qui la produisent ?
      Par contre ces racailles qui crament ces bagnoles ne sont pas catholiques c’est certain, ils prétendent souvent agir au nom du Coran.
      Pourquoi ces gouvernements lucifériens auraient ils de la haine pour leurs golems ?
      Est ce que tes gilets jaunes parlent du retour de notre doux Jésus sur les ronds-points ??? Non ! Jamais ! J’ai même vu des gilets jaunes LGBTQ qui soutenaient Robert MENARD lors du grand débat national au Palais des congrès de Béziers en février 2019 !Il ne faut pas confondre les défilés de gilets jaunes avec les processions catholiques de notre enfance des années soixante.


  • #2359935

    S’agissant du risque de radicalisation dans les services publics, notre vigilance est maximale. pic.twitter.com/wOoJ8x4xvu
    — Laurent Nunez (@NunezLaurent) January 7, 2020




    Nunez lui-même est un radicalisé et il ne s’en rend même pas compte (ce qui au passage tend à aller dans le sens de ceux qui identifient radicalisation et psychopathie)... Nunez est absolument incapable de reconnaître un radicalisé, ce qu’il peut distinguer, à la rigueur, identifier comme un autre, c’est cet homme normal , très moyen, qui est simplement lassé du régime ultra-féodal et de la merde répandue à jet continu par ce régime sur le pays.

    La dissidence a vraiment un problème de maîtrise de la langue. On n’y arrivera jamais si l’on ne comprend pas qu’il faut parler sans jamais baisser la garde des mots et parler de régime, de radicalisation du régime, de régime de Pinochet, de féodal plutôt que de libéral, de pinochetisation du régime (Friedman+gestapistes=Attali+baqueux), qu’il faut inventer des mots nouveaux pour décrire des réalités nouvelles, qu’il faut utiliser les hashtags #macrontuesonpeuple et #tontonsmacoutes à chaque violence policière...

    Soral n’a-t-il pas fait abondamment référence à Gramsci dans ses vidéos ? À quoi ça sert si jamais on ne l’écoute ?

    Sigolène


  • Je ne voudrais pas me faire l’avocat du diable parce que cet événement malheureux reflète deux choses de la
    France actuelle, d´une part, la surreprésentation des policiers sur les routes parisiennes pour les délits routiers mineurs et l’emmerdement systématique des automobilistes, et d’autre part, des méthodes d’arrestation musclées digne des heures les plus sombres.
    Mais, quelle est cette mode de filmer des policiers, de se montrer agressif, de limite les insulter dès que l’on n’est pas d’accord, plus l’on se montre véhément, plus le contrôle, voire l’arrestation, le sera aussi.
    J’ai été contrôlé plusieurs fois dans ma vie, je n’ai jamais eu aucun problème, je suis tombé parfois sur des policiers courtois, parfois sur des têtes de con, et dans ce dernier cas, faut faire avec.
    Mais bon, pour ce Monsieur, il n’y aura pas de cités qui s’embrasent, c’est même déjà étonnant que les médias accordent de l’importance à cette affaire


  • Il faut tout de même savoir que les policiers ne sont pas recrutés pour leur intelligence ou leur psychologie. Il suffit simplement de passer un concours, ne soyons pas étonnés des "bavures" qui s’accumulent.
    Cet homme n’était pas armé et il a été assassiné !
    Je pense qu’il n’y a rien d’autre à dire sinon que le Gouvernement actuel ne maîtrise aucune situation critique.
    Macron ne peut pas tout gérer, il va se faire bronzer en Côte d’Ivoire !


  • La manoeuvre d’étranglement est un acte normé et autorisé et il avait le larinx déjà broyé avant d’abord comme l’enquête va le constater et de toute manière quand on a vu qu’il ne respirait plus on a cru qu’il avait avalé un caillou du sol alors on a fait comme dans Urgences on a voulu percer la trachée mais on a pas le droit d’utiliser le stylo de service parce que sinon on peut plus verbaliser alors on y a mis la botte et puis on avait fumé du schiste Monsieur la Juge.
    Non lieu !

     

  • Les entreprises n’ont pas besoin de dégager de la marge pour les actionnaires. Ce sont des réflexions de gauchiste des années 70.

    Aujourd’hui un actionnaire se contente du flot de liquidités créées ex-nihilo par les banques centrales et injectées dans les marchés financiers pour faire gonfler artificiellement le prix des actifs.

    C’est l’application des théories économiques interventionnistes aussi appelées keynésiennes ou socialistes. L’opposé même de l’économie de marché.

     

    • Tu nas.rien compris a leconimie. Keynes na rien de socialiste. Tu melanges tout.

      Une economie de relance de type keynesienne cest ce quont donné les 30 glorieuses.
      Keynes ce nest pas donner des liquidites au marché mais cest une politique dinvestissement public.

