Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Média : "Macron a-t-il choisi de laisser mourir les Français ?"

L’OMS prône un dépistage massif

C’est un choix stratégique, celui du dépistage à la Raoult ou celui de la contention à la Macron, Macron étant, c’est bien connu, un spécialiste des épidémies. Le directeur général de l’OMS, lundi 16 mars 2020, pendant sa conférence de presse à Genève (Suisse), a sorti :

« Nous avons un message simple à tous les pays : testez, testez, testez les gens ! »

Mais la solution choisie par la France (et surtout ses autorités politico-sanitaires) est tout autre : chez nous, on attend que les symptômes deviennent graves, jusqu’à la détresse respiratoire (d’ailleurs, pour se faire hospitaliser, des Français simulent cette détresse sinon ils sont littéralement abandonnés chez aux à la maladie, au milieu des leurs), pour être dépisté.

Le Parisien a recueilli la réponse de Quentin Delannoy, médecin urgentiste à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière :

« Il y a tellement de cas suspects qu’on ne peut pas dépister tout le monde. »

Mais alors, comme l’affirme le journaliste plutôt bien informé Paul Moreira :

 

 

Ainsi, la France, 6e puissance mondiale, ne peut pas faire ce que le Portugal, 49e puissance mondiale selon le PIB, peut faire. Il y a beaucoup de questions qui se posent en France aujourd’hui sur la conduite des opérations par le pouvoir exécutif. Et encore avec « questions », on est gentils. D’autres n’ont pas cette patience, ou cette politesse.

 

 

 

 

De plus en plus de Français sont excédés, non pas par l’épidémie, qu’ils accueillent comme une fatalité (et encore, on peut en reparler, tant les informations bizarres s’accumulent et se recoupent), mais par l’incurie du pouvoir, sinon sa responsabilité dans les événements dramatiques qui nous touchent. Et du côté des civils confinés et infantilisés, et du côté des soignants, abandonnés en première ligne :

 

 

De l’autre côté de l’Atlantique, malgré les promesses de dépistage systématique par Trump, ce sont d’abord les personnalités qui sont servies, et cela provoque une levée de boucliers sur les réseaux sociaux. L’Amérique manque de kits, mais les people savent déjà s’ils sont positifs ou pas, comme Christian Estrosi le sioniste ou Michel Barnier l’européiste chez nous.

 

« Les Nets de Brooklyn qui ont annoncé que quatre de leurs joueurs avaient été testés positifs. Même le Maire de New York leur a adressé un message. “On souhaite un bon rétablissement à nos joueurs” écrit Bill de Blasio sur Twitter en ajoutant, “mais avec tout mon respect une équipe de basket-ball ne devrait pas être testée alors qu’il y a des malades graves qui attendent toujours”. » (RFI)

Pour ce qui concerne un désormais MacronGate, Le Média de Mélenchon, ou du moins de ses amis, va encore plus loin. Âmes sensibles s’abstenir...

 

 

Test ou pas test ?

 






Alerter

137 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • le cri d’alarme des EHPAD ?
    Attali : Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.
    L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.

     

    Répondre à ce message

  • "Le Media" fait comme les bfm & co... Je n’apprécie pas vraiment lorsqu’ils accusent la Chine de ne pas avoir prit les mesures qu’il fallait. Quand j’entends (dans la vidéo) qu’il aurait fallu une coopération mondiale de tous les pays, ça me fait penser au vieux refrain "mondialiste" et pro européen.
    Quand on voit comment l’europe a très très mal géré l’épidémie alors qu’à côté tous les pays ne faisant pas partie de l’europe ont très rapidement géré la crise bien avant la France.

    Il suffit de regarder le Portugal, la Chine, la Russie etc... qui ont donné une réponse sans tarder et déployé les moyens pour endiguer le COVID-19.
    Il y a bien une volonté désinvolte de la part de notre gouvernement, après dans quel bute réel je me demande même si j’ai quelques réponses là dessus, je reste encore en interrogation.

     

    Répondre à ce message

  • La question sabitaire est un magnifique prétexte, ainsi que la peur qui l’accompagne. Le but : instaurer une dictature

     

    Répondre à ce message

  • #2413481

    @Sedetiam

    ".../...Que les neuneus du panel vous entendent. Aurait-on des stats sur leur nombre ?.../."

