Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le Parlement russe autorise Vladimir Poutine à se représenter en 2024

L’après-2024, Vladimir Poutine le prépare minutieusement. Alors que la Constitution établie en 1993 ne prévoit que deux mandats présidentiels consécutifs, les députés russes ont adopté mardi en deuxième lecture des amendements constitutionnels conséquents. Ils devraient lui permettre de marquer de son empreinte les décennies à venir, alors qu’il règne déjà sans concession depuis vingt ans à Moscou.

 

Fort de ce vote à la Douma, le président russe a jugé « possible » de « réinitialiser » le compteur limitant à deux les mandats présidentiels après l’adoption de la révision constitutionnelle, ce qui lui permettrait de se représenter après la fin de son mandat actuel en 2024.

« En principe, cette option serait possible, mais à une condition : si la Cour constitutionnelle russe conclut officiellement qu’un tel amendement n’est pas contraire à la loi fondamentale », a-t-il ajouté. Et « seulement si les citoyens soutiennent un tel amendement lors du référendum du 22 avril ».

Le maître du Kremlin a également affirmé qu’un « pouvoir présidentiel fort est absolument nécessaire à la Russie » et que « la situation économique et sécuritaire actuelle le rappelle encore une fois ».

[…]

La réforme renforce aussi le rôle du président dans la nomination du gouvernement : il aura le droit de dissoudre le Parlement si ce dernier refuse trois fois de suite la nomination d’un ministre ou d’un vice-ministre, alors que cette possibilité se limite actuellement à la candidature du Premier ministre. Formellement, il reviendra cependant aux députés de choisir le Premier ministre et non plus au président. Ce dernier pourra néanmoins limoger tout membre du cabinet.

Autre nouveauté, le chef d’État pourra nommer lui-même de nombreux juges, le procureur général et ses adjoints, tous désignés jusqu’à présent par la chambre haute du Parlement. La réforme muscle aussi le rôle d’un organe jusqu’alors consultatif, le Conseil d’État qui, selon plusieurs experts, pourrait préserver l’influence de Vladimir Poutine s’il en devenait le président même s’il quittait le Kremlin.

[…]

L’un des nouveaux articles proposés affirme aussi que les « enfants sont la priorité la plus importante des politiques publiques russes » et que l’État doit leur inculquer « le patriotisme, le civisme et le respect des anciens ». […]

[…]

La Constitution stipulera aussi que « la Russie honore la mémoire des défenseurs de la patrie » et « assure la protection de la vérité historique ». […]

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • chez nous , au bout de 6 mois , on veut les virer !!!! c’est dire comment ils défendent nos intérêts , tous ces charognards


  • Je n’ai jamais compris la pertinence de limiter le nombre de mandats , si quelqu’un veut bien m’expliquer ?
    Pour moi c’est au contraire une bonne chose qu’un dirigeant soit réélu le plus longtemps possible par un peuple uni autour d’un défenseur du peuple patriote, qui a un projet et une vision de long terme pour le pays, qui voit l’intérêt supérieur du pays, comme De Gaulle par exemple.

     

    • c’est pour eviter la corruption (ca marche mal.. je sais !) pour eviter qu’une fois au pouvoir le dirigeant corrompe son entourage pour rester indefiniment au pouvoir


    • Si tu n’as pas connu 14 ans de mittetandisme, tu ne peux pas comprendre.
      Et la Russie n’est pas la France.


    • @JeSuisSoral :

      Quand on a subit 14 ans de mitterrandie et 12 ans de chiraquisme, soient 26 années avec autant de vision de l’avenir que dans un fion par une nuit sans lune, on peut se permettre un début d’objection.

      Un pays qui a le même dirigeant pendant trop longtemps finit par s’ankyloser en haut comme en bas :
      - le réseau de corruption qui se met en place à sa tête agit de plus en plus intensément et ouvertement, au point de trouver cela normal,
      - le peuple devient résigné pour la plus grande part, déifiant le chef, mais violent à l’extrême car sans lueur d’espoir pour la partie opposée au régime.

      Un pays qui dépend de son dirigeant peut paraître solide, mais son talon est en argile. Cela rend l’État fragile au point qu’une simple exécution fomentée en interne ou par un État étranger peut tuer le pays comme la mort de la reine tue la ruche.