      Rien a voir avec le quantitative easing. Qui na rien de socialiste non plus.

      Ce qui se passe aujourdhui est simplement inedit dans lhistoire du capitalisme et de l’humanité.

      Pret a taux 0 cest ce que proposait la banque de france a letat mais letat investissait dans des infrastructures. Aujourdhui les taux 0 cest pour renflouer les banques qui croulent sous des milliards dactifs pourris.

      Enfin non le neoliberalisme nest pas terminé la preuve avec la reforme des retraites. Il sagit toujours pour les actionnaires daugmenter leur marge.
      Mais on se trompe sur lobjectif. Celui ci nest pas de gagner plus dargent mais de prendre le controle total sur la vie et l’humanité.

      Les grands detenteurs de capitaux ne sarreteront pas tant que leur plan kabaliste ne sera pas a loeuvre.


  • Des policiers et des gendarmes ont commis, depuis toujours, et commettent encore des exactions et des crimes contre n’importe quels individus appartenant aux classes inférieures, qu’il soit français de souche, dans l’histoire ou dans l’actualité (Cédric Chouviat), qu’il soit nord africain, qu’il soit noir, qu’il soit gitan ou autres encore. Les politiques de détestations croisées qui ont montée les gens les uns contre les autres, ont divisé le peuple et l’on rendu indifférent à l’injustice subit par l’autre. Je me souviens de cette actualité en 1986 de la mort de Malik Oussekine battu à mort par des policiers, Jean Schmitt et Christophe Garcia, condamnés à un peu de prison avec sursis. Je me souviens de cette actualité à Marseille en 1988, la mort de Christian Dovéro tué sous les yeux de son père au volant de son taxi à l’arrêt, par un policier, Jean-Pierre Aveline, qui lui a tiré dessus le considérant comme un délinquant. Encore un policier condamné à un petit peu de prison avec sursis. Mais il y a de très nombreuses autres victimes dont leur exécutions n’a pas été portées jusqu’à l’écran des JT.

    Les violences policières ont franchi des nombreuses limites depuis le mouvement des gilets jaunes, des mutilations, des actes de barbaries et de cruautés et maintenant le peuple se rend compte du réel danger que sont les forces de l’ordre en réalité aux services des élites bourgeoises.

    Le sociologue, essayiste et chercheur indépendant Mathieu Rigouste qui travaille sur la violence policière et le business du "dit" maintient de l’ordre, dont il dit qu’ “Il y a derrière chaque blessure une industrie qui tire des profits”, a écrit plusieurs ouvrages au sujet des violences des dites forces de l’ordre et ça lui a valu un séjour au CHU de Purpan à Toulouse.

    https://twitter.com/MathieuRigouste...

    https://www.legrandsoir.info/l-etat...

    https://www.lesinrocks.com/2018/12/...


  • L’affaire de Cédric qui a refusé d’obtempérer, est revenu au contact pour chercher l’embrouille puis s’est rebellé et a résisté à son interpellation n’a rien à voir avec les manifestants pacifiques qui se prennent des coups de matraque par derrière ou des tirs de LBD dans l’oeil. Là on parle de cette histoire parce qu’il était frère de mais le policier n’a pas à être sanctionné. Les flics sont censés pouvoir faire usage de la violence quand c’est légitime. Quand le type en face hausse le ton ou se montre agressif l’usage de la violence est bien plus légitime que face à des manifestants pacifiques.

     

    • Vous présentez à décharge des poulets des éléments qui n’ont rien de factuel.
      1- La victime n’a pas résisté à son interpellation puisqu’elle a garé sa moto sur demande.
      2- Il s’est débattu APRÈS avoir été plaqué au sol par surprise : l’un des policiers lui a fait une clef par derrière avec son bras = strangulation, acte 1.
      3- Un autre policier a pesé de tout son poids pour maintenir son genou puissamment enfoncé dans le dos de la victime = privation d’oxygène, acte 2.
      4- Une foi maintenu au sol de façon douloureusement non protocolaire, la victime battait des pieds car elle agonisait sous la pression manuelle exercée par le troisième flic chargé de lui vriller le cou alors que le casque décuplait la sensation de suffocation = privation d’oxygène, acte 3 et expiration finale.

      Cédric Chouviat a été soumis à de longues minutes de torture physique. On est où là, à Guantanamo Bay !? Si vous n’êtes pas capable de compatir a minima, vous pouvez au moins vous dispenser de montrer à quel point vous confondez force et violence. La force contraint, la violence tue. Souvenez-vous de cette femme professeur sur qui un élève avait braqué un pistolet ; à vous suivre, elle aurait dû le tuer ? Légitime défense.