    Mais il n’y a pas qu’eux, et heureusement !
    Si même La Grande Muette, dont le mot d’ordre est pourtant "Chercher à comprendre, c’est commencer à désobéir" en arrive à comprendre, il est bien certain que d’autres - qui ont le devoir de comprendre et surtout d’expliquer, parce qu’ils en ont les capacités et surtout la volonté - ne resteront pas sans réaction, et en particulier dans cette région qui s’est si longtemps dressée contre le Pouvoir central par le biais de ses Capitouls, et ce sera alors le principe de la boule de neige...

    ".../...Aussi, je n’ose imaginer quelle conscience vont pouvoir offrir les moins au fait... quant au phénomène et à sa reprise de volée politique, ultérieure."

    Quant à ces "moins au fait" - quel bel euphémisme ! - après avoir perdu des êtres chers en raison de la SEULE incurie totale et absolue de ce gouvernement de larbins aux ordres - tous plus lâches, menteurs et incompétents les uns que les autres - dont l’évidente et entière responsabilité les frappera comme une gifle aussi magistrale que salutaire, ils ne pourront que monter au créneau et prendre en main cette "reprise de volée politique" - politique étant ici pris au sens premier du terme celui de (le bien) de la cité - lequel se passe fort bien de tous les pantins et aigrefins qui s’en saisissent pour en faire leur carrière de laquais, et là, le smash risque d’être violent !

    Car ne nous y trompons pas, si ce phénomène dure et compte tenu de l’incroyable et scandaleuse pénurie de moyens et d’équipements, on en viendra forcément à la médecine de guerre - celle qui est obligée de "choisir" qui va mourir et qui va vivre - et les sacs à barbaque comme les frigos en attente du cercueil vont se remplir de ceux qu’il aura fallu sacrifier, ceux qui restent ayant alors pleinement conscience de la barbarie, due à l’incurie révoltante et insupportable de cette soi-disant élite de m... , et à elle SEULE..., d’où l’explication des gravures inévitable.

    Sentant déjà le vent du boulet, ne commencent-ils pas d’ailleurs à ouvrir le parapluie - avec l’aide des media complices - du "C’est pas moi, c’est lui/elle !" et ’’Les médecins n’étaient pas tous d’accord !" ?
    Comme si un chef de l’Etat et un Gouvernement dignes de ce nom devaient attendre un quelconque feu vert médical pour agir ?! On rêve !!

     

    Répondre à ce message

    • @ FREDERIQUEFR,

      De source sûre médicale et militaire, nous somme en médecine de guerre depuis le matin de vendredi dernier déjà, puisque « nous » en étions rendus à la possibilité de refuser les + de 72 ans si le service était surchargé : personne n’avait encore voté...
      Depuis, vous avez vu ce que vous avez vu, ici et de part le monde et d’ores et déjà l’hôpital de campagne est de sortie : et ce n’est pas pour un remake de M*A*S*H.
      Pour ce qui est de la Grande Muette, je ne voudrais pas vous décevoir mais vous rappeler qu’un SOLDat est aussi mais surtout au service de sa SOLDe... Sans parler de ce qu’il en coûte d’enfreindre l’ordre hiérarchique. Quant au nombre d’étoilés de 2e section, ils ne bougeront pas pour des prunes et pas celles de 38€ ou plus : ça s’auto-confine un général de 2e section...

      Plus loin, la semaine ayant bien avancé, j’ai lu ce que je rapporte ici, en d’autres pages, pour vous renseigner sur le fameux vent du boulet : tout État navigue au gré du nombre qu’il est ou se sent capable de contenir. Il peut se tromper parfois, mais le renseignement est assez pointu sur le sujet. Par ailleurs, certaines fausses manœuvres et autres tactiques politiciennes, permettent de prendre le vent, justement, bien avant celui du boulet. Ce que j’ai lu donc : « 93% des Français s’accordent pour dire que ces mesures (cf. de confinement) sont nécessaires... » avec l’arsenal juridique relevant de l’état d’urgence sanitaire qui point, lequel, n’en doutons pas, finira dans la loi organique. Alors oui, il y a du boulet : des boulets, même...

