Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le centre-ville de Montpellier saccagé après une "manifestation anti-gouvernement"

Une manifestation de « convergence des luttes » contre le gouvernement a dégénéré en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre. Au total, 51 personnes ont été interpellées, selon le ministère de l’Intérieur.

 

 

Dès le départ du cortège qui regroupait 1 000 personnes selon la préfecture et quelque 2 000 selon les organisateurs, des incidents ont éclaté.

« Police nationale, milice du capital » ou « Plus de places dans les facs pour pas finir à la BAC » « ZAD partout », scandaient notamment les jeunes manifestants filmés par la police.

Des projectiles – notamment des bombes de peinture et des fumigènes rouges – ont été tirés vers les dizaines de policiers et CRS déployés qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes et ont, de fait, barré le parcours initialement prévu pour la manifestation.

Nombre de participants à cette manifestation anti-gouvernementale hétéroclite – qui fédérait notamment de jeunes anarchistes, des opposants à la loi sur l’accès à l’université, des militants défendant les droits des migrants – ont alors crié à la « répression policière comme à Notre-Dame des Landes ».

Lire l’intégralité de l’article sur lemonde.fr

Quelques images

Voir aussi, sur E&R :

La véritable convergence des luttes, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

106 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Mais quoi ?? Il ne comprend pas le petit gouvernement ? Ils ne pigent pas les commerçants ? On est de moins en moins dans des manifs ou des revendications bien cadrées par les forces gouvernementales ! Ça c’est quand on laisse la pression sociale réguler les mécontentements. On en est plus là. Nous nous acheminons vers de vraies soulèvements et là on ne rigole plus. Le peuple peut encaisser longtemps, on peut l’humilier longtemps, mais lorsque la goutte de trop a été versée, le peuple ne fait plus dans la dentelle ni les précautions. Et il a raison le peuple. Un soulèvement ne sert pas de revendication ni de demandes de négociations attrape couillons. Un soulèvement est le prémisse d’une guerre civile et la France ira jusque là si les Sarkosades d’antan, les Hollanderies récentes et les Macronneries actuelles continuent. Point !

     

    • Ce n’est pas "la France" en l’occurrence qui casse les vitrines et barbouille des slogans grotesques ; ce sont des enfants gâtés, voire cariés. Ce sont des étrangers ou des gamins de fonctionnaires. Ils peuvent se le permettre, il ne leur arrivera rien.
      Ne pas confondre avec des émeutes de la faim. Ces trépigneurs et leurs représentants surpayés (qui doivent bien justifier leur paie en accusant et vilipendant pour la galerie le pouvoir dont ils font partie) sont souvent si gavés d’air et de matière que l’ennui les saisit. Alors ils cassent tout ce qui ne peut résister.


    • Manifestation d’extrême-droite !


    • #1943984

      Ce ne sont pas "le peuple" ce sont des branleurs d’anarchistes, et en çà, ils sont exactement sur la même ligne que la Franc-maçonnerie, c’est-à-dire "l’affranchissement absolu de l’espèce humaine", le "Dieu de la liberté universelle" (rabbin Astruc, 1830).

      Qu’est-ce qu’ils feront tous ces connards quand il y aura des "ZAD partout" ? Ils vivront sous des tentes, d’amour et d’eau fraîche ? C’est pas un retour au néolithique ?
      Quel beau projet. C’est le même que la République : tous migrants, tous zombies.
      Mais les Rothschild n’auront pas bougé d’un pouce (les "intouchables").

      Je vous assure que la France - le monde - mérite mieux que çà, seulement çà demande de réfléchir c’est plus compliqué. C’est plus facile de casser et de s’enliser dans la connerie - et l’école - républicaine - y contribue fortement je suis d’accord.


    • @Cassis , reste au Bestouan tranquille il fait beaux il y a du soleil fait toi quatre coquillages et ne t’occupe de rien , laisse faire les jeunes


    • @ Cassis

      C’est fou le nombre de macroniens qui commentent sur e&r.


  • ça fait 50 ans qu’ils répètent la même chose ces anti-machin et la situation n’a fait que régresser, quand vont-ils comprendre ?
    Ils sont domestiqué par le capital à être anti-capitaliste, c’est beau la schizophrénie.


  • Je ne comprend pas bien le rôle des casseurs. Ca ne peut que desservir la "convergence" des luttes. Idiots utiles ? Provocateurs ? Est-ce les mêmes qu’on retrouve partout ?

     

    • J’habite depuis quelques années à Montpellier. Je peux vous dire qu’il y a un nid. C’est la cour des miracles et une ville de plus en plus dégueulasse. Quant aux manifs, c’est à chaque fois un gloubiboulga de tout et de rien qui d’ailleurs ne débouche sur rien d’autre qu’encore plus de dégradations et de bordel. Le plus drôle c’est la revendication pour plus de migrants, revendication dont il faut conclure que ces décérébrés doivent être convaincus que Macron n’est pas assez xénophile à leur goût et n’ouvre pas assez grandes les vannes. Peut-être ces « étudiants » estiment-t-ils qu’ils n’auront pas assez de compagnie d’ici quelques années quand ils seront en salle d’attente en train de poireauter à Pôle Emploi. Voilà l’avenir qu’ils se préparent.


    • Sur le Deepweb les casseurs pour manif c’est 15e de l’heure (en Bitcoin), il y’a des annonces de propositions pour toutes les régions et pays, y’a plus qu’a faire son marché.
      Si t’as le réseau Tor, vas donc jeter un oeil


  • DGSI Pictures® presents
    World War Z
    with
    Brad Zadiste
    Jennifer Féministe
    Bruce Anti-fa
    *Guest star* Kevin Migrant
    Directed by Steven Spielberg


  • "Plus de places dans les facs pour pas finir à la BAC" => alors là, il faudrait qu’on m’explique le concept, puisque les policiers de la BAC ont cet avantage indiscutable sur les étudiants de la FAC qu’ils travaillent, EUX ! Et ils sont en contact avec une chose inconnue des étudiants de la FAC qui s’appelle le REEL ! Alors moi je dis : "étudiants partout, savoir nulle part !" "étudiant un jour, étudiant pour toujours !"
    Je déteste ces slogans étudiants, surtout depuis mai 68.


  • Montpellier est attaqué par les ordures de gauchistes ! L’état doit avoir une réponse forte pour protéger les villes de province ! Il faut se défendre contre cette peste !

     

    • Et si la peste est organisée (en loges) par l’État, à quoi sert d’espérer une aide de sa part ?

      Vous voyez bien que les Soral, Identitaires etc. sont systématiquement condamnés mais jamais ces organisations gauchistes ?

      La masse des casseurs sont des abrutis incultes, mais leurs chefs ont des liens avec le pouvoir.

      N’hésitez pas à vous renseigner sur ce qu’est la République à travers l’histoire, depuis 1789, et faites passer le message si vous pouvez.


    • Mais ce que t’a pas compris c’est que Montpellier est un paradis pour gauchistes, c’est un melting-pot de : racailles, étudiants, communistes, socialistes, migrants, anarchistes, punk à chiens, gay pride, premier mariage homo de France...
      Mais par contre dès qu’il s’agit de parler de business, d’entreprises, de propreté et de sécurité y’a plus personne.
      A Montpellier t’a le soleil, pleins de jeunes, le chomâge, le centre-ville qui pue la pisse et une plage déguelasse et marécageuse à une demi heure de marche du tramway...