      D’ailleurs, rien n’interdit au président sortant d’avoir un successeur clairement identifié qui garantit la continuité. L’important à la tête d’un pays c’est le sang frais, oxygéné et vitaminé, avec l’envie de bien faire et l’énergie pour ce faire !

      C’est souvent le problème des autocrates : tant qu’ils sont en bonne santé rien d’important n’émerge autour d’eux, ils organisent leur incontestabilité, mais quand ça commence à sentir le sapin, qui proposer comme successeur pour ne pas subir de la part de ceux fraichement élus un procès, de la taule voire une exécution bien lâche par derrière ?


    • ça évite l’abus de pouvoir. Oui en effet j’aime énormément DE GAULLE mais imagine nous taper un Sarkozy ou pire un Hollande.
      De toutes façon c’est déjà comme ça en France, les lobbyings place toujours un pion c’est juste le prénom qui change.


    • Pour la France c’est à plus rien y comprendre, malgré le fameux non cumul, comment veux-tu que je t’...
      Le gonze, pour se présenter à la mairie de Paris, se défait de son poste. Une branlette plus loin, il quitte la course, mais redevient député.
      Par ici, de passage dans l’un des trois lieux qui servent de villégiature, ce sont les esbroufeurs habituels de la Ligue de (Travaillez plus pour gagnez plus - pendant qu’on chourave) qui se représentent : c’est à dire que le maire est l’éternel suppléant de celle qui se présente et qui démissionne trois minutes après pour récupérer son poste de député et toutes les enveloppes qui vont avec tous ces mandats, après qu’elle ait été secrétaire de parti : envoyez l’oseille !

      Comment avez-vous dit ? Les contribuables ? Comme le dirait Griveaux à sa manière, on s’en branle : ils n’ont pas le choix : c’est nous, ou nous.
      Tandis que pour ce qui concerne Poutine, il semble qu’un référendum se profile en avril : avec bourrage (de la main de Washington ou du pouvoir en place), nous verrons bien.


    • Moi aussi, je ne comprends pas, c’est stupide de limiter les mandats, si le peuple en a marre du direant A, il n’a qu’a choisir le B ou le C ! Limiter les mandats peut paraître louable mais c’est en fait une grosse connerie, le peuple ne peut pas remettre un direant qui l’aime bien et est populaire ! Mieux vaut parfois une dictature éclairée qu’une démocratie libérale corrompue et décadente ! Quand aux autres qui se plaignent de 26 ans de mitterandisme et de chiraquisme, j’ai envie de dire en démocratie, le peuple a les direants qu’il mérite ! Limiter les mandats n’aurait rien changé du tout. Quand on vote mal, on vote mal, point barre.


    • Il y a le vrai dirigeant au dessus des oligarques, ils les tient à sa façon comme Poutine et il y les nôtres qui rendent des comptes à l’oligarchie. Cette différence permet à Poutine de rester et les nôtre de s’aplatir en s’en mettant un peu pour eux et les leurs dans les poches et autres nominations et se barrer. Et nos oligarque nous remettent en scène un ou une autre clown pour un mandat avec une élection à la clef, ce qu’il y a de plus anti-démocratique.
      C’est une des raisons pour laquelle je ne vote plus, même aux municipales et aux législatives ou dés députés godillots à la charrue des partis noyautés par les oligarques ou les grandes entreprises.
      Dans certaines petites communes ce petit jeu des partis et leurs mentors ne prend plus ou difficilement, et encore, les exemples d’implantations d’éoliennes approuvées par de petits conseillers municipaux dont certains sont corrompus, est une escroquerie démocratique rurale récente mais qui ira en augmentant... Dans les grandes villes ou moyennes, l’arnaque démocratique est à l’image de ce qui se passe au national. Avec tout ça, nous ne sommes pas prêts de voir un Poutine à notre tête comme chef suprême, au service de notre nation, mais rêvons un peu...


    • Si les élections sont truquées par le régime en place, ou au moins manipulées par 31 chaînes de TV et la quasi totalité de la presse, limiter les mandats présidentiels permettrait de maintenir une illusion de représentation démocratique.