      Pour l’exemple et comme à l’accoutumée lorsque c’est le drame, la majeure partie de ces boulets envoie des bisous et des bougies, des nounours, des marshmallows, des petits mots, des pizzas et autres applaudissements pour toutes ces infirmières qui œuvrent d’arrache pied au pied des morts : où étaient ces pneumatiques projectent-ils lorsque ces mêmes infirmières se faisaient gazer et tabasser tandis qu’elle dénonçaient l’autre état d’urgence dans lequel se trouvait les services de santé : et leurs collègues pompiers à la suite ?
      A la plage, mangeant des glaces, sirotant des ice tea, vaquant dans les squares ? Sur 93%, ils auraient dû être 10 millions dans les rue.
      Voyez-vous, FREDERIQUEFR, du point de vue de ma vigie, je crains bien que le seul boulet qui soit entretenu dans la populace, reste celui qu’on lui passe au pied et qu’elle accepte sans coup férir.
      Cependant, que le Grand Mickey vous entende.
      Forza e curaghju !

       
  • De quelle mort parle t-on ?
    « Vous savez que je crois à une influence cosmique dissymétrique qui préside naturellement, constamment, à l’organisation moléculaire des principes immédiats essentiels à la vie, et qu’en conséquence les espèces des règnes de la vie sont, dans leur structure, dans leur forme, dans les dispositions de leurs tissus, en relation avec les mouvements de l’univers. » (extrait d’une lettre de Louis Pasteur adressée à son ami et ancien élève Jules Raulin, 1871)
    La vie est avant tout un phénomène cosmique.
    Voilà ce que pensent les biologistes actuels, tout au moins ceux de l’aile marchante.
    Confinement et Transcendance... Et si les chemtrails et les portables ne suffisaient pas ?

     

    Répondre à ce message

  • Il serait plus correct de demande pourquoi Macrotte tue son peuple. Car c’est bien de ca dont-il s’agit : un massacre de vieux goys européens.

     

    Répondre à ce message

  • Sur l’illustration en haut de l’article il est écrit : Macron assassin du système social. Et bien moi je dirais assassin tout court, car oui ses reformes et différents coups tordus tuent des gens et en masse.

     

    Répondre à ce message

  • Cette pénurie en France est un scandale d’Etat, comme l’a été l’affaire du sang contaminé dont il faudra trouver les vrais coupables un jour - pour quel raison , Agnès Buzyn nous a fait perdre deux mois décisifs ?
    600 médecins ont déjà déposé plainte

     

    Répondre à ce message

  • Les medecins prennent les choses en main !
    Epidémie à coronavirus Covid-19

    Dans le contexte actuel de la propagation de l’épidémie à coronavirus Covid-19 sur le territoire français et dans le monde.
    Conformément au serment d’Hippocrate que nous avons prêté, nous obéissons à notre devoir de médecin. Nous faisons bénéficier à nos patients de la meilleure prise en charge pour le diagnostic et le traitement d’une maladie. Nous respectons les règles de l’art et les données les plus récemment acquises de la science médicale.

    Nous avons décidé :
    · Pour les tous les malades fébriles qui viennent nous consulter, de pratiquer les tests pour le diagnostic d’infection à Covid 19 ;
    · Pour tous les patients infectés, dont un grand nombre peu symptomatiques ont des lésions pulmonaires au scanner, de proposer au plus tôt de la maladie, dès le diagnostic :
    – un traitement par l’association hydroxychloroquine (200 mg x 3 par jour pour 10 jours) + Azithromycine (500 mg le 1er jour puis 250 mg par jour pour 5 jours de plus), dans le cadre des précautions d’usage de cette association (avec notamment un électrocardiogramme à J0 et J2), et hors AMM. Dans les cas de pneumonie sévère, un antibiotique à large spectre est également associé.

    Nous pensons qu’il n’est pas moral que cette association ne soit pas inclue systématiquement dans les essais thérapeutiques concernant le traitement de l’infection à Covid-19 en France.

    Pr Philippe Brouqui, Pr Jean-Christophe Lagier, Pr Matthieu Million, Pr Philippe Parola, Pr Didier Raoult, Dr Marie Hocquart

    Que leurs noms soient sanctifiés !

    source https://www.mediterranee-infection....

