Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Le gouvernement court-circuite un amendement visant à protéger les ménages fragiles des frais bancaires

Avec cet article, pour ceux qui n’auraient pas encore compris, on voit de manière très claire que ce gouvernement travaille pour la Banque et pas pour le Peuple.

La Banque ne doit surtout pas souffrir, alors on fait souffrir les pauvres, et la pauvreté est un marché, et fort juteux : en 2018, la Banque a extorqué plus d’un milliard aux ménages fragiles (les pauvres) qui avaient déjà des difficultés financières, par définition !

L’avidité de cette grande Salope n’a pas de limites.

 

 

La banque, c’est l’usure et la répression, pour ceux qui ne peuvent pas rembourser ou qui ont la tête sous l’eau. La Banque a besoin du Pauvre ou de l’Endetté comme le parasite a besoin du chien.

 

Pouvons-nous vivre sans la Banque ? Au vu de la complexité de l’économie, non. La question serait plutôt : le politique peut-il reprendre le pouvoir sur la Banque ? Sachant que depuis deux bons siècles déjà la Banque domine le politique, il va falloir un sacré travail de conscientisation pour retourner le rapport de forces.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

« Honteux ». La sénatrice du Parti socialiste (PS) Laurence Rossignol n’a pas caché pas sa colère, en ce jeudi 7 mai, pendant l’examen de la loi sur l’état d’urgence sanitaire, qui doit être votée par l’Assemblée nationale.

 

Après un va-et-vient avec le Sénat, qui a modifié le texte en profondeur, le gouvernement cherche en effet à supprimer une mesure introduite dans la loi par le groupe socialiste au palais du Luxembourg, qui visait à protéger « les ménages fragiles des frais et commissions pour incidents bancaires » pendant la durée du confinement.

 

 

Récapitulons : le Sénat examinait en début de semaine le projet de loi établissant le cadre juridique de l’état d’urgence sanitaire, qui intègre notamment « les enjeux du déconfinement ».

[...]

Dans ce cadre, le groupe socialiste a également fait passer un certain nombre d’amendements, dont le n°121, adopté en séance publique malgré l’opposition de la commission et du gouvernement : cet amendement ajoute un article 6 ter au projet de loi, disposant que « les familles et personnes en situation de fragilité financière » doivent être « exonérées des commissions perçues par un établissement de crédit à raison du traitement des irrégularités de fonctionnement d’un compte bancaire et des facturations de frais et de services bancaires durant toute la durée de l’état d’urgence sanitaire ».

Pour justifier cette exonération, les socialistes rappellent qu’un foyer en difficulté financière sur cinq est prélevé à hauteur de 500 euros par an par les banques, une somme « bien supérieure à ce que les ménages précaires peuvent assumer » et qui témoigne d’après ces sénateurs « d’une injustice financière forte ». En raison du décuplement des contraintes qui résulte du confinement, l’amendement se proposait donc de les alléger temporairement le temps que la situation revienne à la normale, « en tant qu’outil complémentaire de protection sociale » pour les plus précaires.

 

Le gouvernement au secours des banques

C’était sans compter sur la volonté du gouvernement, bien décidé à ne pas laisser passer cette modification de la loi. Depuis ce mercredi, le texte, qui a été largement approuvé dans sa version remaniée au Sénat, est examiné par l’Assemblée nationale. Et le gouvernement a déposé un amendement à l’objectif simple : « Supprimer l’article 6 ter introduit au Sénat ». L’exécutif se justifie en arguant que la disposition introduite par les socialistes « constitue un cavalier législatif », c’est-à-dire qu’il n’aurait « pas de rapport avec l’objet de la loi qui vise à adapter le régime d’état d’urgence sanitaire ».

Le gouvernement rivalise ensuite d’arguments pour défendre l’intérêt des banques, estimant que la mesure de protection des plus précaires porterait « une atteinte disproportionnée et sans compensation à l’équilibre économique de contrats existants », qu’elle pourrait « créer des effets d’aubaine importants » en « réduisant les incitations à honorer certains paiements dus », ou encore qu’elle représenterait « un coût important pour les établissements bancaires alors que ces derniers sont fortement sollicités pour l’effort de maintien de l’activité économique »...