      Ces policiers, des anti-héros de la chaussée, méritent les assises. Ils déshonorent l’institution.


    • Je suis bien d’accord sauf que la violence n’est utilisée que dans certain cas de figure (c’est mon ressenti), on les voit pas des masses les cow boys démonter du trafiquant en bas de la téci... Ça ferme plutôt sa gueule.


    • @ProtégeonslaPalestine,

      il gare tranquillement sa moto et hop un bleu vient le plaquer au sol par surprise ?

      Il manquerait pas un morceau d’histoire entre le début et la fin ? Hein ?


    • @yankee98 . Effectivement, il manque un bout de l’histoire et il se trouve filmé sur le téléphone du défunt.
      Peut-on supposer que les agents lui ont intimé l’ordre d’arrêter de filmer le contrôle et que le contrevenant ait refusé partant du principe qu’ils se trouvaient sur la voie publique et que le contrôle avait un caractère public et que selon lui aucune Loi n’interdisait cela. Ce à quoi les policiers ont répondu qu’il s’agissait d’un outrage, ou d’une atteinte à leur "image" et le ton est monté. Refus de l’un, usage de la violence pour les autres pour procéder à son arrestation. Plaquage au sol. 3 contre 1.Résistance de la victime qui commence à ne plus respirer... Et mort ! Tout ça pour un usage de téléphone en conduisant ! Posez vous bien la question de savoir qui sont les vrais responsables pour qu’on en arrive à de telles extrémités dans notre société. Que les policiers s’estiment heureux que dans les manifestations l’immense majorité de la foule ne succombe pas à la violence (comme ces 3 policiers). Rien n’arrête une foule déchaînée ! Les gens ont encore peur, mais ils s’habituent doucement aux coups, aux gazs, aux GAV. Quand ils auront vaincus cette peur, alors elle changera de camps.


  • Je crois que les policiers et ceux qui les diriges sont plus déséquilibrés que ceux qui portent les couteaux.
    Avant le recrutement des policiers : il faut dans leur CV une sacrée expérience dans les jeux vidéo de tueries en tous genre.



  • Et de conclure : « J’en ai marre, en tant qu’homme blanc, d’être tenu pour responsable de tout cequi ne vapas dans le monde. Jesuis innocent ! »




    Et ?

    Boulevard Voltaire est un sens unique en cul2sac ou un rondpoint giratoire qui ne possèdes aucune sortie... et lorsque ta voiture tombe en panne suite à un épuisement... t’as la remorqueuse agréée qui viendra te ponctionner un petit billet au passage.

    À quoi joue les personnes ayant ce genre de discours ?
    Y’a bien un coupable quelque part ? Sur la tête d’AgathaChristie# !

    N’est ce pas l’occasion de dénoncer les franc-maçons, le complexe industrialo-militaire ? Les grands médias dont les propriétaires sont presque toujours des marchands de canon ? Big Pyjama.. les laboratoires qui te cloueront sur un lit d’hôpital ?

    Y’a pas moyen Papa de vider son sac ? Les armées secrètes de l’OTAN et leur false flags. Le Mossad qui brague comment il est efficace dans ses coups tordus et Netflix qui multiplie les séries à sa gloire ?

    Si ça n’est l’Homme blanc, c’est peut être les bougnoules du désert en Arabie saoudite maudite qui nous vendent un pétrole bon marché pour la croissance de nos économies et accessoirement des putes et des casinos sur la Côte d’Azur pour nos fidèles amis ?

    Me#too... vas’y bourre moi le mou !!
    Trop difficile Papy de dénoncer l’industrie de la pornographie qui fait plus de fric que l’industrie du divertissement, cinéma et musique réunis ?

    L’extrême chance, au passage, des enfants des blancs de vivre en occident et en moyenne d’être confronté à une image pornographique avant l’âge de 12 ans grâce aux fournisseurs d’accès complices de ces gros, gros clients ?

    Dans son incapacité de dénoncer les coupables l’homme « blanc » est perçus comme complice, coupable ? Si il n’y a que des victimes.. le coupable est celui qui n’a pas d’alibi ? Faut pas confondre Ali Baba et les 40 voleurs ? Cryptogramme ouvre toi...

    L’Homme blanc semble vouloir se faire sa petite place de minorité opprimée... une sorte de mimétisme de la merde ambiante... C’est exactement ce qu’il décrit... la possibilité d’être une noire transgenre lesbienne sur un fauteuil roulant thermique.

    Whaouh... ça dénonce sec... il a failli me percer un tympan et me décoller la rétine.. heureusement que je ne suis qu’à moitié attentif... le kif cependant... un sans dents avec des graines d’oiseaux.. il te confectionne des pop-corn et s’imagine son petit cinéma.. Priceless...

    Chui’ impressionné


  • Ce pays s’enfonce lentement, et sûrement.

