Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ramzan Kadyrov : "C’est la France qui est responsable de l’attaque au couteau"

C’est la France qui est responsable du fait que Khamzat Azimov, originaire de Tchétchénie et auteur de l’attaque au couteau à Paris, soit devenu criminel, estime le chef de la République de Tchétchénie Ramzan Kadyrov. Selon lui, s’il était resté en Tchétchénie, son destin aurait été différent.

 

Le chef de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov a confirmé que Khamzat Azimov avait obtenu son passeport en Tchétchénie à l’âge de 14 ans.

« C’est vrai que Hassan Azimov [le prénom qu’il a utilisé pour parler de Khamzat Azimov, ndlr] a obtenu son passeport russe à l’âge de 14 ans. Néanmoins, ce passeport n’est plus valable car il ne l’a pas renouvelé à 20 ans. À cette occasion, je pense qu’il est indispensable de déclarer que ce sont les autorités françaises qui portent la responsabilité totale du fait que Hassan Azimov ait choisi la voie de la criminalité », a-t-il écrit sur Telegram.

D’après M.Kadyrov, le jeune homme est né en Tchétchénie mais son « adolescence, la formation de sa personnalité, de sa vision des choses et de ses convictions ont eu lieu dans la société française ».

« Je suis convaincu que s’il avait passé son enfance et son adolescence en Tchétchénie, le destin de Hassan aurait été différent », a conclu M.Kadyrov en exprimant ses sincères condoléances à la famille de la victime.

Un homme a attaqué plusieurs personnes avec un couteau samedi soir dans le quartier de l’Opéra, dans le 2e arrondissement de Paris. Les attaques se sont concentrées près de la station de métro Quatre Septembre, entre la rue Monsigny et la rue de Choiseul.

Selon le dernier bilan de la préfecture de police, une personne a été tuée, quatre autres blessées dont deux grièvement. L’assaillant a été abattu par les forces de l’ordre.

Le groupe terroriste Daech a revendiqué l’attaque, ont signalé les médias locaux, en se référant à l’organe de propagande de l’organisation terroriste. Ainsi, l’attentat a été perpétré par un « soldat du califat », a précisé la chaîne LCI.

Les médias ont dévoilé que l’homme responsable de l’attaque s’appelait Khamzat Azimov, né en Tchétchénie le 1er novembre 1997 et naturalisé français en 2010.

Voir aussi, sur E&R :

Réfléchir aux causes du chaos
avec Kontre Kulture

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Depuis quand la France force t-elle les gens à venir sur son territoire ?

    Ce monsieur semble nous dire que les européens s’entretuent à coup de couteau à tous les coins de rue... que ce serait une pratique culturelle...
    Allons bon, arrêtez un peu avec votre culpabilisation à bas prix monsieur Kadyrov, n’est manipulé que celui qui est manipulable, il serait temps de refaire un peu de philosophie.

    L’Europe n’est pas une terre faîte pour les musulmans, la laïcïté et le macabre logiciel républicain sont faits pour tuer les croyants à petit feu et réduire leur croyance à l’état de folklore culturel car c’est la religion de la marchandisation qui est la véritable puissance nihiliste en action.
    Les musulmans sont des victimes faciles, une fois broyés intérieurement ils n’ont pas de gilet de sauvetage philophique sur lequel ils peuvent compter. D’ailleurs ça fait 1 000 ans que les musulmans n’ont plus de philosophes après avoir fait la chasse aux sorcières. Résultat, on voit que les asiatiques s’en sortent mieux en Europe.

    Il appartient aux européens de mener cette guerre contre la religion marchande républicaine sur leur propre territoire.

     

    Répondre à ce message

  • Je trouve quand même ce commentaire plus sensé que celui de ce Benoit de Valicourt.
    Il trouve qu’avoir abattu ce terroriste n’est pas démocratique et ne respecte pas les droits de l’homme.
    Peut-être qu’avoir plus de morts serait plus démocratique ?

     

    Répondre à ce message

  • On se posera aussi la naturalisation exprès du lascar. Arrivé en 1997 et naturalisé en 2000, c’est rapide ! Il y a en France un nombre considérables de personnes qui ont un profil exemplaire ; parfaite maîtrise du français, haut niveau d’étude, membres productifs de la société civile...et qui se voit pourtant refuser de manière incompréhensible leur naturalisation alors que des clodos baragouinant le français comme une vache espagnole, au passif louche...obtiennent leur naturalisation les doigts dans le nez ! De toute évidence cet Azimov est un golem des services qui a été biberonné et chaperonné depuis longtemps...

     

    Répondre à ce message

  • Je me demande si cet attentat n’est pas un début à la réactivation du terrorisme en Tchétchénie.
    D’une part avec cet attentat ils peuvent nous sortir des trucs du genre "Regardez ! Poutine et Kadyrov ne font rien contre le terrorisme islamiste ! Ils sont même bien complaisants à l’égard de ces Tchétchénes nous attaquant ! Il faut que nous agissions ! Il est nécessaire d’installer une base de l’Otan en Arménie..."
    Ensuite activer des cellules dormantes de terroristes tchétchénes en France peut être une forme de point de départ à une phase de recrutement de jeunes de cité français pour le "djihad" en Tchétchénie.
    Quoiqu’il en soit le fait qu’il ait été envoyé au casse-pipe un Tchétchéne plutôt qu’un ziva de cité "radicalisé" n’est probablement pas le fruit du hasard mais le résultat d’une stratégie réfléchie.

     

    Répondre à ce message

  • Les frontières ouvertes, le droit du sol, le retour des djihadistes, l’immigration massive, sont les causes irréfutables des attentats en France, avec comme détonateur, les participations des conflits en Syrie, en Afrique, et bien avant en Libye .Le gouvernement actuel et les précédents , sont seuls responsables d’A à Z .Il n’y a aucune excuse .

     

    Répondre à ce message

  • #1965155

    Ce jeune s’est radicalisé en étant sur le sol français, il en aurait été de même en Tchétchénie.
    Il y a des réseaux dans tous les pays, alors stop !
    Il a tué et blessé gravement au nom d’Allah, c’est impardonnable.
    Il a pris une vie et il laisse des séquelles à vie pour la famille de la personne décédée et aux blessés. Je n’accepterai jamais et je ne trouverai jamais d’excuses à ces tueurs fanatiques.

     

    Répondre à ce message

  • #1965210

    Bien-sur que la barbarie, le terrorisme , le vice, l’homosexualité , les déviances, les gangs, et toutes ces merdes c’est le prisme et les valeurs de la raie-publique , rien d’autres

     

    Répondre à ce message

  • Camarades de E&R
    Il n’imagine pas à quel point il a raison.
    Si il connaissait les arcanes du pouvoir en France....il en vomirait.
    Ne varietur
    Lavrov.

     

    Répondre à ce message

  • Pas sur : la société tchétchène produit elle aussi son lot de djihadistes modérés, la chose est amplement sourcée. Il faut reconnaitre par contre que le gouvernement local est bien plus capable de les gérer (torture et/ou euthanasie).

     

    Répondre à ce message

  • Déterminisme pulsionnel contre notion de libre-arbitre... Mais qui croit encore au libre-arbitre ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents