Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Laurence Blisson (magistrature) : expulser les fichés S mettrait "en danger notre démocratie"

Invitée de Caroline Roux dans C dans l’air lundi 14 mai 2018, Laurence Blisson, secrétaire générale du Syndicat de la magistrature, défend son idée de la démocratie. Le problème, c’est que ses principes fonctionnent dans un État de droit avec des gens qui le respectent. Quand on bascule dans une situation plus dure, ces principes ne protègent plus la population. Ils se retournent même contre elle.

 

Le syndicat de la magistrature est cette chose de gauche créée en 1968 pour s’opposer à la « dictature » gaullienne en matière de justice. Un demi-siècle plus tard, ce repère de juges de gauche (à l’origine du « mur des cons ») a imposé à la France une justice qui pose problème, car les conditions ont changé : nous avons sur notre territoire entre 5 000 et 20 000 individus susceptibles de passer à l’acte... terroriste.

Il ne s’agit pas ici de savoir qui organise ces tueries dans la population, mais comment on peut, en amont, bloquer ou freiner le processus. Ce que nous propose Laurence Blisson, eh bien c’est de respecter le droit, et donc la présomption d’innocence de ceux qui peuvent basculer.

 

 

Ceci étant dit, nous ne sommes pas pour des lois d’exception, comme on a pu le voir sous Vichy, ou pendant la guerre d’Algérie. Normalement, un fiché S étranger devrait être expulsé, ce qui n’est pas le cas. Plus globalement, 15 000 détenus étrangers occupent les prisons françaises, dont le taux de remplissage oscille entre 110 et 120%. 15 000 détenus de moins sur les 60 000 actuels, ça ferait de la place et peut-être baisser la tension dans les centres pénitentiaires.

 

 

On peut comprendre le respect par Blisson du droit fondamental. Mais alors, cela signifie qu’on admet des « secousses » terroristes, autrement dit : que les Français sur qui ça va tomber se débrouillent. C’est le Christ qui disait que le sabbat était fait pour l’homme mais pas l’homme pour le sabbat. De la même façon, la loi française devrait être faite pour protéger les Français, mais pas pour que les Français protègent la loi à leur corps défendant.

La cerise sur le gâteau, ce sont les centaines de djihadistes qui demandent à rentrer en France pour bénéficier d’un régime plus favorable qu’en Syrie ou en Irak. Là-bas, la peine de mort est souvent prononcée. Les procès sont rapides, Laurence Blisson serait épouvantée.

L’émission entière, avec l’incontournable Alain Bauer, le monsieur Sécurité ou le monsieur Insécurité de la France, tout dépend de quel côté on le regarde :

 

(Pour voir l’émission, cliquez ici)

Voir aussi, sur E&R :

 

Réfléchir aux causes du chaos
avec Kontre Kulture

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • C’est un sketch ?

     

    • C’est bizarre nan parce que cette Laurence Blisson me dit quelque chose euh…attendez voir euh… Laurence Blisson du syndicat de la magistrature euh… Mais mais c’est Charlie !!!!
      On a trouvé Charlie !!! Ça y est !
      Avec sa coupe au bol et ses lunettes à monture rouge !
      C’est Charlie !!!
      Ça fait plaisir et chaud au cœur !
      Houlala enfin ! Ça fait longtemps qu’on te cherchait Charlie !


    • Faut croire que oui, l’incontournable Alain Bauer en témoigne.


    • Vous en voulez un de sketch ?
      Je suis élève gendarme, sur la circonscription où j’étais on a une personne condamnée pour terrorisme. Il était franco-algérien, il a été déchu de sa nationalité française. Il devait être extradé en Algérie, sauf que l’Europe a interdit à la France de le faire car là bas il risque la torture.
      Résultat, ce mec, condamné pour terrorisme je le rappelle, est assigné a résidence, il vit tranquillement logé dans un hôtel, au frais de l’État, qui lui paye en plus un repas sur deux...
      Il vient pointer trois fois par jour à la gendarmerie...
      Là où il était avant (zone police) ils se sont aperçus qu’il prenait des renseignements sur les policiers et leurs familles (noms, adresses, etc...) c’est pour ça qu’il est venu chez nous.
      Un jour il va repasser à l’acte, et une fois de plus on pourra pas dire qu’on ne savait pas... voilà où ça mène leur logique à la con.


  • Voilà bien la petite bourgeoisie farcie de prejugés démocratiques ! On a bien vu l essence de notre democratie apparaître au grd jour lors du referendum de 2005.


