Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La stratégie judiciaire de Donald Trump face à Joe Biden

Entretien avec François-Henri Briard, avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, membre de la Société historique de la Cour suprême des États-Unis et président de l’Institut Vergennes.

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

25 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’élection de Biden va être invalidée par la Cour Suprême faute de quoi elle perdrait une partie de son autorité et de son prestige .


  • Oui, il peut s’en passer des choses en un mois... !!

    J’ai remarqué que les contentieux n’étaient avancés que par les républicains.
    Les démocrates n’ont, semble t-il, jamais eu rien à redire dans les états gagnés par Trump.


  • #2592471

    Pondération, modération et précision : un cocktail inattendu servi par cet éminent avocat pour livrer l’avant sentence de l’invalidation du scrutin, trop vite martelé, que cet intervieweur ne veut, ou ne peut imaginer !
    On éprouve, au fil des réponses accablant ses questions, sa désillusion de ne pouvoir valider les mantras des salles de rédaction.
    Monsieur Briard vous avez le maître de cette interview…

     

  • Très clair. Merci E&R de faire le boulot de réinfo.


  • Ce qui compte, c’est la perception du public, perception elle-même formatée par les médias dominants ; et le public croit majoritairement ce que raconte le pouvoir. De ce fait, les menées judiciaires de Trump feront pschitt et Biden, tout con qu’il est, sera intronisé le 20 janvier prochain...

     

    • #2592686

      #système, ta réflexion est juste, seulement la perception des américains, à 55 voir 60 et +%, est qu’il y a eu fraudes massives et la voie juridique et la meilleure pour valider le résultat final et faire fermer la bouche à l’appareil de propagande du deep state.


    • Alors là vous n avez compris ni qui est Trump, ni le peuple américain (majoritairement pro Trump) ni ce qu il se passe en ce moment !!!


  • Le journaliste a l’air assez pressé ,et comme dirait François-Henri Briard avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation ,attendons 1 mois ,et je pense qu’il peut se passer beaucoup de choses .Eh oui ,mon ami ,t’inquiète ,ça va bien se passer .


  • Le procureur général des Etats-Unis Bill Barr a donné son feu vert le 9 novembre pour l’ouverture d’enquêtes sur d’éventuelles irrégularités lors de la présidentielle du 3 novembre, Bill Barr a écrit dans son courrier aux procureurs fédéraux du pays : « Je vous autorise à enquêter sur des allégations substantielles d’irrégularités concernant les votes ou le comptage de bulletins avant la certification des élections dans vos juridictions, dans certains cas. »


  • #2592587

    Impressionnant : les médias commencent à changer d’avis concernant la fraude électorale :
    D’abord, ils disaient que la fraude n’existe pas,
    Puis ils ont dit que la fraude est marginale,
    Désormais, ils disent que la fraude – même généralisée – est acceptable tant qu’il ne s’agit pas d’une fraude « massive ».

     

  • Je l’avoue ici... si Trump était finalement confirmé dans sa réélection, là, oui, je m’offre une coupette de champagne !

     

    • On se donne rendez-vous sur les Champs, pour fêter ça avec les gens du Comité pour la ré-élection, il me semble qu’ils ont leurs locaux sur les Champs.

      Que les provinciaux soient tranquilles, ça risque pas d’arriver : j’analyse plutôt la contre-offensive Trump, comme une rampe de lancement pour dans quatre ans. Il pourra dire : je n’ai rien lâché, et on m’a volé l’élection, ce qui est parfaitement exact en un sens, vu ce que ces salopards lui ont fait subir pendant son mandat. Sa base électorale est très puissante et durable.


  • Qu’est ce que c’est que ces questions de joueur de poker là ?
    "Il bluff", "il veut gagner du temps" ...
    Sputnik se font vraiment de plus en plus dans la masse des mainstream

     

  • Mendes, c’est le cousin de Tristan ?
    Pas le niveau définitivement.
    Couché, pas bouger.


  • Le Mendès de ligne rouge est-il un cousin de l’autre Mendès, le "débunkeur"... ?


  • #2592897

    Vidéo déjà indisponible. Elle est pas restée longtemps....


  • #2592934

    Si Trump et déclaré vainqueur,on peut faire confiance au NOM pour déclencher des guerres civiles de partout en actionnant toutes les officines de propagande ( médias , anti fa ,Biden live matters. ect ect.

     

  • Un grand juriste c’est quelqu’un qui ne dit rien avec une précision extrême.

     

  • Le directeur politique de Joe Biden, Dallas Jones, accusé d’avoir récolté des bulletins de vote à des fins criminelles. Au suivant... ! L’arrestation de Dallas Jones, ex agent du FBI et membre de l’équipe de campagne Biden ...ET PAS UN MOT DANS LES MERDIAS...
    ÉNORME y a plus besoin de se poser des questions sur toutes cette merdasse de corrompus


  • Hahaha le pauvre petit "journaliste" essaie bien d’orienter ses questions (alors Trump essaie de gagner du temps, hein ?"), mais le juge reste implacable. Bien tenté.


Commentaires suivants