Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

Au sommaire :

- Publication de Barbarossa, de Jean Lopez
- L’école historique américaine du front de l’Est
- Aux origines idéologiques de Barbarossa
- Hitler anglophile, francophobe et russophobe
- Les erreurs stratégiques allemandes
- La faute du « Kommissarbefehl »
- Les phases de l’offensive
- Conclusion, une guerre perdue d’avance

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2405511

    La guerre éclair prévue par Barbarossa a échoué car les Allemands, qui avaient prévu d’attaquer le 21 mars 1941, ont été retardés par les Italiens : Mussolini a attaqué la Grèce sans prévenir Hitler, l’armée italienne menacée d’être rejetée à la mer dû appeler à l’aide la Wehrmacht qui déboula dans les Balkans et s’empara de la Yougoslavie et de la Grèce . Seulement en partant à la conquête de l’URSS le 21 juin, c’était trop tard, l’armée allemande fut stoppée par l’hiver russe : le gasoil gelait dans les réservoirs des blindés ! Pendant l’hiver la contre offensive soviétique força l’armée allemande à reculer de 150km, la blitz krieg avait échoué .

     

    • #2405624

      En effet pour Hitler sa politique comporte momentanément la paix dans les Balkans alors quand il appris ça, il fonça sur Florence en train spécial et arriva la bas le 28 octobre 1940 au matin, l’Italie avait lancé son opération à 6h. L’effet fut que le plan Barbarosa qui devait commencer le 15 Mai commença le 22 Juin, les conséquences en furent immense.

      Autre élément déterminant fut l’arrêt du groupe d’armée B le 15 Juillet 1941 à Jelna, 500 kilomètre de Moscou. Hitler voulait, avant de prendre Moscou, prendre Kiev et l’Ukraine. L’ensemble du groupe blindée de Guderian (qui fessait partie du groupe d’armée B) participa à la bataille d’Ukraine qui se termina le 25 Septembre (le groupe d’armée Soviétique fut anéanti). L’offensive sur Moscou commença en Octobre, les pluies des steppes avec... L’armée atteignit Briansk le 30 Novembre, ce même jour le thermomètre chuta à -20. Nouveau ordre fut donné pour une offensive sur Moscou le 2 décembre, commencé au 4 ou le thermomètre tomba à -40. La retraite fut donné en Janvier 1941, au cours de l’hiver le thermomètre chuta jusqu’à -50.

      La campagne pour Moscou eut pour effet la "perte" qui ne put jamais être remplacé de l’instrument de la victoire d’Hitler au cours des 2 ans précédents, en effet les armées participant à la bataille de Moscou furent : l’armée Guderian, l’armée Reinhardt, l’armée Hoepner qui représentaient la totalité du corps d’armée blindé qui avait anéanti la Pologne et la France, soit un prodigieux corps d’armée d’élite.

      On rajoute à cela tous les problèmes logistique (voie ferrée, ravitaillement, vêtement chauds non distribués, etc)


    • #2405625

      Exact, l’offensive allemande en Grèce en renfort des Italiens a considérablement retardé Barbarossa. S’en est suivi une succession d’erreurs militaire d’Hitler qui n’écoutait pas ses généraux dont l’offensive vers les puits de pétrole du Caucase au lieu de foncer sur Moscou avec la 6 ème armée, le siège de Stalingrad qui durait et le fanatisme d’Hitler qui refusait, au début de l’opération Uranus, de dégager la 6ème armée de l’encerclement imminent. Les généraux allemands disaient d’ailleurs dans leurs lettres après la destruction de la 6eme armée que la défaite allemande était inéluctable. À Kousk déjà, l’outil industriel militaire soviétique dépassait largement la capacité allemande de production. Les Soviétiques apprenaient de leurs erreurs passées et immitaient le "blitzkrieg" allemand. Certaines mauvaises langues diraient que le débarquement américain en Sicile puis en Normandie étaient motivés par la faiblesse allemande sur le front est où la défaite serait inéluctable.


    • #2405629

      Je rajouterais que c’est l’hiver mais surtout la non préparation allemande à savoir manœuvrer face à des défenses urbaines et défensives (tranchées, Volga) type guérilla qui ont joué, en plus de la capacité russe de résistance, un rôle très important dans l’embourbement allemand. Ils échouent, avec la difficulté hivernale, devant Leningrad et Moscou de la même manière qu’à Stalingrad, donnant le temps aux Russes et à Joukov de se réorganiser en s’inspirant de l’adversaire.