  • Ce qui veut dire que la démocratie c’est accepter des individus reconnu comme potentiellement dangereux et d’attendre qu’ils commettent un crime pour les condamner où les exécuter...Je pense que derrière ses lunettes ça ne tourne pas rond.

     

    • Tu débloques ?! Un individu potentiellement dangereux ? Cette définition peut correspondre à des millions de personnes en France, dont toi ! Alors oui, tant qu’on n’a pas commis de crime ou délit, on est innocent. C’est fou de devoir rappeler les évidences...


    • @Le king

      Tout à fait et je trouve cela incroyable de voir encore des gens surtout sur ce site qui n’ont pas compris que le but de toute cette mascarade ’’terroriste’’ est justement de transformer l’Occident en états totalitaires liberticides.


    • J’ai dis RECONNU comme potentiellement dangereux....


    • Rien qu’en écrivant sur ce site y a moyen d’être ficher S.

      Tu estimes être un potentiel criminel ? Je ne pense pas. Alors faut mieux bien réfléchir, on est innoncent tant qu’un délit n’a pas été commis.


    • Un étranger ficher S, compte tenu des moyens dispos et des couts de surveillance, autant financiers que psychologiques, on ne refléchit pas : il prend sa brosse à dents et il dégage direct.

      Sinon, il faut nous expliquer dans le détail ce qui se cache derrière ce fichage S : qui le fait, quel qualifications sont requises, avec quels moyens, et sur quelles bases se retrouve-t-on ficher S ?
      Tout ça à l’air de se faire au doigt mouillé.

      La France n’a pas à se transformer en stand de tires aux pigeons.

      Là, ils sont en train d’habituer la population aux militaire dans les rues et aux interventions brutales de flics.

      Demain, un militant anti-impérailiste peut se faire embarquer sauvagement, pas un seul bougera le petit doigt.

      Nécessité fait loi.

      Retour au pays pour les fichers S détennant la nationalité étrangère.


    • À Alderic...
      ce n’est pas si simple : un binational marocain ou tunisien ont la nationalité marocaine ou tunisienne dés lors que leur papa est marocain ou tunisien. Ainsi , si Jamel Debbouze est binational, ses enfants le sont aussi, même si leur maman est française. Dans le cas de figure tel que présenté par toi, demain un fiché S binational marocain se fera expulsé même si sa mère est française... partant, l’Etat nation français cessera instantanément d’exister. Au profit de Bruxelles et des euro-régions... toujours de méfier ...


    • @ Le king

      Et alors ? C’est leurs problème, pas le notre. Il ne fallait pas copuler avec n’importe qui, n’importe comment.

      On ne va pas mettre notre sécurité nationale en jeu pour quelques idiotes en chaleurs.

      Où as-tu vu inscrit : " Bienvenu en Fronce, hotel de passe pour clandos et terroristes " ?

      A la sortie de l’aéroport ou au péage ?


    • @ Le king

      c’est grossier comme tentative de justifier un laxisme sciemment organisé. Depuis quand l’application de la loi rend-elle l’état caduque ? C’est nouveau ? C’est le contraire plutôt. En n’appliquant pas la loi ou en refusant de la modifier dans le sens des intérêts des Français, c’est l’état qui va se retrouver caduque, car nous allons nous en passer.

      Si les gens sont séparés, ça n’st pas mon problème. Un délinquant, quand il commet des délits, il est séparé aussi.
      Je ne vois pas pourquoi un ficher S , sous rétexte qu’il aurait des liens familiaux ne devrait pas faire l’objet d’expulsion. Tu fais des erreurs, tu payes. Ou alors, il faut détruire ce fichier si sa légitimité n’est pas apportée.

      Il faut faire attention à ses fréquentations. Encore une fois, ça n’est pas mon problème. Il faut faire attention avec qui on copule, sans quoi, on peut se retrouver en facheuses situations : accusation de recelles, de complicité, de terrorisme, etc ...dès qu’on partage sa couche avec un voleur, un revendeur, un terroriste. C’est logique.


  • laurence Blisson, c’est le syndicat de la magistrature, donc c’est signé, comme dirait dieudo.
    AUCUN français ne comprend que les fichés S étrangers restent chez nous ; le syndicat de la magistrature, c’est surtout derrière les "frères-truelles" et leurs idées universalistes et "no border" avant l’heure.
    Mais comme le rappelle l’article, c’est le petit français qui trinque, donc pas de panique : c’est pas demain la veille que les psychopathes de banlieue iront faire un carton à l’assemblée nationale...
    Encore une fois, la colère et l’exaspération du peuple seuls changeront les choses ; les ravages des élites incompétentes et l’influence saoudienne ont permis cette flambée du salafisme chez nous....