    Et on sent que bientôt on va passer de l’autre côté, de l’autre côté d’un point de non-retour.

    Nullité et honte sont maintenant partout : police, justice, État, gouvernement, parlementaires, éducation, journalistes, etc., etc. ...

    Nullité et honte sont partout, ce qui signifie que respectabilité et autorité ne sont plus nulle part.

    Bientôt il suffira juste d’une petite pichenette pour que tout bascule.


  • quoi qu’il ait dit ou fait il ne méritait pas cela .
    les flics actuels sont comme le reste de cette société de m....
    on s’enfonce un peu plus chaque jours.
    gare au retour de bâton messieurs dames ! de notre coté prions et protégeons les nôtres


  • "Mais comment peut-on accepter qu’un mec qui bosse et qui ne fait de mal à personne, qui discute ou se dispute légèrement avec des policiers, meure de cette façon ?"

    bien sûr que c’est inacceptable, le résultat est là et on ne doit jamais mourir dans ces conditions, sincères condoléances à la famille

    cependant, il serait intéressant d’avoir la vidéo de la victime qui visiblement avait l’air de filmer la scène,

    tout ce que l’on sait pour l’instant c’est que le mec se fait verbaliser pour l’usage de son téléphone en conduisant,

    il prend sa prune et revient APRES visiblement énervé et s’en prend aux policiers ; pourquoi il n’est pas reparti on n’en sait rien ; de même, on se connait pas la nature des échanges, on ne sait rien de rien pour l’instant , hormis interpellation et mort...

    mais comme d’hab on a la réaction à chaud, comme pour l’affaire théo ou encore esteban qui avait tué ce militant d’extrême gauche...

    fachos machin tout le jargon qu’on retrouve dans certains commentaires ici, émissaires gauchistes qui s’en donnent à coeur joie pour vous faire partir en cacahuète et le pire c’est que ça marche !


  • La police est censée faire la lumière sur les faits pour faciliter le travail de la justice et ... J’ai l’impression qu’on ne peut même pas leur faire confiance, quant-à avoir la vérité sur une scène, dont ils sont non pas témoins, mais auteurs... C’est grave.

    On donne toujours des leçons à la Chine et à l’Arabie Saoudite ?

    Bon après on le sait l’outrage et rébellion est à la police ce qu’Abracadabra est aux magiciens... une méthode pour transformer le réel. Ça permet de massacrer un type et de lui demander des dommages et intérêts.

    Mais bon les français voulaient plus de sécurité alors... voilà ils ont leurs héros maintenant.


  • L’action en justice voulu par ce père révolté finira dans 10 ou 15 ans par une relaxe et coûtera une fortune à la famille. Le système judiciaire est plus prompt à juger un Gilet Jaune ou un Dieudonné pour une blague. C’est le 2P2M qui irrite au plus haut les Français et pourrait bien servir à déclencher une guerre civile.

    Mais qui a voté pour ce psychopathe ?

     

  • La police française est une des plus violentes au monde et pas seulement des pays dits "démocratiques." Les gens souvent n’en ont pas conscience car ils sont persuadé de vivre malgré tout dans un état de droit et que de ce fait si la police française est violente cela reste quand même beaucoup moins que celle de pays asiatiques ou africains. C’est faux ! Il n’y a qu’en France et au USA où un simple citoyen, sortant du boulot, peut être fatigué et irrité peut se faire massacrer comme si il était un violent criminel pour une simple altercation verbale avec la police. En Afrique ou en Asie, même dans des pays considéré comme des dictatures la police est souvent étonnamment bon enfant. Si dans ces pays quelqu’un peut se faire découper en morceaux à la scie pour des motifs politiques les simples citoyens du quotidien ne se font pas harceler, ni brutaliser pas même arrêter pour une altercation verbale. Le fait de prendre au sérieux un saut d’humeur d’un simple citoyen et de justifier ainsi de le brutaliser et de l’arrêter est typique des polices des pays dits "démocratiques" .

     

  • Un conseil quand face à une police d’un pays hautement totalitaire comme la France : Dîtes bonjour. Exprimez votre désaccord et exposer votre justification calmement, sans jamais monter le ton. Restez de marbre face aux éventuelles provocations et humiliations verbale ! Ne faîtes surtout pas les malins ! Si la police veut vous verbaliser et reste insensible à votre justification exprimée calmement, ne contestez pas sur place, cela ne sert à rien !
    Il faut bien comprendre que la police en France n’a pour ainsi dire aucune limite et qu’en cas de rapport conflictuel vous serez forcément perdant ! Un simple citoyen ne peut pas remporter une joute verbale et encore moins physique contre des policiers prêts à massacrer tout individu commettant un acte de "rébellion."