    • Pour la plage vous exagérez @JohnJack. Mais peut-être que vous n’avez pas marché assez loin et que vous vous êtes arrêté le long d’un des étangs qui précèdent la mer à proprement parler :-) Qu’il y ait des mégots ou autres joyeusetés je suis le premier à le déplorer mais de là à parler de marécages.


  • Il est évident que la colère montante ( et légitime ) est récupérée par les casseurs antifas qui n’ont d’autres projet que de nuire le plus possible.. mais je trouve malgré tout que cette histoire de Zad a été très mal gérée, car les véritables concernés par l’évacuation en force sont eux en recherche d’un avenir, sur un mode alternatif qui aurait le mérite d’innover en la matière.. a quoi servent les Ministères en charge censés réflechir à toutes ces questions. Où sont les propositions concrètes pour la reconquète des campagnes ? pour de nouveaux modes de productions, de distributions et de consommation ? quelles sont les aides ?.. Seuls sont promus l’Uberisation, la robotisation ou la numérisation.. un désastre pour la place de l’humain dans la société.. un désastre organisé et encouragé par Macron. Merci à tous ceux qui l’ont placé là où il se trouve.

     

    • Les "antifas" sont les troupes de manoeuvre du régime socialo macronien, ils ont été peaufinés, préservés, protégés pendant des années , pour foutre le bordel en cas de victoire de MLP.Ni l’UE, ni les "partis de gouvernement n’auraient admis de céder leur place , et d’y voir s’installer les "fassssistes ", ils devaient donc rendre le pays ingouvernable .La créature se révolte contre ses maitres ,et on appelle ça la démocratie , tout celà finira mal.


  • Ces connards de gauchistes, improductifs et saccageurs, qui ont tous votés pour Macron au second tour face à la menace "fasciste" du souverainisme, sont les complices objectifs de ce qu’ils dénoncent ou font semblant de dénoncer.


  • Que veulent les jeunes ? Après le Bac pour tous ils veulent la LICENCE pour tous ! Et ça va venir . Ma fille est en Master 1 (c’est tellement plus chic que la ringarde "Maîtrise") de musicologie, pour l’obtenir il lui suffira de rendre un "dossier" d’une trentaine de pages ! Je lui ai dit qu’elle pourrait toujours se torcher avec un diplôme qui ne servira à rien, qui ne lui permettra pas de gagner sa vie, et qui ne sert qu’à entretenir des profs à ne pas enseigner grand chose .

     

  • La loi sur l’accès à l’Université veut tout simplement rétablir l’antique CELG, année de probation, un diplôme préparé en classe prépa que les baby boomers bacheliers ont bien connu .



  • Police nationale, milice du Capital



    Pour une fois, ils font preuve d’un peu de lucidité. Un anarchiste n’est pas à l’abri d’aiguiser sa conscience politique...

    Car en réalité, n’en déplaise aux dissidents bien-pensant, la vraie lutte est bien celle de Proudhon contre Marx : réformer le Capital ou l’abolir. Le reste n’est que bavardage.

    Ne cassons rien, ne brûlons rien. Allons plutôt voter tous les 5 ans à la même heure...
    Et en attendant les urnes, occupons-nous à commenter, c’est bien plus efficace et confortable pour manifester notre exaspération.


  • Je suis en train de m’interroger sur cette facade atlantique :
    - peu d’etrangers, peu de chomage,peu de vote FN,prix a la conso moins cher que dans l’est parait il
    - et pourtant ces manifs violentes d’ultra gauche bien blanche ?

    J’ai du mal a comprendre.

     

    • Montpellier sur la façade atlantique .... Tu serais pas étudiant, toi ?


    • La façade atlantique...j’y vis , c’est la France avec 30 ans de retard ! Ici , l’étranger , c’est le français, ils sont "xénophiles", c’est à dire que ce sont des bisounours, ils ne voient rien venir, jamais , en 2018 , comme en 1789( la chanson des brigandes "rouge vermine " le résume bien.Pendant des siècles ils ont été exploités par l’aristocratie et l’église , une vie de misère : il y a trente ans on trouvait encore des fermes avec le sol en terre battue , des maisons conbstruites dans les années 50/60 sans salle de bains . Ici, les maisons valent une misère, comparées aux prix des grandes villes, et rien ne se vend . Ils sont devenus socialistes , et brutalement aux dernières élections , ils ont voté pour macron , pour "faire barrage ", à qui à quoi ? Le FN n’a jamais fait des scores terribles en Bretagne ....Resultat ils ont élu FERRAND ! ( une synthèse !). Des siècles de soumission , d’exploitation ne s’effacent pas du jour au lendemain, il ne faut pas oublier que la Bretagne est la région qui a eu le plus de pertes pendant la première guerre mondiale...ça laisse des traces, c’est dans leur nature , ajoutons à ça les addictions, la fièvre du samedi soir, et leur soumission à la propagande télévisuelle : l’avenir n’est pas glorieux !


    • Il faut bien des justifications aux lois qui vont arriver dans très peu de temps...en même temps cela crée une diversion pour détourner les regards du Moyen Orient, où, comme en septembre 1939, en violation de la constitution de la IIIème république, le gouvernement du Front Populaire, en principe antifasciste si on se réfère à l’aide qu’il apporta au Fronte Popular qui massacrait les religieux en Espagne, entre autres bagatelles du même genre, déclara illégalement la guerre à l’Allemagne, guerre que n’auraient pas voter les parlementaires, raison pour laquelle le régime de Paris "enjamba" la Loi.

      En ce qui concerne la Vème république,dont je ne connais pas le détail, quelqu’un pourrait-il m’éclairer sur la légalité nationale prise avant hier par le régime de Paris en décidant d’envoyer des avions pour bombarder la population syrienne ?.

      En ce qui concerne le droit international, ne semblerait-il pas que le régime français l’ait violé, ce qui dans ce cas, nous ramènerait aux procédés en vigueur lors des époques barbares ?

      Merci pour vos réponse.


    • Le Golfe du Lion sur la façade Atlantique ... Okay !!! Peu de chômage : faux, le chômage est très élevé dans le département de l’Hérault de même que dans celui du Gard à côté. Coût de la vie moins cher : faux. Rien que le poste logement est très élevé (même s’il y a des disparités évidemment).


    • @ voronine
      la Loire-Atlantique est le région qui reçoit le plus de migrants.
      Rennes et Nantes sont vérolées par les antifas et autres gauchiasses.
      Le niveau de conscience politique des Français d’origine y est réduit à la lecture de l’organe de propagande ouest-fronce, c’est dire le niveau.
      La côte y est laminée par les riches retraités du baby boom entre bien vivre et société de consommation maximum.


  • @ France Anti-républicaine #1943984

    Tout à fait de ton avis.

    Ce sont les mêmes qui nous ont fait 1968, des petits fils de bobos lesquels sont aujourd’hui des séniors voire franc-macs bien au chaud dans leurs pantoufles et résidences secondaires avec les moyens de se payer deux ou trois voyages ou croisières par an !