    • @NoHope
      L’important à la tête d’un pays c’est le sang frais, oxygéné et vitaminé, avec l’envie de bien faire et l’énergie pour ce faire !

      C’est sûr ! En France on a été oxygéné et vitaminé par du sang frais ces dernières années.
      SARKOZI : le président de droite hyper énergique et omnipotent. (Ensemble, tout devient possible !)
      HOLLANDE : le président de gauche "normal" (le changement c’est maintenant !)
      MACRON : le président ni de droite ni de gauche, en même temps (parce que c’est notre projet !)


  • Évidement que les russes ont besoin de Poutine, les vautours mondialistes sont a l’affut pour soumettre également ce pays , et dieu sait comme ils savent dénicher les ordures avides de pouvoir pour les faire détruire leur propre peuple et leur propre pays , comme cela s’est produit chez nous et dans tous les autres pays d ’Europe.


  • Bonne nouvelle, je vais bien dormir...

     

    • Pas si bonnes que ça : les longs règnes ne sont pas toujours une bonne chose.

      Octave / Auguste a régné très longtemps si bien que tous ceux qui avaient un niveau d’excellence équivalent au sien sont mort avant lui et qu’il ne restât plus qu’un Tibère, pas mauvais, mais très loin d’atteindre le niveau de compétence de son père adoptif, pour lui succéder.

      Même chose pour Louis XIV.


    • @Baiynnaug

      Oui c’est un peu le problème de la succession. Le successeur cherchera à faire le monarque mais pas à agir en monarque.
      C’est malheureusement dans la nature même de l’homme, essayer de ressembler physiquement à son prédécesseur sans reprendre la continuité de son dessin. C’est pour cela qu’en moyenne, seul un empereur est digne d’être nommé comme tel par siècle. Ce dernier, un être rare, est capable d’être au dessus du nombrilisme de la nature humaine, ce qui fait de lui un homme d’exception parmi le commun des mortels.
      On en arrive au système politique. Prenons Rome par exemple. Rome, cette République anti-monarchie en est devenue une bien malgré elle depuis Auguste justement.
      L’erreur fut justement de rester dans le système impériale dès lors.
      Je pense qu’à la fin d’un long règne d’exception, la démocratie doit prendre le relais (le parlementarisme ).
      Au fil des mois ou des années, seul le meilleur, cet être d’exception doit être en mesure de régner en monarque et être élu à l’unanimité comme tel. Les succession par héritage ont prouvés leurs défaillances.


  • Vladimir Corones. Chez nous pour que les opportunistes puissent s’échanger le pouvoir plus vite on est passé de 7 à 5 ans. Mais peu importe la loi finalement car la droite votera Macron et avec 50% des voies de l’ex-gauche, il sera réélu.


  • Je ne sais pas s’il y’a vraiment de la bienveillance ou si ça fait un peu dictature, mais pour l’instant c’est le seul qui fait preuve de bon sens dans la scène internationale... et on va pas bouder ce plaisir.


  • Question bête : pourquoi ne pas réinstaurer carrément le mode monarchique (en Russie - chez nous c’est pas l’heure !) ?
    Je crois qu’il n’a eu que des filles ? Pourvu qu’il ne fasse pas la même connerie que Jean-Ma !

     

  • Toute l’Europe franc-maçonne et la gauchiasse reprochent à Poutine de vouloir intégrer "Dieu" dans la constitution russe...

    Rappelons tout de même le § 2 du préambule de la "déclaration des droits de l’homme et du citoyen" française (que le conseil constitutionnel a érigé en norme de droit positif, provoquant l’impotence des gouvernements français et un effacement du droit continental), déclare pourtant : .

    "En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Etre suprême, les droits suivants de l’Homme et du Citoyen".

    "L’Etre Suprême" est traité un peu cavalièrement et il est mis sur le côté mais il est mentionné. On le suppose favorable à l’entreprise révolutionnaire. En tous les cas hostile à l’Ancien Régime.

    Rappelons que cette fameuse Déclaration des Droits n’est rien d’autre qu’un "rescrit royal" et qu’il n’a jamais été approuvé par les représentants du peuple. "Rescrit", c’est à dire le plus bas niveau dans l’ordre des écrits royaux. Poutine est beaucoup plus respectueux et démocrate que les députés de 1789.