Lire l’article entier sur marianne.net

La Banque ou le peuple ?

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le règne des assassins, des traitres et des tyrans ne dure qu’un temps

     

  • Les banques pratiquent une politique systématique de racket et pour les plus précaires, c’est le non-droit car elles peuvent prélever sans objet. Il est ainsi possible de continuer des prélèvements indus après le remboursement intégral d’une dette au montant fixé par décision judiciaire avec justification du trop-perçu par une facture d’huissier !
    Elles poursuivent même le client dans la tombe après suicide, cherchant par tous les moyens à ce que les descendants ou les proches, en acceptant la succession continuent de payer.


  • Ah ! Les discrètes pressions des "Amis du Commerce et de l’Industrie", comme on disait au 19ème siècle... Tout fondu maintenant dans la banque.


  • Non seulement , ils ont foutu ce pays dans une merde monstre, mais en plus ils viennent nous faire le fond des poches. Comment peut-on être plus cynique ?
    Quel est le but de ce gouvernement, mis à part tuer la population pour rétorquer « si certains veulent réclamer des comptes alors qu’on bosse comme des fous, qu’ils le fassent ! Les Français jugeront sur les pièces » ;
    À ça c’est sur qu’ils vont juger sur pièce ,et il va falloir planquer tes miches avec toute ta troupe et le boulet de l’Élysée


  • Si tu prends 50€ a tous les riches tu gratteras peut être 500 000€ mais si tu prends 5€ a tous les pauvres tu va ramasser des dizaines de millions d’euros .


  • Les banques ou sangsues du peuple . Dans les années 1965,1970, les comptes en banque n’étaient pas obligatoires, donc les frais bancaires n’existaient pas , puisque les payes étaient en argent liquide et pour la plupart des achats et dépenses quelconques. Les commerçants étaient payés en argent liquide, et tout fonctionnait de la sorte .Par la suite,les comptes bancaires sont devenu obligatoires, on sait depuis lors pourquoi, et le but de toute cette mascarade . Prendre des frais bancaires alors que le peuple n’a rien demandé .Toujours pareil .Mais surtout pouvoir tracer le consommateur ,tel est le but aussi .


  • "La solution viendra des pouvoirs publics".

    J’ai failli tomber de ma chaise en entendant une ânerie pareille !

     

  • Forts avec les faibles et faibles avec les forts.

     

  • Moi la Société Générale pour la nommer, étant donné que je passe ma vie la tête sous l’eau, me ponctionne 8 euros + 8 euros + 8 euros...
    + 17 euros par trimestre à l’échelle européenne.
    Au total facile 50 balles par mois, alors que tout est automatisé, zéro main d’oeuvre : c’est du pur racket !
    Et quand vous avez un gros chèque à la fin du mois (loyer) qui doit passer mais que y’a pas les fonds, vous avez 4 jours pour les trouvez, sinon la Banque de "France" constitue un dossier et là c’est 200 à 300 euros les frais !

    Chose que j’ai réussi à éviter jusque-là, je pratique le jeûne...

    Ce qui m’inquiète c’est que les patrons de brasserie, de café, de restos, de cabarets etc, si leur boîte coule, en tant que patron ils n’ont droit à aucune indemnité chômage !!! Ça c’est scandaleux. Et après on s’étonne que les suicides augmentent.
    C’est pas le virus qui tue, Macron, c’est ta politique !

     

  • Les gueux ne semblent pas vouloir se réveiller. On les a volé, on les a frappé, on les a revolé, on les a humilié, on les a re-revolé, on a assassiné leurs aînés, on les a re-re-revolé, on les a pucé tracé vacciné y compris leur marmots, on les a re-re-re-revolé, on les a lobotomisé à leurs frais, et on le vole encore. Et toujours pas de réveil. Je crois que même si on tue leurs enfants ils penseront que c’est pour leur bien...