     

  • « De la même façon, la loi française devrait être faite pour protéger les Français, mais pas pour que les Français protègent la loi à leur corps défendant. »

    C’est exactement ça. Ces gauchistes de la magistrature sont des idéologues irresponsables et dangereux.


  • Elle n’a pas tout à fait tort !
    Car les types en question sont simplement à surveiller et n’ont pour l’heure commis aucun délit, ni crime. Radicalisé est un terme très vague, et sous cette appellation, n’importe qui peut se trouver demain ou expulsé ( sans avoir commis le moindre crime ), ou faute de mieux, renvoyé de son travail ...ensuite le terme « radicalisé » pourra être utilisé à toutes les sauces et désigner aussi bien un Français qui s’oppose à l’ouverture des frontières ou au multiculturalisme...

     

    • On n’a pas à dépenser de l’argent public pour surveiller ces fous d’Allah en attendant qu’ils égorgent nos enfants. Ils n’ont rien à faire chez nous et doivent être expulsés et interdit du territoire, point barre !


    • @Philippot, vite !

      Oui ils seront les premiers a y goûter ensuite ce sera votre tour pour fréquentation d’un site d’extrême droite donc individu potentiellement dangereux, retracement de l’adresse IP et même si vous utiliser un VPN ils vont vous trouver croyez moi.


    • Merci @Le King de remettre un peu de raison. Nous ne sommes pas dans Minority Report.
      Et Philippot calmes-toi et essayes de réfléchir avec ta tête et non avec tes émotions. Beaucoup de fiche S ne sont pas des "fous d’Allah"...


    • Mauvaise foi patente. "Radicalisé" sous entend "islam radicalisé" et doit être clairement défini comme tel. Après plus d’interprétation possible. Simple non ?


    • J’ai entendu dire , par un responsable de la justice que les "fichés S" permettaient de remonter des filières ....Mais une fois que l’on a remonté , et identifié d’autres individus , on en fait quoi , à part leur mettre des fiches "S" . Tout ça me fait penser à une scène du film " les ripoux" à propos des trafiquants de drogue , on laisse courrir les petits trafiquants, pour pincer les gros ...Avec les réussites que l’on constate . Ficher, expulser, ne sert à rien !il faut les contraindre à partir , les empècher de venir par la terreur .La F rance , au contraire les attire avec ses lois stupides et suicidaires et ses politiciens corrompus, ses magistrats idiots .


    • Sacré Philippot !!!

      Toujours à ruer dans les brancards sans pousser bien loin la réflexion...si vous n’y prenez pas garde, demain le terme de « radicalisé » sera accolé à toute personne qui ne pense pas comme le système, y compris les Identitaires , les nationalistes de tous poils, ceux qui contesteront les versions officielles du système etc...


    • Comme d’habitude, tout concept créé par le système a une fonction double.
      Ici, "fiché S" permet à la fois de dire :
      1) les Services ont fait leur boulot, elle a détecté des milliers de types potentiellement dangereux - tout en allant éventuellement jusqu’à les exécuter avec l’excuse de la dangerosité
      2) ce n’est qu’une indication valable à un moment donné, qui n’est évidemment pas un délit, qui ne prive aucunement le fiché de bénéficier de tout moyen de défense ...

      C’est comme d’hab. le 2 poids 2 mesures qui rend les choses tellement plus faciles.

      Thémistoclès


  • A propos de démocratie en danger, que pense-t-elle des restrictions de la liberté d’expression ?


  • On voit la convergence de tout ce beau monde , le pouvoir exécutif le pouvoir législatif le pouvoir judiciaire c’est ce que l’on appelle l’état de droit.
    hors un changement législatif les français continueront a compter leurs morts dans les rues et pour encore longtemps.
    Les français ne sont pas prêts a changer , trop de conditionnement .
    trop de renoncement de peur . et d’ignorance .
    (Il y a peut être ses jeunes de génération identitaire ?
    ils ont mon soutien sans faille).et pourtant c’est bien grâce à la loi qu’ils les pourchassent.la loi , la démocratie , la démagogie, la propagande, et aussi je le sais pour moi l’impuissance de l’individu isolé face au système.et ne me parlez pas d’égalité et réconciliation c’est une idée creuse et sans avenir.