    Ils n’auront plus le temps de réfléchir en camp de rééducation si ce n’est dans ceux de la FEMA ... comprenne qui peut !


  • La révolution par la violence et les armes n’a plus aucune chance d’aboutir dans ce pays sous Jupiter 1er, il aurait fallu le faire sous Sarkollande, maintenant c’est foutu, ils ont tout verrouillé et de plus les français sont à bout, complètement désunis, désorganisés et sans aucune culture politique (ils ne comprennent pas l’attauqe spirituelle diabolique que subit la France, ils mettent ça sur le dos de l’incompétence ou de la corruption). Je sais ça fout les jetons mais on en est là.

    Barrez-vous de ce pays le plus vite possible ! Les français ont été vaincus par des stratèges de génie au service du Satanisme intégral.

    Merci M. Soral de nous avoir éclairé, mais comprenez que vous devez quitter ce pays que vous avez tant aimé, mais qui n’existe plus aujourd’hui. C’est ce qui reste du monde et de la civilisation que vous devez sauver maintenant.

    Je sais que vous n’appréciez pas spécialement l’Inde, mais c’est le pays qui a le plus de chance de survivre à l’apocalypse qui vient. Peut-être aussi le Cameroun, dans le village de Dieudonné. En tous cas fuyez les grandes villes et les zones militaires, c’est mort !

     

    • @John Queneldy

      "En politique le désespoir est une sottise absolue." Charles MAURRAS

      "Le véritable exil n’est pas d’être arraché à son pays, c’est d’y vivre et de n’y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer." Edgar QUINET.

      Mais....on reste, on occupe le terrain, notre Patrie et si l’on doit mourir au combat, on meut sur notre sol. Ne serait-ce que par respect pour tous ceux qui ont bâti cette nation, la FRANCE...

      Viktor Von Berg


    • Commentaire désolant. Vous feriez mieux de travailler sur vos peurs et sur votre nation que de fuir abuser de ce que d’autres ont réussis à maintenir.

      Vous aurez l’air d’un parfait crétin en Inde, et vos enfants, et petits-enfants seront des cosmopolites déracinés sans repères et sans cimetières, qui ne sauront rien transmettre à votre descendance que le savoir-plaire nécessaire à la survie de l’étranger.


    • Eh bé, je suis sûr que tu as été le premier à t’indigner à propos des migrants Syriens qui fuyaient leur pays sans combattre les assassins de daesh... Pourtant on a pas reçu de bombes sur nos maisons... Pour connaître l’Inde, dans la hiérarchie des castes, la plus basse est la caste des intouchables puis ensuite vient celle des klébards et après, celle des étrangers comme toi...

      Tu as encore beaucoup de choses à apprendre sur l’Histoire du monde et de l’Humanité. Je te conseille de lire un peu plus... je pense que tu n’as pas digéré grand chose de la pensée de Soral.


    • Et donc vous allez arrêter la mégabombe nucléaire russe avec vos petite mimines, c’est ça ?
      C’est très courageux de votre part, mais en réalité c’est surtout stupide car vous allez mourir, il ne se passera rien d’autre. C’est un choix que je respecte profondément.

      Vous n’avez peut-être pas peur de mourir, mais avez vous peur de vivre ?


    • @John Queneldy, on n’est pas obligé de sombrer non plus dans les « prophéties » cataclysmiques. Là on se croirait dans un épisode de Terminator low-cost !


    • @ Eric
      Wow quel argument ! Vous m’avez convaincu !


    • Que voulez-vous que l’on réplique de sérieux à pareil commentaire ? Rien selon moi, d’où le choix de l’humour dont je comprends tout à fait que vous ne le goûtiez pas. Je ne lis pas dans le marc de café. Prétendre le contraire en disant il va se passer ceci ou cela n’est pas argumenter. Le premier conseil que je donne aux pessimistes qui nous rebattent les oreilles à coup de « C’est foutu ! », pour éprouver leur sérieux et voir s’ils sont conséquents, est le suivant : Non, tout n’est pas foutu car vous pouvez toujours vous foutre en l’air ; or vous ne l’avez toujours pas fait :-)


  • merci de noter la présence de la député insoumise muriel ressiguier à cette manif qui demandait au crs de les laisser passer ! elle va prendre chère croyez moi


  • C’est les fameux blancs ,qu’il faut aider parce-que blancs, selon Conversano , Merkado, Lespingouin et Suavelos
    Belle preuve de la débilité de leur lutte (Antifas, Suavelos même combat)
    Vive Civitas et E&R vive la France vive le Christ-Roi


  • Ho vous êtes tous tristounets parce qu’on abime la vitrine d’une petite bourgeasse qui se fera rembourser par son assurance....

    Allez spéciale dédicace aux guerriers du nets
    https://www.youtube.com/watch?v=Geh...

     

    • Je t’annonce que pour raison d’économie, l’assurance d’un commerçant a une franchise de 1000 euros.

      Alors contacte la "bourgeasse" pour savoir sur quel compte tu dois faire le virement.

      On s’est mal compris ?


    • Les commerçants des « bourgeasses » ???!!! Vous êtes sûr que ce ne serait pas plutôt vous le guerrier qui vivrait dans un monde parallèle. À moins que vous ne soyez l’un de ces bulots que l’on voit « militer » avec tant de sens de l’à-propos dans cette vidéo. Beuarh ! À bas le capital ! Beuarh, papa l’État, la caf ! Ma bourse ! Maman mon argent de poche ! CRS, SS ! Le jour où vous payerez des assurances pour un commerce et serez en mesure d’évaluer le coup ainsi que les conséquences de ce genre de situation, vous pourrez la ramener.


    • Ben moi je t’annonce que dans tous les cas, sa boutique sera close d’ici peu, comme toutes les autres boutiques qui ferment les unes les autres dans ce pays...


    • En effet, les commerces ferment les uns après les autres, je confirme. Les petits commerces marchent tellement fort que les « petites bourgeasses » qui les tiennent sont régulièrement obligés de les fermer. Vous ne vous reposez jamais ?!


    • Ben non Eric je ne me repose jamais, je méprise les petits héritiers qui sont trop branques pour avoir fait fructifier leur petit capital durement hérité. Ils sont ruinés, ben moi avec 0 de chez 0 en héritage je suis blindé. La roue tourne et moi je me marre.
      Et ce n’est pas moi qui ait commencé ce jeu là, je voulais pas au début, j’étais un gentil... mais la partie continue...Ce n’est parce que tu ne joues plus que le jeu s’arrête.

      Un bon petit bourge est un bourge qui finit à l’assistante sociale.

      Avoir une boutique en centre ville de Montpellier dans les bonnes rues piétonnes bien huppées, c’est sur, elle est partie de zéro...