     

    • On peut facilement s’énerver face à ces cowboys qui se croient tout permis et vous emmerdent pour une broutille. Ils se prennent au sérieux et vous traitent comme un délinquant sachant qu’ils ont tous les droits et que c’est leur parole qui compte. Et quand vous refusez de signer leur pv ils en ont rien à foutre , c’est eux qui ont raison et vous serez condamné par le "juge de proximité " d’un "tribunal" de police où vous n’avez ni accès aux pièces du dossier, ni avocat d’office, ni mémoire en défense pour répondre à leurs arguments. Verdict : Condamné ! Suivant !


    • @enculocratie

      Personnellement quand j’ai en face de moi des gens contre lesquels je ne peux rien faire je ne m’énerve jamais. Quand je me fais arrêter par les flics le dialogue est presque toujours ainsi :
      "Bonjour messieurs. Quel est le problème ?...Très bien, faîtes ce que vous avez à faire... Merci. Bonne journée."
      Pas de d’inutile crise d’hystérie...pas de perte d’énergie ni de temps en palabres qui ne mèneront nulle-part à part de me faire humilier verbalement et potentiellement tabassé et emmené au poste de police.Si je devais recevoir une amende injustifiée je peux ensuite essayer de la contester. Toutefois si je sens que j’ai en face de moi des êtres humains mentalement équilibrés je peux faire une tentative de contestation in situ de manière calme et posée du genre "Messieurs, laissez moi d’abord vous expliquez...ensuite à vous de faire ce qu’il vous semble être de votre devoir de faire..."

      Toutefois je comprends que des mecs qui sont au bout du rouleau soient incapables d’avoir mon flegme...


    • @goy prise. Ton flegme, ton flegme... Ça n’empêche pas de leur dire sans violence " vous n’avez rien d’autre à foutre ? Ya du boulot dans les banlieues, vous êtes au courant ?! ". Il m’est arrivé de les engueuler (sans insultes) et d’écrire un courrier ironique et acerbe à leur responsable. Ils se torchent le cul avec tes lettres mais quand c’est piquant ça leur irrite le fion !


  • #2360044

    perso, j’essaye d’éviter tout ça

    je change de trottoir
    les racailles, en uniforme ou pas
    moins j’ai de contact avec les autres êtres humains,
    mieux je me porte

    et moi, je suis toujours vivant
    en train de boire une petite bière sous la pluie,
    ou un café au chaud, dans mon Slazenger,
    ou simplement sous la couette

    à rêver d’un monde débarrassé de l’humanité

     

  • Comme le dit si bien Monsieur Soral la justice aux ordres de l’oligarchie protège les parasites du haut anti France et les parasite du bas qui servent ceux du haut en nous divisant et en détruisant notre cohésion nationale ! C’est pour cela que les forces de l’ordre sont si odieux avec les gilets jaune, car ils menacent directement le pouvoir contrairement à certaines racailles des cités !

    Perso je pense que la France est devenue tellement décadente et les français tellement divisés que j’ai bien peur qu’ils ne manquent plus que les clous à notre cercueil !

    Certains pays nordiques avec une forte cohésion , l’Italie fière, l’Angleterre insulaire, la Russie patriotique et certains pays de l’Est réussiront à se sauver, nous on ressemblera au mieux au Liban ou à l’Afrique du Sud avec l’islam en plus ou au pire au Kosovo !

     

  • pour castaner tous les français sont fiché S, même celui qui a pondu l’article de cette vidéo est un fiché S....


  • Et il va y avoir une pseudo enquête et ils vont être "condamnés " à 1 mois de suspension avec sursis ! Tout en continuant évidemment à exercer leurs compétences contre les gilets jaunes ! Et le régime va continuer à affirmer " nous récusons le terme de violence des forces de l’ordre ".

     

  • Et des cons qui manifestent continuent de beugler " la police avec nous !".

     

    • oui il faudrait que la police change de camps, ce pouvoir ne tient plus qu avec la repression violente de sa milice privée.
      Sans des flics qui obeissent et éborgneraient leur propre famille sur ordre , ce systeme tomberait.
      Les flics ne sont pas plus courageux que les autres citoyens , ils sont souvent plus mauvais , plus teigneux et plus frustrés que la moyenne .
      Des sous racailles trop heureux de pouvoir nuire tout en étant du bon coté de la loi.

      il faudrait juste qu ils démissionnent , pour le reste on a pas besoin de ces toutous qui s accoutument de n’importe quel maitre et de n importe quel sale besogne sans aucun sens moral ou de justice., le comble pour un policier !


  • Et ce père révolté, après ses propos, va être fiché S et espionné, suivi, traqué par les Services....