    • #2405732

      @ Inuit

      La VIeme armée a toujours fait partie du groupe d’armée Sud.
      L’attaque sur le Caucase et Stalingrad fut lancé courant 1942 (Juin), appelé "Plan bleu" (Fall Blau) par le groupe d’armée Sud, cette attaque prévoyait que le groupe d’armée Sud devait se séparer en deux groupe (groupe d’armée A et groupe d’armée B), un sur le Caucase pour prendre les champs pétrolier, l’autre sur Stalingrad.
      L’attaque sur le Caucase fut un succès, sur Stalingrad, fut un échec, échec dut à la volonté d’Hitler de prendre la ville coûte que coûte au lieu de l’encercler et de continuer.

      Ensuite vient la fin de l’opération, suivit d’Uranus, etc, mais cela intervient après Barbarosa


  • #2405512

    Je pense qu’il y a, au début de la guerre, une certaine complicité entre l’Allemagne et l’Angleterre :
    - l’histoire de la poche de Dunkerque, incompréhensible si l’on n’admet pas qu’Hitler laisse "échapper" les anglais d’une manière volontaire au lieu de les anéantir,
    - l’histoire de la guerre aérienne contre l’Angleterre qui, après une résistance héroïque, au moment ou elle semble gagnée... se transforme en opération Barbarossa (on ne m’ôtera pas de l’idée qu’il s’agit d’un deal avec les anglo-américains pour laisser les mains libres à l’Est aux allemands)...
    De toutes manières cette guerre sera vue d’une toute autre manière si un jour les quantités astronomiques de documents pris au allemands par les russes et les américains sont dévoilés...

     

    • #2405715

      @yul

      Le magazine Guerre & histoire (où collabore Jean Lopez) en a déjà parlé, et c’est faux. Hitler voulait la destruction du corps expéditionnaire britannique, précisément pour forcer la GB à la paix.

      Quant à Barbarossa, c’était planifié depuis un moment. Et logique d’une certaine façon : l’URSS semblait affaiblie par les purges (sans oublier que les soviétiques se font fait botter les fesses par les Finlandais). L’ambassadeur allemand à Moscou a bien mis en garde Berlin, mais comme d’habitude, le Führer n’en a fait qu’à sa tête.... Et l’Angleterre pouvait bien attendre.


    • #2405893
      le 11/03/2020 par Borussia1871
      Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

      @paul82 Le magazine guerre et histoire, quelle horreur. Un phrasé digne d’une propagande de guerre. Diffusion de tous les mensonges alliés d’époque, révision de l’histoire en faveur de la Russie, jamais d’arguments sérieux concernant financier comme l etalon-travail, la dette, ou même militaire (armement allemand défensif, les prises allemandes durant Barbarossa démontrant la future invasion soviétique), minimisation du Lend-Lease, justification des crimes alliés (rotterdam est ine horreur, dresde et nagazaki cest normal). À éviter.


  • #2405529
    le 11/03/2020 par Pépé le Moko
    Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

    Aucune mention des raisons principales de la défaite Allemande , en l’occurrence que Bletchley Park lisait les messages des Énigmas Allemandes , et que Bormann était un agent Illuminati qui envoyait des messages radios de Berlin vers la Russie pour les prévenir des mouvements de troupes Allemandes ... comme à Koursk !!!

     

  • #2405534

    XM rapporte les mensonges du système
    Lire le brise glace de Souvorov et La guerre d’extermination de Staline de
    Joachim Hoffmann
    Hitler a pris les devants car Staline avait déjà attaqué la Finlande, les pays baltes , la Roumanie ,s’apprétait à envahir l’Europe et avait massé ses troupes ,avions et chars à la frontière allemande
    Il l’explique dailleurs dans un discours

    La Guerre d’extermination de Staline, 1941-1945
    Joachim Hoffmann

    Selon l’auteur, Staline s’apprêtait à lancer une vaste offensive contre l’Europe occidentale au cours de l’été ou de l’automne 1941. Seule l’invasion de l’URSS, le 22 juin 1941, par les armées allemandes contrecarra ce plan d’agression. L’auteur apporte également bon nombre de révélations sur le déroulement de cette guerre et sur la façon dont les Soviétiques l’ont conduite : les soldats de Staline furent souvent poussés au combat par l’arme de la terreur, toute reddition à l’ennemi étant passible de la peine de mort et des représailles impitoyables étant exercées contre les familles des déserteurs. Passant en revue les atrocités commises dans les deux camps, Hoffmann dévoile comment toute une série de crimes soviétiques ont été froidement attribués aux militaires allemands par la propagande de Moscou. Il nous révèle en outre, documents à l’appui, que les prisonniers allemands tombés aux mains de l’Armée rouge ont été massacrés de manière quasi systématique tout au long du conflit et cela dès le premier jour de guerre. Bien d’autres sujets sont abordés dans cet ouvrage capital.