     

  • Très bonne nouvelle ! Vous pouvez même lui donner le titre de président à vie et lui préparer un cœur artificiel pour qu’il vive plus de 100 ans !


  • Excellente nouvelle. Et c’est un euphémisme.


  • Et béh, quel programme... j’espère que Mr Poutine restera a la tête de la russie, je vois mal une autre personne.. une personne de gauche mise en place par Israël par exemple.

    Ça serait dommage, vraiment.

    Très bien qu’encore plus de pouvoir soit concentré dans les mains du président, en espérant que ça soit Mr Poutine.

     

    • Vous voyez mal une autre personne ? Je crois sans trop me tromper que personne ne voit ou connaisse une autre personne ?


    • Lavrov
      ferait un bon successeur.

      Dans tous les cas, j’espère qu’il a pensé a des successeurs, sinon tout ce qu’il a fait sera démantelé.


    • Comme dit Fadge, je craint qu’une autre personne démantèle le travail de Poutine.

      Pour l’instant Poutine améliore la vie des russes, fait un bon taff a l’international, il est patriote.

      Que se passerait-il si un président moins fort lui succédait ? Les lobby prendrais comme chez nous une puissance démeusuré, Israël prendrais les rènes de la russie, les valeurs gauchiasses et la submersssion migratoire viendraient, comme chez nous, tuer le pays.

      C’est pourquoi je me réjouis que Poutine reste... un jour pourtant, il devra passer la main... c’est la que je craint le pire... un attali ou un bhl en empereur eternel de la russie, comme ils sont empereurs éternel chez nous :(


  • La meilleure nouvelle de l’année et de quoi en empecher plus d’un de dormir de Washington à Tel Aviv.
    Il semblerait avec ce dernier acte que le roi du monde qui doit siéger à Jerusalem ( c’est un joli lieu pour une capitale mondiale ) ne doive encore patienter quelques temps.
    De cailloux dans la chaussure au départ, Vladimir Vladimirovitch sera le clou du cercueil de l’empire. Ils se lamenteront sans fin sur BFMerde sur " le dictateur du kremlin, le président à vie Vladimir Poutine ". Rien que de penser aux torrents lacrymaux qu’ils vont déverser me cause presque une érection !
    Jamais ils ne dépèceront l’ours, et jamais non plus ils n’annihileront ni le christianisme, ni l’homme blanc, ni le bon sens et la morale
    Bonne nuit à tous

     

    • @ revi sioniste

      Je n’aurai pas mieux écrit. Neta-voyou et les Yankees du Deep State en font des cauchemars !
      J’espère qu’il nettoiera totalement la planète de ces nuisibles de sionistes (ce qu’il a déjà commencé à faire). Il paraîtrait qu’Israhell n’aurait plus de sous-marin ...

      En 2014, un Colonel m’avait confié : "il n’y a que VVP pour nous sauver" ! Quelle prémonition !


  • Le parlement russe est élu à la proportionnelle, ses députés sont légitimes . La moitié des députés français ne sont que des maquereaux du scrutin majoritaire à deux tours, ces voyous n’ont aucune légitimité démocratique, et ils le savent . Les seuls députés français qui soient oh combien légitimes, ce sont ceux de LFI et du RN : ils sont scandaleusement sous représentés . Avec 23% des voix, le RN n’a que UN POUR CENT des députés ! et la populace française ne s’en émeut pas !


  • Tous les faux intellectuels mais vrais racistes sionistes vont hurler à la dictature ! Béchamerde, Gluxbite, Goldnapine, Cohn-pédo-Bendit, etc .

     

  • Une bonne nouvelle dans un océan de catastrophes.


  • Vladimir le fachiste, il veut se scotcher au pouvoir !

    Non mais qu’est-ce qu’ils font là, les Russes ?
    La démocrassie siono-anglo-financiaire stipule bien qu’un représentant ne peut faire plus de 2 mandats dans tous les pays démocratique du monde !

    Décidemment, on voit bien que la Russie n’est pas une démocrassie...