  • Condamner une personne sur des bases floues, à savoir ce qu’elle aurait commis et non sur des faits qui lui serait attribués avec une preuve suite à une enquête, OK Madame.
    Mais alors, à quoi bon ficher des gens S ?
    Surveiller tous le monde est impossible, mettre hors d’état (dans tous les sens) des gens engagés chez Dahech contre la France, c’est aussi minimiser le risque de les voir se retourner contre nous et chez nous, à fortiori si ils sont étrangers avec des nationalités reconnues, car dans ce cas, je ne comprends plus la matrice de votre droit.
    En tant que français musulman, il n’existe q’un verdict pour ces traîtres, la mort. Ils ont trahi leur patrie, leur religion, leur communauté nationale qu’ils exaspèrent au point d’une rupture de la nation attisés par des chacals qui n’espéraient que ça. Pour tous ces points, je vous trouve timide, voire complice de ces traîtres par votre indulgence à trois balles servant à vous donner bonne conscience, mais en aucun cas à rendre justice.

     

    • Surveiller tout le monde, c’est possible. ca s’appelle la technocratie.

      rien que internet, nos commentaires sont tous traités et classifiés par des machines puis archiver dans des dossiers à nos noms. Avec toutes ces données, ils sont capables de dresser des portraits psychologiques assez édifiant. Dans un monde capitaliste, l’humain est une marchandise semblable aux autres.


  • Si loin du concret...


  • Au risque de vous décevoir, elle a raison.

     

  • Autant pour quelqu’un qui n’a rien commis, on ne peut pas l’enfermer sans preuve mais des étrangers fichier S doivent être expulser en toute logique.
    Du moins, c’est ce qui ce fait dans de nombreux pays arabe et magrébin donc pourquoi vous ne le faites pas en France ? C’est vraiment étrange cette politique intérieure.


  • Le plus drôle la dedans c’est qu’il n’y a pas de démocratie de toute façon mais on a quand même les fichés S.

     

    • Il est nécessaire de décrypter le langage de ces gens là :

      " expulser les fichés S mettrait "en danger notre démocratie"

      Signifie en vrai Français :

      " expulser les fichés S mettrait "en danger notre cleptocratie et nos oligarques, sans compter tous les pigeons qui bossent pour nous""

      Au début, c’est compliqué de faire systématiquement la traduction, mais ça vient vite avec l’habitude.


  • 1- Fiché S = > direct en taule

    2- Si bi national => fin de la nationalité française et expulsion sans préavis , sans appel , sans associations de mes deux

    2b -Si étranger alors expulsion directe immédiate

    3- La famille et l’entourage de ces individus doivent être inspectés et appréhendés si on trouve un problème puis virés également du territoire

    4- Si un juge refuse de faire appliquer cela alors il est viré sur le champ !

    Addendum - Si t’es français ancien combattant de DAESH prisonnier à l’étranger alors tu y restes et tu te fais juger là bas et tu assumes puisque t’as choisi ton camps !

    La démocratie , les droits de l’Homme n’ont rien à faire dans tout ça , c’est pas le droit commun là !
    C’est une justice de guerre qui s’applique !
    Quand tu trempes là dedans alors tu assumes tes actes , c’est de la haute trahison , de l’atteinte à la sûreté de l’Etat.
    Le discours des gauchiasses ça suffit !


  • On comprend mieux pourquoi nos gouvernements droite ou gauche nous rabâchent à chaque acte de terreur que le terrorisme islamique radical n a pas fini de faire des morts en France. Pendant combien de temps encore les français accepterons sans réagir d apprendre que les attentats sont par des fichiers S d origine étrangère et lorsque nationalisé qu ils ont été radicalisé dans des mosquées salsifistes que personne ne ferme ou en consultant des sites terroristes sans impunités depuis des mois. Cela devrait être deux delis dans ce contexte de terreur islamiste ... D ou le fichier S et l’autre fichier celui des radicalises. Être sur les deux fichiers et de nationalité étrangère devrait donc être fait par les services competents sur une base documentée, prouvée et donc si cela était qualifié en délit, l état de droit aurait tout sous la mai et devrait dire que cela est incompatible avec maintien sur le territoire national. Et si ce n est pas encore qualifiable en délit, il fait que le législateur se bouge les fesses dare dare car on va pas attendre de se faire égorger comme des pigeons pour exécuter le terroriste fichier S. Car l état de droit est binaire pour le terroriste fichier S : jamais inquiète avant passage à l acte et exécuté sur place lorsqu il passe à l acte. Suis étonne que mme blisson d ailleurs ne s’en offusque pas : une sacre atteinte à l état de droit et aux droits de l homme de ces pauvres fichiers S. Allons soyons pragmatique et adaptons la loi pour protéger les français, on peut plus accepter d entendre que la terreur sur notre territoire est sans fin et qu il faut que l on vive avec cette fatalite en permanence. Non ce n est pas une fatalité, c est le résultat d une complaisance. C est insupportable et inacceptable.