     

  • Mon beau frère à vécu une situation similaire alors accoudé à la vitre du véhicule (minivan transport d’enfants) ayant la tête en appui sur sa main, il se fait arrêter par les gendarmes.
    Ceux-ci s’obstinent à le verbaliser pour téléphoner au volant alors que se n’était pas le cas. Heureusement mon beau-frère très calme et pédagogue, victime d’une hallucinations de la part des gendarmes sans cerveau (jeune recru) passa presque 1h de dialogue à essayer de comprendre ce que l’écervelé avait vu...
    Il se trouve que le flic avait pris la montre de mon beau-frère pour un téléphone et qu’il s’obstinait à vouloir le verbaliser.
    En attendant les enfants qu’il transportait (des vrai handicapés cérébraux, mais donc avec un cerveau) était pris en otage par les gendarmes.
    Dans une telle situation d’injustice, il est difficile de garder son sans froid qui plus est lorsque l’on a en face de soit des cowboys écervelés jeunes recrues en manque de reconnaissance et dans le contexte que nous connaissons depuis plus de 1 ans.
    Triste nouvelle que nous lisons aujourd’hui pour se père de famille victime d’une très probable injustice dans un contexte de lutte horizontale. Dans cette situation les possibilités d’en sortir sont délicates (baisser son froc, perdre 1h face à un flic qui s’obstine à vous la mettre (sans résultat assurée pour la victime) ou bien le pire comme c’est arrivé pour Mr Chouviat..... !


  • ce qui est proprement scandaleux c’est d’utiliser ce mode de plaquage ventral ultra violent pour des opérations de simple maintient de l’ordre envers un individu civil.
    Ayant subi une fois ce mode opératoire, je vous garantis qu’il est impossible de ne pas se débattre tellement on étouffe et du coup le flic force encore un peu plus, c’est un cercle vicieux qui se termine en général par une perte de connaissance, à moins que le flic ne soit pas trop con et fasse attention (autant rêver). moi je m’en suis sorti avec rébellion et coups et blessures envers représentant de l’ordre public car en me débattant pour respirer mon pied a heurté un flic au genou (une semaine d’arrêt de travail quand même pour ce pauvre fonctionnaire). elle est pas belle la vie ?

     

    • #2360186

      et puis tu sens bien la botte qui t’écrase la tête,
      pendant qu’ils te cassent le bras,
      avec les menottes serrées, les mains violettes

      bonne entrée en matière
      engagement d’un dialogue raie publicain

      p’tit coup de flash-ball en extra
      vise bien l’oeil, il m’en restera toujours un


  • Se défouler sans retenue, à plusieurs, jusqu’à la tuer, sur une personne désarmée et de fait inoffensive. Se lâcher jusqu’au meurtre aggravé délibéré pur et simple, en toute impunité, avec de la promotion en perspective, au moindre prétexte. Les sadomégalomanes ne peuvent pas rêver mieux que d’entrer dans la ’’police’’ de ce triste endroit du monde pour ça. C’est ce qu’il font. Il ne faut jamais perdre de vue ce que contient vraiment un uniforme...


  • Comment
    pouvait il avoir un portable à l’oreille avec un casque intégral ? Et de toute façon il ne mettait pas la vie des autres en danger. Il faut qu’il vous emmerdent pour des conneries, ces farces de l’ordre ! Pays envahi, clandestins qui pullulent, migrants qui squattent partout, viols, agressions, cambriolages en hausse exponentielles et ils font chier un livreur en scooter ! Par contre si des squatters s’installent chez vous, ils sont chez eux , impossible de les faire dégager ! Le "pays de droit" n’existe plus !

     

    • Parler dans un téléphone en mode haut-parleurs, ca existe aussi.
      Et à ce moment là, un gamin traverse sur les clous et il ne le voit pas à temps...
      Combien de fois ca arrive chaque année ? dans ce pays envahi de connards indisciplinés (maghrébinisés mentalement) qui ne respectent plus rien.


    • Allez, on ressort la guillotine !!!!! Pourvu qu’elle ne soit pas bouffée par les mites. J’appelle la prison de Fresnes immédiatement. Y’a plein de pilotes de scooter à raccourcir. J’ai enfin retrouvé du boulot, un chômeur de moins !!! Merci Yoan, je vais de ce pas annoncer la bonne nouvelle à Pole Emploi....


    • Tu m’étonnes, en plus de ça ces abrutis roulent n’importe comment, ca double à gauche, à droite, ca roule sur les trottoirs, ca roule à contre-sens sur la voie de gauche, sans parler des lignes blanches qui n’existent pas et des fameux wheelings...
      Ces scooters, qui se prennent pour des motards, sont les racailles de la route.
      C’est bien d’ailleurs pour ca que je ne m’en achète pas, ca rend trop con.