     

    • @Keuf you
      Quand tu penses que des mougeons veulent un durcissement du confinement et d autres font de la délation pour balancer leur voisin récalcitrant qui est sorti 2 fois plutôt qu’ une, je me dis que décidément les moutons français sont arrivés à un degré de soumission tel qu on ne pourra pas faire marche arrière, à moins d une vraie insurrection


    • Laisses les finir leur mandat et laisse venir......ils n’auront pas toujours une escorte autour même si ça change pas grand chose dans certains domaines et dans deux ans ils se feront botter le train dans la rue si ça ne va pas plus loin...... mais bref.....


  • Elle est pas belle leur pièce de
    Théâtre ?
    Rossignol qui nous la joue indignée
    alors qu’elle fait parti du sérail.
    C’est bien elle qui disait que les
    enfants n’appartiennent pas aux parents.
    Et le journal Marianne il s’attendait à quoi
    les fourbes/faux gauchistes en appelant
    à voter Macronne.
    Dénoncer, s’indigner, s’offusquer, blablabla
    ils ne savent faire que ça.
    Au bout du compte ça change quoi pour
    les petites gens ?
    Qu’est-ce qu’ils préconisent ces journalopes
    à part nous la refaire à l’envers aux
    prochaines élections ?
    Ils sont tous de connivence.

     

  • Bonjour,

    Cette assertion est discutable : "Pouvons-nous vivre sans la Banque ? Au vu de la complexité de l’économie, non."

    D’un point de vue technique, la technologie blockchain rend déjà le système bancaire obsolète en faisant mieux que le tiers de confiance historique, de manière anonyme et décentralisée, avec un niveau de sécurité plus élevé. Vires in numeris.

    Par exemple, vous pouvez ouvrir un compte Exodus sans aucune entrave. Faites le test. Vous devenez votre propre banque Suisse et pouvez commencer tout de suite à recevoir et échanger avec le monde entier sans frais inutiles, sans organisme parasitaire.

    En ce qui concerne la fonction de prêt, il est parfaitement envisageable de développer une épargne en cryptomonnaie des ménages et des entreprises.

    Ainsi, sous une forme coopérative, vous pouvez imaginer de réaliser des services de prêts en regroupant les acteurs qui souhaitent prêter dans un cardre vertueux, et définir les conditions de l’entraide via des contrats intelligents, reposant sur la même technologie blockchain. Vous pouvez donc prendre la main sur l’orientation de projets solidaires à financer, dans l’économie réelle, tangile, ce qui vous semble proche de vous et de vos aspirations.

    Il en résulte que le seul frein est l’aspect légal, le temps et l’inertie à la compréhension des masses à l’existance et à l’utilité d’une telle alternative aux banques privées et à l’argent dette.

    En supprimant la logique de la dette, l’usure, les impôts et les taxes ; grâce aux citoyens qui comprennent bien ce qu’est la création de valeur, le peuple n’a nul besoin de politique corrompu, menteur et manipulateur, pour organiser la solidarité et la répartition des richesses. Le peuple lui-même peut faire don de surplus et orienter ces projets pour atteindre une prospérité jamais égalée, qui n’était pas possible d’espérer dans l’ancien ordre mondial.

    Une démocratie qui récupère le pouvoir sur la monnaie peut décider d’une création directement reversée dans le portefeuille des citoyens, en échange de fonctions sociales, comme par exemple : la création d’une fôret nouricière à travers tout l’hexagonne. D’une pierre plusieurs coups... C’est à dire : 1. les citoyens gagnent leur autonomie alimentaire, 2. ils sont récompensés pour ça, 3. plus de transport polluant pour faire venir des légumes qui sont meilleurs et plus frais à côté de la maison, 4. augmentation de la biomasse et de la biodiversité en général, 5. plus de chômage, etc.

    Cordialement

     

    • D’où sort le bitcoin et toutes ces monnaies virtuelles de geeks ??
      Et ces fameuses Blockchain elles sortent d’où,des mines des nains de la Moria ??
      Ce genre de monnaies parallèles attirent surtout les escrocs et les mafias,pour des raisons différentes,qui eux aussi gravitent dans des univers parallèles...
      La plupart des gens se méfient â juste titre et n’y comprennent rien et même beaucoup de ceux qui pourraient comprendre n"ont pas le temps ou ne voyent pas l’utilité de s’intéreser au problème...
      Les mecs vous êtes dans votre trip mais comprennez-bien que 95% des gens n’en veulent pas de vos monnaies virtuelles,ils souhaitent une société plus ancrée dans le réel pas une fuite en avant dans la schizophrénie des mondes virtuels...