     

    Répondre à ce message

  • #2415531

    @ Sedetiam

    ".../...Ce que j’ai lu donc : « 93% des Français s’accordent pour dire que ces mesures (cf. de confinement) sont nécessaires... » .../..."

    Quand en 2020 et en pleine pandémie - après avoir maintenu des élections et autorisé les Parigots à se mettre au vert en Province - tout en ne disposant - pour cause d’incurie criminelle - que de moyens à peine "dignes" du Moyen-Age

    - pas de masques
    - pas de gel
    - pas de kit de dépistage
    - pas de stock de chloroquine
    - pas de lits suffisants en réa

    il ne reste plus que la "solution" du Moyen-Age pour tenter de ralentir la contamination, autrement dit la mise en quarantaine, et ce, même en 2020, comme l’ont d’ailleurs prouvé les Chinois, pourtant autrement équipés que la France de Macron !
    Des assesseurs de bureau de vote, contaminés aujourd’hui, commencent à poser des questions...

    ".../...Sur 93%, ils auraient dû être 10 millions dans les rues.../..."

    Après avoir vu les éborgnés et les mutilés par ce Système inique et révoltant, tout le monde n’a pas forcément vocation au suicide...

    ".../...je crains bien que le seul boulet qui soit entretenu dans la populace, reste celui qu’on lui passe au pied et qu’elle accepte sans coup férir.../..."

    Le souvenir des millions de GJ, descendus dans la rue pendant plus d’un an, et de gilets jaunes exposés dans des milliers de véhicules de toute sorte prouve bien qu’il y en a qui ne l’acceptent pas, et qui exigeront de ces incapables - hautement délétères - qu’ils rendent des comptes aux Français, de gré ou de force...
    Et là-dessus je suis prête à parier tout ce que vous voulez, tellement je suis certaine de gagner mon pari !

    Quant à M.A.S.H, quel film revigorant à l’humour carabin version XXL - la scène qui passe dans les haut-parleurs, inoubliable ! - mais ils se battaient contre un ennemi visible, et c’est bien ce qui fait toute la différence avec aujourd’hui, hélas...

    Mais comme il parait que "La poésie sauvera le monde", ces quelques lignes de Baudelaire, cadeau !

    "Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
    Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ;
    Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir ;
    Valse mélancolique et langoureux vertige !.../..."

     

    Répondre à ce message

    • @ FREDERIQUE,

      Pour m’être collé moi-même (et les miens, ici et là au sens large du cercle) en réelle quarantaine, avant même les premiers discours des caciques, je vous avoue être en accord complet avec cette durée de confinement, non pas qu’elle soit moyenâgeuse, mais plus ancienne encore jusqu’à en devenir anagogique : je respecte donc les traditions - ici salutaires - que les anciens nous ont transmises et, aussi épars que nous soyons, nous sommes cantonnés dans l’idée et d’un point de vue logistique, jusque fin avril à minima... Par ici, aau-delàde ceux qui sont « d’astreinte », nous n’avons pas encore rédigé la moindre attestation, c’est vous dire et, par chance, il n’en est aucun de nous qui habite une maison de ville sans balcon, qui en nécessiterait une tandis que nous avions rassemblé les générations lorsque c’était possible : que le Grand Mickey nous préserve donc de ses cabinets médicaux...
      Cependant, je suis en désaccord total avec CES mesures : à savoir l’arsenal juridique qui risque de se trouver gravé dans le marbre : confiné, oui, mais pas con fini. Ainsi, j’aspirai un temps à devenir, et j’ai honte de le dire, un Estrosi : testé, diagnostiqué, soigné. Fort heureusement Didier Raoult, pour qui l’ennemi est bien visible, vient d’ouvrir son institut, non loin de mon espace de confinement, pour faire face à la débâcle des comiques et nous sommes tous renseignés qu’en cas de coup dur pour l’un des nôtres, nous montons une expédition pour que les privilèges des uns, deviennent le minimum de prise en charge des autres : voilà un excellent chemin de repli qui nous manquait. Merci à lui (et tous les professionnels dans la mouvance).
      Merci à vous pour cette fleur que j’imagine de jaune vêtue.
      Je vous souhaite de gagner votre pari le printemps révolu.
      Portez-vous bien, exaltée que vous me semblez être.

       
Afficher les commentaires précédents