Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La sélection vidéo de la section Santé – Fécondation in vitro : menaces dans l’éprouvette

Voir aussi, sur E&R :

Les excellents articles de la section Santé d’E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • À vouloir jouer aux apprentis sorciers, un jour ou l’autre la mère nature va leur en mettre un grand coup sur le casque à la manière d’un boomerang..


  • Tentative de synthèse de l’émission :
    Vers 8.40 : 30% de tension arteriel en + et artères plus rigides
    risque d’infarctus supérieur (vieillisement prématuré du système cardio vasculaire)
    Vers 15.50 ils pourraient transmettre ces fragilités à leurs descendance.

    A 10 000 francs suisse la conception,il y a un lobbie qui ne veux pas être détrôné,et du coup,n’est pas trop interessé par les découvertes ’négatives’ qui pourraient porter atteinte à la pérennité de leurs activités.
    Ca reprend à 24.30 les souris conçu in vitro ont les même fragilités que les humains,et la transmette à leurs descendance.
    En ajoutant un acide gras aux spermatozoïdes,ça semble corriger le problème.
    27.55 méthylation:explication au niveau de l’expression de l’ADN
    8.50 la mélatonine empêchera la méthylation permetant aux gènes de s’exprimer normalement...chez la souris en tout cas.
    - 20% de vie chez les souris nés in vitro...j’arrête la vidéo à 36 (je dois m’absenter).

     

    • Pour compléter le résumé : le Dr Germond ne veut pas perdre son juteux business, qui consiste à exploiter la souffrance terrible des couples infertiles, de plus en plus nombreux (on ne se demande pas pourquoi ?). Je serais curieuse de connaître ses revenus, à celui-là, et ses liens avec les entreprises pharmaceutiques...


    • je rappelle que la Suisse est le premier des pays européens (en 1926) à avoir introduit des mesures de stérilisation forcée. Et je ne sais pas si ce n’est pas le dernier à les avoir abolies (1975), et d’ailleurs ça a été remplacé par une législation à peine mieux.
      C’est le paradis de l’eugénisme.
      C’est aussi là qu’on enlevait les enfants des nomades pour les mettre dans des orphelinats, histoire de les éduquer "propre en ordre" ! Les nomades de Suisse ne sont pas des Rroms, ce sont des Yéniches, des gens blonds aux yeux bleus, devenus nomades sans dote au XVIIè siècle et qui parlent un dialecte germanique ; mais c’est déjà de trop pour les bons suisses, et ils sont très très mal vus ! j’ai vu un reportage là-dessus


  • Après être affranchi de Dieu, l’homme joue à Dieu inquiétant.Il s’agit bien de répondre à une demande donc un juteux marché commercial. La médecine a t-elle vocation à satisfaire les caprices de riches parents frustrés de ne pouvoir enfanter ? Cela ne risque t-il pas de défavoriser l’adoption de nombreux orphelins en recherche d’amour ? Ces techniques donnent plus de liberté pour la modification génétique d’embryons porte ouverte à l’eugénisme médical. Hitler y a rêvé la science moderne l’a réalisé.
    "Chez le savant la science développe la tête et tue le coeur" C Bernard
    "Aucun chercheur sur animaux n’est en mesure de fournir la moindre indication utile pour une maladie humaine" Dr A Long

     

    • Fais gaffe quand tu fais des citations, parce qu’à côté du Dr Long qui est opposé à l’expérimentation animale, tu cites Claude Bernard qui a été un des plus grands charcuteurs vivisectionnistes...


    • Merci à Seb pour cette précision. Le but d’une citation est de résumer en une seule phrase une idée générale. Celle du professeur Bernard concerne l’état d’esprit d’une médecine très technique performante pour certaines pathologies (pas forcément les plus prioritaires, greffe de tête, de bras, de mains etc..) de plus en plus mécanisée, industrielle, inhumaine. La seconde concerne l’utilisation abusive et industrielle d’animaux sensibles qui ne sont pas des objets,par du personnel de laboratoire habitué à la routine sans esprit critique, insensibles à ces méthodes et ignorants les procédés substitutifs.Les scandales de médicaments meurtriers sur l’homme ayant auparavant été testés sur animaux accréditent la méfiance envers l’expérimentation animale. Expérimentation qui profite à de nombreux acteurs, élevages etc...Vivisection dont l’industrie pharmaceutique n’a hélas pas le monopole, armée,industries,cosmétiques etc... utilisent des animaux pour éprouver les camelotes du système, avant mise sur le marché de la surconsommation.


  • Les manipulations génétiques visent à améliorer la santé sur du matériel existant, défectueux génétiquement ou par accident : réparation de foetus conçu naturellement, par exemple, auquel il est possible d’ôter ou d’ajouter ou de modifier une microparticule d’ADN.
    La recherche nationale-socialiste visait à améliorer la santé et l’esthétique d’un groupe d’individus existants (les Allemands et blonds en général), afin qu’ils naissent au mieux de leur forme. Elle ne procédait pas par manipulation génétique, mais par "croisements", plus ou moins volontaires dit-on (à vérifier, le sujet est intéressant). Cela fit et fait beaucoup scandale, mais l’objectif n’était pas la création à tout prix d’individus forcés sur la Nature - qui traîne ses pieds ailés de magicienne, et sabote les entreprises de l’apprenti, aussi doué qu’il soit. Au contraire, la recherche suivait la Nature (les meilleurs avec les meilleures).
    Quand la recherche porte sur la création d’individus (privilège divin), ça coince. Le ligre est difforme (mélange contre nature de tigre et de lion) : pattes courtes, grosse tête, grande taille, fragilité générale : l’homme qui voulait créer une bête de combat obtient un résultat miteux les trois quarts du temps. Il a aidé à produire une sorte d’infirme, de bâtard qui ne se reproduira qu’à grand peine ou ne se reproduira pas, adapté à rien de particulier, malheureux en milieu désertique autant que dans la jungle.
    https://www.youtube.com/watch?v=YZx...
    Ici, il apparaît que les beaux enfants-éprouvettes présentés ne seront pas aussi bien pourvus sanitairement que d’autres enfants nés naturellement de parents sains, bien nourris et soignés (car c’est le plus important : les parents). De même qu’il n’est pas souhaitable que des sourds profonds se reproduisent, il vaut mieux ne pas tenter de procréer quand la Nature le refuse ou se révèle déficiente ou a prévu autre chose. Du moins à notre époque de surpopulation. La Chine a étudié les moyens empiriques de NE PAS procréer une marée humaine étouffante.
    En cas de dépopulation accidentelle, catastrophique, ou de métissage épidémique, Dieu laisse les moyens à l’homme intelligent, par une démarche scientifique, de remédier à la situation : c’est le bon côté de cette recherche, à ne pas jeter avec l’eau du bain.