     

    • #2405566
      le 11/03/2020 par Pouchkine
      Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

      Dans Mein Kampf, la pousée vers l’est pour élargir l’espace vital ainsi que détruire le système soviétique est centrale, je pense donc qu’il y avait déjà cette envie d’Hitler de lancer une offensive à l’est. Une vidéo récente inédite rendue publique témoigne de cela, Hitler à sous estimé les forces soviétiques en présence ("Si on m’avait dit qu’ils pouvaient déployer 35 000 chars, je n’aurais jamais attaqué"). Il y avait donc une puissance industrielle sous estimée par les allemands. L’échec de l’invasion de la Finlande et le génocide des élites militaires soviétiques durant les grands procès de Moscou ont convaincu Hitler que l’union soviétique n’était pas au niveau militairement (mémoires d’albert Speer "Au coeur du troisième Reich"). Sur la défaite de Barbarossa, oui le timing a joué (Balkans & Grèce), bien sûr Moreau se trompe, le Général Hiver a été dévastateur (les armées n’étaient pas équipées pour l’hiver, "souvenirs d’un soldat", Guderian) ainsi que la raspoutitsia qui rend en Russie les routes impraticables (encore auj..). Je pense qu’Hitler a voulu éviter l’erreur de Napoléon, à savoir prendre Moscou seulement, il était je pense fin stratège en lançant trois offensives notamment sur l’ukraine (la prise de kiev a mis hors de services 200 ou 300 k soldats... + la prise des réserves de blés et des industries clées de production d’armement). Le siège de St Pet a immobilisé une partie des réserves soviétiques et de sa logistique (il fallait nourrir 2 millions d’hab, travail titanesque !). Aujourd’hui, à Khimki à 2Km de Moscou est érigé un énorme Barbelé pour marquer le point d’arrêt de la werhmacht durant l’offensive d’hiver 41, On se rend compte que l’armée allemande était à deux doigts de prendre Moscou, il en a fallu de très peu... Je vous rejoins sur inefficacité des troupes soviétiques, la terreur instaurée par les commissaires, les représailles. L’union soviétique et le communisme était une idéologie de merde, les russes n’y croyaient plus tellement à cette époque (les procès, la famine en ukraine et dans le sud du caucase, la guerre civile contre les blancs, l’échec de l’invasion de la pologne en 1921, de la finlande, etc..). Je pense que Staline avec sa grande guerre patriotique a redonné de la superbe à l’urss et a prolongé de 40 ans son espérance de vie.. L’urss voulait elle envahir l’europe ? Je pense que les allemands pensaient cela (surtout Hitler) mais Stalineavait déjà changé d’avis et se sentait très affaibli


    • #2405711

      J’ai entendu Jean Lopez en parler de cette hypothèse souvorov. Certes il balaie ca un peu rapidement, mais le fait est que Souvourov n’avance pas grand chose de concret. On sait tous qu’à long terme, l’URSS et le 3e Reich ne pouvait pas cohabiter, c’est certain. Mais quant à lancer une offensive de grande ampleur ?....


    • #2405914
      le 11/03/2020 par henri ki
      Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

      ouah la vache….je sais pas ce que tu fumes mec ,mais laisse tomber apparemment c’est très fort...


    • #2406077

      Oui, la version de "Victor Suvorov" (Vladimir Rezun) et Joachim Hoffmann concernant l’opération Barbarossa est assez cohérente.
      Les allemands n’auraient jamais fait autant de prisonniers et détruits/saisi autant d’équipements en quelques jours au début de Barbarossa si une grande armée soviétique n’était pas massée à la frontière (avec l’intention d’attaquer l’Allemagne).
      Les Russes ont fait partie des vainqueurs, et ont bien écrit l’histoire (Katyn etc...) dont celle de Barbarossa. Il faut arrêter de ressortir les poncifs historiques russes tout autant que les poncifs anglo-saxons sur cette période, ils sont souvent faux.
      https://lesakerfrancophone.fr/la-pr...


    • #2406235

      Staline avait aussi supprimé"inexplicablement" tout son système militaire de défense,avant l’offensive allemande !