    • Je ne connais rien aux monnaies blockchain. Il m’apparaît néanmoins que les enthousiastes promoteurs de cette monnaie ne parlent jamais de l’aspect pratique de la monnaie, c.a.d. du paiement en magasin, en agence, en ce qu’on veut etc etc. Je comprend bien qu’il s’agit d’un super moyen intègre de stocker de la valeur, mais que vaut cette valeur si on ne peut payer avec ?

      Ceux qui contrôlent les circuits de paiement contrôlent l’ensemble, le pouvoir, le reste n’est que distraction.


    • Faut arrêter les délires de blockchain, cryptos et tout ce bordel !

      Qui détient les réseaux ( les tuyaux en cuivre ou en fibres), soient les états, soient des méga multinationales !
      Qui détient les serveurs ? des multinationales !
      Qui fabrique les ordinateurs ? des multinationales !

      Complètement d’accord avec Vincent%, ce que veulent les gens c’est de la simplicité, une monnaie matérialisée, qui permet d’acheter sa baguette, et ses légumes au marché, payer le camarade qui t’aide pour réparer ta bagnole ou couper des arbres, et basta !

      Vous me faites marrer avec vos lubies technos, par qu’avec les cryptos, à part acheter sa came ou un gun dans le Deep, vous achetez quoi IRL ?

      Sans vous en rendre compte, les cryptos ça implique que du business à distance, via le réseau, donc via des infrastructures que le citoyen ne contrôle pas, comme c’est actuellement le cas pour les banques !

      Ce que veut le système, nous séparer, nous foutre la méfiance IRL, qu’on ne se contacte plus, qu’on ne se touche plus, qu’on soit des pantins atomisés, dépendants des structures informatiques que lui contrôle !
      Vous ne croyez pas que c’est déjà le cas, et que c’est trop ?

      Maintenant, si c’est ça que vous voulez......

      Mais comme le dit Vincent%, vos délires de geek no life, ben ça ne concerne que quelques geeks no life, la plupart des gens s’en foutent, et veulent de la simplicité, des structures simples, une monnaie ayant une assise réelle, et pas des octets dans des serveurs inaccessibles, incontrôlables, et qui de toute façon ne sont rien, s’il n’y a pas une convertibilité entre ces cryptos et les monnaies type dollar ou euro, ce qui permet d’ailleurs à de gros malins de faire essentiellement de la spéculation, et d’acheter des tonnes de came, qu’ils revendent IRL, contre de bons gros biftons sonnants et trébuchants !

      Cryptos, cartes de crédit, banques mastodontes....tout ça doit suivre le même chemin, à la poubelle !

      tout ça sont des structures d’esclavages, et le malin système encourage les cryptos, ca ça séduit des geeks et ça favorise son schéma et ses intérêts !


    • Les moyens techniques de l’organisation de la production et de l’échange commercial ne sont certes pas anodins.. Mais au bout du bout de la question de la monnaie, il y a la question de la morale ; penser que l’on peut s’enrichir sans produire, là est la racine du mal.


  • Information a mettre en opposition avec le fait que ce gouvernement se prépare une loi d’amnistie pour cette période de covid. Mais bon, j’ai du mal à me sentir concerné pour ce bon peuple qui est complice de cette caste appatride qui s’accapare de toutes les richesses mondiales.


  • Il est plus important de rémunérer les saltimbanques, propagandistes appelés "intermittents du spectacle ", les entreprises "françaises " comme Darty, que Michel, Véronique et leur 3 enfants qui ont du mal à élever leurs enfants.


  • Ces frais sont évitables pour la grande majorité. Et qu’on le veuille ou non ca engendrerait un effet d’aubaine de les supprimer. A chacun de gérer intelligemment son argent et ne pas vivre au dessus de ses moyens

     

    • Pour les pauvres, des plaisirs de pauvres c est çà ?