     

    • Bonne réflexion à laquelle il convient d’ajouter que cette situation concernant les retours et la présence d’égorgeurs en puissance, est la même dans tous les pays occidentaux. Comme si, une autorité invisible avait donné un mot d’ordre ! Comme si quelque chose était en préparation et que les planètes n’étaient pas encore tout à fait alignées... Une guerre civile à l’occasion d’un crach financier, par exemple.

      Si le Parlement et la Justice ne garantissent plus nos droits, eh bien, armons-nous : clubs de tir pour les citadins et permis de chasse pour les ruraux !


  • Blisson, Bauer, Thréard, toute la fine équipe...


  • Sur quels critères peut on décider de l’interpellation d’une personne n’ayant encore commis aucun crime ou délit ?
    C’est pourtant simple, les 3 critères sont énoncés sans aucune gène par les plus grand·e·s humanistes de notre pays :
    - mâle
    - blanc
    - hétérosexuel

     

    • Permettez moi de rajouter trois autre critères :
      Antisioniste
      Catholique
      Musulman antisioniste
      Ces trois critères sont supérieur aux votre

      Trump c’est un mâle blanc et hétéro et pourtant c’est l’ami des sionistes (c’est pas moi qui le dit c’est écrit sur le mur de l’ambassade des état unis à Jérusalem occupé).


  • Le principe rappelé est juste, l’application que en est faite est fausse :

    - en droit pénal général,la tentative les actes préparatoires sont considérés comme éléments matériels du crime et du délit punis comme le crime et le délit. Il n’est donc pas besoin d’atteindre que le criminel tue pour empêcher le crime.

    - l’obligation régalienne d’assurer aux ressortissants la sécurité intérieure et la paix extérieure. implique pour remplir cette mission que les atteintes à la sûreté d elEtat échappent aux principes protecteurs du droit commun : cela s’appelle la police/justice administrative, versus la police/ justice judiciaire.

    - C’est là qu’est le noeud du problème : on a donné à l’ordre judiciaire avec ses codes inadaptés une mission de justice administrative (militaire). Poursuivre la cinquième colonne terroriste ne relève pas de la compétence des juridictions judiciaires et les actes contre la sûreté de l’État ne sont pas des infractions de droit commun, mais des infractions militaires commises au bénéfice de puissances étrangères sur le sol national.

    - A cause de méconnaitre ces principes, on assiste à cette aberration qu’en toute bonne foi, et se croyant intelligente et pertinente, une poupée conditionnée de la Magistrature vous explique en termes choisis que votre vie vaut moins que sa carrière.

    Voici ce qu’il faut lui répondre :

    puisque vos principes sont si excellents, ne vous privez pas de les faire appliquer à la XVII Chambre plutôt que devant ces juridictions reconnaitre moins de droits aux Français que vous n’en reconnaissez à leurs ennemis, les terroristes, vos protégés..



  • Pendant l’occupation la résistance était considérait comme terroriste . La gestapo n’avait pas de fiche S, ni de système informatique, malgré ça, les réseaux ont souffert de l’efficacité de la police allemande et des collabos.Aujourd’hui personnes ne sais où l’ennemi vas frapper mais tout le monde le connais. Sois nos élite ont un déficit intellectuel ou l’on se moque de nous... ?!

     

    • Pertinent ! Détrompez-vous, certains savent exactement qui est qui et où. 15.000 kalachnikovs sont planquées dans les HLM prêtent à servir au moment jugé opportun par les marionnetistes. Nous sommes en dictature sioniste, j’espère que vous l’aviez noté ?


    • Pertinent. Et quand les résistants étaient identifié et saisi par la justice, ils étaient fusillés ou internés dans un goulag. Il faudrait peut-être penser à traiter les islamistes radicaux pareil... ou les expulser quand c’est faisable.
      Ne rien faire fait courir le risque qu’ils tuent nos compatriotes, ce n’est pas acceptable.


  • En linguistique, on analyse "le dit" et "le non-dit". "Le dit", c’est qu’"il existe des fichés S et qu’il existe une démocratie". Le non dit, c’est tout le reste ... Nos dirigeants nous emmènent toujours à nous concentrer sur le dit , lequel cache plus que le non-dit ! Comprenne qui pourra ou voudra ... Blisson aurait dû dire "Etat de droit", pas "démocratie" ; mais c’est autre chose comme débat. Restez sur les fichés S et le terrorisme qu’ils suscitent dès l’énonciation du mot "fiché". Quand on vous dit qu’ils se moquent de nous et qu’ils veulent leur guerre civile ...