    • Ce sont des gens qui travaillent, petit merdeux. Si à chaque fois que je cassais les trucs qui ne me plaisent pas, il y aurait sûrement pas mal de morveux comme vous avec la tête au carré entre autres choses. C’est d’ailleurs ce qui pourrait bien finir par arriver aux décérébrés dont il est question ici, parce que la vraie violence ils ne savent pas ce que c’est (jusqu’à présent ils ne goûtent qu’aux lacrymos, à quelques interpellations sans grande conséquence, la police étant réduite à jouer la pantomime vu que ces idiots utiles restent à terme une clientèle électorale quoi qu’ils en disent, contre la haine, le fasismeuh et les zeures les plus sombres no pasaran, bah ouais quoi !). S’ils goûtaient un jour à la vraie violence, quelque chose me dit que ça ne ferait pas long feu avec leurs dégaines de biscottes. On en avait vu défiler quelques-uns d’ailleurs chez l’ennemi juré BFM (lol) pour venir chialer la perte de leur camarade Meric. Bref, quand bien même certains commerçants hériteraient (tant mieux pour eux !), s’ils ne bossent pas ça périclite. Et même quand on est sérieux on n’est pas assuré que ça marche. Et puis qu’est-ce que ça peut vous foutre ? Essayez de faire quelque chose de votre vie sans vous occuper des autres, ça vaudra mieux. Ils ne volent rien à personne et rien ne vous force à être client. Par contre, dans la mesure où vous n’avez pas le profil du contribuable moyen, sans le fric et les impôts de ces gens-là qui vous sont comme du lait maternel, vous pleureriez votre mère. Je passe sur une bonne partie de votre commentaire à base de phrases qui ne veulent rien dire, gloubiboulga insensé. Vous débarquez d’un blog d’antifa ma parole, vous vous êtes paumé à un croisement ? Visiblement, vous ne vous reposez jamais en effet et il serait temps d’y songer sérieusement. Quand vous aurez atteint l’âge adulte et accumulé un peu d’expérience, on en reparlera de votre petit mépris de merde qui ne vaut rien. Retournez donc rapidement en classe, il y a du boulot.


    • @Perplexe,encore un "snowflake" embourgeoisé qui se prend pour un guerrier et défend avec un cynisme de petit puceau décérébré l’indéfendable...
      Si demain ça pète vraiment il n’y aura probablement plus de places en prison et c’est fort possible qu’une "bourgeasse" de petit commerçant endetté ou ruiné n’en ait plus rien à battre et,dans un coup de sang, vienne ravaler la façade à coups de cric ou de barre de fer d’un ou deux de tes petits potes les petits merdeux gauchistes,merdeux issus à 90% de la bourgeoisie ou des classes moyennes supérieures...
      Mais bon comme tu prétend être riche tu pourras toujours après leur payer un bon chirurgien esthétique ou un bon dentiste.
      Si les petits gauchiasses qui vivent jusqu’à 35/40 ans chez papa/maman avaient vraiment des couilles ils iraient mettre à sac les sièges sociaux de Goldman Sachs,Mac Donald,Google,voire celui de la BNP ou ceux des escrocs des entreprises monopolistiques à capitaux mixtes appartenant aux "copains et aux coquins" où l’état est actionnaire juste pour éponger les pertes avec l’argent du con-tribuable plutôt que les boutiques des petits commerçants des centre-villes,mais là pas sûr qu’ils tiennent plus de dix minutes avant que les chiens de garde de l’oligarchie arrivent en force pour les massacrer...
      Finalement les racailles des cités ont beau être incultes elles sont moins connes que vous,FI,NPA,Antifa,anarchistes libertaires = idiots utiles du système !!!


    • Mon bon perplexe :
      des milliers de gens ont commencé à zéro et ... je sais de quoi je parle !!
      Sache simplement que même si je ne m’en "était pas sorti", jamais je n’aurai pensé ou écrit comme tu le fais.
      Le drame de notre civilisation c’est bien ton genre d’ idéologie : les autres ils ont , donc ce sont évidement des salauds....
      Je te plains sincerement, ainsi que cette effroyable génération de lavasses qui s’est auto-créée depuis les années Mitterand.
      Un conseil : essaie de posséder une fois dans ta vie quelque chose ; puis de te le faire détruire par une bande de merdes et tu te rendras alors compte qu’il existe aussi bien autre chose que l’argent .... :
      par exemple l’envie d’être, de construire, d’avoir un petit rien ou même un peu plus que tu te seras démené à acquerir...
      Bon ok, pour avoir cela, il faut être quelqu’un ce qui, au demeurant, ne t’es pas encore arrivé.
      Bon courage pour tes premières actions, pensées, saines et constructives .....


    • P.S : Et plus il prétend être blindé, persuadé d’être crédible ! Laissez-moi rire ! Vous pensez que quelqu’un peut avaler ça ? D’autant que si c’était le cas, il y aurait comme un iatus avec le reste de vos propos arriérés.
      Quant à ceux qui héritent, le jour où quelqu’un vous transmettra quelque chose ou que vous aurez quelque chose à transmettre à une éventuelle descendance (par miracle), vous reviendrez nous parler de ce que vous en pensez. Et puis qu’est-ce que ça peut vous foutre ? Les gens sur lesquels vous daubez en bon puceau de la vie ont sûrement des motifs de mécontentement autrement plus sérieux que ceux des crétins dont il est question ici. Ennemis du capital ... quand il est dans la poche de l’autre !


    • @Eric
      Oulala que ta rhétorique est tintée de mépris petit bourgeois, toujours les mêmes poncifs "CAF, PAPA état etc.." . C’est ça la mentalité petite bourgeoise, un manque absolu d’empathie, et un jugement facile sur ceux qui sont restés sur le carreau depuis les années Mitterand (puisqu’on en parle lol).
      Et dans votre complexe de supériorité, teinté de mépris, vous vous arrogez le monopole du labeur et du mérite et quand les choses tournent mal pour vous celui des pleurs...

      Sinon, je connais des petits commerçants très méritants qui ne sont partis de rien, mais ils ne seront jamais en centre ville de grandes villes...

      Au même titre que la classe ouvrière, il a quelque années, la classe moyenne est en train de se faire manger par un plus gros poisson... Alors messieurs, avant que ce soit votre tour de finir à la CAF et dans les bras de papounet l’état, faites preuve d’empathie et d’indulgence à votre égard du futur...


    • J’ajoute que les gens et les boutiques dont vous parlez se contrebranlent bien de l’estime ou du mépris d’une poignée de neuneus juste bons à casser et de ceux qui les défendent. Et heureusement qu’il y a encore certaines des rues du centre qui ressemblent à quelque chose et sont bien plus attirantes que les crasseux qu’on peut voir traîner leur zone toute la journée en braillant, s’ivrognant, prenant la tête aux gens. S’il fallait compter sur eux pour quoi que ce soit, on serait bien ! Au lieu de théoriser, certains feraient mieux d’apprendre à attacher leurs lacets, à se laver, à parler moins fort dans les transports et lieux publics, à utiliser les poubelles (eux, les éco-lols !). Idem pour les faux étudiants mais vrais branleurs. Qu’ils ne s’occupent pas des autres mais de se bouger pour faire quelque chose de leur vie. Ensuite seulement, ils jugeront la terre entière si ça leur chante, mais quelque chose me dit que la réalité se sera chargée entre-temps de leur faire fermer leur bouche.