    • Vous oubliez une chose importante. La banque se permet de débiter et de créditer après dans la même journée ... Ce qui est contraire à La Loi ! Ce qui vous amène pour les personnes qui ne peuvent faire autrement avec des salaires de misère et des loyers exhorbitants de jongler avec leur compte ... Mais bon, la banque n’est pas à cela prêt car nous savons que les frais et commissions doivent être acceptés par courrier, ce qu’ils ne font pas ... Surtout ce qu’ils oublient et que les juges condamnent, c’est qu’ils sont DEPOSITAIRES de notre argent et non que notre argent leur appartient ... Dèjà respecter cela, permettrais de se faire respecter des banques ... et bien d’autres choses !!!!


    • Je crois que t’as pas compris le système bancaire Jacquot ! Les fonds que tu déposes en banque ne t’appartiennent plus ! La banque est seulement débitrice envers toi des sommes déposées donc, si elle fait faillite ou ne veux pas te rembourser tu n’as que tes yeux pour pleurer ! comme tous les créanciers, si celui qui te doit de l’argent te rembourse pas, tu es niqué ! N’oublies pas cette maxime : si tu dois 100 euros à la banque c’est TON probleme,, si tu lui dois 100.000 euros c’est SON problème !


    • Oil,les accidents de la vie et l’euro=explosion des prix (sans compter:promesse de travail,plein emploi...),vous connaissez ?
      Que signifie votre commentaire ?Une personne qui serait dans la mouise financière le serait parce qu’elle n’aurait pas géré" intelligemment son argent" ?
      Mr Lallement,sortez de ce corps !!


    • @Oil
      Apparemment tu n’as pas l’air de bien gérer ton mépris des pauvres et des gens en difficultés !!!...
      Commentaire assez déplaisant et déplacé quand beaucoup de gens se retrouve dans la m.... après cette escroquerie du gouvernement scélérat aux ordre de la finance vampirique !!!


  • Et à coté de ça, le gouvernement alloue 500 millions d’euros au Télécon de l’UE/Ursula Van Leyen pour "trouver un vaccin" contre le coronavirus, alors que l’épidémie sera bientôt terminée. Ca fera comme le Sida, avec des groupes qui s’en mettront plein les poches pendant des années.
    Il y a des baffes qui se perdent, beaucoup, énormément.

     

    • Voilà l’enjeu le vrai...très bien vu !

      Pendant des décennies, on va pomper du pognon de partout pour le vaccin, qui comme le SIDA, n’arrivera jamais, puisque tout est de l’arnaque !

      Mais les PNJs cornaqués par le smédias mettront la main à la poche....

      Des rentes pour Big Pharma pour des décennies, il est là l’objectif !

      Et entre temps, quelques traitements inéfficaces mais chers, toujours avec l’aide des médias et des experts ( l’excellente "liste de Schindler" de M Soral !!!!), et une autre retrée pour Big Pharma !

      Et en parallèle tous les pauvres petits commerces en faillite qui seront rachetés à vil prix par des multinationales ( Zara, Pimkie, etc,e tc...) leur permettant de s’implanter là où elles n’avaient pas accès et de détruire les indépendants !

      Les hôtels indépendants intégreront des chaînes d’hôtels, les restaurants des chaînes de restos, les petits plombiers deviendront salariés d’un grand groupe de services régional, etc, etc.....Plus de petits business indépendants, que des salariés de grands groupes....comme ça tu fais ce qu’on te dit, ou bien tu dégages ! (objectifs, tant de robinets changés par mois, tant de chambres louées, tant de repas servis....la technique "multinationale" intégrale, que seuls ceux qui ont bossé la-dedans peuvent comprendre.)

      Il est là l’enjeu véritable....et bien sûr aussi, rendre les gens méfiants les uns envers les autres, interdire les manifs’, empêcher les gens de se rencontrer, de faire l’amour, de concevoir, augmenter la frustration, ce qui permet ainsi d’augmenter leurs consommations de conneries en tout genre, pour compenser !

      Le contrôle est déjà assuré par les cartes de crédit, les smartphones, les linkys et toutes ces merdes, ((( ils ))) n’ont pas besoin de plus, ils savent déjà tout !

      quand je vois mes con-citoyens payer une baguette avec la cacarte sans contact...demain, ce PNJ fait le con, tu débranches.....même pas besoin de toucher au cash, ce sont les PNJs eux-mêmes qui ne l’utilisent plus....mais les cercles de pouvoir eux, s’en servent beaucoup !