  • Ouf ! Quel soulagement ! Poutine est le dernier rempart rationnel et apaisant contre les dingues et fanatiques qui ont usurpé le pouvoir à l’échelle mondiale ! Toutefois ce n’est qu’un soulagement provisoire car il n’est pas éternel et un jour ou l’autre il faudra bien affronter l’inévitable problématique de l’après-Poutine ! On ne pourra pas éternellement reculer cette échéance.

     

    • @goy pride, c’est tout à fait exact et Poutine le sait mieux que quiconque.
      S’il veut inscrire dans la postérité tout son travail Pro Russe, il doit déjà préparer son après.
      La plus grave erreur serait qu’il ne fasse rien.
      Cette nouvelle, à savoir cette possibilité quant à viser un autre mandat en 2024, le met de facto sous pression et nul doute que ses ennemis extérieurs et intérieurs vont tenter d’empêcher cette possibilité.
      Je pense que d’ici 2024, il va y avoir du sport quant à tenter de l’empêcher de se représenter et cela passera par les manipulations des opinions publiques.


    • Reste à remettre le Tsar sur le trône.


  • Après le " in god we trust " russe , nous avons le président qui nommera les juges, l’ avocat général etcetcetc. Il va bientôt proposer les États-Unis de Russie comme nouveau pays ? C’ est quand même un peu rigolo !


  • Dans l’émission soral répond, il est évoqué le concept d’être collectif de longue durée opposé à l’individu.

    « Soral répond... sur ERFM ! – Septième fournée ! »

    https://www.egaliteetreconciliation...


  • Vladimir de Russie et l’Empire .

    Allié économique de l’Empire du Milieu,
    Vladimir de Russie ,joue avec les nerfs
    de l’élite de l’Empire Judéo-Franc-Maçon .
    Le Mossad semble impuissant pour l’instant .
    Même le coronavirus issu de l’Empire du Milieu
    se retourne contre l’Empire !
    Nous vivons des moments cruciaux de l’Histoire .
    La Haine aveugle va s’emparer de notre élite aux abois .
    La Guerre ,la Guerre ...pour sauver la "Démoncratie",
    clame l’Immonde !
    Vladimir reste de glace !


  • Ca me rappelle la Constitution de la Vème République (française). Elle était adaptée à la personnalité du général De Gaulle, ensuite ça s’est dégradé.


  • Ça va faire braire les gauchistes !


  • Bien qu’il y ait des raisons de s’enthousiasmer pour une telle nouvelle, il faudrait mettre un peu d’eau dans son vin : Poutine n’est pas éternel, et même s’il fait et fera le plus grand bien à sa nation à travers des mandats successifs, il n’en demeure pas moins que cet amendement est permanent et concerne donc son successeur. De fait, si son successeur est dans sa ligne, ce sera très bénéfique pour la Russie, sinon, il refera un autre Eltsine avec des pouvoirs étendus. C’est une arme à double tranchant. Poutine devra mettre autant d’éfforts à construire son pays qu’a tracer une ligne, voire carrément désigner son successeur.

     

    • @ H.K. Daghlian

      Lorsque l’on connaît la Russie d’aujourd’hui, il est surprenant de constater que tout est sous contrôle. Même le business, la concurrence, les prix. Tout le monde s’espionne, sans doute un héritage du passé. Et, ils sont diablement efficaces. Le successeur de Poutine ne sera pas nommé par l’Ambassadeur des USA, comme Yeltsine. Pour sûr !


  • J’en connais, du côté de l’aile gaucho-pédo-sioniste, qui doivent hurler à la dictature...


  • Ce n’est pas demain la veille que cela arrivera en France .Je pense qu’en France, on devrait enlever le quinquennat et passer le pouvoir à deux ans, ce qui serait encore trop .La Russie est dirigée par un homme de main , un véritable homme d’État .Lorsqu’on en tient un comme ça, il est difficile de le lâcher. Ce sont des exceptions .
    En France, nous avons une exception, je pense même une exception hors catégorie de la médiocrité la plus absolue .La raclure hors norme .Même gratos, personne n’en voudrait .Et en plus un petit cadeau supplémentaire pour la route ,toute la bande de LREM.


  • Il en y en a quelques uns qui doivent faire une drole de gueule ! :-))

     

  • Très belle nouvelle dans cet océan cataclysmique !