  • La photographie de Macron s’il ne s’agit pas d’un photomontage en compagnie de deux beaux antillais en dit long,ne serait ce que par le regard et les gestes. Ce qui confirmerait son homosexualité, Brigitte en âge d’être sa mère ne serait qu’un paravent.
    Tant que les flics se sentiront impunis, poursuivre,condamner un flic est un véritable chemin de croix pour les victimes de violences policières,classement sans suite dans la majorité des cas,ceux ci continueront à jouer les cow-boys auprès des plus vulnérables et à faire semblant de ne pas voir pour les véritables délinquants. Les flics ont en charge de faire respecter la loi c’est à dire tous les codes (prés de 70) et pas seulement celui du code de la route.Seul l’automobiliste qui ne conduit pas ne fait pas d’erreur.


  • La famille de Cédric Chouviat devrait trouver un autre avocat car j’ai rarement entendu autant de conneries en si peu de temps.Peu importe qu’il travaille et qu’il soit père de famille.La police n’a pas a blesser et à fortiori à tuer un homme qu’elle interpelle.Ils ne tuent pas les criminels quand ils les interpellent.Il n’y a pas de droit en France à tuer les gens hormis en situation de légitime défense.
    Les vidéos attestent qu’ils n’étaient pas en situation de légitime défense.

    Soit il avait une maladie cardiaque.L’autopsie le dira peut être.Soit les policiers sont complètement stupides et incompétents,normalement ils ont une formation professionnelle à ces techniques très dangeureuses.Ils doivent parfaitement les maitriser et ils savent que rapidement cela peut conduire à la mort.Pas besoin d’être très intelligent pour comprendre que faire pression à 3 sur le dos d’un homme au sol rien que ca peut conduire à la mort.Sans parler de la strangulation.
    Soit c’est un meurtre et ils doivent être radiés de la police et passer aux assises.
    Mais comme d’habitude ils n’auront rien,une réprimande ou une petite médaille.

    Il n’est pas mort d’un arrêt cardiaque.Quand on meurt on meurt toujours d’un arrêt cardiaque.Les médias dominés veulent faire croire qu’il est décédé de maladie.Il est mort parcequ’ils l’ont étouffés en l’écrasant par terre et en lui brisant le larynx preuve de la violence de l’acte.Si on brise le larynx de quelqu’un en l’etouffant,peu importe qu’il soit malade ou pas,cela conduira à la mort.

    Le père est digne mais il ne sert à rien de fanfaronner sur une prétendue guerre contre Macron.Macron n’est pas le prévenu il ne risque rien.La seule chose qu’il puisse faire c’est changer d’avocat mais cela ne changera pas l’issue de l’instruction puisqu’ils ne seront pas condamnés.

    Il n’y a pas dans ce pays de réelle justice ni de réelle démocratie.Les policiers pour se donner bonne conscience et le beau role prétendent servir la république et la démocratie.Mais le système actuel n’est ni une vraie république ni une vraie démocratie.Ceux qui font le choix de servir aujourd’hui savent en général le système qu’ils servent.

    Mais la police n’est qu’une arme.S’en prendre à la police est stupide.On ne peut changer la police et ses pratiques qu’en changeant le système.


  • Vous savez ce qui fait peur au pouvoir : ce sont les patriotes ... les gilets jaunes patriotes historiques ...remplacés ensuite par les éternels gauchistes ... si le système (Ahnouna compris) a réussi à enfumer les gilets jaunes ..le feu est là ... et , il ne peut que ressortir de plus belle : - migrants, islamistes, racailles, gauchistes, étudiants, antifas, black Blocs ne dérangent pas le système ...et la CGT non plus ...grève ou pas grève ... l’année dernière, le MEDEF a eu la trouille des patriotes ...

     

    • Non, ils en ont rien à foutre. Ils les manipulent sans problème.

      Ils ont peur des compétents, des intelligents, et des caractères d’acier.

      Voila ce qui les fait flipper.

      C’est pour cela qu’il n’y a que des truffes aux sommets, que ce soit dans l’entreprise, la com, la finance, l’armée, bref, tout les secteurs constituants de puissance.

      Et c’est d’autant plus vrai en France qu’ailleurs, et pas depuis hier. Depuis toujours ! Depuis la chute de Rome.


  • Preuve supplémentaire avec la mort de Cédric – paix à son âme – s’il en fallait encore une, que l’esprit de la DictatureEnMarche anti-France et anti-Français, règne et anime tous les corps constitués sur l’ensemble du territoire dit « national » et local !

    Tout personne lambda quelle que soit sa situation, son état, son âge, son sexe, là où elle se trouve est devenue un potentiel Gilet jaune donc un terroriste, un « hainemi ». Titre de l’ouvrage d’Alexandre Langlois, Policie, fut secrétaire général du syndicat policier Vigi. Il a quitté la CGT en 2018 : « L’Ennemi de l’Intérieur : Dérives et dysfonctionnements de la Police nationale » Ed. Talma Studios (25/11/2019).