      Face à la faillite du système dont parle M Jovanovic, il fallait le relancer....deux mis de confinements, des faillites en pagaille, et hop, les multinationales reprennent le contrôle intégral de l’économie..plus de concurrence, monopole partout !
      surveillez les changements d’enseignes autour de vous dans les mois qui viennent !


  • C’est pas maintenant qu’il faut retirer notre argent ?


  • L’usure est un pêcher capital dans l’Islam et le Christianisme.

    Dieu Tout Puissant ne fait pas les choses au hasard.....

     

  • Ravachol ne parviendrait même plus à leur faire peur.
    Ils n’ont pas de limite.

     

  • Au moins, la vraie nature du gouvernement se dévoile.

     

  • Nul n’est pauvre s’il sait garder ses désires simples, je n’attends rien d’eux si ce n’est d’être respecter, et honoré.
    Le riche a de tous les temps existé comme le pauvre, seulement, le traitement des gouvernants envers les pauvres s’il est juste, l’entente serait parfaite et, dans le cas contraire le pauvre a le droit d’exiger son départ de force ou de gré.


  • Le jour où la bascule à charlot reprendra du service pour cette engeance apatride, je serai au 1er rang pour les voir se chier dessus.

     

  • La solution pour créer une vraie économie hors-banque, ce n’est pas une monnaie sur chaîne de blocs : c’est le troc pur.


  • Tous les peuples ne sont pas à la même enseigne, En Thailande le gouvernement donne 3 fois 5000 bahts pour les trois mois de covid à toute personne qui a eu des problèmes de rentrée d’argent soit une jolie somme pour les gens dans la merde (environ 500 euros, une belle somme pour ici ; PIB 5 fois moins élevé qu’en France pour le même nombre d’habitants).
    par contre la Thailande ne s’est pas endettée d’un iota pour donner cette énorme aide : le gouvernement a convoqué en conférence publique toutes les plus riches personnalités du pays et leur a proposé le deal suivant : quand tout va bien on ne vous emmerde pas et on vous laisse engranger d’énormes bénéfices (la fiscalité des entreprises est archi coulante, comme celle des particuliers d’ailleurs). aujourd’hui on a un gros problème national donc, soit vous donnez de vous même ( et c’est bon pour votre image) soit on vous taxe de force de ce dont on a besoin. résultat des courses les grosses entreprises et les banques ont fait des dons et financé entièrement les aides gouvernementales, et ce, sans compter les milliers d’initiatives locales de gens aisés : distribution journalière de nourriture, de plateaux repas et même d’argent liquide.
    les joailliers et bijoutiers fort nombreux en Asie puisque l’or est la valeur refuge traditionnelle offrent journalièrement des centaines de repas devant leurs boutiques. il y a encore dans ce pays un très très fort sentiment national fondé avant tout sur l’entraide.L’agriculture et la pêche n’ayant pas été stoppée (pas de confinement) malgré la baisse des exportations, le gouvernement a organisé un système de troc entre les différentes coopératives agricoles et de pêcheries pour faciliter les échanges alors que l’argent ne circulait pas assez vite. personnellement je suis producteur et du coup nous n’avons subi aucune perte, au contraire, le secteur agricole se porte parfaitement bien et la Chine a recommencé à importer.


  • Je vais dire une chose que j’ai déjà dit par ailleurs, quand la banque abuse de vous, abusez de la banque ! Ponctionnez votre découvert et crée un nouveau compte dans une nouvelle banque. Pour de faibles sommes la banque ne va pas en justice, ils revendent leur créances à des officines de recouvrement. Le créancier a 2 ans pour saisir un juge, au delà la dette est dite forclose = éteinte. L’officine qui a racheté votre dette chercher a la recouvrir en espérant vous faire peur... Bref, remboursez vous des frais avec les découverts que les banques mettent à votre disposition !