     

    • Vous vous êtes trompé dans votre post, une coquille sans doute.

      Vous avez écrit "Nos" pour "Vos" (...)

      Du coup, vous appelez "civile" une guerre "étrangère" (ou "coloniale à l’envers")

      Il fô faire attention à ce que vous écrivez.

      Sinon, non : je crois que c’est plié.
      (Dieu est pas d’accord avec vous).

      Vous connaissez la formule ?

      "Dieu aime bien les Anglais chez eux" (Ste Jeanne d’Arc)

      Bonne chance en tout cas : tout le monde vous aime bien ici.


  • Ah ! Le sacro-saint mythe de ’l’embastillement" arbitraire... qui serait une si grande victoire de "notre démocratie" (qui est sublime).

    Les égorgés de la République apprécieront.


  • Quand on a ce genre d’argument auquel je n’ai rien compris, mis à part (un "fiché s’il faut le surveiller en amont, mais pas l’expulser pour préserver notre démocratie) . C’est du baratin de camelot, mais les conséquences sont différentes .Je n’ai jamais entendu autant de conneries concentrées en si peu de temps de la part d’une personne de la magistrature .Qu’elle se foute de la gueule des Français ouvertement, je veux bien , mais au moins qu’elle le dise ou alors faut qu’elle nous explique ses arguments complètement hallucinants lorsqu’elle nous parle de démocratie .Je ne vois pas ce que la démocratie vient faire quand un individu est une menace permanente, et de surcroit étranger, là, on nage en plein délire .
    Quand on entend cette femme, dire des énormités pareilles, on comprend nettement le résultat des différents procès d’Alain Soral, de Dieudonné, d’Hervé Ryssen etc. etc. etc., et toutes les personnes qui ont eu affaire à cette "justice" complètement loufoque .Il faut être démocrate avec les "fichés s " mais pas avec la liberté d’expression, donc À. Soral, Dieudonné et H. Ryssen seraient plus dangereux qu’un "fiché s "
    Cela nous indique que ce pays est gangréné par la magistrature qui est tenue par les roubignoles de quelques lobbys qui mènent la danse , pour venir après nous faire leur sketch.
    .


  • ça se voit qu’ils sont bien au chaud ces magistrats, consorts FM & innommables !

    Tellement tordus, me demande même si un de leurs proches venait à disparaître lors d’un attentat commis par un fichier S, ils poursuivraient quand même leur logique de « police politique » habillée de juridisme à géométrie variable, parfois étroite, bornée d’autre fois, laxiste ! Le fait du prince de ce monde en somme !

    Camouflé par les paravents de la démocratie, vitrine dans un magasin vide ! Les médias présentent au peuple un « prestidi-agitateur » qui sort des attentats comme un lapin d’un chapeau ! Vous êtes censés, et non sensés, d’y croire à cette injonction suggérée crédible, pas y réfléchir, ni remettre en question le tour de passe-passe car baptisés charlie ! On s’marre bien à l’office !

    Les fichés S servent en réalité de supplétif à l’État profond pour terroriser les populations. Accomplir les sacrifices rituels aux dates favorables. Ils sont sous contrôle mental : « candidat mandchou » pour désigner un individu prêt à risquer sa vie ou celle d’autrui à la suite d’un conditionnement psychologique de type hypnotique ou « lavage de cerveau ».

    https://www.egaliteetreconciliation...

    L’explication se trouve dans l’Évangile selon Saint-Jean au chapitre VIII où les idolâtres s’adonnent à la fornication spirituelle avec leur jéhovah en accomplissant des homicides source d’énergies vitales nourrissant des forces démoniaques. Celles-ci peuvent alors maintenir leur fragile et éphémère présence au travers de nos dirigeants eux-même possédés comme le sont devenus ces fichiers S.

    Les institutions dites républicaines n’étant plus que des coquilles vides avec apparence de Démo(n)cratie, sous perfusions logico-juridico-légiféro-médiatiques ne tenant plus en face de la dure réalité concrète de ces attentats fomentés pour maintenir à tous prix donc y compris et surtout par la violence, l’asservissement de la population, son dépérissement moral et spirituel, son état dépressif, ses peurs - et il y a de quoi !

    Ne sommes-nous pas dans un rapport de soumission et de domination collective à l’image des dites sexualités transgressives à la mode  ?