    • À qui la faute si vous êtes un cliché ambulant ?! Ma rhétorique n’est pas « tintée » de mépris puisqu’au contraire elle affiche ouvertement le mépris le plus total. Sauf que le mien, contrairement à celui que vous affichiez vous explicitement dans votre commentaire initial lamentable, est justifié. Et après votre commentaire initial, oser venir parler d’empathie et la solliciter, faut quand même un sacré culot et une tête bien creuse ?! Évitez-nous plutôt le mode racaille qui la fait à l’envers. Tous les autres commentaires vous ramassent également comme il se doit, ouvrez les yeux. Faudrait peut-être que les commerçants mettent des affiches sur leurs vitrines pour qu’on sache qui a eu des facilités au départ et qui n’en a pas eu ... histoire de savoir quelles vitrines on peut fracasser !!! Voilà qui améliorerait sûrement le sort des gens en difficultés, commerçants inclus. Il faudra sans doute qu’ils pensent à vous remercier de les aider à participer plus activement aux difficultés que traversent nombre de commerçants. Mon pauvre.
      Enfin, je ne m’arroge rien du tout, à l’inverse des merdeux qui s’arrogent eux le droit de tout casser, et de ceux qui les justifient, que ce soit les mêmes ou pas. Encore une fois, occupez-vous de faire quelque chose de votre vie.


    • Sacré Eric...
      Au regard de ton champ lexical caricatural, je constate le ravage intellectuel du confort des étrennes ...


    • Je vous avais pourtant dit de ne pas la faire à l’envers. C’est vous qui êtes une caricature ambulante. Vous constatez ... du vent Votre champ intellectuel se résume lui à un champ ... de ruines :-) ! À l’inverse on pourrait voir en vous un petit caliméro qui casse les « jeux » des autres parce qu’il n’a pas été aussi gâté qu’eux à Noël. Bouh, comme c’est triste, comme le monde est trop injuste et les gens trop méchants. Du coup je casse tout, na !


    • @ Eric :
      Regardez mon petit comment précédent, je pense que vous comprendrez, tout comme moi, à quel point nous perdons irrémédiablement notre temps à essayer d’aider à réfléchir notre "super perplexe" !!!
      Il y a bien d’autres combats, de vrais , qui nous concernent, et qui ont besoin de nous.
      Bien amicalement


    • Un petit commerçant, c’est très souvent entre 10 et 14h par jour pour gagner le smic.
      Les assurances posent une franchise, en cas de récidive, elles refusent d’assurer vitrine et local, dans ce cas il vaut mieux ne pas être dans la zone de défoulement des fachistes antifas, punk à chien et cassos de toutes origines.
      Là où j’habite, dans l’axe principal sur 500 m entre la gare et la mairie, j’ai compté 23 boutiques vides mais 3 kebabs, 3 épiceries orientales, 3 bars à putes.
      Autant dire que cette section de rue est finie pour le commerce.


    • Nous sommes d’accord sur l’essentiel @bo, bien évidemment. Cependant l’un n’empêche pas l’autre et l’on peut mener les choses sur plusieurs plans. L’aide est toujours la bienvenue. Cordialement.


    • Je suis un peu d’accord avec Perplexe et un peu aussi avec Eric.

      Décidément, les Chinois avaient vu juste : la vérité est bien le point d’équilibre entre deux contradictions.

      Très rares sont les entrepreneurs (petits ou grands) qui partent financièrement de zéro.

      Et tout aussi rares sont les commerçants locaux qui s’enrichissent au sens vénal du terme.


    • Oui, il y a des enfants qui n’ont pas reçu leur juste part de jeux.
      Et puis, il y a aussi ceux qui n’ont pas reçu leur juste part de JE.
      Le Je, l’ego.
      Lorsque la famille n’a jamais reconnu sincèrement leur capacité à exister, créer, réussir, travailler, penser de manière autonome. Alors ils cassent le JE, l’ego, des autres enfants.
      D’autant plus que, ayant ainsi été empêchés d’acquérir la confiance en soi qui est nécessaire pour oser s’élever, ils échouent souvent. Alors, pour paraître grand, ils ne ne croient plus qu’en un seul moyen : rabaisser autrui.
      Et c’est un cercle vicieux, puisque rabaisser autrui ne pourra jamais redonner confiance en soi.
      Et cercle vicieux supplémentaire, toute tentative d’aide est automatiquement reçue comme un dévoilement de leur handicap, c’est à dire encore une humiliation. Si on leur donne un conseil, il ne l’appliqueront pas mais se précipiteront pour soulager l’humiliation en assénant à quelqu’un d’autre ce même conseil.
      C’est comme les enfants battus qui ont tendance à reproduire ensuite sur autrui, ce qu’ils ont subi. La différence étant qu’ici il s’agit de violence psychologique.


    • Une question aux connaisseurs de Montpellier, vu que vous semblez être plusieurs :
      La ville était réputée pour être une des plus dynamiques de France depuis trente ans (à la louche). Or le tableau que vous brossez suggère que les "Trente Glorieuses" de Montpellier seraient terminées.

      Oui ? Non ? Depuis quand ? Pourquoi ? Comment ? Je suis preneur de toute info.


    • Êtes-vous sûre que ce soit la famille qui cassent l’égo, l’école, la société aiment bien formater les enfants pour qu’ils ne pensent pas par-eux même et s’ils ont des parents qui les poussent à penser par-eux-même, c’est très compliqué pour eux car ils peuvent remettre en question le savoir des professeurs, avoir une vision de la société autre que celle qu’on leur impose, d’ailleurs c’est une des difficultés rencontrée par des enfants qui vont dans des écoles parallèles, dans ces écoles, ils ont le droit à la parole et quand ils se retrouvent dans un système scolaire classique, ils ne comprennent pas qu’ils doivent se taire, que penser par-eux même est interdit.


    • @anonyme
      Notez que je n’ai pas prétendu que seule la famille pouvait être néfaste.
      Mais elle est le facteur le plus important, parce que c’est là que commence le développement de la personnalité de l’enfant. Si elle s’est construite saine et solide (pour son age) lorsque arrive l’age de l’école, s’il n’est pas rongé par le doute, il survivra à une mauvaise école.
      Et les parents peuvent lui expliquer que de toutes les façons il aura dans sa vie d’autres périodes où il devra se taire et garder pour lui ce qu’il pense. Et puis, relativisons, les 3/4 de sa vie se passent en dehors des heures de cours. Et puis il peut aussi apprendre tout simplement, en remettant à un peu plus tard le moment de la pensée critique.
      Ce qui peut être plus sérieusement perturbant, c’est lorsque les parents ne sont pas d’accord avec le contenu de l’enseignement et ont peur que l’enfant leur échappe. Il faut s’efforcer de rester optimiste. Lui expliquer sereinement pourquoi on croit ce que l’on croit, sans se crisper en lui prétendant que l’on aurait le monopole de la vérité.

      Et inversement, il y a des enfants pour qui l’école fournit une sorte de refuge psychologique sécurisant, parce que par rapport à une famille très déstabilisante, les règles du jeu y sont plus claires, et les possibilités d’être valorisé y sont plus sérieuses. Ils seront soumis au système scolaire, mais cette soumission ne rend pas fou, donc pour eux elle est un moindre mal.
      Mais ils pourront avoir du mal à sortir du système scolaire, et il n’est pas rare qu’ils deviennent profs, lorsqu’ils en ont les capacités.