     

    • du temps du franc, il était connu par tous les petits malins qu’une banque ne poursuivait pas au dessous de 3500 francs (le coût du recouvrement) Nous les hippies des années 70 on ouvrait dix comptes dans dix banques différentes avec 200 francs et dès le chéquier reçu on plantait chaque banque de 3500 francs et 35000 balles ça nous permettait de vivre un an en Inde(ou ailleurs). et en plus à l’époque pas de signalement à la banque de France donc arnaque renouvelable chaque année et parfois avec les mêmes banques. tout ça pour dire que le coût du recouvrement doit bien être de 3 à 500 euros maintenant donc l’arnaque est toujours possible (mais plus renouvelable à cause de l’informatique, hélas.


  • Ce gouvernement goinfre les nantis et spolie les" riens "... merci Macron et tous les abrutis qui ont voté pour toi !!!...


  • Salauds de pauvres !


  • Les Immondes persistent et signent. Le meurtre accompagne trop souvent le vol pour qu’on s’étonne du procédé. Le Régime Pourri sévit selon les directives qui lui sont imposées. Il continu de servir les intérêts particuliers transnationaux qui ont provoqué la catastrophe sanitaire, comme cela sera prouvé dans quelque temps, des éléments de démonstration sont déjà de notoriété publique ici-maintenant. Le cauchemar n’est pas terminé, il est juste passé en phase deux ; coercition généralisée afin de finalisation de la spoliation. Si la milice ne suffit pas, l’armée est déjà dans les starting blocks et préventivement soignée à la Chloroquine. Il s’agit d’étouffer toute velléité de résistance. Le programme tient en deux mots :’’remplacement/spoliation’’. Par tous les moyens.


  • Vous ne comprenez pas qu’ils se sont métamorphosés en putschistes et que nous sommes en plein coup d’état, état d’urgence, lois d’exception, milices, plus d’assemblées représentatives, assignation à résidence et liberté conditionnelle, traçage, drones, harcèlement et brutalités, propagande délirante, déplacements interdits, bientôt l’armée ? Que vous faut-il de plus ; des rafles, des camps, des gibets ?

     

  • On sent tellement d’hostilité, d’acharnement, de représailles, de vengeance, de violence, de mépris. Une telle volonté de nuire et une telle impitoyable antipathie, que s’en devient palpable.


  • La confiance a déserté les rapports sociaux, entre des prédateurs qui se contraignaient à la modération et leurs victimes. On entre dans une espèce de Saint-Barthélémy anti-française, un règlement de compte trop longtemps attendu, un irrésistible besoin de déchaînement.


  • Christophe Chalençon, l’une des figures des Gilets jaunes, appelle à “verrouiller Paris” et à “tuer” le gouvernement, le jour du déconfinement, lundi 11 mai.
    Le confinement à peine terminé, les Gilets jaunes pourraient bien reprendre du service. Dimanche soir, Christophe Chalençon, figure des Gilets jaunes, a appelé à bloquer Paris lundi 11 mai, le jour du déconfinement, dans une vidéo live sur sa page Facebook. « Certains généraux, que nous avons appelés, sont à nos côtés. Ils sont en train de nous préparer un plan pour verrouiller Paris », prévient-t-il. « Nous allons lever des armées citoyennes : une de l’Alsace, de la Bretagne, des Pyrénées et de Provence et des Alpes. » Le but est de porter la nation « vers une première démocratie », explique Christophe Chalençon. Il planifie même de « mettre le dernier coup de dague » et de « tuer » le pouvoir en place, « sans attendre que la bête, aujourd’hui touchée et blessée, puisse se relever », clame-t-il. Le Gilet jaune le répète : « Nous allons renverser ce pouvoir politique. »

    (Valeurs)
    Jouez Hautbois ! Résonnez Musettes ! ...Que les réjouissances commencent !!!

     

    • Jouez Hautbois ! Résonnez Musettes !
      Christophe Chalençon, l’une des figures des Gilets jaunes, a été placé en garde à vue après son appel à "verrouiller Paris" et à faire tomber le gouvernement, lundi, au premier jour du déconfinement
      Musique Maestro !!!...et que les moutons bêlent plus forts à 20h pour célébrer leurs braves bouchers libérateurs !


Commentaires suivants