    Les 99 % considérés comme du bétail avec lequel on s’amuse ! Le spoliant dans son corps physique. Les sectes finissent par liquider leurs adeptes : révolution française, guerres napoléonniennes, ou suicide français toujours un massacre ...

     

    • Addendum à mon commentaire ci-dessus !
      napoléoniennes (un seul n)

      Massacre du déverbal de massacrer. Attesté au XIe siècle sous la formes macecre, « boucherie » (dans les Gloses de Rachi*, mot seul), au XIIe siècle maçacre et ’marçacre (« mise à mort de beaucoup de gens »). et ce samedi 12 mai attaque au couteau et mise à mort !

      Laisser-faire, laisser-passer, c’est leur magistrate du service-après-vente qui nous le dit, au nom des droits-de-l’Homme enfumé. Comme un attentat en chasse d’autres, nos vraies victimes passent par perte et au profit au nom de l’asservissement général et des Droits réels mais dilatoires dont nous sommes privés dans une démocratie privatisée réservée aux zélites délitées !

      *« Rachi Rabbi Chlomo ben Itzhak HaTzarfati dit Rabbi Salomon fils d’Isaac le Français) plus connu sous les noms de Rachi, Rabbi Salomo et Salomon de Troyes,(1040-1105) Principalement connu de nos jours pour ses commentaires sur la quasi-totalité de la Bible hébraïque et du Talmud de Babylone » «  Des théologiens chrétiens, dont Nicolas de Lyre ou Martin Luther, le lisent et s’en inspirent. » source wikipedia

      Tiens encore un des avant-gardes de la communauté y compris pour introduire un terme dans la langue française dès le XIe siècle relevant de la .....boucherie ....à cacher

      Les crimes de haine envers la nature humaine sont issus de la pensée dévoyée d’illuminés, telle des mines anti-personnelles voyageant dans le Temps pour s’accomplir à certaines époques autant dire de la magie noire à l’oeuvre.

      Même les mots de la langue française révèlent par rapprochements étymologiques la source de nos maux historiques et actuels. Ainsi MASSACRE vient de BOUCHERIE, terme inventé par Rachi dans ses gloses ....


  • Un tour sur Google image pour comprendre que c’est une bobo de gauche.
    Vivre un an dans un HLM ne devrait pas lui faire de mal à cette arrogante.

    Pour mettre en contradiction ces bobos il suffit juste de leur demander où ils ont acheté leur appart.


  • "en danger notre démocratie"
    Que fait-elle des morts ? A l’usage de qui cette soi-disant ’’démocratie’’ est-elle (... !?) Qui inclut-elle, qui exclut-elle ? Dans le cas des centaines de victimes assassinées il ne s’agit plus d’un ’’danger’’ mais d’ores et déjà d’une situation arrivée à l’état ultime. Elle ne se rend visiblement pas compte de l’énormité de ce qu’elle dit. Qui a quoi que ce soit à foutre d’une ’’démocratie’’(ce que ça n’est d’ailleurs pas) dont on meurt assassiné, ça va la tête !?


  • Si tant est que la démocratie a un jour existé, il y a bien longtemps qu’elle n’existe plus en France. La démocratie c’est le pouvoir occulte et la grande imposture de la franc maçonnerie qui veut nous dicter ses lois.


  • Chemisette à col caractéristique, lunettes rondes de couleur, coupe de moine, petit gilet, impression hermaphrodite, tête de prof d’art contemporain et de sociologie du genre : gauchiste guerrier social spotted !

     

    • La teinte bleue ou rose des cheveux, même parfois passé 35/40 ans, est un bon indicateur également.
      Les choses ne pourront commencer que lorsque les députés, haut magistrats et toute la fine équipe finiront un jour avec un œil au beurre noir des poings des gens qu’ils ont relâché/relaxé. Et encore, ils sont tellement idéologues que cela ne leur suffirait pas.


  • Rien que sa tête est une synthèse...
    T

    Je ne porte aucun crédit à ceux qui mettent ’’démocratie" dans leurs phrase en parlant de feue la france,ils mentent obligatoirement et sont anti Français.


  • Elle se croit encore en démocratie ? La démocratie, c’est de la science fiction ou une utopie au choix. Une idiocratie conviendrait le mieux pour définir tous ce bordel.


  • Concernant le taux de remplissage des prisons , beaucoup de maisons d’ arret ont un taux de remplissage supérieur à 150 pour cent.


  • Par déduction, voyons voir un peu ce que ça donne : "Laisser en liberté des fichés S, ne pas les expulser lorsqu’ils sont étrangers, ça ne mettrait pas en danger notre démocratie." Les familles des victimes du terrorisme apprécieront...