    Le contrôle individualisé de la population, va tendre à faire de chacun d’entre nous, un fiché S – si ce n’est déjà le cas ? –


  • Faut savoir que ces milices de l’état ont des primes au rendement, plus ils verbalisent plus ils sont bien vus ! Donc on verbalise et on emmerde de préférence l’honnête homme inoffensif et on se carapate ou on évite les zones de trafic, de délinquance ou d’immigrés irrascibles . Le gilet jaune authentique est là cible privilégiée du Régime (blanc, de souche, chargé de famille, payant ses impôts). Autre cible favorite pour un racket fructueux et sans risque : l’automobiliste, père de famille en balade ou allant travailler. Ça c’est bon pour les caisses de l’état ! Délinquant à humilier et vache à lait sans défense !


  • En 1917 des soldats français refusent de remonter en 1ere ligne, certains seront fusillés, d’autres emprisonnés. La chanson de Craonne révèle le profond malaise des classes paysannes et ouvrières envers l’oligarchie qui engrange des fortunes considérables comme profit de guerre. Les gendarmes traquent sans relache le mutin et punissent le pauvre poilu qui a perdu sa compagnie.

    On retrouvera deux gendarmes pendus à une porte de grange.

    Un siècle nous sépare de ces temps pourris et les Gilets Jaunes sont les nouveaux poilus de cette guerre des classes. Cédric Chouviat n’est qu’un fusillé pour l’exemple de plus.


  • vous savez comment , malheureusement, tout cela va finir ?
    comme cela :
    https://lundi.am/Le-gendarme-respon...

    vous savez pourquoi ?
    tout simplement en laissant un temps nécessaire afin que l’émotion puisse se diluer dans l’oublie


  • Comme dit l’autre, avec son costume trop large et sa casquette disproportionnée : "on n’est pas du même côté de la barrière ".
    Les uns ont de la morgue, les autres vont à la morgue.

     

  • Police de l’oligarchie, contre le travailleur, contre le retraité, contre le peuple...


  • Vous inquiétez pas , l’IGPN va enquêter (vous savez celle qui récuse le terme de "violence policiaire") ! Et la justice va être exemplaire : 1 mois avec sursis ! Et nunez va nous dire un truc du genre " ce n’est pas parce qu’il il a eu un mort, que la violence est illégale".


  • Il faut faire une lecture symbolique de cet événement (prendre de la hauteur et interpréter ce qui s’est passé quoi ...) :
    - Cédric a placé son échange avec les policiers sous le principe du rapport d’égal à égal, et il n’a pas entendu se soumettre et se laisser faire.
    >> Il en est mort.

    - Lors de la ManifPourTous, le pouvoir en a profité pour repérer les familles et ouvrir des fiches.Et il n’a rien concédé : la loi est passée.
    - Pour les Gilets Jaunes, le pouvoir tire sur le peuple (au LBD parce qu’on est plus au XIXème siècle, mais en fait c’est pareil). Et il n’a rien concédé.
    - Pour le camarade Cédric Chouviat, le pouvoir n’a pas entendu se sortir de l’événement sans prendre finalement le dessus. Quitte à tuer un père de famille. Père de famille de 5 enfants, très aimé, comme ont pu le montrer les images de son père, de sa femme, et d’une de ses filles.

    > Il faut bien s’enfoncer dans le crâne que nous sommes sous un régime totalitaire.

    - Dans ce type de régime, les forces de l’ordre suivent les ordres de la mafia au pouvoir jusqu’au bout : ils sont réduits à l’état de porte-flingue, de mercenaires.

    >> Si on ne s’organise pas comme un service secret (cloisonnement, actions secrètes et éclair), on a perdre.

    Les étapes de ManifPourTous, de Gilets Jaunes, restent nécessaires, mais à un moment, il faudra passer par le renseignement secret et l’action secrète.


  • Voilà longtemps qu’on a plus affaire a une police mais une force d’occupation
    Pardon je me suis mal exprimé
    L’occupant , c’est la république


  • En octobre 2014 un gendarme a tué Rémi Fraisse avec une grenade. L’institution judiciaire vient de confirmer le non-lieu en faveur du gendarme. Cela est de mauvaise augure pour les victimes gilets jaunes qui réclament la justice pour les mutilations subits depuis novembre 2018, par des armes dont le pouvoir anti sans dents et pro-moteur de gens qui ne sont rien, sait qu’elles sont potentiellement mortelle.

    https://www.francebleu.fr/infos/fai...


  • Castaner vient de faire une déclaration demandant aux flics de se retenir, il fait dans son froc après la mort de Cédric Chouviat.


Commentaires suivants