  • #2405548

    En effet, très bel et fort intéressant ouvrage. Qu il est difficile de résumer en une vingtaine de minutes, tant il est riche de détails...
    Pour moi, l’erreur fatale (une des...) de hitler, c’est d’être resté aveugle par rapport à l’accueil,et ensuite l’attente, fait à la wehrmacht par les peuplesBaltes,Biélorusse, Ukrainien et même la campagne Russe...Il aurait pu s’en servir beaucoup plus que ce qu’il fit, au lieu de les maltraiter, car ces pauvres malheureux n’attendaient que cela pour s’émanciper des monstres soviétiques....

     

    • #2405623
      le 11/03/2020 par Pépé le Moko
      Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

      C’est surtout Bormann , l’agent Illuminati , qui a cruement envoyé paître les Ukrainiens etc ... qui voulaient se rallier à la Wermacht !!!


  • #2405572

    Attaquer la Russie avec l’idée d’en détruire l’Etat est une bonne Idée en soi mais les Allemands auraient dû régler le contentieux avec l’Angleterre d’abord...


  • #2405660

    Se réferer à mein Kampf ,livre de jeunesse,ideologique, n’a pas de sens,
    Hitler avait les pieds sur terre en 1941

    Voila la référence :
    http://www.histoireebook.com/index....

    Adolf-Hitler-explique-ses-raisons-pour-envahir-l-Union-Sovietique


  • #2405719

    Merci à X Moreau pour cette note de lecture, et à Jean Lopez de proposer en français une étude qui renouvelle. Les poncifs de la guerre froide, ca commence à bien faire...


  • #2405788

    "cette élite juive qui dirige l’URSS est fausse " ... Ok, 1 ou 2 noms "d’aristocrates polonais" et le tour est joué !
    Perso , je m’appuie plutôt sur le travail d’Anne Kling (les révolutionnaires juifs) ou Soljenitsyne ...
    De nombreux (millions apparemment) Polonais sont morts dans les camps de concentration sibériens de Staline - livre "Kolyma, le bagne de l’or" de Krakowiecki ...
    D’ailleurs, il me semble bien que l’entrée de l’URSS du côté des alliés a obligé Staline de libérer tous ces prisonniers dont la durée de vie était de 2 ans dans le meilleur des cas .... ’(la Pologne étant alliée de l’Europe)

    pour moi, les judéo-bolcheviques ont bien existé, n’en déplaise à ce monsieur ...

     

    • #2406705
      le 13/03/2020 par politzer
      Xavier Moreau – L’opération Barbarossa

      le "goulag" était tellement mortifère que Soljenitsyne ( tout le monde l a lu bien sûr et ne se contente pas des livres d histoire mainstream) y a soigné son cancer avec succès et il est revenu en pleine forme nous en parler avec talent ! c était pas tout à fait le cas des camps de concentration allemands où mon père a fait un très long séjour de deux ans à Dachau et a été sauvé de justesse par les Américains qui ont guéri son typhus en rien de temps . A quelques jours près il était mort ne pesant déjà que 40kg.


  • #2405913

    Il faut aussi préciser que 90 % des commissaires politiques en était. Comme c’est bien montré dans le film Stalingrad, il n’étaient pas avare du sang des autres (en envoyant au combat des soldats sans arme).


  • #2406214

    L’Allemagne et l’Angleterre,

    Si je comprends bien,Hitler s’est fait manœuvrer
    par l’Angleterre ,comme Guillaume II.
    Décidément ces Anglais sont fortiches en Diplomatie.
    Enfin les Anglais ...ou leurs Maîtres Anonymes
    Hitler s’est comporté comme un emporté manipulable
    trop sûr de Lui Même après sa victoire éclair en 1940 !
    Quant aux Anglais,toujours aux mains des Mêmes,
    Ils sont toujours à la manœuvre et manipulent les Islamistes .
    L’Ours Russe est dans le viseur du Temple Ancien et Actuel .


  • #2406215

    Les allemands ont toujours voulu s’étendre à l’Est et je profite de cet excellent exposé de Xavier Moreau, me rappelant un petit événement de mon adolescence lorsque j’étais au collège, dans les années 1969-70 ; les profs étaient en grève et la direction du collège, pour ne pas nous laisser sombrer dans le désœuvrement, nous avait diffusé en salle de classe le film de Eisenstein intitulé "Alexandre Nevski", sur une musique de Serge Prokofiev.Ce film m’a marqué pour la vie depuis ce jour.


Commentaires suivants