  • La coupe au bol parfaite.


  • Il y a 2 choses essentielles qu’on ne semble pas intégrer chez E&R :

    1- le fichage de la radicalisation sert à contrôler la société, toute la société.

    2 - le fichage d’étrangers majoritairement musulmans, sert évidemment à contrôler la société musulmane à l’étranger, principe d’ingérence par la migration.

    La 9/11, historiquement corrélé avec l’intégration de la Chine à l’OMC et donc à la Route de la Soie qui se trouve être au Moyen-Orient, avait pour objectif de prendre tous ses peuples au collet, on le voit très bien avec le "féminisme" arabe, kurde, iranien etc etc ... vous comprenez pas, faut que les femmes achètent des smartphones, des voitures, du maquillage, des mini-jupes et des pilules... bref, qu’elles soient "libres" (matrice).


  • On est en guerre ou on n’est pas en guerre ?


  • Le’’ Syndicat de la magistrature,’’ nous a habitué de longue date à nous emmener tourner en rond avec lui dans les vastes territoires de la Consternation (la Carte du Tendre, mais à l’envers...) Le canevas iédéologique sous-jacent sur lequel ils/elles brodent leur convictions politiques reprend ce qu’ils/elles mettent en pratique dans leur mode opératoire de la ’’Justice’’(la ’’Justice’’...mais...non...) L’important pour cette ’’justice’’ là, n’est évidemment pas la victime mais le coupable qui est, semble-t-il, plutôt considéré comme quelqu’un qui punit que comme quelqu’un qui méfait. D’où un manque définitif d’empathie pour les plaignants. C’est cette ’’démocratie’’ là qui est en danger...Sur le fond, si on meurt assassiné c’est qu’on l’a, quand même, un peu mérité.

     

  • Elle pourrait être sur le mur des moines.


  • Moi de toute façon je suis pour expulser tout le monde, fiché S ou pas. Ne m’en veuillez pas, je vous aime bien quand même... C’est un peu comme les mauvaises herbes, elles ne sont pas vraiment mauvaises mais c’est quand même mieux si elles ne sont pas là car alors mon jardin ne ressemble pas à un terrain vague. La beauté dans ce monde c’est faire de la discrimination voyez-vous...


  • Sous couvert des "Droits de l’Homme", la France crée les "Droits de l’Islamiste".
    À croire qu’il n’y a plus qu’une guerre civile pour rendre la France aux français.

     

    • Je suis magistrat de Cour d’appel J’ai 64 ans , je pars à la retraite l’année prochaine . Je suis entré après concours dans la magistrature en 1980. auparavant , j’avais 3 ans de services militaires ( dont 18 mois au Liban ONU où j’’ai constaté les horreurs commises par Israël ) et 2 ans de services publics comme attaché d’administration centrale .
      Depuis cette époque , je n’ai vu que dégringoler la Justice et sens du service du bien public et de l’Etat .Les hommes politiques de tous bords relayés par le syndicat de la magistrature d’obédience gauchiste ont tout fait pour dévoyer la justice sans crédit envers la masse du peuple qui se fait sacquer par elle tandis que les nantis s’en sortent bien ( Strauss Kahn , Cahuzac et bien d’autres ploutocrates parasites inconnus du grand public ) .
      Animé au départ de la flamme de servir la France et son Etat , j’’en sors aigri avec la haine de l’Etat tel qu’il est et le mépris de la France qui a renoncé à ce qu’elle doit être depuis des siècles .
      Malheureusement , mes ressources ne me permettront pas de quitter ce pays maudit .


  • #1967455

    Et le pire, c’est que cette charmante jeune fille est ce que l’on appelle un "JAP" (Juge d’Application des Peines) ... Ça promet de beaux jours à certains, mais quoi qu’il en soit, pas à nous !..


  • elle kiffe grave les multi récidivistes !

    et un jour un multirécidiviste causera un malheur dans son entourage et là ...elle préchera l’inverse de ce qu’elle dit aujourd’hui . une idéologue perchée se donnant des airs de jésus laic.

    ça sert à ça les grandes études à l’heure actuelle : à ne plus penser , à militer pour du pognon.

    elle fait du placement de produit idéologique comme ses clones des medias.


  • mireille mathieu et mario qui refont le monde


  • IL faudrait peut etre revoir les critères pour etre fiché S et etre plus précis afin de cibler les vrais dangereux
    car peut avoir une estimation du nombre des fichiers S qui n’ont jamais rien fait


Commentaires suivants