    • Je vous ai mal comprise, pour le survivalisme à l’école, je trouve cela, un peu dommage, à mon sens un enfant devrait s’épanouir à l’école et non survivre.
      Justement, parfois le souci est là, ils doivent se taire et subir, mais en effet heureusement il n’y a pas que l’école, je pense quand même que sur certains sujets, il faut être ferme, en tout cas, moi je l’ai été, par exemple pour les vaccins.
      Quand à la soumission au système scolaire, si on écoute Madame Sigaut Marion, , cela peut-être remis en question.


    • N’allez pas encourager les antifas Damien P., pitié ! :-) Quant à JP, lui si éloigné du moi-je avec ses bons Je de mots (trop lol), on croirait un élève de 1ère année en psychologie de bazar ou quelqu’un qui aurait du mal à gérer ses petites vexations à deux balles, qu’il évite de jongler entre les positions tour à tour de fausse victime et de donneur de leçons à deux balles, ça ne colle pas. Et qu’il se concentre sur ses saillies sur « le prof » qui n’est pas selon lui, je cite notre cador, « une entité intellectuellement autonome ». On aimerait que vous ne le soyez pas, ça vous ferait une circonstance atténuante :-) Mesure et humilité qui placent idéalement pour la ramener. Personnellement je m’adresse à des personnes précises et pour des commentaires précis, le jour où vous me verrez sortir des trucs pareils, on en reparlera. Sacré spécialiste de l’éducation nationale. Il se trouve que sur ce fil le premier commentaire lamentable a provoqué des critiques virulentes et justifiées.


    • @Eric
      jusque là, il n’était évident que pour vous et moi que ce commentaire ci-dessus parlait des raisons pour lesquelles vous jouez au petit caïd du forum. Je ne m’explique pas pourquoi vous avez eu l’imprudence d’en faire ainsi la publicité, mais bon. J’aurai préféré que vous sachiez vous contenter du plaisir de votre petite farce effectuée un peu au dessus, sous le pseudo de "anonyme"
      - vocabulaire identique
      - orthographe identique
      - ponctuation très différente. Et invraisemblable au point d’être incompatible avec le vocabulaire et l’orthographe. Donc c’était du fake.
      N’insistez pas, vous êtes en train de vous donner en spectacle.
      Salut.


    • En effet je suis moins faux-cul que vous, je ne vous le fais pas dire. Je vous aide à être un peu plus franc, j’accepte donc bien volontiers votre introduction car c’est à mes yeux un compliment, si ce n’est sur le terme de racaille, qui correspond à ce que je dénonçais initialement (mais je sais que ce n’est encore dû qu’à votre petit orgueil froissé). Merci donc. Sinon, vous êtes de plus en plus tordu. il y a un intervenant qui poste régulièrement sous le pseudo de @anonyme, il risque d’apprécier s’il s’agit de lui. Bravo Sherlock ! Quel nez et quel coup double ! :-) Vous êtes très doué en étude de texte, vraiment félicitations ! L’éducation nationale a fait du bon boulot sur ce coup-la ! Bref, c’est mal essayé comme tout ce qui est minable. D’ailleurs, ce ne sont pas les racailles qui essaient de la faire à l’envers des fois ?! Je sais moi que vous n’en êtes pas une, mais faites tout de même attention. J’ai l’impression que vous ne vous rendez pas compte à quel point vous vous ridiculisez. Parler de caïd quand on n’est même pas capable de garder durablement un pseudo sur un forum, et essayez encore une fois de la faire à l’envers justement, faut oser, mais vous avez décidé de tout oser. La prochaine fois, soyez franc du collier et évitez de faire le malin ou si vous cherchez, ayez au moins le minimum de dignité qui consiste à juste assumer et à ne pas venir couiner ensuite en mode pleurniche (ouin-ouin vous êtes trop méchant, vous nous faites une pub M&M’s ma parole !) au seul motif que vous ne savez pas admettre vos torts et balancez n’importe quoi dans l’espoir de faire vainement illusion. Encore de l’inversion, décidément. Quand on est capable comme vous de troller, ça ne le fait pas, surtout quand comme vous on est si attaché aux commentaires qui ne sont pas hors-sujet, ce n’est pas de votre standing. Excellent conseil de fin, ne reste plus qu’à vous l’appliquer. « Salut » ...


    • J’ai rencontré un caïd, un vrai de vrai, je le connais depuis longtemps, je lui disais bonjour de loin, c’est un mec que j’aime bien, que j’ai connu gamin, là je le rencontre, il me raconte ses déboires, c’est un peu hard, et ça me fait chier pour lui, il me parle de son père (un brave homme), décédé et de son gamin qui merde, il voudrait bien qu’il reste dans le droit chemin, sur le coup, je me marre, il ne trouve pas ça drôle, moi si.
      On discute de l’éducation des enfants, quand je lui dis que moi aussi, j’ai des soucis avec le mien, il se marre, on arrive à la même conclusion : élever des enfants, c’est parfois compliqué.
      Tout ça pour dire,il y a des gens comme ça avec qui on discute de la vie, je suis heureuse de les rencontrer, ça fait un bail qu’on s’est pas vu, des nouvelles de la famille, des chagrins, des projets, bref la vie, ce que j’aime chez ces gens là, c’est direct, il a merdé, il est tombé, il s’est relevé, il a réfléchi, il continue, il change de direction, mais jamais il ne se l’a joue, c’est des mecs particuliers, ils ont galéré, puis ils sont presque devenu des sages, du coup, ils aident d’autres personnes pour de vrai, quand je leur parle, ils réfléchissent, c’est un peu comme des guides, ils n’ont pas la science infuse, juste une bonne connaissance de la vie.
      Peut-être que je ne le reverrai jamais, peut-être qu’il changera de trottoir, peut-être que je changerai de trottoir, mais lui, je peux le regarder dans les yeux et si ce mec là, me dit, tu déconnes, je me poserai et je réfléchirai longuement, parce que ce mec là s’il me disait cela, c’est que j’aurai merdé.
      C’est qu’une histoire de caïd, mais elle est vraie.
      Chacun ses guides, les miens, ce ne sont pas des saints, ils sont généralement pacifiques mais ils connaissent la vie.


  • Anti-capitalises (de pacotille), anarchistes, anti-fa etc etc Ils ne savent que casser et détruire. Mais détruire est aisé, par contre quand il s’agira de reconstruire on verra s’ils seront là.


  • "J’ai plus de respect pour un CRS fils de paysan que pour un étudiant protestataire fils de notaire"

    Pier Paolo Pasolini.