  • Excellente nouvelle.


  • La Russie futur pays d’immigration pour les européens dépossédés de leur civilisation ?
    Poutine aime tout le monde mais déteste qu’on lui casse les couilles. Cet homme a une éducation, des valeurs, une vision un projet. Un règne long lui va comme un gant.
    Il se servira au passage ? Tout travail mérite un salaire et quel travail !
    Trump tente de se poutiniser mais il a plus de mal avec l’oligarchie...
    L’Europe ? Faudrait demander au parlement juif européen ce qu’il en pense.
    La France ? Une ambulance en marche arrière avec les 4 pneus crevés et les rétroviseurs pétés tandis que le chauffeur regarde Hanouna sur son portable.


  • Longue vie à Vladimir Vladimirovitch !


  • Considéré comme le caillou gênant dans le roulement à billes de leur destruction maléfique
    Ils finiront par le supprimer et Lavrov avec.


  • Bonne nouvelle ! Quenelle épaulée à la sauce russe en direction du "Monde libre" et de son régime raciste idôlatré qui occupe Jérusalem. L’ami de Bachar a le sens de l’humour. Où est le problème ? Poutine est l’homme politique le plus populaire de Russie. Il fait du bon boulot pour son pays et le front de la Résistance. Au moins, en Russie, il y a un un chef éclairé qui oeuvre dans l’intérêt de son peuple. La volonté du peuple russe doit être respectée n’en déplaise aux occidentaux donneurs de leçons. Je préfère soutenir un patriote aussi longtemps qu’il défend la nation plutôt que cette mascarade de démocratie républicaine et sa fausse alternance politique soumise au monde de la finance et au triangle Washington-Tel-aviv-Bruxelles.


  • Cette nouvelle est excellente. J’espère que Poutine sera au pouvoir jusqu’à sa mort donc, jusqu’aux années 2040, grand maximum. Ce qui serait exceptionnel. Poutine est un grand monsieur, ne l’oublions pas. La Russie, il y a 20 ans, n’était rien et ceux qui nous disent "il est dictateur, c’est le pétrole qui fait vivre la russie, il va y avoir une pénurie etc" n’y savent rien. Poutine a rétablit l’autorité et repris en main l’économie du pays en protégeant l’économie des russes face aux oligarques d’une certaine communauté qui avaient pris la main sur la russie dans les années 90. Je vous le dis, sincèrement et c’est une idée personnelle, si Poutine n’aurait pas intervenu, la Russie, ajd, serait colonisée par le haut, comme l’est la France par les même et (peut-être pas autant) aussi par le bas, par les chances pour la France. Les berezowsky, Mentsov etc étaient des gens très nocifs, il a eu raison de les arrêter. En espérant que le prolongement de ses mandats, ne soit pas au profit plus tard de nos ennemis mais plutôt de .... son successeur.... désigné je l’espère ! Vive la Russie, vive l’Europe LIBRE et surtout vive POUTINE, grand Empereur Européen de la première partie du XXIe siècle !!!


  • On ne peut pas nier que La Russie est dirigée de manière autoritaire (sans etre péjoratif), et que des disparités de richesses sont encore notables. Certes oui, on trouvera toujours dans des régions russes de la misère, des délaissés, des stigmates du communisme etc..

    Mais tout de même, la Russie n’est pas la Chine non plus. La Russie se dresse fière, et solide et met des objectif de long terme, une vision, un socle : patriotisme, famille : espoir envers la jeunesse et respect des anciens...compte tenu de tout cela c’est inspirant si on regarde les dernières décennies, ca donne plus envie d’y adhérer que l’ue ou c’est mou et flou.

    Le dilemme c’est qu’ils n’ont personne du charisme de Poutine pour assumer la relève...comme quoi s’ils ne trouvent personne c’est bien que son travail est dur a reprendre...


  • C’est un gage de stabilité là où les dites démocraties a mandats ultra courts induisent des revirements perpétuels, de l’instabilité bref un exercice du pouvoir façon girouette. Poutine a bien compris que pour imprimer une direction et mener une politique, le temps est capital. Ne pas oublier qui Mitterrand est resté 2 septennats.


  • On ne change pas une équipe qui gagne.


Commentaires suivants