     

  • Il faut être conscient que 1) Macron n’est pas libre sur la scène internationale 2) pour le lui rappeler il peut y avoir des agitations plus ou moins provoquées

     

  • #1944182

    Ce sont des connards, rien que des connards : le niveau est pathétique, et cette députée affligante, et le connards et sa moumoute a coté avec son foulard palestinien :
    toute cette clique : anti -fa, bds,certains (je dis bien certains) cheminot et syndicat caca comme disait coluche,étudiants et migrants : tous ensemble pour saloper, détruire a petit feu nos provinces , notre pays : ok ! je ne suis pas un fan des banques : bien au contraire, mais flinguer, casser des commerces ou ses gens : comme le couple de commercant désemparé par la violence et leur magasin cassé : ils sont triste, qui plus est ne furent pas protégé par les crs.
    Et les inscriptions foireuse niveau cm2 : coupe de France de la casse/nantes,montpelier...........................que dire de plus, tellement c’est naze, tellement cela sent le branleur qui fait sa rébéllion et qui plus tard sera rangé comme une lopette de bobo infographiste ou dans le marketing.
    dans une époque lointaine, je fus virulent et j’ai meme participé aux manifs anti loi devaquet : j’ai vite compris, que cela ne servait a rien de casser : car apres tu vas raquer, oui ces connards et connasses de trou du cul pro migrant et anti -fa sol la mi ré do n’ont aucune conscience politique : je paris qu’ils ont tous un smartphone et que certains jouent aux jeux videos.
    DES BALTRINGUES.

     

    • Je joue aux jeux vidéos (rassurez-vous, je lis aussi les livres et j’écoute les musiques) mais je suis d’accord avec-vous, est-ce que c’est un problème ?


    • On sent dans vos mots que vous avez été un ancien connard, peut-être donc que ceux d’aujourd’hui comprendront comme vous que c’est pas bien de casser.
      Moi perso, je n’ai jamais rien cassé car on m’a toujours expliqué depuis petit que les objets étaient fabriqués par des prolos.
      J’espère que vous n’êtes pas l’abruti qui a explosé ma fiat panda sur un parking d’université par plaisir, car ça ne m’étonnerait guère. J’ai toujours halluciné sur la capacité qu’avaient certaines personnes à se mettre à cracher sur ce qu’ils étaient autrefois. Aller leur donner des leçons directement, ça sera plus utile qu’ici sur ER, où les gens sont à l’opposé des casseurs.


  • "ZAD partout".... ZAD comme "Zone À Détruire" ?


  • Attention à ne pas faire l’amalgame entre les étudiants sérieux soucieux de leur avenir, et les étudiants gauchistes post 1968.

    Quant à la police, oui elle a un sens du réel, mais on est aussi en droit de critiquer que certains policiers soient aux ordres et empêchent toute révoltes, même légitimes.

    Quant au blocage des universités il est certes critiquable, mais que faire pour témoigner de son mécontentement face à la réforme de l’université ?

    Macron veut faire de l’université un endroit pour les RICHES.

     

    • Que faire ? Faire du réseau. Comme eux font depuis 200 ans. Et ça marche.
      Pour cela, il faut arrêter de péter plus haut que son cul, être humble, travailler ses cours, trouver ou créer un emploi, et là on aura une force qui fera le poids.

      Vous croyez sérieusement qu’il va sortir quelque chose de bon, productif et révolutionnaire de cette bande de gauchistes punks à chien non-binaires et drogués...
      D’ailleurs, la solution, elle est là : ces gens qui bloquent les facs (les facs françaises sont les plus déguelasses et les pires du monde grâce à ces gens, en passant) sont totalement illégitimes et n’ont aucune raison valable d’être à la fac.
      Ce sont les pires élèves, qui ne savent pas écrire, qui ont un niveau de réflexion et de culture politique nul, qui gobent servilement en se croyant indépendants toutes les merdes du système qu’on détecte pourtant à 100 km comme la théorie du genre...
      Il ne méritent pas d’avoir eu le bac ni le brevet et leur place n’est donc pas à la fac, point.

      On n’a pas le niveau, on n’a pas de place.
      Au nom de l’égalité, je ne vais pas laisser le tout-venant piloter un avion...

      Vous croyez que c’est une réflexion et une révolte de haute lutte que de commencer l’année en novembre, de faire grève de décembre à avril, de finir en mai, et d’exiger d’avoir 10/20 aux partiels (ça c’est vu à Toulouse) ou 12/20 (ça c’est vu à Lille) sans rien foutre, sans avoir fourni d’effort, de travail ? C’est ça leur vision de la société ?

      Si un petit branleur va travailler en tant qu’apprenti chez un artisan boulanger, qu’il ne fout rien durant 3 mois, puis exige son salaire, que va-t-il se passer ?
      Le boulanger qui se lève tous les matins à 4h depuis 30 ans va lui foutre un coup de pain de campagne de 5 kg dans la gueule, et là il aura retenu la leçon et ne s’avisera plus de faire le kéké.

      Au nom de l’égalité, on prend le type à 18/20 qui a travaillé d’arrache-pied, le type qui n’a rien glandé à 2/20, on fait la moyenne et magie, on met 10 aux deux ?
      Pareil pour les sportifs ?
      L’équité doit primer, pas l’égalité.

      Ces jeunes vivent dans le doux monde des concepts abstraits et abscons inapplicables.

      Donc ce sont justes des petits gars qui ne veulent rien faire et dont les parents ne les ont pas assez corrigés dans l’enfance...

      Du reste, il faut une grosse réforme de la fac, rehausser le niveau et faire de la sélection à l’entrée, ou du moins, on donne une chance au début, mais on sélectionne sévèrement à la fin de chaque année.


    • Bonjour, pourquoi écrivez-vous que Macron veut faire de l’université un "endroit pour les riches" ? Quelle rapport avec cette réforme de l’université ?

      Merci


    • La preuve que ces "étudiants" (il faudrait s’arrêter une minute sur le terme...) ne sont que des "anticapitalistes" de pacotille, c’est justement qu’ils veulent se battre pour entrer à l’Université du Capital...
      Quant à la casse comme modus operandi pour abattre le Capital, c’est le niveau 0 de la réflexion et de l’analyse, celui de Bakounine et consorts.
      Tous les indices sont là : les slogans sur la murs, le tract qui résume tout...


  • Ce que tous les "révolutionnaires" en herbe ne comprennent pas, c’est qu’en France, il y a beaucoup plus de gens qui s’accommodent et vivent de la mondialisation que de gens qui la rejettent radicalement. Les dernières élections présidentielles l’ont prouvé et le prouveront encore. Tout est sur des rails depuis des décennies et tout se corrèle en ce sens.

     

    • Mais, heureusement, les dernières élections présidentielles prouvent plutôt le contraire de ce que vous croyez.
      Reprenez les scores du premier tour...


    • Il est toujours bon de rappeler cette évidence, qui s’impose à tous.

      Même les Espagnols, quand ils ont eu, il y a à peine 3 ou 4 ans, 20% de chômage (de chômage officiel, bien sûr) n’ont pas significativement réussi à faire bouger les lignes de leur gouvernance nationale.

      Même les Grecs se sont tous faits menotter à la dette de leurs banques.

      Vous imaginez la marge que les élites ont en France - et ce qui nous attend.


  • Où sont les défenseurs de la Démocratie et des droits de l’Homme ?l’extrême gauche est sans cesse en train de menacer, d’insulter et de casser...et c’est le silence dans les médias et les partis politiques de gauche. Entre l’extrême gauche, l’islamisme, la traîtrise des élites et l’apathie du peuple...la France est mal barrée.

     

    • La question que je me pose, est-ce un problème d’être d’extrême gauche si la vie que l’on mène correspond aux idées, aux valeurs que l’on défend, j’ai plus de mal à comprendre un bobo gocho qui va vivre sereinement dans un quartier chic et qui va défendre des idées de gauche, il va dire, l’immigration c’est bien, les quartiers c’est génial... est-ce que Moix irait vivre en cité ? Est-ce que Mélanchon est vraiment représentatif des idées d’extrême gauche, représente t-il la France insoumise alors que dans ses propos, on sent qu’il débecte ceux qu’il est censé représenter
      Il y a je pense extrême gauche et extrême gauche.
      Il y a des mecs en fac qui n’ont jamais bossés de leur vie et il y a des mecs qui bossent pour payer leur étude, il y a des parents qui vendent le peu de bien qu’ils ont pour payer les études de leur enfant, il y a des mecs qui s’ils ne peuvent pas passer leur examens seront dans la merde.
      J’ai beaucoup de respect pour Simone Weil, elle parle de son expérience à l’usine, elle vit cette expérience.


    • Mon fils m’a parlé de Le Pen pour la première fois aux dernières élections, de sa part c’était hautement surprenant, il m’a dit, j’ai un pote qui a du partir des Emmaüs pour laissé sa place à un migrant, il n’a pas compris qu’on puisse virer son copain, pourtant il a eu une scolarité dans une école très Le Pen et il est toujours resté fidèle à ses idées pendant toute sa scolarité.
      Une partie des jeunes aiment la justice et ne sont pas dupes de ce qui se passe au pouvoir, peut-être pas d’une manière politisée mais à travers l’école de la vie.


  • Les grévistes de la Fac Paul Valéry de Montpellier sentent un peu le cannabis, mais ils ont un programme de revendication excellent.
    Il va au plus urgent, et devrait rallier tout le monde.




    Macron Démission
    et en attendant, grêve illimitée




  • Grace aux antifas, toutes formes de contestation n’aura plus de légétimité. Ils ne font qu’ajouter leur violences à la merde ambiante. Pensent ils qu’ils vont apporter du mieux par leurs actes de destruction ? Mais que fait la ligue de délation anti haine ? MERDE ! QUAND MEME !


  • Un mélange de zonars antifa zadiste punkachien gauchiste. Des bons gros déchets à ramasser à la pelleteuse. Tous ces crétins finis sont responsables de la descente de la France et pleurent sur les conséquences de l’election de macron, qu’ils ont porté au pouvoir, soit en votant pour, soit en votant contre lepen, soit en s’ abstenant. La prochaine fois ils activeront le peu de neuronnes qu’ils possèdent.

     

  • Au moins, ils ont mis un accent circonflexe à "brûle". Ça sent le fils de prof et le p’tit bourge.


  • J’ai malheureusement été obligé de traverser cette manifestation samedi et j’ai vu ces jeunes salopards briser des vitrines devant mon nez. J’ai appelé la police puisque dans cette rue je ne voyais pas l’ombre d’un uniforme. Le policier au téléphone, à ma grande stupéfaction, m’a répondu de les stopper moi même car la police ne désirait pas recevoir des coups et a enchainé qu’il n’avait plus rien à me dire tout en me raccrochant au nez....J’ai appris plus tard que ces jeunes décérébrés avaient sorti une commerçante de son magasin pour la frapper au visage. Et que dire aussi de ceux qui manifeste à côté des casseurs sans lever le petit doigt ? Mais quelle honte.

     

    • #1944594

      J’ai appelé la police puisque dans cette rue je ne voyais pas l’ombre d’un uniforme. Le policier au téléphone, à ma grande stupéfaction, m’a répondu de les stopper moi même car la police ne désirait pas recevoir des coups et a enchainé qu’il n’avait plus rien à me dire tout en me raccrochant au nez....



      Enorme. Il faudrait pouvoir enregistrer des appels de ce genre.


    • Les zadistes, fachistes anti-fa, gauchiasses hystériques sont encadrés par des trotsko-socialos cinquantenaires qui donnent directives et mots d’ordre, les fachistes zadistes anti-fa n’ont pas un nombre de neurones suffisant pour la moindre initiative personnelle autre que rouler un joint, descendre une biére et attaquer en nombre une personne seule.


    • Le policier au téléphone, à ma grande stupéfaction, m’a répondu de les stopper moi même car la police ne désirait pas recevoir des coups
      Je pense que vous mentez.


    • Les "gauchieux" les plus radicaux et organisés dans l’action sont méthodiquement noyautés et formés par la droite la plus dure et institutionnelle de l’état, voilà pourquoi la police laisse faire.

      Terrorisme social.

      Ceci étant dit, je doute que, symboliquement, détruire des enseignes de grands groupes, des saloperies de bagnoles et du mobilier urbain, soit vraiment anodin et simplement du vandalisme gratuit.

      Pour info, il y a près de 20 000 personnes sur NDDL cette semaine.


    • @JP

      Cette histoire m’est arrivé aussi et c’était il y a plus de 20 ans et a Rueil Malmaison. Ni la municipale, ni la nationale n’ont voulu se déplacer pour mettre un terme a un rodéo sauvage qui se déroulait tous les soirs durant l’été. Motif : ils ne voulaient pas se faire tabasser.

      J’ai bien dit : Rueil Malmaison.


  • Réponse à "mondialo-septique" ; oui j’aurais bien aimé pouvoir enregistrer cette conversation d’ailleurs, eux ne se gêne pas pour le faire. Dans le cadre d’un raisonnement des plus basique, je lui ai quand même rappelé que c’était le boulot de la police et pas le mien puisque je ne suis ni dans les forces de l’ordre, ni championne de karaté et ni Lara Croft et encore moins suicidaire face à une vingtaine d’excités du bulbe sans la pulpe. Entre nous, j’ai aussi appelé par curiosité mais je crois que dans le fond je ne fût pas étonné plus que ça par la réponse de ce policier. Que la police ne se déplace pas même si on est en train de t’exploser la cervelle à coup de pelle, c’est plutôt légion à Montpellier. Je prie pour que mes proches et moi même n’aient jamais à avoir besoin d’eux.


  • Ahh Montpellier... Jolie cité malheureusement dégradée par des décennies de socialisme. Je n’ai jamais vu autant de punks à chiens, et de bastons dans le tram entre population exogène.


  • #1945225
    le 17/04/2018 par PER CAPITA .................
    Le centre-ville de Montpellier saccagé après une "manifestation (...)

    Gouvernement incapable de maintenir l’ordre et de poisser "50 punks à chien" mais qui se mêle d’aller jouer les "hors la loi" en attaquant la Syrie !..

    Sans vergogne tout ce petit monde de minus habens !..


  • Montpellier et le sud de la France sont minés par les antifas, punk à chien, roms, gitans, gauchistes ultras. C’est un moyen de faire pression sur le peuple et non le gouvernement, et de se constituer un vivier de voix pour les élections locales. Y a un ptit billet à se faire.


Commentaires suivants